Archive

Archive for the ‘HILL Joe’ Category

HILL Joe & RODRIGUEZ Gabriel – Locke & Key ~ Alpha & Oméga, volume 6

21 mai 2014 14 commentaires

.

Alpha et Omega Locke & Key Joe Hill et Gabriel RodriguezTitre : Alpha & Oméga (Locke & Key, volume 6)
Auteurs : Joe HILL & Gabriel RODRIGUEZ
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Après avoir dupé tout le monde, y compris la famille Locke, Dodge touche au but. Il détaille au mieux son plan en préparant la sinistre grotte de Lovecraft pour libérer les démons. Chacun des membres de la famille va être mis à l’écart grâce à ses soins. Le dernier affrontement va bientôt lieu.

.
.

Locke & Key Joe Hill Alpha et Omega 06Hill & Rodriguez se sont donné à fond pour tirer leur révérence avec l’ultime tome “Alpha & Oméga”. Les six tomes sont plus surprenants les uns que les autres. Cette série ô combien passionnante et tellement bien ficelée m’a totalement sciée. Les fils tissés offrent une tapisserie scénaristique des plus réussies.
.
 
Les illustrations sont elles aussi saisissantes : les personnages sont très expressifs, Rodriguez détient un grand sens de la mise en scène. La lutte entre les ombres et la lumière est un des thèmes principaux : la saga est spectaculaire. Les auteurs ne se dispersent pas : aucun personnage, principal ou secondaire n’est oublié sur le bord de la route ; toutes les intrigues même secondaires sont bouclées. Et par-dessus le marché, la trame de ce dernier tome est riche en rebondissements.

Lire la suite…

Catégories :HILL Joe, RODRIGUEZ Gabriel Étiquettes : , , ,

Rond de Sorcière #44

29 mars 2014 32 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En ce mois de février 2014, j’ai lu 3055 pages (dont 783 graphiques).

75% des livres entrée en PAL ce mois-ci ont été lus. J’ai gagné “La grande bible des fées” chez Book en Stock, Phooka m’a offert “Les dames de Grâce Adieu”. Nous sommes à jour dans Walking Dead avec mes deux compatriotes de choc, Valériane et Hérisson ; et ça y est, j’ai découvert la fin de la saga The Boys.

J’ai participé à plusieurs lectures communes, celle de Hobb (avec Olya & Eirilys), la semestrielle Walking Dead en compagnie de Valériane et de Hérisson. Et j’ai également lu l’album “Le gondolier des ténèbres” de Gudule & Collette avec Cornwall.

Le défi Valériacr0 m’a amenée à découvrir l’intégrale “Jésus versus Hitler” de Jomunsi. Le week-end à 1000 spécial 1 an m’a permis de découvrir plusieurs œuvres (et accessoirement, d’atteindre l’objectif). J’ai fait un point en chemin pour cette quatrième année de défi « Fin de Série ».
Du côté des livres voyageurs, “Le Clairvoyage” de Fakhouri vient de s’envoler pour rejoindre Maêlle.

.
.

.

Romans SFFF
.

Max Sarah Cohen-ScaliMax – Sarah COHEN-SCALI
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Cette fiction s’appuie sur des faits réels et notamment la création de Lebensborn : un programme pour faire naître des enfants correspondant parfaitement aux caractéristiques de la race aryenne. Nous suivons Max, presque de sa conception jusqu’à un âge plus avancé. C’est le narrateur de l’histoire et il nous entraîne dans sa vie, avec sa vision qui nous semble particulière – mais avec “laquelle” il a été conçu. Son intelligence l’amènera petit à petit à modeler sa propre opinion. Si de premier abord, on pourrait se dire que l’exercice est facile, il n’en est rien. Le protagoniste est réel, on vit à travers lui cette expérience qui nous semble incongrue. Cela m’est très difficile de vous dire la puissance qui se dégage dans ce texte, tant pour les réactions de Max, que ses idées ou encore la force dont tout cela est conté. J’ai été plusieurs fois submergée par l’émotion.

.
.

Le livre des choses perdues John ConnollyLe livre des choses perdues – John CONNOLLY
Plaisir de lecture : etoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Chronique complète
L’auteur prend un plaisir à détourner et carrément à réécrire les contes. La mécanique est bien huilée et prend en otage le lecteur. Le récit ne manque pas de piquant pour présenter une version assez horrifique des histoires que nous connaissons tous. Par les yeux de David, nous partons en quête du roi de ce monde étrange et quelque peu macabre. Si je conçois très bien l’ingéniosité du scénario, je suis restée un peu en retrait de ce livre, un peu trop glauque pour y prendre beaucoup de plaisir.

.
.

La brume des jours Anne Fakhouri Clairvoyage tome 2La brume des jours (Clairvoyage, tome 2) – Anne FAKHOURI
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Tome 1
Ce deuxième tome est la suite du direct de Clairvoyage. Je ne me serai pas attendue à pouvoir me souvenir si bien de ma lecture, qui remonte à novembre 2010. Mais le fait est que l’écriture limpide a favorisé l’empreinte de cette histoire prenante dans ma mémoire. Nous retrouvons Clara qui, si elle semble complètement démunie quant à savoir qui elle est, agit bien vite pour arriver jusqu’à son objectif. Bien que la première histoire se suffise à elle-même, j’ai trouvé que la suite de ses aventures était aussi un récit complet et très touchant sur le destin de notre protagoniste. J’ai aussi vibré pour les personnages qui la côtoient.

.
.

Prisons d eau et de bois Robin Hobb Les aventuriers de la mer tome 5Prisons d’eau et de bois, tome 5 – Robin HOBB
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Tomes 1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9.
Avec le talent que nous lui connaissons, nous repartons auprès de nos chers personnages. A la différence de l’assassin royal, nous rencontrons – et nous nous attachons – à plusieurs personnages. C’est avec grand plaisir que nous voyons les pièces s’imbriquer, avec ce statut quasi-omniscient que nous donne l’auteur. Beaucoup de questions restent en suspens et Robin Hobb sait (oh oui) entretenir le suspense. On a l’impression que tout se précipite dans l’histoire avec les différents partis qui se mettent en place pour un grand affrontement. De l’action nous attend, et des palpitations au cœur.
Cette lecture a été lue tout de suite après le tome 4 en compagnie d’Eirilys et Olya.

.
.

Jesus contre Hitler Neil JomunsiJésus contre Hitler – Neil JOMUNSI
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Qualifiée de “lecture pop corn” par son auteur, ce recueil propose quatre nouvelles au style direct. Le récit se base sur deux points : le scénario absurde… qui entraîne un humour caustique. Ces quatre formats courts présentent un fil rouge : le combo de David et John J. Christ. Ils travaillent pour l’agence B afin de défaire les plans des méchants. L’histoire va droit au but, parfois brodée de clins d’œil à certaines références. Pour apprécier ce recueil, il faut être dans l’optique de s’amuser avec une lecture légère.
Ce livre est ma sélection de février dans le cadre du défi Valériacr0.

.
.

Le dernier voyage d Horatio II Eduardo MendozaLe dernier voyage d’Horatio II – Eduardo MENDOZA
Plaisir de lecture : etoile 4Livre à découvrir
J’ai découvert la plume de Mendoza via la novella “Sans nouvelles de Gurb” dont j’avais fortement apprécié l’humour et son scénario absurde mais ô combien délicieux. C’est donc tout naturellement, que Tatiana – ma prêteuse de livre – m’a mis ce livre-ci dans les mains. Cette fois, nous partons à bord d’un vaisseau intergalactique dont Horatio II en est le commandant. Les conditions sont insalubres, la pénurie des vivres commence à se faire sentir. Les événements s’enchaînent en cascade, les problèmes, aussi. Et c’est donc avec un management au poil, qu’Horatio II trouve des solutions – ou pas. J’ai légèrement préféré “Sans nouvelles de Gurb” à celui-ci mais j’ai souri plus d’une fois et j’ai noté certains passages dont mon préféré reste celui du théâtre.

.
.

.

Livres graphiques SFFF

.
.

Le gondolier des tenebres et autres contes de la peur Gudule Xavier ColletteLe gondolier des ténèbres et autres contes de la peur – Gudule et Xavier COLLETTE
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tout premièrement, j’ai adoré les illustrations, mais il faut savoir que je suis fan du trait de Xavier Collette. J’étais donc ravie de retrouver son… pinceau. Je trouve qu’elles collent bien au texte car Xavier reprend des éléments même de l’histoire. Il m’est arrivé parfois de découvrir des livres illustrés dont les illustrations ne correspondaient pas tout à fait : une couleur de robe, une longueur de cheveux alors qu’ici, le travail est bien effectué et moi j’aime ça (je suis tatillonne, c’est sûr). J’ai aimé aussi les effets faux papier ancien et les imprimés, les lignes qui bordent les illustrations, avec leur côté un peu effacés ou comme si le livre avait été fermé trop vite. Du côté des écrits, je savais déjà où je mettais les pieds avec la plume caustique de Gudule. J’ai apprécié ces nouveaux “contes” et leur morale bien que la perception des enfants, surtout à la lecture du premier, soit un peu faussée par le message qu’il transmet.

.
.

Comme a la fete foraine The boys Garth EnnisLe fils du boulanger Garth Ennis The boys tome 17La charge de la brigade legere Garth Ennis The boys tome 18On ne prend plus de gants Garth Ennis The boys tome 19Comme à la fête foraine, Le fils du boulanger, La charge de la brigade légère, On ne prend plus de gants, V19 (The Boys, volumes 16, 17, 18 et 19) – Garth ENNIS
.
.

Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Sur la lecture des précédents tomes, j’avais peur que Garth Ennis tourne en rond, dilue l’intrigue et même pire, qu’il fuit l’affrontement que tout lecteur attend. Non seulement, nous y aurons le droit, mais les secrets dévoilés serviront d’exhausteur et il ira bien au-delà de nos attentes. Ces comics nous présentent les super héros d’une bien autre manière que ce que nous avons l’habitude de croiser. Surtout quand ils s’avèrent tous des personnages particulièrement malveillants. Tant sur le trait que dans le traitement du scénario, nous avons une vision purement américaine avec l’art d’aller dans les extrêmes. Il est vivement conseillé d’avoir le cœur bien accroché car nous sombrons dans les pires travers de l’humanité pour lesquels Garth Ennis s’en donne à cœur joie. Je reviens sur le travail de Russ Braun qui s’avère fantastique et grâce auquel les frasques racontées par Ennis prennent toute leur ampleur.

.
.

Ezechiel Kirkman Walking Dead tome 19Ezéchiel (Walking dead, tome 19) – Robert KIRKMAN & Charlie ADLARD
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Chronique complète
Tous les Walking dead
L’organisation des humains des environs en trois partis permet d’intensifier les relations entre eux et la valeur de leurs négociations. L’intérêt est relevé par la présence de Negan qui est un méchant crédible (et pas moins, appréciable). Je reste cependant dubitative quant à la qualité de l’intrigue que je trouve un peu trop diluée et m–e demande si cette série ne va pas finir pas s’étioler (plus que ce qu’elle ne l’est déjà)
Ce tome est aussi une lecture commune entre Valeriane, Hérisson et moi.

.
.

The Cape Joe HillThe cape – Joe HILL
Plaisir de lecture : etoile 5Livre fantas… tique
L’auteur présente dans ce one-shot, la thématique du super-héros. Éric est une personne attentiste et dont la vision est particulièrement pessimiste. Il se retrouve doté de grandes capacités dont l’utilité qu’il en fera ne sera pas des plus honorables. La lecture est captivante et les illustrations lui siéent à merveille.

.

.
.

La divine comedie Peru Cholet Champelovier Zombies tome 1La divine comédie (Zombies, volume 1) – Peru, Cholet & Champelovier
Plaisir de lectureetoile 5Livre fantas… tique
Il faut savoir que lorsque j’entends parler d’une série avec du zombie, je suis généralement un peu refroidie ; Walking dead en est évidemment la cause. C’est pourquoi, j’ai lu quelques chroniques des copains avant de me décider à y jeter un œil. J’ai reçu ce premier tome en cadeau d’anniversaire en janvier et c’était très bien vu.
L’extermination de la race humaine est bien en cours, nous voilà en pleine apocalypse de zombies. Sam survit en solitaire mais il sera amené à côtoyer – bien malgré lui – ses semblables. Tous ont une vision différente de la situation. Si la trame parait classique, elle dépeint des échanges relativement justes. Les retournements de situation sont éclairs et provoquent des pincements au cœur. Question graphisme, la proportion de sang est spectaculaire. Le trait est fin, les détails intéressants. Le tout met parfaitement en relief la tension du récit. J’ai été agréablement surprise par la qualité de ce premier volume.

.
.

.

Autre livre
.

Ainsi soit elle Benoite GroultAinsi soit-elle – Benoîte GROULT
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Voici un ouvrage féministe. Féministe, pas extrémiste. Un ouvrage intelligent, qui présente des faits (qui 25 ans après, sont malheureusement toujours d’actualité) en faisant un tour d’horizon des divers axes concernant le statut de la femme et de son respect. L’introduction est une immense claque et le reste ne sera que justesse. C’est un livre qui ne laisse pas indifférent – bien au contraire ! – et qui m’accompagnera toute ma vie. Parce que parfois, il ne faut pas (s’) oublier. Il m’a pris les tripes, fait pleurer et remis aussi dans le droit chemin, celui de la réalité.

.

.

.

.

Rond de Sorciere 44 01 Rond de Sorciere 44 02

Rond de Sorciere 44 03 Rond de Sorciere 44 04

Rond de Sorciere 44 07 Rond de Sorciere 44 08

Rond de Sorciere 44 05 Rond de Sorciere 44 06

Rochers coco | Cookies Speculoos aux pépites de chocolat

.

.

Enregistrer

Enregistrer

HILL Joe et RODRIGUEZ Gabriel – Locke & Key ~ Rouages, volume 5

30 octobre 2013 23 commentaires

.

Rouages tome 5 Locke and Key Joe HillTitre : Rouages (Locke & Key, volume 5)
Auteurs : Joe HILL & Gabriel RODRIGUEZ
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

1775. La guerre d’indépendance américaine débute : les insurgés veulent chasser les colons anglais. Benjamin et Miranda Locke voient leurs parents pendus sous leurs yeux. Ils rejoignent la résistance dans la grotte située à flan de falaise. Des hommes leur apprennent la mort d’Adam à cause d’une porte secrète.

.
.

Rouages 06)°º•. Tout, tout, tout vous saurez tout sur la clef Omega… ou enfin, presque.

Après un petit tour en 1775, nous rejoignons Rendell en 1988. Lui et sa bande d’amis viennent de donner leur représentation de théâtre, ils sont dans leur dernière année de lycée, juste avant le bal de promo. Ils décident de réaliser un pari un peu fou. Et autant te dire, j’ai carrément pensé que c’était un véritable bouffon au vu de la teneur de sa proposition.
.

Ce tome est le plus révélateur et même explicite : Comment les clés existent-elles ? De quels matériaux se composent-elles ? Quelle est l’origine du mal de Dodge ? Et plein d’autres détails concernant Keyhouse et son fonctionnement.

On se rend compte que la famille a une sorte de malédiction dont un événement se reproduit époque après époque. La découverte de nouvelles clés reste un élément capital et intrigant.

.
.

Rouages 05)°º•. Le régal visuel est toujours d’actualité. Je suis complètement fan des découpages : les sketchs des cases sont bien vus (leur place dans une pleine ou double page). Les arrière-plans sont aussi travaillés que les premiers ; tout est affaire de précision. J’ai été bluffée : quand on remonte en 1988, j’avais l’impression d’être une spectatrice alors que je me sens réellement dans l’action quand il s’agit de la fratrie Locke et vous comprendrez en lisant pourquoi et comment c’est réalisé.
.

La scénarisation de cet arc tire vers l’émotionnel ; la sensation se décrit en une seule onomatopée « Vlan ! ». Tout se passe mal : les pistes sombres parsèment le récit depuis le début mais c’est sans doute cette dernière qui est la pire. Les scènes sont sanglantes et la mort donnée avec forts éclaboussements. Hill et Rodriguez arrivent encore à nous surprendre. Les sentiments de crainte et d’émerveillement sont puissamment mêlés.
.

Nous observons des visions cauchemardesques de cette clé Omega qui revient et signe à chaque époque. C’est une sorte de force pure qui filtre des pages de cette bande dessinée.  La tension monte car nous connaissons des détails que les personnages n’ont pas encore eu « le loisir » de découvrir.  Plusieurs tragédies ont lieu et l’une d’entre elles me serre le cœur.
.

Comme on peut s’y attendre, tout s’imbrique à la perfection grâce à beaucoup de finesse. Les volumes structurellement liés sont très prenants. A mes yeux, c’est l’une des séries les mieux ficelées et les plus troublantes aussi que j’ai lues. C’est étonnant de voir que l’un des meilleurs scénaristes de bandes dessinées s’avère être un romancier : Hill est un conteur de maitre.
Ce tome se termine sur un grand cliffhanger… pour mieux savourer le dernier tome ? Le sixième « Omega & Alpha » n’a pas encore de date de publication en VO, on risque de l’attendre très très impatiemment.

La série a reçu l’Eisner Award 2011 du meilleur scénario ainsi que le British fantasy award du meilleur comics en 2009 et 2012.

.
.

« Rouages » est le tome des réponses. Ce volume particulièrement révélateur nous emmène dans le passé à la poursuite des clés ; on y apprend toutes leurs origines. Comme toujours, le mariage entre scénario et illustrations est exquis, nous en prenons plein les mirettes.

.

Rouages 01 Rouages 02

Rouages 04 Rouages 03
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : La pauvre chèvre.

.

Dans le chaudron :
¤ Bienvenue à Lovecraft, volume 1
¤ Casse-tête, volume 2
¤ La couronne des ombres, volume 3

.
Mercredi Bd Fantastique.
Cette lecture est une participation aux Mercredis Fantastiques en collaboration avec Mango, dans le cadre du challenge Halloween.

.

 Le Livroblog (Hilde) et Quoi de neuf sous ma pile ? (Gromovar) eux aussi ont résisté à l’envie de regarder.

CITRIQ

.

Toutes les illustrations sont celles de Gabriel Rodriguez.
.

HILL Joe et RODRIGUEZ Gabriel – Locke & Key ~ Les clés du royaume, volume 4

23 octobre 2013 19 commentaires

.

Les cles du royaume Locke and Key Joe HillTitre : Les clés du royaume (Locke & Key, volume 4)
Auteur : Joe HILL & Gabriel RODRIGUEZ
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Le manoir de Keyhouse est en plein effervescence, la fratrie Locke vit toujours son quotidien teinté de fantastique par la découverte de nombreuses clés. Entre révisions et après-midi de loisirs, ils doivent faire face aux attaques de la dame noire, plus imaginatives les unes que les autres.

.
.

Les cles du royaume 01)°º•. Chaque épreuve dévoile un bout de personnalité des personnages. Bode découvre beaucoup de clefs, Dodge l’antagoniste est aussi présent. La dame noire cherche la clé Omega. Les frères et sœur Locke n’ont pas le temps de s’ennuyer. La trahison est au cœur de ce tome et ne laissera personne indemne.
.

Toujours à la croisée du fantastique, de l’horreur et de thriller, ce tome 4 se focalise sur la fameuse descente que je prédisais. Ce récit à tiroir mérite qu’on connaisse bien l’histoire avant de plonger dans ce volume : il n’est pas du luxe de se la remémorer en relisant les tomes précédents. L’intrigue est toujours tordue et machiavélique : ce tome s’avère plus sombre et plus sanglant également.
.

Si précédemment, les auteurs se focalisaient sur la découverte d’une ou plusieurs clefs (trois maximum), on assiste à une véritable banalisation des trouvailles et déploient leur utilisation en une poignée de cases seulement. J’aurai presque regretté que les auteurs ne continuent pas comme jusqu’à maintenant mais c’est alors la réflexion d’une groupie de la série et non pas celle d’une personne objective qui sait bien que c’est au condensé de l’histoire que tient la réussite de ladite saga. J’avoue, c’est un brin frustrant…

… mais dont on se remet très vite car le rythme change, s’accélère aussi. Ce quatrième arc narratif présente davantage d’action. Nous sommes loin des baisses de rythme que j’ai personnellement ressenti sur des séries comme Walking Dead de Kirkman & Adlard ou The Boys de Garth Ennis. Cet accroissement conséquent travaille à la cohérence du récit. La conclusion s’avère habile et présente non seulement un cliffhanger spectaculaire mais aussi une nouvelle donne.

.
.

Les cles du royaume 02)°º•. Enfin et non des moindres, le graphisme est aussi pertinent que beau : la mise en scène est inventive.  Nous prenons plaisir à découvrir les décors, les expressions faciales ainsi que les nombreux détails. Rodriguez réussit un véritable tour de main en présentant des scènes variées (tension, action, dialogue) avec talent.
.

Sur le premier cahier de ce recueil, Rodriguez fait un hommage à Watterson et sa série « Calvin & Hobbes » et référence à la culture pop. Ce qui lui sied à merveille car Bode devient le narrateur ; cela donne une touche d’humour bienvenue. Par la suite, nous avons un format de lecture verticale avec quatre strips positionnés au centre de la pleine page et un arrière-plan donnant d’autres éléments du puzzle.

On ne s’en étonne plus : la série a reçu l’Eisner Award 2011 du meilleur scénario ainsi que le British fantasy award du meilleur comics en 2009 et 2012.

.
.

« Les clés du royaume » signe le quatrième opus d’une série dont on ne peut vanter que les mérites : scénario ficelé, intrigue haletante, attachement aux personnages. Le récit sur fond fantastique promet de belles découvertes (de clefs) et nous ne pouvons qu’adhérer à cette histoire qui dépote !

.

Les cles du royaume 06

Les cles du royaume 05 Les cles du royaume 03 Les cles du royaume 04

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : L’esthétisme des clés.

.

Dans le chaudron :
¤ Bienvenue à Lovecraft, volume 1
¤ Casse-tête, volume 2
¤ La couronne des ombres, volume 3

.
Mercredi Bd Fantastique.
Cette lecture est une participation aux Mercredis Fantastiques en collaboration avec Mango, dans le cadre du challenge Halloween.

.

Book en stock (Phooka) et le Livroblog (Hilde) manquent elles aussi de superlatifs pour décrire cette série.

CITRIQ

.

Toutes les illustrations sont celles de Gabriel Rodriguez.
.

Catégories :HILL Joe, RODRIGUEZ Gabriel Étiquettes : , , ,

HILL Joe et RODRIGUEZ Gabriel – Locke & Key ~ La couronne des ombres, volume 3

16 octobre 2013 25 commentaires

.

Couronne des ombres Locke and Key Hill RodriguezTitre : La couronne des ombres (Locke & Key, volume 3)
Auteurs : Joe HILL & Gabriel RODRIGUEZ
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Alors que la situation est encore assez instable à Keyhouse, la fratrie Locke doit mener un combat titanesque. De bonne volonté, chacun des trois consacre son énergie à retrouver un semblant d’équilibre mais leur mère, Nina, a bien du mal à suivre le mouvement.

. .

La couronne des ombres Hill Rodriguez 03)°º•. Pendant que Nina sombre dans l’alcool, Tyler tente vaille que vaille de protéger Bode. Ce dernier est moins présent dans le tome et l’accent – je trouve – est davantage mis sur Kinsey et sa période adolescente. Elle fait de nouvelles rencontres, notamment Scot et Jamal qui apportent une dose d’humour à l’histoire ; par ailleurs, elle change de comportement étant donné qu’elle n’éprouve plus de peur. Tyler travaille toujours sur son acceptation sociale. Les trois enfants paraissent très matures au vu de leur vie et soudés aussi. On ne peut s’empêcher de les apprécier bien qu’on n’aimerait en aucun cas être à leur place.

Dans ce récit, le Mal a un visage et c’est d’autant plus perturbant que nous voyons ce qu’il trame. Nous ne connaissons pas tous les détails de son plan (machiavélique, forcément) mais nous assistons à ses manipulations. Dodge fait froid dans le dos, il apparaît sournois et inquiétant. .

Oh de nouvelles clés ! Comme dans les tomes précédents, elles entretiennent la part de mystère. Au nombre de trois cette fois, elles deviennent des armes destructrices. Perdues, trouvées, échangées, récupérées, volées, elles mettent tout sans dessus dessous. Et aussi curieusement, elles semblent attirer Bode puisque c’est lui qui les découvre.

L’histoire de la famille Locke s’enrichit, les vieux secrets de famille remontent doucement. Hill sait parfaitement manipuler les relations humaines et les retranscrire.

.

La couronne des ombres Hill Rodriguez 01

. .

La couronne des ombres Hill Rodriguez 04)°º•. Les dangers qui rôdent sont de plus en plus violents. La pression permanente émanant du scénario est entretenue aussi par la puissance du rythme. Le suspense est bien distillé.

Le malaise est pesant : on sent que  la situation peut basculer à tout moment. Le lecteur est encore à flot mais il voit que tout s’imbrique pour une prochaine descente à pic. A vrai dire, Hill doit sacrément apprécier tenir le lecteur dans sa main, car avouons-le, nous sommes tout ouïe. Parfois, certains moments prennent à la gorge, tant par l’émotion que par l’effarement et la surprise. .

Le scénario est millimétré : l’histoire est correctement introduite, bien développée. On se sent en confiance, on a un sentiment de complétude. Comme toujours l’assemblage est parfait entre scénario et illustrations ; les ambiances sont ainsi particulièrement mises en valeur. La dose fantastique n’est pas négligeable et pourtant, le récit reste très réaliste, on en est bouche bée. Contrairement aux deux tomes précédents, Hill & Rodriguez n’incluent qu’un seul fil temporel et une petite excursion dans une grotte, hors du huis-clos habituel.µ La série a reçu l’Eisner Award 2011 du meilleur scénario ainsi que le British fantasy award du meilleur comics en 2009 et 2012.

. .

« La couronne des ombres » n’offre pas la découverte d’une nouvelle clé mais bien de trois. S’il est encore l’heure de vous convaincre, je vous dirai que le mieux à faire est encore de le feuilleter. Ce comic book est complètement addictif.

.

La couronne des ombres Hill Rodriguez 02

La couronne des ombres Hill Rodriguez 05

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Le regard de Bode quand sa mère lui met le pansement au menton.

.

Dans le chaudron :
¤ Bienvenue à Lovecraft, volume 1
¤ Casse-tête, volume 2

.

Mercredi Bd Fantastique. Cette lecture est une participation aux Mercredis Fantastiques en collaboration avec Mango, dans le cadre du challenge Halloween.

.

Book en stock (Phooka), Le livroblog (Hilde) et Perdre une plume sont tout de suite parties à la recherche d’une lampe électrique.

CITRIQ

.

Toutes les illustrations sont celles de Gabriel Rodriguez.

Catégories :HILL Joe, RODRIGUEZ Gabriel Étiquettes : , , ,

HILL Joe et RODRIGUEZ Gabriel – Locke & Key – Casse-tête, volume 2

9 octobre 2013 29 commentaires

.

Casse tete Locke and Key Hill RodriguezTitre : Casse-tête (Locke & Key, volume 2)
Auteurs : Joe HILL & Gabriel RODRIGUEZ
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Kinsey est décidée, elle veut se séparer de ses peurs & pleurs. Elle a le soutien assez discret de son frère ainé, Tyler. Ce dernier traine toujours avec Zack. Mais d’eux tous, Bode ne veut en entendre parler ; il a la tête dure : il veut absolument trouver la serrure qu’ouvre la dernière clef trouvée.

.
.

Casse tete Locke and Key 02)°º•. Le trio principal est celui des enfants Locke : Tyler, Kinsey et Bode deviennent de parfaites façons pour les auteurs de « vivre » cette aventure. Chacun a réagit différemment au deuil qu’ils ont traversé et nous sommes maintenant propulsé dans leur quotidien. Leur personnalité, leur façon de voir les choses sont tout autant de pistes intéressantes. Si le développement des personnages principaux est attendu, je suis assez surprise sur la profondeur des échanges sur les secondaires, surtout en si « peu » de pages. C’est très fort.
.

On découvre aussi que les adultes sont hermétiques à toute « magie » et que Bode, le benjamin est aussi le plus réaliste quant aux clefs de Lovercraft. Les mystères de la famille sont la base de l’histoire, le méchant est vraiment méchant (oui, c’est un gage de qualité) mais les clefs sont le fil rouge de l’histoire, comme un bonbon qui pique la langue dont le gourmand cherchera toujours sa présence. On comprend enfin l’utilité de la clef trouvée à la fin du premier tome, vous n’allez pas en revenir ! Hill & Rodriguez ouvrent la porte sur le champ des possibilités, les conséquences dramatiques : c’est comme un petit doigt dans l’engrenage, cela fait les mêmes dégâts qu’avec un grain de sable, mais en plus, ça fait mal.

.
.

Casse tete Locke and Key 03)°º•. A contrario de beaucoup de sagas, nous sommes loin du tome « d’introduction » avec « Bienvenue à Lovecraft ». On se prend une petite claque dès les premières pages et pourtant, avec ce deuxième tome, les auteurs nous donnent l’impression de nous dire « Ça y est, vous êtes enfin assis ? Bon, alors, cette fois, c’est vraiment parti ». La série leur devient un terrible terrain de jeu.
.

Le mystère s’épaissit à l’instar de la partie cachée d’un iceberg : le scénario monte d’un cran. On sent les auteurs prendre plaisir à diversifier à l’histoire. Ils nous proposent une réflexion autour des causes, conséquences et surtout des dérives.

Pour cette intrigue passionnante, ils partent toujours dans le passé/présent pour nous distiller de petites informations sans créer de frustration. Bien que nous versons dans l’angoisse et le fantastique, le récit est toujours ancré dans la réalité. Leur imagination débordante captive le lecteur : oui, j’ai été fascinée. Il faut dire que la présence permanente du fantastique – et la plus grosse menace aussi – est due à la présence de Dodge. Hill & Rodriguez nous présentent des défauts humains qui ne sont pas si clairement établis : on doute du tout blanc et du tout noir. L’inclusion de sentiments et situations bien humains y fait beaucoup – amitié, relations familiales, solitude, dépression, intégration et handicap.

.
.

)°º•. Le rythme très accrocheur est servi par des ambiances macabres, froides et violentes. Les auteurs ne s’embêtent pas de superflu : pas question de meubler, il semble ne pas y avoir assez de « place » pour exprimer tout ce que leur cerveau produit. On découvre beaucoup de minutie avec ces illustrations. Ces dernières mettent mal à l’aise, nous sommes partagés : elles sont esthétiquement belles mais elles définissent parfois un aspect assez malsain de l’histoire. Les auteurs ne manquent pas d’humour dans les détails. Par ailleurs, tout est léché notamment les expressions des visages. Le découpage est dynamique et même audacieux. On notera également que le livre propose en fin d’ouvrage, un guide des clés, une galerie d’illustrations et l’explication de Gabriel Rodriguez concernant le processus de création d’une planche. La préface est signée par Warren Ellis, mais de préférence lisez-la à la fin sous peine de vous spoiler.

.
.

« Casse-tête » porte son nom à merveille. Si vous doutiez encore, les illustrations et la profondeur du scénario ne pourront que vous faire déclencher des « Oh » ronds de surprise. La série est complètement bluffante et nous réserve encore bien des surprises – et des clefs !

.

.

 Casse tete Locke and Key 04  Casse tete Locke and Key 05

Casse tete Locke and Key 06 Casse tete Locke and Key 01

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : et moi que ferai-je avec cette possibilité ?

.

Dans le chaudron :
¤ Bienvenue à Lovecraft, volume 1

.

Mercredi Bd Fantastique.
Cette lecture est une participation aux Mercredis Fantastiques en collaboration avec Mango, dans le cadre du challenge Halloween.

.
.

Book en stock (Phooka), Le livroblog (Hilde) et Rêve général (J.a.e._Lou) se sont aussi fait piquer le pouce.

CITRIQ

.

Toutes les illustrations sont celles de Gabriel Rodriguez.
.

Catégories :HILL Joe, RODRIGUEZ Gabriel Étiquettes : , , ,

HILL Joe et RODRIGUEZ Gabriel – Locke & Key – Bienvenue à Lovecraft, volume 1

1 septembre 2013 39 commentaires

.

Bienvenue a Lovecraft Locke and Key Hill RodriguezTitre : Bienvenue à Lovecraft (Locke & key, volume 1)

Auteurs : Joe HILL & Gabriel RODRIGUEZ

Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Alors que la famille Locke est occupée par les travaux de peinture, deux jeunes hommes suivis par Rendell, conseiller d’orientation, se présentent. Sous les yeux de son épouse Nina, ils le tuent. Tyler, l’ainé des enfants arrive à les mettre K.O. mais pas à sauver son père. Kinsey et Bode ont également réussi à se cacher, le temps de l’horreur. La famille décide de quitter les lieux pour s’installer au manoir familial dans le Massachussetts. ‘Keyhouse’ est la maison familiale des Locke et ils y retrouvent leur oncle Duncan, frère de Rendell. Si tout parait calme en apparence, il faut savoir que l’écho du puits… n’en fait qu’à sa tête.

. .

)°º•. Chacun des trois enfants vivent et réagissent différemment à leur tragédie. Ils vont devoir affronter leurs propres peur et accepter la nouvelle donne de leur vie. On sent déjà poindre une psychologie développées pour chaque personnage et ils se révèlent déjà très attachants. .

Keyhouse est un manoir victorien isolé sur une île. Les natures démoniaques qui sont tapies dans son ombre sont inconnues des personnages. Le principe des clés m’a beaucoup plu. C’est sans doute THE originalité qui permet de nombreux rebondissements, beaucoup d’idées à exploiter et toute une cascade de causes-conséquences avec moult détails. Oui, il y a du potentiel et on sent que le scénariste va bien s’amuser !

. .

Bienvenue a Lovecraft 01)°º•. La rencontre entre scénariste et dessinateur… je la qualifie de très bonne ! L’un sert l’autre et inversement. Ce n’est pas chose aisée qu’un tel mariage paraisse à mes yeux, parfait. Au scénario, nous avons Joe Hill, aux dessins Gabriel Rodriguez et Jay Fotos aux couleurs. .

Le  dessin parait très américain mais les illustrations sont bien plus travaillées que dans les comics américains – que j’ai croisés – tant sur la richesse des détails que sur les mouvements de rondeurs et de cassures. Le trait épais m’a séduite dès les premières pages. Si les décors sont menaçants et horrifiques, ils n’en sont pas sanglants (sauf les premières pages, assassinat oblige). .

Le découpage est bien pensé pour dynamiser les scènes d’action, les traits des visages sont efficaces dans l’expression. J’ai été agréablement surprise par cet aspect « bien fini ». La galerie en fin de tome est aussi appréciable. L’union entre scénario en béton & dessins noirs servent à merveille émotions, suspense, frissons et tensions.

. .

)°º•. Ce comics aux accents fantastiques et d’horreur donne le ton. L’utilisation de « Lovecraft » attire le chaland amateur. On pourrait croire à un procédé bidon marketing, mais il n’en est rien car la série fait appel à des ambiances identiques développées par l’auteur du même nom. Dès les premières cases, le ton est donné : on sent que quelque chose va mal se passer. .

Cette intrigue à tiroirs présente un scénario intelligent avec des secrets plein les poches (si tant donné qu’un scénario ait des proches). Une narration par flashbacks nous permet de mieux comprendre les tenants et les aboutissants. Le récit est palpitant, très dense. Nous sommes de suite happés, nous parlons de lecture « ultra » addictive. L’ajout du fantastique apporte une nouvelle lumière à l’histoire. Tout est présenté sans détour, parfois brutalement. Hill ne sombre pas dans le pathos même s’il fait appel à plusieurs émotions. Il utilise quelques ficelles connues mais les tire judicieusement. La grande tension qui s’en dégage peut être angoissant pour certains lecteurs. .

Je ne connaissais pas Joe Hill avant d’attaquer cette série pour adulte, ce qui fondamentalement n’a pas joué dans mon choix (le conseil d’ami, beaucoup). Le titre et la couverture, bien plus. Joe Hill est Joseph Hillstrom King. Oui, le fils de Stephen King. Il signe ici sa première immersion dans le monde des comics.

J’ai dévoré les trois premiers volumes et en ai déclaré un gros coup de cœur… au point d’en parler à toute la blogosphère (ou presque). Mais au moment de les acquérir, j’ai été confrontée à une rupture de stock et à l’inflammation des prix de l’occasion. J’ai été patiente (très) et j’ai attendu que Milady Graphics les rééditent. Eux ont connu quelques soucis, moi une sueur froide. Finalement, la série a bien été rééditée mais en hard cover (prenant ainsi quelques euros de plus pour leur prix final, grr). .

Un recueil français synthétise six opus. La série devrait compter alors six tomes en français pour la saison complète. Locke & Key a reçu à deux reprises le British Fantasy Award du meilleur comics (2009, 2012). Joe Hill a également remporté l’Eisner Award du meilleur scénariste en 2011. Une série télévisée produite par Spielberg aux US (droits vendus à Dreamworks) a été avortée en raison des coûts de production trop importants. Cependant, Universal pencherait pour la réalisation d’un long métrage, affaire à suivre.

. .

« Bienvenue à Lovecraft » devrait défrayer votre chronique. Plongez dans un univers soigneusement établi, parfaitement dessiné et harmonieusement placé sous ambiances. Le duo Hill-Rodriguez fonctionne à merveille pour nous fournir une histoire en béton armé à laquelle vous prendrez forcément plaisir à lire. Le principe des clés devient une grande source d’inspiration. Tension et émotion sauront faire palpiter votre cœur de lecteur.

.

.

Bienvenue a Lovecraft 02 Bienvenue a Lovecraft 04 Bienvenue a Lovecraft 03 .

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : je le veux là, maintenant. Je vais les acheter, tout de suite. Hum. Bon, je vais attendre la seconde parution et croiser fort les doigts de petits lutins pour qu’elle ait vraiment lieu.

.

Defi valeriacr0Ce livre est ma lecture choisie dans le cadre du Défi Valériacr0 pour août. Lecture et relectures m’ont toutes deux ravie et il était enfin temps de vous en parler 😉 .

.

Book en stock (Phooka),  Le livroblog d’Hilde, Marque-ta-page (Valeriane), Mes lectures de l’imaginaire tomes 1&2 (Olya),  Quoi de neuf sur ma pile ? (Gromovar), Rêve général (J.a.e_Lou) ont tourné avidement les pages. .

CITRIQ

Toutes les illustrations proviennent de la galerie de Gabriel Rodriguez.

.

Catégories :HILL Joe, RODRIGUEZ Gabriel Étiquettes : , , ,