Archive

Archives de l'auteur

Mathou – Tout plaquer et aller prendre un bain

05/04/2017 14 commentaires

.

Album Tout plaquer et aller prendre un bain de MathouTitre : Tout plaquer et aller prendre un bain
Autrice : Mathou
Plaisir de lecturenote : 4 17/20 Livre à découvrir

Dans « Tout plaquer et aller prendre un bain », Mathou croque les petits moments du quotidien. Douceur, couleur et bonheurs pour mieux séduire et parler au lecteur. Des bulles pour laisser éclater la joie tout simplement.
.
.

Mathilde Virfollet propose un ouvrage aussi doux que son surnom, Mathou. Ce livre est un vrai condensé de positivisme : on trouve du bonheur dans chaque détail. Avec beaucoup d’humilité, elle croque la simplicité de la vie.
.

Ces dessins pleine page sont autant de tranches de vie, réelles ou fantasmées, pour illustrer la bonne humeur du quotidien. Ils sont réunis en trois catégories : les petits moments de tous les jours, les petits moments de temps en temps et les petits mots qui font du bien.
.

Les pages sont superbes et sans chichi ; je les trouve travaillées. Elles affichent des personnages à la bouille ronde et aux grands yeux. On s’y projette facilement. Ces petits plaisirs de la vie nous parlent à tous : l’odeur du thé, la dégustation des Ferrero Rocher, les rituels de Noël, le câlin qui fait du bien. On aurait presque envie de découper les feuilles pour les afficher. Notamment les doubles pages finales qui agissent comme des mantras.
.

Le livre contient beaucoup de tendresse et il est difficile de se restreindre : on le dévore en une seule bouchée ! Cette bande dessinée ne pouvait que me parler, moi qui porte une attention toute particulière aux petits moments du quotidien ; que j’appelle d’ailleurs les petits quarts d’heure de bonheur. Voilà un album de 144 pages, pour prendre soin de nous, de ces moments présents auxquels il faudrait accorder plus d’importance.

.

Couverture Tout plaquer et aller prendre un bain de Mathou

Section Les petits moments de tous les jours de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Page Choisir le thé de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Illustration double page La pluie c'est pas toujours triste de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Page L'odeur de l'herbe coupée de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Page Regarder le gâteau cuire et gonfler dans le four de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Illustration Se glisser dans des draps propres de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Illustration Se goinfrer de cerises de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

Illustration double page Je t'aime jusqu'aux étoiles de Tout plaquer et aller prendre un bain par Mathou

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Crayon d’Humeur le blog de Mathou, une constante dans mes blogs favoris.
.

Categories: Mathou Tags:

Défi Valériacr0 – avril 2017

02/04/2017 6 commentaires

.

Defi valeriacr0

Le défi Valériacr0, c’est le combo de choc (et un poil drogué) que je forme avec ma copine Valériane. Peu de lectures en commun mais la bêtise et l’amour du blablatage futile, si. Et un objectif très sérieux de descente de PAL avec choix imposé chaque mois. Rien que cela !

Pour tout savoir, rendez-vous sur la page.

.

.

Impressions pour le mois de mars :

Le mois dernier, nous officiions notre entrée dans la cinquième année de notre défi commun (quelque chose comme tirer à bout portant dans la Pile à Lire de l’autre, et elle est obligée d’aller s’occuper du cadavre) (la métaphore bien imagée, c’est gratuit). Donc paf, j’ai acté ! Je lui ai proposé une double-sélection-deux-en-un avec la continuation de notre Lecture Commune de la série Dexter de Jeff Lindsay : le cinquième tome « Ce délicieux Dexter ».

Sa chronique
Ma chronique

.

Dexter, lecture du défi Valériacr0 de mars 2017

.

Sélection pour le mois d’avril :.

.
L'invincible forteresse de G.R.R. MartinL’invincible forteresse de G.R.R. Martin (Le trône de fer, tome 5)

Chère Valériane,
Le 24 avril, c’est la Saint Fidèle. La fidélité qui nous caractérise en cette cinquième année de challenge tout juste démarrée. Fidélité rime avec régularité. Parfois, tu t’écartes du chemin, donc paf, je te sers d’éclaireuse-rameuteuse. Et puis comme ça, tu t’inscriras peut-être à mon challenge (oui, je t’aurai à l’usure). Quand je t’avais choisi le tome précédent en avril 2016, tu m’avais dit que tranquille, tu allais continuer la série toute seule, que tu étais motivée. Heureusement que je suis là ! Tu liras donc : le tome 5 du Trône de Fer : L’invincible forteresse de G.R.R. Martin

Sa réaction :
Got#5!
Je ne me suis plus replongée dedans depuis avril 2016 en plus 😉
Donc wais ca va faire du bien pour le defi fin de serie !

.

Valériane a choisi un tome de série. Et moi toute fière, et reconnaissante-presque-jusqu-aux-larmes (en plus des métaphores imagées je fais aussi dans la sardine-marseillaise-qui-bloque-le-port), je l’ai remerciée car je pensais avoir lu le tome précédent voilà 17 mois. Donc non, pas du tout. T’as pas compris ? Vas voir par là.

.

Enregistrer

Enregistrer

Categories: Challenges & Défis Tags:

LINDSAY Jeff – Ce délicieux Dexter

30/03/2017 6 commentaires

.

Livre Ce délicieux Dexter de Jeff Lindsay, tome 5Titre : Ce délicieux Dexter (Dexter, tome 5)
Auteur : Jeff Lindsay
Plaisir de lecture : etoile 4 Livre à découvrir
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4

.

Avec la naissance de son enfant, on assiste aussi à la naissance – plus particulière – de Dexter comme être humain. Il fond devant les bulles et les petons de son bébé. Mais sa sœur Deb lui laisse peu de temps pour profiter de l’heureux événement. Elle le rappelle à sa botte pour enquêter sur la disparition de Miss Aldovar. En sus, ils se retrouvent confrontés à une bande de cannibales.
.
.

Les ailes caoutchouteuses du passager se replient pour que se déploient celles de père. Dexter devient père et humain. Avec cette âme nouvellement acquise, Dexter dégouline de bons sentiments et je ne m’étais pas préparée ! C’est le prétexte pour Jeff Lindsay d’incorporer un peu plus d’humour dans les actions et les situations auxquelles Dexter est confronté.
.

Les femmes sont toujours peu soignées par la plume de l’auteur ; c’est une déception. Dans ce volume, Deborah est en verve : elle met son frère en danger pour arriver à ses fins, prétextant qu’il lui faut porter haut la bannière de la justice. Un personnage secondaire revient, et c’est pour notre plus grande délectation.
.

J’ai vu la série télévisée avant de lire les livres et il est aisé de noter des différences entre les deux supports comme pour les précédents tomes. Il est plus difficile de faire du « visuel grandiloquent » sur du papier mais attendons de voir ce que l’auteur nous réserve. Avec « Ce délicieux Dexter », la grande surprise finale n’est pas au rendez-vous. (ou peut-être l’est-elle mais ayant deviné beaucoup d’éléments, j’ai peut-être diminué son impact).
.

La série Dexter n’est pas à lire si vous souhaitez une intrigue haletante et un suspense de fou. Le cas/l’enquête de chaque tome est juste là pour poser un « cadre du jour » et non pour investir l’histoire et apporter de l’eau. Ici, il s’agira de la disparition de Miss Aldovar, d’une scène de cannibalisme et de dents pointues.
.

Le déroulé est convenu, tout coule un peu trop facilement : en fin de volume, les témoins sont tués et personne ne révèle la véritable identité de Dexter. Et c’est bien pratique. Mais on peut convenir qu’il est tout à fait fou qu’en tant que lecteur, on développe de l’empathie pour… un serial killer.

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Babillages et dents de vampire
.

Dans le chaudron :
Des livres qui mettent un brin mal à l’aise
¤ Ce cher Dexter, tome 1
¤ Dexter revient !, tome 2
¤ Les démons de Dexter, tome 3
¤ Dexter dans de beaux draps, tome 4
¤ Les contes de la fée verte Poppy Z. Brite
¤ Dancing Lolita de Gudule
¤ Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle

.

Logo défi Valériacr0Pour bien entamer notre cinquième année de défi, j’ai proposé une lecture commune à Valériacr0 : continuer la série de Dexter. 5e année, 5e tome, on est bon ! Sa chronique est à découvrir par ici.
.

Enregistrer

Enregistrer

COSTE Nadia – Les élémentaires

22/03/2017 14 commentaires

.

Couverture de Les élémentaires de Nadia CosteTitre : Les élémentaires
Autrice : Nadia Coste
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
.

Cassandra, fille de duc, est née avec le don du feu. Cependant, le dérèglement hormonal qu’elle supporte rend sa capacité difficile à maîtriser. Au quotidien, ses émotions enflamment littéralement son corps et elle devient un danger pour son entourage.

La seule solution est d’effectuer une cure afin de dompter son aptitude. Le lieu se trouve à l’autre bout du royaume : malgré l’accompagnement effectué par deux escortes, le trajet est à haut risque.

.
.

Commencer un livre, c’est signer un contrat avec un auteur : une plongée immédiate dans l’univers qu’il me propose. Et dès les premières lignes de « Les élémentaires », Nadia Coste a su me transporter instantanément.
.

Comme l’assise d’un fauteuil moelleux, j’ai retrouvé la plume de cette autrice avec plaisir et surtout une bienveillance anticipée : je savais que j’allais m’y trouver bien. Et une fois encore, j’ai été satisfaite de m’imprégner d’une histoire raffinée et de rencontrer des personnages perspicaces.
.

Il faut dire qu’elle sait soigner son lectorat. Ici, nous sommes immergés dans un monde où chaque individu est lié à un des quatre éléments – terre, air, eau, feu – et se retrouve plus sensible et établit une véritable connexion à son environnement.
.

L’écriture est efficace et l’autrice généreuse en détails : on imagine facilement la brûlure sur le pourtour du baquet d’eau, les pans de tissus qui préservent l’intimité, la végétation ululante de vie ainsi que la ménagerie fantastique. Et puis, la touche d’humour toujours présente, comme exemples : CRS Contrôleurs Royaux des Sorts ; PTT Pigeons et Tourterelles Transmissions.
.

Nous voyageons en compagnie de Cassandra, Kiana, Boniface et les aventuriers Christian et Grégoire. On découvre les personnages au fil de l’eau, sans connaitre leur passé. Les figures féminines sont au cœur du roman.
.

On part directement dans l’aventure : actions et rebondissements sont au programme. On se surprend à enquêter sur les véritables objectifs de chacun. Grandir, s’assumer, sortir la tête du brouillard, désembrumer ses idées et construire un retour sur soi : voilà autant de propos sur lesquels Nadia Coste investit sa protagoniste.

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Les singes-serpents

 .

WALTON Jo – Mes vrais enfants

18/03/2017 29 commentaires

.

Couverture de Mes vrais enfants de Jo WaltonTitre : Mes vrais enfants
Autrice : Jo Walton
Plaisir de lecture Livre à découvrir
.

En maison de retraite, Patricia Cowan revient encore sur ses souvenirs. Aux yeux de l’équipe médicale, elle paraît confuse. Mais elle, elle se souvient très bien de ses deux vies. Deux vies dans lesquelles elle a donné naissance et aimé de tout son coeur, ses enfants ; mais deux vies qui ont tellement bifurqué l’une de l’autre : laquelle a-t-elle vraiment vécue ?
.
.

Le roman s’ouvre sur les bribes de souvenirs d’une grand-mère. Son passé se présente sous forme de réminiscence. Cette vieille dame est Patricia Cowan, héroïne de tous les jours, comme vous et moi. C’est en 1945 que se situe le point de divergence de cette uchronie. Jo Walton nous conte les vies de Patricia de sa naissance en 1926 jusqu’en 2015.

Lire la suite…

Categories: WALTON Jo Tags: ,

VIENNE Salomé – Le Matin en avait décidé autrement

15/03/2017 15 commentaires

.

Roman Le Matin en avait décidé autrement de Salomé VienneTitre : Le Matin en avait décidé autrement
Autrice : Salomé Vienne
Plaisir de lecture Livre à découvrir
.

Éda et Théo partagent leur enfance avant que l’un ne disparaisse oublié par tous, hormis par l’autre. Ils aimeraient se retrouver mais ils semblent coincés dans des mondes parallèles.
.
.

En pensant à ma lecture, je me suis demandé ce que j’avais préféré. Parfois, je crois que cela tient à un détail. Un détail car il peut faire toute la différence. En réalité, j’ai aimé comprendre le titre dès les premières pages. Avant lecture, j’ai pensé que ce titre long était bien trouvé, et en accordance avec la couverture : une belle identité pour un livre. Puis, j’ai lu sa signification et j’ai compris alors que ce titre long est aussi très beau ; tout en poésie.

Lire la suite…

Rond de Sorcière #79

12/03/2017 16 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Le mois de Janvier est un tout petit mois au niveau de la lecture. J’ai tout de même réussi à lire 1632 pages (dont 48 de la bande dessinée Thorgal), en lisant BEAUCOUP le dimanche 1er janvier et surtout en grattant quelques heures de sommeil au cours du mois. Ce dernier fut riche, intense et particulièrement fatigant du côté professionnel puisque je suis toujours sur la partie théorique de ma formation (c’était la déchéance totale, oui !).
.

Je vous ai formulé mes vœux par ici ; j’ai tiré le bilan de 2017 côté lecture par là et j’ai fêté le huitième bloggiversaire de Livrement, ohlàlà !
.

Côté défi Valériacr0, ma codétenue avait choisi « Lignes de vie » de Graham Joyce, le fameux roman que j’ai dévoré le 1er janvier.

.

J’ai réussi à m’échapper sur le fil avec les copains de l’escape room « braqueurs amateurs » : où comment voler une banque en sentant la tension monter, monter ! J’ai aussi testé le jeu de société collaboratif « Sherlock Holmes Détective Conseil » qui fut un chouette moment même si nous étions ce soir-là tous fatigués. Je suis sérivore et filmovore bien que je parle peu de ce que je visionne. Cependant, en janvier, j’ai adoré « Arrival » alors que je suis allée le voir au cinéma sur un coup de tête (la bande annonce m’avait refroidie mais je savais que Vert l’avait chroniqué et comme toujours, elle sait donner terriblement envie sans spoiler en lisant son avis).

.

Pile-à-Lire-plus-monstrueuse-que-le-monticule-lilliputien-des-sorties :
¤ CHATTAM Maxime : Autre-Monde – Malronce, tome 2
¤ CHAMBLAIN & NEYRET Aurélie : Carnets de Cerise, volume 4
¤ CHEVALIER Chloé : Fleurs au creux des ruines
¤ CHEVALIER Tracy : Prodigieuses créatures
¤ FARGETTON Manon : Le suivant sur la liste
¤ LACOMBE Benjamin : Alice au pays des merveilles
¤ LEHMAN & CRETY : Masqué – Le préfet spécial, volume 4
¤ PRIEST Christopher : La machine à explorer l’espace
¤ PRIEST Christopher : L’archipel du rêve
¤ WARE Éléonore : Aëlig

→ Janvier est le mois où je suis née et j’ai été particulièrement gâtée pour mon anniversaire : entre autres choses intéressantes, j’ai reçu beaucoup de livres (merci, merci !)

Résultat : +10 entrées ; -5 sorties

. Lire la suite…

RIGGS Ransom – Hollow City, tome 2

09/03/2017 16 commentaires

.

Hollow City, tome 2 de Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom RiggsTitre : Hollow City (Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 2)
Auteur : Ransom RIGGS
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir

.

Jacob et les enfants particuliers sont obligés de quitter l’île de Cainholm et leur précieuse boucle temporelle. Miss Peregrine se retrouve coincée dans son corps d’oiseau. Ils doivent trouver Miss Wren qui saura délivrer leur bien-aimée ombrune et aussi une autre boucle pour être protégés.

.
.

Dans ce deuxième tome, les personnages et leur particularité sont mieux exploités. On y découvre des bribes de leur histoire, du système des boucles temporelles et leurs ennemis, aussi. Jacob gagne en maturité de par sa qualité de leader. Ses discours intérieurs sont très grandiloquents. Lui et Emma sont un peu plus sur le devant de la scène afin de mener la troupe. On attend aussi qu’Enoch dérape à chaque page comme il a le rôle de la mauvaise recrue. Lire la suite…

Défi Valériacr0 – mars 2017 (4 ans !)

05/03/2017 10 commentaires

.

Defi valeriacr0

Le défi Valériacr0, c’est le combo de choc (et un poil drogué) que je forme avec ma copine Valériane. Peu de lectures en commun mais la bêtise et l’amour du blablatage futile, si. Et un objectif très sérieux de descente de PAL avec choix imposé chaque mois. Rien que cela !

Pour tout savoir, rendez-vous sur la page.

. . .

Impressions pour cette quatrième année :
.

4e année RÉVOLUE. Aka quatre années entières à se challenger. Là, on attaque la cinquième, donc. Depuis le début de notre défi en mars 2013, à nous deux, nous avons effeuillé 96 livres. Bam !

.

Toutes nos lectures sont répertoriées sur cette page.

.

Du côté des jokers, je n’en ai utilisés aucun, Valériane trois tout petits. Depuis 2015, on discute des conditions, mais on n’a pas trouvé de statut quo. Enfin, je crois. Vous pensez bien qu’on préfère parler de licornes violettes à paillettes plutôt que de jokers, hein.

.

 Pour Valériane, j’ai sélectionné : en mars, un titre évocateur qui pourrait presque correspondre à notre relation (j’ai rencontré Valériane le 17 mars 2016) ; pour avril, elle a découvert le titre de sa sélection en direct live car je lui ai placé le livre entre les mains (au sens propre) ; je ne pouvais pas laisser aller cahin-caha encore longtemps en mai alors qu’elle avait dans sa PAL un livre que j’ai adoré ; tous les mois, elle me bassinait avec le premier tome alors pour juin, je lui fais lire le tome 2 ; pour juillet, je lui choisis un livre qui lui permet d’apporter un peu d’eau à son magnifique moulin de guide touristique future professionnelle ; Liège, c’est New-York. Donc peket → fête → Les États-Unis → livre pour août ; c’était les vacances de Valériane en septembre, donc je l’ai récompensé avec le tome 1 de cette trilogie (adapté au cinéma) ; en octobre, Valériane a sauté à pieds joints dans un tas de feuilles ; je prends soin d’elle avec le mois de novembre avec une lecture doudou ; pour décembre, j’ai choisi un livre aux allures de conte et qui plus est, se révèle court ; janvier, mois de son anniversaire, j’ai sélectionné le livre qui avait été ajouté le plus proche du jour de naissance ; pour février, j’ai choisi un livre à-propos avec un titre à rallonge rigolo.

.

♥ Pour moi, elle a géré du pâté (ô métaphore pleine de poésie) quand on connait l’état de ma pile à lire qui s’établit à 83 livres au 1er janvier 2017 et qui se constitue de nombreuses séries.

¤ KING Stephen : 22/11/63
¤ BOWEN James : Un chat des rues nommé Bob
¤ LEE Harper : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
¤ MARCHE Stephen : La marche du loup
¤ PRIEST Christopher : La fontaine pétrifiante
¤ ST JOHN MANDEL Emily : Station eleven
¤ NORTH Claire : La soudaine apparition de Hope Arden
¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Recettes de famille, volume 8
¤ EDDINGS Leigh & David : La rédemption d’Althalus, tome 1
¤ VAN HAMME Jean & ROSINSKI Grzegorz : Thorgal – La magicienne trahie, volume 1
¤ JOYCE Graham : Lignes de vie
¤ FOLLETT Ken : Le Scandale Modigliani

.

Comme nous avons encore plein de munitions dans nos piles à lire, on ne va pas s’arrêter en si bon chemin 🙂

.

Bilan 4 ans défi Valériacr0Livres bleus par Betty B | Fleurs de valériane par Marie-Jeanne Cler

.

.

Impressions pour le mois de février :

Pour février, au vu de la grande PAL de Valériane, j’avais listé des livres pile poil dans le thème de la Saint Valentin. J’ai choisi un titre à rallonge et rigolo « Comment se sortir d’une poupée gonflable et de beaucoup d’autres ennuis encore » de Tom Sharpe (Wilt, tome 1). Elle l’a abandonné et elle a bien fait vu qu’il ne lui a pas plu du tout. Valériane m’a sorti de ma zone de confort avec « Le Scandale Modigliani » de Ken Follett, lui aussi sorti (mais de ma PAL) ; et qui ne fut pas une lecture sympa. Oui, donc on forme encore un combo de choc sur notre lecture févriette.

Sa chronique « Wilt » tome 1 de Tom Sharpe

Ma chronique « Le Scandale Modigliani » de Ken Follett

.

defi-valeriacro-fevrier-2017

.

Pour le mois de mars :
.

Livre Ce délicieux Dexter de Jeff Lindsay, tome 5Ce délicieux Dexter, tome 5 de Jeff Lindsay

Ouh, Chère Valériane !

Nous voici au début de la cinquième année de notre défi commun. C’est un peu – méga – fou quand on y pense. (Et c’est pas près de s’arrêter !)

Alors, tu vois, je fais les choses bien, j’officialise ma proposition de commencer cette année par une double-sélection-deux-en-un avec la continuation de notre Lecture Commune de la série Dexter de Jeff Lindsay. Are you readyyyy ?

.

Sa réaction :
Yep je suis ready!
Quel beau doublé!

.
Donc pas de surprise sur le titre que je vais lire
🙂 Je vous invite à découvrir le bilan annuel de Valeriane.

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Categories: Challenges & Défis Tags:

Van Hamme & Rosinski – Thorgal – Les trois vieillards du pays d’Aran

02/03/2017 16 commentaires

.

les-trois-vieillards-du-pays-d-aran-thorgalTitre : Les trois vieillards du pays d’Aran (Thorgal, tome 3)
Auteurs : Jean Van Hamme & Grzegorz Rosinski
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

Le pays d’Aran est sans reine et sans roi. Le peuple attend la personne qui triomphera d’une épreuve pour la couronner. Aaricia y arrive sans aucune difficulté et les événements s’enchainent. Thorgal doit se sortir d’un mauvais pas.
.
.

les-trois-vieillards-au-pays-d-aran-van-hamme-rosinski  Ce tome est une histoire indépendante. Elle ne donne pas d’éléments pour nourrir nos grandes interrogations par rapport à l’existence de Thorgal. Ce qui n’empêche pas l’aventure d’être agréable à suivre maintenant qu’Aaricia et Thorgal sont enfin mariés.
.

Du côté des personnages, Aaricia est encore un peu trop écervelée à mon goût. Il faudra attendre le huitième tome, Alinöe, pour la voir évoluer positivement. « Les trois vieillards du pays d’Aran » signe la première rencontre significatif, celle de la Gardienne des Clés.
.

Styles et dessins accusent un peu leur âge mais l’aspect désuet est avenant. Les couleurs sont moins criardes que le cycle de la reine des mers gelées. Grzegorz Rosinski commence à s’amuser sur le découpage des planches. L’histoire est aussi plus palpitante que les deux premiers tomes.
.

Bien que la chute soit prévisible, on se pose beaucoup de questions sur ce pays inconnu. L’histoire est tout de même bien ficelée et donne un aperçu de l’imagination de Jean Van Hamme. Elle fait appel au mystère ; l’immortalité revient comme thème principal, tout comme le passage du temps et l’oppression du peuple.

. Lire la suite…