Archive

Archives pour la catégorie ‘Vie de lectrice’

Et que le cul te PàL ! #01

08/12/2017 19 commentaires

.

Logo "et que le cul te PAL" blog Livrement

.

Voilà un article dédié à ma pile à lire !

Bien que je résume les entrées et les sorties mensuellement dans mes ronds de sorcière, il me tenait à cœur de vous parler plus longuement de cette montagne de livres non lus que nous possédons tous (plus ou moins, d’accord). De mon côté, tout est consigné en PAL, aussi bien le papier que le numérique, tous formats.
.

Ce sont des articles ponctuels que j’aime beaucoup déguster chez les copinautes. Je pense notamment à feu « Un dragon dans ma PàL » de Tigger Lilly (spoil : elle a tué sa PAL) ; « Un TARDIS dans ma PàL » de Vert (Nevertwhere) et « Chani et sa PAL » où Chani raconte la vie de sa PAL en épisodes comme une série télévisée.
.

Il y a déjà quelques mois – oui, bon, plus d’un an (procrastination, bonjour !) – que je voulais me lancer dans l’exercice. Me voici avec un article et un titre plein de délicatesse et d’élégance. À l’origine, nous trouvons une expression ariégeoise « Et que le cul te pèle ! », amicale et souvent annoncée de manière tonitruante lors des aurevoirs. « Allez, salut ! » « Salut… et que le cul te pèle ! » (C’était ça ou le tout-pourri « Les livres se ramassent à la PàL »).

.
.
Je vous livre ici un magnifique graphique qui montre avec évidence… une grande stabilité.

.

J’ouvre mon blog littéraire le 6 janvier 2009. Et je crois que je ne sais pas où j’ai mis les pieds yeux.

2009 : Je ne tiens pas de PAL et je réalise un bilan sommaire où j’indique les 66 lectures réalisées.

2010 : Bam. Je liste mes livres. Ça y est, ma PAL est née au 1er janvier. Et j’apprends qu’une PAL, cela peut être terriblement sauvage (et une entité indépendante).

2011 : Au cours de l’année, j’ajoute autant de livres que j’en possédais soit 143 (pour un total de 286, cher Watson). Le mois de février est catastrophique : 27 livres arrivent d’un coup.

2012 : Je mets des outils de lutte en place : je participe à plein de lectures communes et c’est l’année aussi où je participe le plus à des challenges. Réponse : cela ne fonctionne pas, trop de livres tentants rejoignent ma PAL.

2013 : Je suis passée symboliquement sous la barre des 100 livres en PAL avant de remonter illico. Belle et vaine tentative. Seulement 56.5% des livres ajoutés au cours de l’année ont été lus, c’est le plus petit taux depuis 2010.

2014 : Ma PAL atteint le seuil ‘ciel’ maximal de 340 livres au cours de l’année. Rien ne va plus. Je fais du tri.

2015 : J’ai ajouté « peu » de livres dans ma pile à lire ; soit 30% de moins que la plus petite année des cinq dernières (cela représente tout de même 89 livres). 100% des livres ajoutés au cours de l’année ont été lus !!! C’est le moment de sabrer un truc.

2016 : Je commence l’année avec une PAL sous la barre des 100 ! (C’est l’élément sur le graphique qui attire l’œil). La réalité est que ma PAL au cours de l’année est toujours au-dessus des 100. Pour peu que je m’approche du seuil, ma PAL remonte immédiatement. C’est l’effet yoyo. J’ai lu 101 livres et surtout j’ai grignoté d’autres millésimes (des livres ajoutés les années précédentes).

.
→ Le plus grand frein, comme pour d’autres lecteurs, c’est d’acquérir plus de livres que je ne peux en lire (mais quel esprit perspicace !). En moyenne, 79% des livres ajoutés au cours de l’année ont été lus. Ce qui me laisse 21% résiduels par an que je veux toujours lire. Ces « millésimes » sont les livres les plus durs à dégommer.

.
.

Alors que me les livres non lus étaient rangés avec les livres lus dans mes bibliothèques, je me suis demandé physiquement ce que représentaient mes livres papier non lus regroupés (et qui accessoirement tiennent en hauteur sur un rayonnage de 24 cm donc exit les bandes dessinées et les livres illustrés). Alors, à chaque début de mois en 2016, je me suis prêtée au jeu et ai photographié « la place ».

.

Gif animé de la PAL papier en 2016 du blog Livrement

.

.

Categories: Vie de lectrice Tags:

Rencontre avec Guy Gavriel Kay ♡

13/11/2017 26 commentaires

.

Rencontre avec Guy Gavriel Kay blog Livrement

.

Vendredi 10 novembre, j’ai bravé le froid, le vent, la pluie et la nuit – en vélo ! – pour rencontrer Guy Gavriel Kay. Ce n’est qu’en début d’après-midi que j’ai su que l’auteur, accompagné de Jean-Claude Dunyach et Jean-Daniel Brèque venait à la librairie Ombres Blanches quelques heures plus tard.

.

Faire découvrir Ombres blanches à Guy Gavriel Kay, lui a fait sortir les yeux comme le loup de Tex Avery.

Jean-Claude Dunyach

 

J’ai énormément apprécié ce rendez-vous car il s’agissait d’une véritable discussion. Il n’y avait pas de déroulement « bateau » et toutes les questions de Jean-Claude Dunyach étaient intéressantes. Guy Gavriel Kay est un très bon orateur – et on voit qu’il a l’habitude – car son élocution est parfaite : rythme lent, prononciation de toutes les lettres et nous pouvions facilement comprendre son trait d’humour… J’en viens aussi à souligner que la traduction de Jean-Daniel Brèque était délicieuse ; et même s’il est traducteur de profession, je suis toujours admirative d’une traduction en live aux tournures intelligentes et compréhensibles.

.

Rencontre Guy Gavriel Kay, Jean-Claude Dunyach et Jean-Daniel Brèque
.

Le tout s’est déroulé en petit comité, bande de chanceux que nous étions. Les échanges ont duré une heure durant lesquels on a envie de se replonger irrémédiablement dans les livres de l’auteur maintenant qu’il nous a apporté une nouvelle lumière sur ses écrits.
.

Ce que j’apprécie dans la plume sont les éléments qui ont de l’importance aux yeux de l’auteur ; comme la recherche intense d’informations, réussir l’immersion dans un univers, et la finesse des détails.
.

Il nous a également livrés un secret, mais je ne pourrais le communiquer sous peine d’y passer ont-ils tous trois annoncé. Je vous laisse avec quelques phrases que j’ai retenues :

.

Je veux décrire le monde de façon telle que vous, lecteurs, puissiez entrer en immersion autant que je le fais. Les sens – toucher, goût, odorat, etc – doivent être travaillés pour que le lecteur ait l’impression d’y vivre. Ce sont donc des univers fictionnels que l’on a l’impression de connaître pourtant.

.

Les recherches prennent un an à un an et demi et c’est la partie la plus passionnante de mon travail. Apprendre, apprendre et apprendre encore.

C’est encore le stade où j’apprends et j’adore ça. Arrive le moment où il faut ressortir tout ce qu’on a appris afin qu’il soit digne des gens et des lieux. C’est là que les choses se corsent.

.

Quand on est sérieux dans son art, on se rend compte du fossé entre ce qu’on a appris et ce qu’on arrive à mettre sur papier. Le procédé de l’écriture est de diminuer ce fossé qui sépare l’idéal du réel.

.

Je vais faire une confession : je n’ai jamais rédigé un seul résumé de livre de toute ma vie.
Aux éditeurs, je leur dis que j’écris un livre, que je ne peux pas en parler et qu’ils l’auront quand il sera terminé.
Je fais ça pour deux raisons :
1/ J’aime torturer mon éditeur,
2/ Aujourd’hui, il arrive de plus en plus qu’un livre fuite et les gens essaient de deviner ce que l’auteur va écrire. Et parfois, comme il y a des malins, certains vont tomber juste et je ne veux pas que les lecteurs sachent ce que j’écris.

.

Guy Gavriel Kay en dédicace, blog Livrement

.

Si vous suivez le blog depuis longtemps ou si nous en avons déjà parlé, vous savez que « La tapisserie de Fionavar » est mon œuvre préférée. Alors, je savais déjà que j’emportais le premier tome. C’était émouvant pour moi d’expliquer – enfin de m’exprimer en français et d’avoir autour de moi trois traducteurs pour basculer en anglais – la raison. D’abord, je l’ai remercié pour cette rencontre, puis j’ai signalé avoir apprécié tous ses livres. Mais que j’avais un attachement particulier à la trilogie sus-citée pour deux raisons : les livres étaient des survivants, ils ont résisté à un dégât des eaux puis à un incendie, et c’est l’œuvre que j’ai le plus relue de toute ma vie et qu’il y avait un effet qui ne m’est jamais arrivé avec un autre livre, mon ressenti pour les personnages a évolué. Paul que je détestais est devenu mon préféré de par son vécu et sa personnalité.
Il a été un peu abasourdi, mais je garde sa réponse pour moi. Et après avoir signé mon exemplaire, il m’a fait un clin d’œil (et oui !).

.

J’avoue ne pas penser un jour rencontrer l’auteur – sauf si je me décidais à parcourir toute la France pour le voir à un festival (un jour…) – j’ai donc l’impression d’avoir eu la berlue. Ce fut le cas aussi en rencontrant Ted Naifeh.

.

→ Quelques informations : au mois de janvier, les éditions L’Atalante republieront « Tigane » et probablement en août 2018, paraîtra la version française de « Children of Earth and Sky » traduit par Mickaël Cabon.

→ N’hésitez pas à découvrir l’interview de l’auteur en septembre 2015 sur le blog Book en Stock.

.

Au cœur d’une histoire, il y a toujours un mystère que seul l’auteur connaît.

.

.

Dédicace de Guy Gavriel Kay pour Livrement

.

Categories: Vie de lectrice Tags:

L’imaginaire et le mois des blogueurs

04/10/2017 7 commentaires

.

Logo Le mois de l'imaginaire

.

Ce mois d’octobre est la première édition du « Mois de l’imaginaire ». C’est la volonté de plusieurs éditeurs de mettre en avant les littératures d l’imaginaire ; en communicant autour de leurs auteurs et de leurs catalogues. Différents acteurs organisent des événements dans toute la France.
Le communiqué de presse, la page officielle FB.

.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que les Dames Phooka et Dup de Book en Stock orientent la thématique pour ce « mois de » spécial vers les blogueurs. Les participants sont listés ici.

Chaque jour de la semaine à 17h est publiée une interview et deux les jours du week-end et le mercredi. Comme pour toute édition, vous êtes chaleureusement conviés à poser vos questions à l’interviewé en commentaire 😉

.

Logo "le mois de" du blog Book en stock - octobre 2017

Categories: Vie de lectrice Tags:

Les Aventuriales 2016

21/09/2017 2 commentaires

.

Les Aventuriales 2016

.

Le week-end prochain, 23 et 24 septembre, aura lieu la nouvelle édition des Aventuriales à Ménétrol en Terre du Milieu (en Auvergne, proche de Clermont-Ferrand). Toutes les informations par ici.

Et bien malheureusement, je ne pourrai pas m’y rendre cette fois. Alors, c’est le moment de vous raconter mon passage en 2016. Parce que c’était super vraiment méga chouette bien, vous savez.

.

Partie pour le week-end du 24 et 25 septembre 2016 en Auvergne, c’est seulement la veille que j’ai entendu parler de ce salon. Comme c’était à 20 minutes de l’endroit où je me rendais, je me suis dit que ce serait chouette d’y faire un crochet. J’ai embarqué mon Amoureux et mon petit frère.
.

Bon et l’information qui m’a ultra-motivée c’est la présence de Nadia Coste 😽. Il faut dire que nous n’avions jamais pu nous rencontrer car elle se rend à des salons et festivals qui me sont géographiquement difficilement accessibles.

.

Chemin pour Les Aventuriales

Salle pour Les Aventuriales
.

Partie dans la précipitation – rappel : je n’avais eu vent de l’événement que la veille – je n’ai même pas emmené un de ses romans à faire dédicacer (mais ce n’est pas très grave) (en même temps, je préfère avoir oublié plutôt que de passer la nuit à savoir LEQUEL j’allais prendre). J’ai emmené l’exemplaire de « Métaphysique du vampire » de Jeanne-A Debats (livre offert à mon chéri, qu’on a lu et adoré tous les deux) ainsi que « Ysambre » de Séverine Pineaux & Mickaël Ivorra.

.

Livres dédicacés pour les Aventuriales

Dédicace Séverine Pineaux

Dédicace Jeanne-A Debats
.

Parmi ces 120 auteurs et illustrateurs, j’ai pris plaisir à retrouver Jean-Claude Dunyach – que je croise souvent, habitant la même ville et trainant nos guêtres dans la même librairie – il était d’ailleurs en pleine écriture de « L’enfer du troll » (La suite de « L’instinct du troll ») ; Arthur Ténor aussi, un auteur allier-né que je connais depuis belle lurette car mon petit frère était fan de la série « Le félin » (j’ai aussi lu les tomes) et je l’ai croisé plusieurs fois à des rencontres. J’ai regardé Séverine Pineaux dessiner la dédicace dans mon livre (la prochaine fois, j’emmène un des nombreux marque-pages que je possède).

Il y avait évidemment la rayonnante Nadia Coste ( — Tu as vu , il y a Nadia Coste ! Tu sais qui c’est ? — Oui, je sais très bien de qui il s’agit me répond mon Amoureux. Il parait qu’on a quelques-uns de ses livres à la maison) et j’étais ravie de pouvoir échanger un bon moment avec elle (j’assume totalement mon statut de fan). Et Jeanne-A Debats qui était fort repue du très bon repas mais ravie de voir que son livre se lisait encore.

Et puis il y a tous ceux vers qui je n’ai pas osé aller, n’ayant pas lu un de leur écrits, et ceux qui m’étaient inconnus non plus. Ce fut l’occasion aussi d’y rencontrer Maureen et de lui offrir un petit cadeau (depuis le temps qu’on se côtoie virtuellement parlant… !) (mais je n’ai même pas pensé à prendre une photo ensemble, snif). J’avais confectionné des biscuits mais personne n’en a goûtés (je me suis donc dévouée).

.

Jean-Claude Dunyach aux Aventuriales

Arthur Ténor aux Aventuriales

Séverine Pineaux aux Aventuriales

Nadia Coste aux Aventuriales

Jeanne-A Debats aux Aventuriales

.

Comme mon passage n’a pas été planifié, je n’ai pas participé aux activités proposées : jeux de plateau, projection de court et moyen métrages, conférences et tables rondes. J’ai admiré l’espace bibliothèque bien chouette et les expositions (figurines, peintures) et la démonstration de l’Académie des Jedis Auvergnats.

.

On se donne rendez-vous pour l’édition 2018 ? 😉

.

Editions du Chat Noir aux Aventuriales

Les Aventuriales - déguisement

Les Aventuriales - Auteurs

Les Aventuriales - Table de livres

Les Aventuriales - Bibliothèque

Les Aventuriales - CosplayLes Aventuriales - Les Jedis Auvergnats

 

Cadeaux pour MaureenCadeaux pour Maureen ; photo de Maureen ©
.

Affiche les Aventuriales 2016

.

 

Categories: Vie de lectrice Tags:

Clic-Clac 📷 Les bibliothèques en 2017

19/09/2017 38 commentaires

.

Bibliothèques en 2017 de Livrement

.

En avril 2012, je vous présentais mes bibliothèques classico-classiques : l’une pour tous les ouvrages « graphiques » – bandes dessinées, comics, livres illustrés – et la seconde, pour les romans.

Cette dernière venait tout juste de prendre sa place dans la pièce aka. le bureau – chambre d’amis. Cette bibliothèque en hévéa a été construite sur-mesure par nos soins. Elle était optimisée pour prendre tout l’espace disponible sur un mur à « de là », jusqu’à « de là » (à savoir : de la mini bibliothèque des mangas jusqu’à la fenêtre avec vitres ouvertes). Je parlais « d’immensité » : 230*156 cm.

.

Bibliothèque des romans installée

.

Et sur les photos, on ne s’en rend pas compte. Les blogueuses-devenues-copines, Eirilys & Mutinelle, me l’ont attesté après s’être exclamées devant sa grandeur en venant à la maison. Moi qui mesure 160cm, le sommet de mon crâne arrive tout juste au rayonnage des Pratchett (à chercher sur la photo) et je peux embrasser ma bibliothèque d’une phalange de chaque côté en tendant les bras.

Autant vous dire qu’en avril 2012, on se sentait en mode « on est laaaaarge ». Il y avait de quoi faire avant la remplir ! Peut-être même toute une vie ? Oui, une vie de 5 ans de deux lecteurs qui lisent plus sur liseuse que sur papier. Voilà.

.

Bibliothèque des romans en 2012

.

Une bibliothèque, ça vit.

Premier fait : alors oui, il y a des livres qui arrivent en permanence. Argument qui atteste les deux paragraphes précédents : la bibliothèque contient actuellement 473 livres ! (contre à peine une centaine en 2012).

Second fait : cette bibliothèque est faite pour nous suivre et être déménagée si un jour l’occasion se présente. Elle est totalement démontable. Mais lourde. Sauf que vous voyez, son mouvement, c’était hypothétique.
Il a fallu complètement la vider et la démonter pour :
♦ détapisser et repeindre la pièce en août 2013
♦ installer le parquet flottant en août 2015
♦ installer le nouveau bureau (et donc la décaler de deux centimètres, argh) en août 2017
(tous les deux ans, en août, quelle régularité !)
→ Et OUI, je me suis fouettée avec tous mes marque-pages tant c’était une épreuve À CHA-QUE-FOIS !

.

Bibliothèque en déplacement

.

J’aurais aimé penser à prendre une photo chaque année pour voir l’évolution de mes bibliothèques. Alors, que je parlais de ce regret à Valériane, j’ai acté. J’ai sorti l’appareil photo. Clic-clac. La bibliothèque dans son jus.

Cette bibliothèque peut même être nommée une médiathèque étant donné qu’elle héberge les CD aussi. Et il y a des tas de boites qui contiennent des marque-pages, et des marque-pages qui ne sont pas contenus dans des boites. C’est un peu l’apocalpyse sur les rayonnages du bas. Concernant la bibliothèque « graphique », j’ai aussi pris des photos mais je les garde pour moi car elle est en mode « à ranger / en transit » : il y a un peu de bazar et aussi des bibelots que je n’avais pas envie de déplacer (sinon je ne l’aurais jamais pris cette foutue photo !).

Avec l’installation du nouveau bureau, la mini-bibliothèque des mangas a disparu. Ces derniers doivent intégrer celle des romans. Alors, vous le voyez venir, on est en plein tri… par le vide (et là, c’est une nouvelle aventure qui démarre).

 

Bibliothèque des romans en 2017

Moriarty au milieu des livres

Raspoutine gardien des livres

Tri de la bibliothèque
Mouvement "Gardera ? Gardera pas ?"

Un peu de place dans la bibliothèque

Moriarty dans le seul espace libre de la bibliothèque

.

 

Categories: Vie de lectrice Tags:

Chats et rat de bibliothèque

13/08/2017 44 commentaires

.

Lecture et chats

.

Quand une personne se balade sur le blog – ou sur les réseaux sociaux associés – elle comprend instantanément que je suis l’humaine de deux boules de poils. En 2013, j’avais écrit un billet pour vous présenter mon duo félin. J’ai même mis en place un tag « chat » pour indiquer quand on en trouve un dans le livre que j’ai lu et chroniqué.

.

Chats de Livrement

.

.
.

Je ne pensais pas que reprendre cette catégorie de « Vie de lectrice » me serait aussi douloureux. Mon chat noir, Orphée, est mort. Évoquer mon compagnon de lecture – entre tant d’autres qualificatifs – fait encore venir les larmes. Ce n’est pas juste un animal qui s’éteint, c’est une partie de ma vie qui a été amputée. Et ô combien j’ai eu mal à mon cœur.
.

Bien que je partage mes avis de lecture, ce blog est avant tout mon journal de lectrice au sens large ; j’avais donc besoin d’écrire quelques mots sur le départ d’Orphée. J’ai déjà reçu beaucoup de messages, pensées et câlins bienveillants et j’en remercie les expéditeurs.

.

Orphée dans la nature

Portrait d'Orphée

Orphée dans l'arbre à chat

.

.

Chez nous, on considère que les chats vont par paire. Il n’était pas question de laisser Raspoutine notre tuxedo, sans copain de jeu. L’arrivée d’un nouvel habitant a permis d’alléger un peu notre peine à tous. Au hasard des journées d’adoption, notre balade nous a conduits à rencontrer et à adopter un chaton issu de l’association féline qui s’était occupée de Raspoutine. Moriarty a déjà fait connaissance avec les livres, en croquant quelques pages de Thorgal (maiiis) et il n’aime – pour l’instant – pas trop que je lise car il préfère que mes mains le caressent. C’est également une nouvelle recrue pour la bataille à qui siégera sur le fauteuil de lecture.

.

Moriarty à la sieste

Moriarty chaton

.

.

Et comme ici, on ne fait pas de jaloux, j’inclus aussi des photos de Raspoutine. Je ne manque pas de surnoms pour mon loulou et toute personne est « en fondance » devant lui tellement « il est trop mignon ! ». S’il ne mord plus le dos de mes livres comme dans sa prime jeunesse, il reste persuadé qu’un livre est l’accessoire top confort pour dormir dessus, que ce soit une liseuse ou un pavé de 1600 pages.

.

Bâillement de Raspoutine

Regard de Raspoutine

Raspoutine au calme

.

 

Categories: Vie de lectrice Tags:

Bloggiversaire, 8ème.

06/01/2017 94 commentaires

.

Il y a des choses un peu dingues. Il y a des jours, aussi.
Comme aujourd’hui, où il y a 8 ans, j’avais décidé d’ouvrir un blog de lecture.
Maintenant, je suis une blogueuse-dinosaure. Et c’est un statut fondamentalement bien.
.

Le blog créé par hasard est toujours efficace pour m’occuper les mains et l’esprit même si je ne sais toujours pas prendre de l’avance et planifier des billets. Je crois qu’en vérité, je n’ai pas trop envie d’apprendre. Et puis, je préfère lire.
.

Il y a toujours des listes, des tas de carnets, des entrées dans des clubs, des mails et surtout des sourires dans vos mots.

Je suis un dinosaure, oui, mais dinosaure qui défend l’importance de l’écrit sur le oueb. Je suis blogueuse, lectrice, suiveuse et commentatrice de blogs. Les réseaux sociaux, c’est bien (et c’est éphémère), les échanges, c’est mieux. Et j’avoue une très large préférence pour les commentaires. Ceux que vous laissez chez moi, ceux que je laisse chez vous et nos réponses mutuelles. Parce que sans ça, sans eux et sans vous, et bien je ne serai tout simplement pas blogueuse depuis 8 ans. Ça me tient à cœur, vous le savez. Plus qu’un anniversaire de blog*, en fait.
.

Je termine donc ce billet en gratifiant tous ceux qui prennent le temps d’interagir avec moi.
Et je remercie tout particulièrement les personnes qui s’impliquent et s’appliquent en commentaires sur mon blog en cette huitième année, six femmes : Valeriane, MarieJuliet, Lupa, Lutin82, TiggerLilly, Vert.

.

Je clôture avec la phrase de tradition :

.

Merci et love sur vous les gens ! ♥
.

purple emoticon

.

.

.

bloggiversaire-livrement-8-ans

.

*  plus qu’un anniversaire de blog, les chats à ronrons, les mandarines en hiver, le thé qui brûle la gorge, le silence de la nuit, les couleurs du ciel, les licornes, les paillettes, les licornes à paillettes, les livres, les bibliothèques, les sourires, les gâteaux, le plaid tout chaud, l’oreiller moelleux, les tas de mails, les sms et plus encore les lettres postales, les listes de tout, les listes de rien, les listes que j’oublie, les listes que je retrouve, les boîtes entières de marque-pages, les carnets remplis sur une seule feuille, les carnets jamais finis, les carnets encore à commencer, les rires, l’amoureux, les amis, le regard croisé d’inconnus, le gel sur les feuilles, le sable qui brûle les pieds l’été, les balades, mon fauteuil de lecture, la cueillette de mûres, la danse-de-mon-salon,  des tas & des tas de petits bonheurs, sont bien plus importants.

Categories: Vie de lectrice Tags:

Bilan lecture, 8ème.

03/01/2017 53 commentaires

.

Loho bilan lecture 2016Voilà un petit point de lecture – annuel, cette fois – parce qu’il est bien pour mon moral de prendre le temps de se dire, que lire, c’est chouette. Cette fin d’année n’est pas la fin d’une période ni le début d’une autre ; c’est juste une occasion. De la lecture, de la page tournée, de la pile à lire apaisée. DU LIVRE. (bordel.) (ah non, je n’ai pas à dire ça sur un blog de lecture).
.

En fait, j’aime donner quelques chiffres, comme ça. Dans un billet. Mais je préfère manger des mandarines (ça, je vous l’ai déjà dit l’année dernière). Et j’aime bien AUSSI supprimer les livres lus de ma liste Mes Envies Livresques.

.

Alors, vite, vite, vite, allons-y !
Prenez votre serviette de bain.

.
En 2016, j’ai lu 128 livres soit 83 romans et 38 livres graphiques (8 livres illustrés, 15 bandes dessinées, 15 comics). 33824 pages au total dont 2414 pages graphiques.
.

2818 pages par mois, 650 pages par semaine, 92 pages par jour, 4 pages par heure. Ce qui donne 1 livre tous les trois jours. Toute page lue plus d’une fois à cause d’une Grande-Fatigue-de-la-Tavernière n’a pas été comptabilisée. (En vrai, j’ai presque lu trois fois l’entièreté de mes bibliothèques, hein).

.

Pour rappel :
2010 : 168 livres, 36386 pages
2011 : 143 livres, 34180 pages
2012 : 125 livres, 29846 pages
2013 : 91 livres, 24921 pages
2014 : 116 livres, 33299 pages
2015 : 118 livres, 35937 pages

.

2016 est une année qui ne ressemble pas à une autre. Du moins, pas à sa précédente, 2015. Mais c’est normal, cette dernière était exceptionnelle puisque j’avais ajouté peu de livres (enfin « peu » pour moi, soit 89) et je les avais tous lus.
.

Cette année, seuls 13 livres acquis n’ont pas été encore lus. Certains auraient été difficilement lisibles en les circonstances – lesquelles ? L’histoire ne nous le dit pas – 2 font partie d’une lecture commune (Dexter avec Valériane), 4 volumes sont des suites d’une longue saga (Thorgal), 2 ont été reçus à Noël-délai-court-pour-terminer-au-31 (tomes 2 et 3 de Miss Peregrine) et 1 ressemble à une encyclopédie (Le panorama illustré de la fantasy et du merveilleux). Ce qui me reste quatre livres 2016 à dévorer au plus vite (et pour mon plus grand bonheur).
.

Mais LÀ où j’ai réussi – vraiment, je veux dire – c’est de commencer 2017 avec une Pile à Lire plus petite qu’au 1er janvier 2016. Soit respectivement 83 contre 89 livres. Ouhouh, fête ! Tournée de mandarines, les copains.
(La fille qui en vrai, n’a lu que six livres sur l’année écoulée) (C’est pas vrai, j’ai des preuves)
.

Tout est pris en compte : le papier, le numérique et l’audio ; les romans et les livres graphiques. Ma PAL a atteint le point culminant de 204 livres pour arriver à 83 livres le 31 décembre 2016.
Ma liseuse PRS-T1 est toujours parmi nous (enfin chez moi, exactement), la longévité de la batterie m’étonne toujours ; les livres audio ont pris un peu plus de place dans ma vie sans que le reste en pâtisse (écoute durant les transports en commun et durant les transports de par mes pieds essentiellement)
.

J’ai aussi grignoté des morceaux de ma pile à lire d’autres millésimes. 4 livres ajoutés en 2014, 12 ajoutés en 2013, 3 ajoutés en 2012, 1 ajouté en 2011 et 2 ajouté en 2010. Il me reste moins de 7% du total à écouler pour chaque an (exception faite avec 2013 qui affiche un beau 18%, soit 43 tomes de Thorgal dont 32 que j’ai déjà lus plein de fois).
.

Après que je vous aie livré tous ces nombres, il est important de dire que le plaisir est surtout de lire. Et puis comme je vous l’écrivais en introduction, SURTOUT le plaisir d’effacer de la page du blog tous les titres lus l’année dernière. (FOLIE, bonjour !)

.

Allez, salut.

.

Points de lecture annuels : 2ème année, 3ème année, 4ème année, 5ème année, 6ème année, 7ème année.

.

Categories: Vie de lectrice Tags:

Bonne année

01/01/2017 59 commentaires

.

Bonne année, voeux 2017 Livrement

Bonne année

Que 2017 vous soit magique !

.

Categories: Vie de lectrice Tags:

Livres lus en 2016

31/12/2016 32 commentaires

.

Petit tour d’horizon des livres lus en 2016  🙂
En images, par ici.
Ceux de 2009, 2012, 2013, 2014 et 2015.

.

Romans SFFF
.

etoile1 ¤ ARTHUR G.D. : Eos
etoile 4 ¤ BULARD-CORDEAU Brigitte : Mes secrets de sorcière, grimoire en cuisine
etoile 3 ¤ BRASEY Édouard : Sortilèges & Enchantements
etoile 4 ¤ CHATTAM Maxime : Autre Monde – L’Alliance des Trois, tome 1
coeur notation                   ¤ CHEVALIER Chloé : Récits du Demi-loup – Les Terres de l’Est, tome 2
etoile 3 ¤ CLÉMENT Paul : Les Décharnés
etoile 4 ¤ ¤ COLIN Fabrice : Les étranges sœurs Wilcox – Les masques de sang, t3
etoile1 ¤ COREY James S.A. : The Expanse – L’éveil du Léviathan, tome 1
etoile 4 ¤ COSTE Nadia : L’empire des auras
etoile 3 ¤ COSTE Nadia : Seuls les alligators vous entendront crier
etoile 3 ¤ DEBATS Jeanne A. : Plaguers
etoile 4 ¤ DELANEY Joseph : L’Épouvanteur – L’erreur de l’épouvanteur, tome 5
etoile 4 ¤ DELANEY Joseph : L’Épouvanteur – Le sacrifice de l’épouvanteur, tome 6
etoile 5 ¤ DUFOUR Catherine : Outrage et rébellion
etoile 5 ¤ EVANS Nicholas : L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux
etoile 3 ¤ EDDINGS Leigh & David : Rédemption d’Althalus – Les yeux d’Émeraude, t1
etoile 3 ¤ EDDINGS Leigh & David : Rédemption d’Althalus – Les trois grimoires, t2
etoile 4 ¤ FAYE Estelle : La Voie des Oracles – Aylus, tome 3
etoile 2 ¤ FINK Joseph & CRANOR Jeffrey : Bienvenue à Night Vale
etoile 3 ¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – Le ver à soie, tome 2
etoile 3 ¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – La Carrière du Mal, tome 3
etoile 4 ¤ GAY Olivier : Le noir est ma couleur – Le piège, tome 5
etoile 3 ¤ GREGORY Daryl : Afterparty
etoile 4 ¤ GREGORY Daryl : Nous allons tous très bien, merci
etoile 5 ¤ HAUCHECORNE Anthelme : Journal d’un marchand de rêves
etoile 4 ¤ HAUCHECORNE Anthelme : Le Nibelung – Le Carnaval aux Corbeaux, tome 1
etoile 4 ¤ HENRY Loïc : Les océans stellaires
coeur notation                   ¤ HOBB Robin : Les aventuriers de la mer – Le seigneur des trois règnes, t7
coeur notation                   ¤ HOBB Robin : Les aventuriers de la mer – Ombres et flammes, t8
coeur notation                   ¤ HOBB Robin : Les aventuriers de la mer – Les marches du trône, t9
etoile1 ¤ HOWEY Hugh : Phare 23
etoile 4 ¤ ILLIANO Rozenn : Fêlures
etoile 4 ¤ ILLIANO Rozenn : Notre-Dame de la mer
etoile 4 ¤ ILLIANO Rozenn : Trilogie Town
etoile 4 ¤ JUBERT Hervé : M.O.N.S.T.R.E. – Homo Wendigo, tome 7
etoile 5 ¤ KING Stephen : 22/11/63
etoile1 ¤ KING Stephen : Misery
etoile 4 ¤ KLOETZER Laurent : Vostok
etoile 2 ¤ KURTZ Katherine : La trilogie du Roi Kelson – Le bâtard de l’évêque, tome 1
etoile 2 ¤ KURTZ Katherine : La trilogie du roi Kelson – La justice du roi, tome 2
etoile 2 ¤ KURTZ Katherine : La trilogie du roi Kelson – La quête de St Camber, tome 3
etoile 2 ¤ KURTZ Katherine : La trilogie du roi Kelson – Une femme pour le roi, tome 4
etoile 2 ¤ LAWRENCE Théo : Mystic City, tome 1
etoile 4 ¤ LINDSAY Jeff : Dexter dans de beaux draps, tome 4
etoile 3 ¤ LURIE Susan & HELLER Jason : Chair de poule – Gare aux monstres !
etoile 3 ¤ MARCHE Stephen : La faim du loup
etoile 3 ¤ MARTIN G.R.R. : Le Trône de fer – Les dragons de Meereen, tome 14
etoile 3 ¤ MARTIN G.R.R. : Le Trône de fer – Une danse avec les dragons, tome 15
etoile 5 ¤ MURAKAMI Haruki : L’étrange bibliothèque
etoile 2 ¤ NICHOLLS Stan : Orcs – La compagnie de la foudre, tome 1
etoile 2 ¤ NICHOLLS Stan : Orcs – La légion du tonnerre, tome 2
etoile 2 ¤ NICHOLLS Stan : Orcs – Les guerriers de la tempête, tome 3
etoile 4 ¤ NORTH Claire : La soudaine apparition de Hope Arden
etoile 5 ¤ PRATCHETT Terry : Annales du Disque-Monde – Nobliaux et Sorcières, t14
etoile 2 ¤ PRATCHETT Terry : Nation
etoile 5 ¤ PRIEST Christopher : La fontaine pétrifiante
etoile 4 ¤ PRIEST Christopher : L’inclinaison
etoile 3 ¤ ROZENFELD Carina : Zalim, tome 1
etoile 5 ¤ ST JOHN MANDEL Emily : Station eleven
etoile 3 ¤ TREBOR Carole : Lumière, le voyage de Svetlana
etoile 2 ¤ THORNE Jack : Harry Potter et l’enfant maudit, Parties Un et Deux
etoile 4 ¤ WALTON Jo : Le subtil changement – Une demi-couronne, tome 3
etoile 4 ¤ WEBB Holly : Rose et le fantôme du miroir, tome 4
etoile 5 ¤ WILLIAMS Tad : Autremonde – Autremonde, tome 1
etoile 5 ¤ WILLIAMS Tad : Autremonde – L’ombre de la cité d’or, tome 2
etoile 5 ¤ WILLIAMS Tad : Autremonde – Le fleuve entre les mondes, tome 3
etoile 5 ¤ WILLIAMS Tad : Autremonde – Les voiles d’illusion, tome 4
etoile 5 ¤ WILLIAMS Tad : Autremonde – Les exilés du rêve, tome 5
etoile 5 ¤ WILLIAMS Tad : Autremonde – La montagne de l’éternité, tome 6
etoile 5 ¤ WILLIAMS Tad : Autremonde – Le chant des spectres, tome 7
etoile 5 ¤ WILLIAMS Tad : Autremonde – Les dieux de lumière, tome 8
etoile 3 ¤ YANCEY Rick : La 5e vague – La dernière étoile, tome 3

.

.

Livres graphiques SFFF
.

etoile 5 ¤ BEAUPOMMIER Aurélia : La Cuisine des Sorciers
etoile 3 ¤ BRAVI Soledad : Bart is back
etoile 3 ¤ BRUN Barbara & Lili Pissenlit : Cléofée, tricoteuse de mots
etoile 4 ¤ BRUN Barbara & Lili Pissenlit : La véritable histoire de Buttercup
etoile 5 ¤ COLLETTE Xavier : Inktober, sketchbook, volume 2
etoile 4 ¤ COLLETTE Xavier & MONCOMBLE Gérard : Seigneur Puma
etoile 3 ¤ KIRKMAN Robert : Walking dead – Sur le sentier de la guerre, volume 20
etoile 3 ¤ KIRKMAN Robert : Walking dead – Guerre totale, volume 21
etoile 4 ¤ LACOMBE Benjamin : Madame Butterfly
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Goût décès, volume 1
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Un goût de paradis, volume 2
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Croque-mort, volume 3
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Flambé !, volume 4
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Première ligue, volume 5
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Space cakes, volume 6
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Dégoûts et des douleurs, v7
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Recettes de famille, volume 8
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Tendre poulet, volume 9
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – Bouffer froid, volume 10
etoile 4 ¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu – La grande bouffe, volume 11
etoile 4 ¤ LEMIRE Jeff & NGUYEN Dustin : Descender – Étoiles de métal, volume 1
etoile 3 ¤ MOURIER Davy : La petite mort(e)
etoile 3 ¤ PERU Olivier : Zombies – Les moutons, volume 4
etoile 4 ¤ PERU Olivier : Zombies Néchrologies – Mort parce que bête, volume 2
etoile 5 ¤ PETERSEN David : Légendes de la Garde – Automne 1152, volume 1
etoile 5 ¤ PETERSEN David : Légendes de la Garde – Hiver 1152, volume 2
etoile 4 ¤ WILSON Willow & ALPHONA Adrian : Mrs Marvel – Métamorphose, volume 1
etoile 3 ¤ ZANDONELLA Caterina : Algorythme Neutron
coeur notation                   ¤ Van Hamme & Rosinski : Thorgal – La Magicienne trahie, volume 1
coeur notation                   ¤ Van Hamme & Rosinski : Thorgal – L’Île des mers gelées, volume 2
coeur notation                   ¤ Van Hamme & Rosinski : Thorgal – Les trois vieillards du pays d’Aran, v3

.

.

Autres livres
.

etoile 4 ¤ BOWEN James : Un chat des rues nommé Bob
etoile 3 ¤ BOUSQUET Charlotte : Tant d’étoiles dans la nuit
etoile 3 ¤ Chiflet : Les chats
etoile 4 ¤ DE LA CROIX, SIGNOL & ROLAND : Le chat qui n’aimait pas les poils
etoile1 ¤ DE ROBERT Olivier : Un pet au casque
etoile 4 ¤ DE VIGAN Delphine : D’après une histoire vraie
etoile 3 ¤ DE VIGAN Delphine : No et moi
etoile 4 ¤ DUFRANNE Michel & LEFEVBRE Severine : Journal d’une femen
etoile 4 ¤ DUPEREY Anny : Les chats de hasard
etoile 3 ¤ FRAIN Irène : Le chat, anthologie
etoile 4 ¤ Lapuss’ : Putain de chat
etoile 5 ¤ Laurel : Comme convenu, volume 1
etoile 2 ¤ LEE Harper : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
etoile1 ¤ MALABRE Marion & Lulu Inthesky : Je suis une vraie fille
etoile 3 ¤ NOTHOMB Amélie : Pétronille
etoile 3 ¤ Souillon : Hello Fucktopia
etoile 5 ¤ RENNER Benjamin : Le grand méchant renard

.

Categories: Vie de lectrice Tags: