Archive

Archives pour la catégorie ‘SHEPARD Lucius’

SHEPARD Lucius – Abimagique

04/11/2020 5 commentaires

.

Couverture du roman Abimagique de Lucius ShepardTitre : Abimagique
Auteur : Lucius Shepard
Plaisir de lecture : Plaisir de lecture : notation 4 etoiles / Livre à découvrir Livre à découvrir

.

Un homme rencontre une femme, Abimagique. Cette femme est envoûtante, tant pour sa personnalité particulière que par son physique sensuel. Très vite, il emménage avec elle bien qu’elle reste silencieuse quant à son passé et qu’elle est obnubilée par la fin du monde qu’elle estime proche. Mais ces travers ne viennent pas entacher leur entente érotique.

.

On ne connaîtra pas le nom de cet homme ; il est le narrateur de l’histoire et s’exprimera à la deuxième personne du singulier. On sait qu’il est un jeune homme, étudiant à Seattle en 2004. La femme, Abimagique est puissante : son être dégage beaucoup de force mais aussi de mystère. Elle ne livre aucun détail de sa peur de l’apocalypse ou de son passé au narrateur. L’incertitude de ce dernier va venir submerger le lecteur.

.

Abimagique est le deuxième titre de la collection d’Une Heure-Lumière de Le Bélial’ que je découvre (le premier était Le temps fut d’Ian McDonald). Cette nouvelle a été traduite par Jean-Daniel Brèque et se dévore littéralement.
.

Ce récit est fantastique, celui qui se définit comme étant à la frontière entre réel et surnaturel, donc la difficulté est de démêler le vrai du faux. L’ambiance est particulièrement réussie, bien poisseuse et baignée de sensualité et de violence. Le tantrisme est débridé et même si elles ne priment pas sur l’histoire, il y a un nombre certain de scènes de sexe. La relation entre Abimagique et le narrateur a une place importante.
.

L’emploi d’une narration à la deuxième personne du singulier est particulier : elle demande une implication pour le lecteur ; et fonctionne très bien sur le format court. L’aventure est déstabilisante : on peut être tour à tour fasciné, perturbé voire horrifié. Cette histoire repose sur une rencontre, un fort attachement entre deux personnes dont les tenants sont flous. C’est une sorte de voyage hallucinatoire, celui de dérives ; et de son ambiance suintante. L’auteur apportera la réponse à la principale question mais laissera bon nombre d’interrogation en suspens pour offrir une fin ouverte.

.

————————————————————————~*

.

Logo du défi littéraire Valériacr0Logo du Challenge Halloween 2020Lecture sélectionnée par Valériane pour notre défi Valériacr0 d’octobre 2020.

Ouh ! Deuxième participation au challenge Halloween de cette année !

.

Boudicca (Le Bibliocosme)FeydRautha (L’épaule d’Orion), Lorhkan et les mauvais genresNevertwhere sont rentrés dans la maison d’Abimagique, aussi mystérieuse que sa propriétaire.

.

Categories: SHEPARD Lucius Tags: