Archive

Archives pour la catégorie ‘HOWEY Hugh’

HOWEY Hugh – Phare 23

11/09/2016 12 commentaires

.

Phare 23 Hugh HoweyTitre : Phare 23
Auteur : Hugh Howey
Plaisir de lectureetoile1 Livre à oublier
Lire les premières pages
.

Il est gardien de la balise 23, comme d’autres de ses homologues. Ce réseau de balises permet à travers la Voie Lactée d’amener une aide à la navigation aux vaisseaux. C’est un boulot ingrat car solitaire. Des naufrageurs débarquent alors sur le phare, son phare à lui, le 23.

.
.

Quand je ne suis pas à la chasse aux grincements et aux craquements, je passe la majeure partie de mon temps là-haut dans le phare. Je sais qu’on n’est pas censé l’appeler comme ça, mais ça va, quoi. Tout au bout d’un tunnel construit à l’écart du reste de la balise se trouve une petite niche entourée de hublots. C’est dans ce truc-là qu’on a installé l’émetteur d’ondes gravitationnelles, le centre opérationnel de la balise : tout le reste n’est là que pour assurer son fonctionnement, moi compris.

.
.

Ce livre-ci, j’aurais voulu l’aimer. Il faut dire que j’avais beaucoup apprécié ma lecture de sa trilogie Silo. J’avais aimé entrer dans cet univers, me prendre au jeu et tourner les pages, tenue par un suspense certain.
.

Les réactions du gardien de la balise 23 me rappellent celles de Sam Bell dans le film Moon de Duncan Jones sorti en 2009 (oui, je compare un livre… à un film) (mais j’ai adoré ce long-métrage) (et j’ai le droit, si je veux) ; mais elles ne sont pas absolument identiques. Lire la suite…

Categories: HOWEY Hugh Tags:

Rond de Sorcière #52

25/12/2014 22 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En octobre 2014, je pulvérise tout : 3173 pages (452 pages graphiques).

Il faut dire que je suis particulièrement active durant ce mois, car je participe au challenge Halloween, qui n’est pas que littéraire. Je me surprends à trouver de la motivation – très insoupçonnée – pour chroniquer. Je tire d’ailleurs un beau bilan par ici.

En octobre, c’est aussi le tour de tirer le portrait à mon défi Fin de Série (ou le mien en tant que lectrice en l’occurrence). Il est intemporel comme le fait d’avoir toujours des sagas en cours. Mais notons tout de même que 59% de ma liste est lu (54 séries inscrites).

Je me suis inscrite à des nouveaux – si surprenant –comme celui de Retour vers le futur, et j’ai fait ma rentrée au challenge jeunesse – young adult.
Pour le défi Valériacr0, Valériane m’avait choisi « L’île des morts » de Sorel & Mosdi, et j’ai souffert.

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #47

08/11/2014 12 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En mai 2014, j’ai lu 2891 pages lues (dont  471 graphiques). Commentaire très intelligent, comme « Ah ouiii, pas maaaal » (les auto-félicitations, il n’y a rien de mieux)

.
Ma PAL s’agrandit pour accueillir :
¤ CONNOLLY John : Les portes
¤ GAY Olivier : Le noir est ma couleur – Le pari, tome 1
¤ HILL Joe : Locke & Key – Alpha & Oméga, tome 6
¤ HOWEY Hugh : Silo – Origines, tome 2
¤ ROTH Veronica : Divergente – Allégeance, tome 3

…dont il ne me reste, en ce début de novembre, que le livre de Connolly à dévorer. J’ai d’ailleurs gagné cet exemplaire chez Dawn pour son concours des deux ans du blog. J’ai aussi gagné un portrait de Cahir chez les Dames de Book en stock.
.

Côté lecture, je me suis glissée dans la saga d’Holly Webb « Rose et la maison du magicien » tome 1 grâce au défi Valériacr0.

Mai verra les premiers moments lecture sur mon balcon. Je suis allée rendre visite à Eirilys le temps d’un long week-end et c’était trop chouette ! Mon porte-clés arbore maintenant un magnifique super-héros (ouiii).

.

. Lire la suite…

HOWEY Hugh – Silo

05/10/2013 12 commentaires

.

Silo Hugh HoweyTitre : Silo
Auteur : Hugh HOWEY
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.

Au sein du silo, Holston veille au grain. Shérif de son statut, il est assisté par Marnes et s’avère aussi être le bras du maire Jahns.  Ceux-là ne sont que trois parmi tous les habitants qui se partagent les 144 étages souterrains. Lorsque l’un d’entre eux est condamné par la justice, il est envoyé dehors où l’air est vicié, afin de nettoyer les lentilles des caméras qui filment cet extérieur mortel. Le recrutement de Jules dans l’équipe serait-il l’élément déclencheur de la prochaine insurrection ?

. .

Silo 01)°º•. Via les objectifs, la vue est grise et terreuse : la désolation extérieure ne laisse pas de doute quant à l’irrespirabilité de l’air. Les personnes envoyées dehors sont condamnées à mort. Peu importe la faute, ceux restés à l’intérieur n’espèrent qu’une chose, que l’obligé nettoie les lentilles afin de dégager la vue empoussiérée par les vents. De mémoire d’homme, leur fonctionnement a toujours été ainsi ; la dernière insurrection vécue il y a plus d’un siècle et demi. Bien que les personnages soient pétris de bonnes intentions, ils demeurent trop curieux. Le calme du silo est tout relatif. .

Ce silo souterrain s’organise en étages : en haut, les têtes gouvernantes (maire, shérif, et le service informatique), en fond de cale, nous retrouvons les « manuels » entre les deux, les jardins hydroponiques, les appartements et les salles d’épuration. Cette communauté fonctionne en autarcie totale ; la raison de son existence demeure mystérieuse. Parler de l’extérieur est tabou. Ce n’est pas la seule censure où le contrôle de l’information est millimétré et la société liberticide au possible. Le parallèle entre les têtes pensantes et les besogneux se met en place.

.

Silo Howey extrait 01

. .

Silo 02)°º•. Je confesse aisément avoir accroché dès les premières lignes. Ce post apocalyptique en puissance propose une histoire qui happe le lecteur. La tension est palpable, les fins de chapitres à fort cliffhanger. Le changement de personnage principal m’a particulièrement surprise (premier paragraphe de la page 141 pour les lecteurs), mais c’est un élément crucial du dynamisme. La force des flashbacks avec la mort d’Allison et ses réflexions déballent le début d’un récit intrigant. Avec le silo, nous assistons à une prophétie d’auto réalisation. Bien que le dénouement soit un peu rapide à mes yeux, certaines parties sont très enthousiasmantes.

Le démarrage a des allures de thriller politique : nous assistons à des condamnations arbitraires puis à la prise de conscience d’une société pourrie. L’univers clos est très bien appréhendé et c’est sans aucun doute cet aspect-là qui m’a le plus séduite.

.

Le livre s’est fait connaître par l’auto-publication numérique sur le net : connu sous son titre VO « Wool », il est devenu un véritable phénomène. Il s’avère en réalité du premier tome de la saga éponyme mais je trouve qu’il peut se découvrir et se suffire à lui-même. Il connaît en version française actuellement une parution par épisodes numériques et dans sa version totale sous peu, papier et numérique. Les droits audiovisuels ont été rachetés par la 20th Century Fox ainsi que la société de production Scott Free qui n’est autre que la maison des Frères Ridley et Tony Scott, le scénario est en cours d’écriture par Blakeson.

. .

« Silo » sous la forme d’un huis-clos nous fait grimper et descendre des marches à la poursuite de personnalités attachantes. Sous un malaise indéfinissable, la communauté connaît des instants de doutes et se met même en suspens. L’insurrection pointe-t-il son nez ? Que prévaut le poids des récentes condamnations ? Hugh Howey sait entretenir le suspense : ce suspense-là qui nous fait tourner les pages plus vite, parce qu’on veut savoir comment l’histoire va tourner, quels vont être les aboutissants immédiats et la survie du silo entier lui-même.

.

.

Silo Howey extrait 02Silo Howey extrait 03 .

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : La souffrance des escaliers.

.

Book en stock (Phooka), La prophétie des ânes (Cornwall), Lorhkan et les mauvais genres, My inner shelf (Carole), RSFBlog (Lhisbei), Quoi de neuf sur ma pile ? (Gromovar), Un papillon dans la Lune se sont aussi demandé s’ils auraient nettoyé les capteurs à leur place.

CITRIQ

.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec les éditions Actes Sud. .

Pic : #01 Jules from Wool par Thenicooole ; couverture de l’auto édition.

.

Categories: HOWEY Hugh Tags: