Archive

Archives pour la catégorie ‘Auteurs en S, T, U’

TOMAS Adrien – La Geste du Sixième Royaume

25/09/2017 4 commentaires

.

La Geste du Sixième Royaume d'Adrien Tomas, couverture de l'édition prestige.
Titre
: La Geste du Sixième Royaume
Auteur : Adrien Tomas
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Cinq royaumes se disputent territoires et richesses. Au sein de ces terres, se trouve un sixième, hostile, où personne ne peut s’y rendre. La Grande Forêt est peuplée par des créatures mythologiques. Ces ennemis de toujours arrivent à s’unifier afin d’attaquer cette sixième région pour l’exploiter. Parallèlement, différentes personnes de ce continent se retrouvent attirées par la Forêt, à qui la nature de leur mission va être révélée.

.
.

.

Avec « La geste du sixième royaume », on entre de plain-pied dans une fantasy épique. Il existe une dualité : le Père et l’Autre, deux entités, deux mondes et deux visions.

La toile est foisonnante et met en exergue les notions de respect, de tolérance, d’acceptation, mais aussi un brin d’écologie inclus dans le merveilleux.

Le livre se découpe en multiples chapitres courts répartis au sein de quatre grandes parties. Par ce roman polyphonique, on suit 12 personnages, davantage ceux faisant partie de l’univers de l’Arbre. Ce sont d’ailleurs cinq hérauts – héros – que nous suivons : la Bête, la Dame, le Danseur, le Prophète et le Soldat.
.

Tous les personnages ne sont pas développés avec la même intensité. Cela demandera un temps d’adaptation au lecteur pour qu’il sache à quel camp appartient chaque personnage.

Adrien Tomas connait les codes de la fantasy, s’en amuse et les détourne. Dans sa globalité, l’intrigue reste classique mais demeure solide. Les nœuds de l’intrigue se défont petit à petit, il suffit de plaisamment se laisser porter.
.

Le texte narratif m’a semblé quelque peu longuet de par quelques passages guindés et une trame quelque peu classique à mes yeux de lectrice mais les détournements ont aussi été bienvenus.

En début de roman, j’ai eu l’impression que des créatures fantastiques avaient été prises à pleines mains, secouées pour les jeter sur une page blanche. Mais au final, le cynisme a eu raison de mon désarroi : les créatures mythologiques en prennent pour leur grade ; par exemple, les elfes sont des tarés congénitaux et les dragons sont devenues des créatures pataudes et herbivores.

.

Bien que les codes du genre soient distordus, on ne retrouve pas la lutte éternelle entre le Bien et le Mal. J’accorde facilement que ma lecture un brin parcellaire n’a pas été en faveur du roman et a certainement contribué à mon égarement durant la première centaine de pages.

Avec une lecture concentrée, il est possible de mieux profiter du style efficace et immersif d’Adrien Tomas. Le tome peut se suffire à lui-même bien qu’il existe une suite ; du moins un roman qui se déroule dans le même univers.

.

La Geste du Sixième Royaume d'Adrien Tomas, Couverture par Alain BrionIllustration par Alain Brion

.

————————————————————————~*

.

Mon exemplaire est une édition limitée « 20 ans Mnémos », une version cartonnée avec signet que j’ai gagné chez les Dames de Book en Stock à l’occasion de leur Grand petit Prix 2017.
.

Blog-O-Livre (BlackWolf)Book en stock (Dup), Encres & Calames (Sia), Le Capharnaüm éclairé (Mr K)Lectures trollesquesLes lectures de Marie Juliet, Les lectures de XapurMa vision du livre (Mandy)Un brin de lecture (Karline) sont aussi partis à la conquête du Sixième Royaume.
.

Challenge littéraire : pavé de l'été.

Ce roman est ma troisième et dernière participation au challenge « pavé de l’été » lancé par Brize (623 pages). Les deux autres briques concernées sont « Le concours du Millénaire » de Roger Zelazny & Robert Sheckley et « La trilogie des Rois » de Katherine Kurtz.

.

Categories: TOMAS Adrien Tags: , , , ,

ZELAZNY Roger & SHECKLEY Robert – Le concours du Millénaire

30/08/2017 9 commentaires

.

Le concours du Millénaire, livre écrit par Roger Zelazny et Robert SheckleyTitre : Le concours du Millénaire
Auteurs : Roger Zelazny & Robert Sheckley
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Les forces du Bien et du Mal s’affrontent tous les 1000 ans pour déterminer qui règnera sur l’humanité pour le millénaire à venir. Azzie Elbub, Démon de profession, sort de sa torpeur pour préparer son projet et soigner la présentation.

.
.

Cette intégrale renferme tous les tomes de la trilogie : Apportez-moi la tête du prince Charmant ; À Faust, Faust et demi et Le démon de la farce.

Cette série a été écrite à 4 mains mais je ne saurais différencier les apports de l’un que je connais peu et de l’autre, n’ayant jamais lu la plume de Robert Sheckley.

.

Le Démon Azzie nous entraine dans de folles aventures au sein de ces trois tomes. En plus du protagoniste, nous faisons la connaissance d’Ylith, Babriel, Méphistophélès et Faust ; des personnages pas piqués des vers.
.

Cette fantasy burlesque présente un humour noir grâce à une plume acérée. Le ton caricatural détourne contes et légendes : le récit est parodique à souhait. Le tout est basé sur la surenchère, nous allons de rebondissements en rebondissements.
.

Et pourtant, j’ai trouvé la lecture un peu ennuyeuse pour avoir lu la trilogie d’une seule traite. Je me demande si c’était le bon moment pour rencontrer ce livre qui trônait dans ma bibliothèque depuis quelques années. C’est donc un argument complètement personnel qui ne remet pas en question la qualité du texte.
.

Pour moi, la lecture est amusante, j’ai passé un bon moment bien que je n’en garderai pas de souvenirs impérissables.

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
De quoi se marrer
¤ La magnificence des oiseaux de Barry Hughart
¤ Le livre qui rend dingue de Frédéric Mars
¤Joueur_1 de Douglas Coupland

.

Challenge littéraire : pavé de l'étéLogo défi Valériacr0Cette lecture – cette brique, ce pavé absolu ! – a été sélectionnée par Valériane dans le cadre de notre défi Valériacr0 pour le mois d’août.

.
D’une pierre, deux coups, la brique de 989 pages me permet d’ajouter une participation au challenge estival de Brize.

.

SANDERSON Brandon – La Voie des Rois

20/08/2017 14 commentaires

.

La Voie des Rois partie 1 de Brandon Sanderson ; tome 1 de la série Les archives de RosharLa voie des rois de Brandon Sanderson, partie 2 du premier tome Les archives de RosharTitre : La voie des rois (Les Archives de Roshar, tome 1 en 2 parties)
Auteur : Brandon Sanderson
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Les Plaines Brisées sont le théâtre d’affrontements entre Parshendis et Aléthis depuis six années ; dix armées de ces derniers veulent venger la mort de leur roi. Shallan commence son apprentissage, elle apprend douloureusement qu’elle va devoir faire d’immenses efforts pour certains Arts, sous la férule de l’hérétique Jasnah Kholin. Roshar est une terre étrange balayée par des tempêtes et de vents violents : hommes et animaux ont dû s’adapter aux difficiles conditions climatiques.

Illustration du prologue "to kill"

En ce début d’immense fresque, nous faisons la connaissance de plusieurs protagonistes :

Kaladin, un personnage dont le charisme ne va cesser de se développer. C’est un sombre-iris, un guerrier brisé et très empathique.

Dalinar est l’oncle du roi, commandant en chef de l’une des dix armées. Il est en pleine crise existentielle. Il y a fort à parier qu’il y ait un rapport avec sa découverte d’un ancien livre sur les Chevaliers Radieux. À chaque tempête, il est assailli de visions.

Shallan est une jeune femme intrigante. En sus de son apprentissage, elle doit remplir une mission familiale. Elle est faussement réservée, impulsive, intelligente et douée pour le dessin.

Au second plan, on trouve Jasnah, prêtresse et préceptrice de Shallan et Syl, un esprit qui vit aux côtés de Kaladin (et d’autres aussi, mais je ne vais pas tout vous raconter)

.

Les trames de chaque personnage sont indépendantes temporellement les unes des autres et s’ajoutent des interludes d’autres personnages inconnus. J’ai été perdue sur le fil du temps et je ne savais plus à quelle époque me situer au vu des retours en arrière.
.

Il y a un aspect certain « de cape et d’épée » avec ce premier tome par l’existence des Chevaliers Radieux et toutes les batailles qui en découlent. Ils sont des êtres mythiques qui protégeaient les humains avant de les abandonner. Ils ont laissé leurs épées et armures. Au nombre de dix, elles sont perpétuellement convoitées par les souverains.

.

Ce roman polyphonique contient de bons ingrédients mais c’est sans doute la façon de les mélanger qui n’a pas su me séduire. J’imagine bien que nous sommes encore en introduction et que de formidables dessins sont en cours de réalisation pour cette fresque en devenir.
.

Je suis ressortie de ma lecture sceptique. L’entrée brutale et la mise en bouche de plus de 200 pages me font qualifier « La voie des rois » d’un brin assommant. Concernant le système de magie, j’étais en attente de quelque chose de plus fort. J’ai été happée par « Fils-des-Brumes » et j’aurais aimé l’être aussi par ce premier tome.

.

Un auteur que je considère comme inventif et intelligent est un auteur dont je voudrais bien aimer tous ses écrits. Les affrontements sur terrain ne sont pas réellement ma tasse de thé ; comme j’ai davantage accroché aux péripéties de Shallan, j’ai trouvé que les pages la concernant étaient d’un nombre bien faible pour nourrir mon plaisir de lecture. J’ai trouvé que Brandon Sanderson était trop sur la retenue au niveau des informations et que la protagoniste était clairement en retrait par rapport aux autres personnages.
.

Roshar est une planète issue de l’univers « Cosmere » de l’auteur. Une quarantaine d’ouvrages devraient s’y rattacher, on peut donc même le qualifier de méga univers fictionnel. On devrait retrouver certains personnages ici, là, ou des indices mais il n’y aura aucune obligation d’en découvrir une pour déchiffrer une autre.
.

L’acquisition de pouvoirs peu communs a suscité mon intérêt par cette fantasy pour l’instant «discrète », qui s’avèrera prochainement épique. Les arcs narratifs qui sont ébauchés promettent d’être grands et intenses.

.

1400 pages pour ce premier tome en version française ont amené à un découpage en deux volumes papier ; division approuvée par Brandon Sanderson lui-même. Notons le magnifique travail de traduction par Mélanie Fazi (je suis déjà enthousiaste de son travail et de traductrice et d’autrice). La saga devrait être composée de dix volumes en version originale ! À noter : les deux livres renferment des illustrations et autres croquis en pleine page.

.

J’ai du mal à imaginer l’aventure titanesque dans laquelle je me suis jetée. Je découvrirai le deuxième tome pour affiner mon intérêt – et mon attachement – à la série ; mais je suis pour l’instant, pas impatiente-bouillonnante-là-tout-de-suite d’en découvrir la suite (déjà parue en version française).

.

.

La voie des rois Shallan illustration de Grant M HansenShallan par Grant M Hansen

.

La voie des rois Kaladin et Syl illustration de Dixon LeavittKaladin et Syl par Dixon Leavitt

.

La voie des rois illustration de couverture par Michael WhelanIllustration de couverture anglaise par Michael Whilan

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : J’ai gagné ces deux volumes – dont l’un est dédicacé – chez et grâce à Bouchon <3
.

Dédicace La voie des Rois de Brandon Sanderson.

.

Chroniques pour la première partie du tome 1 : Albédo (Lutin82), Blog-O-Livre (BlackWolf)Book en stock (Dup), Book en stock (Phooka), Encres & Calames (Sia)Lectures trollesques (Ptite Trolle)Les lectures de Bouch’.
.

Chronique pour la deuxième partie du tome 1 : Albédo (Lutin82), Blog-O-Livre (BlackWolf)Book en stock (Dup), Book en stock (Phooka), Lectures trollesques (Petite Trolle)Les lectures de Bouch’.
.

Chronique pour le tome 1 dans son ensemble : Les escapades culturelles de Frankie, Lorhkan et les mauvais genres.

 

Categories: SANDERSON Brandon Tags:

SHUSTERMAN Neal – La Faucheuse

08/08/2017 11 commentaires

.

La faucheuse de Neal Shusterman, tome 1 de Futur Parfait

.

Titre : La Faucheuse (Futur parfait, tome 1)
Auteur : Neal Shusterman
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
.

Milieu du troisième millénaire. Les Faucheurs sont des êtres humains à qui est accordé le droit de glaner des personnes. Depuis des siècles, la société a su se développer au point d’avoir terrassé d’abord la maladie puis la mort elle-même. La Terre est donc surpeuplée, c’est pourquoi le statut des Faucheurs existe maintenant.

.

.

..

J’ai cédé aux sirènes des chroniques dithyrambiques concernant ce livre. Je suis une lectrice ouverte – et carrément influençable – ; je me demandais bien où j’allais mettre les pieds yeux.

La mise en place de l’univers est truculente ! Le Cloud est devenu le Thunderhead, une intelligence artificielle qui règle les problèmes sociétaux : avancées politiques, l’éducation des orphelins, etc. Il existe aussi la communauté des Faucheurs, une institution fascinante car elle est indépendante du Thunderhead et se trouve même au-dessus des lois. Système d’immunité, quotas, outils et stratégies de Fauche sont autant d’éléments que j’ai aimé découvrir.
.

Par une alternance des points de vue, on découvre l’apprentissage de Citra et Rowan qui sont apprentis Faucheurs malgré eux – ce sont justement ceux qui ne veulent absolument pas l’être qui deviennent les meilleurs Faucheurs. Des extraits de journaux de grands Faucheurs ont aussi été ajoutés. Les personnages profondément humains sont un point fort de ce roman.

.

Ma lecture a été addictive car Neal Shusterman sait calibrer le rythme avec un découpage judicieux des chapitres. Ce futur est peu enviable ; l’auteur fait naître un questionnement éthique. Les deux adolescents hésitent entre la défense de leurs valeurs et l’envie de se fondre dans le moule.
.

Révélations et rebondissements sont nombreux : certains revirements sont bien envoyés, je ne m’y attendais pas. L’auteur m’a surprise et tout s’enchaîne jusqu’à la fin avec humour noir et cynisme. Neal Shusterman semble en avoir sous le pied. J’espère que la suite sera tout aussi réussie (car j’ai déjà eu une forte déconvenue – et qui me reste encore cuisante – avec une trilogie dont j’avais aimé le premier tome).

.

La faucheuse de Neal Shusterman : Fan art de Citra

Citra de Possibly Awesome

.

La Faucheuse de Neal Shusterman : fan art de Curie

Curie d’Emily Stilwell

.

————————————————————————~*

.

Alice Neverland, Encres & Calames (Sia), Liseron d’Hiver (Camille), Muti et ses livresPtite-boukinette (Azariel) ont certainement réfléchi à leur stratégie de glane quand elles seront Faucheuses.

.

TRÉBOR Carole – Lumière, le voyage de Svetlana

21/11/2016 8 commentaires

.

25093_LumiereLeVoyageDeSvetlana_CV2.inddTitre : Lumière
Autrice : Carole Trébor
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa

Avant sa mort, la mère de Svetlana lui a brièvement parlé d’une promesse à tenir. C’est à travers ses journaux intimes qu’elle la découvre : Jeanne Horville souhaite ardemment que sa fille aille en Russie. Elle a même inscrit le nom de deux contacts, Varlaam et Mira. Svetlana quitte le Paris des Lumières pour rejoindre l’empire des tsars.

.
.

Diderot me sourit avec malice, se lève, saisit le sablier sur son bureau et le retourne.
—  Vois-tu, ce sablier m’évoque la vie, tout est mouvement, la réalité est instable, fluctuante, soumise au temps qui passe comme ce sable qui s’écoule. Ce qui existait n’existera plus dans quelques secondes. Mais, poursuit-il d’un ton espiègle, on peut aussi décider de donner un coup de pouce pour l’infléchir nous-mêmes, cette réalité insaisissable !
Et d’une pichenette, il bascule le sablier, qui tombe à l’horizontale, ce qui interrompt la chute du sable. Je fixe l’objet et une vision m’assaille : le sable se transforme en neige d’où surgit un petit renard blanc.

 

.

Dès les premières lignes, on sent la passion pour la Russie qui anime Carole Trébor. Elle souhaite faire voyager le jeune lectorat à l’époque au XVIIIe siècle, celui des Lumières. Le mouvement intellectuel lancé en Europe a pour but de dépasser l’obscurantisme et de promouvoir les connaissances.

. Lire la suite…

SEMENUIK Nathalie – Chat noir

03/10/2016 20 commentaires

.

chat noir SemenuikTitre : Chat noir
Autrice : Nathalie Semenuik
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

Ce livre attire : je le vois bien, chez moi, les gens le prennent et le feuillètent systématiquement quand ils l’aperçoivent. Il faut dire que le livre-objet est réussi : la couverture cartonnée noire présente un regarde ensorcelant d’un chat noir dont on devine la forme de la tête dans un second temps. Le vernis sélectif met en évidence quelques détails et la tranche noire complète le tout. Une fois en main, le papier est agréable et la mise en page, sobre, est du meilleur goût.
.

Et à l’intérieur, alors ? Ce livre illustré met à l’honneur le chat noir sur 160 pages. Il est très bien documenté, à la riche iconographie : gravures, illustrations, citations, extraits. Il raconte son Histoire et ses Légendes. Les croyances populaires sont aussi abordées. Il a également été mis en avant à travers les arts : en littérature, dans la fiction visuelle et fut apprécié par de nombreuses célébrités. Même si le livre reste superficiel sur la profondeur des données, il offre un joli panel d’informations.
.

Le graphisme du livre est sublime et met en valeur aussi bien les photographies que les textes. Un album qui saura plaire aux amoureux des chats noirs. Lire la suite…

ST. JOHN MANDEL Emily – Station eleven

18/08/2016 18 commentaires

.

Station eleven Emily St John MandelTitre : Station eleven
Autrice : Emily St. John Mandel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

La grippe de Géorgie est une grippe porcine particulièrement violente. Elle s’abat de manière pandémique sur le monde. L’électricité n’est plus, tout s’effondre. À la poubelle, l’omniprésence et la toute-puissance de la technologie.

.
.

Parce que survivre ne suffit pas.

.
.

Station eleven couverture bisClark se retrouve coincé à l’aéroport de Severn City ; Kirsten est membre de la Symphonie Itinérante. Deux phénomènes ont eu lieu simultanément : la grippe porcine dont les conséquences ont été amoindries par les media et la mort d’Arthur Leander, célèbre acteur, sur les planches d’un théâtre de Toronto qui a choqué le monde entier.

Cet homme sera le lien qui unit les autres personnages. Il n’y a pas de héros, juste des hommes et des femmes standards dans cette histoire. Lire la suite…

Categories: ST. JOHN MANDEL Emily Tags:

SANDERSON Brandon – Wax & Wayne ~ L’alliage de la justice, tome 1

01/07/2016 10 commentaires

.

L alliage de la justice Brandon SandersonTitre : L’alliage de la justice (Wax & Wayne, tome 1)
Auteur : Brandon Sanderson
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Trilogie Fils-des-Brumes
.

Wax quitte enfin les Rocailles pour rejoindre la métropole Elendel. Il pensait laisser derrière lui, sa vie d’avant et ses pistolets. Très vite, il va être obligé de les recharger et devra s’appuyer sur l’aide de son fidèle acolyte, Wayne, si tous deux… veulent rester envie.

.
.

Wax laissa tomber une balle dans le trou puis s’y précipita, pistolet brandi. Au cours de sa chute, il remplit son cerveau métallique pour diminuer son poids. Il était un Double-fils – ferrochimiste aussi bien qu’allomancien. Son pouvoir allomantique était la Poussée d’acier, et son pouvoir ferrochimique, baptisé l’Ajustement, était la capacité à réduire ou augmenter son poids. C’était là une puissante combinaison de talents.

.
.

L alliage de la justice Sanderson illustration 01Ce livre se déroule dans le même univers que Fils-des-Brumes mais à une époque différente, 300 ans après Kelsier et Vin. Ces derniers font partie de l’Histoire et même sont devenus des légendes. Lire la suite…

Categories: SANDERSON Brandon Tags:

Rond de Sorcière #69

18/04/2016 27 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Un mois de mars 2016 durant lequel j’ai lu 3102 pages (dont 994 pages graphiques). Ce fut un mois un peu particulier dans le sens où je suis restée plus longtemps en Belgique qu’initialement prévu. Ce qui a entrainé deux faits : j’ai très peu lu durant ces 10 jours et les quelques pages parcourues l’ont surtout été à l’aéroport.

.

En mars, nous fêtions les 3 ans de notre défi Valériacr0. Turlututuchapeaupointu !
En revenant chez moi, je me suis attelée ardemment à la lecture du 22/11/63 de Stephen King (pas question que je perde des jokers sur cette lecture-là en particulier). Pour avril, Valériane a sélectionné « Un chat des rues nommé Bob » de James Bowen.
.

Mars a donc vu une échappée belle de blogueuses. J’ai rejoint Carole à l’aéroport pour que nous nous envolions retrouver Valériane, notre copine de longue date. Si tu es gentil – et surtout très patient – je te raconterai.

.

Explosion de la PAL :
¤ ARTHUR G.D. : Eos
¤ BOUSQUET Charlotte : Tant d’étoiles dans la nuit
¤ BOUSQUET & GABORIT, etc. : Jadis, carnets et souvenirs picaresques de la ville infinie
¤ BOWEN James : Un chat des rues nommé Bob
¤ DUFRANNE Michel & LEFEVBRE Séverine : Journal d’une femen
¤ FRAIN Irène : Le chat, anthologie
¤ GAY Olivier : Le noir est ma couleur – Le piège, tome 5
¤ JOYCE Graham : Lignes de vie
¤ KIRKMAN Robert : Walking dead – Sur le sentier de la guerre, volume 20
¤ KIRKMAN Robert : Walking dead – Guerre totale, volume 21
¤ KLOETZER Laurent : Vostok
¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu V1, V2, V3, V4, V5
¤ LEE Harper : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
¤ LEMIRE Jeff & NGUYEN Dustin : Descender – Étoiles de métal, volume 1
¤ LINDSAY Jeff : Dexter fait son cinéma, tome 7
¤ MALABRE Marion & Lulu Inthesky : Je suis une vraie fille
¤ NOTHOMB Amélie : Pétronille
¤ Souillon : Hello Fucktopia
¤ WILSON G. Willow & ALPHONA Adrian : Mrs Marvel – Métamorphose, volume 1

→ Je suis innocente ! Je ne sais pas ce qui est arrivé. Enfin… des livres offerts, des livres gagnés, des livres prêtés, des découvertes chez Valériane. Je détourne le regard et paf +24 dans la Pile à Lire (dont 12 lus).

J’ai été ravie de gagner le concours des 4 ans de PilàLire pour lequel j’ai choisi un roman qu’elle avait lu, celui de Harper Lee ; de recevoir le super lot « Jadis » de Bousquet, Gaborit et Cie du GpP de Dames de Book en stock (ainsi qu’Eos de G.D. Arthur que la maison d’édition Mnémos m’a offert pour s’excuser de son retard) ; de découvrir le super colis envoyé par Carole dans lequel figuraient plusieurs livres : le dernier tome de Dexter de Jeff Lindsay, la biographie de Bob de James Bowen et le one-shot de Graham Joyce.

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #66

18/01/2016 35 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Dernier mois de l’année, décembre 2015, et cette envie de lire, toujours présente. Peut-être même plus forte ou du temps davantage dédié à la lecture avec 4368 pages (dont 965 graphiques). Ou alors, je voulais marquer le coup et ne pas me laisser déborder par ma Pile à Lire en ce dernier mois 😉
.

◊ J’en ai profité pour lister tous les livres lus au cours de 2015. Mon bilan de lecture me permet de faire le point : en 2015, j’ai lu 118 livres soit 89 romans et 30 livres graphiques (4 albums, 8 comics et 18 bandes dessinées). 35937 pages au total dont 3539 pages graphiques.

◊ Pour décembre, Valériane a choisi une livre non tiré des littératures de l’imaginaire : Wild de Strayed.

◊ J’ai reçu aussi de magnifiques cartes postales illustrées par Celia Melesville que j’utilise comme marque-pages.

.
Tous nouveaux, tous chauds :
¤ BAGIEU Pénélope : California dreamin’
¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – L’appel du Coucou, tome 1
¤ JUBERT Hervé : M.O.N.S.T.R.E. – Sang de gorgone, tome 6
¤ LASSERRE Hélène & BONOTAUX Gilles : Mon chat est un hypocrite
¤ MATHESON Richard : Je suis une légende
¤ POUHIER Frédéric & JOUFFA Susie : Journal intime d’un chat acariâtre
¤ Sess : Papa pas prêt
¤ VAUGHAN Brian K. : Saga, tome 5
→ J’ai tout lu, même les livres qu’on m’a offerts à Noël. J’ai aussi reçu des livres de cuisine, mais je ne les ajoute pas. C’est comme les manuels d’utilisation, c’est juste de la lecture ultra plaisir (non mais).

.
. Lire la suite…