Archive

Archives pour la catégorie ‘GRIMALDI Virginie’

Rond de Sorcière #119

04/06/2020 19 commentaires

 

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Mai, un mois calme. Celui du (dé)confinement et d’un tempo toujours différent.
.

L’événement mensuel du « Dimanche de l’imaginaire » est maintenu, avec une édition en ligne ! (la prochaine a lieu dans l’après-midi du 7 juin). Ce qui nous permet de nous « retrouver » et de profiter de la présence de celleux qui se trouvent géographiquement les plus loin.
.

Du côté des défis, Valériacr0 m’a choisi un titre de qualité avec : Le temps fut d’Ian McDonald dont j’ai apprécié la lecture.
.

Cette année, le challenge Pavé de l’été de Brize a été renommé Pavévasion pour s’adapter aux événements. En plus de la période estivale – à venir – pour dévorer des livres de plus de 600 pages, a été prévue une première saison reprenant les dates du confinement. J’avais deux titres en lice : j’ai dévoré « Meijo » de Stefan Platteau… vivement la suite ! Et j’ai abandonné « Sandremonde » de Jean-Luc Deparis car les temps morts et les longueurs ont fini par m’achever.
.

Ils sont tous fraîchement arrivés en pile à lire :
¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – Vacances tous risques, tome 6
¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – A la claire fontaine, tome 7
¤ CARSON Rae : De braises et de ronces – La couronne de flammes, tome 2
¤ GRIMALDI Virginie : Il est grand temps de rallumer les étoiles
¤ LANDRESSIE Céline : Rose Morte – Flétrissures, tome 3

→ On sent bien que je suis concentrée sur de la suite de sagas et aussi du livre audio (les Beaton et le roman de Grimaldi).

Résultats : +5 entrées ; -8 sorties

.

Livres lus durant mai 2020 par le blog Livrement

.
.

Romans SFFF

.

Couverture du roman La couronne de flammes de Rae Carson, tome 2 de la trilogie de braises et de roncesLa couronne de flammes (De braises et de ronces, tome 2) – Rae Carson
Plaisir de lecture Livre sympa
Tome 1
Dans le cadre de mon défi Fin de Série, je l’ai (encore) inscrite dans les objectifs pour cette nouvelle année… il était temps de m’y mettre. Cinq ans après la lecture du premier tome, il ne me manque pas grand-chose de l’intrigue donc il a été facile d’en reprendre le fil. Le principal point fort est que l’héroïne est bien équilibrée dans son comportement : un tempérament timide et des doutes quant à son destin. J’ai apprécié de continuer à naviguer dans cet univers même si le tout est bien trop – à mes yeux –noyé dans les questionnements amoureux. Je devrai me plonger rapidement dans l’ultime tome pour déterminer mon opinion générale de cette histoire.

.
.

Couverture du roman Haute-École de Sylvie DenisHaute-École – Sylvie Denis
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Dans ce monde, la chasse aux magiciens est primordiale : il est important de les exploiter par la Haute-École dans le but de les rendre utiles à la société. J’ai trouvé certains dons plutôt originaux et la personnalité des différents personnages que l’on croise est aussi intrigante que distrayante. Sylvie Denis brasse des thématiques variées, invite au questionnement. L’intrigue est bien ficelée, complexe juste comme il faut pour ce livre unique qui fut un réel plaisir.

.
.

Couverture du roman Le temps fut d'Ian McDonaldLe temps fut – Ian McDonald
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Chronique complète
C’est l’histoire d’un livre dans un livre… formidable point de départ pour une enquête entre les époques. Le voyage dans le temps est une thématique savoureuse pour moi. Les explications scientifiques sont plutôt bien amenées. Le format novella apporte son lot de suspense mais ce récit est trop court pour pouvoir installer une intrigue nourrie au bon nombre de pages que j’apprécie tant. Première balade agréable au sein de cette collection « Une heure-lumière ».

.
.

Couverture du roman Flétrissures écrit par Céline Landressie, tome 3 de Rose MorteFlétrissures (Rose Morte, tome 3) – Céline Landressie
Plaisir de lecture Livre sympa
La floraison tome 1, Trois épines tome 2
J’ai inscrit cette série dans mes objectifs de lecture pour le défi Fin de Série. 2020 est donc la bonne année pour que je continue ma lancée de… 2013. Il m’a été ardu de mettre la main sur les deux tomes manquants et je ne sais quand paraitra le cinquième et ultime tome de la saga. J’étais ravie de retrouver Rose, Vassili, Adelphe et Artus. L’histoire de « Flétrissures » prend place durant la seconde guerre mondiale, le Reich domine. Beaucoup de termes issus de cette époque sont explicités en notes mais malheureusement, les dialogues en langues étrangères ne sont pas traduits (allemand, polonais, russe) ce qui m’a légèrement frustrée, comprenant seulement à demi-mot les discussions. L’autrice prend soin de mêler fiction et Histoire et c’est un avantage de cette saga. Cependant, le récit a mis longtemps à démarrer… une centaine de pages pour nous faire « le point » sur ce qui était arrivé à ces vampires avant de réellement attaquer l’intrigue, c’est un peu pesant. L’histoire se concentre sur un objectif – de taille pour les Arimaths – mais qui ne se déploie qu’en une série de petites actions un peu trop linéaires à mon goût.

.
.

Livres éclectiques

.

Roman Vacances tous risques de M.C. BeatonRoman A la claire fontaine de M.C. Beaton, tome 7 d'Agatha RaisinVacances tous risques ; À la claire fontaine (Agatha Raisin enquête, tomes 6 et 7) – M.C. Beaton
Plaisir de lecture Livres sympa
Tomes 1, 2, 3, 4, 5
Agatha s’envole pour Chypre pour y retrouver son voisin James Lacey. Évidemment, où passe la jeune retraitée, un corps sans vie s’y retrouve aussi : la voilà impliquée dans un nouveau meurtre. Les mêmes gags reviennent inlassablement et force est de constater que l’enchainement des tomes nuit à la série (et surtout à moi !). Je commence à tourner en rond. Chypre n’apporte même pas d’air frais à la série, j’ai eu peu d’éléments à me mettre sous la dent.
Le titre du tome 7 me déclenche à chaque lecture, la fameuse comptine dans la tête. Autant dire que c’est un poil agaçant. Après Chypre, on revient dans les Costwolds. Agatha Raisin doit jongler entre plusieurs problèmes, allant du meurtre retrouvé à la source (hinhin), ses sentiments et même le regard d’autrui. L’enquête est vite bâclée et je suis restée sur ma faim. Il est temps pour moi de faire une pause dans cette saga que je découvrais depuis le début de l’année. Elle reste légère, et l’autrice l’a toujours assumé. Mais elle n’est pas faite pour que j’enchaîne les tomes ainsi (je crois). Concernant le format audio, rien à redire, la voix de la narratrice passe très bien.

.
.

Roman Mille femmes blanches de Jim FergusMille femmes blanches – Jim Fergus
Plaisir de lecture Livre avec regrets
Ce roman m’a été offert pour mon anniversaire par ma belle-mère… qui souhaitait le lire après moi. Me voilà donc avec le célèbre titre entre mes mains. Mon avis ? Mitigé. Il s’agit d’une réelle fiction basée de manière très lointaine sur un événement historique. La protagoniste n’est absolument pas crédible dans son comportement et j’ai levé plusieurs fois les yeux au ciel. Certains événements semblaient lui être catastrophiques alors qu’elle s’éternisait peu sur d’autres plus choquants. L’auteur a essayé d’insuffler la vie à une femme et c’est vraiment raté, on dirait un femme-parodie de mauvaise qualité. À noter que ce premier tome se suffit à lui-même. L’aventure de May Dodd est clôturée à la fin du livre.

.
.

Roman Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie GrimaldiIl est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Après les tomes de M.C. Beaton découverts au format audio, il était temps de changer de registre. Je découvre la bibliographie de cette autrice dans l’ordre de parution et exclusivement au format audio ; comme des petits bonbons. La grande finesse d’écriture met en valeur les émotions dépeintes. Le récit est crédible, autant que les personnages. Cette histoire est fraîche et particulièrement vivante (comme les précédents livres de l’autrice). Alors oui, c’est plein de bons sentiments mais sans jamais aller à l’écœurement. Cette dose d’optimisme fait du bien !

.

Pile à lire au 1er mai 2020 du blog LivrementMa pile à lire papier au 1er mai 2020

.

————————————————————————~*


.

Visionnages

.

Du côté des films : j’ai abandonné The humanity bureau, que j’estime plutôt du côté des navets (et des navets pas drôles) avec Nicholas Cage.
Je n’ai pas été convaincue non plus par « Train to Busan » qui se traîne pas mal.

« Ad astra » avec Brad Pitt est convenu et plutôt contemplatif donc je me suis ennuyée.

Passons maintenant aux réjouissances :
Blockers, un film mignon d’adolescentes possédant des parents bien déjantés !

Spenser Confidential m’a été suggéré par Netflix car j’ai vu – et ai apprécié – tous les stand up d’Iliza Schlesinger. Elle figure comme seconde rôle, aux côtés de Mark Wahlberg et Peter Berg. Le duo arrive à s’en sortir avec une intrigue cousue de fil blanc. Mais leur capital sympathie est bien présent et ils nous font passer un bon moment.

Ma vie de Courgette est un long métrage réalisé en stop motion. Il est aussi réussi qu’émouvant. On y découvre les maux de plusieurs enfants qui ont eu autour d’eux des adultes pas franchement soutenants. Sans tomber dans le pathos, l’histoire est celle d’une fenêtre ouverte sur une possibilité de « mieux » (Disponible en replay gratuit sur France TV jusqu’au 14 août).

Long métrage de qualité : The Willoughbys découvert sur Netflix, à destination de toute la famille. L’histoire traite de la toxicité de certains parents. Et même si c’est fait sous le couvert de l’humour, cela reste une thématique sérieuse. Il y a beaucoup d’éléments qui font apprécier le film : la composition de la fratrie et autres personnalités bien marquées et les objectifs de leurs aventures. Le monde est créatif et la nounou apporte un grand rayon de soleil. Avec une belle note pour la fin 🙂

Spiderman : into the spider-verse était plutôt passé inaperçu – enfin pour moi – un film d’animation pour une adaptation de comics, c’est quand même bien vu (et même, du bon sens !). L’univers est de haute voltige et nourri à la créativité : j’en ai pris plein les yeux. Un brin d’humour et l’aspect parodique ne peuvent que vous plaire. Une pépite !

.

Film The Humanity Bureau Film Train to busan Film Ad Astra
Film Blockers Film Spenser confidential Film Ma vie de Courgette Film The Willoughbys Film Spiderman into the spide-verse

.

Sur le grill des séries :
J’ai continué Young Sheldon avec cette troisième saison où la série s’ouvre davantage sur les autres personnages ; j’avais pourtant trouvé la fin de la saison 2 parfaitement acceptable car elle se trouvait en écho avec la fin de The Big Bang Theory.

La troisième saison de Westworld est moins fouillis que la deuxième, et c’est tant mieux ! On avance sur une intrigue un peu plus linéaire et donc confortable.

Les saisons 2 d’After Life et 4 de Workin’moms entrainent de véritables questionnements alors qu’à première vue, seul l’humour semble prendre le devant de la scène. Des personnages percutants et ô combien réalistes.

J’ai entamé deux séries : The Outsider qui, dans l’ambiance, me fait penser à la saison 1 de The True Detective, avec des passages bien glauques à la Hannibal Lecter. Au fur et à mesure de l’avancement de la saison, j’ai été de moins en moins convaincue par le scénario et en ressors même frustrée.

Transferts est une série française d’Arte : dans un futur proche, les esprits peuvent être transférés d’un corps à l’autre. Les associations des deux camps se tirent dans les pattes, illégalité voulue pour les uns, véritable possibilité de vie pour les autres. Et entre deux, une enquête d’un trafic clandestin et la découverte d’une grosse mafia. Les personnages sont crédibles – notamment un des pontes de la mafia transféré dans le corps d’une petite fille – et les acteurs plutôt bons. A voir où la deuxième saison nous emmènera.

.

Série Young Sheldon saison 3 Série Westworld saison 3 Série After Life saison 2
Série Workin'moms saison 4 Série The Outsider saison 1 Série Transferts Arte saison 1

.

Je me suis lancée sur les documentaires de trois femmes : « Gaga : five foot two », « Becoming » avec Michelle Obama et « Miss Americana » avec Taylor Swift. Point commun : leur volonté d’être écoutées et faire leur place dans un monde plus qu’âpre. Elles ont été suivies durant une partie de leur carrière, revenant sur leurs origines, leurs forces et leurs faiblesses. Si j’ai apprécié les connaître davantage, je n’ai pas été transportée par ces portraits.

.

Documentaire Gaga : five foot two Documentaire Becoming Michelle Obama Documentaire Miss Americana Taylor Swift

.

————————————————————————~*

.

Commencer son mois avec un livre court | Trouver de nouvelles recettes pour écluser les kiwis | Panna Cotta ! | Et puis scraper des cartes : un brin de lilas, deux anniversaires, une coccinelle, plein de cœurs | Commencer à composer des assiettes colorées | Enfin retrouver mon kiné ! | Panser nos cœurs avec Moriarty | Déguster les premières fraises très sucrées | Déjeuner avec des amis tout aussi confinés que nous | Porter haut la sororité et fêter d’autres annonces.

.

Novella Le temps fut de McDonald Panna cotta au kiwi

Carte scrapée lilas Assiette colorée du printemps

Premières fraises de 2020 Carte scrapée fête des mères

Moriarty, chat d'Acr0 Pommes de terre éventail

Fêter des annonces Carte scrapée cupcake pour des 40 ans

Jouets pour enfant Carte scrapée anniversaire 5 ans

.

Rond de Sorcière #87

23/10/2017 10 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En septembre, j’ai lu 2633 pages (dont 144 de bandes dessinées).

Septembre est un mois ambivalent :

♦ J’ai terminé mon challenge pavé de l’été – livre d’au moins 600 pages – avec trois livres concernés. La trilogie des rois de Katherine Kurtz, La Geste du Sixième Royaume d’Adrien Tomas et Le concours du Millénaire de Robert Scheckley & Roger Zelazny.

Ce dernier livre était d’ailleurs la sélection de Valériane pour notre défi Valériacr0 du mois.

♦ C’est aussi la découverte de lectures pré-hallowenesques avec les aventures de Dexter et de l’Épouvanteur.

.

Les Aventuriales est un salon autour des livres et des arts de l’imaginaire qui a lieu le dernier week-end de Septembre. Si je n’ai pas pu m’y rendre cette année, j’ai enfin publié « mon » édition 2016.
.

Sur l’article « Clic-Clac, les bibliothèques en 2017 », je vous donne un bilan sur le remplissage – et la bonne santé – de mes bibliothèques. 5 ans après leur présentation, il était temps !

.

Nouveau ! sur ma Pile à Lire :
¤ DESIENNE Stephane : Zoulag, la filière sibérienne
¤ DESIENNE Stéphane : Zoulag, le syndrome finlandais
¤ FAYE Estelle : Les Seigneurs de Bohen
¤ GRIMALDI Virginie : Tu comprendras quand tu seras plus grande

→ Je n’ai pas su résister à l’appel de la maison d’éditions Walrus : cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un peu de zombies ! Le roman de Virginie Grimaldi était le livre audio diffusé dans mes esgourdes ce mois-ci. J’ai gagné « Les seigneurs de Bohen » d’Estelle Faye chez Sia : aussitôt reçu, aussitôt dévoré.

Résultat : +4 entrées ; -9 sorties

.

.

Romans SFFF

.
Le cauchemar de l'épouvanteur, tome 7 de Joseph DelaneyLe cauchemar de l’Épouvanteur (L’Épouvanteur, tome 7) – Joseph Delaney
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Rien ne va plus : la bibliothèque de l’Épouvanteur est totalement détruite et Lizzie l’Osseuse a été libérée. La guerre décime tout et les mondes obscurs gagnent en force. Comme toujours, c’est un réel plaisir de se plonger dans un tome de cette série. L’auteur arrive à rebondir après un sixième tome fulgurant ; son imagination ne s’essouffle pas.

.
.

Couverture de Zoulag, syndrome finlandais de Stéphane DesienneCouverture de Zoulag, syndrome finlandais de Stéphane DesienneZoulag : la filière sibérienne ; Zoulag : le syndrome finlandais – Stéphane Desienne
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Ces deux courts romans « pulp » se lisent d’une traite. Chacun se déguste en heure, comme un shoot de zombies. Ici, le zombie est lent, sort des bruits gutturaux et ne semble pas avoir de conscience. Il n’a qu’un objectif, la chair humaine et peut se rassembler en horde. Ces aventures un brin série B distillent une dose d’humour cynique. L’intrigue est percutante avec un duo antagonique et une chute insolite.

.
.

Double Dexter de Jeff LindsayDexter fait son cinéma de Jeff Lindsay, couverture du tome 7Double Dexter, Dexter fait son cinéma (Dexter, tomes 6 et 7) – Jeff Lindsay
Plaisir de lecture Livre à regrets
Chronique complète du tome 6
Chronique complète du tome 7
Cette série a fini par me lasser. J’ai du mal à supporter la misogynie de l’auteur : les femmes sont hystériques, toutes ; niaises aussi. Le mode opératoire de l’auteur est si prévisible qu’il enlève tout plaisir de lecture : chaque intrigue se déroule avec des éléments communs au précédent tome. Le réalisme laisse à désirer car des faits semblent décalés les uns par rapport aux autres.
La seule réussite à mes yeux est la création de ce protagoniste « serial killer », qui répond au code de son père adoptif, Harrison. Il tue d’autres personnes nauséabondes (qui font du mal à des personnes). Mais le tome 7 révèle un Dexter complètement différent du reste de la saga et cela a du mal à prendre. La fin très ouverte est certainement ce que l’auteur aura fait de « moins pire ».

.
.

La Geste du Sixième Royaume d'Adrien Tomas, couverture de l'édition prestigeLa Geste du Sixième Royaume – Adrien Tomas
Plaisir de lecture Livre sympa
Chronique complète
La toile peinte par Adrien Tomas est foisonnante. Les personnages sont au nombre de douze. Même s’ils ne sont pas développés avec la même intensité, le lecteur sentira une période d’adaptation devant le flot d’informations à retenir. L’auteur s’amuse des codes de la fantasy en les détournant. Cependant, le texte narratif peut sembler un peu lourd car certains passages sont guindés. La plume d’Adrien Tomas peut se révéler immersive à condition d’entamer avec concentration – et application – le roman.

.

.

Bandes dessinées SFFF

.

  
  
.

Raïssa, La main coupée du dieu Tyr, Le royaume du chaos, Skald, La reine des alfes noirs (Louve, volumes 1 à 6) – Yann et Roman Surzhenko
Plaisir de lecture Livres sympa
Au même titre que les autres personnages issus de la série Thorgal, Louve est intrigante et c’est sans doute cette série spin off que j’attendais le plus. Contrairement aux autres volumes, on entre de plain-pied dans le fantastique. C’est plaisant à suivre, mais en tant que lecteur, on se demande ce qu’on fait là. Au vu des événements, je ne vois pas comment les différents auteurs et illustrateurs vont pouvoir lier cette intrigue à la principale de la saga Thorgal tant elles s’éloignent l’une de l’autre, marquant indélébilement la protagoniste.
Je ne savais de quel œil voir ces sous-séries « Les mondes de Thorgal » : j’avais espoir d’en apprendre davantage sur les personnages développés dans chacune d’entre elles. Sauf que je n’y lis que de l’éparpillement, sans bon sens. Si vous êtes tentés, soyez prudents.

.

.

Roman

.

Couverture de Tu comprendras quand tu seras plus grande, roman de Virginie GrimaldiTu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Je suis le blog de Virginie Grimaldi depuis de nombreuses années. Je connaissais donc sa plume. J’ai entamé sa bibliographie : après avoir découvert « Le premier jour du reste de ma vie« , j’ai décidé de me pencher sur « Tu comprendras quand tu seras plus grande ». Je l’ai aussi découvert au format audio. Je me suis attachée à la protagoniste. Julia est dans une de ses périodes où les emmerdes arrivent par paquet. On entre facilement dans cette nouvelle vie qu’elle a rendue close. Elle pratique une auto-anesthésie sur ses émotions mais elles vont bien vite la rattraper. Le roman a un penchant intergénérationnel puisque Julie travaille dans une maison de retraite. Il a donc des allures d’ode à la vie et au bonheur, de ces petits moments précieux du quotidien.

.

.

.

Suivre les traces d’un serial killer | Attaquer La Geste du Sixième Royaume d’Adrien Tomas | En pavé de l’été | Recevoir Les seigneurs de Bohen d’Estelle Faye de la part de Sia | Et le démarrer aussitôt | Déguster une aventure de l’Épouvanteur | Cocooning : livre & chocolat chaud | Adopter le poulpy confectionné par une amie | Rattraper mon retard dans la correspondance | Bénéficier de ronronthérapie | Et insuffler plein d’énergie à Raspoutine | Offrir des douceurs à l’équipe vétérinaire | Cuisiner des légumes d’été | Bisouter un superbaby | Et profiter des amis autour d’un burger maison | La naissance de mon filleul |  Le tout beau <3 | Renouer avec un restaurant asiatique proche de la maison en bonne compagnie | Envoyer précocement une enveloppe à Hilde pour qu’elle puisse créer en attendant Halloween | Fêter la fête de ma petite maman avec des fleurs | Sur papier | Et vivre plein de petits quarts d’heure de bonheur lors du mariage de mon beau-frère et ma belle-sœur | Renouveler mon abonnement vélo | Et parcourir la ville aux couleurs automnales | Avec une amie, fêter nos anniversaires | Nous, filles de l’hiver | Cuisiner, encore | Regarder pousser ses plantes | Une nouvelle feuille !

.

Lectures septembre 2017 - blog Livrement

 

  

  

 

  

 

   

 

  

  

  

 

.

Rond de Sorcière #85

02/09/2017 11 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En juillet, j’ai dévoré 4794 pages ! ; dont 672 de bandes dessinées.

.

Je me suis concentrée sur ma Pile à Lire avec cette envie – ce besoin, même – d’éjecter les livres courts qui trainaient dans ma PAL depuis belle lurette.

J’ai poursuivi assidument ma lecture de Thorgal commencée le mois dernier et que j’ai continué aussi sur août.

Durant ce mois, le temps m’a semblé distendu. J’ai veillé sur mon chat Orphée ; alors on a fait ce qu’il préférait le plus : dormir en ma compagnie pendant que je lisais.

Et je n’ai réalisé aucun ajout mensuel : c’est la première fois depuis que je note mes acquisitions, soit depuis 2010. Ayant ouvert mon blog en janvier 2009, on sent les tentations influencées par les autres blogueurs 😉

→ Autant dire que j’ai dégommé ma Pile à Lire :
Résultat : 0 entrée ; -20 sorties

.
Pour le défi Valériacr0, je me suis plongée dans « Prodigieuses créatures » de Tracy Chevalier par l’entremise de ma binômette Valériane 😉

.

.

Romans SFFF

.

Mers brumeuses de Chloé Chevalier, tome 3 de Les récits du Demi-LoupMers brumeuses (Récits du Demi-Loup, tome 3) – Chloé Chevalier
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Tome 1, tome 2
Ce troisième tome confirme toujours mon coup de cœur ! J’ai aimé me replonger dans cet univers. Chloé Chevalier sait me happer par sa plume, en me faisant vivre dans le quotidien de ses personnages. L’intrigue devient plus sombre mais aussi plus intense. Je n’ai pas vu les pages défiler, un pur plaisir.

.
.

Couverture de la trilogie des rois écrite par Katherine KurtzLa trilogie des rois – Katherine Kurtz
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Chronique complète
La trilogie des magiciens, La trilogie du roi Kelson
Je remonte le passé des Derynis que j’avais rencontrés jusqu’alors dans les précédentes intégrales. Je fais un bon de 200 ans en arrière pour découvrir la vie de (saint) Camber. J’ai apprécié la richesse que l’autrice nous propose tant sur l’intrigue que sur l’existence des Derynis et le fonctionnement de leur magie.

.
.

La flamme chantante de Clark Ashton SmithLa Flamme Chantante – Clark Ashton Smith
Plaisir de lecture :  Livre à regrets
Ce livre contient deux textes : le premier est le journal intime écrit par Gilles Angarth puis le récit de voyage de Philip Hastane, son ami. Malheureusement, ce ne fut pas ma tasse de thé car les répétitions sont nombreuses et le style un peu trop poétique pour moi. Le voyage immergé dans le fantastique – un monde parallèle – m’a perdue ; la mise en abîme n’a pas fonctionné sur moi.

.
.

Samien, le voyage vers l’Outremonde – Colin Thibert
Plaisir de lecture : Livre sympa
Samien décide de partir en quête de la fortune. Les événements vont le conduire à rencontrer des gens et à découvrir ses capacités. Il manque parfois de liant entre les différentes rencontres mais ses aventures sont rapportées avec amusement. Bien que cette histoire ne me laissera pas de souvenirs précis dans le temps, cette quête initiatique est intéressante et le protagoniste, sympathique.

.

.

Bandes dessinées SFFF

.

Tome 17 de Thorgal : La gardienne des clésLa gardienne des clés (Thorgal, volume 17) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Thorgal se fait usurper son identité par deux de ses ennemis qui s’allient. Ils ont pour but de dérober les pouvoirs de la Gardienne des Clés. Clairement, cette aventure indépendante n’a que pour objectif d’annoncer le cycle suivant.

.

.

.
.

L'épée soleil, tome 18 de ThorgalLa forteresse invisible, couverture du tome 19 de ThorgalCouverture La marque des bannis tome 20 de ThorgalLa couronne d'Ogotai, tome 21 de la bande dessinée ThorgalLa cage tome 23 de la BD Thorgal.

L’Épée-soleil, La forteresse invisible, La Marque des bannis, La Couronne d’Ogotaï, Géants, La cage (Thorgal, volumes 18, 19, 20, 21, 22 et 23) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski

Plaisir de lecture :  Livres avec entrée au Panthéon
Thorgal devient amnésique ; il connaît l’exil puis le succès. Le cycle de Shaïgan-sans-merci contient bon nombre de rebondissements et donne plus d’importance à la place de Jolan. Aaricia se démène pour survivre : la période est sombre pour la famille alors que chaque membre tente de garder son intégrité – et de rester vivant ! – coûte que coûte. Le scénario est bien ficelé et intègre une bonne dose de surnaturel.

.
.

Arachnéa tome 24 de ThorgalVingt cinquième tome de Thorgal : Le mal bleuLe royaume sous le sable tome 26 de la BD ThorgalArachnéa, Le mal bleu, Le Royaume sous le sable (Thorgal, volumes 24, 25 et 26) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livres avec entrée au Panthéon

.

.
Thorgal n’a toujours pas fini son odyssée. Le premier tome est déconseillé aux arachnophobes, le deuxième sert de transition car l’intrigue est simpliste et le dernier offre un scénario qui tombe comme un cheveu sur la soupe. L’ensemble de ce cycle « Le viking errant » nous permet tout de même de mieux appréhender la relation entre Thorgal et sa fille, d’avoir quelques informations concernant le peuple des étoiles.

.
.

Le barbare couverture du tome 27 de ThorgalLe barbare (Thorgal, volume 27) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Alors qu’il voulait rentrer au Northland, Thorgal est de nouveau séparé des siens. Louve et Jolan prennent davantage d’importance. Ce tome est le premier du cycle « du barbare » qui en comprend trois au total. Et donc, j’en dirai plus sur le prochain rond de Sorcière.

.

.

Autres livres

.

Le petit livre des chats par Brigitte Bulard CordeauLe petit livre des chats – Brigitte Bulard-Cordeau
Plaisir de lecture :  Livre sympa
La mouture est réussie : couverture moelleuse, tranche dorée et papier glacé. À chaque double page, on retrouve une illustration à droite (œuvres du XVIe au XXe siècle) et un texte à gauche avec une citation et quelques mots sur différents thèmes sur le chat : les origines, les légendes d’Europe, le chat au Moyen-Âge, le chat et les fées, les chats célèbres, le maître des lieux, les premiers jours, la silhouette, dialogue de chats, par exemple. Un petit format – 10*15 cm – renferme 176 pages fait de ce livre une idée « cadeau » idéale.

.
.

Couverture prodigieuses créatures de Tracy ChevalierProdigieuses créatures – Tracy Chevalier
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
L’histoire livre le combat acharné de deux femmes pour leur passion, dans un pays guindé. On sent les embruns sur le visage à la lecture et du temps qui passe doucement, à rechercher des fossiles. Le récit m’a fait voyager avec simplicité ; c’est tout ce que je demandais.

.
.

Le voile noir d'Anny DupereyLe voile noir – Anny Duperey
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
La relecture de ce livre m’a fait revivre toutes les émotions que j’avais vécues la première fois. Au fil des lignes, on réagit avec elle, on souhaite la réconforter. On se lie facilement aux mots : d’abord la froideur marque puis la concision séduit. On s’attache aux photos, à l’autrice aussi. Elle nous fait tout partager et à travers cette expérience de (sa) vie, on ne peut que se confronter à la sienne : l’introspection sur ses propres expériences, parfois sur des éléments différents de ceux qu’elle évoque mais qui sont ceux de notre existence, de notre identité.

.
.

La cuisine des écrivains orchestré par Johan Faerber

La cuisine des écrivains – Johan Faerber
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Ce livre est dressé comme un menu : mises en bouche ; cocktails et apéritifs ou l’entrée en matière reste à boire avec trois services complets jusqu’aux desserts ou l’art de saupoudrer de sucré ; les boissons chaudes ou l’art de conclure ainsi que des recettes en appendices. C’est tout un menu gastronomique de textes variés et riches de plumes connues. Voici des pépites culinaires délicieuses à déguster. Parmi les textes, il y a de l’humour, indéniable ; de belles descriptions, aussi (seul « Le lapin-furet » d’Alexandre Dumas m’a dérangée). Ce livre était un cadeau, un joli clin d’œil entre mes lectures et mon plaisir de cuisiner.

.
.

Le premier jour du reste de ma vie de Virginie GrimaldiLe premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Depuis plusieurs mois, j’ai toujours un livre disponible au format audio. J’ai donc jeté mon dévolu sur la plume de Virginie Grimaldi dont je suis le blog depuis de nombreuses années. C’est avec plaisir que j’ai enfin découvert son premier titre. Je ne me suis pas identifiée aux personnages (ce n’est pas un point négatif) mais je les ai trouvées attachantes. J’aime les tranches de vie et celles-ci sont réussies car on y rencontre des femmes qui se retrouvent à l’un des carrefours de leur vie. Elles ont des points communs, des différences mais surtout l’envie, motivées ensemble, d’avancer sur leur cheminement intérieur. Il y a de l’humour pour alléger le tout et ça, c’est chouette.

.

.

.

Passer du temps en famille | Et recouvrir mon neveu-presque-tout-neuf de bisous | Visiter Domme | Et déguster une glace malgré la frâicheur | Ritualiser le dimanche soir avec des crêpes | Escape Gamer avec les copains | Et se réconforter en dînant ensemble | Coudre des cadeaux de naissance | Partir voir famille et amis en 1700 km | Fêter l’anniversaire d’une amie et nos diplômes respectifs | Puis, passer la soirée en famille | Lire des tas de livres à Miss Bouclettes | Rencontrer Delphine et visiter Vichy avec elle | Passer du temps avec mes grands-mères | Et repartir avec une récolte dans leur jardin | Et une réaliser une bouture de misère pourpre | Barbecuter avec la famille | Puis avec les amis | Passer un doux ultime moment avec Orphée | Commencer à fabriquer le prochain bureau | Fabriquer un dino-plante et l’offrir à G., 8 ans | « C’est trop coooool ! » | Passer un week-end ariégeois avec les amis.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.