Défi Valériacr0 janvier 2021

17/01/2021 un commentaire

.

Défi Valériacr0 écrit en lettres retro à ampoules

Le défi Valériacr0, c’est le combo de choc que je forme avec ma copine Valériane. Peu de lectures en commun mais la bêtise et l’amour du blablatage futile, si. Et un objectif très sérieux de descente de PAL avec choix imposé chaque mois. Rien que cela !

Pour tout savoir, rendez-vous sur la page.

.

.

Impressions pour le mois de décembre :

.

Oh, oh, oh ! 🎅 Réjouissances pour le dernier mois de l’année. Pour Valériane, j’ai choisi un roman au titre thématique « Jésus contre Hitler » de Neil Jomunsi ; un peu de légèreté au programme. Elle a trouvé ces quatre aventures rocambolesques, teintée d’un humour qu’elle estime bien gras. Un chouette divertissement pour déconnecter.

.

« Jingle books ! Jingle books ! » s’est exclamée Valériane : elle aussi a opté pour un peu d’humour afin de clôturer cette étrange année. J’ai donc préparé le Bagage à la nouvelle aventure qui nous attendait au rond pays avec « Va-t-en-guerre » de Terry Pratchett (Les Annales du Disque-monde, tome 21). J’ai eu un peu chaud… je l’ai terminé le 29 décembre 🥵 Mais sous l’effet de drogues dures (aka du chocolat au lait bien sucré), j’ai rédigé ma chronique dans la foulée. Je me suis bien marrée avec le Guet 😄
.
.
Sa chronique « Jésus contre Hitler » de Neil Jomunsi
Ma chronique « Va-t-en-guerre » de Terry Pratchett

.

 

.

Sélection pour le mois de janvier :
.

Pour cette sélection, nous nous envoyons un mail le jour de Noël 🎁

.

Couverture du roman Sous la glace de Louise Penny, tome 2 des enquetes d'Armand Gamache

.

Sous la glace de Louise Penny

.
Aujourd’hui, c’est la sélection de la Nouëlle ! 🎅

Sélection de la Nouëlle mais pour le mois de Janvier. Parfois, on se vrille le cerveau. C’est la faute aux bulles dégustées par Certaine, parait-il 🍾

Mois de Janvier, nouvelle année… et mois des Anniversaires, aussi ! 🎉 Alors je me suis dit qu’il fallait faire plaisir de chez plaisir, vois-tu 🍰 C’est pourquoi il me paraissait é-vi-dent 👀 de sélectionner « Sous la glace » de Louise Penny. Si tu as acheté directement le tome 2 après lecture du premier, c’était que tu mourais d’envie de retrouver Armand

.

Sa réaction :

Haaaaan super choix! Je comptais le commencer rapidement!
D’ailleurs j’étais à deux doigts de le commencer là 😉
A nouveau, un choix bien de saison! 😉

.

.

Valériane a choisi pour moi une lecture festive pour ce mois de janvier 🎂

.

Categories: Challenges & Défis Tags:

Bloggiversaire, 12ème.

06/01/2021 23 commentaires
.
Tranches d'un livre à la couverture miroitante
.
.
Aujourd’hui, 6 janvier, c’est l’anniversaire du blog : 12 ans !
.
En 2009, j’ouvrais un blog pour parler de mes lectures. J’avais besoin de m’occuper l’esprit et les mains. C’était temporaire… et c’est devenu un essai qui dure 😅
.
Cette année, le plus gros changement est dans l’équipe : un archiviste poilu 🐱 est venu nous rejoindre mais aussi – et surtout ! – une nouvelle lectrice 💛
.
📜 Quelques faits :
  • ma pile à lire suit un rythme tout doux, selon les envies ; elle dépasse rarement le nombre 15. Ma PàL papier continue à se remplir puis à se vider selon les acquisitions
  • mes challenges perso se portent bien : défi Fin de Sériedéfi Valériacr0
  • j’ai rempilé pour le challenge Pavé de l’été (avec une édition spéciale Pavévasion) et j’ai rédigé quelques billets dans le cadre du challenge Halloween, j’avais même réalisé une liste d’envies estivales (le bilan)
  • j’ai même répondu à un tag ! Fait rarissime dans l’histoire de ce blog
  • mes bibliothèques continuent de se vider même si la décroissance est maintenant très lente
  • j’ai assisté à peu d’événements physiques en raison de la crise sanitaire
  • mais le rendez-vous mensuel toulousain « Dimanches de l’imaginaire » continue à survivre en passant en réunion virtuelle
Je rédigerai un bilan de lecture plus complet prochainement
.
.
.
Chaque année qui passe me surprend, et je ne me rends toujours pas compte de cette épopée de douze années révolues !
.
🌟 Lire, c’est un plaisir avant tout. Je ne ressens pas de panne, je lis à mon rythme, ce qui me fait envie. C’est sain, simple et ça fonctionne.
.
Alimenter un blog est moins fluide pour moi. Je suis généralement enthousiaste et je rédige puis publie des articles. Mais il y a aussi des moments d’incertitudes, puisque quoiqu’on en dise, je ne blogue pas uniquement pour moi. Les statistiques concernant la fréquentation de ce lieu et les commentaires dégringolent toujours.
.
Il parait que les blogs sont morts depuis plusieurs années et je on fait de la résistance. Comme souvent, il y a de grands périodes de doutes et d’interrogations. D’abord plus personnelles, du type : Est-ce utile de parler de mes lectures ? Est-il utile que mon avis soit accessible à tout le monde ? etc. Et de manière plus profonde : comment réinventer ou transformer son espace virtuel qui meurt doucement ?
.
Pour l’instant, ce questionnement présent depuis des années est suffisamment minime pour que je continue à tenir mon blog ; espérons que cela continue 🙂 C’est sur mon blog où je suis le plus active mais j’en profite pour rappeler les réseaux sociaux où je me trouve : Instagram, Facebook, Twitter
.
.
🏆 Et sous vos yeux ébahis… le top de mes commentatrices : Valeriane, Shaya, Baroona, Vert, Tigger Lilly
.
Je tiens à tou·te·s vous remercier pour nos échanges sur nos blogs respectifs, sur les réseaux sociaux, par messages envoyés par hiboux. Ça m’fait chaud au cœur comme jamais 🔥
.
.
Je termine par la traditionnelle phrase :
.
Merci et love sur vous les gens ! ♥
.
Categories: Vie de lectrice Tags:

Bonne année

01/01/2021 7 commentaires

.

Gros plan sur les étoiles d'un livre pour souhaiter une belle année 2021

.

Que 2021 vous soit magique ! ✨

.

Categories: Vie de lectrice Tags:

Livres lus en 2020

31/12/2020 un commentaire

 

Petit tour d’horizon des livres lus en 2020 🙂

Ceux de 201920182017201620152014201320122009

↓ Les couvertures sont cliquables pour vous emmener directement sur ma chronique

.

Romans SFFF

.

etoile 4 ¤ ATWOOD Margaret : Les Testaments
etoile 3 ¤ CARSON Rae : De braises et de ronces – La couronne de flammes, tome 2
etoile 3 ¤ CARSON Rae : De braises et de ronces – Le royaume des larmes, tome 3
coeur notation                  ¤ CHEVALIER Chloé : Récits du Demi-Loup – Véridienne, tome 1
coeur notation                  ¤ CHEVALIER Chloé : Récits du Demi-Loup – Les Terres de l’Est, tome 2
coeur notation                  ¤ CHEVALIER Chloé : Récits du Demi-Loup – Mers brumeuses, tome 3
coeur notation                  ¤ CHEVALIER Chloé : Récits du Demi-Loup – Clémente nous soit la pluie, tome 4
etoile 3 ¤ COLLINS Suzanne : H.G. – La ballade du serpent et de l’oiseau chanteur
etoile 4 ¤ COSTE Nadia : Sueurs froides
etoile 3 ¤ DABOS Christelle : La passe-miroir – La tempête des échos, tome 4
etoile 4 ¤ DENIS Sylvie : Haute-École
etoile 4 ¤ DENIS Sylvie : L’invité de verre
etoile1 ¤ DEPARIS Jean-Luc : Sandremonde
etoile 3 ¤ GREEN Sally : Half bad – Nuit rouge, tome 2
etoile 3 ¤ GREEN Sally : Half bad – Quête noire, tome 3
etoile 2 ¤ GREGORY Daryl : La Fantastique Famille Telemachus
coeur notation                  ¤ HOBB Robin : L’assassin royal – L’homme noir, tome 12
coeur notation                  ¤ HOBB Robin : L’assassin royal – Adieux et retrouvailles, tome 13
etoile 4 ¤ HOBB Robin : Retour au pays, prélude
etoile 4 ¤ HOBB Robin : Les Cités des Anciens – Dragons et Serpents, tome 1
etoile 4 ¤ HOBB Robin : Les Cités des Anciens – Les Eaux acides, tome 2
etoile 3 ¤ LANDRESSIE Céline : Rose Morte – Flétrissures, tome 3
etoile1 ¤ LANDRESSIE Céline : Rose Morte – Ikebana, tome 4
etoile 5 ¤ MALZIEU Mathias : Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi
etoile 3 ¤ MARTY Rod : Les enfants de Peakwood
etoile 3 ¤ McDONALD Ian : Le temps fut
etoile 5 ¤ PLATTEAU Stefan : Les Sentiers des Astres – Meijo, tome 3
etoile 4 ¤ PRATCHETT Terry : Les Annales du Disque-monde – Pieds d’argile, tome 19
etoile 4 ¤ PRATCHETT Terry : Les Annales du Disque-monde – Le Père Porcher, tome 20
etoile 4 ¤ PRATCHETT Terry : Les Annales du Disque-monde – Va-t-en-guerre, tome 22
etoile 4 ¤ PULLMAN Philip : La trilogie de la Poussière – La Belle Sauvage, tome 1
etoile 3 ¤ RICHARD Julia : Carne
etoile 3 ¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine… – La carte des jours, tome 4
etoile 3 ¤ SERRANO Élodie : Cuits à point
etoile 2 ¤ SHANNON Samantha : Le Prieuré de l’Oranger
etoile 3 ¤ SHEPARD Lucius : Abimagique
etoile 4 ¤ SHEPHERD Peng : Le Livre de M

.

Couverture du roman Les testaments de Margaret Atwood Couverture du roman La couronne des flammes de Rae Carson Couverture du roman Le royaume des larmes de Rae Carson, tome 3 de la trilogie de braises et de ronces Roman Véridienne de Chloé Chevalier : tome 1 des Récits du Demi-Loup Couverture du roman Les Terres de l'Est de Chloé Chevalier
Couverture du roman Mers brumeuses de Chloé Chevalier Couverture du roman Clémente nous soit la pluie de Chloé Chevalier Couverture du roman Sueurs Froides de Nadia Coste Couverture du roman La tempête des échos de Christelle Dabos Couverture du roman Haute-Ecole de Sylvie Denis
Couverture du roman L'invité de verre de Sylvie Denis Couverture de Sandremonde de Jean-Luc Deparis Couverture de Nuit rouge de Sally Green Couverture du roman Quete noire de Sally Green Couverture du roman La Fantastique Famille Telemachus de Daryl Gregory
Couverture du roman L'homme noir de Robin Hobb, tome 12 de L'assassin royal Couverture du roman Adieux et retrouvailles de Robin Hobb, tome 13 de l'assassin royal Couverture de la nouvelle Retour au pays de Robin Hobb Dragons et serpents de Robin Hobb, tome 1 des Cités des Anciens Couverture du roman Les Eaux acides de Robin Hobb, tome 2 des Cités des Anciens
Couverture du roman Flétrissures de Céline Landressie, tome 3 de Rose Morte Couverture du roman Ikebana de Céline Landressie, tome 4 de Rose Morte Couverture du roman Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu Couverture du roman Les enfants de Peakwood de Rod Marty Couverture de la novella Le temps fut d'Ian McDonald
Couverture du roman Meijo de Stefan Platteau  Couverture du roman Le Père Porcher de Terry Pratchett, tome 20 des Annales du Disque-monde Couverture du roman Va-t-en-guerre de Terry Pratchett, tome 21 du Disque-monde
Couverture du roman La belle sauvage de Philip Pullman, tome 1 de la trilogie de la PoussièreCouverture du roman Carne de Julia Richard Couverture du roman La carte des jours de Ransom Riggs, tome 4 de Miss Peregrine et les enfants particuliers Couverture du roman Cuits à Point d'Elodie Serrano
Couverture du roman Le Prieuré de l'Oranger de Samantha Shannon  Couverture du roman Abimagique de Lucius Shepard Couverture du roman Le livre de M de Peng Sheperd

.

Livres éclectiques

.

etoile 4 ¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – La quiche fatale, tome 1
etoile 4 ¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – Remède de cheval, tome 2
etoile 4 ¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – Pas de pot pour la jardinière, tome 3
etoile 3 ¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – Randonnée mortelle, tome 4
etoile 3 ¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – Pour le meilleur et pour le pire, tome 5
etoile 3 ¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – Vacances tous risques, tome 6
etoile 3 ¤ BEATON M.C. : Agatha Raisin enquête – À la claire fontaine, tome 7
etoile 2 ¤ FERGUS Jim : Mille femmes blanches
etoile 5 ¤ GOMEZ Lucile : La naissance en BD – Découvrez vos super pouvoirs !, T1
etoile 2 ¤ GREEN John : Le théorème des Katherine
etoile 4 ¤ GRIMALDI Virginie : Il est grand temps de rallumer les étoiles

.

Couverture du roman La quiche fatale de M.C. Beaton, tome 1 d'Agatha Raisin enquête Couverture du roman Remède de cheval de M.C. Beaton, tome 2 d'Agatha Raisin enquête Couverture du roman Pas de pot pour la jardinière de M.C. Beaton, tome 3 d'Agatha Raisin enquête
Couverture du roman Randonnée mortelle de M.C. Beaton, tome 4 d'Agatha Raisin enquête Couverture du roman Pour le meilleur et pour le pire de M.C. Beaton, tome 5 d'Agatha Raisin enquête
Couverture du roman Vacances tous risques de M.C. Beaton, tome 6 d'Agatha Raisin enquête Couverture du roman A la claire fontaine de M.C. Beaton, tome 7 d'Agatha Raisin enquête
Mille femmes blanches Couverture de la BD La naissance de Lucile Gomez, tome 1 Découvrez vos super pouvoirs ! Couverture du roman Le théorème des Katherine de John Green Couverture du roman Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

.

Categories: Vie de lectrice Tags:

PRATCHETT Terry – Va-t-en-guerre

29/12/2020 2 commentaires

.

Couverture du roman Va-t-en-guerre de Terry Pratchett, tome 21 du Disque-mondeTitre : Va-t-en-guerre (Les Annales du Disque-monde, T21)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecturePlaisir de lecture : notation 4 etoiles / Livre à découvrir Livre à découvrir
Les Annales du Disque-monde

.

L’île de Leshp a ressurgi de la mer Circulaire à équidistance d’Ankh-Morpork et d’Al Khali, la capitale du Klatch. Les deux pays veulent absolument se faire la guerre pour dominer ce bout de terre. Le feu est mis aux poudres quand l’ambassadeur de la délégation klatchienne se fait abattre à Ankh. Et pour couronner le tout, les Nobles veulent dissoudre le Guet.

.
.

Bienvenue en territoire pratchettien !

Le Disque-monde est un monde plat et circulaire soutenu par quatre éléphants, juchés eux-mêmes sur la carapace de la Grande A’Tuin, une torture gigantesque naviguant lentement dans le cosmos.

.

Une des règles du bonheur universel est la suivante : toujours se méfier des accessoires censés simplifier la vie qui pèsent moins lourd que leur manuel d’utilisation.

.

Le Guet est la police de la plus grande – et la plus fameuse – ville du Disque-monde. C’est une fine équipe… ou un rassemblement de bras cassés différant selon l’avis du lectorat. J’ai aimé découvrir davantage les personnages : Chicard et Côlon sortent du lot, bien que ce soit aussi un plaisir de retrouver Vimaire, Carotte, Detritus et Angua. Le Patricien Vétérini nous fait le plaisir de sa présence et on retrouve Léonard de Quirm, un personnage hilarant qui a une capacité inégalée pour nommer ses inventions. Exemple : « le jeu à faire des mots avec des lettres toutes mélangées ». Petite mention spéciale aussi pour le désorganisateur de Vimaire qui m’a beaucoup plu à cause d’un sérieux problème de temporalité.

.
.

Dans « Va-t-en-guerre », on part à la découverte du royaume de Klatch et de ses coutumes. On reconnaîtra très facilement la parodie de la culture du monde arabe avec un bon gros lot de clichés des « ennemis », alimenté par de fortes violences et de xénophobie.
.

Terry Pratchett intègre une thématique très sérieuse autour de la guerre et des conflits. On découvre les incompétences des hautes instances étatiques, la conspiration des élus, le patriotisme du peuple, le ressentiment d’après-guerre qui perdure pendant des décennies. L’auteur se fait un petit plaisir aussi autour de l’assassinat de John F. Kennedy avec la théorie du complot et du tireur isolé.

.

Tout étudiant en exploration le sait, la gloire ne revient pas à l’explorateur qui pose le premier le pied sur le sol vierge, mais à celui qui le ramène, ce pied, le premier dans la mère patrie. Et si ce pied est toujours attaché à sa jambe, c’est encore mieux..

.
.

J’ai aimé retrouver le ton percutant mêlé à un humour complètement décalé de Terry Pratchett. « Va-t-en-guerre » est une enquête de crime, LE crime contre la paix, le crime qu’aucune loi n’interdit. J’aime la fine caricature à base de situations loufoques pour décrier les problématiques récurrentes de notre société. L’histoire repose sur un rythme vif et un cynisme décapant. J’ai passé un bon moment avec ce vingt-et-unième tome des Annales du Disque-monde.

.

Ahmed 71-heures n’était pas superstitieux. Il était infrastitieux, ce qui le plaçait dans une minorité d’individus. Il ne croyait pas ce en quoi tout le monde croyait et qui n’était pourtant pas vrai. Il croyait en revanche en ce qui était vrai et à quoi personne d’autre ne croyait. Il existe beaucoup de telles infrastitions qui vont de « ça ira mieux si tu arrêtes d’y toucher » jusqu’à « ce sont des choses qui arrivent ».

.

Fan art de Chicard dans le roman Va-t-en-guerre de Terry Pratchett Fan art de Leonard de Quirm dans le roman Va-t-en-guerre de Terry Pratchett

.

————————————————————————~*

.

Cette lecture est la sélection de décembre de Valériane pour notre défi ; ce sera d’ailleurs la seule effectuée ce mois-ci (et terminée ce 29 décembre 🥵) (et sans aucun doute la dernière de l’année). C’est aussi le troisième roman des Annales du Disque-monde que j’ai lues cette année, et tous grâce à ma binômette préférée.
.

Logo du défi littéraire Valériacr0.Logo du challenge littéraire Fin de Série du blog Livrement

.

Illustrations : #01 par Markus Stadlober ; #02 par Loopydave

Categories: PRATCHETT Terry Tags:

Défi Valériacr0 décembre 2020

13/12/2020 un commentaire

.

Défi Valériacr0 écrit en lettres retro à ampoules

Le défi Valériacr0, c’est le combo de choc que je forme avec ma copine Valériane. Peu de lectures en commun mais la bêtise et l’amour du blablatage futile, si. Et un objectif très sérieux de descente de PAL avec choix imposé chaque mois. Rien que cela !

Pour tout savoir, rendez-vous sur la page.

.

.

Impressions pour le mois de novembre :

.

Pour novembre, mois que je qualifie creux de par sa position entre Halloween et Noël, j’avais visé un titre rappelant la grisaille ambiante « Nature Morte » de Louise Penny. Bien chaud sous un plaid, elle s’est plongée dans le livre pour le lire d’une traite. En sortie de lecture, elle s’est tellement sentie en manque… qu’elle s’est immédiatement procuré le deuxième tome. Notons qu’elle a réussi le gage qu’elle avait récolté avec la session de septembre « lire une heure à la bougie » et ce, avec grande classe en lisant à la lueur d’un quinquet.

.

Mauvais timing de la part de ma pile à lire : elle ne regorge que de titres papier 🤦🏻 alors que j’ai les deux bras bien occupés avec ma Citrouille. Valériane a tout de même opté pour un livre pas trop épais et surtout post-apo pour me divertir « Carne » de Julia Richard. C’est une histoire frappante, remplie d’humour noir et de scènes sanglantes. Le récit est déjanté, bourré d’éléments issus de l’univers du zombie. Je me suis un peu lassée du récit, non pas la faute à l’écriture mais bien au fait que j’ai dévoré pléthore de titres pleins de zombies. En attendant, la plume rock’n’roll est prometteuse.
.
.
Sa chronique de « Nature morte » de Louise Penny
Ma chronique « Carne » de Julia Richard

.

Mise en scène du roman Carne de Julia Richard pour le défi littéraire Valériacr0

.

Sélection pour le mois de décembre :.

.

Couverture du roman Jésus contre Hitler de Neil Jomunsi

.

Jésus contre Hitler de Neil Jomunsi

.
Oh, oh, oh ! 🎅

Voici le dernier mois de l’année… réjouissances en famille ou au chaud dans son foyer uniquement, on se nourrira de magie et de plats gourmands, bien évidemment ! 🎄

Pour ce mois-ci, il y a comme quelque chose qui s’impose. Quelque thématique. Un « personnage » et je ne pense pas au gros bonhomme rouge mais bien au Messie des Chrétiens. Je t’invite donc à lire : Jésus contre Hitler de Neil Jomunsi

J’ai trouvé que c’était une lecture pop corn et j’espère que l’aspect léger de cette histoire saura te faire du bien au moral 🌞

.
.

Sa réaction :

Hehehe!!
Quel bon choix! Tu sais toujours bien taper niveau thématique!

.

.

→ Pour l’ultime sélection de cette merveilleuse année, Valériane a choisi un titre plein de piment, de cynisme et de sarcasme (total raccord) 🌶

.

Categories: Challenges & Défis Tags:

RICHARD Julia – Carne

05/12/2020 4 commentaires

.

Couverture du roman Carne de Julia RichardTitre : Carne
Autrice : Julia Richard
Plaisir de lecturePlaisir de lecture : notation 3 etoiles Livre sympa
.

Simon revient chez lui sans souvenir. Il est couvert de sang et son chien n’est plus là. L’aurait-il mangé ?… Vraiment ?! Il se demande alors s’il est atteint d’une étrange maladie, celle-là même qui semble se propager à travers la ville. Il se pourrait même que les contaminés soient appelés « zombies » ; terme beaucoup trop mélodramatique à ses yeux. Sauf que Simon ne rêve que d’une chose, mener sa vie normale dans sa famille normale. Mais la faim tenaille ses entrailles et il va devoir composer avec et surtout trouver des alliés.

.
.

Simon est le narrateur de Carne. Il est le mari de Cathy, père de Jessica et Christopher et l’adoptant de Wurst, un gentil teckel. Atteint d’un étrange mal, il lutte pour ne pas manger ses proches. Il fait tout pour préserver son humanité mais on le voit perdre les pédales alors qu’il s’accroche, espérant que son état soit temporaire. Il est stigmatisé avant d’être pourchassé : la vie de Simon est un véritable chaos. Ce livre est une vraie boucherie : certaines scènes sont dérangeantes et sanglantes.
.

Le récit à la première personne du singulier donne un ton très personnel au récit. On accède à ses pensées cannibales, glauques, et malsaines (et notamment incestueuses). L’autrice nous expose la psychologie du personnage principal et va même jouer avec sa démence. D’abord sur la forme : la numérotation des chapitres part à vau-l’eau. La mise en page est déstructurée. Le procédé demande un peu de temps pour s’y habituer. On se demande où l’on est tombé en premier lieu mais il faut avouer que l’effet fonctionne. Ensuite dans l’écriture : on a l’impression de lire des passages qu’on a précédemment découverts. Ce qui enlève certes une part de surprise à certains événements ; mais qui permet de partager le trouble du héros. Les repères sont sans dessus dessous.
.

« Carne » trempe littéralement dans le cynisme. Avec beaucoup d’humour noir, Julia Richard nous livre une critique au vitriol de notre société actuelle. Le récit frappe encore davantage quand on note les similitudes avec la pandémie actuelle. Il s’attaque à certaines thématiques sociétales, media, télé-réalité, gouvernement et la justice. D’autres sont beaucoup plus gore comme le viol et l’inceste. Des références à la pop culture ancrent l’histoire dans notre ère.

.
.

La couverture est « alléchante » et interpelle. Les deuxième et troisième de couverture offre un intérieur façon viande rouge tout comme le marque-page.
.

On passe du côté des mangeurs de chair et de ce qu’ils ressentent. Le processus me fait penser au roman « Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère… et retrouvé l’amour » de S.G. Browne. J’ai eu l’impression de listing dont les items auraient été à cocher : elle reprendrait tous les éléments ayant trait au zombie, de près ou de loin ainsi qu’une mise à la sauce du jour en intégrant quelques faits et autres actualités. C’est bien vu mais c’est parfois indigeste. Je me suis un peu ennuyée au fil des pages mais parce que la littérature zombie, ça m’connait. Je ne suis pas sûre que cette sensation soit partagée par tous les lecteurs.
.

Le récit est déjanté mais guère moins que notre époque complètement folle. Ceci dit, j’ai trouvé que le livre perdait un peu de son sens avec une grande escalade vers la fin. Les explications de l’épidémie ne sont pas franches pour moi, il manque les tenants et les aboutissants de cette « maladie ». L’histoire est décomplexée mais moins bourrine qu’il n’y parait.
.

La plume très mordante offre un récit bien travaillé malgré quelques tournures de phrases qui m’ont fait tiquer. L’écriture rock’n’roll dépote et je reste curieuse de ce que pourra produire l’autrice par la suite.
.

Attention, récit à ne pas mettre entre toutes les mains.

.

Mise en scène du roman Carne de Julia Richard

.

————————————————————————~*

.

Logo du défi littéraire Valériacr0Logo du Challenge Halloween 2020Cette lecture a été soigneusement coupée au couteau choisie par Valériane dans le cadre de notre défi pour la session de novembre 2020. J’ai lu le livre durant le challenge Halloween mais le chroniquer à temps… fut peine perdue 😅

.

 

Categories: RICHARD Julia Tags: