Archive

Archives pour la catégorie ‘BURKE Sue’

Rond de Sorcière #111

26/10/2019 30 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

J’suis en r’tard, en r’tard, en r’tard… pour ce bilan de septembre 🐰

J’avais envie de faire beaucoup de choses : le mois a été tellement rempli que je n’ai pas pu faire tout ce que j’avais prévu donc j’ai accumulé du retard dans les articles que je souhaitais écrire 📋 (est-ce un tragédie qui se dessine alors ? Non, pas du tout. La preuve, nous sommes le 26 octobre).
.

En septembre, je vous faisais mon topo de mon été de lectrice 🏝️ avec une participation au beau fixe
.
… pour plonger directement dans le challenge Halloween 🎃 Ma pile à lire est relativement petite ; mais très étonnamment (non) fournie en titres parfaits pour Halloween. Et comme vous le pourrez le lire plus loin, j’ai acquis curieusement (re-non) plusieurs romans que je pouvais ajouter à ma liste thématique.
.

Du côté du défi Valériacr0, Valériane me donnait un avant-goût d’Halloween 👻 (encore !) en me choisissant “Le chant du coucou” de Frances Hardinge avec lequel j’ai passé un bon moment.
.

📚 Deux événements encadraient mon mois de septembre :
¤ Le 1er septembre, le dimanche de l’imaginaire, événement mensuel toulousain
¤ Les 29 & 30 septembre, Les Aventuriales, un festival d’imaginaire se déroulant à Ménétrol, proche de Clermont-Ferrand (billet à venir)

.

Alors que j’ai peu lu, ma PàL n’en finissait pas de grimper durant ce mois (ce genre de logique qui m’habite…)

¤ BURKE Sue : Semiosis
¤ DANIEL Marie-Catherine : Rose-thé & gris-souris
¤ DEBATS Jeanne-A : Testament – L’Héritière, tome 1
¤ HAMILL Shaun : Une cosmologie de monstres
¤ HAUCHECORNE Anthelme : Chroniques des Cinq-Trônes – Moitiés d’âme, tome 1
¤ ILLIANO Rozenn : Magie grise – Le Phare au Corbeau, T1
¤ OF GLENCOE Morgan : La Dernière Geste – Dans l’ombre de Paris, tome 1
.

Résultats : +7 entrées ; -4 sorties

.
.

Livres acquis en octobre 2019

.
.

Semiosis – Sue Burke
Plaisir de lecture : note : 4Livre à découvrir
Ce space opera se concentre sur l’aspect “premier contact” (et plus si affinités). Un groupe de terriens est envoyé dans l’espace pour fonder une nouvelle colonie sur une nouvelle planète (il faut dire qu’il n’y a plus rien à tirer de la Terre). La constitution de cette nouvelle communauté porte un nom, Pax. La flore locale semble contenir des espèces conscientes qui communiquent avec la faune locale, nouveaux colons compris. Elles les utilisent comme “esclaves” n’hésitant pas à modifier la composition de leurs fruits pour les rendre plus forts ou tout simplement les empoisonner (miam le fertilisant du cadavre arrivant jusqu’aux racines). Passons sur mes judicieux commentaires entre parenthèses… L’autrice dépeint la complexité des relations inter-espèces. La question de l’éthique a une place prépondérante et les thématiques sociétales et écologiques ne sont pas en reste. On suit la colonie sur plusieurs générations mais j’ai trouvé que toutes les parties n’avaient pas la même puissance selon le personnage qui devenait narrateur. “Semiosis” est un vrai page-turner livre-accrocheur et l’univers est tellement dépaysant qu’on ne peut plus le lâcher. La tension sourde qui se dégage du récit y est aussi pour beaucoup.

.
.

Couverture du roman "Le chant du coucou" écrit par Frances HardingeLe chant du coucou – Frances Hardinge
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Le roman est un conte fantastique bordé d’horreur, avec une pointe de gothique. L’histoire prend des allures fantastiques et l’absurde arrose les frontières de la réalité. J’ai aimé suivre le quotidien de la famille Crescent à travers les yeux de Triss qui se réveille amnésique. Sa petite sœur la traite de monstre et elle se retrouve à agir comme si elle ne contrôlait plus son corps tant ses actions sont bizarres. L’ambiance est particulièrement réussie même si quelques maladresses pointent dans la construction du récit.

.
.

Couverture du roman "Le fleuve céleste" de Guy Gavriel Kay, deuxième tome de la série "Sous le ciel"Le Fleuve céleste – Guy Gavriel Kay
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Guy Gavriel Kay nous emmène pour une seconde fois en Chine après Les Chevaux Célestes (les deux titres peuvent se lire de manière indépendante). C’est à l’époque de la dynastie des Song que l’auteur a décidé de placer son récit. Comme à l’accoutumée, c’est une véritable histoire qui s’enracine dans le terreau de la réalité pour pousser vers le surnaturel. Le portrait des personnages est saisissant de réalisme et s’inspirent aussi de personnalités ayant existé. Le double point de vue apporte beaucoup de dynamisme et aussi une tension indéniable. Somme toute, j’ai été moins envoûtée que les précédents romans de l’auteur.

.
.

Album Redingote et Baltimore de Monge et MoguérouRedingote & Baltimore – Jean-Baptiste Monge & Pascal Moguérou
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Chronique complète
Cet album jeunesse peut être découvert dès 5 ans en lecture accompagnée. Pascal Moguérou conte une histoire intrigante et Jean-Baptiste Monge offre de sublimes illustrations. Ces dernières proposent un aspect très réaliste, notamment dans les expressions corporelles et faciales de l’enfant, le tombé d’un tissu, l’écorce d’un arbre,… La richesse des détails nous absorbe à chaque double page. Le petit Baltimore et son oie en peluche Redingote, partent à la recherche du lutin Lundi qui a disparu. Ils rencontrent beaucoup de monde et la plongée dans les légendes celtiques s’avère réussie. Cet album n’est plus disponible et je le cherchais depuis des années : je n’ai pas hésité une seule seconde lorsque je l’ai trouvé d’occasion. J’en suis contente, ma quête est couronnée de succès tant cet album m’a convaincue !

.
.

Livres lus en octobre 2019Légende : ce moment où tu choisis la photo et que tu te rends compte que tu as tout simplement
oublié  
de parler de Semiosis donc de l’intégrer à la photo de classe (la fatigue, vous dites ?)

 

Pile à lire papier du blog livrement en septembre 2019Ma pile à lire papier au 1er octobre 2019

.

————————————————————————~*

.

Du côté des visionnages, un seul film à mon actif avec Tall Girl. Ce film est prévisible donc pas inoubliable mais il y a quelques bonnes idées. J’ai trouvé l’actrice principale plutôt crédible et carrément touchante. Un film relativement léger, qui fait du bien au moral.

Mon état de sérivore se révèle totalement ce mois-ci. Commençons par le plus « gros » : j’ai littéralement explosé les compteurs en regardant deux saisons de Jane the virgin. Je plaide coupable ! Les nombreuses heures qui m’ont occupée sur un projet couture m’ont permis aussi de visionner écouter les saisons 3 et 4 en arrière-plan. J’ai finalisé la troisième saison de Workin’moms qui me touche autant qu’elle me fait sourire (des femmes qui essaient de sortir des rôles bien carrés dans lesquels on veut les ranger).  Je retrouve avec plaisir  pour la huitième saison Call the midwife, l’équipe de sages-femmes qui œuvre dans l’East End de Londres à la fin des années 50 (la BBC One vient de renouveler la série pour les saisons 10 et 11). Petite surprise qui se regarde sans faim : How to sell drugs online (fast) qui est moins l’histoire d’un business autour des drogues que celle d’adolescents complètement paumés ; une série allemande toute en humour.

J’étais bien curieuse de découvrir Carnival Row, une série fantasy. Je n’ai pu être qu’admirative de l’aspect esthétique si réussi… à défaut de l’histoire que j’ai trouvée aussi convenue que terne. Et même si sous couvert « imaginaire », cette série traite de questions politiques et d’enjeux sociétaux, j’ai bien eu du mal à accrocher.

Enfin, au catalogue Netflix, une belle découverte : Marianne. Cette série française d’horreur a particulièrement bien fonctionné sur moi, entre la thématique de la maison hantée et cas de possession. On est en plein dans les clichés – qui ont terriblement bien fonctionné sur moi – avec de gros plans, les zones d’ombre, la musique (entre rythmes variés, tonitruance et silence) ; tout dans la qualité, sans élément kitsch… Bref, une photographie léchée dont l’action prend place en Bretagne, qui renforce le tout. Mention particulière aux acteurs que j’ai trouvés ébouriffants de réalisme.

.

Affiche du film Tall Girl Affiche de la série Jane the virgin saison 3 Affiche de la série Jane the virgin saison 4 Affiche de la série Call the midwife saison 8

Affiche de la série Workin moms saison 3 Affiche de la série How to sell drugs online (fast) Affiche de la série Carnival row Affiche de la série Marianne

.

————————————————————————~*

.

Profiter de ce moment fabuleux qu’est le Dimanche mensuel de l’imaginaire | Aller dévorer de délicieuses gaufre chez et en compagnie des copains | Septembre, mois de la rentrée sérieuse : revernir le bureau | Le décès de Mimine, la chatte de ma grand-mère, qui est source de grande tristesse | L’anniversaire de mon petit chat de filleul que même si l’on est loin l’un de l’autre, je pense fort fort à lui | Profiter encore des lieux ‘guinguette’ | La carte d’anniversaire pour Hilde dont les cadeaux sont arrivés bien en retard (oups) | Se balader avec une copine à la Japan Touch, un événement de plein air intimiste | Partir quelques jours à l’océan | Et pouvoir lire au doux soleil à défaut de plonger toute entière dans l’eau | Tester une recette végane de tofu et immédiatement l’adopter | Admirer la première floraison de mon hoya bella | Bruncher avec les copains au soleil | Regarder pousser un champignon dans mon obliqua adansonii | Confectionner du pesto génois | Faire un petit tour à Avignon, entre visites culturelles et temps entre copains | Participer à un atelier de sensibilisation à la LSF avec une copine qui s’est déroulé à la médiathèque |  Préparer quelques étiquettes maison pour les confitures (maison elles aussi) | Plancher sur un gros projet couture | Retrouver ma famille pour déguster une rougail faite maison par mon petit frère selon nos préférences | Faire des bisous à mes grands-mères | Passer deux jours au festival des Aventuriales | Retrouver ma copine Delphine (on est très corporate) | Arriver à la fin de saison de délicieuses mûres | Préparer sûrement Halloween.

.

dimanche de l'imaginaire en septembre 2019 Gaufres maison chez les copains

Vernissage du bureau Cocktail pris dans un restaurant guinguette

Carte scrapée Londres pour l'anniversaire d'une copine Entrainement à l'écriture durant le festival Japan touch à Toulouse

Salade tomates mozzarella Douce lecture : Le fleuve céleste de Kay

Lire quelques pages au bord de l'océan Une chambre atypique

sticky crispy tofu fleurs de hoya bella

Brunch de fin d'été Petit champignon pousse dans mon pot d'obliqua adansonii

Le pont d'Avignon durant les journées du patrimoine en septembre 2019 Goûter dominical à Avignon

Escalier de forme hélicoïdale de la médiathèque Jose Cabanis de Toulouse Étiquettes maison pour confitures

Projet cousette Rougail faite maison

Maison à Riom en pierres volcaniques Panneau Les aventuriales, édition 2019

Gobelet des Aventuriales pour être corporate Bol de mûres délicieuses

Le livre Semiosis de Sue Burke perdue dans les bambous Le chant du coucou de Frances Hardinge : entre plumes et ambiance sombre

Préparation de ma liste de livres à lire pour Halloween

.

Categories: BURKE Sue, Ronds de Sorcière Tags: