Archive

Articles taggués ‘Disque-Monde’

PRATCHETT Terry – Disque-Monde – Le Guet des Orfèvres

26/04/2017 15 commentaires

.

Le guet des orfèvres de Terry Pratchett ; tome 15 des Annales du Disque-MondeTitre : Le Guet aux Orfèvres (Les annales du Disque-monde, tome 15)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
.

Le Guet va connaître un grand changement : Sam Vimaire prend sa retraite après des années de service à la sécurité d’Ankh-Morpork ; il va se marier avec Dame Ramkin, la femme la plus fortunée du monde. Une dernière mission attend toute l’équipe : des hommes assassinés disparaissent dans le fleuve et de nombreuses rixes éclatent entre nains et trolls.

.
.

« Le guet des orfèvres », 15e tome paru de la série, est aussi le second tome du sous-cycle « Le guet ». C’est avec plaisir qu’on retrouve le sergent Colon, les caporaux Chicque et Carotte. Le patricien Vétérini impose des quotas pour répondre au besoin d’intégration des minorités. De nouvelles recrues sont engagées : Détritus un troll, Bourrico un nain et Angua, une femme. J’ai apprécié rencontrer Gaspode. C’est un chien doté de la faculté de parler « humain ». Il n’aboie pas, mais fait « Ouah ouah » ; il donne aussi des idées comme « Donne un biscuit au chien ».
.

Le guet des orfèvres : illustration d'AnguaAnkh-Morpork est une cité réputée sur le Disque-Monde : elle est bancale, contient un nombre certain de cinglés – les guildes sont les organes de cette ville puante – : c’est un vrai bazar et là-dedans, œuvre le Guet. A contrario d’autres séries, les personnages ne sont pas figés et évoluent à chaque fois qu’on les retrouve.
.

L’enquête policière nous amène sur la piste d’un tueur. On en profite pour se balader dans les rues d’Ank-Morpork, de découvrir le fousi et de voir Carotte à l’œuvre avec son pouvoir de persuasion.
.

Sous couvert de fantasy, Terry Pratchett offre une critique de la société. On rit mais on est confronté à une réalité à peine déformée. Querelles techniques, racisme et misogynie sont au centre de la critique menée par l’auteur.
.

Comme toujours, humour et rebondissements sont au programme. J’ai trouvé les dialogues fluides et l’opposition entre Bourrico et Détritus se révèle truculente. On applaudit encore la superbe traduction effectuée par Patrick Couton.

.

Le guet des orfèvres : City Wath n°177

Le guet des orfèvres : illustration de Detritus et Bourrico

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Les annales du Disque-Monde
¤ Au guet !

.

Logo défi Valériacr0Cette lecture a été sélectionné pour avril par Valériane dans le cadre de notre défi Valériacr0.

.

Illustrations : #01 Angua par StormBay ; #02 City Watch n°177 par Ravenclaw42 ; #03 Detritus et Bourrico par StormBay.

.

Categories: PRATCHETT Terry Tags: ,

PRATCHETT Terry – Les annales du Disque-monde ~ Nobliaux et Sorcières, tome 14

26/10/2016 21 commentaires

.

Nobliaux et Sorcieres Terry Pratchett Les annales du Disque-monde tome 14Titre : Nobliaux et Sorcières (Les annales du Disque-monde, tome 14)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

Dans quinze journées, c’est le premier jour de l’été. Ce sera aussi le mariage de Magrat. En attendant de se vouer au règne avec Varence II, elle tourne sur les titres de pré-Majesté, presque-Majesté et bientôt-Majesté. C’est le cadet des soucis des sorcières, puisque les Nobliaux aimeraient bien eux aussi être de la partie.

.
.

L’unité de base de la sorcellerie, c’est la sorcière, mais l’unité permanente de base, ainsi que précédemment signalé, c’est la chaumière.
Une chaumière de sorcière répond à une architecture très particulière. Elle n’est pas exactement bâtie, mais assemblée au fil des ans à mesure que s’ajoutait des chantiers de réfection, comme une chaussette composée entièrement de reprises. La cheminée se vrille comme un tire-bouchon. Le toit de chaume est si vieux que des arbres petits mais vigoureux y poussent, les planchers rappellent des montagnes russes et grincent la nuit comme un clipper par gros vent. Si deux murs au moins ne sont pas étayés par des madriers, il ne s’agit pas d’une vraie chaumière de sorcière, seulement du logis d’une vieille bique timbrée qui lit l’avenir dans les feuilles de thé et parle à son chat.

.
.

Sur la ligne temporelle, l’histoire est la suite de Mécomptes de fées ; nous nous trouvons toujours au royaume de Lancre. DONC on récapitule : un mariage en prévision, des mages de l’université invisible qui sont en partance, la MORT qui fait une apparition, des apprenties sorcières qui font n’importe quoi, une brèche ouverte et bientôt l’invasion d’elfes. Mais ce n’est pas tout : il y ait aussi question d’un nain, de la mort de Mémé Ciredutemps et de la présence d’une licorne. Le tout dans un seul et même tome.

.

Nounou Ogg regarda sous son lit au cas où un homme s’y cacherait. Ben quoi, on ne savait jamais.

. Lire la suite…

PRATCHETT Terry – Les annales du Disque-monde ~ Les petits dieux, tome 13

26/11/2015 13 commentaires

.

Les petits dieux Terry Pratchett Les Annales du Disque-monde tome 13Titre : Les petits dieux (Les annales du Disque-Monde, tome 13)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir.

Alors qu’il est tranquillement entrain de biner les melons du potager du clergé, Frangin entend une voix : le dieu Om lui-même. Ce dernier lui avoue qu’il est coincé dans le corps d’une petite tortue borgne. Le novice l’emmène quand Vorbis lui demande de l’accompagner dans une croisade contre Éphèbe. Dans cette ville, commence à se répandre la rumeur selon laquelle “la tortue se meut” (Le monde serait plat et circulaire, soutenu par quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace d’une grande tortue, naviguant lentement dans le cosmos)

.

Or il advint qu’en ce temps-là le grand dieu Om s’adressa à Frangin, l’Élu :
« Psst ! »

.
. Lire la suite…

PRATCHETT Terry – Le monde merveilleux du caca par Mlle Félicité Bidel

20/06/2014 20 commentaires

.

Le monde merveilleux du caca par Mlle Félicité Bidel Terry PratchettTitre : Le monde merveilleux du caca par Mlle Félicité Bidel
Auteur : Terry PRATCHETT
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Geoffroy s’en va en séjour chez sa grand-maman à Ankh-Morpork. Dès son arrivée, un pigeon lui fait dessus… en voilà une chance ! Il décide alors de commencer une collection de caca et veut ouvrir le premier musée des excréments.

.
.

le monde merveilleux du caca Terry Pratchett 04

.

le monde merveilleux du caca Terry Pratchett 01La grand-mère de Geoffroy est plutôt favorable mais c’est surtout Humphrey Tout-Court, le jardinier qui va l’aider dans sa quête. Grâce à cette dernière, il va rencontrer plusieurs personnalités… dont Henri Roi qui lui fait visiter les entrepôts et lui explique quelle est la base de sa fortune.
De fil en aiguille, il va récolter les étrons de plusieurs animaux pour son projet de conservatoire – bien qu’il existe aussi le cabinet des curiosités à l’Université de l’Invisible.

.
. Lire la suite…

PRATCHETT Terry – Les annales du Disque-Monde ~ Mécomptes de fées, tome 12

10/03/2014 15 commentaires

.

Mécomptes de féesTitre : Mécomptes de fées (Les annales du Disque-Monde, tome 12)
Auteur : Terry PRATCHETT
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.

Genua, c’est un peu la terre des contes. Mémé Ciredutemps et Nounou Ogg ont du boulot : il va falloir se retrousser les manches. Elles accompagnent Magrat dans la mission qui lui est confiée, mais rien ne sera de tout repos. Et tant mieux !

.
.

Les deux vieilles sorcières Mémé Ciredutemps et Nanny Ogg accompagnent Magrat car elle a reçu une baguette magique comme legs… et le rôle de la marraine bonne fée de la jeune demoiselle Braisillon. En chemin jusqu’à la ville de Genua, elles croisent toute une flopée de personnages. Plusieurs haltes et l’exploration du Bayou m’ont totalement ravie.
.

Le cycle des sorcières est un de mes préférés des Annales du Disque-Monde. Ce tome était le bienvenu après ma lecture un peu houleuse du précédent tome « Les zinzins d’Olive-Oued ». Le style burlesque de Pratchett me sied au teint et me fait travailler les zygomatiques. Les dialogues sont de l’or en barre et j’adore ces têtues bourrées de défauts et irrémédiablement attachantes.
.

Terry Pratchett joue sur la confusion de l’archétype de la bonne fée et de la méchante sorcière. Il utilise avec brio la thématique du reflet en arguant la spécialité de la magie pratiquée avec des miroirs. « Mécomptes de Fées » ré-explore les contes de fées : je me suis sentie plus à l’aise ou du moins, j’ai recensé plus de références qu’à l’accoutumée car je maîtrise davantage cet axe. Ce tome a par ailleurs sa propre morale.
Comme toujours à la traduction, on retrouve le fabuleux travail de Patrick Couton.

.
.

Avec “Mécomptes de fées”, Pratchett s’attaque aux contes de fées, qu’il fait… et défait. Comme toujours, l’humour est présent et nos sorcières sont en pleine forme. C’est un véritable délice de se glisser dans leur cycle et ce tome est à la hauteur ! On sourit, on rigole, on se gausse et surtout on en profite. Voilà un livre anti-déprime qu’il fait bon à lire (et en plus, on travaille ses muscles zygomatiques).

.
.
Mecomptes de fees
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : La sorcière de Pratchett, c’est bon, c’est un peu tête-brûlée mais tellement savoureux !
.

Dans le chaudron :
Du Pratchett avec des Sorcières
¤ La nouvelle “La mer et les petits poissons
¤ La huitième fille

.

Winter mythic fiction challenge

.

Il était temps de chroniquer ce livre, et c’est le challenge Winter Mythic Fiction Challenge qui m’a donné la dernière petite impulsion.

.

Chez Neph, Le livroblog (Hilde), Mes lectures de l’imaginaire (Olya) ont aussi rencontré madame Gogol.

CITRIQ

.

Pic : Nanny Ogg par Sentienttre.

.

PRATCHETT Terry – La mer et les petits poissons

23/11/2013 14 commentaires

.

Legendes SilverbergTitre : La mer et les petits poissons
Auteur : Terry PRATCHETT
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.

Le Comité des Jugements se décide à édicter des règles : elles en ont marre que Mémé Ciredutemps gagne tout le temps. Oui, mais c’est bien un peu normal, elle est quand même plus forte que toutes les autres sorcières réunies. Mais après une longue nuit de réflexion, Esmé a décidé… d’être gentille. Et ça fait peur, vraiment.

.
.

Cette nouvelle écrite en 1998 s’avère être la plus longue de Pratchett. Il l’a écrite, et quinze jours après, Robert Silverberg le sollicitait pour le recueil « Légendes » qu’il orchestrait. Si elle n’avait pas été publiée, la nouvelle aurait sans doute servi à la trame d’un nouveau roman des Annales du Disque-Monde. Cette fois-ci, c’est Patrick Marcel qui a effectué la traduction. On le connaît aussi pour son excellent travail sur « De bons présages » de Neil Gaiman & Terry Pratchett.

.

Au même titre que celles présentes dans le recueil, cette nouvelle d’une cinquantaine de pages est une bonne idée pour faire un premier pas dans l’univers fantasyien de Pratchett. Mais c’est vrai qu’elle ravira aussi les fans qui connaissent la galerie des personnages du Disque-Monde.
.

Il y a plusieurs sous-cycles à cette série et j’avoue que les Sorcières ont toute ma préférence, mais elles sont talonnées de très près par la Mort (of course). C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé Pratchett (je ne l’avais pas quitté depuis longtemps puisque je venais de relire « De bons présages » justement) mais quel bonheur de se marrer à tous les paragraphes. L’humour est omniprésent et l’imagination du Monsieur, débordante.

.

« Maitresse » Mémé Ciredutemps a décidé de ne plus être « une grincheuse en permanence ». Et si Nounou Ogg et elle utilisent le mot « sympathique » pour qualifier ce qu’elles pensent des comportements des autres ; Esmé décide directement de l’appliquer à sa personne. Franchement, voir cette sorcière sympathique, cela fout un peu les jetons. Et ça fonctionne vachement bien à la lecture : on se marre. Les jugements sont un concours entre sorcières – 19 cette année, après l’annonce de la non-participation de Mémé – qui commencent par l’épreuve des Malédictions contre Charlie la Poisse, puis le prix de la Sorcière au Chapeau le Plus Pointu, pour continuer sur le dressage de balai et finir par la plus importante, celle du Tour (le sort qu’elles ont perfectionné tout l’été durant).

.
.

« La mer et les petits poissons » est une nouvelle parfaite pour découvrir l’univers du Disque-Monde ; et elle ravira également les fans des Sorcières. Découvrez Mémé Ciredutemps comme vous ne l’avez jamais vue : gentille ! Grâce à sa plume légendaire, nous dévorons en gloussant, cette petite aventure.

.
.

Vouloir relever des citations sur cette nouvelle, c’est presque la reporter dans son entièreté. Alors je me limite à celles-ci :

.

La mer et les petits poissons Pratchett extraits

.

————————————————————————~*
.

Dans le chaudron :
¤ Les Annales du Disque-Monde
¤ Libellule d’Ursula K. Le Guin (une autre nouvelle du recueil Légendes)

.

Challenge je lis des nouvelles et des novellas JLNNlogo Halloween 2013.
Voici une entrée pour le challenge « Je lis des nouvelles et des novellas » de Lune mais aussi une pour le challenge Halloween. Certes, le livre ne fait pas peur, mais Mémé Ciredutemps gentille, si !

.

.

Les carnets de Radicale, Un papillon dans la Lune ont aussi découvert cette nouvelle dans un recueil de Pratchett.

.

PRATCHETT Terry – Les annales du Disque-Monde ~ Eric, tome 9

14/02/2009 10 commentaires

.

Titre : Eric (Les annales du Disque-monde, tome 9)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecture :  Livre sympa peu s’en faut

.

Eric est le plus jeune démonologue du Disque-monde mais aussi le moins pris au sérieux. Seul Rincevent apparait au sein du pentacle lorsqu’Eric, du haut de ses 14 ans décide d’invoquer un démon. Mal en pris à Rincevent de trainer dans le coin car Eric a quelques menus voeux à formuler – et à les voir exécutés – il veut seulement l’immortalité, la domination du monde et la plus femme de tous les temps. Rincevent tente par tous les diables de s’échapper mais conduit Eric et lui-même au travers de diverses aventures : la rencontre des adorateurs de  Quetzduffelcoatl, en plein coeur de la préparation quasi-similaire de la guerre de Troie, jusqu’à la création du monde, en passant par les enfers.

 .

Ce volet ressemble à s’y méprendre au troisième opus avec Rincevent, ce magicien plus qu’incompétent et le Bagage le plus terrifiant du monde. C’est toujours avec une grande joie qu’on retrouve ce presque-mage avec ses simagrées et son art inconditionnel pour la fuite. On visite le Disque-monde et même plus, et on s’amuse toujours autant de lire les péripéties de Rincevent, tout juste sorti des Basses-Fosses. Mention d’honneur au perroquet déplumé d’Eric qui est caustique  à souhait et m’a fait beaucoup rire avec ses trous de mémoire continuels exprimés par des « chaispasquoi ». Cependant, on pourrait se demander si ce roman en est vraiment un (aussi long qu’une nouvelle) et on en ressort tout de même un peu déçu. L’histoire possède des tours et des virages intéressants mais est néanmoins beaucoup trop rapide.

.

Dans le chaudron :
¤ La huitième couleur, tome 1
¤ Le huitième sortilège, tome 2
¤ La huitième fille, tome 3
¤ Mortimer, tome 4
¤ Au guet !, tome 8
¤ Le faucheur, tome 11
¤ Mécomptes de fées, tome 12

.

CITRIQ

.

PRATCHETT Terry – Au guet !

26/01/2009 2 commentaires

.

Titre : Au guet ! (les annales du Disque-monde, tome 8 )
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
.

Carotte Fondeurenfersson, elevé chez les nains part à la cité Ankh-Morpork afin d’exercer un métier honnête. C’est pour cette raison qu’il s’engage dans le Guet Municipal aux côtés du capitaine Vimaire. Et c’est sans compter que Carotte se voue au respect de la loi et arrête son tout premier homme, le président de la Guilde des Voleurs. Cependant, de l’autre côté de la ville, les membres de la Loge Suprême et Unique des Frères Eclairés n’ont pas dit leur dernier mot…

.

Encore une fois nous retrouvons un Pratchett farfelu et déluré. Alors que seules les mauvaises gens entrent au Guet, Carotte bouleverse les habitudes; non seulement on s’y proposant mais surtout en modifiant les règles d’Ankh Morpork et des idéaux du praticien Vétérini. Nous rencontrons de nouveaux personnages, auxquels on s’attache de par leurs petits défauts et les valeurs qu’ils défendent. Personnages bien plus que réels et personnages mythologiques se côtoient sans aucun problème… ou presque.

.

Dans le chaudron :
¤ La huitième couleur, tome 1
¤ Le huitième sortilège, tome 2
¤ La huitième fille, tome 3
¤ Mortimer, tome 4
¤ Eric, tome 9
¤ Le faucheur, tome 11
¤ Mécomptes de fées, tome 12

.

CITRIQ

.

PRATCHETT Terry – Mortimer

10/01/2009 Aucun commentaire

Titre : Mortimer (Les Annales du Disque-Monde, tome 4)
Auteur : Terry PRATCHETT
Plaisir de lecture Livre fantas… tique

.

La Mort (sic. de sexe masculin) est fort fatigué de son métier. Il se démène alors pour faire entrer dans son monde, un apprenti, Mortimer ; qui n’avait pas demandé à connaître sa fille, ni devoir subir les mets infectes du cuisinier. Comment ce dernier va-t-il pouvoir assister la Faucheuse sans intervenir dans le meurtre d’une jeune et jolie princesse ?

.

La Mort, personnage récurrent des Annales du Disque-Monde mesure 2,10 mètres et est accoutrée d’une longue robe noire. Difficile de passer à côté d’elle, surtout en entendant sa voix grave et masculine. Oui, la mort est un mâle, et il cherche cette fois-ci à comprendre le terme « s’amuser » que les humains de leur vivant, emploient si souvent. Ce roman est attachant et nous entrons de plain pied dans l’univers de la mort et faisons connaissance aux personnes qui l’entourent : Albert, sa fille bien vivante Ysabell. Mortimer, n’ayant rien demandé à personne se retrouve apprenti de la Mort et tente quand même de rester bien en vie. Situations cocasses et surtout inversées, la Mort prend la part belle du gâteau.
.

Dans le chaudron :
¤ La huitième couleur, tome 1
¤ Le huitième sortilège, tome 2
¤ La huitième fille, tome 3
¤ Au guet !, tome 8
¤ Eric, tome 9
¤ Le faucheur, tome 11
¤ Mécomptes de fées, tome 12

.

CITRIQ

.

PRATCHETT Terry – La huitième fille

10/01/2009 2 commentaires

.

Titre : La huitième fille (les Annales du Disque-Monde, tome 3)
Auteur : Terry PRATCHETT
Plaisir de lecture :
Livre fantas… tique
.

Les mages sont des hommes, les femmes sont des sorcières. Mais qu’arrive-t-il quand le huitième fils d’un huitième fils, voué à être un mage exceptionnel, s’avère être de sexe féminin ? Intrépide petite fille, aidée par Mémé Ciredutemps, Eskarina Lefèvre de Trou d’Ucques, devra affronter les Grands Mages de l’Université Invisible et leurs idéaux.
.

Esk est une incongruité ; jamais dans l’histoire du Disque-Monde nous avons eu affaire à une fille pour hériter des pouvoirs de Tambour Billette actuellement sur son lit de mort. Sous la direction de Mémé Ciredutemps. Le thème manifeste de l’égalité des sexes est introduit avec panache et humour ; le personnage d’Eskarin Lefèvre est attachant et bourré de traits de personnalités chauffés à blanc. N’oublions pas que le roman sera aussi cadencé par le bon sens de Mémé Ciredutemps qui se contrefoue des archétypes de cette université à la mords-moi-l’nœud.

.

Dans le chaudron :
¤ La huitième couleur, tome 1
¤ Le huitième sortilège, tome 2
¤ Mortimer, tome 4
¤ Au guet !, tome 8
¤ Eric, tome 9
¤ Le faucheur, tome 11
¤ Mécomptes de fées, tome 12

.

CITRIQ

.