Archive

Archive for the ‘Auteurs en V, W, X, Y, Z’ Category

WALTON Jo – Mes vrais enfants

18 mars 2017 28 commentaires

.

Couverture de Mes vrais enfants de Jo WaltonTitre : Mes vrais enfants
Autrice : Jo Walton
Plaisir de lecture Livre à découvrir
.

En maison de retraite, Patricia Cowan revient encore sur ses souvenirs. Aux yeux de l’équipe médicale, elle paraît confuse. Mais elle, elle se souvient très bien de ses deux vies. Deux vies dans lesquelles elle a donné naissance et aimé de tout son coeur, ses enfants ; mais deux vies qui ont tellement bifurqué l’une de l’autre : laquelle a-t-elle vraiment vécue ?
.
.

Le roman s’ouvre sur les bribes de souvenirs d’une grand-mère. Son passé se présente sous forme de réminiscence. Cette vieille dame est Patricia Cowan, héroïne de tous les jours, comme vous et moi. C’est en 1945 que se situe le point de divergence de cette uchronie. Jo Walton nous conte les vies de Patricia de sa naissance en 1926 jusqu’en 2015.
.

Les chapitres où l’on suit alors Tricia et Pat s’alternent, présentant une narration à la troisième personne. L’autrice emploie des surnoms différents selon les réalités de Patricia. Elle est une seule et même personne vivant dans deux temporalités, deux vies bien distinctes. Et j’appuie sur ce point : à aucun moment le lecteur ne se sent perdu au sein de ces deux univers uchroniques.
.

Mes vrais enfants, couverture anglaiseEn deux coups de cuillère à pot : l’une possède une vie mariée morne, née d’un amour décevant mais qui hérite d’un aspect familial bien rempli et l’autre rejette l’amour conventionnel, suit une voie professionnelle prometteuse, s’épanouit elle aussi dans le contact familial mais dont le contexte environnemental est corrompu.
.

L’uchronie est clairement personnelle, la perspective historique est bien plus effacée. Les deux vies se superposent, se croisent sur certains événements ou thématiques. C’est bien plus subtil que la comparaison d’une vie où tout va bien versus une vie où tout va mal. Et la force de ce récit est qu’elle se déroule dans des mondes parallèles au nôtre.
.

Poids des décisions, forces et faiblesses des choix, Jo Walton nous propose deux versions plausibles de Patricia. Ce sont des possibilités de vie – parmi tant d’autres – qui nous sont offertes. Il est question d’hypothèses, on formule silencieusement des « et si » et puis l’effet papillon vient mettre son battement d’aile grain de sel. Les actions choisies ne sont pas toutes noires ou toutes blanches.
.

Les points de vue microcosme et macrocosme se partagent plusieurs propos : le roman est tout aussi intelligent, qu’humaniste et sensible. L’émancipation de la femme est le pivot de cette histoire.
.

Cette uchronie pourrait être lue comme une saga familiale, avec une pointe de fantastique même si on ne peut pas décrire le récit ainsi. Patricia est touchée par un souci de santé : sa perte de mémoire devient conséquente au fil des années. Et si finalement, ces deux vies qui s’emmêlent et se mélangent dans son esprit ne seraient qu’en partie ou totalement fantasmées ?
.

C’est l’histoire d’une femme, de ses vies et surtout d’un amour inconditionnel pour les personnes qui gravitent autour d’elle, peu importe le degré de cénesthésie. À l’inverse de bon nombre de copinautes, je suis passée à côté du coup de cœur ou de la mention de « chef d’œuvre » bien que j’aie passé un très bon moment avec ce roman.

.

Mes vrais enfants éditions Corsair  Mes vrais enfants éditions Tor Books

.

————————————————————————~*
.

Aude (Bizz et Miel), Carole (My inner shelf), Cornwall (La prophétie des ânes), Lorhkan et les mauvais genres, Les lectures de Xapur, Lutin82 (Albédo), Marie Juliet (Books & me), Nevertwhere, Roz (Dans ma bibliothèque), Un papillon dans la Lune ont senti le soleil d’Italie sur les pages de leur livre.

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Catégories :WALTON Jo Étiquettes : ,

VIENNE Salomé – Le Matin en avait décidé autrement

15 mars 2017 15 commentaires

.

Roman Le Matin en avait décidé autrement de Salomé VienneTitre : Le Matin en avait décidé autrement
Autrice : Salomé Vienne
Plaisir de lecture Livre à découvrir
.

Éda et Théo partagent leur enfance avant que l’un ne disparaisse oublié par tous, hormis par l’autre. Ils aimeraient se retrouver mais ils semblent coincés dans des mondes parallèles.
.
.

En pensant à ma lecture, je me suis demandé ce que j’avais préféré. Parfois, je crois que cela tient à un détail. Un détail car il peut faire toute la différence. En réalité, j’ai aimé comprendre le titre dès les premières pages. Avant lecture, j’ai pensé que ce titre long était bien trouvé, et en accordance avec la couverture : une belle identité pour un livre. Puis, j’ai lu sa signification et j’ai compris alors que ce titre long est aussi très beau ; tout en poésie.
.

Théo et Éda partagent leur enfance et leurs rêves ; des contes aussi, et même des univers. Salomé Vienne nous offre des mondes parallèles et développe un univers riche, foisonnant et plein de possibilités (j’ai encore plein de superlatifs en stock). Amours, rêves, recherche d’identité et pouvoir de l’écriture, voilà quelques-uns des thèmes que l’autrice aborde dans son roman.
.

Le récit est haletant et suscite la curiosité mais sa forme est un peu déstabilisante en début de lecture. Les chapitres ne se proposent par un ordre chronologique des événements et les contes peuvent être liés à un seul des personnages principaux. Ceux-ci n’évoluent pas dans les mêmes endroits ni même dans les mêmes réalités temporelles.
.

L’autrice construit son univers avant de découdre tous les faits que nous venions de comprendre. Elle dévoile alors un aspect caché jusque-là mais qui n’apparait pas de manière superficielle : elle égare le lecteur pour mieux le reconquérir.
.

Cette dystopie francophone, publiée sous un label pour adolescents et jeunes adultes est un voyage onirique des plus joliment conçus. J’ai regretté – légèrement – d’avoir été spectatrice de ma lecture, trop à mon goût. L’écriture est maitrisée, imagée et pleine de poésie. « Le Matin en avait décidé autrement » est une lecture aussi ébouriffante que rassasiante.

.

————————————————————————~*

Lecture équitable : soutien aux petites maisons d'éditions.

Souvenir de lecture : Et le châtaigner.
.

Naos est le label jeunesse du collectif Les Indés de l’imaginaire.

 

Rond de Sorcière #79

12 mars 2017 14 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Le mois de Janvier est un tout petit mois au niveau de la lecture. J’ai tout de même réussi à lire 1632 pages (dont 48 de la bande dessinée Thorgal), en lisant BEAUCOUP le dimanche 1er janvier et surtout en grattant quelques heures de sommeil au cours du mois. Ce dernier fut riche, intense et particulièrement fatigant du côté professionnel puisque je suis toujours sur la partie théorique de ma formation (c’était la déchéance totale, oui !).
.

Je vous ai formulé mes vœux par ici ; j’ai tiré le bilan de 2017 côté lecture par là et j’ai fêté le huitième bloggiversaire de Livrement, ohlàlà !
.

Côté défi Valériacr0, ma codétenue avait choisi « Lignes de vie » de Graham Joyce, le fameux roman que j’ai dévoré le 1er janvier.

.

J’ai réussi à m’échapper sur le fil avec les copains de l’escape room « braqueurs amateurs » : où comment voler une banque en sentant la tension monter, monter ! J’ai aussi testé le jeu de société collaboratif « Sherlock Holmes Détective Conseil » qui fut un chouette moment même si nous étions ce soir-là tous fatigués. Je suis sérivore et filmovore bien que je parle peu de ce que je visionne. Cependant, en janvier, j’ai adoré « Arrival » alors que je suis allée le voir au cinéma sur un coup de tête (la bande annonce m’avait refroidie mais je savais que Vert l’avait chroniqué et comme toujours, elle sait donner terriblement envie sans spoiler en lisant son avis).

.

Pile-à-Lire-plus-monstrueuse-que-le-monticule-lilliputien-des-sorties :
¤ CHATTAM Maxime : Autre-Monde – Malronce, tome 2
¤ CHAMBLAIN & NEYRET Aurélie : Carnets de Cerise, volume 4
¤ CHEVALIER Chloé : Fleurs au creux des ruines
¤ CHEVALIER Tracy : Prodigieuses créatures
¤ FARGETTON Manon : Le suivant sur la liste
¤ LACOMBE Benjamin : Alice au pays des merveilles
¤ LEHMAN & CRETY : Masqué – Le préfet spécial, volume 4
¤ PRIEST Christopher : La machine à explorer l’espace
¤ PRIEST Christopher : L’archipel du rêve
¤ WARE Éléonore : Aëlig

→ Janvier est le mois où je suis née et j’ai été particulièrement gâtée pour mon anniversaire : entre autres choses intéressantes, j’ai reçu beaucoup de livres (merci, merci !)

Résultat : +10 entrées ; -5 sorties

.

.

Romans SFFF

.

Malronce de Maxime Chattam, tome 2 d'Autre-mondeAutre-Monde – Malronce (Autre-Monde, tome 2) – Maxime Chattam
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Les trois compères partent en route vers Malronce. Ils rencontrent d’autres Pans qui ont réussi à organiser une communauté. Ils arrivent dans une ville de Cyniks gouverné par le Buveur d’innocence. Il leur faut trouver des trésors d’inventivité pour arriver à leur but. Beaucoup de questions restent en suspens – mais un nombre certain trouve réponse – pour mieux nourrir l’intrigue au fil des tomes. L’imagination de cet univers est percutante et les rebondissements sont nombreux. Il m’est difficile de partir de chaque tome indépendamment quand une telle série se savoure dans son l’ensemble.

.
.

Recueil Fleurs au creux des ruines de Chloé ChevalierFleurs au creux des ruines – Chloé Chevalier
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Tome 1, tome 2
Ce recueil est assez fin, il contient quatre nouvelles plantées dans l’univers du Demi-Loup dont Chloé Chevalier a déjà tiré deux tomes : Véridienne et Les Terres de l’Est. Chaque texte est lié au précédent mais peut se lire de manière indépendante. Ce sont les faits du territoire du Demi-Loup qui sont ici, relatés, mais dont les frontières s’élargissent. J’ai aimé ces textes mais une certaine tristesse s’est emparée de moi à la lecture. Bien que dispensable au cycle, je vous invite tout de même à découvrir ce recueil si vous aimez la série que développe l’autrice.

.
.

Roman Lignes de vie écrit par Graham JoyceLignes de vie – Graham Joyce
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Chronique complète
J’ai entendu parler de cette histoire grâce aux copinautes ; il se peut que je serais sinon passée à côté. Je me souvenais juste que l’aspect fantastique était en filigrane. Je suis donc arrivée presque-toute-neuve dans ce livre et je ne m’attendais pas à tant l’aimer ! Ce roman est une belle tranche de vie d’une famille profondément humaine, qui s’aime, parfois avec maladresse mais toujours avec sincérité. C’est une histoire qui tisse entre les personnages, les lignes de vie.

.
.

couverture-la-malediction-des-anges-par-danielle-trussoniLa malédiction des anges – Danielle Trussoni
Plaisir de lecture Livre sympa
Avec ce livre-ci, je suis partie avec quelques a priori : je m’attendais à une énième histoire d’anges très téléphonée, à la sauce young adult. Même si certains éléments sont reconnaissables de loin, l’intrigue est bien plus fraiche que celles que j’ai lues jusqu’à présent et elle a même réussi à me surprendre agréablement avec certains détails même si je n’adhère pas à toutes les idées et concepts avancés par l’autrice (mais au moins, elle prend position). Bien que le tome 2 ait été traduit en français, on peut toujours attendre l’ultime tome qui n’a jamais été publié. J’ai donc décidé de m’arrêter à ce premier tome avec une fin qui se tient.

.

.

Livre graphique SFFF

.

La galère noire - Thorgal tome 4 par Van Hamme et RosinskiLa galère noire (Thorgal, volume 4) – Jean Van Hamme & Grzegorz Rosinski
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Volumes 1 et 2, volume 3
Je poursuis tranquillement mon Incursion Nouvelle dans la série de Thorgal. C’est toujours avec grand bonheur que je rerererererereredécouvre ces planches. Et puis, j’ai des souvenirs de jeunesse qui me reviennent : par exemple, je n’aimais pas – et n’aime toujours pas – le prince Véronar et j’estime encore que Shaniah aurait vraiment vraiment pu agir autrement ! (non mais)

.

.

.

Lire beaucoup au 1er janvier | Démarrer mon nouvel agenda | Tester une nouvelle escape room Braqueurs Amateurs | Et sortir « sur le fil » (à proprement parler) | Dîner avec les copains et aller prendre le dessert – et jouer – dans un bar-café ludique | Recevoir une pile de cadeaux | M’offrir un bouquet | Voir au cinéma Contact | Et l’adorer | Tester le jeu de société collaboratif Sherlock Holmes Détective Conseil | Et accuser un innocent | Mais se consoler en mangeant des confiseries japonaises | Travailler, travailler, travailler | Un gros mois difficile | Profiter des bons petits plats confectionnés par l’Amoureux | Bruncher avec des copains | Regarder ma violette de Toulouse fleurir.

.

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Van Hamme & Rosinski – Thorgal – Les trois vieillards du pays d’Aran

2 mars 2017 17 commentaires

.

les-trois-vieillards-du-pays-d-aran-thorgalTitre : Les trois vieillards du pays d’Aran (Thorgal, tome 3)
Auteurs : Jean Van Hamme & Grzegorz Rosinski
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

Le pays d’Aran est sans reine et sans roi. Le peuple attend la personne qui triomphera d’une épreuve pour la couronner. Aaricia y arrive sans aucune difficulté et les événements s’enchainent. Thorgal doit se sortir d’un mauvais pas.
.
.

les-trois-vieillards-au-pays-d-aran-van-hamme-rosinski  Ce tome est une histoire indépendante. Elle ne donne pas d’éléments pour nourrir nos grandes interrogations par rapport à l’existence de Thorgal. Ce qui n’empêche pas l’aventure d’être agréable à suivre maintenant qu’Aaricia et Thorgal sont enfin mariés.
.

Du côté des personnages, Aaricia est encore un peu trop écervelée à mon goût. Il faudra attendre le huitième tome, Alinöe, pour la voir évoluer positivement. « Les trois vieillards du pays d’Aran » signe la première rencontre significatif, celle de la Gardienne des Clés.
.

Styles et dessins accusent un peu leur âge mais l’aspect désuet est avenant. Les couleurs sont moins criardes que le cycle de la reine des mers gelées. Grzegorz Rosinski commence à s’amuser sur le découpage des planches. L’histoire est aussi plus palpitante que les deux premiers tomes.
.

Bien que la chute soit prévisible, on se pose beaucoup de questions sur ce pays inconnu. L’histoire est tout de même bien ficelée et donne un aperçu de l’imagination de Jean Van Hamme. Elle fait appel au mystère ; l’immortalité revient comme thème principal, tout comme le passage du temps et l’oppression du peuple.

.

gardienne-des-cles-thorgal-tome-3 les-trois-vieillards-au-pays-d-aran-page-11

les-trois-vieillards-au-pays-d-aran-page-29 les-trois-vieillards-au-pays-d-aran-page-42

.

————————————————————————~*

.

Efelle s’est aussi lancé dans cette première aventure indépendante.

.

Enregistrer

Enregistrer

Rond de Sorcière #78

13 février 2017 27 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Au cours du mois de décembre 2016, j’ai dévoré l’équivalent de 3655 pages (dont 374 d’œuvres graphiques).
Aucun secret : durant cette période fort occupée sur le plan, les livres audio ont été mes amis – Cormoran Strike et Autre-Monde – et j’ai lu plusieurs bandes dessinées.
.

Si la lecture ne fut pas une priorité, je me suis activée fort fort pour libérer du temps en famille (en gros, j’ai condensé certaines journées pour en dégager d’autres) : les fêtes de fin d’année ont bien eu lieu (ouhouh). L’avantage d’avoir une tripotée de cousins présents à Noël est que j’ai pu tester immédiatement le jeu de société Mysterium que je venais de recevoir (et que je souhaitais acquérir depuis sa sortie). Les deux livres audio dévorés ont été ma bouée de sauvetage car j’ai eu quelques jours difficiles en ayant un ulcère à l’œil (n’essayez pas, c’est très douloureux) (et aujourd’hui, mon œil est parfaitement guéri, ouf).

.

Nouveaux dans ma Pile à Lire :
¤ CHATTAM Maxime : Autre Monde – L’Alliance des Trois, tome 1
¤ DE ROBERT Olivier : Un pet au casque
¤ MOURIER Davy : La petite Mort(e)
¤ MURAKAMI Haruki : L’étrange bibliothèque
¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – La Carrière du Mal, tome 3
¤ Lapuss’ : Putain de chat
¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine et les enfants particuliers – Hollow city, tome 2
¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine et les enfants particuliers – La bibliothèque des âmes, tome 3
¤ Van Hamme & Rosinski : Thorgal – Le feu écarlate, volume 35
¤ Van Hamme & Rosinski : La jeunesse de Thorgal – Runa volume 3

→ Noël est passé et j’ai trépassé – devant tant de gâtage pèrenoëlesque. Tous sont des cadeaux hors les livres audio et pour l’anecdote, j’ai failli recevoir trois exemplaires de “Putain de chat” (car on a pensé fort fort à moi en le voyant dans les rayonnages). “L’étrange bibliothèque” de Haruki Murakami m’a été offert par la douce Hilde.

Résultat : +3 entrées ; -5 sorties

. Lire la suite…

Van Hamme & Rosinski – Thorgal – Cycle de la reine des mers gelées

30 décembre 2016 18 commentaires

.

thorgal-la-magicienne-trahie-tome-1thorgal-l-ile-des-mers-gelees-tome-2Titres : Cycle de la reine des mers gelées (La magicienne trahie tome 1, L’île des mers gelées tome 2)
Auteurs : Jean Van Hamme & Grzegorz Rosinski
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
.
.

Thorgal est emprisonné par Gandalf-le-fou et sacrifié à la mer. Une grande femme rousse apparait et le sauve en échange d’un an de sa vie. Alors que Bjorn Gandalson, le fils de Gandalf chercher lui aussi des noises à Thorgal, Slive ne se laisse pas démonter.

.

Thorgal est une des séries les plus abouties et une référence en terme d’heroïc fantasy.

Cette série est née en 1977 sous la plume de Jean Van Hamme et le crayon de Grzegorz Rosinski ; le premier tome est paru en février 1980 et 34 autres vont le suivre. Cette saga se prolonge avec plusieurs cycles annexes qui réunissent des personnages emblématiques de la série originelle.
.

Mais au-delà d’une série de plus de trente ans, c’est la symbolique autour d’elle qui s’avère primordiale. Ce sont des lectures communes avec ma mère, de très nombreux emprunts aux bibliothèques puis de très nombreuses relectures après acquisition des tomes ; majoritairement offerts par mes proches.
. Lire la suite…

WILLIAMS Tad – Autremonde

30 septembre 2016 30 commentaires

.

Autremonde tome 1 Tad WilliamsTitre : Autremonde
Série composée de 8 tomes : Autremonde, L’ombre de la cité d’or, Le fleuve entre les mondes, Les voiles d’illusion, Les exilés du rêve, La montagne de l’éternité, Le chant des spectres, Les dieux de lumière.
Auteur : Tad Williams
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

Renie est professeure à l’institut polytechnique de Durban. Elle enseigne aux étudiants – comme !Xabbu, nouvellement arrivé – les connaissances concernant les systèmes de communication. Ces derniers ont été développés au point où il est possible que le système nerveux d’un être humain soit branché à la Réalité Virtuelle. Soudainement, son frère Stephen, enfant passionné de jeux en ligne sombre dans un coma inexpliqué.
Dans le même temps, un univers virtuel nommé Autremonde est découvert et son réalisme dépasse celui de la Vie de tous les jours. Certains joueurs – qui se promènent grâce à leur simul – sont capturés et conduits dans la cité d’or pour comparaitre devant la Confrérie.

.
.

« Autremonde »… le Net le plus ultra ?

.
.

La saga de Tad Williams se compose de 4 volumes en anglais – et 8 en français – publiés entre 1996 et 2001. Je lisais pour la troisième fois le premier et relisais pour la seconde fois le tome 2 (j’en veux !). La saison estivale était parfaite pour me motiver à la lire d’une traite, surtout que je l’avais inscrite dans mes objectifs de défi Fin de série. Et puis, entre temps, je me suis lancée dans une lecture commune avec Eirilys sur « La trilogie du roi Kelson » de Katherine Kurtz (beau pavé de 1165 pages) donc je me suis finalement plongée dans la série surtout durant le mois de septembre.
.

autremonde-illustrationL’univers est clairement du cyberpunk. Le récit ne perd pas une ride : le monde technologique avancé se partage entre la VTJ (Vie de Tous les Jours) et la RèV (Réalité Virtuelle). À y regarder de plus près, Tad Williams intègre que peu de descriptions technologiques à son récit si ce n’est des descriptions d’objets technologiques existants, il mixe le tout et paf, les éléments paraissent cohérents. Quelques expressions viennent pailleter le récit « une neurocanule », « un simul », « être fenfen », « C’est pas chizz ».
.

On se balade dans la fin du XXIe siècle où la civilisation ultra technologique n’a pas encore  noyé les minorités ethniques – et leur vie minimaliste – comme les Bushmen, issus du peuple indigène d’Afrique Australe. On visite plusieurs mondes virtuels, ce qui peut être redondant pour certains lecteurs mais chacun s’avère original, comme s’il fonctionnait de manière indépendante et chaque excursion est accompagnée de son lot d’actions et de révélations. Les valeurs de la réalité sont aussi présentes : défendre l’existant avant d’extrapoler vers de futures sphères ; ce qui demande bien plus d’investissement.
.

Le noyau dur de personnages est bien campé ; les protagonistes ont entre 12 et plus de 100 ans et c’est assez étonnant de les voir se supporter sur le mode de la communauté. Vous ferez la rencontre de Renie, !Xabbu, Orlando, Fredericks, Christabel, M. Sellars, Long Joseph Sulaweyo, Jeremiah, Paul Jonas, Martine et Beezle. Lire la suite…

Rond de Sorcière #74

18 septembre 2016 15 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En août, j’ai eu un plus-petit-appétit-que-les-autres-mois : 1797 pages.

Mais que fait la police ? La police-de-la-comptabilisation-des-pages-dévorées indique – après enquête – que ce nombre est totalement faux. Car il n’englobe pas la lecture de la « Trilogie du Roi Kelson » de Katherine Kurtz. Et c’est vrai. Mais pour des raisons de praticité, chers lecteurs, j’ai décidé de ne les prendre en compte qu’une fois que ce pavé sera/serait/était/a été/fusse/risorius terminé, soit le mois prochain. Mais cette annonce est, en vérité, une redite. (Mais je sais que vous suivez)

Et puis de toute façon, j’ai été occupée à vivre cet invincible été, vous savez.

.

Avec ce rythme estival qui met au cœur les amis et l’estomac (oui, bon, estomac et cœur sont bien à deux endroits différents chez moi), il m’a été plus facile de laisser mes livres prendre des vacances.

Début août, j’ai participé à un dimanche jeu de rôle dans l’univers de Star Wars (j’ai incarné un Jedi Mirialan du nom de Flakyo Sunblast). Le week-end suivant, les amis et moi terminions après six heures le premier chapitre de notre aventure (Là, je suis un nain chirurgien-barbier du nom de Lérichdûr). Et comme on me pose souvent la question, on joue avec la 3e édition de Warhammer. J’ai testé avec des amis l’Yggdrasil, un nouveau restaurant-bar-à-jeux par ici et c’était bien (et aussi le jeu de société Colt Express). J’ai aussi eu une infection oculaire – très vite soignée et guérie – dont la seule position qui me soulageait était d’avoir l’oeil baissé… sur un livre ! Enfin, j’ai signalé à Matthias, fils de nos amis, qu’il ne pouvait pas continuer à vivre en toute impunité à 9 ans sans avoir jamais lu Harry Potter. Et que « mais il y a trop de mots » n’était pas une excuse recevable (je lui ai suggéré de demander à l’un de ses parents qui lui lise à voix haute l’histoire, un chapitre par soir et que non, ce n’était pas pour les bébés).

.

Pour notre défi Valériacr0, ma consort-consœur-et-très-intelligente-copine Valériane a tout misé sur « Station eleven » d’Emily St John Mandel pour moi : un récit basé sur une apocalypse, qui tient plus du puzzle social que de la survie purement physique d’êtres humains. Une chouette découverte !

.

Au trente-et-un du mois d’août, nous vîmes venir sous l’vent à nous, une frégate*
en Pile à Lire
:
¤ HOWEY Hugh : Phare 23
¤ NORTH Claire : La soudaine apparition de Hope Arden
¤ RUAUD André-François : Le panorama illustré de la fantasy et du merveilleux

→ Je n’ai pas résisté : « Le panorama illustré de la fantasy et du merveilleux » me tendait ses petits bras dodus (c’est tout de même une belle bête !) ; je voulais qu’il soit enfin mien. Après lecture de la chronique de Cornwall, j’ai été intriguée au point d’acquérir le nouveau livre de Claire North. J’ai déjà lu Phare 23 de Hugh Howey, et je peux te dire qu’il n’était pas pour moi.
* Paroles de « Au 31 du mois d’août », chanson paillarde ou… pour enfant selon les personnes.

Résultat : +3 nouveaux livres ; -6 lectures

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #73

31 août 2016 26 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En juillet, ce sont 2395 pages qui ont été tournées (dont 448 livres graphiques).
.
Là, je ne compte pas la lecture du premier-tome-paru-en-indépendant-que-je-possède-en-trilogie « La trilogie du Roi Kelson » de Katherine Kurtz car je fais ce que je veux. Ce qui veut dire, que bim, 1165 pages apparaitront dans le bilan de septembre, car – à l’heure où j’écris ces lignes – je sais que j’en finirai la lecture début du mois prochain (oui parce que c’est une lecture commune).
.

Bon, si on se concentre sur juillet, on peut dire qu’il y avait du soleil et des nanas dadadirladada : des barbecues, des copains, du bon graillage, des anniversaires en pagaille, du sniffage de neveu-presque-tout-neuf, du jeu. Et parfois, tout en même temps.
.

Avec un peu plus d’intérêt – pour vous – je vous dirais que j’ai testé une nouvelle escape room, le cachot du tavernier et que c’était trop bien. Que j’ai testé Seasons, un jeu de société, que j’ai rerererererererererererererererevu Constantine (mon film préféré) <3, que j’ai repris la lecture commune de l’œuvre de Katherine Kurtz avec Eirilys et que je n’ai pas beaucoup avancé dans ma saga de l’étéAutremonde de Tad Williams.
.

Ma codétenue de défi, Valériane avait réalisé une bonne pioche dans ma pile à lire avec La fontaine pétrifiante de Christopher Priest.

.

Itsi bitsi petites acquisitions :
¤ CHEVALIER Chloé : Récits du Demi-loup – Les Terres de l’Est, tome 2
¤ KING Stephen : Misery
¤ RENNER Benjamin : Le grand méchant renard

→ J’ai adoré Les Terres de l’Est mais j’ai laissé tomber le livre audio « Misery » de Stephen King car sa découverte était trop proche de mon aventure avec « D’après une histoire vraie » de Delphine de Vigan (et bon, ça me plombait un peu le moral). « Le grand méchant renard » de Benjamin Renner ne m’appartient pas, c’est un cadeau d’anniversaire offert à mon amoureux, mais ça tombe bien, il était aussi dans ma liste d’envies !
Résultat : +3 nouveaux livres ; -9 lectures

. Lire la suite…

WEBB Holly – Rose et le fantôme du miroir, tome 4

7 juillet 2016 15 commentaires

.

Rose et le fantome du miroir Holly WebbTitre : Rose et le fantôme du miroir (Rose, tome 4)
Auteur : Holly Webb
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 1, tome 2, tome 3
.

Rose a abandonné sa mansarde sous les toits : elle est maintenant l’apprentie de Mr Aloysius Fountain. Elle se retrouve ainsi aux côtés de Freddy et de Bella. Miss Fell est la perceptrice de cette dernière ; et il en faudra certainement plus pour la canaliser. Rose a peur de ses changements et ne sait pas si elle arrivera à s’adapter à ce nouveau rythme.

.
.

Rose et le fantome du miroir couverture anglaiseRose est réellement chamboulée par les changements qui s’opèrent dans sa vie. Depuis qu’elle a quitté l’orphelinat pour venir travailler dans la demeure de Mr Fountain, elle n’aspire qu’à la tranquillité. La routine est très importante pour son bien-être.
. Lire la suite…

YANCEY Rick – La 5e vague ~ La dernière étoile, tome 3

27 juin 2016 15 commentaires

.

La derniere etoile Rick Yancey La 5e vague tome 3Titre : La dernière étoile (La 5e vague, tome 3)
Auteur : Rick Yancey
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Lire les premières pages
Tome 1, tome 2
.

Ils sont arrivés.
La 5e vague commence…

.
.

Les bibliothèques, les musées, les universités, tout ce que nous avons construit depuis plus de six mille ans. Les villes sont plus que la somme de leurs infrastructures. Cela va au-delà des briques et du mortier, du béton et de l’acier. Elles sont les vaisseaux qui contiennent les connaissances humaines.

.
.

La derniere etoile Yancey IllustrationJ’avais apprécié le premier tome car il proposait un univers apocalyptique qui sert l’action et l’aventure. J’y avais trouvé de la SF légère, parfait pour un jeune public réticent en mode « page turner ». Et surtout, j’avais trouvé les hypothèses de « vagues » comme destruction de l’humanité par une entité inconnue plutôt originales. Pour résumer, j’avais une bonne impression et les points négatifs relevés avaient été amoindris par mon esprit.

.
Un an plus tard, je suis arrivée confiante dans le tome suivant : et qu’elle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’il était catastrophique. J’ai parfois de la peine avec les tomes 2 dans les trilogies, que je considère souvent comme « transitoires ». Mais il y a une différence entre « faire patienter son lecteur » et « détruire complètement les bases de son premier volume ». La surprise est passée, les personnages attendent, comme nous.

. Lire la suite…

Catégories :YANCEY Rick Étiquettes : , ,

WEBB Holly – Rose et le masque vénitien, tome 3

8 juin 2016 12 commentaires

.

Rose et le masque venitien Holly WebbTitre : Rose et le masque vénitien (Rose, tome 3)
Auteur : Holly Webb
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 1, tome 2, tome 4
.

Quelques semaines après avoir retrouvé sa fille Jane, le roi Albert convoque Mr Fountain car l’un des masques de sa collection a disparu. Rose fait partie de l’équipe constituée par son maître pour l’enquête, avec sa fille Isabella, son apprenti Freddy et son valet de pied, Bill ; même Gustavus se joint à eux. Ensemble, ils pistent les dérobeurs jusqu’à Venise.

.
.

Je pense que c’est grâce à la magie que Venise existe, bâtie comme elle est sur toutes ces petites îles marécageuses.

.
.

Rose et le masque venitien Holly Webb couverture anglaiseMême si on s’éloigne de Londres victorienne, l’ambiance vénitienne est réussie : Rose quitte non seulement le quartier où elle a toujours vécu et même le pays, pour la première fois.
.

La peur s’immisce dans la vie de Rose mais le courage est l’une de ses qualités. Elle peut compter sur le soutien de son entourage. Les personnages secondaires sont mis en avant et les relations qu’entretient Rose avec eux.

. Lire la suite…

WALTON Jo – Le subtil changement ~ Une demi-couronne, tome 3

29 avril 2016 24 commentaires

.

Une demi-couronne Jo Walton Le subtil changement tome 3Titre : Une demi-couronne (Subtil changement, tome 3)
Autrice : Jo Walton
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Lire les premières pages
Tome 1, tome 2
.

1960, Carmichael a été promu Chef du Guet. Ce service politique traque les Juifs et les opposants. Lors d’un défilé, un membre de « Le pouvoir aux anglais » incite la population à se rebeller contre son gouvernement. Le scandale prend de l’ampleur car la présence est confirmée d’Elvira Royston, la pupille de Carmichael pourtant en passe de devenir une lady après présentation à la Reine.

.
.

Trilogie Subtil Changement Jo Walton)°º•. Hitler est bien vivant et le fascisme ancré dans le monde. Le gouvernement anglais de Normanby est à la botte d’Hitler, l’U.R.S.S. a été anéantie par le prince impérial du Japon, doté de l’arme nucléaire. L’uchronie prend de l’ampleur en 1960. En Angleterre, les Blackshirts ont été renommés les Ironsides et une poignée de militants scandent « Le pouvoir aux anglais ! ». Les Juifs fuient le pays – souvent avec une aide bienvenue – pour rejoindre l’Afrique, terre d’accueil ou bien l’Irlande. Dans les défilés, les juifs sont attachés par petits groupes et reçoivent des éponges mouillées ou des fruits pourris lancés par les spectateurs.

. Lire la suite…

Catégories :WALTON Jo Étiquettes : ,