Accueil > SINISALO Johanna > SINISALO Johanna – Le Reich de la Lune

SINISALO Johanna – Le Reich de la Lune

.

Couverture du livre "Le reich dans la lune" de Johanna Sinisalo aux éditions Actes SudTitre : Le Reich de la Lune
Autrice : Johanna Sinisalo
Plaisir de lecture Livre avec regrets
Lire les premières pages

.

Après la défaite d’Hitler durant la seconde guerre mondiale, les nazis se sont réfugiés dans une base en Antarctique avant de rejoindre par fusée la Lune. Sur place, ils vivent dans un complexe souterrain et planifient leur reconquête du monde. En 2018, une fusée américaine alunit sur leurs sols et emmène avec elle, humains et avancées technologiques. Les nazis envoient une équipe d’espions sur Terre pour récupérer la nouvelle technologie qui permettra de finaliser leurs outils mais la mondialisation a totalement transformé la société.

.
.

Johanna Sinisalo a rédigé – à la demande de son agent et de son éditeur allemand – « Le Reich de la Lune » en s’appuyant sur différentes versions du scénario qu’elle avait écrit pour le film « Iron Sky ». Le livre est une sorte de writer’s cut.

Comme j’ai vu initialement le film en 2012, mon avis est empreint de mes souvenirs « visuels » du long-métrage.
.

2047, Renate revient sur ses impressions d’antan et parcourt son journal intime composé en 2017 et 2018 qu’elle a surnommé Kitty. Elle délivre ses souvenirs et en tire une analyse. C’est par ce biais que démarre l’uchronie dont le point de divergence se situe au suicide d’Hitler.
.

Les conditions de vie sur la Lune ne sont pas présentées ni même la possibilité de s’y établir durablement. Ne vous méprenez pas, l’objectif est tout autre : proposer une histoire dont l’aspect absurde est très appuyé. En empruntant l’axe de la révolution numérique, l’autrice reviendra superficiellement sur l’évolution de notre société et toutes les dérives et autres abus réalisés au détriment de la santé de notre planète (D’ailleurs, si les nazis sont surpris en découvrant le smartphone d’un des astronautes, ils ne sont guère perturbés par les évolutions technologiques découvertes sur Terre).
.

Je n’aurais pas qualifié le roman de « délicieusement barré, joyeusement rocambolesque et délibérément grinçant » comme l’indique le quatrième de couverture. Car je n’ai été ni surprise, ni pliée en deux de rire et que l’intrigue reste très prévisible. C’est divertissant tout au plus. En comparaison, le film est drôle mais pas tout le temps. Et quand il ne l’était pas, les images compensaient.

.

Venons au point qui m’a fortement chiffonnée : le roman est censé développer l’idée originelle du film – l’émigration des Nazis sur la Lune – et se terminer où le film commence. Mais que nenni, « Le Reich de la Lune » reprend l’histoire du film dans son intégralité sans apporter de nouveaux éléments (j’ai vérifié, j’ai revisionné le film après lecture).

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Jésus contre Hitler de Neil Jomunsi : le titre est parlant et vous croiserez d’autres personnalités, aspect absurde et humoristique important
¤ Max de Sarah Cohen-Scali : fiction percutante de la vie d’un enfant aryen, il en est le protagoniste dès sa position in utero
¤ Lebensborn, la fabrique des enfants parfaits de Boris Thiolay : livre documentaire sur les établissements pour créer des enfants répondant aux critères de la pureté raciale « aryenne » ; l’auteur revient avec beaucoup de tact et une écriture concise sur la vie de ces enfants français

.

Logo défi Valériacr0

Pour ce mois de mai, Valériane a jeté son dévolu sur un livre-tout-neuf-en-pile-à-lire qui lui fait de l’œil à elle aussi. Alors quoi de mieux que de me le faire lire pour avoir une première impression ?

 

.

Anudar (et sa grande bibliothèque) a davantage été séduit que moi par cette « satire mordante » ; il a aussi initialement visionné le film avant de lire le roman.

.

  1. 25/05/2018 à 17:43 | #1

    J’avais des réserves sur ce livre. Maintenant j’en ai encore plus. Je passerai mon tour. Merci

    • Acr0
      26/05/2018 à 10:25 | #2

      Même si je n’avais pas vu le film, je pense que j’aurais été déçue par la dose d’humour trop petite qu’inclut ce récit. Il y avait tant de possibilités !

  2. 01/06/2018 à 14:37 | #3

    OOoh mert’ alors…
    Il avait l’air tentant… mais du coup ça l’est moins.
    Par contre, je n’ai pas vu le film, donc ça pourrait peut-être plus me plaire qu’à toi.
    Je le garde quand même dans un coin de mon esprit.

  3. 03/06/2018 à 11:31 | #4

    Oh j’avais comme yogo de grosses réserves sur ce bouquin. Le film déjà ne m’avait pas forcément plu.

    • Acr0
      04/06/2018 à 21:22 | #5

      Si le film ne t’a pas séduite, fuis ! 😉

  4. 14/06/2018 à 20:17 | #6

    Je verrai d’abord le film, et ensuite… je m’arrêterai là 😁

    • Acr0
      18/06/2018 à 19:11 | #7

      C’est une bonne stratégie ! 😆

  1. Pas encore de trackbacks