Archive

Articles taggués ‘humour’

SINISALO Johanna – Le Reich de la Lune

25/05/2018 7 commentaires

.

Couverture du livre "Le reich dans la lune" de Johanna Sinisalo aux éditions Actes SudTitre : Le Reich de la Lune
Autrice : Johanna Sinisalo
Plaisir de lecture Livre avec regrets
Lire les premières pages

.

Après la défaite d’Hitler durant la seconde guerre mondiale, les nazis se sont réfugiés dans une base en Antarctique avant de rejoindre par fusée la Lune. Sur place, ils vivent dans un complexe souterrain et planifient leur reconquête du monde. En 2018, une fusée américaine alunit sur leurs sols et emmène avec elle, humains et avancées technologiques. Les nazis envoient une équipe d’espions sur Terre pour récupérer la nouvelle technologie qui permettra de finaliser leurs outils mais la mondialisation a totalement transformé la société.

.
.

Johanna Sinisalo a rédigé – à la demande de son agent et de son éditeur allemand – « Le Reich de la Lune » en s’appuyant sur différentes versions du scénario qu’elle avait écrit pour le film « Iron Sky ». Le livre est une sorte de writer’s cut.

Comme j’ai vu initialement le film en 2012, mon avis est empreint de mes souvenirs « visuels » du long-métrage.
.

2047, Renate revient sur ses impressions d’antan et parcourt son journal intime composé en 2017 et 2018 qu’elle a surnommé Kitty. Elle délivre ses souvenirs et en tire une analyse. C’est par ce biais que démarre l’uchronie dont le point de divergence se situe au suicide d’Hitler.
.

Les conditions de vie sur la Lune ne sont pas présentées ni même la possibilité de s’y établir durablement. Ne vous méprenez pas, l’objectif est tout autre : proposer une histoire dont l’aspect absurde est très appuyé. En empruntant l’axe de la révolution numérique, l’autrice reviendra superficiellement sur l’évolution de notre société et toutes les dérives et autres abus réalisés au détriment de la santé de notre planète (D’ailleurs, si les nazis sont surpris en découvrant le smartphone d’un des astronautes, ils ne sont guère perturbés par les évolutions technologiques découvertes sur Terre).
.

Je n’aurais pas qualifié le roman de « délicieusement barré, joyeusement rocambolesque et délibérément grinçant » comme l’indique le quatrième de couverture. Car je n’ai été ni surprise, ni pliée en deux de rire et que l’intrigue reste très prévisible. C’est divertissant tout au plus. En comparaison, le film est drôle mais pas tout le temps. Et quand il ne l’était pas, les images compensaient.

.

Venons au point qui m’a fortement chiffonnée : le roman est censé développer l’idée originelle du film – l’émigration des Nazis sur la Lune – et se terminer où le film commence. Mais que nenni, « Le Reich de la Lune » reprend l’histoire du film dans son intégralité sans apporter de nouveaux éléments (j’ai vérifié, j’ai revisionné le film après lecture).

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Jésus contre Hitler de Neil Jomunsi : le titre est parlant et vous croiserez d’autres personnalités, aspect absurde et humoristique important
¤ Max de Sarah Cohen-Scali : fiction percutante de la vie d’un enfant aryen, il en est le protagoniste dès sa position in utero
¤ Lebensborn, la fabrique des enfants parfaits de Boris Thiolay : livre documentaire sur les établissements pour créer des enfants répondant aux critères de la pureté raciale « aryenne » ; l’auteur revient avec beaucoup de tact et une écriture concise sur la vie de ces enfants français

.

Logo défi Valériacr0

Pour ce mois de mai, Valériane a jeté son dévolu sur un livre-tout-neuf-en-pile-à-lire qui lui fait de l’œil à elle aussi. Alors quoi de mieux que de me le faire lire pour avoir une première impression ?

 

.

Anudar (et sa grande bibliothèque) a davantage été séduit que moi par cette « satire mordante » ; il a aussi initialement visionné le film avant de lire le roman. Angua (Journal semi-littéraire) a trouvé sa lecture jouissive.

.

ZELAZNY Roger – Le Songe d’une nuit d’octobre

16/01/2018 18 commentaires

.

Couverture du livre "Le songe d'une nuit d'octobre" de Roger Zelazny, réédition chez ActuSFTitre : Le Songe d’une nuit d’octobre
Auteur : Roger Zelazny
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Feuilleter les premières pages

.

Chaque 31 octobre, les frontières entre les mondes s’amincissent. Experts des sciences occultes se réunissent : les Ouvreurs souhaitent effectuer un rituel pour libérer les Anciens Dieux alors que les Fermeurs veulent les en empêcher afin de préserver le quotidien actuel. Le mois d’octobre est dédié à la préparation du « Jeu ».

.

.

Le Comte, Jack, le Bon Docteur, le Grand Détective, Rastov et d’autres s’apprêtent – sans doute – à entrer dans le Jeu. Fait étonnant : le narrateur est Snuff, chien de son état. C’est par leurs animaux de compagnie qu’on apprend la véritable identité de ces personnes. Comportements et traits physiques sont donc vus et rapportés par les yeux – et la truffe – de Snuff, à la première personne. Certaines actions sont transformées par son angle de vue : ouvrir une porte, déplacer un corps. En plus de Snuff, on rencontre la chatte Graymalk, le rat Bubo, le serpent Quicklime, la chauve-souris Needle et d’autres compères à poils et à plumes.

.

L’histoire se place en octobre 1883. Roger Zelazny découpe son intrigue en 31 chapitres et un épilogue. Si le lecteur est patient, il pourra déguster un court chapitre par jour lors de ce mois automnal. Mais il faut se le dire : on a plutôt tendance à lire très vite ce roman (et ne même pas réussir à attendre la période automnale pour se jeter dans le récit).
.

Ce n’est pas tant la confrontation ultime qui est importante que la préparation au Jeu. L’avenir du monde est entre les mains de ces personnages. Ils ne savent pas qui est leur ennemi ou leur ami. Il est question de : coopération, espionnage, séduction, chantage, tuyaux, calculs et pronostics. Les liens stratégiques et amicaux se font et se défont.

.

Publié initialement en 1993, le récit n’a pas pris une ride. C’est frais et bien rythmé. L’humour se négocie dans certains dialogues et dans les clins d’œil à divers mythes fantastiques. L’imagination débordante est soutenue par une écriture visuelle.
.

Paru en 1995 en version française, ce texte a bénéficié d’une réédition chez ActuSF en janvier 2018, avec une mouture dont le grain du papier est agréable au toucher et à la couverture qui enthousiasme les pupilles. Comme la première version française se trouve péniblement en occasion (et avec une couverture que je trouve moche), j’ai envie de dire haut et fort « Bien joué ! ». Et alors, lire « de l’Halloween » en janvier, ce fut pour moi un sacré bonheur !

.

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny, couverture d'actuSF Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny, détails dorés de la couverture

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny : fan art avec le chien Snuff et la chatte Graymalk

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny : fan art où apparaissent Snuff le chien et Jack son maître

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny : préparation du rituel

.

————————————————————————~*

.

Pour ceux qui ont lu le livre, une illustration des joueurs (SPOIL) à découvrir par ici.

.

Dans le chaudron :
¤ De bons présages de Terry Pratchett & Neil Gaiman
¤ Un sale boulot de Christopher Moore
¤ Le concours du Millénaire de Robert Sheckley & Roger Zelazny

.

Blog-o-Livre (Blackwolf), Book en stock (Phooka)Caput Mortuum et Le Bibliocosme (Dionysos) ont aussi dû choisir leur camp : sont-elles Ouvreuses ou Fermeuses ?

.

Lecture équitable : soutien aux petites maisons d'éditions

Ce livre est une publication des éditions ActuSF, une petite maison d’éditions.

.

Illustrations : #01 Snuff et Graymalk, #02 Jack & Snuff par par Chris/ViaEstelar ; #03 par Yanina Koort

 

Categories: ZELAZNY Roger Tags: , ,

PRATCHETT Terry – Disque-monde – Accros du roc

30/11/2017 14 commentaires

.

Couverture du livre Accros du roc de Terry PratchettTitre : Accros du roc (Les annales du Disque-monde, tome 16)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
La série
.

Nore Noresson, Kreskenn Kelenn, Magma alias Lias Trapp se retrouvent pour former un groupe : puisque ce dernier frappe sur ses cailloux, ils vont jouer de la musique de roc.

.
.

Il suffit d’un adepte déchainé par son guitare pour obtenir un public en délire. La Guilde des Musiciens veut mettre fin au succès de ce groupe officieux et importun. Mais tout le monde adhère, les femelles lancent leurs sous-vêtements sur scène et même les mages laissent tomber les robes longues.
.

« Accros du roc » proposent deux histoires en parallèle. On suivra aussi Suzanne qui va retrouver la trace de sa famille et devoir assumer le rôle qui lui est attribuée. Elle est si discrète que personne ne la voit réellement.

.

Le troll souleva un gros sac de cuir posé devant lui. « C’est ça moi je joue », dit-il. Un certain nombre de gros cailloux ronds dégringolèrent par terre. Lias en ramassa un et lui donna une chiquenaude. Bam, fit le caillou.
« De la musique avec des kailloux ? s’étonna Kreskenn. Komment vous l’appelez ?
— On l’appelle Ggrouhauga, répondit Lias. Ça veut dire : musique faite avec du roc. (…)
— K’est-ce ke vous faites avek ?
— Je les cogne ensemble.
— Et après ?
— Comment ça, « et après » ?
— K’est-ce ke vous faites une fois ke vous les avez kognés ensemble ?
— Je les cogne encore », répondit Lias, batteur dans l’âme.

.

On croisera donc les mages de l’Université de l’Invisible d’Ankh-Morpork et notamment son archichancelier Mustrum Ridculle. La Mort sera aussi de la partie et Planteur n’aura pas froid aux yeux. Trolls, nains, humain aux allures elfiques ne seront pas en reste.
.

Bien que les instruments soient hantés par des esprits de la Musique, le lecteur n’a pas besoin d’être un spécialiste pour y voir un bon nombre de références musicales. Une majorité est dédiée à des groupes rock, exemple : Laide Zibeline, les houes, Au malheur des hommes et I2.

.

« Accros du roc » a bien mieux fonctionné sur moi que « Les Zinzins d’Olive-Oued », tome où les personnages étaient accros au cinéma (je m’étais ennuyée avec l’intrigue). Ici, il y a des passages qui se partagent émotions et franches rigolades. C’est une critique sur les thèmes de la vie, de la mort et de l’oubli. Et il faut dire que les jeux de mots de Patrick Couton sont à applaudir des deux mains.

.
.

— Moi, je souffle dans tout ce que je peux me mettre en bouche, assura Nore.
— Ah bon ? fit Kreskenn. Il chercha un compliment poli. Vous devez faire beaucoup d’heureux.

.

Il y a les gens du jour et les créatures de la nuit.
Et il importe de se rappeler que les créatures de la nuit ne sont pas simplement les gens du jour qui veillent tard parce qu’ils s’imaginent ainsi davantage dans le coup et plus intéressants. Il faut beaucoup plus qu’une couche épaisse de mascara et un teint pâle pour franchir la ligne de démarcation.
L’hérédité peut arranger les choses, bien entendu.

.

Il existait bel et bien une rivière dont, d’après la légende, une seule goutte d’eau privait un individu de sa mémoire.
Beaucoup supposait qu’il s’agissait de l’Ankh dont l’eau se boit, voire se découpe et se mâche. Un verre d’Ankh priverait sûrement son consommateur de sa mémoire, ou du moins lui causerait des désagréments qu’il n’aimerait en aucune façon se rappeler.
À vrai dire, il existait une autre rivière qui avait cette faculté. Bien entendu, il y avait un os. Nul ne savait où elle se trouvait car les voyageurs qui tombaient dessus crevaient toujours de soif.
La Mort porta son attention ailleurs.

.
.

Livre Accros du roc de Terry Pratchett avec l'illustation complète de Josh Kirby

Couverture du livre Accros du roc de Terry Pratchett. A gauche : illustration de la hardcover aux éditions Orion. A droite, illustration de Marc Simonetti pour les éditions Pocket

Illustrations de Paul Kidy : elles représentent la Mort de Terry Pratchett dans le livre "Accros du roc"

Illustration de la Mort et sa guitare par Marc Simonetti en référence au livre "Accros du roc" de Terry Pratchett

.

————————————————————————~*

.

Logo défi Valériacr0Cette lecture a été sélectionnée par Valériane pour le mois de novembre lors de notre défi Valériacr0. Il s’avère que le précédent tome avait aussi été lu grâce à elle en  avril.

.

Hilde (Le livroblog) a aussi poussé un cri quand la harpe de Kreskenn Kelenn fut brisée.

.

Dans le chaudron :
¤ La huitième couleur, tome 1
¤ Le huitième sortilège, tome 2
¤ La huitième fille, tome 3
¤ Mortimer, tome 4
¤ Au guet !, tome 8
¤ Faust Eric, tome 9
¤ Le faucheur, tome 11
¤ Mécomptes de fées, tome 12
¤ Les petits dieux, tome 13
¤ Nobliaux et sorcières, tome 14
¤ Le guet des Orfèvres, tome 15

.

Illustrations : #01 Illustration de Josh Kirby ; #02 Illustration de la ‘hardcover’ de Orion Publishin Group ; #04 et #05 Illustrations de Paul Kidby ; #03 et #06 Illustrations de Marc Simonetti.

.

Lapuss’ – Putain de chat

22/10/2017 12 commentaires

.

Couverture de Putain de Chat de Lapuss' Putain de chat tome 2 de Lapuss

.

Titre : Putain de chat, tome 1 et tome 2
Auteur : Lapuss’
Plaisir de lecture : Livre sympa
.

Alors qu’il n’avait rien demandé, Moustique, Chat de son état, vient de se faire adopter par un humain. Il est prêt à tout pour faire souffrir son esclave et pouvoir voir sa mort en live.

.
.

Putain de chat de Lapuss : dessin où l'humain adopte Moustique

.

Moustique est un chat psychotique, blasé et qui n’aimerait qu’une seule chose : tuer son humain, de préférence en le faisant souffrir. Il est cruel, vile, fourbe et calculateur ; le côté majestueux et noble qu’on prête aussi aisément aux félins ne sera pas de la partie dans ces bandes dessinées.
.

Il semble y avoir quelques vérités développées par Lapuss’ pour que cela fonctionne. L’auteur utilise un ressort humoristique : l’humain parle au chat, l’animal répond dans un langage qu’il ne comprend pas tour à tour en l’insultant ou en lui révélant son véritable plan de destruction.
L’humour est grinçant, cynique et second degré. Il est aussi vulgaire car l’on retrouve de nombreux gros mots et insultes dans les bulles. Cela ne pourra pas plaire à toute personne.

.

Le trait en apparence simple est aussi caricatural : on se focalise sur l’essentiel. Les strips se déroule sur une page majoritairement, comprenant trois à quatre dessins pour arriver jusqu’à la chute. Il s’agit d’une série d’anecdotes en noir et blanc.
.

« Putain de chat » s’avère une trilogie ; dans l’ultime tome, nous faisons la connaissance de Grisbi qui est aussi adorable que Moustique est démoniaque. Les livres sont de format carré avec un vernis sélectif appliqué sur les yeux et les moustaches de la couverture.

La saga est irrévérencieuse. Si les tomes peuvent être des idées ‘cadeau’, il faudra trouver le bon destinataire pour l’humour décapant.

.
.

Putain de chat de Lapuss : extrait du carton

Putain de chat de Lapuss : extrait des croquettes discount

Putain de chat de Lapuss : extrait de la pluie et de la vitre

Putain de chat de Lapuss : extrait apprendre à ramper

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : J’ai failli recevoir le premier tome en trois exemplaires à l’occasion de Noël 2016. C’est sa rupture de stock dans certaines librairies qui a permis de désenclencher ce drame livresque.
.

Dans le chaudron :
Des chats
logo challenge Halloween 2017¤ Bart is back de Soledad Bravi
¤ Le chat noir et autres nouvelles d’Edgar Allan Poe
¤ Chat noir de Nathalie Semenuik

.

Moustique, chat psychotique et démoniaque a toute sa place pour le challenge Halloween !

.

ZELAZNY Roger & SHECKLEY Robert – Le concours du Millénaire

30/08/2017 9 commentaires

.

Le concours du Millénaire, livre écrit par Roger Zelazny et Robert SheckleyTitre : Le concours du Millénaire
Auteurs : Roger Zelazny & Robert Sheckley
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Les forces du Bien et du Mal s’affrontent tous les 1000 ans pour déterminer qui règnera sur l’humanité pour le millénaire à venir. Azzie Elbub, Démon de profession, sort de sa torpeur pour préparer son projet et soigner la présentation.

.
.

Cette intégrale renferme tous les tomes de la trilogie : Apportez-moi la tête du prince Charmant ; À Faust, Faust et demi et Le démon de la farce.

Cette série a été écrite à 4 mains mais je ne saurais différencier les apports de l’un que je connais peu et de l’autre, n’ayant jamais lu la plume de Robert Sheckley.

.

Le Démon Azzie nous entraine dans de folles aventures au sein de ces trois tomes. En plus du protagoniste, nous faisons la connaissance d’Ylith, Babriel, Méphistophélès et Faust ; des personnages pas piqués des vers.
.

Cette fantasy burlesque présente un humour noir grâce à une plume acérée. Le ton caricatural détourne contes et légendes : le récit est parodique à souhait. Le tout est basé sur la surenchère, nous allons de rebondissements en rebondissements.
.

Et pourtant, j’ai trouvé la lecture un peu ennuyeuse pour avoir lu la trilogie d’une seule traite. Je me demande si c’était le bon moment pour rencontrer ce livre qui trônait dans ma bibliothèque depuis quelques années. C’est donc un argument complètement personnel qui ne remet pas en question la qualité du texte.
.

Pour moi, la lecture est amusante, j’ai passé un bon moment bien que je n’en garderai pas de souvenirs impérissables.

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
De quoi se marrer
¤ La magnificence des oiseaux de Barry Hughart
¤ Le livre qui rend dingue de Frédéric Mars
¤Joueur_1 de Douglas Coupland

.

Challenge littéraire : pavé de l'étéLogo défi Valériacr0Cette lecture – cette brique, ce pavé absolu ! – a été sélectionnée par Valériane dans le cadre de notre défi Valériacr0 pour le mois d’août.

.
D’une pierre, deux coups, la brique de 989 pages me permet d’ajouter une participation au challenge estival de Brize.

.

PRATCHETT Terry – Disque-Monde – Le Guet des Orfèvres

26/04/2017 15 commentaires

.

Le guet des orfèvres de Terry Pratchett ; tome 15 des Annales du Disque-MondeTitre : Le Guet aux Orfèvres (Les annales du Disque-monde, tome 15)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
La série
.

Le Guet va connaître un grand changement : Sam Vimaire prend sa retraite après des années de service à la sécurité d’Ankh-Morpork ; il va se marier avec Dame Ramkin, la femme la plus fortunée du monde. Une dernière mission attend toute l’équipe : des hommes assassinés disparaissent dans le fleuve et de nombreuses rixes éclatent entre nains et trolls.

.
.

« Le guet des orfèvres », 15e tome paru de la série, est aussi le second tome du sous-cycle « Le guet ». C’est avec plaisir qu’on retrouve le sergent Colon, les caporaux Chicque et Carotte. Le patricien Vétérini impose des quotas pour répondre au besoin d’intégration des minorités. De nouvelles recrues sont engagées : Détritus un troll, Bourrico un nain et Angua, une femme. J’ai apprécié rencontrer Gaspode. C’est un chien doté de la faculté de parler « humain ». Il n’aboie pas, mais fait « Ouah ouah » ; il donne aussi des idées comme « Donne un biscuit au chien ».
.

Le guet des orfèvres : illustration d'AnguaAnkh-Morpork est une cité réputée sur le Disque-Monde : elle est bancale, contient un nombre certain de cinglés – les guildes sont les organes de cette ville puante – : c’est un vrai bazar et là-dedans, œuvre le Guet. A contrario d’autres séries, les personnages ne sont pas figés et évoluent à chaque fois qu’on les retrouve.
.

L’enquête policière nous amène sur la piste d’un tueur. On en profite pour se balader dans les rues d’Ank-Morpork, de découvrir le fousi et de voir Carotte à l’œuvre avec son pouvoir de persuasion.
.

Sous couvert de fantasy, Terry Pratchett offre une critique de la société. On rit mais on est confronté à une réalité à peine déformée. Querelles techniques, racisme et misogynie sont au centre de la critique menée par l’auteur.
.

Comme toujours, humour et rebondissements sont au programme. J’ai trouvé les dialogues fluides et l’opposition entre Bourrico et Détritus se révèle truculente. On applaudit encore la superbe traduction effectuée par Patrick Couton.

.

Le guet des orfèvres : City Wath n°177

Le guet des orfèvres : illustration de Detritus et Bourrico

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ La huitième couleur, tome 1
¤ Le huitième sortilège, tome 2
¤ La huitième fille, tome 3
¤ Mortimer, tome 4
¤ Au guet !, tome 8
¤ Faust Eric, tome 9
¤ Le faucheur, tome 11
¤ Mécomptes de fées, tome 12
¤ Les petits dieux, tome 13
¤ Nobliaux et sorcières, tome 14
¤ Accros du roc, tome 16

.

Logo défi Valériacr0Cette lecture a été sélectionnée pour avril par Valériane dans le cadre de notre défi Valériacr0.

.

Illustrations : #01 Angua par StormBay ; #02 City Watch n°177 par Ravenclaw42 ; #03 Detritus et Bourrico par StormBay.

.

Categories: PRATCHETT Terry Tags: ,

DE LA CROIX, SIGNOL & ROLAND – Le chat qui n’aimait pas les poils

30/10/2016 12 commentaires

.

le-chat-qui-naimait-pas-les-poils-de-la-croix-signol-rolandTitre : Le chat qui n’aimait pas les poils
Auteurs : Séverine de la Croix, Anthony Signol & Pauline Roland
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Sous un format carré de 21*21 centimètres, l’album conte l’histoire d’Eusèbe. Chat bleu turquoise à la belle et épaisse fourrure, il n’aime pas du tout du tout, ses longs poils. Vivre avec une telle robe n’est pas une sinécure au quotidien.
.

Dès la première illustration, Eusèbe nous apparait comme un personnage attachant, on compatit même avec lui. Les illustrations colorées sont souvent en pleine page et toujours percutantes.

Le dessin « cartoon » emballe tout de suite le lecteur et est accompagné d’un texte tout aussi efficace.
.

L’histoire est marrante et la chute tout autant. La couverture à vernis sélectif offre un album à découvrir à partir de 6 ans.

.

le-chat-qui-n-aimait-pas-les-poils-01 Lire la suite…