WILLIAMS Tad – Autremonde

30 septembre 2016 18 commentaires

.

Autremonde tome 1 Tad WilliamsTitre : Autremonde
Série composée de 8 tomes : Autremonde, L’ombre de la cité d’or, Le fleuve entre les mondes, Les voiles d’illusion, Les exilés du rêve, La montagne de l’éternité, Le chant des spectres, Les dieux de lumière.
Auteur : Tad Williams
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

Renie est professeure à l’institut polytechnique de Durban. Elle enseigne aux étudiants – comme !Xabbu, nouvellement arrivé – les connaissances concernant les systèmes de communication. Ces derniers ont été développés au point où il est possible que le système nerveux d’un être humain soit branché à la Réalité Virtuelle. Soudainement, son frère Stephen, enfant passionné de jeux en ligne sombre dans un coma inexpliqué.
Dans le même temps, un univers virtuel nommé Autremonde est découvert et son réalisme dépasse celui de la Vie de tous les jours. Certains joueurs – qui se promènent grâce à leur simul – sont capturés et conduits dans la cité d’or pour comparaitre devant la Confrérie.

.
.

« Autremonde »… le Net le plus ultra ?

.
.

La saga de Tad Williams se compose de 4 volumes en anglais – et 8 en français – publiés entre 1996 et 2001. Je lisais pour la troisième fois le premier et relisais pour la seconde fois le tome 2 (j’en veux !). La saison estivale était parfaite pour me motiver à la lire d’une traite, surtout que je l’avais inscrite dans mes objectifs de défi Fin de série. Et puis, entre temps, je me suis lancée dans une lecture commune avec Eirilys sur « La trilogie du roi Kelson » de Katherine Kurtz (beau pavé de 1165 pages) donc je me suis finalement plongée dans la série surtout durant le mois de septembre.
.

autremonde-illustrationL’univers est clairement du cyberpunk. Le récit ne perd pas une ride : le monde technologique avancé se partage entre la VTJ (Vie de Tous les Jours) et la RèV (Réalité Virtuelle). À y regarder de plus près, Tad Williams intègre que peu de descriptions technologiques à son récit si ce n’est des descriptions d’objets technologiques existants, il mixe le tout et paf, les éléments paraissent cohérents. Quelques expressions viennent pailleter le récit « une neurocanule », « un simul », « être fenfen », « C’est pas chizz ».
.

On se balade dans la fin du XXIe siècle où la civilisation ultra technologique n’a pas encore  noyé les minorités ethniques – et leur vie minimaliste – comme les Bushmen, issus du peuple indigène d’Afrique Australe. On visite plusieurs mondes virtuels, ce qui peut être redondant pour certains lecteurs mais chacun s’avère original, comme s’il fonctionnait de manière indépendante et chaque excursion est accompagnée de son lot d’actions et de révélations. Les valeurs de la réalité sont aussi présentes : défendre l’existant avant d’extrapoler vers de futures sphères ; ce qui demande bien plus d’investissement.
.

Le noyau dur de personnages est bien campé ; les protagonistes ont entre 12 et plus de 100 ans et c’est assez étonnant de les voir se supporter sur le mode de la communauté. Vous ferez la rencontre de Renie, !Xabbu, Orlando, Fredericks, Christabel, M. Sellars, Long Joseph Sulaweyo, Jeremiah, Paul Jonas, Martine et Beezle.

.
.

Elle secoua la tête et pressa ses doigts sur ses tempes.
— Pour moi… Autremonde est l’équivalent d’un fleuve de données qui m’emporte et me fait tourbillonner. J’ai failli m’y noyer mais j’apprends à y nager.

.

.

autremonde-illustration-02On se retrouve en plein cyberpunk – disais-je – avec la présence de multinationales, de hackers, d’anti-héros, d’intelligence artificielle, dans un futur proche aux grandes avancées cybernétiques et à caractère dystopique. Il y a un côté thriller bien marqué avec l’omniprésence du mythe du complot.

J’ai également apprécié le clin d’œil aux MMORPG et au Seigneur des Anneaux qui s’avère être LA référence littéraire de certains adolescents.
.

Je suis admirative concernant la grande inventivité de l’auteur. Il y a quelques longueurs inhérentes à une série aussi grande mais l’écriture souple et dynamique nous emmène dans une intrigue correctement menée. Malgré une fin un peu abrupte, l’auteur prend le temps de placer les pièces d’un puzzle, en incluant des retournements de situation et de belles descriptions de scènes où le suspense est à son comble.
.

Ma plongée fut totale – et je n’ai pas regretté mon immersion en une seule fois – dans cet univers hallucinant et pour ceux qui hésitent/se sont arrêtés, allez-y, c’est d’la bonne ! Chaque livre contient sur les premières pages un résumé des précédents tomes (si ça c’est pas un argument !).

.

extraits-autremonde-tad-williams

.

autremonde-photo-1 autremonde-photo-2

autremonde-photo-3 autremonde-photo-4

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Terreur, un monstrueux psychopathe
.

Dans le chaudron : Les extrêmes de Christopher Priest, un roman où s’entremêlent virtualité et réalité.

.challenge-pave-de-lete-2016

Voici ma deuxième participation pour le challenge de Brize avec avec trois romans de cette série. 4640 pages – quand même ! – se répartissent ainsi : tome 1 : 640, tome 2 : 576, tome 3 : 405, tome 4 : 479, tome 5 : 468, tome 6 : 568, tome 7 : 704, tome 8 : 800.

.

Illustrations : #01 Awakening par Lone-Wolf ; #02 City of golden shadow par Freak-Angel56.

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

KURTZ Katherine – La trilogie du roi Kelson

27 septembre 2016 7 commentaires

.

La trilogie du Roi Kelson Katherine KurtzTitre : La trilogie du Roi Kelson (Le Bâtard de l’évêque, La justice du roi, La quête de saint Camber, Une femme pour le roi)
Autrice : Katherine Kurtz
Plaisir de lectureetoile 2 Livre avec regrets
La trilogie des magiciens
.

Kelson Haldane a su montrer les premiers signes qui feront de lui un grand roi. Encore jeune et novice, il sait compter sur ses deux acolytes : son champion Morgan et l’évêque Duncan. Dans un climat tendu, où les Derynis ne sont toujours pas bienvenus, le souverain devra faire face aux seigneurs de Meara qui veulent leur indépendance, partir en campagne contre le traitre Loris ; et accessoirement, trouver une épouse.

.
.

la-trilogie-du-roi-kelson-couverture-tome-1Après la relecture l’été dernier de la trilogie des magiciens – l’originelle – je me suis plongée, en compagnie d’Eirilys grâce à une lecture commune, dans la  trilogie « suivante » chronologiquement parlant. Bon, pour commencer, il s’agit en réalité d’une tétralogie car elle contient : Le Bâtard de l’évêque, La justice du roi, La quête de saint Camber et Une femme pour le roi (ce dernier fonctionnant beaucoup moins bien s’il est attaqué comme un tome indépendant).
.

L’œuvre de Katherine Kurtz prend pied dans un environnement moyenâgeux alternatif où certains êtres humains dotés de pouvoirs sont qualifiés de derynis ; et c’est le cœur du souci (ces sorciers, pas leur nom). Nous suivons Kelson, tout jeune roi et ses deux alliés principaux : le duc Alaric Morgan et l’évêque Duncan McLain.

.

La petite ellipse de deux ans nous permet de nous plonger directement dans le bain. J’étais contente de retrouver ce trio de choc car j’avais trouvé que la première trilogie offrait une intrigue complexe mais dont la trame était accessible à tous. Lire la suite…

Catégories :KURTZ Katherine Étiquettes : , ,

Challenge Halloween 2016

22 septembre 2016 10 commentaires

.

logo-challenge-halloween-2016.
Nous sommes le premier jour de l’automne. Et vous savez, ce matin, je me suis levée les bras en l’air – enfin, il se peut que j’eusse déjà les bras en l’air étant donné que je n’ai pas compris que la nuit, on pouvait dormir autrement (j’ai essayé, mon cerveau a dit non) – en m’écriant « Bientôt Halloweeeen ! ».

.

Dame Hilde et Dame Lou vous invitent cette année au challenge Halloween du 1er octobre au 1er novembre.
.
.

.

Ayez l’amabilité d’enfiler votre jupon rond ou votre redingote pour courtiser différentes catégories : lectures, films & séries, essais culinaires, loisirs créatifs-bricolage-écrits-personnels, expositions & photos.
.

Un seul billet suffit pour participer, il existe un programme d’événements diaboliques auxquels vous pouvez participer si vous le souhaitez.
.

Nous sommes ravis de vous accueillir pour partager un thé avec un nuage de sang sur le groupe facebook du même nom (Participants actifs et de bonne humeur). Toutes les informations, par ici.

.

challenge-halloween-2016-tenue-victorienneDe mon côté, cela risque d’être une période chargée et le planning de publication sur le blog risque d’être très léger (que de risques !). Néanmoins, je serai présente sur le groupe FB. Il me reste quelques munitions dans ma pile à lire et ce serait – tout de même – l’occasion de chroniquer de chouettes livres déjà lus.
.

Enfin… je suis en train de te raconter comment Halloween risque de se passer de moi cette année alors que j’ai déjà cousu le costume pour mon neveu-presque-tout-neuf (un truc rapidos). En attendant, j’ai fait les choses bien : si tu veux cuisiner sur la thématique, j’ai tagué toutes mes recettes. N’hésites pas à fouiller sur mon blog culinaire si tu souhaites un repas entièrement automnal, il y a pléthore de recettes salées avec de la cucurbitacée dans le dedans.

.

🎃 Halloween en… 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

.

.

challenge-halloween-2016-table-victorienne

.

Illustrations : #01 source inconnue ; #02 Table de Le beau paon victorien
.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Catégories :Challenges & Défis

Rond de Sorcière #74

18 septembre 2016 14 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En août, j’ai eu un petit appétit : 912 pages.

Mais que fait la police ? La police-de-la-comptabilisation-des-pages-dévorées indique – après enquête – que ce nombre est totalement faux. Car il n’englobe pas la lecture de la « Trilogie du Roi Kelson » de Katherine Kurtz. Et c’est vrai. Mais pour des raisons de praticité, chers lecteurs, j’ai décidé de ne les prendre en compte qu’une fois que ce pavé sera/serait/était/a été/fusse/risorius terminé, soit le mois prochain. Mais cette annonce est, en vérité, une redite. (Mais je sais que vous suivez)

Et puis de toute façon, j’ai été occupée à vivre cet invincible été, vous savez.

.

Avec ce rythme estival qui met au cœur les amis et l’estomac (oui, bon, estomac et cœur sont bien à deux endroits différents chez moi), il m’a été plus facile de laisser mes livres prendre des vacances.

Début août, j’ai participé à un dimanche jeu de rôle dans l’univers de Star Wars (j’ai incarné un Jedi Mirialan du nom de Flakyo Sunblast). Le week-end suivant, les amis et moi terminions après six heures le premier chapitre de notre aventure (Là, je suis un nain chirurgien-barbier du nom de Lérichdûr). Et comme on me pose souvent la question, on joue avec la 3e édition de Warhammer. J’ai testé avec des amis l’Yggdrasil, un nouveau restaurant-bar-à-jeux par ici et c’était bien (et aussi le jeu de société Colt Express). J’ai aussi eu une infection oculaire – très vite soignée et guérie – dont la seule position qui me soulageait était d’avoir l’oeil baissé… sur un livre ! Enfin, j’ai signalé à Matthias, fils de nos amis, qu’il ne pouvait pas continuer à vivre en toute impunité à 9 ans sans avoir jamais lu Harry Potter. Et que « mais il y a trop de mots » n’était pas une excuse recevable (je lui ai suggéré de demander à l’un de ses parents qui lui lise à voix haute l’histoire, un chapitre par soir et que non, ce n’était pas pour les bébés).

.

Pour notre défi Valériacr0, ma consort-consœur-et-très-intelligente-copine Valériane a tout misé sur « Station eleven » d’Emily St John Mandel pour moi : un récit basé sur une apocalypse, qui tient plus du puzzle social que de la survie purement physique d’êtres humains. Une chouette découverte !

.

Au trente-et-un du mois d’août, nous vîmes venir sous l’vent à nous, une frégate*
en Pile à Lire
:
¤ HOWEY Hugh : Phare 23
¤ NORTH Claire : La soudaine apparition de Hope Arden
¤ RUAUD André-François : Le panorama illustré de la fantasy et du merveilleux

→ Je n’ai pas résisté : « Le panorama illustré de la fantasy et du merveilleux » me tendait ses petits bras dodus (c’est tout de même une belle bête !) ; je voulais qu’il soit enfin mien. Après lecture de la chronique de Cornwall, j’ai été intriguée au point d’acquérir le nouveau livre de Claire North. J’ai déjà lu Phare 23 de Hugh Howey, et je peux te dire qu’il n’était pas pour moi.
* Paroles de « Au 31 du mois d’août », chanson paillarde ou… pour enfant selon les personnes.

Résultat : +3 nouveaux livres ; -6 lectures

. Lire la suite…

Laurel – Comme convenu

14 septembre 2016 9 commentaires

.

comme-convenu-laurelTitre : Comme convenu, tome 1
Autrice : Laurel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
A découvrir dans son intégralité

.

Laurel est une autrice-illustratrice qui partage avec passion son travail : ouvert en 2003, elle tient son blog avec beaucoup de régularité. Et depuis tout ce temps, je la suis avec attention.
.

comme-convenu-laurel-couvertureAlors quand elle a lancé un financement participatif – crowdfunding –, j’ai foncé. Dès le lancement de la campagne, le projet a été entièrement financé en moins de 2 heures, il a rempli 1047% des objectifs sur la première journée ; et a atteint 2860% à la fin du mois imparti.

À l’image de son blog, Laurel s’est investie auprès de son public pour l’intégrer à la vie de son bébé de papier : les tests, ses choix, les allers-retours chez l’imprimeur, et l’avancement général du projet.
.

Le livre a été agrémenté de goodies : marque-pages, planches de stickers, carte postale et flyers. Le papier est de qualité et renferme les dessins qu’elle a peaufinés, en noir et blanc. L’objet-livre est épais – d’un bon grammage – et présente une couverture avec un vernis sélectif.

.
.
Lire la suite…

Catégories :Laurel Étiquettes : ,

HOWEY Hugh – Phare 23

11 septembre 2016 11 commentaires

.

Phare 23 Hugh HoweyTitre : Phare 23
Auteur : Hugh Howey
Plaisir de lectureetoile1 Livre à oublier
Lire les premières pages
.

Il est gardien de la balise 23, comme d’autres de ses homologues. Ce réseau de balises permet à travers la Voie Lactée d’amener une aide à la navigation aux vaisseaux. C’est un boulot ingrat car solitaire. Des naufrageurs débarquent alors sur le phare, son phare à lui, le 23.

.
.

Quand je ne suis pas à la chasse aux grincements et aux craquements, je passe la majeure partie de mon temps là-haut dans le phare. Je sais qu’on n’est pas censé l’appeler comme ça, mais ça va, quoi. Tout au bout d’un tunnel construit à l’écart du reste de la balise se trouve une petite niche entourée de hublots. C’est dans ce truc-là qu’on a installé l’émetteur d’ondes gravitationnelles, le centre opérationnel de la balise : tout le reste n’est là que pour assurer son fonctionnement, moi compris.

.
.

Ce livre-ci, j’aurais voulu l’aimer. Il faut dire que j’avais beaucoup apprécié ma lecture de sa trilogie Silo. J’avais aimé entrer dans cet univers, me prendre au jeu et tourner les pages, tenue par un suspense certain.
.

Les réactions du gardien de la balise 23 me rappellent celles de Sam Bell dans le film Moon de Duncan Jones sorti en 2009 (oui, je compare un livre… à un film) (mais j’ai adoré ce long-métrage) (et j’ai le droit, si je veux) ; mais elles ne sont pas absolument identiques. Lire la suite…

Catégories :HOWEY Hugh Étiquettes :

RENNER Benjamin – Le grand méchant renard

7 septembre 2016 27 commentaires

.

Le grand mechant renard Benjamin RennerTitre : Le grand méchant renard
Auteur : Benjamin Renner
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Lire les premières pages
.

Un renard chétif compte bien s’imposer et devenir la terreur de la basse-cour. En attendant, il a faim, très faim. Sur une idée du loup, il se décide à voler des œufs pour manger les poussins dès leur sortie. Sauf qu’à la naissance, tout ne se passe pas exactement comme prévu.

.

Ce roman graphique se compose de 190 pages de loufoqueries.

Le renard, personnage principal s’avère aussi naïf qu’attachant. C’est une véritable aventure qui s’ouvre à lui et les événements s’enchaînent sans qu’il ne voie rien venir.

Le trait simple et expressif s’avère en symbiose avec les situations cocasses. Le texte minimaliste repose sur des dialogues truculents. Le récit absurde permet une double lecture, tout le monde est enchanté, jeune public et adultes.

Ces pages d’aquarelle sont résolument modernes et proposent une histoire inattendue, pleine de vie et de bonne humeur. Il mérite tous les échos que vous avez pu déjà entendre. En résumé, ce livre décroche un sourire à chaque page ! Lire la suite…

Catégories :RENNER Benjamin Étiquettes : , ,

Défi Valériacr0 – Septembre 2016

4 septembre 2016 10 commentaires

.

Defi valeriacr0

Le défi Valériacr0, c’est le combo de choc (et un poil drogué) que je forme avec ma copine Valériane. Peu de lectures en commun mais la bêtise et l’amour du blablatage futile, si. Et un objectif très sérieux de descente de PAL avec choix imposé chaque mois. Rien que cela !

Pour tout savoir, rendez-vous sur la page.

.

.

Impressions pour le mois d’août :

En août, se déroulent les fêtes d’Outremeuse, dans l’coin où habite ma co-détenue-de-défi. Quand je suis allée en Belgicie, Valériane nous a sorti de belles phrases dont notamment « Liège, c’est New-York ». C’était tout trouvé : Peket → fête → Les États-Unis → « Las Vegas Parano » de Hunter S. Thompson. Malheureusement à ses yeux de lectrice, ce n’était pas un cadeau ; elle a bien fait de l’abandonner.

Pour moi, Valériane s’est littéralement mise en musique. Avec le « Don’t STOP believin… » de Journey, elle a choisi un truc raccord – toujours à ses yeux – « Station eleven » d’Emily St. John Mandel. Un récit basé sur l’apocalypse, un puzzle social assez sympathique. Ce livre était une très bonne surprise car je n’avais pas d’attentes et qu’il – à mes yeux cette fois – se dévore bien.

Ma chronique « Station eleven » d’Emily St. John Mandel

.

defi valeriacr0 aout 2016

.

.

.Sélection pour le mois de septembre :.
.

miss peregrine et les enfants particuliersMiss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

Chère Valériane,

Même si septembre cette année, rime avec vacances pour toi ; il ne faudrait pas oublier les devoirs de vacances. En plus, en août, tu as bien « travaillé » pour le défi, c’est finalement plus une récompense qu’un véritable devoir cette fois. Dans ta liste, se trouve un roman qui va être adapté, alors il serait de bon ton de le lire avant (c’est vrai), selon l’adage « toujours le livre en premier » : Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs.

 

.

Sa réaction :

Ouiiiii!!!!
Alors un bail que je n’ai plus lu de livres jeunesse (parce que wais je crois que certains me soûlaient), mais celui-là, c’est autre chose. C’est un bel objet et tout! Et donc, voilà déjà un petit temps que je me dis que j’avais envie de le sortir de ma PAL! Fête! (Puis comme ça j’aurais matière pour le Challenge Halloween).

.

Pour août, Valériane m’a dit que ma-bonne-Francine-t’es-pas-en-vacances-toi-donc-rentrée-sérieuse-non-mais-!

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Catégories :Challenges & Défis

Rond de Sorcière #73

31 août 2016 20 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En juillet, ce sont 2395 pages qui ont été tournées (dont 448 livres graphiques).
.
Là, je ne compte pas la lecture du premier-tome-paru-en-indépendant-que-je-possède-en-trilogie « La trilogie du Roi Kelson » de Katherine Kurtz car je fais ce que je veux. Ce qui veut dire, que bim, 1165 pages apparaitront dans le bilan de septembre, car – à l’heure où j’écris ces lignes – je sais que j’en finirai la lecture début du mois prochain (oui parce que c’est une lecture commune).
.

Bon, si on se concentre sur juillet, on peut dire qu’il y avait du soleil et des nanas dadadirladada : des barbecues, des copains, du bon graillage, des anniversaires en pagaille, du sniffage de neveu-presque-tout-neuf, du jeu. Et parfois, tout en même temps.
.

Avec un peu plus d’intérêt – pour vous – je vous dirais que j’ai testé une nouvelle escape room, le cachot du tavernier et que c’était trop bien. Que j’ai testé Seasons, un jeu de société, que j’ai rerererererererererererererererevu Constantine (mon film préféré) <3, que j’ai repris la lecture commune de l’œuvre de Katherine Kurtz avec Eirilys et que je n’ai pas beaucoup avancé dans ma saga de l’étéAutremonde de Tad Williams.
.

Ma codétenue de défi, Valériane avait réalisé une bonne pioche dans ma pile à lire avec La fontaine pétrifiante de Christopher Priest.

.

Itsi bitsi petites acquisitions :
¤ CHEVALIER Chloé : Récits du Demi-loup – Les Terres de l’Est, tome 2
¤ KING Stephen : Misery
¤ RENNER Benjamin : Le grand méchant renard

→ J’ai adoré Les Terres de l’Est mais j’ai laissé tomber le livre audio « Misery » de Stephen King car sa découverte était trop proche de mon aventure avec « D’après une histoire vraie » de Delphine de Vigan (et bon, ça me plombait un peu le moral). « Le grand méchant renard » de Benjamin Renner ne m’appartient pas, c’est un cadeau d’anniversaire offert à mon amoureux, mais ça tombe bien, il était aussi dans ma liste d’envies !
Résultat : +3 nouveaux livres ; -9 lectures

. Lire la suite…

CHEVALIER Chloé – Récits du Demi-Loup ~ Les Terres de l’Est, tome 2

25 août 2016 23 commentaires

.

Les terres de l est Chloe Chevalier Recits du Demi Loup tome 2Titre : Les Terres de l’Est (Récits du Demi-Loup, tome 2)
Autrice : Chloé Chevalier
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1
.

La Preste Mort continue d’affaiblir le peuple du royaume du Demi-Loup. La province des Eponas est en passe de devenir indépendante. La dissension entre les princesses – et leurs Suivantes – prend une ampleur toute politique. Certains pourraient bien en profiter. L’empire du Demi-Loup, ce colosse aux pieds d’argile, arrivera-t-il à prendre à temps de – bénéfiques –  décisions ?

.
.

Après une plongée en interne avec l’enfance et la jeunesse des princesses du Demi-Loup, ce deuxième tome s’ouvre sur l’extérieur. Nous profitons de l’élargissement de la vision des terres pour nous promener dans le royaume – rencontrer les Chats des Eponas mais aussi l’Est – grâce au voyage des exilés.
.

Les terres de l est Chevalier detailsL’ellipse de deux années en début de récit permet de se focaliser sur les mouvements des pions que l’autrice avait savamment mis en place durant le premier volume. Les personnages sont devenues de jeunes femmes aux réactions diverses face au pouvoir, une des princesses s’enfonce dans la superficialité alors que la seconde devient excessivement téméraire. La narration est toujours une alternance d’extraits de journaux intimes et d’échanges épistolaires. Lire la suite…

Catégories :CHEVALIER Chloé Étiquettes : ,

ST. JOHN MANDEL Emily – Station eleven

18 août 2016 17 commentaires

.

Station eleven Emily St John MandelTitre : Station eleven
Autrice : Emily St. John Mandel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

La grippe de Géorgie est une grippe porcine particulièrement violente. Elle s’abat de manière pandémique sur le monde. L’électricité n’est plus, tout s’effondre. À la poubelle, l’omniprésence et la toute-puissance de la technologie.

.
.

Parce que survivre ne suffit pas.

.
.

Station eleven couverture bisClark se retrouve coincé à l’aéroport de Severn City ; Kirsten est membre de la Symphonie Itinérante. Deux phénomènes ont eu lieu simultanément : la grippe porcine dont les conséquences ont été amoindries par les media et la mort d’Arthur Leander, célèbre acteur, sur les planches d’un théâtre de Toronto qui a choqué le monde entier.

Cet homme sera le lien qui unit les autres personnages. Il n’y a pas de héros, juste des hommes et des femmes standards dans cette histoire. Lire la suite…

Catégories :ST. JOHN MANDEL Emily Étiquettes :

HOBB Robin – Les aventuriers de la mer ~ Ombres et flammes, tome 8

10 août 2016 26 commentaires

.

Ombres et flammes Les aventuriers de la mer tome 8 Robin HobbTitre : Ombres et flammes (Les aventuriers de la mer, tome 8)
Autrice : Robin Hobb
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tomes 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7.
.

À Terrilville, Premiers et Nouveaux Marchands décident de s’unir et apprennent l’existence d’un seigneur des Trois Règnes. Tintaglia, bien seule, signe un pacte avec ces êtres éphémères pour mener à bien ses projets. Malta est toujours coincée sur un navire chalcédien avec le Gouverneur. Brashen, Althéa et Ambre à bord du Parangon se frottent à Foudre et à Kennit. Alors que Hiémain doit faire son choix, les serpents de mer n’en perdent pas une miette.

.
.

Le danger nous tient au creux de sa main, et nous ne sommes que les témoins impuissants de la rotation du monde. Ici nous marchons en équilibre sur le fil qui sépare les avenirs possibles. L’humanité croit toujours qu’elle décide du destin du monde, et avec raison, mais jamais au moment où elle le pense. L’avenir de mille ondulations, comme un serpent dans l’eau, et le sort d’un navire deviennent la destination du monde.

.
.

Ombres et flammes Robin Hobb illustration 02« Ombres et flammes » est le deuxième tiers du dernier roman « Ship of destiny » des aventuriers de la mer et comme toujours, les révélations, tels les éclairs d’un orage secouent La Mer Agitée.
.

Si les créatures – serpents, vivenefs et dragon – peuvent être effrayantes, rien ne vaut l’intensité proposée par les humains. Pleins de sentiments, ils ne nous laissent pas indifférents et font naitre en nous, tout un panel d’émotions. Lire la suite…

Défi Valériacr0 – Août 2016

1 août 2016 9 commentaires

.

Defi valeriacr0

Le défi Valériacr0, c’est le combo de choc (et un poil drogué) que je forme avec ma copine Valériane. Peu de lectures en commun mais la bêtise et l’amour du blablatage futile, si. Et un objectif très sérieux de descente de PAL avec choix imposé chaque mois. Rien que cela !

Pour tout savoir, rendez-vous sur la page.

.

.

Impressions pour le mois de juillet :

Quand je suis allée voir Valériane, j’ai eu le droit à un tour touristique spécial « noir » avec nombreuses anecdotes sur des événements glauques et tragiques à la clé. Durant ce mois tout juste terminé, je lui permettais donc de dévorer le recueil « Bruxelles noir » dirigé par Michel Dufranne. Elle a apprécié découvrir plusieurs plumes.

Pour moi, elle s’est décidée sur une nouveauté – enfin, seulement dans ma PAL, sinon le livre a été publié en 1980 – « La fontaine pétrifiante » de Christopher Priest. Un superbe roman ! (sans trop de surprise, l’auteur est une valeur sûre)

Ma chronique « La fontaine pétrifiante » de Christopher Priest

.

defi valeriacr0 juillet 2016

.

.Sélection pour le mois d’août :.
.

Las Vegas parano Hunter S ThompsonLas Vegas Parano de Hunter S. Thompson

Chère Valériane,

Quand je suis venue en Belgique, tu m’as fait déguster de fabuleux boulets liégeois à la taverne Tchantchès & Nanesse. Cela tombe bien, c’est bientôt les fêtes du 15 août en Outremeuse. C’est donc l’occasion de boire du peket et de faire la fête. Et puis tu sais, Liège c’est New York*. Donc la Belgique, c’est un peu l’Amérique. Le titre tout trouvé est très parlant  : Las Vegas Parano de Hunter S. Thompson (et puis j’ai beaucoup aimé l’adaptation cinématographique)
* une des célèbres phrases prononcées  par Valériane

.

Sa réaction :

Rholala! Défi!
Parce que je l’avais commencé il y a 112 ans (environ, on n’est pas à une vache près) et il m’était un peu tombé des mains (avec regrets). Et donc, je pense avoir « vu » des bouts du film, mais pas tout.
DONC! (oui je mets mes DONC en majuscule aujourd’hui, mais c’est pour souligner mon expression orale)
Ca sera un combo livre/film pour le mois d’aout alors!

.

Pour août, c’est Midnight train « Don’t stop believin' » de Journey qui a inspiré Valériane pour son choix (si, c’est possible).

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Catégories :Challenges & Défis