Archive

Archives pour la catégorie ‘Auteurs en P, Q, R’

Rond de Sorcière #93

20/04/2018 14 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Mars, c’est :

¤ 5 ans de défi Valériacr0 ! Il y a eu un changement dans le nombre de jokers et dans leur utilisation, Valériane et moi avons introduit des gages pour plus de fun dans le dedans.
.

¤ Le lancement des Dimanches de l’Imaginaire ! avec Marie Juliet et Magali. Si les débuts sont chaotiques (par rapport au lieu choisi), cela n’a pas entamé notre motivation. On se retrouve à Toulouse le premier dimanche du mois pour partager un brunch et autour des cultures de l’imaginaire. Il existe un groupe Facebook pour récapituler toutes les informations. Nouvelles et nouveaux bienvenus !
.

¤ La troisième édition de L’imagina’livres, salon SFFFH. Toujours en compagnie de Marie et Magali, nous sommes allées écouter la lecture publique de Stefan Platteau, se balader entre les stands et papoter.
.

¤ La venue d’Eirilys & Perlesvaus. C’était très chouette de les revoir après une si longue période. Nous avons évidemment fait la tournée des librairies !
.

Au visionnage, ce mois-ci, il y a eu « When we first met » pour lequel je n’ai pas été convaincue ; je pensais que la boucle temporelle serait mieux travaillée. « The shape of water » m’a davantage séduite par son esthétique, sa poésie et le choix fabuleux en l’actrice Sally Hawking.

.

Nouvelles acquisitions pour la Pile à Lire :
¤ CAUSSARIEU Morgane : Rouge toxic
¤ DIXEN Victor : Phobos, tome 1
¤ LE ROY Philip : S.I.X.
¤ MAURO DE VASCONCELOS José : Mon bel oranger
¤ PETERSEN David : Légendes de la Garde – Baldwin le Brave, hors-série
¤ PLATTEAU Stefan : Les sentiers des astres – Manesh, tome 1
¤ SHUSTERMAN Neal : La Faucheuse – Thunderhead, tome 2

→ “Mon bel oranger” est un prêt d’une amie, je n’ai pas résisté à « Manesh » (dédicacé) qui s’avère le seul livre qu’il me reste encore à lire, je découvre la série Phobos au format audio. Et si jusqu’à présent, c’est Eirilys qui m’offrait les volumes des Légendes de la Garde chaque année pour mon anniversaire, on peut dire que la tradition est maintenue puisque je me suis offert ce hors-série en sa présence.

Résultat : + 7 entrées ; – 8 sorties

.

Livres acquis en mars 2018

.
.

Romans SFFF

.

Couverture du livre "Rouge toxic" de Morgane Caussarieu, publié aux éditions actuSFRouge Toxic – Morgane Caussarieu
Plaisir de lecture Livre sympa
Chronique complète
Morgane Caussarieu s’investit auprès du public young adult pour proposer un récit vampirique moins macabre que ses précédents écrits mais tout aussi intense. L’autrice maîtrise les codes de la créature légendaire : clins d’œil, références et contre-pieds se mêlent à l’intrigue. Bien que la trame soit assez prévisible, l’écriture est aussi mordante que de bonne qualité.

.
.

Couverture du roman Phobos tome 1 écrit par Victor Dixen, intitulé "Il est trop tard pour regretter"

Il est trop tard pour regretter (Phobos, tome 1) – Victor Dixen
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Pour mes découvertes au format audio, je privilégie les œuvres vers lesquelles je ne me serai pas tournée en première intention. Victor Dixen mêle amours, conquête spatiale et télé-réalité. On peut se demander si cela ne serait pas un petit coup d’esbroufe, si l’auteur ne risque pas de dégonfler son intrigue plus tard. Beaucoup d’informations sont données dans les dialogues qui peuvent alors paraitre indigestes mais le procédé est plausible au vu de la construction de l’intrigue. L’écriture est visuelle et la découverte de la série au format audio est agréable grâce à la voix de Maud Rudigoz. Ce premier tome démarre la saga avec beaucoup de vigueur.

.
.

Couverture du livre Tigane de Guy Gavriel KayTigane – Guy Gavriel Kay
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Chronique complète
Pour cette fantasy historique, Guy Gavriel Kay plante son intrigue dans une péninsule italienne fictive à l’époque de la Renaissance. La Palme est partagée entre deux tyrans Alberico de Barbadior et Brandin d’Ygrath. Tigane a littéralement disparu des mémoires car son nom a été oblitéré par un sort. C’est la quête d’identité de tout un peuple qui se dessine. L’auteur se focalise sur la grande thématique du patriotisme avec le rôle et le poids de la mémoire et de l’art pour une nation. La grande force de GGK réside dans les personnages : ils sont non manichéens, d’une grande justesse dans leur comportement et leur personnalité. Ils sont perspicaces et la musique apporte beaucoup de finesse et de souplesse à leur quotidien. L’auteur nous sert un récit aux accents de liberté, avec une pincée de magie et une belle épopée. Jeux politiques, convictions et amours émaillent le récit. Y réside une légère mélancolie et l’histoire se termine sur un dénouement fabuleux.

.
.

La tour des anges (À la croisée des mondes, tome 2) – Philip Pullman
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Ah ! La relecture de cette trilogie est un véritable plaisir : j’apprécie de goûter à nouveau tous ces petits détails qui s’étaient envolés et d’apprécier l’intrigue avec un recul global sur l’œuvre. Dans « La tour des anges », Lyra fait la connaissance de Will qui deviendra bien malgré lui et dans une douleur cuisante, le porteur du couteau subtil. J’aime les imbrications et les mouvements stratégiques du récit sans oublier l’humanisme réaliste des personnages de papier.

.
.

Couverture du livre "Thunderhead" de Neal Shusterman, il s'agit du tome 2 de la série La Faucheuse

Thunderhead (La Faucheuse, tome 2) – Neal Shusterman
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Chronique complète
Tome 1
J’ai été agréablement surprise par le premier tome et je me demandais si cette impression de « soufflé retombé » allait m’arriver comme pour d’autres trilogies young adult. Tout de go : j’ai été clairement rassasiée. Neal Shusterman amène encore beaucoup de détails sur le fonctionnement de cette société. Alors qu’au premier volume, nous avions accès aux journaux des faucheurs, ici ce sont les pensées du Thunderhead qui sont mises en mots. C’est un plaisir de découvrir une vision alternative. L’auteur insère le concept des malpropres avec l’introduction de Grayson et affine la psychologie des personnages déjà connus. Les retournements de situations et autres révélations parsèment le récit, à un rythme attendu dont l’auteur avait donné la cadence dès le premier tome. J’apprécie ce récit non manichéen et cette multiplicité des points de vue qu’il accueille, offre beaucoup de fraicheur.

.

.

Œuvres graphiques SFFF

.
Couverture du livre illustré par François Baranger : L'appel de Cthulhu de LovecraftL’appel de Cthulhu illustré – H.P. Lovecraft & François Baranger
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Chronique complète
Ce grand format 35,8*27,2cm délivre un récit en trois parties sur 64 pages. La mise en page du volume s’équilibre entre le texte et les dessins pour garder un rythme continu. Les illustrations de François Baranger sont saisissantes et apportent une nouvelle dimension à l’écrit de Lovecraft. La tension est palpable, détails et angles de vue happent le lecteur. Un objet-livre réussi !

.
.

Couverture du livre "Baldwin le brave" de David PetersenBaldwin le Brave (Légendes de la Garde, hors-série) – David Petersen
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Tome 1, tome 2, tome 3
Cet opus se situe entre la préquelle et le spin off. Il renferme six contes représentatifs du folklore de David Petersen, en fantasy animalière. En dix pages, chaque conte offre valeurs et morale ; avec en clé de voûte l’importance de s’unir pour être plus forts. On retrouve nos protagonistes plus jeunes, c’est donc un joli complément pour les fans mais ce hors-série permet aussi de séduire de nouveaux lecteurs. Joli équilibre entre donner de la matière aux précédents volumes et donner envie d’entrer dans l’univers. C’est graphiquement toujours aussi réussi, un vrai régal visuel.

.

.

Roman éclectique

.

Couverture du roman "mon bel oranger" de Jose Mauro de VasconcelosMon bel oranger – José Mauro de Vasconcelos
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Une amie m’a proposé trois de ses récentes lectures qui pourraient me plaire. J’ai sélectionné et lu dans la foulée ce roman. Zézé a grandi bien trop vite ; avec tout un univers de réflexions et une vision à contre-courant. Dans son quartier et sa famille, il est souvent livré à lui-même, ce qui donne des péripéties hautes en couleurs et parfois une impuissance par les adultes à savoir comment le « gérer ». Zézé a une imagination fertile, mais ce n’est pas une faculté qu’il travaille, c’est naturel. Aux accents autobiographiques, ce récit chatouille l’empathie et les émotions du lecteur.

.

.

Livres lus en mars 2018

.

.

Confectionner encore et encore le dessert aux noix de pécan | Avoir un veilleur pour la lecture nocturne | Fêter les anniversaires de Février & Mars | Bruncher pour la première édition des dimanches de l’imaginaire | Revoir Royal Republic en concert et en prendre plein les esgourdes | Admirer la superbe verrière d’un bâtiment hausmannien | Manger japonais en mode « street food » | Coudre des cotons démaquillants pour ma belle-sœur | Partir en Auvergne | M’émerveiller du programme félin | Envoyer des colis, l’un pastel pour Carole, l’autre thématique pour mon petit frère | M’enthousiasmer pour l’arrivée d’une nouvelle feuille de ma monstera deliciosa | Coudre des gants de toilette spécialement pour mon neveu-presque-tout-neuf | Recevoir Eirilys et son amoureux | Lui confectionner une composition florale | Dîner coréen ensemble après une balade en librairies | Fêter les deux ans du neveu-presque-tout-neuf | Dîner avec un ami dans un cadre Fifties | Aller à l’imagina’livres | Améliorer la recette de brioche | Confectionner des enveloppes printanières | dont un marque-page lapinou tout chou | Pour ma petite maman, Hilde et Delphine | Prendre plus que le temps d’un café pour discuter avec une amie | Déguster un plat fait pour moi par une amie et passer une belle soirée.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Imagina’livres 2018

26/03/2018 16 commentaires

.

Entête de l'Imagina'livres 2018

.

Ce week-end s’est déroulée la troisième édition de l’Imagina’livres, salon des littératures de l’imaginaire (SFFFH) à Toulouse. Il était organisé par L’imagin’arium, une association estudiantine axée sur la promotion d’artistes français. Je m’étais rendue à la première édition et vous pouvez en découvrir mon compte-rendu par ici.

Pour contrer grisaille et pluie en ce dimanche, rien de meilleur qu’une agréable compagnie. Magali et Marie sont toujours partantes pour toute initiative. C’est donc en trinôme que nous sommes arrivées en terres accueillantes.
.

Malgré le changement de salle de dernière minute, les bénévoles nous ont accueillis avec le sourire (et de grands cafés). La salle de la résidence Olympe de Gouges sise 35 rue Maurice Becanne « derrière » l’IUT GEA Ponsan, s’avère lumineuse et agréable. Le cadre possède un fort potentiel à la flânerie (pour peu que la pelouse ait un peu poussé et qu’il y ait du soleil) (l’un ne fonctionnant pas sans l’autre, ça tombe bien).

.

Banderole extérieure du salon du livre L'imagina'livres en 2018 Badges et gobelets du salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018

Point accueil du salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018 Vue d'ensemble du salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018

 Une allée du salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018 Stand de Stephen Cornu au salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018

Stand de la photographe Mylene Blacksshark au salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018 Photographie de la buvette du salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018

 

..

C’est toujours un plaisir de papoter avec Jean-Claude Dunyach, toujours accompagné de sucreries. J’ai aussi rencontré Sylvie Denis et Anna Combelles. J’ai également échangé quelques mots avec l’artiste Tiphs ; et si le budget avait été possible, je serai repartie avec tout son stand en nouant les quatre coins de la nappe. J’ai fait aussi un coucou à Jenn, copine et grande lectrice, qui a amassé un joli butin. Bien que j’aie discuté avec peu de monde, j’ai zieuté tous les stands, ai admiré les première et les quatrième de couverture, les pupilles grandes ouvertes.

.

Sucreries proposées par Jean-Claude Dunyach au salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018 Stand de l'artiste Tiphs au salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018

.

.

L’horaire d’arrivée sur les lieux a été judicieusement choisi pour participer à la lecture publique de Stefan Platteau en petit comité. Il a su nous délecter de formidables passages extraits de ses romans. Ce fut une heure de lecture forte intense et c’est passionnant d’échanger avec un homme passionné. Ma récolte : un livre dédicacé de l’auteur et un ensemble de cartes postales ainsi qu’un marque-page de Tiphs.

.

Stefan Platteau en lecture publique au salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018 Stefan Platteau lit des extraits de ses livres au salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018

Livre dédicacé Manesh de Stefan Platteau Dédicace de Stefan Platteau ; blog Livrement

Marque-page et cartes postales de Tiphs artiste

.

.

Nous avons décidé de déjeuner sur place – dehors donc les fesses au frais ! – puis d’effectuer un dernier tour au chaud avant de retourner dans nos chaumières pour évidemment… lire. L’ambiance du salon était détendue et cordiale et c’est avec plaisir que nous avons vécu cette troisième édition.

Je vous invite à visionner les magnifiques photographies du salon d’Axelle/Hubris : jour 1, jour 2.

.

→ Le trinôme se réunira pour le prochain événement « Les dimanches de l’imaginaire » autour d’un brunch le 8 avril prochain à Toulouse. Locaux et passionnés, nous serons ravies de vous accueillir parmi nous !

.

Déjeuner lors du salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018 Stand et gros plan sur un déguisement au salon L'imagina'livres à Toulouse en 2018

Logo "dragon" de l'association Imagin'arium

.

Categories: PLATTEAU Stefan, Vie de lectrice Tags:

Rond de Sorcière #92

21/03/2018 18 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Février fut un mois bien rempli !
.

Il était temps de réaliser un récapitulatif de parcours pour mon défi « Fin de Série » : j’ai terminé l’un des trois objectifs que je m’étais fixés pour cette année. J’ai ainsi terminé ma plus vieille série en cours : Le Chant de la Terre de Michael Coney. Je l’ai d’ailleurs entièrement chroniquée : 1, 2, 3, 4 et 5. En tout, j’ai lu 25 tomes durant les quatre derniers mois.
.

Ma binômette Valériane m’avait lancée à la poursuite d’un monstre avec « La contre-nature des choses » de Tony Burgess. Un livre aussi vite entré en pile à lire que sorti, et c’est tant mieux car il ne m’a pas du tout plu.

.

Je me suis offert le pin’s du logo du Comic Whales : un club de lecture dédié au format BD et initié par Sita et Schausette. Je vous le montrais en photo par ici. Côté films, très peu de visionnages : le film « Your name » que j’ai trouvé très émouvant et le documentaire « My beautiful broken brain » bien réalisé (comment ne se pas projeter à la place de Lottie ?). Il faut dire que mon temps libre se focalise davantage sur les séries télévisées.

.

Mise à jour de la Pile à Lire :
¤ ARLENE Alexandre : Bloody Harry – Abrada Kadavra !, volume 2
¤ ATWOOD Margaret : La servante écarlate
¤ MALZIEU Mathias : Journal d’un vampire en pyjama
¤ MARCASTEL Jean-Luc : L’auberge entre les mondes – Embrouilles au menu !, tome 2
¤ PULLMAN Philip : À la croisée des mondes – Les Royaumes du Nord, tome 1
¤ PULLMAN Philip : À la croisée des mondes – La tour des anges, tome 2
¤ PULLMAN Philip : À la croisée des mondes – Le miroir d’ambre, tome 3
¤ SURHENZO Roman & Yann : La jeunesse de Thorgal – Berserkers, volume 4
¤ VAUGHAN Brian K. & STAPLES Fiona : Saga, volume 6
¤ VAUGHAN Brian K. & STAPLES Fiona : Saga, volume 7

→ Il s’y trouve : des cadeaux (merci !), de la relecture et des acquisitions de tomes de séries.

Résultat : +10 entrées ; -11 sorties

.

Lectures de février 2018 blog Livrement

.

.

Romans SFFF

.
Couverture du livre "La contre-nature des choses" de Tony BurgessLa contre-nature des choses – Tony Burgess
Plaisir de lecture Livre à oublier
Chronique complète
Des zombies, le livre s’y intéresse peu. Le récit s’ancre davantage sur l’aspect extrêmement gore des expériences menées par Dixon. Même l’exercice stylistique de l’auteur n’aura pas su me convaincre ; surtout pour terminer son livre sans même proposer une fin. L’intrigue se concentre sur la débauche aussi visuelle que viscérale ; et aura eu raison de mon intérêt de lectrice.

.
.

Couverture du livre "Embrouilles au menu !" de Jean-Luc Marcastel. Il s'agit du tome 2 de la série "L'auberge entre les mondes"Embrouilles au menu ! (L’auberge entre les mondes, tome 2) – Jean-Luc Marcastel
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Tome 1
Le deuxième tome de cette série est toujours basé sur un rythme entraînant dont les rebondissements donnent du relief à l’intrigue fantastique. L’humour se trouve entre les pages – et beaucoup en cuisine – et l’auteur prend le soin de nous livrer des informations supplémentaires sur son univers et les personnages. Le récit court est accessible à partir de 9 ans.

.
.

Couverture du livre "L'âme des horloges" de David MitchellL’âme des horloges – David Mitchell
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
David Mitchell nous propose une histoire avec différents narrateurs, avec pour fil conducteur, la personne d’Holly Sykes. La diversité des personnages est un point fort pour ce récit aussi brillant que passionnant. La construction du roman peut paraitre labyrinthique mais sa structure est intelligente. L’auteur nous balade un peu dans l’espace et dans le temps : la compréhension de l’aspect fantastique s’affine au fil des pages. Il vaut mieux lire ce roman de manière concentrée, le lecteur est alors récompensé par une justesse et une profondeur soignées. J’ai aimé retrouver la plume stylistique que l’auteur m’avait proposée dans Cloud Atlas.

.
.

Couverture du livre "Les royaumes du nord" de Philip PullmanLes royaumes du Nord (À la croisée des mondes, tome 1) – Philip Pullman
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Tome 2, tome 3
J’entame ma troisième relecture de la trilogie ; et ce dans le but bien précis de m’imprégner de l’univers avant d’attaquer la récente trilogie de la Poussière. Quel bonheur de retrouver Lyra, protagoniste vive, intelligente et intéressante ! Et puis, il y a toujours cet univers qui ressemble tant au nôtre mais dont les différences sont intrigantes : l’existence des daemons, celle de la Poussière et puis l’Aléthiomètre. Et puis, tous ces rebondissements et cette intrigue riche dans laquelle figurent des personnages à la personnalité et l’histoire profondes.
J’ai aimé relire ces petits détails que j’avais oubliés mais d’autres m’ont fait tiquer ; notamment sur le rappel régulier que la « vraie » fourrure tient bien plus chaud et qu’heureusement, Lyra peut en bénéficier. Extrait : « Ils firent l’acquisition d’un parka en peau de renne, car les poils de renne sont creux et donc parfaitement isolants ; la capuche était doublée de fourrure de glouton qui chasse la glace qui se forme quand on respire. Ils achetèrent également des sous-vêtements et des sous-bottes en peau de jeune renne, et des gants de soie pour mettre à l’intérieur des grosses moufles en fourrure. Les bottes et les moufles étaient faites avec la peau des pattes antérieures de renne, extrêmement résistante, et les semelles des bottes étaient en peau de phoque barbu, aussi solide que la peau de morse, mais plus légère. Pour finir, ils achetèrent une cape imperméable qui l’enveloppait de la tête aux pieds, à demi transparente, faite avec des boyaux de phoque. »

.

.

Livres graphiques SFFF

.
Couverture de la bande dessinée "Le retour de Lavinia" d'Alwett et Moretti, tome 7 de la série "Princesse Sara"Couverture de la bande dessinée "Meilleurs voeux de mariage" d'Alwett et Moretti, tome 8 de la série Princesse SaraBas les masques, Le retour de Lavinia, Meilleurs vœux de mariage (Princesse Sara, volumes 6, 7 et 8) – Alwett, Moretti et Duclos
Plaisir de lecturenote : 4 Livres à découvrir
Volumes : 1, 2, 3, 4, 5
Habitant maintenant en Inde, Sara Crewe doit jongler entre ses deux vies. L’usine d’automates dans laquelle elle travaille connaît des difficultés. C’est sans compter le débarquement de Lavinia, son ennemie d’enfance. Elle a toujours ce côté peste mais elle a évolué. L’univers est plus adulte, à l’image des personnages qui gagnent eux aussi en maturité. L’histoire est graphiquement réussie : les couleurs sont sublimes, la touche steampunk bien intégrée avec un luxe de détails à chaque planche. Lavinia relance la dynamique de la série : le rythme est soutenu et la tension intense. On y découvre aussi une romance entre deux personnages et l’éveil de Mariette. Toute amorce trouve réponse avec la fin de ce deuxième cycle.

.
.

Couverture d'Abrada Kadavra, le tome 2 de Bloody Harry réalisé par Alexandre ArlèneAbrada Kadavra ! (Bloody Harry, volume 2) – Alexandre Arlène
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Volume 1
J’étais impatiente de retrouver la parodie succulente sur le monde d’Harry Potter par Alexandre Arlène. On retrouve un sketch par page. Alors qu’à la lecture, tout semble couler de source, on se rend vite compte que les gags et leur chute sont vraiment bien trouvés. Cela fonctionne d’autant mieux que les codes de l’univers sont respectés… pour être mieux détournés. Les pages reposent toutes sur une dose caustique. Ce livre possède un humour décalé savoureux.

.
.

Couverture de la bande dessinée Berserkers, tome 4 de La jeunesse de Thorgal par Surzhenko et YannCouverture de la bande dessinée Slive, tome 5 de La jeunesse de Thorgal par Surzhenko et YannBerserkers et Slive (La jeunesse de Thorgal, volumes 4 et 5) – Roman Surzhenko & Yann
Plaisir de lecture Livres sympa
Volume 1, volume 2, volume 3
Je suis attachée à la série Thorgal de par l’histoire de base et le fait que je partageais sa lecture avec ma mère. « La jeunesse de Thorgal » n’est pas celle que je préfère parmi les séries dérivées. Son grand avantage, c’est que les libertés scénaristiques prises n’ont pas de poids sur l’intrigue de la série-mère (contrairement aux autres).
Le récit de Berserkers est riche en rebondissements mais le tout sonne particulièrement creux : l’amour entre Aaricia et Thorgal subit un traitement niais et le déroulé manichéen est prévisible. Slive apporte un éclairage différent sur la première aventure avec le cycle de la reine des mers gelées, de par son emprisonnement par Gandalf-le-Fou. J’ai l’impression que la série sert de faire-valoir pour le protagoniste « Hé, regardez, Thorgal est un bien plus grand héros que vous ne le pensiez ! »
Prolonger les aventures de Thorgal n’est pas chose aisée et les essais avec ces séries dérivées laissent parfois le lecteur dubitatif (surtout lorsqu’on se rappelle certains volumes intenses de la série principale).

.

.

Livre éclectique

.
Couverture du roman "Un vampire en pyjama" de Mathias MalzieuJournal d’un vampire en pyjama – Mathias Malzieu
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Fin 2013, les examens médicaux révèlent à Mathias Malzieu qu’il souffre d’aplasie médullaire idiopathique. Dans ce livre, il revient sur le traitement de la maladie sans pathos et de manière sobre. Il raconte ses péripéties médicales avec poésie mais aussi avec punch et rage. Les phrases d’autodérision se lient avec des passages qui touchent la corde sensible. L’ouvrage peut être paraitre dur mais il est relaté avec beaucoup d’humour. Le récit capte le lecteur et le tient en haleine : le livre se dévore. J’ai été littéralement prise au cœur. Cette autobiographie renforce cette envie de prendre soin des petits bonheurs du quotidien. J’ai découvert cette histoire sous format audio, lu par Mathias Malzieu lui-même (et cela ajoute une sacrée dimension).

.
.

 

Acquisitions des livres en février 2018 blog Livrement

.

.

Être badgetisée avec classe | Préparer les cousettes pour rencontrer mon filleul | Être prête pour février | Planning chargé pour les chats | Confectionner une tarte hivernale et voir arriver quelques flocons | Apprécier les lasagnes de saison | Offrir des fleurs pour l’anniversaire d’un ami | Déguster un yakisoba puis une part de la tarte Eugénie en délicieuse compagnie | Fêter les 1 an de ma filleule | Cuisiner des tapas végétaliennes pour le dîner de la dreamteam | Fêter les 90 ans d’une grand-mère | Bottes et vélo en draisienne | Aimer encore un peu les légumes d’hiver | Et déguster une mousse au chocolat végé | S’amuser à enquêter auprès de Sherlock Holmes en compagnie de Marie Juliet | S’amuser à coudre une balle de préhension pour l’offrir à Mr G. de Jenn | Être surprise par la neige le 28 | Et accueillir le soleil quelques heures après.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Rond de Sorcière #91

20/02/2018 24 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

C’est la nouvelle année ! Après avoir répertorié toutes mes lectures, je vous offrais alors mon bilan de 2017 sur mes lectures.
.

Pour notre défi Valériacr0, ma binômette m’invitait à prendre la poudre d’escampette en compagnie d’Henri Lœvenbruck avec « Nous rêvions juste de liberté » : ce fut une belle épopée !
.

En compagnie de Magali et de Marie Juliet, je me suis rendue à la deuxième édition nationale de la Nuit de la Lecture. Nous avons découvert un établissement que nous ne connaissions pas. Même si l’événement était bondé, cela nous a permis de papoter en toute tranquillité.
.

Janvier est synonyme de bloggiversaire : j’ai soufflé les 9 bougies du blog. C’est fou ! Et en guise de note spéciale, j’ai écrit un plaidoyer.

.

C’est tout frais ! dans la PAL :
¤ ALWETT Audrey & MORETTI Nora : Princesse Sara – Le retour de Lavinia, volume 7
¤ ALWETT Audrey & MORETTI Nora : Princesse Sara – Meilleurs vœux de mariage, volume 8
¤ BURGESS Tony : La contre-nature des choses
¤ COMBREXELLE Anthony : Presque Minuit
¤ GREGORY Daryl : L’éducation de Stony Mayhall
¤ KAY Guy Gavriel : Tigane
¤ PETERSEN David : Légendes de la Garde – La Hache Noire, volume 3
¤ ZELAZNY Roger : Le Songe d’une nuit d’octobre

→ Janvier est aussi le mois de mon anniversaire : avec beaucoup de petites attentions et de petits messages, on m’a offert des livres et c’est chouette. D’autres sont arrivés durant le mois de février.

Résultat : +8 entrées ; -9 sorties

.

Acquisition des livres de janvier 2018

.

.

Romans SFFF

.

Couverture du livre "Presque minuit" de l'auteur Anthony Yno Combrexelle. Elle représente un cadran d'horloge doré sur un fond sombrePresque Minuit – Anthony Yno Combrexelle
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Chronique complète
Sous la sublime couverture se cache une histoire estampillée jeunesse : celle d’orphelins ayant volé le mauvais objet aux mauvaises personnes. La course-poursuite nous entraine dans les rues de Paris à la Belle Époque (en 1889). Sont ainsi incorporés quelques éléments steampunk à cette enquête fantastique. Bien que l’intrigue ne puisse fournir une balade plus longue dans cet univers, ce dernier tient d’aplomb et le récit se révèle rythmé.

.
.

Couverture du livre "Le songe d'une nuit d'octobre" de Roger Zelazny, réédition chez ActuSFLe Songe d’une nuit d’octobre – Roger Zelazny
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Les experts des sciences occultes se réunissent pour déterminer si au 31 octobre, il faut libérer les Anciens Dieux lors d’un rituel ou si les Fermeurs arriveront à les en empêcher pour préserver le quotidien actuel que nous connaissons tous. Chacun prend secrètement position lors de la préparation du jeu. L’originalité du récit repose sur le narrateur en « la personne » de Snuff, chien de son état. Il est le compagnon de Jack et la remontée des informations sera réalisée auprès des familiers d’autres « célébrités ». J’ai aimé l’humour qui se dégage de ces pages et l’imagination soutenue par une écriture visuelle.

.
.

Couverture du livre intitulé "Le gnome" de Michael Coney. Il s'agit du quatrième tome de la série "Le chant de la Terre"Couverture argentée du livre "Le roi de l'île au sceptre" de Michael ConeyLe gnome ; Le roi de l’île au sceptre (Le Chant de la Terre, tomes 4 et 5) – Michael Coney
Plaisir de lecture : note : 4 Livres à découvrir
Chronique complète tome 4, chronique complète tome 5
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 5
Le multivers de Michael Coney s’investit sur des variations du cycle arthurien pour ces deux tomes. Les avancées technologiques découvertes précédemment y figurent de manière très lointaine. Il existe toujours les aléapistes, ces bifurcations temporelles pour chaque action avortée ou non réalisée. Les personnages sont insolites et nous nous accrochons facilement à Nynève et à Fang, un gnome. L’imagination de Michael Coney n’est pas limitée et c’est essentiellement un sentiment d’évasion qui envahit le lecteur. L’auteur se balade en fantasy et en SF pour proposer une œuvre singulière destinée aux connaisseurs des littératures de l’imaginaire.

.
.

Couverture des éditions J'ai lu du tome 8 "La secte maudite" de l'assassin royal écrit par Robin HobbLa secte maudite (L’assassin royal, tome 8) – Robin Hobb
Plaisir de lecture : Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Série complète
Sous le pseudonyme de Tom Blaireau, Fitz accepte la mission de la reine Kettricken : il part retrouver le prince héritier, en compagnie du Fou maintenant surnommé Sire Doré. Des souvenirs piquants remontent dans l’esprit de Fitz, et il doit faire face à des décisions épineuses. On se retrouve complètement emporté·e par le rythme effréné de la poursuite et l’on en apprend davantage sur le fonctionnement du Vif. Le tome se révèle particulièrement émouvant.

.

.

Livre graphique SFFF

.
Couverture du troisième tome des Légendes de la Garde : La Hache Noire de David PetersenLa Hache Noire (Légendes de la Garde, volume 3) – David Petersen
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Volume 1, volume 2, hors série
Après relecture des deux précédents tomes, je me suis jetée avec délice dans ce troisième. Ce volume est consacré à l’histoire de la Hache Noire : comment elle a été forgée, pour quelles raisons, pourquoi son détenteur est lié à certains principes. L’auteur distille des informations également sur l’histoire des souris et de la Garde. Celle-ci a été créée pour protéger la communauté étendue contre leurs prédateurs. Chaque membre voue sa vie à la protection des autres, une vie parfois bien âpre. Les illustrations sont un véritable plaisir pour l’œil, les motifs et les textures – pelage des souris, végétation – sont travaillés avec beaucoup de finesse. La lecture se termine sur un certain sentiment de solitude tant le quotidien du protagoniste lui est lourd à supporter.

.

.

Livre éclectique

.

Couverture du livre Nous rêvions juste de liberté d'Henri LoevenbruckNous rêvions juste de liberté – Henri Lœvenbruck
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Henri Lœvenbruck nous invite dans l’univers des bikers. Nous suivons Hugo et sa bande en quête de liberté. L’aventure les emmène loin sur le bitume mais aussi loin sur leurs valeurs et leur vision de la vie. C’est surtout une histoire humaine où l’auteur nous invite dans la communauté des motards sans nous perdre ni dans les clichés ni dans les détails superflus. Le roman a des allures de chemin initiatique : c’est beau et triste à la fois.

.

.

Lectures de janvier 2018 blog Livrement

.

Me réveiller pour la nouvelle année au pied des Pyrénées et déguster de nouveau une pizza faite soi-même | Prendre le temps | Admirer la nature chez moi | Et la première feuille de ma monstera deliciosa ciselée | Confectionner une galette en m’appliquant car c’est un des rares desserts qu’apprécie petit G. | Il tirera la fève, un tyrannosaure ! | Préparer une carte et un cadeau pour l’anniversaire de Valériane | M’amuser avec l’objectif macro pour mon smartphone tout juste reçu | Profiter de la nuit de la lecture | Fêter mon anniversaire en toute simplicité | Le film « Coco », très émouvant | Déjeuner dans un restaurant à burger | Me balader en ville | M’offir un bouquet violet | Rentrer ouvrir mes cadeaux | Et recevoir de l’Amoureux un bouquet blanc | Fignoler mes cartes de voeux | Prendre le soleil à la pause déjeuner et tant pis s’il fait un peu froid | Ronronthérapie en duo | Tester une table d’hôtes en bonne compagnie | Puis déguster un bibimbap | Le tout en délicieuse compagnie | Se marrer avec le jeu Esquissé qui plaît à tout profil de joueurs | Recevoir des cadeaux et des licornes et des cadeaux licornesques, aussi | Être satisfaite de mon gâteau « aussi beau que bon ».

.

La couverture du livre presque minuit écrit par Anthony Combrexelle est en relief Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny, couverture d'actuSF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Categories: PETERSEN David, Ronds de Sorcière Tags:

Rond de Sorcière #88

27/11/2017 16 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En octobre, j’ai dévoré 3935 pages dont une bande-dessinée de 120. En réalité, je me fiche un peu des chiffres – alors je ne vais plus l’indiquer dorénavant – la seule curiosité de moi pour moi-même est de connaître la proportion de « bulles » dans mes lectures (ce qui m’a fait sourire cet été où je me suis enquillé toute la série Thorgal). Par contre, je peux noter la coïncidence marrante : j’ai lu consécutivement trois romans de 416 pages chacun.

.

♠ Ce mois, j’ai fêté la septième année de mon défi Fin de série : 49 séries listées, 98 tomes lus (pas depuis le dernier bilan, hein), 10 séries terminées ou à jour des parutions. Hypothétiquement, il ne me reste plus qu’à découvrir 75 tomes de mon immense liste (sur les 497 répertoriés).

.

♠ Traditionnellement, je participe au challenge Halloween. Cette année, j’ai publié huit chroniques sur des livres thématiques. Serial killer, apprenti épouvanteur, chat noir, enfants particuliers, cibopathe, bibliothèque sombre, univers post-apocalyptique… j’ai varié les plaisirs !

.

♠ C’est d’ailleurs dans ce cadre et celui de notre défi Valériacr0 que ma « partner in crime » Valériane m’avait proposé de feuilleter « Alice au pays des merveilles » illustré par Benjamin Lacombe.

.

♠ Avec grande joie, j’ai revu l’équipe de DEEDR, d’encre et de rêves. J’avais rencontré Morgana et La Luciole pour la première fois en août 2015. Nous avons dégusté… des délicieuses pâtes mais aussi quelques avis sur nos lectures. Nous avons philosophé sur lit de sauce aux cèpes (un délice !).

.

♠ Et avec tout ceci, il ne faudrait pas oublier qu’octobre est le « mois de l’imaginaire ». Les Dames Phooka & Dup avaient convié plusieurs blogueurs à venir papoter chez elles, vous trouverez par ici la liste des interviews de lecteurs de l’imaginaire.

 

♠ J’ai aussi été gâtée durant ces dernières semaines, grâce aux colis de Carole et Hilde avec de l’Halloween dedans ! Elles ont d’ailleurs pris soin de ma pile à lire.

.

Quelques nouveautés sont venues gonflées ma PAL :
¤ ARLENE Alexandre : Bloody Harry
¤ HAWKINS Scott : La bibliothèque de Mount Char
¤ TARVEL Brice : Pierre-Fendre
¤ WALTON Jo : Les griffes et les crocs

→ Hilde a très bien choisi le titre « Bloody Harry », je lis le blog éponyme d’Alexandre Arlène et je me bidonne à chaque strip. D’ailleurs, je le mets entre toutes les mains des personnes venant chez moi. Carole m’a envoyé dans deux univers différents avec « Les griffes et les Crocs » de Jo Walton ainsi que « La bibliothèque de Mount Char » de Scott Hawkins (le tout en dégustant pleiiin de chocolats). J’ai découvert « Pierre-Fendre » de Brice Tarvel grâce au concours « Rentrée de la fantasy des indés de l’imaginaire » organisé par Xapur.

Passage éclair en PAL puisqu’ils ont tous été lus depuis 😉

Résultat : +4 entrées ; -6 sorties

.

Acquisitions livres octobre 2017 du blog Livrement

.

.

Romans SFFF

.

Couverture de Les Seigneurs de Bohen d'Estelle FayeLes Seigneurs de Bohen – Estelle Faye
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Chronique complète
De ce livre, c’est sans doute la palette des personnages qui m’a le plus ébouriffée. Ce ne sont pas des héros, mais des personnes intrigantes à suivre, à voir évoluer, à prendre vie sous nos yeux ; et qui réservent des surprises ! J’ai aimé l’histoire aussi : les pérégrinations de chacun et la poésie qui transparait entre les lignes. Le roman mérite les échos que vous avez entendus (ou écoutés). Un chouette moment de lecture !

.
.

Couverture L'archipel du rêve de Christopher PriestL’archipel du rêve – Christopher Priest
Plaisir de lecture :  Livre avec regrets
L’histoire, je pense l’avoir bien comprise ; le titre dit tout, en même temps. J’y ai cherché des subtilités sans les trouver. Je ne dis pas qu’elles n’existent pas mais juste qu’elles ne se sont pas montrées à moi. J’ai cherché les ponts entre les personnages voire même les petites passerelles entre les histoires mais rien d’évident ne s’est dessiné. Si la tension sexuelle est le fil conducteur entre les récits, je trouverais ça presque dommage : le sexe et la guerre, alors ? C’est tout ? Je pense que je suis aussi décalée sur cette histoire que les personnages par rapport à leur vie. J’aurais aussi aimé un écho plus sonore en direction de La fontaine pétrifiante.

.
.

Roman Les Griffes et les Crocs de Jo WaltonLes Griffes et les Crocs – Jo Walton
Plaisir de lecture Livre avec regrets
Chronique complète
L’histoire commence au décès du dragon Bon Agornin : ses enfants doivent se partager son corps – comme le veut la tradition – et aussi sa richesse. C’est le départ de disputes entre eux. Sous l’époque victorienne, les dragons doivent agir selon les us et coutumes. Jo Walton ne cache pas son envie de discuter autour des mœurs sociétales. L’anthropomorphisme doit être accepté dès le départ pour voyager dans ce récit. Hormis cette thématique abordée, le récit reste sage, peut-être trop pour ne pas s’y ennuyer. Je considère ma lecture comme tiède.

 

.

.

Œuvres graphiques SFFF

.

Couverture du livre Alice au pays des merveilles illustré par Benjamin LacombeAlice au pays des merveilles – Benjamin Lacombe
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Chronique complète
S’il y a un mariage qui semblait parfait à mes yeux, c’est le trait de Benjamin Lacombe et les écrits de Lewis Carroll. Il faut dire que le célèbre lapin blanc de l’illustrateur était déjà tout désigné comme « clef » pour entrer dans cet univers. Plusieurs illustrations émaillent le récit, avec une diversité sur les matériaux : Posca, encre de chine, gouache, huiles. L’absurde est bien de mise en avant par Benjamin Lacombe tout en respectant l’univers victorien. Cependant, j’attendais d’être surprise par l’artiste ; j’ai trouvé que ses dessins étaient un peu « dressés » dans le confort et la maîtrise qu’il a acquis ces dernières années.

.
.

Couverture française de Descender tome 1 de Lemire et NguyenÉtoiles de métal (Descender, volume 1) – Jeff Lemire & Dustin Nguyen
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Ah, mais AH ! Explosion de la rétine sur les magnifiques aquarelles de Dustin Nguyen. La mise en valeur est juste à tomber ! Le scénario est bien ficelé et les personnages sont truculents. On est très loin d’une impression « d’introduction » avec ce premier tome. L’histoire promet d’être riche et clairement ce premier tome « envoie du bois » (mais de rien pour l’expression pourrie que vous avez lue à l’instant).

 

.

.

Autre livre

.

Couverture de Allons voir plus loin, veux-tu ? Livre d'Anny DupereyAllons voir plus loin, veux-tu ? – Anny Duperey
Plaisir de lecture :  Livre à découvrir
J’ai découvert la plume d’Anny Duperey complètement par hasard avec le titre « Le voile noir » (que j’ai relu et qui s’avère toujours une claque pour moi). Son écriture simple nous entraîne dans la vie – beaucoup moins simple – de quatre personnages. On entre littéralement dedans. On suit le point de vue de chacun et leurs pensées sont à serrer le cœur, de tristesse et de bonheur aussi. Ce sont autant d’émotions peintes avec beaucoup de réalisme.  Son style est très accrocheur, clair et fluide.

.

.

.

La saison des tartes aux pommes est lancée | Offrir à une jeune fille l’intégrale d’une série que j’ai beaucoup aimée | Tester un nouveau bar à jeux et l’apprécier | Ainsi que de nouveaux jeux de société | Vite, vite, coudre un kit de naissance | Dîner de pâtes aux cèpes et de délicieux desserts avec Morgana & La Luciole | Rencontrer Izia | Et profiter du soleil de mi-octobre pour déguster le dessert dehors | Regarder se déployer une nouvelle feuille de mon monstera deliciosa | Dévorer un bibimbap en famille | Faire pousser des chats | Envoyer le cadeau d’anniversaire pour Delphine | Manger coloré comme l’automne | Coudre des lavettes | Recevoir un super colis de la part de Carole | Pâtisser « Halloween » | Préparer sa décoration | Déjeuner plaisir au restaurant | Turtle-sitter | Recevoir un chouette colis de Hilde | Dont un félin profite directement | Réceptionner une superbe carte dessinée par mon amie Lucie | Fêter Halloween en petit comité | Et beaucoup rire.

.

Photo d'une tarte à la pomme décorée Dédicace de Hervé Jubert pour l'intégrale MONSTRE

Essai d'un bar à jeux, Blastodice Kit de naissance cousu

Photo d'un tiramisu, dessert pris lors de la rencontre de Deedr Photo d'Izia, jour de sa rencontre

Nouvelle feuille d'un monstera deliciosa Photo d'un plat bibimbap

Chats allongés sur la terre, bac à tomates Scrap d'une carte anniversaire avec ballons

Légumes d'automne, ragoût potiron Couture : lavettes maison

Colis de Carole : livres et chocolats Gateau Zebre pour Halloween

Glaçage fil d'araignée sur gâteau Gâteau au potiron

Carte desinée sur le thème d'Halloween avec des ombres de citrouilles Colis sur le thème d'Halloween : stickers, carte maison et livre Bloody Harry

Chat allongé sur le fauteuil de lecture à coté d'un coussin à message sur l'automne Table décorée pour Halloween

Carte scrapée sur le thème d'Halloween Dessert glacé à la figue

  .

Rond de Sorcière #87

23/10/2017 10 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En septembre, j’ai lu 2633 pages (dont 144 de bandes dessinées).

Septembre est un mois ambivalent :

♦ J’ai terminé mon challenge pavé de l’été – livre d’au moins 600 pages – avec trois livres concernés. La trilogie des rois de Katherine Kurtz, La Geste du Sixième Royaume d’Adrien Tomas et Le concours du Millénaire de Robert Scheckley & Roger Zelazny.

Ce dernier livre était d’ailleurs la sélection de Valériane pour notre défi Valériacr0 du mois.

♦ C’est aussi la découverte de lectures pré-hallowenesques avec les aventures de Dexter et de l’Épouvanteur.

.

Les Aventuriales est un salon autour des livres et des arts de l’imaginaire qui a lieu le dernier week-end de Septembre. Si je n’ai pas pu m’y rendre cette année, j’ai enfin publié « mon » édition 2016.
.

Sur l’article « Clic-Clac, les bibliothèques en 2017 », je vous donne un bilan sur le remplissage – et la bonne santé – de mes bibliothèques. 5 ans après leur présentation, il était temps !

.

Nouveau ! sur ma Pile à Lire :
¤ DESIENNE Stephane : Zoulag, la filière sibérienne
¤ DESIENNE Stéphane : Zoulag, le syndrome finlandais
¤ FAYE Estelle : Les Seigneurs de Bohen
¤ GRIMALDI Virginie : Tu comprendras quand tu seras plus grande

→ Je n’ai pas su résister à l’appel de la maison d’éditions Walrus : cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un peu de zombies ! Le roman de Virginie Grimaldi était le livre audio diffusé dans mes esgourdes ce mois-ci. J’ai gagné « Les seigneurs de Bohen » d’Estelle Faye chez Sia : aussitôt reçu, aussitôt dévoré.

Résultat : +4 entrées ; -9 sorties

.

.

Romans SFFF

.
Le cauchemar de l'épouvanteur, tome 7 de Joseph DelaneyLe cauchemar de l’Épouvanteur (L’Épouvanteur, tome 7) – Joseph Delaney
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Rien ne va plus : la bibliothèque de l’Épouvanteur est totalement détruite et Lizzie l’Osseuse a été libérée. La guerre décime tout et les mondes obscurs gagnent en force. Comme toujours, c’est un réel plaisir de se plonger dans un tome de cette série. L’auteur arrive à rebondir après un sixième tome fulgurant ; son imagination ne s’essouffle pas.

.
.

Couverture de Zoulag, syndrome finlandais de Stéphane DesienneCouverture de Zoulag, syndrome finlandais de Stéphane DesienneZoulag : la filière sibérienne ; Zoulag : le syndrome finlandais – Stéphane Desienne
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Ces deux courts romans « pulp » se lisent d’une traite. Chacun se déguste en heure, comme un shoot de zombies. Ici, le zombie est lent, sort des bruits gutturaux et ne semble pas avoir de conscience. Il n’a qu’un objectif, la chair humaine et peut se rassembler en horde. Ces aventures un brin série B distillent une dose d’humour cynique. L’intrigue est percutante avec un duo antagonique et une chute insolite.

.
.

Double Dexter de Jeff LindsayDexter fait son cinéma de Jeff Lindsay, couverture du tome 7Double Dexter, Dexter fait son cinéma (Dexter, tomes 6 et 7) – Jeff Lindsay
Plaisir de lecture Livre à regrets
Chronique complète du tome 6
Chronique complète du tome 7
Cette série a fini par me lasser. J’ai du mal à supporter la misogynie de l’auteur : les femmes sont hystériques, toutes ; niaises aussi. Le mode opératoire de l’auteur est si prévisible qu’il enlève tout plaisir de lecture : chaque intrigue se déroule avec des éléments communs au précédent tome. Le réalisme laisse à désirer car des faits semblent décalés les uns par rapport aux autres.
La seule réussite à mes yeux est la création de ce protagoniste « serial killer », qui répond au code de son père adoptif, Harrison. Il tue d’autres personnes nauséabondes (qui font du mal à des personnes). Mais le tome 7 révèle un Dexter complètement différent du reste de la saga et cela a du mal à prendre. La fin très ouverte est certainement ce que l’auteur aura fait de « moins pire ».

.
.

La Geste du Sixième Royaume d'Adrien Tomas, couverture de l'édition prestigeLa Geste du Sixième Royaume – Adrien Tomas
Plaisir de lecture Livre sympa
Chronique complète
La toile peinte par Adrien Tomas est foisonnante. Les personnages sont au nombre de douze. Même s’ils ne sont pas développés avec la même intensité, le lecteur sentira une période d’adaptation devant le flot d’informations à retenir. L’auteur s’amuse des codes de la fantasy en les détournant. Cependant, le texte narratif peut sembler un peu lourd car certains passages sont guindés. La plume d’Adrien Tomas peut se révéler immersive à condition d’entamer avec concentration – et application – le roman.

.

.

Bandes dessinées SFFF

.

  
  
.

Raïssa, La main coupée du dieu Tyr, Le royaume du chaos, Skald, La reine des alfes noirs (Louve, volumes 1 à 6) – Yann et Roman Surzhenko
Plaisir de lecture Livres sympa
Au même titre que les autres personnages issus de la série Thorgal, Louve est intrigante et c’est sans doute cette série spin off que j’attendais le plus. Contrairement aux autres volumes, on entre de plain-pied dans le fantastique. C’est plaisant à suivre, mais en tant que lecteur, on se demande ce qu’on fait là. Au vu des événements, je ne vois pas comment les différents auteurs et illustrateurs vont pouvoir lier cette intrigue à la principale de la saga Thorgal tant elles s’éloignent l’une de l’autre, marquant indélébilement la protagoniste.
Je ne savais de quel œil voir ces sous-séries « Les mondes de Thorgal » : j’avais espoir d’en apprendre davantage sur les personnages développés dans chacune d’entre elles. Sauf que je n’y lis que de l’éparpillement, sans bon sens. Si vous êtes tentés, soyez prudents.

.

.

Roman

.

Couverture de Tu comprendras quand tu seras plus grande, roman de Virginie GrimaldiTu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Je suis le blog de Virginie Grimaldi depuis de nombreuses années. Je connaissais donc sa plume. J’ai entamé sa bibliographie : après avoir découvert « Le premier jour du reste de ma vie« , j’ai décidé de me pencher sur « Tu comprendras quand tu seras plus grande ». Je l’ai aussi découvert au format audio. Je me suis attachée à la protagoniste. Julia est dans une de ses périodes où les emmerdes arrivent par paquet. On entre facilement dans cette nouvelle vie qu’elle a rendue close. Elle pratique une auto-anesthésie sur ses émotions mais elles vont bien vite la rattraper. Le roman a un penchant intergénérationnel puisque Julie travaille dans une maison de retraite. Il a donc des allures d’ode à la vie et au bonheur, de ces petits moments précieux du quotidien.

.

.

.

Suivre les traces d’un serial killer | Attaquer La Geste du Sixième Royaume d’Adrien Tomas | En pavé de l’été | Recevoir Les seigneurs de Bohen d’Estelle Faye de la part de Sia | Et le démarrer aussitôt | Déguster une aventure de l’Épouvanteur | Cocooning : livre & chocolat chaud | Adopter le poulpy confectionné par une amie | Rattraper mon retard dans la correspondance | Bénéficier de ronronthérapie | Et insuffler plein d’énergie à Raspoutine | Offrir des douceurs à l’équipe vétérinaire | Cuisiner des légumes d’été | Bisouter un superbaby | Et profiter des amis autour d’un burger maison | La naissance de mon filleul |  Le tout beau <3 | Renouer avec un restaurant asiatique proche de la maison en bonne compagnie | Envoyer précocement une enveloppe à Hilde pour qu’elle puisse créer en attendant Halloween | Fêter la fête de ma petite maman avec des fleurs | Sur papier | Et vivre plein de petits quarts d’heure de bonheur lors du mariage de mon beau-frère et ma belle-sœur | Renouveler mon abonnement vélo | Et parcourir la ville aux couleurs automnales | Avec une amie, fêter nos anniversaires | Nous, filles de l’hiver | Cuisiner, encore | Regarder pousser ses plantes | Une nouvelle feuille !

.

Lectures septembre 2017 - blog Livrement

 

  

  

 

  

 

   

 

  

  

  

 

.

RIGGS Ransom – La bibliothèque des âmes, tome 3

17/10/2017 14 commentaires

.

Hollow City, tome 2 de Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

.

Titre : La bibliothèques des âmes (Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 3)
Auteur : Ransom RIGGS
Plaisir de lecture Livre sympa
Tome 1, tome 2

.

Jacob et Emma partent à la recherche de leurs amis particuliers grâce à l’aide d’Addison. En plein Londres, ils s’apprêtent à rejoindre une boucle temporelle effroyable appelée l’Arpent du Diable où tout est permis.

.

.
.

Le problème avec la frontière qui sépare la simple imprudence de l’acte totalement stupide, c’est qu’on la distingue seulement après l’avoir franchie.

.

On retrouve avec plaisir Jacob, Emma et tous les enfants particuliers ainsi qu’Estres et Sépulcreux pour l’ultime tome de cette trilogie.
J’ai aimé découvrir l’Arpent, glauque, sale et noir… le tableau est saisissant. La place du harcèlement dans cette saga rappelle que des gens extraordinaires doivent s’enfuir et vivre en reclus dans des boucles temporelles car des gens « typiques » les ont chassés.
.

Quelques doutes sont justement levés sur le fonctionnement des boucles temporelles. Les informations données paraissent crédibles et probantes. Pourtant l’auteur enfreint parfois les règles qu’il a dictées. L’utilisation de photos originales – qui marquent tant au premier tome ! – tombent à côté de la plaque. Leur usage est plus qu’anecdotique, elles ont perdu leur intérêt.

.

 

Nul ne peut vous blesser plus cruellement que les personnes que vous aimez.

.

« La bibliothèque des âmes » contient beaucoup de rebondissements et pourtant, l’intrigue peine parfois à avancer. Le rythme pâtit de ralentissements. La fin, bien que fermée reste satisfaisante et le dénouement s’avère heureux.
.

Le livre-objet est toujours plaisant à prendre en main. L’histoire se lit aisément, bien qu’il manque pour moi, la petite étincelle pour me sentir complètement happée. Il va sans dire que Ransom Riggs fait preuve d’inventivité et d’énergie pour nous livrer un récit fantastique et étrange.

.
.

Extrait photo du livre La bibliothèque des âmes de Ransom Riggs

La trilogie de Ransom Riggs

Tranches de tête de la trilogie de Ransom Riggs

.

————————————————————————~*

.

Gardienne des Grimoires Oubliés (Ethernya),  Les escapades culturelles de Frankie se sont aussi demandé pourquoi elles avaient mis les pieds dans l’Arpent.

.

Je clôture une saga donc hop, j’avance pour défi Fin de Série. Cette chronique est aussi une participation au Challenge Halloween avec quelques monstres monstrueux..

.

Logo du défi Fin de Série Livrement logo challenge Halloween 2017

.

.

Rond de Sorcière #86

14/09/2017 10 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En août, j’ai dévoré 1987 pages dont… 1008 de bandes dessinées (Thorgal).
.

Branle-bas de combat à la maison !
♦ Une nouvelle recrue féline et papivore est arrivée, c’est Moriarty.
♦ Le nouveau bureau (immeeeense : le plateau mesure 214*80cm) a enfin été placé ; il a été construit avec le même bois – hévéa – que la bibliothèque.
♦ Et les bibliothèques connaissent un tri « sévère »… par le vide.
.

En passant :
♦ J’ai découvert une boîte à lire au jardin Massey de Tarbes.
♦ J’ai enfin lu Le concours du Millénaire de Roger Zezlany et Robert Sheckley que j’avais acquis en 2009 (et oui) grâce à Valériane dans le cadre de notre défi Valériacr0.
.

Le tome 6 de la série Kriss de Valnor de Giulio De Vita et Yves Sente est la seule entrée dans ma Pile à Lire. Il s’agit en réalité, d’un doublon que j’ai enfin pu échanger.

→ Résultat : +1 entrée ; -23 sorties

.

Roman SFFF

.
Le concours du Millénaire, livre écrit par Roger Zelazny et Robert SheckleyLe concours du Millénaire – Roger Zelazny & Robert Sheckley
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Chronique complète
Azzie, démon, se prépare au concours du millénaire qui déterminera qui, du Bien ou du Mal règnera sur les humains pour les 1000 ans à venir. La plume acérée des quatre mains présente une fantasy burlesque teintée d’un humour noir. Le tout est basé sur la surenchère. Et si les aventures sont rigolotes, elles ont été pour moi trop répétitives et aucun élément fort ne s’en est dégagé.
.

.

Bandes dessinées SFFF

.

Kriss de Valnor tome 28 de Thorgal Le sacrifice tome 29 de Thorgal Kriss de Valnor, Le Sacrifice (Thorgal, volumes 28 et 29) – Jean Van Hamme & Grzegorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
J’avais lu le mois dernier le premier tome de ce cycle de trois volumes. Dans ce dernier, la famille est réduite en esclavage. Kriss de Valnor réapparait mystérieusement – et avec un secret – et Thorgal se meurt. Jolan prend une lourde décision et introduit ainsi le prochain cycle. Les deux femmes sont mises en avant et c’est appréciable même si les ficelles scénaristiques restent un peu grosses.

.
.

Moi Holan tome 30 de ThorgalLe bouclier de Thor tome 31 de ThorgalLa bataille d'Asgard tome 32 de Thorgal.
Moi, Jolan, Le bouclier de Thor, La Bataille d’Asgard (Thorgal, volumes 30, 31, 32) – Yves Sente & Grzegorz Rosinski

Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon

.
Appelé « le successeur », le titre de ce cycle – trois tomes encore – ne laisse pas de doute quant à la place de Jolan maintenant. Il va perfectionner son entrainement auprès de Manthor. Yves Sente signe ses premiers tomes auprès de Grzegorz Rosinski ; espérons que la série retrouve un nouveau souffle. J’ai aimé ce cycle car le protagoniste change et j’apprécie de mieux découvrir Jolan. Les illustrations évoluent également, c’en est presque déroutant.

.
.

Le bateau sabre tome 33 de ThorgalKah-Aniel tome 34 de ThorgalLe feu écarlate tome 35 de Thorgal.
Le Bateau-Sabre, Kah-Aniel, Le feu écarlate (Thorgal, volumes 33, 34, 35) – Yves Sente, Xavier Dorison, Grzegorz Rosinski

Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon

.

Les mages rouges gagnent en force avec l’arrivée de leur prophète. La religion est le pilier central avec une lutte entre polythéisme et monothéisme catholique. J’ai du mal avec les mages rouges qui sont présents depuis trop d’albums maintenant (mais ce n’est qu’une préférence personnelle). Par contre, si jusque-là, la saga pouvait être lue par tous, ce tome frôle l’horreur.

.
.

Les trois soeurs Minkelsonn tome 1 de la jeunesse de ThorgalL'oeil d'Odin tome 2 de la jeunesse de ThorgalRuna tome 3 de la jeunesse de Thorgal.
Les trois sœurs Minkelsönn, L’oeil d’Odin, Runa (La jeunesse de Thorgal, volumes 1, 2 et 3) – Roman Surzhenko & Yann

Plaisir de lecture :  Livre sympa
Volumes 4 et 5

Ce spin-off sur la jeunesse de Thorgal est plutôt bienvenue – contrairement au développement des autres séries-personnages que j’estime discutable. On notera la grosse bourde où Thorgal, enfant, est déjà conscient d’être un enfant des étoiles. Mais en soi, cette série annexe n’impacte pas la principale. Les allusions sexuelles me font monter les yeux au ciel, comme s’il était réputé que les conquêtes était l’attrait principal des aventures du protagoniste.

.
.

Je n'oublie rien ! tome 1 de Kriss de Valnor La sentence des Walkyries tome 2 de Kriss de Valnor Digne d'une reine tome 3 de Kriss de Valnor
Alliances tome 4 de Kriss de Valnor Rouge comme le Raheborg tome 5 de Kriss de Valnor L'île des enfants perdus tome 6 de Kriss de Valnor
.

Je n’oublie rien !, La sentence des Walkyries, Digne d’une reine, Alliances, Rouge comme le Raheborg, L’île des enfants perdus (volumes 1 à 6) – Yves Sente & Giulio de Vita
Plaisir de lecture :  Livre à regrets
Ce spin-off consacré à Kriss de Valnor fait tout de suite écho au tome 28 de la série principale. Son aventure chez les Walkyries fait rouler les yeux tant cette facilité est de mauvais goût. Du personnage que j’apprécie tant, je n’en retrouve rien si ce n’est une femme brunette dessinée et son adoration pour les batailles. Mais physique et caractère sont largement modifiés : le personnage ne me convainc pas. Ici, l’arc modifie clairement la donne – au point où il faudrait lire ce spin-off avant de découvrir le tome 36 (non publié à ce jour) – et je me demande comment la série mère évoluera.

.

.

.

L’arrivée de Moriarty | Nouvelle recrue féline papivore | Dévorer la série Thorgal | Déjeuner dominical avec les copains | Faire du tri dans la bibliothèque | Accueillir Lily dans la famille | Vivre doucement au rythme de Raspoutine | Placer le bureau tout neuf | Fêter les 40 ans d’un ami | Cuisiner en couleurs | Passer son été dans « Le concours du Millénaire » de Roger Zelazny & Robert Sheckley | Déjeuner entre copines, si délicieuse compagnie | Juste avant l’arrivée d’Izia le lundi suivant | Aller rendre visite à Mutinelle | Et se balader | Découvrir une boîte à lire au jardin Massey | Cuisiner plusieurs gâteaux au caramel beurre salé.

.
.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PRIEST Christopher – La machine à explorer l’espace

08/09/2017 16 commentaires

.

Couverture La machine à explorer l'espace de Christopher PriestTitre : La machine à explorer l’espace
Auteur : Christopher Priest
Plaisir de lecture Livre à oublier
.
.

1893, Edwards Turnbull vient d’inventer la machine à explorer le temps. Il réalise une démonstration pour charmer Amelia en visite. Une erreur de manipulation modifie la machine à explorer… l’espace. Ils se retrouvent dans un univers où l’esclavage des humains est contrôlé par des monstres tentaculaires. Pour parfaire le tout, les Martiens prépare une attaque en bonne et due forme de la Terre.

.

.

.

« La machine à explorer l’espace » dépasse la simple dédicace en devenant un hommage à l’écrivain britannique et non moins connu Herbert George Wells. Le récit est suranné au possible : sa construction se base sur celle des romans du début du XXe siècle, Christopher Priest l’exercice jusqu’à reprendre le style d’écriture de l’homme.

 

L’application de l’auteur est à noter, mais en oubliant sa plume, le récit est à mes yeux, assez terne.
Je n’ai pas su m’intéresser à la survie des protagonistes. L’histoire est très linéaire et prévisible. J’ai vite fait le tour des tenants et des aboutissants. La tension n’est pas palpable, les enjeux sont peu nombreux. L’humour n’a pas su non plus me toucher.

 

Ce récit n’a pas été distrayant pour moi car je n’ai pas voyagé, malgré leur épopée sur Mars. Il me semble que ce roman est à part dans la bibliographie de l’auteur, je devrais donc découvrir avec délice d’autres romans de cette plume que j’apprécie tant.

.
.

Retaliation par Peter Fussey ; fan art de La machine à explorer l'espace de Christopher PriestRetaliation par Peter Fussey

Rond de Sorcière #85

02/09/2017 11 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En juillet, j’ai dévoré 4794 pages ! ; dont 672 de bandes dessinées.

.

Je me suis concentrée sur ma Pile à Lire avec cette envie – ce besoin, même – d’éjecter les livres courts qui trainaient dans ma PAL depuis belle lurette.

J’ai poursuivi assidument ma lecture de Thorgal commencée le mois dernier et que j’ai continué aussi sur août.

Durant ce mois, le temps m’a semblé distendu. J’ai veillé sur mon chat Orphée ; alors on a fait ce qu’il préférait le plus : dormir en ma compagnie pendant que je lisais.

Et je n’ai réalisé aucun ajout mensuel : c’est la première fois depuis que je note mes acquisitions, soit depuis 2010. Ayant ouvert mon blog en janvier 2009, on sent les tentations influencées par les autres blogueurs 😉

→ Autant dire que j’ai dégommé ma Pile à Lire :
Résultat : 0 entrée ; -20 sorties

.
Pour le défi Valériacr0, je me suis plongée dans « Prodigieuses créatures » de Tracy Chevalier par l’entremise de ma binômette Valériane 😉

.

.

Romans SFFF

.

Mers brumeuses de Chloé Chevalier, tome 3 de Les récits du Demi-LoupMers brumeuses (Récits du Demi-Loup, tome 3) – Chloé Chevalier
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Tome 1, tome 2
Ce troisième tome confirme toujours mon coup de cœur ! J’ai aimé me replonger dans cet univers. Chloé Chevalier sait me happer par sa plume, en me faisant vivre dans le quotidien de ses personnages. L’intrigue devient plus sombre mais aussi plus intense. Je n’ai pas vu les pages défiler, un pur plaisir.

.
.

Couverture de la trilogie des rois écrite par Katherine KurtzLa trilogie des rois – Katherine Kurtz
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Chronique complète
La trilogie des magiciens, La trilogie du roi Kelson
Je remonte le passé des Derynis que j’avais rencontrés jusqu’alors dans les précédentes intégrales. Je fais un bon de 200 ans en arrière pour découvrir la vie de (saint) Camber. J’ai apprécié la richesse que l’autrice nous propose tant sur l’intrigue que sur l’existence des Derynis et le fonctionnement de leur magie.

.
.

La flamme chantante de Clark Ashton SmithLa Flamme Chantante – Clark Ashton Smith
Plaisir de lecture :  Livre à regrets
Ce livre contient deux textes : le premier est le journal intime écrit par Gilles Angarth puis le récit de voyage de Philip Hastane, son ami. Malheureusement, ce ne fut pas ma tasse de thé car les répétitions sont nombreuses et le style un peu trop poétique pour moi. Le voyage immergé dans le fantastique – un monde parallèle – m’a perdue ; la mise en abîme n’a pas fonctionné sur moi.

.
.

Samien, le voyage vers l’Outremonde – Colin Thibert
Plaisir de lecture : Livre sympa
Samien décide de partir en quête de la fortune. Les événements vont le conduire à rencontrer des gens et à découvrir ses capacités. Il manque parfois de liant entre les différentes rencontres mais ses aventures sont rapportées avec amusement. Bien que cette histoire ne me laissera pas de souvenirs précis dans le temps, cette quête initiatique est intéressante et le protagoniste, sympathique.

.

.

Bandes dessinées SFFF

.

Tome 17 de Thorgal : La gardienne des clésLa gardienne des clés (Thorgal, volume 17) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Thorgal se fait usurper son identité par deux de ses ennemis qui s’allient. Ils ont pour but de dérober les pouvoirs de la Gardienne des Clés. Clairement, cette aventure indépendante n’a que pour objectif d’annoncer le cycle suivant.

.

.

.
.

L'épée soleil, tome 18 de ThorgalLa forteresse invisible, couverture du tome 19 de ThorgalCouverture La marque des bannis tome 20 de ThorgalLa couronne d'Ogotai, tome 21 de la bande dessinée ThorgalLa cage tome 23 de la BD Thorgal.

L’Épée-soleil, La forteresse invisible, La Marque des bannis, La Couronne d’Ogotaï, Géants, La cage (Thorgal, volumes 18, 19, 20, 21, 22 et 23) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski

Plaisir de lecture :  Livres avec entrée au Panthéon
Thorgal devient amnésique ; il connaît l’exil puis le succès. Le cycle de Shaïgan-sans-merci contient bon nombre de rebondissements et donne plus d’importance à la place de Jolan. Aaricia se démène pour survivre : la période est sombre pour la famille alors que chaque membre tente de garder son intégrité – et de rester vivant ! – coûte que coûte. Le scénario est bien ficelé et intègre une bonne dose de surnaturel.

.
.

Arachnéa tome 24 de ThorgalVingt cinquième tome de Thorgal : Le mal bleuLe royaume sous le sable tome 26 de la BD ThorgalArachnéa, Le mal bleu, Le Royaume sous le sable (Thorgal, volumes 24, 25 et 26) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livres avec entrée au Panthéon

.

.
Thorgal n’a toujours pas fini son odyssée. Le premier tome est déconseillé aux arachnophobes, le deuxième sert de transition car l’intrigue est simpliste et le dernier offre un scénario qui tombe comme un cheveu sur la soupe. L’ensemble de ce cycle « Le viking errant » nous permet tout de même de mieux appréhender la relation entre Thorgal et sa fille, d’avoir quelques informations concernant le peuple des étoiles.

.
.

Le barbare couverture du tome 27 de ThorgalLe barbare (Thorgal, volume 27) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Alors qu’il voulait rentrer au Northland, Thorgal est de nouveau séparé des siens. Louve et Jolan prennent davantage d’importance. Ce tome est le premier du cycle « du barbare » qui en comprend trois au total. Et donc, j’en dirai plus sur le prochain rond de Sorcière.

.

.

Autres livres

.

Le petit livre des chats par Brigitte Bulard CordeauLe petit livre des chats – Brigitte Bulard-Cordeau
Plaisir de lecture :  Livre sympa
La mouture est réussie : couverture moelleuse, tranche dorée et papier glacé. À chaque double page, on retrouve une illustration à droite (œuvres du XVIe au XXe siècle) et un texte à gauche avec une citation et quelques mots sur différents thèmes sur le chat : les origines, les légendes d’Europe, le chat au Moyen-Âge, le chat et les fées, les chats célèbres, le maître des lieux, les premiers jours, la silhouette, dialogue de chats, par exemple. Un petit format – 10*15 cm – renferme 176 pages fait de ce livre une idée « cadeau » idéale.

.
.

Couverture prodigieuses créatures de Tracy ChevalierProdigieuses créatures – Tracy Chevalier
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
L’histoire livre le combat acharné de deux femmes pour leur passion, dans un pays guindé. On sent les embruns sur le visage à la lecture et du temps qui passe doucement, à rechercher des fossiles. Le récit m’a fait voyager avec simplicité ; c’est tout ce que je demandais.

.
.

Le voile noir d'Anny DupereyLe voile noir – Anny Duperey
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
La relecture de ce livre m’a fait revivre toutes les émotions que j’avais vécues la première fois. Au fil des lignes, on réagit avec elle, on souhaite la réconforter. On se lie facilement aux mots : d’abord la froideur marque puis la concision séduit. On s’attache aux photos, à l’autrice aussi. Elle nous fait tout partager et à travers cette expérience de (sa) vie, on ne peut que se confronter à la sienne : l’introspection sur ses propres expériences, parfois sur des éléments différents de ceux qu’elle évoque mais qui sont ceux de notre existence, de notre identité.

.
.

La cuisine des écrivains orchestré par Johan Faerber

La cuisine des écrivains – Johan Faerber
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Ce livre est dressé comme un menu : mises en bouche ; cocktails et apéritifs ou l’entrée en matière reste à boire avec trois services complets jusqu’aux desserts ou l’art de saupoudrer de sucré ; les boissons chaudes ou l’art de conclure ainsi que des recettes en appendices. C’est tout un menu gastronomique de textes variés et riches de plumes connues. Voici des pépites culinaires délicieuses à déguster. Parmi les textes, il y a de l’humour, indéniable ; de belles descriptions, aussi (seul « Le lapin-furet » d’Alexandre Dumas m’a dérangée). Ce livre était un cadeau, un joli clin d’œil entre mes lectures et mon plaisir de cuisiner.

.
.

Le premier jour du reste de ma vie de Virginie GrimaldiLe premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Depuis plusieurs mois, j’ai toujours un livre disponible au format audio. J’ai donc jeté mon dévolu sur la plume de Virginie Grimaldi dont je suis le blog depuis de nombreuses années. C’est avec plaisir que j’ai enfin découvert son premier titre. Je ne me suis pas identifiée aux personnages (ce n’est pas un point négatif) mais je les ai trouvées attachantes. J’aime les tranches de vie et celles-ci sont réussies car on y rencontre des femmes qui se retrouvent à l’un des carrefours de leur vie. Elles ont des points communs, des différences mais surtout l’envie, motivées ensemble, d’avancer sur leur cheminement intérieur. Il y a de l’humour pour alléger le tout et ça, c’est chouette.

.

.

.

Passer du temps en famille | Et recouvrir mon neveu-presque-tout-neuf de bisous | Visiter Domme | Et déguster une glace malgré la frâicheur | Ritualiser le dimanche soir avec des crêpes | Escape Gamer avec les copains | Et se réconforter en dînant ensemble | Coudre des cadeaux de naissance | Partir voir famille et amis en 1700 km | Fêter l’anniversaire d’une amie et nos diplômes respectifs | Puis, passer la soirée en famille | Lire des tas de livres à Miss Bouclettes | Rencontrer Delphine et visiter Vichy avec elle | Passer du temps avec mes grands-mères | Et repartir avec une récolte dans leur jardin | Et une réaliser une bouture de misère pourpre | Barbecuter avec la famille | Puis avec les amis | Passer un doux ultime moment avec Orphée | Commencer à fabriquer le prochain bureau | Fabriquer un dino-plante et l’offrir à G., 8 ans | « C’est trop coooool ! » | Passer un week-end ariégeois avec les amis.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.