Archive

Articles taggués ‘dystopie’

VIENNE Salomé – Le Matin en avait décidé autrement

15/03/2017 15 commentaires

.

Roman Le Matin en avait décidé autrement de Salomé VienneTitre : Le Matin en avait décidé autrement
Autrice : Salomé Vienne
Plaisir de lecture Livre à découvrir
.

Éda et Théo partagent leur enfance avant que l’un ne disparaisse oublié par tous, hormis par l’autre. Ils aimeraient se retrouver mais ils semblent coincés dans des mondes parallèles.
.
.

En pensant à ma lecture, je me suis demandé ce que j’avais préféré. Parfois, je crois que cela tient à un détail. Un détail car il peut faire toute la différence. En réalité, j’ai aimé comprendre le titre dès les premières pages. Avant lecture, j’ai pensé que ce titre long était bien trouvé, et en accordance avec la couverture : une belle identité pour un livre. Puis, j’ai lu sa signification et j’ai compris alors que ce titre long est aussi très beau ; tout en poésie.

Lire la suite…

PRIEST Christopher – L’inclinaison

28/11/2016 16 commentaires

.

l-inclinaison-christopher-priestTitre : L’inclinaison
Autrice : Christopher Priest
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Dans un pays en guerre, le frère aîné Sussken, Jacj est enrôlé dans l’armée. Alesandro suit ses parents dans la musique et devient compositeur. Ses œuvres deviennent célèbres, on lui propose une tournée de neuf semaines dans les îles de l’Archipel du Rêve. Son vœu le plus cher se concrétise, lui qui les a toujours trouvées mystérieuses et attirantes.

.
.

La musique et les bombardements. Les deux principales composantes de mon enfance, qui l’imprégnèrent depuis mon premier souvenir jusqu’au moment où je quittai l’école.

.

the-gradual-christopher-priest-couverture-anglaiseL’inclinaison est une histoire de tempo et de temps aussi.

La musique est le thème principal de ce roman et Priest propose une vision du processus de création. Il y a aussi ses thèmes fétiches comme le double d’une personne, les illusions, les réalités alternatives. C’est un livre « adagio » car le déroulé de l’intrigue est plutôt lent.

. Lire la suite…

COLIN Fabrice – La dernière guerre (49 jours, 2nde vie)

26/09/2015 12 commentaires

.

La derniere guerre Fabrice Colin tome 1 49 jours2nde vie Fabrice Colin La derniere guerre tome 2Titre : La dernière guerre (49 jours, 2nde vie)
Auteur : Fabrice Colin
Plaisir de lecture :
etoile 3 Livre sympa peu s’en faut
.

Floryan a 17 ans quand il meurt dans un attentat dans le métro parisien en 2010. Dans l’au-delà, un Élohim l’accueille et lui propose de rejoindre le Royaume ou le Nihil. Il dispose de 49 jours pour prendre sa décision. Durant ce laps de temps, il restera dans l’Intermonde. Rain quant à elle doit survivre dans un monde aride ou s’étend une pandémie. Difficile de survivre alors que plus aucun espoir ne subsiste.

.
.

─ Tu vois les vapeurs ?
Difficile de ne pas les voir : le gouffre en est empli. Toujours changeantes, mouvantes, elles se déploient tels des nuages capricieux. À quelques dizaines de mètres de profondeur, il n’y a plus qu’elles.

. Lire la suite…

FFORDE Jasper – La tyrannie de l’arc-en-ciel ~ La route de Haut-Safran, tome 1

05/07/2015 16 commentaires

.

La tyrannie de l arc en ciel Jasper Fforde La route du haut-safran tome 1Titre : La route de Haut-Safran (La tyrannie de l’arc-en-ciel, tome 1)
Auteur : Jasper Fforde
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Lire un extrait

.

Eddie Rousseau vient d’arriver à Carmin-Est, avec son père, swatcheur de profession. Il a été envoyé dans les Franges Extérieures par mesure disciplinaire après avoir joué un mauvais tour à Bertie Magenta, un camarade Pourpre. Il doit effectuer le recensement des chaises de la ville afin d’obtenir un Réalignement d’Humilité. Commence alors l’enquête officieuse de la mort de l’ancien swatcheur de la ville.

.
.

9.3.88.32.025 : Le concombre et la tomate sont tous deux des fruits. L’avocat est une noix. Pour faciliter les compléments alimentaires des végétariens, le premier mardi de chaque mois, le poulet est officiellement déclaré un légume.

.
.

Shades of grey)°º•. Edward Rousseau se coule dans le moule, il est passe partout et vit une vie sans remous ni contestation ; il espère bientôt épouser une Sang-de-Bœuf. C’est un jeune Rouge, fils de swatcheur (médecin qui use de la couleur pour soigner les gens). Il attend avec impatience son Ishihara qui déterminera son pourcentage de couleur. Un peu naïf et maladroit, Eddie est entrainé dans des aventures qui semblent le dépasser.

.

Le monde que nous offre Jasper Fforde est agencé par les couleurs. Nous sommes en Chromocratie. C’est un post-apo dont l’apocalypse est inconnue et oubliée. Elle est d’ailleurs nommée « Le Truc-Qui-S’est-Passé » il y a cinq siècles et à cause duquel de nombreux bons en arrière se produisent pour cette société : la disparition de technologies ou de produits manufacturés. . Lire la suite…

COLLINS Suzanne – Hunger games ~ La révolte, tome 3

05/06/2013 33 commentaires

.

La revolte Suzanne Collins Hunger Games tome 3Titre : La révolte (Hunger games, tome 3)
Auteur : Suzanne COLLINS
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Katniss est enlevée par les rebelles qui l’emmènent dans un endroit que personne ne pensait encore exister. Certains districts restent sous le contrôle de Snow et le combat a du mal à se finaliser. Katniss enfile son costume de geai moqueur. Elle devient l’emblème de la communication, symbole du soulèvement. Mais où demeure Peeta ?

.
.

La révolte Collins 01)°º•. Hunger Games n’est décidément pas une histoire d’amour malgré le triangle amoureux. Et je remercie l’auteure pour cela – entre autres choses.

Katniss s’affiche parfois comme un objet : elle est le symbole d’une communication plus que houleuse ; elle représente l’unification de l’insurrection. Mais ce poids d’une image publique devient de plus en plus lourd et elle peine à respirer pour son propre compte. Sans oublier que son objectif personnel devient obsédant.
.

Les personnages évoluent tous : certains avec quelques grands changements – mais qui ne sont pas surprenants car ils sont dans la continuité de ce que propose Suzanne Collins ; d’autres pour qui certains traits de caractère sont davantage soulignés. Il n’empêche que j’ai particulièrement apprécié le dévoilement du passé de chacun ou les quelques détails concernant leurs peurs. Sans que nous ayons l’impression de lire tes fiches de résumé, on goûte quelques explications bienvenues.

.
.

La révolte Collins 03)°º•. Toujours dans la ligne de mire : la société et le pouvoir des media et intrinsèquement, la téléréalité. Collins creuse toujours plus profond et déploie son récit autour de la question du pouvoir. Elle évite judicieusement le manichéisme et la grande question se formule autour de « la fin justifie les moyens » : les morts valent-elles le combat ?
.

Les ambiances sont particulièrement bien décrites, Collins met l’accent sur les actions, les sentiments mais aussi sur le jeu des questions-réponses direct. « La révolte » demeure plus sombre et aussi plus sanglant que les deux premiers. Enfin, on savoure le cynisme, empreinte délicate de l’auteur.

.
.

)°º•. Pour « La révolte », Collins quitte l’arène des jeux pour se focaliser sur les enjeux réels de la société. On reste tout de même sans détail des autres districts, barrière indéniable dans l’utilisation d’un point de vue d’un seul personnage. Je me suis sentie moins prisonnière de la façon de voir de Katniss qu’au précédent tome mais tout l’environnement politique et géographique demeure finalement inconnu.
.

L’auteure ose des choses dans la tournure des événements dont on ne l’aurait pas cru capable de prime abord. J’ai trouvé quelques longueurs au récit – mais rien d’affolant, c’est toujours un page-turner – et un final un peu expéditif. Elle ne nous propose pas un happy end avec des paillettes et bouquets de fleurs mais cette conclusion me satisfait dans le sens où Suzanne Collins reste cohérente tout au long du récit ; le petit côté doux-amer est également bien vu.
.

Si la lecture est haletante dans son ensemble, je ne sais pas si le récit aura marqué suffisamment mon esprit pour que je m’en souvienne davantage que dans la trame générale. J’avoue qu’il m’est arrivé de me demander comment ils traduiraient sur grand écran, certains passages du livre. Si la saga figure en littérature jeunesse, il conviendra de cibler les adolescents à partir de 12/13 ans.

.
.

« La révolte » clôt la saga Hunger Games. Plus sauvage et sanguinolent dans son scénario, il rentre au cœur de la rébellion, au plus près physiquement du noyau dur. Les personnages en prennent pour leur grade mais on ne peut que dévorer ce page-turner pour connaître la toute fin. La plume aigre-douce de Collins flatte une intrigue bien ficelée.

.

La révolte Collins 02

.
.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Hunger games, tome 1
¤ L’embrasement, tome 2

.

Souvenir de lecture : Un livre dévoré et une sensation de lecture un peu différente que pour les précédents.

.

Biblioblog (Laurence), Charabistouilles (Bykiss), Chez Iluze, La ronde des post-it (Maël lasardine), Lectures trollesques, Le marque-page de Choukette, Liliba, Lis tes ratures (Lyra Sullyvan), Mes lectures de l’imaginaire (Olya), Mon coin lecture (Karine), Nevertwhere, Ptite-boukinette (Azariel), Sorcelleries (Sita), Spocky qui lit, Valunivers ont aussi page-tourné cette saga à toute vitesse.

CITRIQ

.

Defi valeriacr0
Ce livre est ma sélection de mai pour le défi Valériacr0.

.

.

Challenge Jeunesse YA

.

Ce livre rejoint ma sélection pour le challenge jeunesse – young adult.

.

.

Pics : #01 Burning par Nonvieta ; #03 Mockingjay par Blavi ; #03 Hunger games cast par Elontirien.
.