Archive

Archives pour la catégorie ‘Auteurs en G, H, I’

Rond de Sorcière #82

20/07/2017 un commentaire

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Remontons le temps ensemble : en avril, j’ai dévoré 2840 pages (dont 226 de titres graphiques), un rythme aussi régulier que le battement d’un métronome.
.

Pour le défi Valériacr0, Valériane m’a choisi un tome de série et pas n’importe lequel : le quinzième des Annales du disque-monde de Terry Pratchett. Me voilà donc le temps de quelques pages, recrutée par le Guet de Ankh-Morpork.
.

Du côté des séries, j’en ai terminées deux (Le passage de Justin Cronin et Tony Chu de Layman & Guillory)… pour déjà en entamer une nouvelle (Futur parfait de Neal Shusterman).
.

Nouveau ! dans ma Pile à Lire :
¤ CHATTAM Maxime : Autre-Monde – Oz, tome 5
¤ CROSSAN Sarah : Inséparables
¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Le dernier repas, volume 12
¤ ROWLING J.K. – Nouvelles de Poudlard : Le Guide pas complet et pas fiable du tout
¤ ROWLING J.K. – Nouvelles de Poudlard : Pouvoir, Politique et Esprits frappeurs enquiquinants
¤ ROWLING J.K. – Nouvelles de Poudlard : Héroïsme, Tribulations et Passe-temps dangereux
¤ SHUSTERMAN Neal : Futur parfait – La faucheuse, tome 1

→ Je décompte : le sérieux (2 tomes de série), la patience (les nouvelles de Poudlard), l’inattendu (avec le roman de Sara Crossan ; un one shot) ; le brûlisme (en acquérant un livre dont tout le monde – enfin… – parle de lui) ; tous lus !

Résultat : +7 entrées ; -11 sorties. 

.
.

Romans SFFF

.

Oz tome 5 d'Autre-monde par Maxime ChattamOz (Autre-Monde, tome 5) – Maxime Chattam
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4
Les héros sont toujours plus forts, leur personnalité s’améliore par le frottement à de douloureuses épreuves. Ce tome est centré sur Entropia : de son origine au déchaînement. Le trio part en exploration de l’Europe et leurs connaissances sont bouleversées. Le tome reste de même qualité que les précédents et – même si je me répète – je n’ai su apprécier cette histoire non pas tome par tome mais sur l’entièreté de la saga ; le tout au format audio.

.
.

L'effet ricochet de Nadia CosteL’effet ricochet – Nadia Coste
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Avec « L’effet ricochet », Nadia Coste s’attaque à la problématique du clonage et aux dérives sociétales concernant la surprotection des individus : surveillance des humains, pleins pouvoirs étatiques, censure de l’information. On suit Malou, cadette de sa fratrie et protagoniste. Dans un univers cohérent, l’autrice campe des personnages tout aussi réalistes. Il est plaisant de se trouver dans un récit intelligent et réflexif ; à découvrir à partir de 13 ans.
.
.

Couverture La cité des anciens de Justin Cronin, tome 3 de Le passage

La cité des miroirs (Le passage, tome 3) – Justin Cronin
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Dire que j’ai dévoré l’ultime tome de la trilogie de Justin Cronin est un euphémisme. Il faut dire que je l’ai attendu (im)patiemment durant quatre années. Je l’ai tout aussi adoré que les précédents volumes. On assiste à la chute des civilisations dans un univers apocalyptique. L’intrigue est dense : l’auteur nous enveloppe toujours mieux par le suspense. Je quitte les personnages un peu brutalement alors que j’ai vibré auprès d’eux. Une trilogie réussie !
.
.

Le guet des orfèvres de Terry Pratchett ; tome 15 des Annales du Disque-MondeLe guet des orfèvres (Annales du Disque-Monde, tome 15) – Terry Pratchett
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Me voilà de retour sur le Disque-Monde en atterrissant tout droit à Ankh-Morpork. Il faut dire qu’il y a des choses à voir dans cette cité : notamment les nouvelles recrues engagées par le Guet. J’apprécie la série développée par Terry Pratchett dans laquelle les personnages évoluent à chaque fois qu’on les retrouve. Ici, on enquête pour retrouver la piste d’un tueur. Non seulement on visite les ruelles mais on découvre tout un tas de détails et d’anecdotes truculents.
.
.

Nouvelles de Poudlard de J.K. Rowling Le guide pas complet et pas fiable du toutNouvelles de Poudlard de J.K. Rowling - Pouvoir, politique et esprits frappeurs enquiquinantsNouvelles de Poudlard de J.K. Rowling - Héroïsme, Tribulations et passe-temps dangereux.
Nouvelles de Poudlard : Le Guide pas complet et pas fiable du tout ; Pouvoir, Politique et Esprits frappeurs enquiquinants ; Héroïsme, Tribulations et Passe-temps dangereux – J.K. Rowling

.
.

Plaisir de lecture : note : 4 Nouvelles à découvrir
Ces trois nouvelles disponibles uniquement au format numérique se dégustent en à peine 1h30 (pour les lecteurs lents comme moi). J’ai très largement apprécié ces nouvelles par lesquelles J.K. Rowling nous distille bon nombre de nouveaux détails sur son univers. Il faut dire que je me relevais péniblement de ma rencontre – de mon carembolage serait plus exact – avec « Harry Potter et l’enfant maudit » que je n’ai tout simplement pas aimé. Si ces guides renferment bien souvent des informations connues sur le bout des doigts – et pas uniquement par les potterheads – ils ont été un véritable plaisir de lecture pour moi par l’humour et leur fraîcheur mais ne comptez pas sur une plongée profonde et enrichissante à Poudlard non plus.
.
.

La faucheuse, livre de Neal Shusterman, 1er tome de Futur ParfaitLa faucheuse (Futur parfait, tome 1) – Neal Shusterman
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Parfois je me fais avoir par les sirènes des chroniques dithyrambiques, alors je plonge dans ce nouvel opus young adult dont tout le monde parle. Et ma curiosité s’avère parfois mal orientée, parfois une bel avantage. La preuve avec ce premier tome qui a su me surprendre dans la construction de l’intrigue. Le récit est prenant, les retournements de situation hauts en couleur. Une belle découverte, j’espère que la suite sera à la hauteur.

.

.

Livres graphiques SFFF

.

Les archers, 9e tome de Thorgal de Van Hamm & RosinskiLes archers (Thorgal, volume 9) – Jean Van Hamme & Grzegorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Avec ce neuvième tome, est entamé le cycle du Pays de Qâ : Thorgal fait la connaissance de Tjall et de son oncle Pied d’Arbre. Contre toute attente, il est entraîné dans un tournoi d’archerie avec Kriss de Valnor comme partenaire (un des personnages majeurs de la série, qu’il rencontre aussi pour la première fois). Le concours est un véritable film de cinéma avec une tension palpable. Van Hamme développe toujours la personnalité profondément optimiste de Thorgal.
.
.

Le dernier repas, tome 12 de Tony Chu par Guillory et LaymanLe dernier repas (Tony Chu, volume 12) – John Layman & Rob Guillory
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Volumes 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11
Et voilà, ce douzième opus clôt la série de Tony Chu. Nous suivons ce flic cibopathe dans un univers loufoque, expansif et hallucinant. Il demeure un fil rouge plus que soigné, agrémenté d’aventures débridées, servies par des compositions graphiques fantastiques. Comme vous le lisez, je ne manque de qualificatifs pour parler de cette série totalement délirante.

.

.

Livre illustré

.

Facéties de chats par Lacombe et PerezFacéties de chats – Benjamin Lacombe & Sébastien Perez
Plaisir de lecture :  Livre à regrets
Benjamin Lacombe nous offre quatorze portraits de chats, tous de races différentes. Magnifiques illustrations accompagnées de textes poétiques écrits par Sébastien Perez. Chaque « personnage » est accompagné d’un portrait illustré, d’un texte sur une page et d’une illustration pleine page en face. Les textes sont efficaces pour la lecture à voix haute mais s’établissent généralement en rimes pauvres. Un album joli mais d’un intérêt médiocre à mes yeux.

.

.

Les doux dimanches entre copains | Cuisiner des gâteaux à l’okara d’avoine | Fêter le départ d’un collègue | Profiter de l’odeur du lilas | En prendre plein les pupilles dans une jardinerie | Et repartir avec deux nouvelles plantes | Premier barbecue ! | Envoyer des plis postaux | Regarder les enfants des copains grandir | Fêter le chocolat en famille | Mais dire adieu à sa voiture sur l’autoroute | Photographier le printemps | Déjeuner au parc tous les midis | Dîner entre copines | Participer à un troc&achat de boutures | Recevoir mon petit frère à la maison pour son stage | Acquérir de nouvelles chaussures vernies | Profiter d’un copieux brunch chez les amis | Et entretenir sa joie en utilisant le trampoline | Bouturer (encore) des hoyas.

.
.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

GESTIN Sandrine – La petite faiseuse

05/06/2017 8 commentaires

.

La petite Faiseuse de Sandrine GestinTitre : La petite faiseuse ou le voyage étonnant d’une fée
Autrice : Sandrine Gestin
Plaisir de lecture :  Livre à découvrir
.
.

Une fée se réveille amnésique ; elle ne se souvient plus de qui elle est. Elle retrouve près d’elle, sept objets, les seuls indices sur son identité :

« un caillou gravé d’étonnants motifs, un livre à la couverture de cuir ouvragée, une plume vert clair et de l’encre, un pendentif, une clé, une flasque d’argent très travaillé et une petite boîte fait d’or et de bois sombre ». Elle va rencontrer plusieurs personnes qui vont la soutenir dans sa quête.

.
.

En ouvrant ce livre illustré de Sandrine Gestin, nous partons pour le voyage initiatique d’une fée amnésique.
.

Illustrations et textes ont été conçus par l’autrice. J’ai trouvé le texte un peu trop lyrique à mon goût – avec quelques formules toutes faites mais cohérentes – et pas à la hauteur des illustrations. Mais cela lui laisse l’avantage de sublimer les illustrations.

.
Crayonnés, aquarelles et croquis ont la part belle dans ce livre soigné. Typographie elfique et entrelacs celtiques de bords de page viennent enrichir les pages typées « parchemin ».

.
Sandrine Gestin abreuve son histoire intemporelle de références diverses aux mythologies. Cette histoire est pleine de délicatesse, tout comme les illustrations de l’autrice. À n’en pas douter, entre ces pages, on retrouve un peu d’elle, aussi.

.
Chaque illustration qui me passe sous les yeux fonctionne comme une madeleine de Proust pour moi. Il faut dire que ma mère et moi sommes des admiratrices de l’œuvre de Sandrine Gestin depuis « belle lurette » (J’en avais déjà parlé par ici). C’est d’ailleurs elle qui m’a offert ce beau livre.

Livre que j’avais déjà lu et feuilleté de nombreuses fois, il fait partie des piliers de ma bibliothèque ; piliers que j’ai rarement chroniqués sur ce blog en dépit du bon sens (le mien).
.

Les sept objets de la petite faiseuse de Sandrine Gestin

Elfe homme du livre illustré La petite faiseuse de Sandrine Gestin

Emma de La petite faiseuse de Sandrine Gestin

Page typée parchemin dans La petite faiseuse de Sandrine Gestin

Croquis elfe de Sandrine Gestin dans son album La petite faiseuse

Petite elfe aux fraises du livre illustré La petite faiseuse de Sandrine Gestin

.

————————————————————————~*

.

Logo défi Valériacr0Cette lecture a été sélectionnée pour  mai par Valériane dans le cadre de notre défi Valériacr0.

.

Rond de Sorcière #78

13/02/2017 22 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Au cours du mois de décembre 2016, j’ai dévoré l’équivalent de 3655 pages (dont 374 d’œuvres graphiques).
Aucun secret : durant cette période fort occupée sur le plan, les livres audio ont été mes amis – Cormoran Strike et Autre-Monde – et j’ai lu plusieurs bandes dessinées.
.

Si la lecture ne fut pas une priorité, je me suis activée fort fort pour libérer du temps en famille (en gros, j’ai condensé certaines journées pour en dégager d’autres) : les fêtes de fin d’année ont bien eu lieu (ouhouh). L’avantage d’avoir une tripotée de cousins présents à Noël est que j’ai pu tester immédiatement le jeu de société Mysterium que je venais de recevoir (et que je souhaitais acquérir depuis sa sortie). Les deux livres audio dévorés ont été ma bouée de sauvetage car j’ai eu quelques jours difficiles en ayant un ulcère à l’œil (n’essayez pas, c’est très douloureux) (et aujourd’hui, mon œil est parfaitement guéri, ouf).

.

Nouveaux dans ma Pile à Lire :
¤ CHATTAM Maxime : Autre Monde – L’Alliance des Trois, tome 1
¤ DE ROBERT Olivier : Un pet au casque
¤ MOURIER Davy : La petite Mort(e)
¤ MURAKAMI Haruki : L’étrange bibliothèque
¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – La Carrière du Mal, tome 3
¤ Lapuss’ : Putain de chat
¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine et les enfants particuliers – Hollow city, tome 2
¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine et les enfants particuliers – La bibliothèque des âmes, tome 3
¤ Van Hamme & Rosinski : Thorgal – Le feu écarlate, volume 35
¤ Van Hamme & Rosinski : La jeunesse de Thorgal – Runa volume 3

→ Noël est passé et j’ai trépassé – devant tant de gâtage pèrenoëlesque. Tous sont des cadeaux hors les livres audio et pour l’anecdote, j’ai failli recevoir trois exemplaires de “Putain de chat” (car on a pensé fort fort à moi en le voyant dans les rayonnages). “L’étrange bibliothèque” de Haruki Murakami m’a été offert par la douce Hilde.

Résultat : +3 entrées ; -5 sorties

. Lire la suite…

JOYCE Graham – Lignes de vie

29/01/2017 31 commentaires

.

Roman Lignes de vie écrit par Graham JoyceTitre : Lignes de vie
Auteur : Graham Joyce
Plaisir de lectureetoile 5Livre fantas… tique
.

Coventry, 1940. Martha veille sur ses sept filles avec poigne et douceur en même temps. Sa benjamine, Cassie, tombe enceinte d’un soldat maintenant décédé. Cette dernière décide de garder son fils qu’elle nommera Frank. C’est la famille entière qui s’investit dans l’éducation de ce garçon : à tour de rôle, chacune va accueillir son neveu dans sa vie de tous les jours.
.
.

Martha est la matriarche d’une famille composée de sept filles. Charismatique et tendre, elle veille sur ses enfants aux aspirations différentes. Martha me fait penser sur certains aspects à une Mémé Ciredutemps contemporaine de par son côté « C’est comme ça que j’ai décidé, et ça va l’faire ».
.

Disputes, rivalités, divergences d’opinion, repas interminables, rencontres amoureuses, de l’amour filial qui se lit partout : dans les yeux et dans les gestes. C’est un vrai esprit de famille qui se dégage de l’histoire.
.

Ce roman dynamique propose un récit profondément humain avec une pointe de fantastique. Frank développe un don, tout comme sa mère et sa grand-mère. Mais ne vous méprenez pas, le surnaturel apparait par touches et toujours en filigrane.
.

L’histoire est comme une ritournelle, et tisse les lignes de vie de cette parenté avec beaucoup de finesse. Cette chronique familiale est une tranche de vie : c’est le quotidien d’un clan qui par-dessus s’aime (malgré les maladresses). C’est également une intrigue très fluide, servi par une très bonne traduction de Mélanie Fazi.
.

.

— Cassie, t’as pas toute ta tête. T’es complètement bouchée. T’es tordue.
— Je viens d’une famille tordue, maman.
Tordue, en effet, à commencer par Martha et ses visiteurs fantômes. Puis Aida, l’aînée, mariée à un homme qui ressemblait, de l’aveu de tous, à un cadavre ambulant ; puis les deux vieilles filles, Evelyn et Ina, piliers de l’église spiritualiste, qui passaient leur temps à inviter médiums, voyants et parapsychologues, esprits frappeurs, hurleurs et brailleurs ; Olive qu’un rien fait pleurer, Una qui ne versait pas une larme ; Beatie qui en serait venue aux poings pour défendre le caractère sacrée d’une idée intellectuelle ; et Cassie qui trouvait tellement étrange que les hommes ne possèdent pas d’ailes pour voler.

.

A cause de ce qui s’était passé avec Frank, et plus encore de ce qu’elle-même avait vécu quatre ans plus tôt, la nuit du bombardement où la Luftwaffe avait détruit Coventry, Cassie en était venue à associer sexe et magie. Le simple fait qu’il puisse produire des bébés dénotait à ses yeux une magie incroyablement puissante. Alors que tous les autres levaient les bras en l’air devant ce qu’ils considéraient comme une grossesse non désirée, Cassie y voyait seulement confirmation de pouvoirs spectaculaires, un rayon lumineux dans un univers obscur.

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : J’ai pensé que l’autrice était Joyce Graham. Mais je me suis rendue compte que c’était un homme. Mais ce qui compte, c’est que ce roman a été écrit. Afin de le lire et de pouvoir dire : il est chouette.

.

Black Wolf (Blog-o-Livre), La tête dans les livres, Lorhkan et les mauvais genres, Nevertwhere, Tortoise’s time tree, Un papillon dans la Lune ont aussi suivi Frank dans ses pérégrinations familiales.
.

HENRY Loïc – Les océans stellaires

26/01/2017 12 commentaires

.

les-oceans-stellaires-loic-henryTitre : Les océans stellaires
Auteur : Loïc Henry
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Luu Ly est une professionnelle prometteuse, elle a déjà trouvé un Seuil. Propulsée par ce premier succès, elle recherche de nouveau un passage entre planètes, caché au fond des mers. Elle pourra ainsi le vendre à l’un des clans rivaux : la Fédération, la Ligue et l’Empire. Sa prochaine mission l’entraine bien plus loin qu’elle ne l’imaginait et les négociations avec les autres individus risquent d’être rudes.
.
.

Avec de tels titre et couverture – par Benjamin Carré – l’œil s’arrête immédiatement sur ce livre ; à bon droit.

Tout de go : j’ai du mal avec l’exploration spatiale qu’on désigne sous le terme de « space opera ». Je me suis laissée tentée par ce titre encouragée par son ouverture au public jeune (adulte).
.

Luu Ly, héroïne indépendante et sûre d’elle nous entraine dans un voyage qui se fait… sous l’eau. Nous découvrons les abysses océaniques par ses yeux. On rencontrera aussi Lontxo et Anneke qui possèdent un don ; et d’autres personnages encore.
.

Ce récit d’aventure propose une structure narrative bien pensée et riche de détails. Le rythme de l’intrigue m’a déstabilisée par des premiers chapitres un peu obscurs et des ellipses que je n’ai pas toujours assimilées.
.

Bien que je n’aie pas su me représenter certaines scènes, j’ai apprécié la thématique générale de découvertes majeures et des conséquences sur une société entière. L’ambiance mystique m’a particulièrement plu. L’auteur propose un récit mature mais j’aurai aimé qu’il aille plus en profondeur car cette histoire aurait pu nous proposer des péripéties fastueuses. Lire la suite…

GREGORY Daryl – Afterparty

28/12/2016 15 commentaires

.

Couverture du livre Afterparty de Daryl GregoryTitre : Afterparty
Auteur : Daryl Gregory
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Lire les premières pages
.

Le Numineux vient d’arriver sur le marché ! Cette molécule permet par l’ingestion d’un buvard de rendre tangible la présence de Dieu au consommateur. Nouveau produit aux mains d’une nouvelle église : Lyda Rose qui a contribué à sa conception, se pose pourtant bien des questions.

.
.

croix-avec-des-romans-afterparty-de-daryl-gregory

Photo de Le Bélial’

Karl Marx énonçait « La religion est l’opium du peuple ». Daryl Gregory l’a traduite littéralement dans Afterparty. Le Numineux est une drogue qui permet de sentir réellement Dieu.

Avec ce combo drogues-religion, j’y entrevois des accents issus de son roman Nous allons trous très bien, merci mais surtout la présence des freaks qui semblent tant plaire à l’auteur. Il propose un regard différent sur ces « malades » qui ont en eux une grande part d’humanité. Lire la suite…

Rond de Sorcière #77

11/12/2016 24 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

 

Le mois de novembre terminé, j’ai lu un tout tout tout petit nombre : 1808 pages. Planning chargé, je préfère user du temps restant pour gratouiller les chats (très  très très important) et dormir un peu aussi.
.

En formation (très) accélérée, vous avez compris que j’ai peu de temps pour lire, et encore moins pour passer chez vous, copains blogueurs, et donc de vous laisser des petits mots aussi. Pardon, pardon et j’apprécie grandement votre compréhension et d’être toujours présents par chez moi. Merci !
.

Ce mois-ci, dans le cadre du défi Valériacr0, ma binômette a choisi un livre qui prenait littéralement la poussière de ma Pile À Lire (on peut même le qualifier de relique !) “Les yeux d’Émeraude” de Leigh et David Eddings. Bien que je ne fusse pas la plus motivée du monde à découvrir ce tome, j’en ai profité pour lire le diptyque dans son entièreté.
.

Arrivées sur les rayonnages :
¤ EDDINGS Leigh & David : La Rédemption d’Althalus – Les trois grimoires, tome 2
¤ GREGORY Daryl : Afterparty
¤ ILLIANO Rozenn : Notre-Dame de la mer

Résultat : +3 entrées ; -5 sorties

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #76

23/11/2016 19 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Le mois d’octobre est un mois bi-goût. J’ai profité de la première quinzaine pour me consacrer davantage à la lecture, cela a bien fonctionné : j’ai consommé 3969 pages (dont un livre audio et 840 pages de livres graphiques) sur l’ensemble du mois.

Et comme vous êtes curieux – et que ce n’est pas un secret – je suis rentrée en formation le 14 octobre ; autant vous dire que si le rythme s’est ralenti sur la fin du mois, c’est incomparable avec la cadence de novembre. (C’est ça la deuxième partie du bi-goût)
.

Octobre a été bien rempli pour plusieurs raisons :

.

Dans ma besace ‘PAL’ :
¤ BEAUPOMMIER Aurélia : La cuisine des sorciers
¤ DE LA CROIX, SIGNOL & ROLAND : Le chat qui n’aimait pas les poils
¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – Le ver à soie, tome 2
¤ HENRY Loïc : Les océans stellaires
¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – La grande bouffe, volume 11
¤ PRATCHETT Terry : Les annales du Disque-Monde – Nobliaux et Sorcières, tome 14
¤ ROZENFELFD Carina : Zalim, tome 1
¤ ROWLING J.K. : Harry Potter et l’enfant maudit

→ Ah ! Octobre… ces feuilles qui tombent et des livres qui arrivent chez moi. Clas-si-que.

Résultat : +8 entrées ;- 13 sorties

. Lire la suite…

HAUCHECORNE Anthelme – Journal d’un marchand de rêves

17/11/2016 15 commentaires

.

Couverture du livre Journal d un marchand de reves Anthelme HauchecorneTitre : Journal d’un marchand de rêves
Auteur : Anthelme Hauchecorne
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Lire les premières pages
.

Walter Krowley est victime d’un accident et accède alors à autre univers, un pendant du nôtre. Il découvre la ville de Doowylloh, peu accueillante : le Gouverneur et sa Garde de nuit, les Outlaws et le trafic de sable. Éveil, Ever… son cœur balance.
.
.

Deux hypothèses expliquent votre présence ici. Soit vous avez un marchand de sable parmi vos ancêtres, soit vous avez rêvé trop fort. Les artistes sont fréquemment sujets à pareils incidents. Peu importe, vous avez en vous le potentiel d’un grand Rêveur.

.
.

Mais que se cache derrière ce titre poétique ?

journal-d-un-marchand-de-reves-anthelme-hauchecorne-premiere-pageUn monde loufoque et onirique : comme toujours, Anthelme Hauchecorne nous fait bénéficier de sa formidable imagination et on entre de plain-pied dans chacun de ses univers. Comme pour ses livres précédents, le récit est mené d’une main de maître.
Walter, le narrateur est un peu tête à claques et grâce à lui, on rencontre une belle brochette de personnages : Banshee, Butch, Hope, John Doe et ma préférée, Spleen. Lire la suite…

HOBB Robin – Les aventuriers de la mer ~ Les marches du trône, tome 9

15/11/2016 16 commentaires

.

les-marches-du-trone-robin-hobb-les-aventuriers-de-la-mer-tome-9Titre : Les marches du trône (Les aventuriers de la mer, tome 9)
Autrice : Robin Hobb
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tomes 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, et 8.
.

À bord de la vivenef Foudre, tout le monde est sous le stress. Althéa veut hurler les travers Kennit mais Hiémain et Etta veulent la faire taire. Alors qu’elle a besoin de Vivacia, celle-ci se fait distante, elle veut retrouver son autonomie.
Parangon s’approche de l’île de Clé, tout près de l’île Serrure pour récupérer leur dernier atout. Les Jamailliens donnent la chasse et alors que le repos bien mérité pour tous se profile, des questionnements font surface.
Terrilville se veut Ville-État indépendante et ses habitants œuvrent pour. Parangon retrouve un visage grâce au superbe travail d’ébénisterie d’Ambre. Mais cette dernière semble loin de lui, les yeux dans le vague. Tintaglia s’interroge quant à la viabilité des prochaines générations des Anciens.

.
.

— Je me souviens de beaucoup de choses, ma chérie. [répliqua Ophélie] Ce n’est pas parce que mes souvenirs ont des voiles au lieu d’ailes qu’il faut les écarter. […] Ne baye pas aux étoiles quand la vaste mer est tout autour de toi. C’est un ciel à soi tout seul, tu sais.
— Et avec tout autant d’étoiles », fit remarquer Jek.

.
.

Tous les chemins convergent vers et mènent aux Vestrit.

Pour cet ultime tome de la série Les aventuriers de la mer, Robin Hobb démarre au quart de tour : il faut dire qu’elle a encore plein de choses à dérouler puis de menues affaires à clore.

L’autrice noue les derniers destins, accorde des objectifs nobles pour les uns, lointains pour les autres. Elle tresse même en brins relâchés quelques fils des prochaines intrigues dans la trame des personnages.

. Lire la suite…