Archive

Archives pour la catégorie ‘MARCASTEL Jean-Luc’

MARCASTEL Jean-Luc – L’Auberge entre les Mondes, embrouilles au menu !

13/03/2018 13 commentaires

.

Couverture du livre "Embrouilles au menu !" de Jean-Luc Marcastel. Il s'agit du tome 2 de la série "L'auberge entre les mondes"

Titre : Embrouilles au menu ! (L’Auberge entre les Mondes, tome 2)
Auteur : Jean-Luc Marcastel
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Lire les premières pages
Tome 1 « Péril en cuisine ! »

.

L’Auberge entre les Mondes accueillent la reine myrmicéenne et l’empereur vespalien afin d’arriver à une entente ultime. Ce repas est leur dernier recours cordial pour ces deux peuples. Seulement la disparition de la princesse héritière de Terra Myrmicea et le vol du diadème royal déclenchent les hostilités. Nathan va devoir agir pour éviter que l’équilibre de multivers ne soit touché et devienne encore plus menaçant pour tous.

.
.

L’Auberge entre les Mondes est reconnue comme territoire neutre et bienveillant qui prône la diplomatie… grâce à la gastronomie. Il est dit qu’un délicieux repas peut adoucir les mœurs.
.

Pourtant l’établissement de réputation intersidérale va bien avoir du mal à rétablir le chaos qui se répand dans la salle. Nathan va devoir agir illico presto. Le protagoniste a grandi et est devenu plus mature depuis le premier tome « Péril en cuisine ! ». Il est toujours accompagné de Félix, Mademoiselle Fan, les jumeaux Kolkrabbi et Bleksprutt ; et bien évidemment, le familier de Nathan : Pickman, le gargouilleux.

.

Cette histoire se lit très vite grâce au rythme insufflé par l’auteur. Il émaille le récit de détails sur son univers, sur l’auberge mais aussi sur les personnages. Nous avons des bribes d’informations concernant Félix, sa personnalité et son passé.
.

Les multiples rebondissements donnent beaucoup de relief à ce roman fantastique. L’immersion du lecteur est réussie. Le péril réveillé dans le livre risque de mettre la vie de l’équipe en danger.

.

Le récit est court et adapté aux plus jeunes lecteurs, dès 9 ans. Trois recettes en fin de livre allient cuisine et surnaturel – et humour ! – grâce aux frères poulpes. L’ensemble de la couverture est illustré par Lucas Durkheim. Les deuxième et troisième de couverture offre les illustrations des personnages en couleurs. Couverture glacée, mouture souple du livre, numéro de pages dans un chaudron : le livre est soigné jusqu’aux finitions.

.
.

Galerie des personnages du livre "L'auberge entre les mondes" de Jean-Luc Marcastel : Nathan, Félix, Mademoielle Fan, Kolkrabii et Bleksprutt, le Gargouilleux

.

MARCASTEL Jean-Luc – L’Auberge entre les Mondes, péril en cuisine !

11/07/2017 18 commentaires

.

Péril en cuisine ! Le tome 1 de l'auberge entre les mondes par Jean-Luc Marcastel

.

Titre : Péril en cuisine (L’Auberge entre les Mondes, tome 1)
Auteur : Jean-Luc Marcastel
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Lire les premières pages
Tome 2

.

Nathan et son copain Félix sont tous deux apprentis cuisiniers. Pour cet été, ils ont trouvé un job dans une auberge au cœur de l’Auvergne. Ils pensent s’engager pour une belle aventure, dans cet écrin de verdure et avec l’afflux de visiteurs estivaux passionnés. Ils ne croient pas si bien dire…

.
.

.

L’arrivée dans le Cantal secoue un brin Félix et Nathan. Ce dernier, le protagoniste, se rend compte que tout ne tourne pas rond avant d’observer des signes peu discrets. On apprendra très vite que cette auberge est au carrefour de plusieurs mondes. Elle œuvre comme un lieu de paix et de rassemblement. Il suffit au lecteur d’avoir l’esprit un peu ouvert… pour ne vouloir qu’une chose : séjourner à l’auberge !

.

On rencontre Nathan, un peu timide de nature ; puis Félix, son ami et protecteur. Il y a aussi Mademoiselle Fan, tirée à quatre épingles, qui jouera le rôle de la préceptrice stricte. D’autres personnages farfelus, effrayants et truculents font aussi leur entrée. Certains personnages sont dessinés en deuxième et troisième de couverture (à voir si vous souhaitez les découvrir en premier en illustration ou en mots). Et ne perdons pas de vue qu’il ne faut pas non plus se fier aux apparences ; par contre, à l’amitié, oui ! (c’est une des valeurs soulevées par le récit).
.

Cette aventure est la première d’un récit initiatique en fantasy. J’ai aimé la dynamique nous entrainant dans un monde riche qui noue rationnel et fantastique (Imaginez une maison plus grande à l’intérieur qu’à l’extérieur !). Le lecteur est happé par le merveilleux grâce à une écriture imagée qui permet une grande fluidité de lecture.
.

Cet opus « Péril en cuisine ! » retrace la première mission de Nathan et Félix mais je reste un peu sur ma faim. Si le rythme n’est peut-être pas assez percutant pour la vieille lectrice que je suis, l’histoire inculque de belles valeurs. Le récit court est adapté aux plus jeunes lecteurs, dès 9 ans. Cette série s’avère être une trilogie : les prochains tomes devraient donner plus d’ampleur aux péripéties.
.

Le livre ne manque ni d’humour, ni de gourmandise. En fin de livre, on trouve la présentation rigolote par les frères Kolkrabbi et Bleksprutt de trois recettes authentiques.
.

Un brin loufoque, beaucoup d’imaginaire, Pa’hi’Rol – l’Auberge entre les Mondes – se classe aisément en littérature jeunesse et fantastique ; elle propose quelques références à Lovecraft. Couverture glacée, mouture très souple, numéro de pages dans des chaudrons et illustrations par Lucas Durkheim sont autant d’éléments qui font de « Péril en cuisine ! » un beau livre.

.