Archive

Archives pour la catégorie ‘BRASEY Edouard’

BRASEY Édouard – Sortilèges et enchantements (Le Cabinet des Fées)

28/01/2016 14 commentaires

.

Sortileges et enchantements contes choisis par Edouard BraseyTitre : Sortilèges & enchantements (Le Cabinet des Fées, volume 2)
Auteur : sous l’orchestration d’Édouard Brasey
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa

.

L’édition originale de « Le Cabinet des Fées » est celle de Charles-Joseph de Mayer, et concentre des textes publiés entre 1785 et 1789, soit sous les règnes de Louis XIV et Louis XV. Ce monument littéraire regroupe quarante plumes.
.

sortileges et enchantements Il etait une foisCes contes sont tombés dans l’oubli alors qu’ils datent de la même époque que ceux de Perrault et des frères Grimm. Édouard Brasey leur offre une belle réédition : le premier volume était voué aux Créatures fantastiques et merveilleuses, le second se consacre aux Sortilèges & Enchantements.

. Lire la suite…

BRASEY Edouard – Le petit livre des Sorcières

28/10/2012 12 commentaires

.

Titre : Le petit livre des Sorcières
Auteur : Edouard BRASEY
Plaisir de lectureetoile 2 Livre à regrets

.

Vous connaissez les sorcières moches aux bas de laine et aux mentons en galoche ; vous connaissez les sorcières aux formes généreuses, celles au visage piqué de taches de rousseur mais connaissez-vous réellement leur folklore et leurs coutumes ?

.
.

Ce que j’adore de ce livre, c’est bien la couverture matelassée façon coussin bien rembourré. Ce petit livre de 64 pages n’est guère plus grand qu’une main ouverte. Il dispose aussi de son propre signet en tissu, comme un grimoire de grand.
.

J’ai été assez surprise de voir que les informations collectées ici et là ne se retiennent pas vraiment hormis quelques faits notables. J’ai trouvé que le travail de fond était ultra synthétique. Le livre regroupe également quelques tableaux sur le thème, notamment « Médée » d’Anthony Augustus Sandys (1829-1904), l’illustration des Douze Frères des frères Grimm, Anne Anderson (1874-1930) et quelques citations tirées d’autres livres. Cependant, les illustrations signées par Gestin ne sont à mes yeux pas ses meilleures.
.

Ce petit livre se lit très vite, en demi-heure, il se trouve bouclé. La partie historique est finalement celle qui prend le plus de place dans cet ouvrage. Les chapitres se concentrent sur deux voire trois pages maximum.

Il se révèle pourtant être une très bonne introduction pour les enfants dans le monde imaginaire. La lecture se doit d’être accompagnée pour expliquer certains faits comme le witch pricking qui consistent à piquer les sorcières pour voir si elles saignent à chaque fois et la noyade des femmes (si elle coule, ce n’était pas une sorcière, si elle flotte, c’en est une et elle finit sur le bûcher).

.
.
Ce petit livre renferme les premières notions sur les sorcières mais les informations peu nombreuses et les illustrations passables laissent un léger goût de déception au lecteur.

.
.

Sommaire :
Introduction
Les sorcières des contes
Les sorcières guérisseuses
Les sorcières jeteuses de sorts
Le sabbat des sorcières
Balai vole !
La chasse aux sorcières
Comment reconnaitre une sorcière ?
Les quinze crimes des sorcières
Les sorcières de Salem
Les derniers procès en Angleterre
La fin de la répression

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Si mon impression sur le livre est mitigée, il n’en est de rien quand au plaisir ressenti lors de la réception du cadeau d’Olya.

.

WongLi (Les chroniques de l’Imaginaire) en dit aussi quelques mots. Lael (Sous le feuillage) chronique ici toute la petite bibliothèque du Merveilleux dont est tiré ce petit livre.

CITRIQ
.

.

Hop, une petite participation au Challenge Halloween.

.

.

Categories: BRASEY Edouard Tags: