Archive

Archives pour la catégorie ‘CRETY Stéphane’

Rond de Sorcière #65

13/12/2015 12 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En novembre 2015, j’ai lu 2869 pages (dont 324 d’œuvres graphiques) : dans la moyenne. Novembre est assez varié : jeunesse, bandes dessinées, album, fantasy, post-apo, thriller.

.

Ce mois-ci, Valeriane a sélectionné “Les petits dieux” de Terry Pratchett pour rendre hommage à cet homme illustre qui est parti cette année.
.
J’ai envoyé un colis à Eirilys, pour lui souhaiter la bienvenue – anticipée – dans sa saison préférée, l’hiver. Les cadeaux étaient aussi aux couleurs du livre “Les fiancés de l’hiver” de Christelle Dabos (que j’ai beaucoup aimé)

.

Toutes petites nouveautés dans ma PAL :
¤ DABOS Christelle : La passe-miroir – Les Disparus du Clairedelune, tome 2
¤ LEFEVRE Clément : Monsieur Walter
¤ PRIEST Christopher : L’été de l’infini

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #25

07/08/2012 32 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Ce mois de juillet 2012 est tout petit ; encore plus que celui d’avril. Il faut dire que j’ai été active, j’ai réalisé plein de petites choses et j’ai reçu du beau monde à la maison ; ce qui laisse moins de temps pour lire. Notons tout de même la relecture du « Nom du vent » de Rothfuss, un beau bébé de 800 pages qui m’a laissé la même impression époustouflante qu’en 2009. J’ai également adopté « Le monde vert » de Brian Aldiss : il était allongé sur un banc en pierre au milieu de la ville, entouré de ses copains livresques qui n’attendaient qu’une nouvelle bibliothèque.
.

.

Romans SFFF
.

L’épée de feu (Le trône de fer, tome 7 ) – G.R.R. MARTIN
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
La chronique complète est à lire ICI.
Cycle Le trône de fer.
Je suis mi-figue, mi-raisin (il parait que c’est de saison) devant ce tome-ci. Les chapitres liés à Arya ne m’intéressent plus tout autant; d’autres se révèlent bienvenus notamment quand ils nous font revoir notre point de vue ou changer nos sentiments. Les événements ne sont pas aussi croustillants que je m’y attendais avec ce que le tome 6 « Intrigues à Port-Réal » annonçait. Heureusement, mon intérêt pour Tyrion est toujours constant et la lecture commune avec mes chouettes copines bloggeuses aide aussi pas mal.
Cette lecture commune a été lue en compagnie de Eirilys, Emma666, Heclea, Neph et Phooka.

.

Le nom du vent (Chronique du Tueur de roi, tome 1) – Patrick ROTHFUSS
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
La chronique complète à lire ICI.
Tome 2.
Durant cette relecture, j’ai retrouvé le même plaisir que la première fois : j’ai été happée par ce livre, tenue en haleine par les personnages et les aventures et guidée par un rythme bien ficelé. Je me suis sentie très proche du personnage principal par cette façon de conter avec simplicité les aléas de sa vie. J’ai été totalement transportée par l’écriture qui propose une forte densité de l’imaginaire. Un très bon livre de fantasy, vivement la suite !

.
.
.

Comic et bande dessinée SFFF
.
.

Dans l’œil du cyclone et Une vie de souffrance (Walking dead, volumes 7 et 8) – Robert KIRKMAN & Charlie ADLARD
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut
La chronique complètes est à lire ICI.
Tomes 1, 2, 3, 4, 5, 6, 9, 10, 11, 12, 13 et 14.
Tout comme le duo des volumes 5 et 6, ces deux-là se lisent d’affilée. Après le calme, la tempête. Des événements presque « normaux » ont lieu au sein du pénitencier. Ils commencent à trouver un semblant de stabilité avant le retour de l’autre communauté ; qui sous les ordres de leur chef organise un réel carnage. Décidément, la plus grande menace dans ce monde post apocalyptique n’est pas le zombie. Il ne vaut mieux pas s’accrocher aux personnages et je me demande comment Kirkman va rebondir.
Cette lecture commune a été lue en compagnie de Valeriane.

.

Le jour du fuseur (Masqué, volume 2 ) – Serge LEHMAN & Stéphane CRÉTY
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Tome 1
Je suis toujours estomaquée par les magnifiques illustrations de Créty, chaque planche est comme une énorme glace à l’italienne : on l’engloutit immédiatement mais on ne peut s’empêcher de la trouver aussi très belle. Pour ce deuxième volume, l’accent est davantage mis sur l’action. On assiste aussi à l’apparition du vilain et au questionnement de notre héros. L’histoire se déroule toujours sur fond de toile steampunk et futuriste. Si notre faim n’est pas apaisée, on en ressort moins frustré que pour le premier volume. En attendant, sur une saga qui semble compter 4 tomes en tout, je me demande comment ils vont pouvoir clôturer cette histoire. A l’instar des comics US, on se dit déjà qu’on y resterait bien plus de temps que 168 pages.

.
.
.

Autres roman et bandes dessinées
.
.

La viande, c’est la force et Songe est mensonge (Notes, volumes 3 et 4) – Boulet
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Volume 2
Je continue mon épopée chez Boulet avec les deux volumes suivants. Je trouve le travail de compilation assez fantastique puisque les strips sont rangés par thématique et que les histoires à épisodes ont été rapprochées. Je me bidonne toujours en lisant ces planches et j’ai beaucoup de mal à lâcher mon livre quand j’ai commencé – bien qu’ils pèsent respectivement 190 et 221 pages -. J’aime que ses aventures soient accessibles à tout le monde sans tomber dans le côté geek le plus obscur. J’apprécie également ses scènes de la vie quotidienne où on peut s’exclamer « ah, mais moi aussi ! ». C’est un délice, à lire d’une traite ou à picorer : de quoi s’aérer la tête, de faire une pause rafraichissante.

.

Pico Love (Pico Bogue, volume 4) – Dominique ROQUES
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Volume 3
EN-FIN ! Le tome 4 de la série est passé entre mes mains et cela a été aussi agréable que les autres volumes. J’apprécie la formidable répartie des enfants Pico et Ana Ana. Là aussi, je rigole beaucoup en lisant les planches et ne peut m’empêcher de partager ma lecture avec mon entourage présent « tiens, lis celle-ci » « et celle-là, j’me bidonne, vas-y regardes ». C’est toujours aussi fort, aussi empreint de grand questionnement et de petites futilités comme on les aime.

.

Le magasin des suicides – Jean TEULÉ
Plaisir de lecture : Livre sympa
Owi, owi, owi ! Voilà un roman trop court à mon goût mais tellement jubilatoire ! J’ai apprécié les personnages, les atmosphères, la plume de l’auteur. J’ai aimé les répliques, la description du magasin, la transformation de la famille. Parfois, c’est bien aussi de faire plaisir à son cœur. A découvrir.
(L’adaptation cinématographique est prévue pour le 26 septembre 2012 dans les salles obscures et la bande annonce me donne l’eau à la bouche)

.

Celle que je voudrais être (Celle que, volume 2) – Vanyda
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Volume 1
Cette année, Valentine ne se retrouve pas dans la même classe que ses copines. Elle va devoir apprivoiser ses nouveaux camarades et s’intégrer ; pas facile pour une fille qui passe inaperçue et au caractère très discret. Tout comme pour le premier volet, ce volume nous entraine dans le quotidien des lycéens que nous avons-nous-même vécu : si le livre peut paraître à destination des plus jeunes, il plaira aussi aux plus vieux. Beaucoup de thématiques sont abordées : estime de soi, confiance, amours fraternelles et filiales, doute, incompréhension, joie, partage et bien sûr amitié. Grâce à la vie de Valentine, le livre propose une note de fond sérieuse sur le questionnement des jeunes.

.

LEHMAN Serge & CRETY Stéphane – Masqué ~ Anomalies, tome 1

18/05/2012 18 commentaires

.

Titre : Anomalies (Masqué, tome 1)
Auteurs : Serge LEHMAN & Stéphane CRETY
Plaisir de lecture Livre à découvrir

.
A la suite de l’échec de la mission « incident 41 », Franck Braffort rejoint la capitale qui a bien changé durant ses six années d’absence. Aux mains du Préfet Beauregard, c’est pourtant l’hologramme de Fantôme qui règne au dessus de Montmartre. Parisville se met alors spontanément à créer des choses.

.
.

)°º•. Cet univers futuriste proposé par Lehman & Créty sert de superbes illustrations aux nombreux détails. Les couleurs et leur contraste renforcent implacablement les ambiances, rajoutant une dimension non négligeable à la trame.
.

J’ai apprécié le découpage des planches grâce à des mises en scène ingénieuses et des angles de vue judicieux. Les décors sont à couper le souffle avec une mention particulière pour les éclairages de la ville. Créty est minutieux, le travail soigné permet une grande lisibilité. On notera également la prodigieuse couverture avec son lot de suggestions, signée par Benjamin Carré.

.
.

)°º•. A travers les districts de Parisville, nous suivons la BPA (Brigade des Phénomènes Anomaliques). Ces anomalies naissent d’un assemblage d’objets qui imite la vie ; ce serait la ville elle-même qui en serait à l’origine. Si les premières anomalies étaient des graffiti en mouvement, on passe très vite au stade du mirage de particules et bien plus encore. Les anomalies relèvent d’une grande importance mais les coïncidences qui entourent ce mystère, d’autant plus.
.

Ce tome se base sur un format franco-belge de 42 pages ainsi qu’une nouvelle en bonus. On peut lire un extrait du blog « Métrologie, le blog de la (dé)mesure » tenu par Zoé Kader où elle raconte sa journée immergée à la BPA, durant laquelle elle visite le hangar souterrain où se trouvent les réserves des anomalies.
.

J’avoue, j’ai eu une petite déception quand à ce tome introductif, du genre “voilà, il y a des anomalies, allez à la prochaine”. C’est pourtant une sensation fugace puisque mon intérêt est piqué à vif par l’intrigue.

De ces grands noms, je ne connais que très peu les œuvres ; j’ai lu « La brigade chimérique » que Lehman a coécrit avec Fabrice Colin m’a laissé un sentiment mitigé. Cependant, j’ai trouvé ici un rythme soutenu bien que l’univers ne soit pas très détaillé. Il y a beaucoup d’actions et la présence de super-héros : enfin, il ne faut pas s’attendre à des batailles à chaque coin de rue comme cela est souvent le cas de la part des histoires de super héros outre-Atlantique. Cette saga n’est pas un comics à la sauce frenchy, elle a sa propre identité. Ce premier tome déclenche de nombreuses questions grâce à un flou maitrisé de la part de Lehman.
.

Cette série comptera 4 tomes dont les tomes 2 « Le jour du fuseur », 3 « Chimères et gargouilles »  et 4 sont prévus respectivement pour le 6 juin prochain, le 17 octobre 2012 et janvier 2013.

.
.

Un premier tome très bon où on en prend plein les mirettes et dans lequel nous retrouvons une histoire futuriste, un brin steampunk au point de départ très intéressant. La suite devrait confirmer cette première impression d’intrigue passionnante.

.
.

)°º•. Biographies
Serge Lehman né en 1964 se définit lui-même comme polygraphe : il a écrit beaucoup de romans et nouvelles, s’est aussi essayé au cinéma ainsi qu’en bandes dessinées. Il a rédigé par ailleurs bon nombre d’articles et essais. Il a remporté divers prix, honorant ses admirables réalisations.

Stéphane Créty né en 1969 est dessinateur de bandes dessinées assez prolifique ; nombreuses de ses œuvres ont conquis un public… toujours ravi. Son blog.

Site de la série « Masqué »
Pour lire les premières pages, c’est par ici.

.

   

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Moi aussi je veux un hologramme de Fantômas régnant sur ma ville.

.

Elles ont également feuilleté ce premier volume, Mes lectures de l’imaginaire (Olya) et Calenwen (Vert).

CITRIQ

.

.
Voici une petite entrée pour le défi steampunk même si on n’y note que quelques miettes.
.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec Babelio et Delcourt.

.