Archive

Articles taggués ‘chat’

LACOMBE Benjamin – Alice au pays des merveilles

30/10/2017 20 commentaires

.

Couverture du livre Alice au pays des merveilles illustré par Benjamin LacombeTitre : Alice au pays des merveilles
Auteur : Lewis Carroll
Illustrateur : Benjamin Lacombe
Plaisir de lecture Livre sympa

.

Alors que sa sœur lui lit une histoire, Alice s’ennuie… jusqu’à ce qu’elle aperçoive passer près d’elle, un lapin blanc, vêtu d’une redingote avec une montre à gousset. Regardant cette dernière, le lapin blanc s’écrie  » Je suis en retard ! En retard ! En retard ! » et détale à toute allure. Elle décide de le suivre et s’engouffre dans son terrier derrière lu et elle fait une chute interminable qui l’emmène au pays des merveilles.

.

.
.

Ma chronique ne concerne que la partie illustrée de ce livre et non le texte.

« Alice au pays des merveilles » a été écrit en 1865 par Lewis Carroll. L’auteur a toujours voulu que son texte soit illustré, John Tenniel fut le premier. Beaucoup depuis s’y sont essayé. Benjamin Lacombe avait pour désir de l’illustrer, les 150 ans de ce classique anglais fut une belle occasion.

.

S’il y a bien un candidat que je trouvais parfait pour illustrer cette œuvre, il s’agissait bien de Benjamin Lacombe et son trait surréaliste. Il faut dire qu’il avait même les candidats idéaux dans ses cartons de dessin, ses personnages lapinesques blanc aux yeux roses qui s’avèrent déjà tellement efficaces et connus.

.
.

Il y a moins d’illustrations que ce à quoi je m’attendais. Connaissant d’autres œuvres de l’illustrateur, j’étais a priori, exigeante. Pourtant, cela n’enlève en rien à la réussite des réalisations.
.

Plusieurs types d’illustrations émaillent le récit : des dessins en noir, blanc et rouges ponctuent les pages. D’autres, très grandes – illustrations en rabat – viennent compléter le tout. On y trouve aussi des dessins en pleine page ou en double page. Les peintures proposent des palettes colorées. On y retrouve aussi de l’encre de chine, de la gouache, des huiles et les aplats rouges sont réalisés au Posca.
.

Les peintures très grandes – jusqu’à 200% en taille par rapport à celles imprimées dans le livre – donne l’illusion d’extrêmes richesses concernant les détails. Benjamin Lacombe garde sa patte mais respecte l’univers victorien de l’auteur. L’absurde est de mise et les personnages gardent leur loufoquerie.
.

Mes préférées sont la double page du dodo et toute la clique sous l’eau avec Alice ainsi que la représentation de la simili-tortue : un veau dans une boîte Campbell (la version pauvre de la soupe à la tortue verte de la marque Campbell était fabriquée à partir d’abats de veau).

.
.

Je trouve le texte particulièrement perché, ce n’est pas un secret. Je peux même avouer que la version Disney – oui, je compare un livre à une adaptation animée – est moins fumée que ladite histoire originelle. L’avantage de cette version illustrée par Benjamin Lacombe c’est qu’elle permet de mieux s’immerger dans le texte en donnant un aspect ludique pour le lecteur. L’objet-livre est magnifique.
.

La typographie, suivant les aventures d’Alice, apporte un plus. La traduction est signée par Henri Parisot et j’applaudis fort le travail sur les jeux de mots.

.

Les annexes sont aussi très intéressantes : les lettres envoyées à Alice et à d’autres personnes jeunes filles où sont incluses des photos, des notes concernant les jeux de langage, une chronologie ainsi qu’une biographie des intervenants.

.
.

Détails couverture Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

Dessins champignons issus du livre Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

Exemple de typographie dans Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

Illustration en rabat du livre Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

Illustration du loir dans la théière dans le livre Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

Illustration en quatre volets de Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

Alice et la Reine de Coeur dans Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

Veau campbell de Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

Sourire du Chat de Cheshire dans le livre Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron : Alice au pays des merveilles de David Chauvel, illustré par Xavier Collette

.
La tête dans les livres et The notebook 14 (Mallou) l’ont aussi découvert en temps et en heure.

.
logo challenge Halloween 2017 Logo défi Valériacr0

.

Alice découvre un univers aux antipodes du sien et rencontre des personnages hauts en couleurs : parfait pour le challenge d’Halloween. Ce livre est également une sélection de ma binômette Valériane pour notre défi Valériacr0.

.

.

Lapuss’ – Putain de chat

22/10/2017 12 commentaires

.

Couverture de Putain de Chat de Lapuss' Putain de chat tome 2 de Lapuss

.

Titre : Putain de chat, tome 1 et tome 2
Auteur : Lapuss’
Plaisir de lecture : Livre sympa
.

Alors qu’il n’avait rien demandé, Moustique, Chat de son état, vient de se faire adopter par un humain. Il est prêt à tout pour faire souffrir son esclave et pouvoir voir sa mort en live.

.
.

Putain de chat de Lapuss : dessin où l'humain adopte Moustique

.

Moustique est un chat psychotique, blasé et qui n’aimerait qu’une seule chose : tuer son humain, de préférence en le faisant souffrir. Il est cruel, vile, fourbe et calculateur ; le côté majestueux et noble qu’on prête aussi aisément aux félins ne sera pas de la partie dans ces bandes dessinées.
.

Il semble y avoir quelques vérités développées par Lapuss’ pour que cela fonctionne. L’auteur utilise un ressort humoristique : l’humain parle au chat, l’animal répond dans un langage qu’il ne comprend pas tour à tour en l’insultant ou en lui révélant son véritable plan de destruction.
L’humour est grinçant, cynique et second degré. Il est aussi vulgaire car l’on retrouve de nombreux gros mots et insultes dans les bulles. Cela ne pourra pas plaire à toute personne.

.

Le trait en apparence simple est aussi caricatural : on se focalise sur l’essentiel. Les strips se déroule sur une page majoritairement, comprenant trois à quatre dessins pour arriver jusqu’à la chute. Il s’agit d’une série d’anecdotes en noir et blanc.
.

« Putain de chat » s’avère une trilogie ; dans l’ultime tome, nous faisons la connaissance de Grisbi qui est aussi adorable que Moustique est démoniaque. Les livres sont de format carré avec un vernis sélectif appliqué sur les yeux et les moustaches de la couverture.

La saga est irrévérencieuse. Si les tomes peuvent être des idées ‘cadeau’, il faudra trouver le bon destinataire pour l’humour décapant.

.
.

Putain de chat de Lapuss : extrait du carton

Putain de chat de Lapuss : extrait des croquettes discount

Putain de chat de Lapuss : extrait de la pluie et de la vitre

Putain de chat de Lapuss : extrait apprendre à ramper

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : J’ai failli recevoir le premier tome en trois exemplaires à l’occasion de Noël 2016. C’est sa rupture de stock dans certaines librairies qui a permis de désenclencher ce drame livresque.
.

Dans le chaudron :
Des chats
logo challenge Halloween 2017¤ Bart is back de Soledad Bravi
¤ Le chat noir et autres nouvelles d’Edgar Allan Poe
¤ Chat noir de Nathalie Semenuik

.

Moustique, chat psychotique et démoniaque a toute sa place pour le challenge Halloween !

.

MARCASTEL Jean-Luc – L’Auberge entre les Mondes, péril en cuisine !

11/07/2017 18 commentaires

.

Péril en cuisine ! Le tome 1 de l'auberge entre les mondes par Jean-Luc Marcastel

.

Titre : Péril en cuisine (L’Auberge entre les Mondes, tome 1)
Auteur : Jean-Luc Marcastel
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Nathan et son copain Félix sont tous deux apprentis cuisiniers. Pour cet été, ils ont trouvé un job dans une auberge au cœur de l’Auvergne. Ils pensent s’engager pour une belle aventure, dans cet écrin de verdure et avec l’afflux de visiteurs estivaux passionnés. Ils ne croient pas si bien dire…

.
.

.

L’arrivée dans le Cantal secoue un brin Félix et Nathan. Ce dernier, le protagoniste, se rend compte que tout ne tourne pas rond avant d’observer des signes peu discrets. On apprendra très vite que cette auberge est au carrefour de plusieurs mondes. Elle œuvre comme un lieu de paix et de rassemblement. Il suffit au lecteur d’avoir l’esprit un peu ouvert… pour ne vouloir qu’une chose : séjourner à l’auberge !

.

On rencontre Nathan, un peu timide de nature ; puis Félix, son ami et protecteur. Il y a aussi Mademoiselle Fan, tirée à quatre épingles, qui jouera le rôle de la préceptrice stricte. D’autres personnages farfelus, effrayants et truculents font aussi leur entrée. Certains personnages sont dessinés en deuxième et troisième de couverture (à voir si vous souhaitez les découvrir en premier en illustration ou en mots). Et ne perdons pas de vue qu’il ne faut pas non plus se fier aux apparences ; par contre, à l’amitié, oui ! (c’est une des valeurs soulevées par le récit).
.

Cette aventure est la première d’un récit initiatique en fantasy. J’ai aimé la dynamique nous entrainant dans un monde riche qui noue rationnel et fantastique (Imaginez une maison plus grande à l’intérieur qu’à l’extérieur !). Le lecteur est happé par le merveilleux grâce à une écriture imagée qui permet une grande fluidité de lecture.
.

Cet opus « Péril en cuisine ! » retrace la première mission de Nathan et Félix mais je reste un peu sur ma faim. Si le rythme n’est peut-être pas assez percutant pour la vieille lectrice que je suis, l’histoire inculque de belles valeurs. Le récit court est adapté aux plus jeunes lecteurs, dès 9 ans. Cette série s’avère être une trilogie : les prochains tomes devraient donner plus d’ampleur aux péripéties.
.

Le livre ne manque ni d’humour, ni de gourmandise. En fin de livre, on trouve la présentation rigolote par les frères Kolkrabbi et Bleksprutt de trois recettes authentiques.
.

Un brin loufoque, beaucoup d’imaginaire, Pa’hi’Rol – l’Auberge entre les Mondes – se classe aisément en littérature jeunesse et fantastique ; elle propose quelques références à Lovecraft. Couverture glacée, mouture très souple, numéro de pages dans des chaudrons et illustrations par Lucas Durkheim sont autant d’éléments qui font de « Péril en cuisine ! » un beau livre.

.

EDDINGS Leigh & David – La rédemption d’Althalus

02/12/2016 10 commentaires

.

les-yeux-d-emeraude-david-et-leigh-eddings-la-redemption-d-althalus-tome-1les-trois-grimoires-eddings-la-redemption-d-althalus-tome-2Titre : La rédemption d’Althalus (Les yeux d’Émeraude, Les trois grimoires)
Auteurs : Leigh et David Eddings
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
.

Althalus est voleur et sa profession le précède. Il décide de détrousser des nobles sis au sud des montagnes. En route, il fait halte chez un ami tavernier. On n lui propose un contrat : récupérer le grimoire de Deiwos qui se trouve à « la Maison au Bout du Monde ». Il sera couvert d’or s’il réussit à le ramener. Sauf qu’il ne s’attendait pas à découvrir l’âme qui se trouvait dans cette maison d’apparence abandonnée.

.

.

— Et si on mangeait du poisson au dîner de ce soir ?
— On en a déjà mangé hier soir, et le soir d’avant.
— Et alors ? J’aime le poisson, pas toi ?
— Je n’ai rien contre, mais on s’en lasse un peu après en avoir mangé trois fois par jour trois semaines d’affilée.
— Tu n’as qu’à préparer ton propre souper !
— Tu sais très bien que j’en suis encore incapable.
— Dans ce cas, je suppose que tu devras manger ce que je ferai apparaitre sur la table.
— Du poisson ?
— Quelle merveilleuse idée, Althalus ! Je suis ravie que tu y aies pensé !

.

« La rédemption d’Althalus » a été traduit en deux volumes en français titrés « Les yeux d’Émeraude » et « Les trois grimoires ». On pourrait aisément qualifier de « classique » cette œuvre de high fantasy.

Quand on connait la patte eddingisienne, on sait qu’on arrive dans un roman confortable. La lecture est aisée mais manque un peu d’imprévisibilité. Le couple Eddings prend le soin de boucler la boucle développée dans cette histoire. Lire la suite…

DE LA CROIX, SIGNOL & ROLAND – Le chat qui n’aimait pas les poils

30/10/2016 12 commentaires

.

le-chat-qui-naimait-pas-les-poils-de-la-croix-signol-rolandTitre : Le chat qui n’aimait pas les poils
Auteurs : Séverine de la Croix, Anthony Signol & Pauline Roland
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Sous un format carré de 21*21 centimètres, l’album conte l’histoire d’Eusèbe. Chat bleu turquoise à la belle et épaisse fourrure, il n’aime pas du tout du tout, ses longs poils. Vivre avec une telle robe n’est pas une sinécure au quotidien.
.

Dès la première illustration, Eusèbe nous apparait comme un personnage attachant, on compatit même avec lui. Les illustrations colorées sont souvent en pleine page et toujours percutantes.

Le dessin « cartoon » emballe tout de suite le lecteur et est accompagné d’un texte tout aussi efficace.
.

L’histoire est marrante et la chute tout autant. La couverture à vernis sélectif offre un album à découvrir à partir de 6 ans.

.

le-chat-qui-n-aimait-pas-les-poils-01 Lire la suite…

SEMENUIK Nathalie – Chat noir

03/10/2016 20 commentaires

.

chat noir SemenuikTitre : Chat noir
Autrice : Nathalie Semenuik
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

Ce livre attire : je le vois bien, chez moi, les gens le prennent et le feuillètent systématiquement quand ils l’aperçoivent. Il faut dire que le livre-objet est réussi : la couverture cartonnée noire présente un regarde ensorcelant d’un chat noir dont on devine la forme de la tête dans un second temps. Le vernis sélectif met en évidence quelques détails et la tranche noire complète le tout. Une fois en main, le papier est agréable et la mise en page, sobre, est du meilleur goût.
.

Et à l’intérieur, alors ? Ce livre illustré met à l’honneur le chat noir sur 160 pages. Il est très bien documenté, à la riche iconographie : gravures, illustrations, citations, extraits. Il raconte son Histoire et ses Légendes. Les croyances populaires sont aussi abordées. Il a également été mis en avant à travers les arts : en littérature, dans la fiction visuelle et fut apprécié par de nombreuses célébrités. Même si le livre reste superficiel sur la profondeur des données, il offre un joli panel d’informations.
.

Le graphisme du livre est sublime et met en valeur aussi bien les photographies que les textes. Un album qui saura plaire aux amoureux des chats noirs. Lire la suite…

Laurel – Comme convenu

14/09/2016 10 commentaires

.

comme-convenu-laurelTitre : Comme convenu, tome 1
Autrice : Laurel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
A découvrir dans son intégralité

.

Laurel est une autrice-illustratrice qui partage avec passion son travail : ouvert en 2003, elle tient son blog avec beaucoup de régularité. Et depuis tout ce temps, je la suis avec attention.
.

comme-convenu-laurel-couvertureAlors quand elle a lancé un financement participatif – crowdfunding –, j’ai foncé. Dès le lancement de la campagne, le projet a été entièrement financé en moins de 2 heures, il a rempli 1047% des objectifs sur la première journée ; et a atteint 2860% à la fin du mois imparti.

À l’image de son blog, Laurel s’est investie auprès de son public pour l’intégrer à la vie de son bébé de papier : les tests, ses choix, les allers-retours chez l’imprimeur, et l’avancement général du projet.
.

Le livre a été agrémenté de goodies : marque-pages, planches de stickers, carte postale et flyers. Le papier est de qualité et renferme les dessins qu’elle a peaufinés, en noir et blanc. L’objet-livre est épais – d’un bon grammage – et présente une couverture avec un vernis sélectif.

.
.
Lire la suite…

Categories: Laurel Tags: ,

WEBB Holly – Rose et le fantôme du miroir, tome 4

07/07/2016 6 commentaires

.

Rose et le fantome du miroir Holly WebbTitre : Rose et le fantôme du miroir (Rose, tome 4)
Auteur : Holly Webb
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 1, tome 2, tome 3
.

Rose a abandonné sa mansarde sous les toits : elle est maintenant l’apprentie de Mr Aloysius Fountain. Elle se retrouve ainsi aux côtés de Freddy et de Bella. Miss Fell est la perceptrice de cette dernière ; et il en faudra certainement plus pour la canaliser. Rose a peur de ses changements et ne sait pas si elle arrivera à s’adapter à ce nouveau rythme.

.
.

Rose et le fantome du miroir couverture anglaiseRose est réellement chamboulée par les changements qui s’opèrent dans sa vie. Depuis qu’elle a quitté l’orphelinat pour venir travailler dans la demeure de Mr Fountain, elle n’aspire qu’à la tranquillité. La routine est très importante pour son bien-être.
. Lire la suite…

WEBB Holly – Rose et le masque vénitien, tome 3

08/06/2016 4 commentaires

.

Rose et le masque venitien Holly WebbTitre : Rose et le masque vénitien (Rose, tome 3)
Auteur : Holly Webb
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 1, tome 2, tome 4
.

Quelques semaines après avoir retrouvé sa fille Jane, le roi Albert convoque Mr Fountain car l’un des masques de sa collection a disparu. Rose fait partie de l’équipe constituée par son maître pour l’enquête, avec sa fille Isabella, son apprenti Freddy et son valet de pied, Bill ; même Gustavus se joint à eux. Ensemble, ils pistent les dérobeurs jusqu’à Venise.

.
.

Je pense que c’est grâce à la magie que Venise existe, bâtie comme elle est sur toutes ces petites îles marécageuses.

.
.

Rose et le masque venitien Holly Webb couverture anglaiseMême si on s’éloigne de Londres victorienne, l’ambiance vénitienne est réussie : Rose quitte non seulement le quartier où elle a toujours vécu et même le pays, pour la première fois.
.

La peur s’immisce dans la vie de Rose mais le courage est l’une de ses qualités. Elle peut compter sur le soutien de son entourage. Les personnages secondaires sont mis en avant et les relations qu’entretient Rose avec eux.

. Lire la suite…

BRAVI Soledad – Bart is back

22/05/2016 4 commentaires

.

Bart is back Soledad BraviTitre : Bart is back
Autrice : Soledad Bravi
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Lire les premières pages
.

2015. Tampla, en Floride. Un chat sort de sa tombe alors qu’il a été enterré cinq jours auparavant par son maitre. Ainsi commence la deuxième vie de Bart.

.
.

Bart is Back Soledad Bravi illustration 01Vous connaissez certainement Soledad Bravi, la maman des Paresseuses. Elle présente aujourd’hui, un zombie cat : Bart. Elle s’appuie sur le fait divers réel qui a été rapporté en 2015 à Tampla et construit les neuf vies à ce félin d’outre-tombe.
. Lire la suite…