Archive

Posts Tagged ‘livre jeunesse’

ROWELL Rainbow – Eleanor & Park

18 juillet 2014 21 commentaires

.

Eleanor & Park Rainbow RowellTitre : Eleanor & Park
Auteur : Rainbow Rowell
Plaisir de lectureetoile 3 Livre avec regrets

.

Eleanor vient d’arriver dans un nouveau lycée. Son rôle de tête-de-turc neuve commence dès sa montée dans le bus. Elle est balancée à droite à gauche dans l’allée du véhicule, elle se retrouve à s’écraser à moitié sur Park et la place vide à ses côtés. Ces deux-là ne partagent rien. Pourtant, Eleanor ne peut s’empêcher de lire les comics par-dessus l’épaule de Park. De ce discours silencieux, vont balbutier de nouveaux sentiments.

.

Eleanor & Park 02)°º•. Très bon point : ces protagonistes sont réalistes, tant sur leurs réactions et sentiments, que même sur des points plus secondaires comme leur physique et même les personnes qui composent leur famille.
.

Chaque adolescent possède un défaut sur lequel les autres vont s’acharner, généralement celui qui fait le plus mal. Deux niveaux de réaction : se fondre dans la masse (option principale et très commune) puis vouloir assumer sa personnalité un peu quand même ou devenir un véritable caméléon (option secondaire ; différente selon les caractères).
.

Les héros de Rainbow Rowell sont calibrés, pesés. Je trouve que l’écrivaine ne prend pas ses lecteurs pour des idiots ; et c’est sans aucun doute pour cette raison que je ne peux lui en vouloir, même si moi je n’ai pas accroché à ce livre (donc tu l’as compris, j’ai eu des lectures où j’ai clairement senti l’inverse et j’étais agacée par la plume de leur auteur).

.
.

Eleanor & Park 01)°º•. D’autres points sont à ajouter au talent de l’auteur : plusieurs thématiques sont intégrées en filigrane ; la romance entre ces deux personnages est un point central de l’histoire mais pas le seul ; malgré l’histoire d’amour, le récit n’est pas dégoulinant de mièvrerie ; Rainbow Rowell nous propulse dans les années 80 et leur culture : et magie, on adore (alors que bon, tu me parles d’un livre qui se déroule dans les 80’s, il se peut que, peut-être, a priori, je pince les lèvres).
.

Oui, Eleanor & Park sont touchants… pour les autres lecteurs. Si j’ai trouvé Park beaucoup plus fin – mais c’est totalement subjectif – et que la première partie était de loin ma préférée ; il m’a manqué clairement du contenu. Une certaine profondeur m’a fait défaut, j’espérais que l’histoire serait plus aboutie.
.

Vers la fin de toute histoire, il y a toujours un switch. LE moment épineux de l’intrigue… qui me fait passer généralement pour une grande insensible sans cœur car j’ose dire (quelque chose comme) « raaah, mais non, supprimez-moi cette partie inutile ». Et bien c’est là que mon impression générale sur « Eleanor & Park » a été scellée. Trop facile, trop irréaliste, trop « WTF » pour reprendre l’expression de Mélo (la blogueuse).

Peut-être que la traduction française est aussi à remettre en cause, car elle s’avère trop plate ?

Il n’en va pas moins que beaucoup de monde a été conquis, alors peut-être que toi aussi. La lecture est conseillée à partir de 13 ans.

.
.

« Eleanor & Park » c’est la rencontre de deux adolescents pas comme les autres, et pourtant si attachants pour le lecteur. De leur première rencontre totalement improbable, ces deux-là vont apprendre à se connaitre et à se reconnaitre. Mais ils n’existent pas qu’en tandem, chacun est secoué par la vie – et surtout par les autres. Sous forme de tranches de vie, ce roman nous entraine à la découverte de ces deux jeunes. Si le roman est parfait pour le public « jeunesse », il se peut qu’en lecteur adulte un peu plus difficile, une certaine profondeur manque pour vous faire décoller.

.
.

.

extrait Eleanor Park Rainbow Rowell

.Eleanor & Park 03

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture :Le coin secret pour les embrassades.

.

Dans le chaudron :
En jeunesse, qui suscitent des émotions
¤ Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes - un grand coup de cœur
¤ Nos étoiles contraires de John Green – un couple qui s’aime et qui espère bien faire perdurer ce sentiment longtemps
¤ Le monde de Charlie de Stephen Chbosky - où il y ait aussi question de mal être

 -

logo challenge Jeunesse Young Adult 2013

.

Et hop, une nouvelle entrée mon challenge jeunesse – young adult.

.

Carnet de lectures (Mélo), Fée bourbonnaise, Les histoires de Margaud, Les lectures de Cécile, Les lectures de Mylène, Plume de Cajou, Ptite Boukinette (Azariel), Sorcelleries (Sita) ont, elles aussi, failli être en panne de piles pour leur baladeur.

CITRIQ

.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec  en partenariat avec les éditions 12-21.
.

Pics : Eleanor & Park #01 par Candy8496, #02 par Palnk, #03 Park par Andiree.
.

CLAVEL Fabien – Métro Z

15 juillet 2014 11 commentaires

.

Metro Z Fabien ClavelTitre : Métro Z
Auteur : Fabien CLAVEL
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Exceptionnellement aujourd’hui, Emma, lycéenne, s’occupe de Natan sur le retour de la maison. Soudain, le réseau du métro s’agite : des bouches sont condamnées après ce qui semble être un attentat ou du moins une grosse explosion. Malheureusement, Emma perd son frère de vue. Elle tombe nez-à-nez avec C-Byl, jeune graffeuse ignorante du dernier événement qui a secoué ce monde souterrain. Ensemble, elles vont tenter de le retrouver.

.
.

Metro Z« Métro Z » propose une action qui ne se déroule que sur quelques heures. L’histoire est bien ficelée avec un début, une fin, une intrigue soignée, saupoudrée d’un peu de suspense et de peur.
.

L’auteur nous propose une descente aux enfers des plus réussies : le roman sonne juste et se lit d’une traite. La trame de départ et la thématique de la survie apportent des comportements tranchés et manichéens : l’humanité est poussée dans ses derniers retranchements. La présence de l’adulte-à-la-malette me semble dispensable bien que je comprenne l’intérêt de sa présence pour relever que peu importe l’âge quand il s’agit de survie et du comportement qui lui est lié. Par flashbacks, on revient également sur le regard d’Emma quant à l’autisme de son frère ; son ressenti évolue également sous nos yeux.

.

La couverture donne le ton où la problématique du zombie prend tout son sens. Comme nous sommes dans un livre estampillé ‘jeunesse’, il n’y ait pas question de scènes gores de massacre mais l’envie de susciter les premiers frissons. Finalement, on peut affronter les zombies autrement.
.

Le décor est glauque à souhait – surtout qu’on imagine déjà très bien des montres habiter ces lieux. L’environnement sous terre est plus que probable : le sentiment d’oppression est très bien rendu sur ce huis clos. L’atmosphère, bien que lourde est aussi parsemée de touches d’humour ; frôlant parfois le cynisme. Notons toutefois que l’histoire se termine en happy end ; pour les plus peureux d’entre nous ;)
En fin d’ouvrage, nous est proposé un petit dossier bien fichu sur les zombies. Lecture conseillée à partir de 12 ans.

.
.

« Métro Z » de Fabien Clavel est un roman prenant qui se lit d’une traite. Au cours de quelques heures, nous suivons Emma. Cette dernière tente coûte que coûte de retrouver son jeune frère. Cependant, le réseau du métro semble habiter par d’étranges êtres vivants. D’une plume incisive, l’auteur trace une histoire bien ficelée qui provoquera quelques frissons.

.
.

.extrait metro Z Fabien Clavel

.

Metro Z et marque-page

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : L’autisme a été déclarée Grande Cause Nationale en 2012.
Les deux chansons qu’écoutent Emma & C-Byl :
Lux Æterna de György Ligeti
Heat Miser de Massive Attack

.

Dans le chaudron :
Des livres jeunesse avec du zombie dans le dedans
¤ Vivants d’Isaac Marion
¤ Zombies Panic de Kirsty McKay
¤ Un blog trop mortel de Madeleine Roux

.

logo challenge Jeunesse Young Adult 2013Cette lecture peut également s’inscrire dans mon challenge jeunesse – young adult.
.

La prophétie des ânes (Cornwall) et Mutietseslivres auraient peut-être eu besoin elles aussi d’un comprimé de Viator®

CITRIQ

.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec les éditions Rageot.

Pic : White & Black par BirdChild.

.

FFORDE Jasper – Jennifer Strange, dresseuse de quarkons, tome 2

11 juillet 2014 16 commentaires

.

Jennifer Strange dresseuse de quarkons Jasper Fforde tome 2Titre : Jennifer Strange, dresseuse de quarkons (tome 2)
Auteur : Jasper FFORDE
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Dans les Royaumes Désunis, Snodd IV règne sur celui d’Hereford. La magie n’a plus tant d’attrait qu’à être utile : enlever en un seul coup la poussière de toute la maison, ranger par ordre alphabétique des arbres en les déplaçant.

Jennifer Strange se trouve toujours en intérim à la gestion de Kazam, en l’absence du Grand Zambini. Elle s’occupe de cinq magiciens et a pour assistant, Grizz, un enfant trouvé. Se présente à eux Mlle Chard qui souhaite récupérer un anneau perdu pour son client pour 5000 brouzoufs. Tous se mettent à la tâche sauf que l’anneau ne souhaite pas être retrouvé et même pire, il est sous un sortilège vieux et puissant.

D’autres occupations s’ajoutent alors : Perkins doit passer son permis de magie, Moobin s’essaie à la téléportation – en lorgnant sur le mode de fonctionnement de l’élan transitoire ; et un concours de reconstruction de pont a lieu vendredi prochain avec pour challengeur iMagie, l’entreprise concurrente. Tout ceci pourrait presque se résoudre facilement sauf que les cas de surtension de magie se multiplient.

.
.

Jennifer Strange dresseuse de quarkons Jasper Fforde 02)°º•. Notre jeuner narratrice Jennifer Strange est le pragmatisme même. C’est sans doute la qualité recherchée – voire la seule souhaitée – quand il faut gérer cinq magiciens. Son assistant Grizz aime les glaces, les gaufres et poser des questions. La moto de Dame Mawgon réalise un bruit reconnaissable «tchoucoutchoucoutchouc».
.

─ Si un lambeau d’intégrité vous tombait dans l’âme, il mourrait de solitude.

Jennifer Strange

.

L’antipathique Blix change de nom pour devenir Blix-le-Tout-Puissant et son entreprise devient iMagie (car tout est plus cool en plaçant un i devant). On s’attend également à ce que Boo l’ex-Magnifique mette une mandale à toute personne parlant de magie, on ne s’étonne plus du fétichisme pour les tampons en caoutchouc du frère inutile du roi.
Voilà, ça c’est normal. Nous sommes dans le royaume d’Hereford.

.
.

)°º•. Dès la prise en main du livre, j’ai su que j’allais passer un bon moment ; il faut dire que j’avais adoré le premier tome « Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons ». L’ouverture m’a d’ailleurs tout de suite tapé dans l’œil :

.
"Pour tout quarkon, il existe un quarkon égal et opposé".
Mlle Boolean Smith, Sorcière (retraitée)

.

Jennifer Strange dresseuse de quarkons Jasper Fforde 01Cette lecture divertissante tient surtout de l’intrigue absurde. Absurde mais bien pensée car tous les éléments sont reliés entre eux, comme des notes sur une belle portée de musique. Chaque chose à sa place ; Jasper Fforde inclut une logique interne à l’univers.
.

L’inventivité de Fforde est impressionnante, tant sur les menus détails – comme le shandar, l’unité d’énergie sorciérique – que sur les aspects plus profonds – comme le pourquoi du comment du caractère de Boo ; la vision BO55.
L’exploitation de la magie est totalement inédite : on se retrouve avec une magie seulement « utile » et de toute façon, très mal vue par les habitants.
.

Cette intrigue épique se compose de dialogues enlevés, de jeux de mots à toutes les pages, des clins d’œil agréables à retrouver, des situations cocasses en-veux-tu-en-voilà, des notes de bas de pages exquises, de l’humour qui ne manque pas. Il n’y a pas de temps mort, les retournements de situation sont nombreux et pourtant la trame s’avère soignée.

Ce livre est un remède pour un moral au top. Coloré, inventif, j’ai été charmée. Je me suis bidonnée. Et en plus, j’ai relevé un nombre conséquents de citations (argument ultime)

.

Bien que le titre français soit un peu approximatif, la traduction de Michel Pagel aide bien au plaisir de lecture. L’interrogation qui m’interpelle reste son placement en « série jeunesse ». Hormis l’âge de la protagoniste et l’accès « tout public » du récit, nous avons tout de même une densité certaine d’intrigue et de l’humour de second degré.

.
.

« Jennifer Strange, dresseuse de quarkons » met en scène de nouveau nos personnages préférés. Cette troupe mal troupée de bras cassés est attachiante, attendrissante. On peut dire que la poisse est de la partie pour les dernières aventures de Kazam. Le récit est blindé d’humour et cet univers si absurde n’en est pas moins extrêmement bien soigné.

.
.

extrait Jennifer Strange dresseuse de quarkons Jasper Fforde

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Pourquoi avoir attendu si longtemps pour le tome 2 ? Tu me diras, ce sera toujours de l’attente en moins pour la sortie du tome 3 (parution UK avril 2014, ahem)
.

Dans le chaudron :
¤ Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons (tome 1)
D’autres auteurs rigolos
¤ Gail Carriger
¤ Christopher Moore
¤ Terry Pratchett

.

Cette lecture commune avec Phooka est une envie partagée depuis la lecture du premier tome effectué fin 2012. On s’était dit qu’on lirait le deuxième ensemble. Et puis, tu connais la suite : la synchronisation des agendas a été difficile ; d’autres lectures nous semblaient tellement plus attirantes. On regrette un peu d’avoir laissé le temps couler. Mais on a adoré ce livre !
.

logo challenge Jeunesse Young Adult 2013

.

Ce livre est une entrée supplémentaire pour mon challenge jeunesse – young adult.
.

.

Les carnets de Radicale et Muti et ses livres auraient rêvé d’avoir un coup de tampon du frère inutile du roi sur leur permis de magie.
CITRIQ

.

Pics : #01 Couverture anglaise ; #02 Quarkbeast par Justin.

.

PRATCHETT Terry – Le monde merveilleux du caca par Mlle Félicité Bidel

20 juin 2014 22 commentaires

.

Le monde merveilleux du caca par Mlle Félicité Bidel Terry PratchettTitre : Le monde merveilleux du caca par Mlle Félicité Bidel
Auteur : Terry PRATCHETT
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Geoffroy s’en va en séjour chez sa grand-maman à Ankh-Morpork. Dès son arrivée, un pigeon lui fait dessus… en voilà une chance ! Il décide alors de commencer une collection de caca et veut ouvrir le premier musée des excréments.

.
.

le monde merveilleux du caca Terry Pratchett 04

.

le monde merveilleux du caca Terry Pratchett 01La grand-mère de Geoffroy est plutôt favorable mais c’est surtout Humphrey Tout-Court, le jardinier qui va l’aider dans sa quête. Grâce à cette dernière, il va rencontrer plusieurs personnalités… dont Henri Roi qui lui fait visiter les entrepôts et lui explique quelle est la base de sa fortune.
De fil en aiguille, il va récolter les étrons de plusieurs animaux pour son projet de conservatoire – bien qu’il existe aussi le cabinet des curiosités à l’Université de l’Invisible.

.
.

Ce livre jeunesse a été écrit par Mlle Félicité Bidel, célèbre écrivain d’Ank-Morpork. Terry Pratchett a réussi à obtenir les droits pour publier l’ouvrage hors du Multivers. Il nous l’offre, avec ses annotations.

le monde merveilleux du caca Terry Pratchett 03La couverture et l’aspect du livre en toile sont tout à fait désuets et charmants. Les illustrations qui honorent le récit sont celles de Peter Dennis. A la traduction française, nous retrouvons l’incontournable Patrick Couton.
.

Le titre qui prête à sourire en est le parfait reflet du contenu. Comme vous pouvez vous en doutez, ce livre ne parle pas que de caca. C’est le jeune Geoffroy qui se lance dans l’aventure, que nous apprécierons de suivre.

Point de scatologie dans ce récit, mais davantage l’art et la manière d’en causer avec un point sur les règles d’hygiène indispensables. L’humour demeure sympathique mais absolument pas potache. C’est dans les notes que nous retrouverons ce second degré des plus appréciables.
.

Quelques références sur le Disque-Monde sont éparpillées ici et là mais ne dérangeront en rien la lecture si on ne connait pas les fameuses Annales. Le livre est accessible au jeune public, à condition d’accompagner la lecture, car je ne pense pas qu’avec son aspect vintage, il devienne le roman favori. Mais c’est le public adulte qu’il convaincra le mieux !
.

Il ne vous reste plus qu’à découvrir ce livre si vous souhaitez savoir :

  • Pourquoi le caca des chats est-il le seul ingrédient que les sorcières ne se risquent pas à utiliser ?
  • À quoi ressemble le caca des dragons (draco vulgaris, draco nobilis) ?
  • Pour quel usage est vendu le caca d’éléphant ?
  • Avec quoi peut-on confondre le caca de gargouille ?

.
.

« Le monde merveilleux du caca par Mlle Félicité Bidel » est le roman jeunesse apprécié par tous les habitants d’Ankh-Morpork. Ce délicieux conte pour enfant revient sur les aventures de Geoffroy et son envie de créer le premier musée du caca. Illustrations et récits s’unissent pour former un petit livre bien amusant.

.
.

le monde merveilleux du caca Terry Pratchett 02

extrait le monde merveilleux du caca Terry Pratchett

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Ce qui permet de faire fortune.

.

Dans le chaudron :
¤ Clotaire se déguise de Janik Coat (un livre jeunesse illustré plein d’humour)
¤ La mer et les petits poissons de Terry Pratchett (une nouvelle peu connue sur les Sorcières du Disque-Monde)

.

logo challenge Jeunesse Young Adult 2013.
Oh mais ce petit livre au titre évocateur est parfait pour mon challenge jeunesse – young adult.
.

CITRIQ

.

Pics : Toutes les illustrations sont de Peter Dennis.
.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 109 autres abonnés