Archive

Articles taggués ‘bande dessinée’

STRÖMQUIST Liv – I’m every woman et L’origine du monde

31/07/2018 17 commentaires

.

Couverture du livre I'm every woman de Liv Strömquist publié aux éditions RackhamTitre : I’m every woman
Autrice : Liv Strömquist
Plaisir de lecture Livre sympa
Lire les premières pages

.

Liv Strömquist s’investit sur la thématique de la répression sexuelle. Elle explore les idées fausses autour du sexe féminin. Il est aussi question des relations hétéronormées, la maltraitance et la vampirisation des femmes.
.

Par ce catalogue des affreux jojos, l’autrice s’attaque à la conception du couple binaire, de la famille nucléaire, vue à travers la lentille du patriarcat. Madame Elvis Presley, Madame Joseph Staline, Madame Jackson Pollock figurent parmi les fémicides présents dans les pages.
.

On m’a prêté ces deux titres de Liv Strömquist, j’ai commencé par « I’m every woman » car il s’agissait de la sélection de Valériane pour notre défi. Il a été publié en avril 2018 en français, après « L’origine du monde » en mai 2016 ; et il aurait mieux valu que je suive l’ordre de parution.

.

J’ai été catapultée dans un univers sans être prévenue. C’était un peu ardu car je ne savais pas par quel menu allais-je être mangée. J’ai eu l’impression que tout part dans tous les sens : la livraison du point de vue de la dessinatrice m’a paru un peu violente et surtout sans avoir été tamisée par une introduction. Je ne savais pas où elle voulait en venir même si j’ai compris l’objectif basique de parler des femmes, de leur place, de leurs motivations et surtout de ce qu’elles sont prêtes à subir.
.

La voix est dissonante, mais il est important parfois d’écorcher les oreilles pour se faire entendre.
.

J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de justesse dans ses propos – et de nombreuses recherches – mais il manque de clarté dans la présentation. C’est le destin de femmes qui est relaté mais l’illustratrice n’offre pas de conclusion et peu d’éléments sont à en tirer.
.

Le rythme est inégal pour un fil conducteur qui reste flou. Le ton politique est particulièrement agressif. L’humour est servi au vitriol et même si l’on grince des dents et que Liv Strömquist paraît virulente, les thématiques abordées sont nécessaires.
.

Le trait s’avère brut, avec des cases en noir et blanc sur des pages qui alternent dessins et grands textes (la couleur s’invite sur quelques chapitres). Le dessin n’a pas su me toucher mais c’est strictement une affaire de goût et le message compte davantage.
.

En somme, la perspective est intéressante à découvrir même s’il reste un peu brutal de commencer la bibliographie de Liv Strömquist par ce roman graphique.

.

Livre I'm every woman de Liv Strömquist : page maintenant on va parler des enfants Livre I'm every woman de Liv Strömquist : page never trust a smiling hippie

Livre I'm every woman de Liv Strömquist : page des gars qui disent salope Livre I'm every woman de Liv Strömquist : page de Voltairine de Cleyre

Livre I'm every woman de Liv Strömquist : page de la famille nucléaire Livre I'm every woman de Liv Strömquist : page de la propagande de la famille nucléaire

Livre I'm every woman de Liv Strömquist : double page de Britney Spears

Livre I'm every woman de Liv Strömquist : page les enfants sont des ultra conservateurs

.

.


.

Couverture du livre L'origine du monde de Liv Strömquist publié aux éditions RackhamTitre : L’origine du monde
Autrice : Liv Strömquist
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Lire les premières pages

.

Liv Strömquist s’implique dans un sujet essentiel : le sexe de la femme.

Et ces hommes qui s’intéressent d’un peu trop près au sexe de la femme en pondant des théories sur le fonctionnement et ce qu’il est bon de faire et surtout de ne pas faire. L’autrice donne son avis sur la représentation du sexe féminin dans les arts et autres supports ; interroge sur l’orgasme féminin ; intervient sur tous les tabous – comme les règles – et des diverses hontes qui en résultent.
.

Dans « L’origine du monde », nous avons un beau palmarès des hommes-qui-aimaient-tant-les-femmes (grosse ironie) : médecins, religieux, obstétriciens, sexologues, psychologues, philosophes. Tout le monde a quelque chose à dire sur le sexe de la femme sauf les principales intéressées.

Liv Strömquist livre la perception du sexe dans les anciennes sociétés, puis celle occidentale contemporaine et patriarcale en étant honnête sur la situation.
.

Il est effarant de voir comment le sexe féminin est massacré et rendu honteux. L’autrice arrive à alléger le récit : de nombreux faits et des pensées comiques se répondent. Les collages de textes intègrent les clichés du sexisme ordinaire.

Également, elle prend à partie le lecteur, le tutoie et l’implique : mécanisme parfait pour engendrer une réflexion sur ces sociétés phallocrates.
.

Comme évoqué précédemment, je ne suis pas très enthousiaste concernant le coup de crayon ; et je trouve que les renvois aux astérisques sont peu lisibles. Mais c’est secondaire.
.

Le ton est acerbe mais aussi décalé et blagueur. La causticité pique un peu le lecteur mais les éléments apportés nourrissent aussi des interrogations. Une bibliographie documentée est fournie en fin d’ouvrage.
.

J’ai trouvé ce roman graphique plus équilibré que « I’m every woman ». L’implication de Liv Strömquist est à découvrir. Déjà informé∙e ou non sur ce vaste sujet, « L’origine du monde » demeure un superbe pamphlet féministe.

.

Livre L'origine du monde de Liv Strömquist : page du penseur du SPM Livre L'origine du monde de Liv Strömquist : page des scènes du matriarcat

Livre I'm every woman de Liv Strömquist : page des hommes qui se sont un peu trop intéressés à ce qu'on appelle les organes féminins Livre L'origine du monde de Liv Strömquist : page sur la fraicheur des serviettes hygiéniques

Livre L'origine du monde de Liv Strömquist : page sur l'orgasme

Livre L'origine du monde de Liv Strömquist : page des clichés sur l'orgasme

.

————————————————————————~*

.

Logo défi Valériacr0

Le premier roman graphique était la sélection de Valériane pour ce mois, dans le cadre de notre super-méga-défi littéraire « Valériacr0 ».

.

Dans le chaudron :
¤ Libres d’Ovidie et Diglee
¤ Enfin insécurisée de Diane Ducret
¤ Ainsi soit-elle de Benoîte Groult
¤ Culottées de Pénélope Bagieu

.

LAYMAN John & GUILLORY Rob – Tony Chu

03/11/2017 8 commentaires

.

Mosaïque de tous les tomes de Tony Chu de Layman et Guillory

.

Saga : Tony Chu (12 tomes)
Auteur : John Layman
Illustrateur  : Rob Guillory
Coloriste : Taylor Wells
Plaisir de lecturenote : 4 Livres à découvrir

.

Tony Chu est un inspecteur cibopathe. En plus de la faculté de traçage psychique de l’origine des aliments qu’il goûte, il reste un policier professionnel. Une pandémie de grippe aviaire a décimé 116 millions de personnes à travers le monde. Le poulet est devenu interdit et le premier produit de contrebande. Tony traque le trafic illégal mais les choses se gâtent quand il devra bientôt goûter à la victime d’un meurtre, pour ne faire qu’une bouchée de l’identité du coupable.

.
.

Tony Chu fait partie de la R.A.S., Répression des Aliments et Stupéfiants. Il est surtout un inspecteur insolite car il est cibopathe. En goûtant un morceau, il est capable de retracer l’histoire de l’aliment qu’il mange depuis son origine. Tony Chu n’est pas cannibale comme peut le laisser penser la traduction française – quelle faute de goût ! – et l’on perd aussi le sens de son nom originel, Tony Chew puisque le verbe chew peut être traduit par mâcher, mastiquer.
.

Oui, Tony Chu viendra à manger de la chair humaine et c’est ainsi qu’il se retrouve coincé entre ses désidératas personnels et les obligations vis-à-vis de la société. Tout une pelletée de personnages gravite autour du protagoniste. Le profil de Tony Chu est consistant (il vaut mieux si on le suit durant douze tomes) ; les personnages secondaires sont également sympathiques.

Tout le monde trouve sa place, son utilité et s’avère apprécié aux yeux du public : John Colby, Toni, Mason Savoy, Amelia Mintz, Lin Sae Woo, Mike Applebee, Poyo… Les tomes sont peuplés de créatures fantastiques et l’on découvre des humains endossant des pouvoirs surnaturels liés à la nourriture. Exemples : Mnémocoquus : peut intégrer des souvenirs dans la nourriture ; lagamousikien : peut accorder une guitare avec des nouilles ; cibocélérent : peut cuisiner un plat très vite.

.
.

Concernant les illustrations, l’expressivité des personnages est sans doute l’élément le plus réussi : exaspération, peur, dégoût, tristesse, joie, surprise. Les pages révèlent beaucoup d’informations visuelles. Le tout est servi par des compositions graphiques fantastiques. Les traits sont caricaturés en incluant des formes exagérées. Les couleurs vives virent vite au psychédélisme, il faut être prêt de la rétine.
.

Cet univers d’anticipation est accessible aux néophytes (comme moi). L’atmosphère est délirante, les pouvoirs sont loufoques et on trouve pléthore de gags visuels. Les dialogues sont acérés et pleins d’ironie.
.

Tony Chu va suivre différentes enquêtes mais sa vie – et ses péripéties ! (nombreuses) – sont le fil rouge de la série. On s’attache très vite à ce dernier et c’est un vrai déchirement qu’on éprouve pour lui quand des événements tournent au vinaigre.
.

Certains passages sont sanguinolents bien que d’excellente facture. On compte beaucoup de références à des personnages célèbres, le Père Noël, Elvis Presley, le Grinch, Cthulhu entre autres. L’humour est cynique à souhait et au énième degré (il va de soi).
.

Chaque tome en version française comprend 128 pages en moyenne. Le premier volume donne bien le ton. Si vous n’accrochez pas, ne poursuivez pas. Le reste sera tout aussi décapant. La série est parfaite pour les personnes au bon goût : enquêtes policières, bonne bouffe, aspect fantastique et humour.

.

Tony Chu, planche de bagarre

Tony Chu et Chow Chu

Tony Chu croque un doigt

Illustration de Tony Chu et Mike Applebee

Illustration dans Tony Chu : Amelia Mintz ouvre le feu

Planche issue de Tony Chu de Layman : l'attaque des carottes

L'enfer personnel, vision de la série Tony Chu

Poyo à l'attaque, illustration de la saga Tony Chu de Layman

Illustration d'un tyrannosaure licorne de la BD Tony Chu de Layman

Tony Chu fan art réalisé par Jisuk Cho

Tony Chu fan art réalisé par Irene Strychalski

.

————————————————————————~*

.

logo challenge Halloween 2017


.
.

Inspecteur cibopathe, créatures surnaturelles et pouvoirs étranges. Éléments parfaits dans une préparation en chaudron pour le challenge Halloween.

.

.

Fan art : #01 par Jisuk Cho ; #02 par Irene Strychalski
.

Lapuss’ – Putain de chat

22/10/2017 12 commentaires

.

Couverture de Putain de Chat de Lapuss' Putain de chat tome 2 de Lapuss

.

Titre : Putain de chat, tome 1 et tome 2
Auteur : Lapuss’
Plaisir de lecture : Livre sympa
.

Alors qu’il n’avait rien demandé, Moustique, Chat de son état, vient de se faire adopter par un humain. Il est prêt à tout pour faire souffrir son esclave et pouvoir voir sa mort en live.

.
.

Putain de chat de Lapuss : dessin où l'humain adopte Moustique

.

Moustique est un chat psychotique, blasé et qui n’aimerait qu’une seule chose : tuer son humain, de préférence en le faisant souffrir. Il est cruel, vile, fourbe et calculateur ; le côté majestueux et noble qu’on prête aussi aisément aux félins ne sera pas de la partie dans ces bandes dessinées.
.

Il semble y avoir quelques vérités développées par Lapuss’ pour que cela fonctionne. L’auteur utilise un ressort humoristique : l’humain parle au chat, l’animal répond dans un langage qu’il ne comprend pas tour à tour en l’insultant ou en lui révélant son véritable plan de destruction.
L’humour est grinçant, cynique et second degré. Il est aussi vulgaire car l’on retrouve de nombreux gros mots et insultes dans les bulles. Cela ne pourra pas plaire à toute personne.

.

Le trait en apparence simple est aussi caricatural : on se focalise sur l’essentiel. Les strips se déroule sur une page majoritairement, comprenant trois à quatre dessins pour arriver jusqu’à la chute. Il s’agit d’une série d’anecdotes en noir et blanc.
.

« Putain de chat » s’avère une trilogie ; dans l’ultime tome, nous faisons la connaissance de Grisbi qui est aussi adorable que Moustique est démoniaque. Les livres sont de format carré avec un vernis sélectif appliqué sur les yeux et les moustaches de la couverture.

La saga est irrévérencieuse. Si les tomes peuvent être des idées ‘cadeau’, il faudra trouver le bon destinataire pour l’humour décapant.

.
.

Putain de chat de Lapuss : extrait du carton

Putain de chat de Lapuss : extrait des croquettes discount

Putain de chat de Lapuss : extrait de la pluie et de la vitre

Putain de chat de Lapuss : extrait apprendre à ramper

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : J’ai failli recevoir le premier tome en trois exemplaires à l’occasion de Noël 2016. C’est sa rupture de stock dans certaines librairies qui a permis de désenclencher ce drame livresque.
.

Dans le chaudron :
Des chats
logo challenge Halloween 2017¤ Bart is back de Soledad Bravi
¤ Le chat noir et autres nouvelles d’Edgar Allan Poe
¤ Chat noir de Nathalie Semenuik

.

Moustique, chat psychotique et démoniaque a toute sa place pour le challenge Halloween !

.

Mathou – Tout plaquer et aller prendre un bain

05/04/2017 14 commentaires

.

Album Tout plaquer et aller prendre un bain de MathouTitre : Tout plaquer et aller prendre un bain
Autrice : Mathou
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir

Dans « Tout plaquer et aller prendre un bain », Mathou croque les petits moments du quotidien. Douceur, couleur et bonheurs pour mieux séduire et parler au lecteur. Des bulles pour laisser éclater la joie tout simplement.
.
.

Mathilde Virfollet propose un ouvrage aussi doux que son surnom, Mathou. Ce livre est un vrai condensé de positivisme : on trouve du bonheur dans chaque détail. Avec beaucoup d’humilité, elle croque la simplicité de la vie.
.

Ces dessins pleine page sont autant de tranches de vie, réelles ou fantasmées, pour illustrer la bonne humeur du quotidien. Ils sont réunis en trois catégories : les petits moments de tous les jours, les petits moments de temps en temps et les petits mots qui font du bien.
.

Les pages sont superbes et sans chichi ; je les trouve travaillées. Elles affichent des personnages à la bouille ronde et aux grands yeux. On s’y projette facilement. Ces petits plaisirs de la vie nous parlent à tous : l’odeur du thé, la dégustation des Ferrero Rocher, les rituels de Noël, le câlin qui fait du bien. On aurait presque envie de découper les feuilles pour les afficher. Notamment les doubles pages finales qui agissent comme des mantras.
.

Le livre contient beaucoup de tendresse et il est difficile de se restreindre : on le dévore en une seule bouchée ! Cette bande dessinée ne pouvait que me parler, moi qui porte une attention toute particulière aux petits moments du quotidien ; que j’appelle d’ailleurs les petits quarts d’heure de bonheur. Voilà un album de 144 pages, pour prendre soin de nous, de ces moments présents auxquels il faudrait accorder plus d’importance.

.

Couverture Tout plaquer et aller prendre un bain de Mathou

Section Les petits moments de tous les jours de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Page Choisir le thé de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Illustration double page La pluie c'est pas toujours triste de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Page L'odeur de l'herbe coupée de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Page Regarder le gâteau cuire et gonfler dans le four de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Illustration Se glisser dans des draps propres de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Illustration Se goinfrer de cerises de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Illustration double page Je t'aime jusqu'aux étoiles de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Crayon d’Humeur le blog de Mathou, une constante dans mes blogs favoris.
.

Van Hamme & Rosinski – Thorgal – Cycle de la reine des mers gelées

30/12/2016 11 commentaires

.

thorgal-la-magicienne-trahie-tome-1thorgal-l-ile-des-mers-gelees-tome-2Titres : Cycle de la reine des mers gelées (La magicienne trahie tome 1, L’île des mers gelées tome 2)
Auteurs : Jean Van Hamme & Grzegorz Rosinski
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
.
.

Thorgal est emprisonné par Gandalf-le-fou et sacrifié à la mer. Une grande femme rousse apparait et le sauve en échange d’un an de sa vie. Alors que Bjorn Gandalson, le fils de Gandalf chercher lui aussi des noises à Thorgal, Slive ne se laisse pas démonter.

.

Thorgal est une des séries les plus abouties et une référence en terme d’heroïc fantasy.

Cette série est née en 1977 sous la plume de Jean Van Hamme et le crayon de Grzegorz Rosinski ; le premier tome est paru en février 1980 et 34 autres vont le suivre. Cette saga se prolonge avec plusieurs cycles annexes qui réunissent des personnages emblématiques de la série originelle.
.

Mais au-delà d’une série de plus de trente ans, c’est la symbolique autour d’elle qui s’avère primordiale. Ce sont des lectures communes avec ma mère, de très nombreux emprunts aux bibliothèques puis de très nombreuses relectures après acquisition des tomes ; majoritairement offerts par mes proches.
. Lire la suite…

Laurel – Comme convenu

14/09/2016 10 commentaires

.

comme-convenu-laurelTitre : Comme convenu, tome 1
Autrice : Laurel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
A découvrir dans son intégralité

.

Laurel est une autrice-illustratrice qui partage avec passion son travail : ouvert en 2003, elle tient son blog avec beaucoup de régularité. Et depuis tout ce temps, je la suis avec attention.
.

comme-convenu-laurel-couvertureAlors quand elle a lancé un financement participatif – crowdfunding –, j’ai foncé. Dès le lancement de la campagne, le projet a été entièrement financé en moins de 2 heures, il a rempli 1047% des objectifs sur la première journée ; et a atteint 2860% à la fin du mois imparti.

À l’image de son blog, Laurel s’est investie auprès de son public pour l’intégrer à la vie de son bébé de papier : les tests, ses choix, les allers-retours chez l’imprimeur, et l’avancement général du projet.
.

Le livre a été agrémenté de goodies : marque-pages, planches de stickers, carte postale et flyers. Le papier est de qualité et renferme les dessins qu’elle a peaufinés, en noir et blanc. L’objet-livre est épais – d’un bon grammage – et présente une couverture avec un vernis sélectif.

.
.
Lire la suite…

Categories: Laurel Tags: ,

RENNER Benjamin – Le grand méchant renard

07/09/2016 27 commentaires

.

Le grand mechant renard Benjamin RennerTitre : Le grand méchant renard
Auteur : Benjamin Renner
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Lire les premières pages
.

Un renard chétif compte bien s’imposer et devenir la terreur de la basse-cour. En attendant, il a faim, très faim. Sur une idée du loup, il se décide à voler des œufs pour manger les poussins dès leur sortie. Sauf qu’à la naissance, tout ne se passe pas exactement comme prévu.

.

Ce roman graphique se compose de 190 pages de loufoqueries.

Le renard, personnage principal s’avère aussi naïf qu’attachant. C’est une véritable aventure qui s’ouvre à lui et les événements s’enchaînent sans qu’il ne voie rien venir.

Le trait simple et expressif s’avère en symbiose avec les situations cocasses. Le texte minimaliste repose sur des dialogues truculents. Le récit absurde permet une double lecture, tout le monde est enchanté, jeune public et adultes.

Ces pages d’aquarelle sont résolument modernes et proposent une histoire inattendue, pleine de vie et de bonne humeur. Il mérite tous les échos que vous avez pu déjà entendre. En résumé, ce livre décroche un sourire à chaque page ! Lire la suite…