Archive

Archives pour la catégorie ‘NGUYEN Dustin’

Rond de Sorcière #96

17/07/2018 16 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Juin est comme un long fleuve de la lecture tranquille.
.

📝 J’ai rédigé un récapitulatif sur mon challenge « Fin de Série ». Ô qu’il est délicat de poursuivre en même temps deux objectifs : dégommer ma pile à lire – essentiellement papier – et continuer les séries en cours.
.

🎯 Pour ce mois-ci, Valériane avait la possibilité de proposer une pré-sélection pour notre défi : j’ai gardé Fantômette se pacse de Cécile Vargafitg ; mais ce n’était pas le bon moment pour qu’elle rencontre ce livre. La sélection de Valériane à mon égard s’est portée sur le premier tome de Stefan Platteau que j’ai beaucoup aimé : une chouette incursion.
.

🚀 Le dimanche de l’imaginaire du mois s’est déroulé à l’abri de quatre murs par risque de pluie. Nous étions une petite équipe et la tablée s’est partagée équitablement entre sucré et salé… le tout saupoudré de conversations.

.

📽 Côté écran, j’ai visionné « Au revoir là-haut » (oui, j’apprécie Albert Dupontel) et Pitch Perfect 3 avec une intrigue tirée par les cheveux mais avec tout plein de chansons. Après avoir vu de nombreux extraits, je me suis décidée à voir le spectacle « Je parle toute seule » de Blanche Gardin dans son intégralité. La mission de juin était d’acheter des places pour son prochain stand-up « Bonne nuit Blanche », une date dans ma ville – en mars 2019 ! – et les tickets se sont arrachés en deux heures (mais j’ai obtenu le précieux sésame !).
.

🖥 Au niveau de mon grade de « sérivore » : j’ai terminé la saison 5 de BiTS, toujours distrayant. Si vous ne connaissez pas encore ce magazine sur la pop culture, vous pouvez découvrir les 182 épisodes disponibles gratuitement. Découvert sur le tard, j’ai adoré les maisons de Grand Designs (on n’est absolument pas sur de l’imaginaire sauf si l’on estime que c’est du domaine du rêve). J’ai tenté de faire durer les épisodes de Grace & Frankie, mais j’ai fini par terminer la quatrième saison ; il y a toujours du fun dans les épisodes mais aussi des moments d’émotions-gorge-serrée. La saison 2 de The Good Place ne m’a pas convaincue alors que j’avais passé un bon moment avec la première (snif). Je n’ai fait qu’une bouchée de la saison 2 de Santa Clarita Diet (pardon), que je suis avec appétit (re-pardon) pour les dialogues, moins pour l’intrigue. Alors que j’ai testé et abandonné Lost in space, j’ai encore du mal à faire mes adieux à la superbe série Mozart in the jungle après 4 saisons.

.

Ils ont été catapultés dans ma Pile à Lire :
¤ DIXEN Victor : Phobos Origines H.S.
¤ LEMIRE Jeff & NGUYEN Dustin : Descender, volume 5
¤ STRÖMQUIST Liv : I’m every woman
¤ STRÖMQUIST Liv : L’origine du monde
¤ VAUGHAN Brian & STAPLES Fiona : Saga, volume 8

Je continue ma découverte de Phobos au format audio. On m’a gentiment prêté les deux livres de Strömquist et j’ai acquis la suite de deux excellentes séries graphiques.

Résultats : +4 entrées ; -9 sorties
.

Livres acquis en juin 2018 par le blog Livrement

.

Romans SFFF

.

Couverture du livre "L'évangile cannibale" de Fabien Clavel, publié aux éditions ActuSFL’évangile cannibale – Fabien Clavel
Plaisir de lecture Livre avec regrets
Chronique complète
Depuis sa sortie – janvier 2014 chez ActuSF – j’étais curieuse de ce roman du simple fait qu’il y ait des zombies dans le dedans. Les blogopotes avaient majoritairement passé un très bon moment. Peut-être en attendais-je trop car je suis passée à côté. L’idée de départ : des petits vieux aient réussi à survivre en pleine apocalypse zombie est une bonne idée de postulat. Le protagoniste volontairement antipathique est une sal*perie avec les autres (secrets, vols et délires sénilo-paranoïaques). À 90 ans, il devient le chef d’une équipe de bras cassés. Une scène m’a dérangée, je la trouve superficielle car elle n’apporte rien à l’intrigue et j’ai fini par décrocher. Bien qu’il y ait quelques trouvailles et références religieuses bien placées, l’humour n’a pas su me toucher. Habituellement, je suis assez friande du côté décapant des romans Z.

.
.

Couverture du livre "Ma pire semaine de vacances" de Nadia Coste publié aux éditions CastelmoreMa pire semaine de vacances – Nadia Coste
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
J’ai trouvé que ce roman était idéal à dévorer lors d’une journée pluvieuse de vacances. J’ai apprécié que l’écologie soit la trame de fond du récit, apportant une réflexion certaine aux conséquences des actes humains. L’histoire offre une fraîcheur avec des personnages crédibles, qui pourraient être nos voisins. La plume de Nadia Coste est à suivre et à lire, les yeux fermés (enfin, presque).

.
.

Couverture du roman Phobos origines de Victor Dixen de la collection RPhobos Origines ; Avant qu’il soit trop tard – Victor Dixen
Plaisir de lecture :v Livre sympa
Tome 1, tome 2Considéré comme un hors-série, ce volume est aussi un préquel. Victor Dixen se focalise sur l’histoire des prétendants masculins. À partir de leur entretien de sélection, l’auteur nous offre quelques détails de leur vie avant décollage et surtout pour quelle raison ils s’engagent sur le programme Genesis. C’est enthousiasmant de découvrir ces six points de vue, et des bribes de leur vie qui ont indéniablement formé leur personnalité. Ce livre se révèle nécessaire pour enfin comprendre ces hommes. Comme Conseillé, je l’ai lu après avoir terminé le deuxième tome ; le troisième tome fait d’ailleurs allusion à quelques détails découvert ici.

.
.

Couverture de la trilogie des Héritiers de Katherine Kurtz : le livre contient "Le calvaire de Gwynedd", "L'année du roi Javan" et "Le Prince félon"La trilogie des Héritiers – Katherine Kurtz
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
L’univers des Derynis
C’est avec grand plaisir que je me suis plongée dans l’ultime livre du cycle des Derynis. Il reste encore quelques récits non traduits en français mais qui s’avèrent des compléments (codex, archives et nouvelle). À la mort de Cinhil, ses fils vont devoir prendre la relève en assurant de manière permanente un séant « Haldane » sur le trône. Commence alors la vague de persécutions contre les Derynis. Dans un univers moyenâgeux, Katherine Kurtz nous emmène à travers Gwynedd où population humaine et personnes douées de magie doivent cohabiter. L’aspect politico-religieux est dense car il sert de berceau où la tension naîtra. L’intrigue est toujours prenante et on aime suivre cette famille bien que le système de magie ne sera guère plus développé que dans les autres trilogies existantes (on maîtrise vite le fonctionnement de cette magie entre les éléments de communication et les éléments de protection).

.
.

Couverture du livre Manesh de Stefan Platteau, premier tome de la série Les sentiers des Astres, parution aux éditions J'ai luManesh (Les sentiers des Astres, tome 1) – Stefan Platteau
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Chronique complète
Pour ce premier tome, Stefan Platteau nous offre deux récits qui s’emmêlent. En la qualité de conteurs, nous retrouvons Manesh – à la double personnalité – et Fintan, barde sur la gabarre du capitaine Kalendûn Rana, sur laquelle est recueilli le premier. Au fur et à mesure, on s’imprègne du récit comme l’on entre dans la forêt si vivante. Le récit ni épique ni explosif permet de profiter pleinement de la musicalité, et des atmosphères que l’auteur distille pour son univers. Plusieurs mythologies s’entremêlent pour offrir une histoire riche.

.

.
.

Titres graphiques SFFF

.

Couverture du tome 1 A la recherche de Féerie de Jean-Baptiste Monge et Erlé FerronnièreCouverture du tome 2 A la recherche de Féerie de Jean-Baptiste Monge et Erlé FerronnièreÀ la recherche de Féerie, tome 1 et 2 – Jean-Baptiste Monge et Erlé Ferronnière
Plaisir de lecture Livres fantas… tique
Ces deux albums renferment l’histoire et les preuves de deux scientifiques qui auraient découvert un monde Merveilleux. Le Petit Peuple est au cœur du récit et des dessins. Tout part d’un sifflet d’argent magique trouvé dans la forêt par Anatole de Batignolles et Louis de Kornandon. Les aventures sont racontées sur la forme épistolaire. On découvre alors les diverses peuplades, leur us et coutumes, leur habitat, leur vêture. La richesse des illustrations et l’imagination de ces deux hommes sont époustouflantes et l’on pourrait aisément s’interroger sur la probabilité de l’existence des fées et lutins.

.
.

Couverture du tome 1 Carnet de croquis de Jean-Baptiste Monge publiés aux éditions au bord des continentsCouverture du tome 2 Carnet de croquis de Jean-Baptiste Monge publiés aux éditions au bord des continentsCarnet de croquis : Archives de Féérie, tomes 1 et 2 – Jean-Baptiste Monge
Plaisir de lecture Livres fantas… tiques
Dans ces deux carnets, l’illustrateur revient sur les illustrations abouties ou abandonnées. En présentant ses croquis, il commente son ressenti : ce qui est à valoriser, ce qui cloche dans la morphologie du petit peuple et des éléments associés entre eux. Il est plaisant de voir une planche où les croquis sont améliorés pour donner naissance à un dessin complet ou une peinture finalisée ; et qui est alors visible dans « À la recherche de Féerie ». Les volumes donnent l’impression d’observer en catimini Jean-Baptiste Monge dans son atelier.

.
.

Couverture du tome 5 de Descender par Lemire et Nguyen, titré "Le soulèvement"Le Soulèvement (Descender, volume 5) – Jeff Lemire et Dustin Nguyen
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Volumes 1, 2, 3, 4
Descender est une série explosive tant sur le scénario que sur les dessins. Le mariage de Lemire & Nguyen est harmonieux et l’on ne verrait pas meilleur combo pour cette saga-là. La trame scénaristique est soignée et complexe. Comme pour les volumes précédents, l’histoire est rythmée et le suspense augmente encore. Les équipes sont séparées et disséminées dans toute la galaxie ; si parfois l’un des fils narratifs semble s’éloigner, on suppose aisément qu’il va bientôt rejoindre les autres. Les aquarelles sont sublimes et ce cinquième tome nous présente de non moins magnifiques doubles pages. Percutant et beau !

.
.

Couverture du tome 8 de Saga de Jeff Lemire et Fiona StaplesSaga, volume 8 – Brian Vaughan et Fiona Staples
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
Volumes 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Dans l’optique permanente d’une ode à la tolérance, Vaughan et Staples nous entraine dans un huitième volume en valorisant l’union interraciale interdite d’Alana et Marko, la nature transgenre d’un des personnages et les questions sur le sexe de la part d’Hazel. C’est un récit qui prône une grande liberté également. Je suis gourmande de la créativité de Saga, c’est réellement un space opera savoureux. Les personnages ont pour objectif de sans cesse s’améliorer et leur optimisme malgré les mésaventures est honorable. Les arcs narratifs sont nombreux, dus à la palette de personnages. J’avoue que j’ai une préférence pour Hazel, la suivre et la voir évoluer. L’ingéniosité favorise l’agencement de tous les détails. La lecture est fluide et truffée de multiples rebondissements. La série est graphiquement solide : c’est coloré et inventif et l’on en prend plein les mirettes.

.
.

Lectures du mois de juin 2018 du blog Livrement

.

.

Au mois de juin… Je passe du temps avec ma filleule en tête-à-tête | Et ce premier week-end m’entraîne au dimanche de l’imaginaire | On profite du beau temps avec les copains en dégustant du tapioca-lait-de-coco-fraises, frais et délicieux | Puis, je confectionne une charlotte aux fraises et aux biscuits roses de Reims pour d’autres | Avec les copains, on avance grandement dans le jeu T.I.M.E. stories, en dévorant trois scénarios durant le mois (donc trois rendez-vous) | Instant collage au lait avec ma filleule | Et si possible, appuyer sur le papier pour le faire disparaitre dans le liquide | Après l’anniversaire de mon amoureux, on a fêté celui d’une copine | Et déguster une fabuleuse paëlla | Admirer chaque jour le déploiement de la nouvelle feuille de monstera deliciosa | J’organise à la va-vite un pique-nique entre voisins pour profiter du beau temps | On passe un bon moment au parc d’à-côté jusqu’à la nuit tombée | Découvrir un restaurant d’application en compagnie de Chantal | Puis un café confidentiel | Faire pousser un chat en pot | Regarder avec la même intensité les nuages que le bleu-violet de mon hortensia | Fabriquer une carte licorne de toute beauté | Et savourer ensemble des plats et de doux moments | Commencer mon nouvel agenda estampillé ‘Wingardium Leviosa’ | Donner mes fraises au neveu-presque-tout-neuf | Profiter du barbecue pour proposer un fromage rôti | Réussir à prendre Marie en photo | Alors que le mien, Moriarty, s’incruste toujours quand je veux prendre quelques clichés.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Rond de Sorcière #90

30/12/2017 20 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Décembre est un bon mois de lecture. Les vacances aident, l’envie de dégommer ma Pile à Lire aussi. C’est le plus gros mois de l’année avec 13 entrées (Noël a dû avoir eu lieu il y a quelques jours, je pense)
.

Pour le défi Valériacr0 : Valériane m’a permis de retourner dans la série de L’assassin royal de Robin Hobb car j’ai lu le septième tome « Le prophète blanc ».
.

Ce mois-ci, je vous ai écrit le premier épisode « Et que le cul te PàL ! » où je vous parle des flux bibliothécaires : pile à lire, nombre de livres ajoutés, nombre de livres lus et j’ai même partagé des photos de mes livres papier.
.

J’ai eu aussi très chaud car mon tome 2 de Comme Convenu de Laurel s’est perdu dans la nature (ou dans les espaces verts de ma résidence). Sans savoir d’où il (re)venait, il est apparu 10 jours après « réception » par on-ne-sait-qui dans ma boite aux lettres. Ouf !

.

Les petites nouveautés :
¤ AIACHE Véronique : L’art de la quiétude
¤ CHAMBLAIN Joris & NEYRET Aurélie : Les Carnets de Cerise volume 5
¤ Collectif Historia : Thorgal et la saga des Vikings
¤ DEGLIN Jean-Luc : Crapule
¤ DELANEY Joseph : Les Sorcières de l’Épouvanteur, hors-série
¤ Laurel : Comme convenu, volume 2
¤ Lapuss : Putain de chat 3
¤ LEMIRE Jeff & NGUYEN Dustin : Descender – Mise en orbite, volume 4
¤ LŒVENBRUCK Henri : Nous rêvions juste de liberté
¤ LOVECRAFT Howard Phillips & BARANGER François : L’appel de Cthulhu illustré
¤ MITCHELL David : L’âme des horloges
¤ O’CONNOR Denis : À pas de velours
¤ SURZHENKO Roman & Yann : La jeunesse de Thorgal – Slive, volume 5

→ Le quatrième tome de Descender et L’appel de Cthulhu sont à l’origine des cadeaux reçus par Mon Amoureux mais comme je suis tout aussi intéressée que lui, ils entrent en PAL à la même date. La BD « Crapule » m’a été offerte par Hilde.

Résultats : +13 entrées ; -17 sorties

.

Acquisitions des livres en décembre 2017 blog Livrement

Acquisitions livres graphiques décembre 2017 blog Livrement

.

.

Romans SFFF

.
Couverture du livre "Confessions d'un elfe mangeur de lotus" de Raphaël Albert publié aux éditions MnémosCouverture du livre de bois et de ruines de Raphael AlbertConfessions d’un elfe fumeur de lotus ; De Bois et de Ruines (Sylvo Sylvain, tomes 3 et 4)
Plaisir de lecturenote : 4 Livres à découvrir
Tome 1, tome 2
Le tome 3 permet une plongée entière dans le passé de Sylvo Sylvain : l’auteur revient sur sa naissance, les premiers cycles de sa vie, son rôle nouvellement adopté. Nous y rencontrons sa famille, l’arbre où il vit et les règles de la communauté. Ces détails sont habilement amenés car le détective les revit en se trouvant sous l’emprise de la drogue. Le tome 4 réinvestit le présent dans lequel Panam et ses habitants vont si mal. Sur l’ensemble de la série, l’écriture facilite l’attachement au protagoniste et aux personnages secondaires. On foule aussi les pavés de la capitale et on découvre les indices à leur rythme. C’est une saga réussie car l’intrigue est bien ficelée, l’univers imaginé accessible et on se surprend à l’engloutir d’un seul coup tant l’immersion est aboutie.

.
.

Couverture du recueil de nouvelles Les Sorcières de l'Épouvanteur de Joseph DelaneyLes Sorcières de l’Épouvanteur, hors-série – Joseph Delaney
Plaisir de lecture Livre avec regrets
La série
Alors que j’allais commencer le neuvième tome de la série appelé simplement « Grimalkin et l’Épouvanteur », la note d’intention en prologue m’invite à me plonger dans le hors-série. La phrase « Depuis, [Grimalkin] a raconté dans ‘Les sorcières de l’Épouvanteur’ l’origine de la haine qu’elle voue à son ennemi juré, le Malin » était terriblement tentante. Cette petite bifurcation n’entrave en rien mon envie de retourner dans l’univers de Joseph Delaney. Il s’agit là de plusieurs récits, rapportés par John Gregory, Tom Ward, Alice Deane mais aussi des sorcières avec Dora la cracheuse et Grimalkin. L’originalité de ce volume repose sur les sorcières en tant que narratrices. Cependant, les nouvelles n’amènent que peu de détails sur l’histoire « générale » – même concernant la haine de Grimalkin – et leur lecture est amplement facultative. Je n’ai pas trouvé grand-chose à me mettre sous la dent.

.
.

Couverture de L'o10ssée de Folio SF : recueil de 10 nouvellesL’o10ssée – Folio SF
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Folio SF a réuni 10 nouvelles pour fêter les 10 ans du label (en 2010) en offrant l’anthologie aux lecteurs. Les noms des auteurs sont prestigieux et représentent un éventail assez large ; à l’image de la diversité de la SF. Pour certains auteurs, c’était la première fois que je lisais leur plume. J’ai trouvé certaines nouvelles plus intéressantes et fortes que d’autres, mais il s’agit surtout d’une histoire de goût. Les interludes à l’inverse, n’ont pas su me séduire.

.
.

Couverture du titre Le prophète blanc écrit par Robin Hobb, le septième tome de la série l'assassin royalLe prophète blanc (L’assassin royal, tome 7) – Robin Hobb
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Après une pause dans la série, j’attaque le deuxième cycle de L’assassin royal et je suis ravie de retrouver Fitz ainsi que les autres personnages quinze années après leurs dernières péripéties. Robin Hobb nous offre un retour en douceur en rappelant les événements des précédents tomes.

.
.

Couverture du panorama de la fantasy et du merveilleux par André-François Ruaud aux éditions Les moutons électriquesLe Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux – orchestré par Jean-François Ruaud
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Bien que ce livre figure dans le bilan mensuel de décembre, c’est sur l’ensemble de l’année que je l’ai découvert. J’ai dégusté les articles et autres essais durant tout 2017. J’ai ainsi pu découvrir des plumes que je n’ai jamais lues, des détails des auteurs que je connais. Comme encyclopédie, cet ouvrage est un indispensable qui parcourt la fantasy et le merveilleux.

.

.

Œuvres graphiques SFFF

.
Couverture du tome 5 des Carnets de Cerise intitulé "Des premières neiges aux Perséïdes" de Joris Chamblain et Aurélie NeyretDes premières neiges aux Perséides (Les Carnets de Cerise, volume 5) – Aurélie Neyret & Joris Chamblain
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4
Cerise a grandi et les dernières blessures si elles sont cicatrisées vont devoir être apaisées maintenant. L’intrigue trouve son point d’orgue dans ce dernier opus et c’est avec tendresse qu’on lit les dernières pages. Les émotions sont au rendez-vous grâce aux illustrations d’Aurélie Neyret qui complètent parfaitement le récit. Couleurs et douceur du trait mettent en valeur aussi bien l’environnement, l’atmosphère que les expressions des personnages.

.
.

Couverture du tome 4 de Descender par Jeff Lemire et Dustin Nugyen. Il porte le titre de "Mise en orbite"Mise en orbite (Descender, volume 4) – Jeff Lemire & Dustin Nguyen
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 5
Les premières pages sont à couper le souffle grâce au découpage cinématographique. La narration scénaristique et graphique est très soignée. On poursuit sans temps mort une histoire non linéaire ; maintenant parfaitement l’intérêt. Je vais encore l’indiquer ici : regardez-moi ces aquarelles !

.

.

Livres éclectiques

.

Couverture du livre L'art de la quiétude, ces chats qui nous apaisent de Véronique AïachaL’art de la quiétude, ces chats qui nous apaisent – Véronique Aïache
Plaisir de lecture Livre sympa
Ce livre étiqueté « développement personnel » est davantage un essai sur les chats (tout simplement). L’autrice réalise un beau tour sur les origines des chats, de sa relation avec les humains et de son comportement. Dans l’ensemble, ce sont des faits connus pour peu que vous ayez déjà lu un essai ou deux à ce sujet. J’ai tout de même apprécié grappiller quelques détails sur leur accueil dans certaines cultures et religions qu’on n’aborde pas ailleurs (notamment la religion musulmane, la culture grecque). Ensuite, elle invite les bipèdes à adopter sinon à tester le lâcher-prise des félins pour retrouver une paix intérieure ainsi que profiter au mieux de la ronronthérapie.
.
.

Couverture de la bande dessinée "Crapule" de Jean-Luc DeglinCrapule – Jean-Luc Deglin
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
J’ai découvert Crapule – et le trait de l’illustrateur – avec le livret souple l’année dernière. La sortie de la bande dessinée cartonnée n’est pas passée inaperçue. Elle se croque en une seule fois et parlera aux amateurs et amoureux des félins. Tous les strips ont su me parler (parce que je les ai vécus). Émotion et humour. Je suis très admirative car Jean-Luc Deglin sait parfaitement saisir le chat dans ses expressions. Une BD parfaite à offrir !

.
.

Couverture du hors série de Historia : Thorgal et la saga des VikingsThorgal et la saga des Vikings – Historia
Plaisir de lecture Livre sympa
La revue mensuelle Historia a publié un hors-série sur la série Thorgal. Cette version est une réédition, cette fois, sous couverture cartonnée. Je vous conseille très vivement de le découvrir après avoir lu le tome 33 sous peine de spoils majeurs, des informations-piliers des événements à venir. La première partie retrace les événements de Thorgal. Si sur le principe, c’est une chouette idée, les lecteurs de la saga trouveront cette partie totalement facultative/redondante. Soit vous êtes un lecteur de Thorgal et vous n’y apprendrez rien ; soit vous êtes un lecteur de Historia ou un curieux de la saga et vous allez allègrement vous spoiler la globalité de la saga. J’ai préféré la suite du numéro où l’on apprend des anecdotes sur la relation de Van Hamme et Rosinski et la comparaison entre la période fictive de Thorgal et la réalité des vikings et de leur vie.

.
.

Couverture du tome 2 de Comme Convenu illustré par LaurelComme convenu, volume 2 – Laurel
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Tome 1
Après la réussite du premier tome « Comme convenu » de Laurel, c’est au tour du second de profiter d’une opération de financement participatif. Cette bande dessinée entièrement lisible gratuitement sur le blog de l’illustratrice n’a pas à rougir de son succès. Appelée fiction, cette histoire est très largement inspirée par des faits réels. Laurel a croqué ses aventures avec Adrien et Cerise partis en Californie pour monter une start-up. Le livre est agrémenté de goodies, mais c’est évidemment l’histoire l’élément le plus important. Avec un trait simple et explicite, Laurel a su conter et transmettre son expérience à ses lecteurs.

.
.

Couverture du troisième tome de la bande dessinée "Putain de chat" par LapussPutain de chat 3 – Lapuss
Plaisir de lecture Livre sympa
Tome 1 et 2
L’histoire de cet ultime tome reprend les aventures de Moustique. Le voilà avec pour compagnie le très obligé Grisbi. Ce dernier risque bien de ruiner ses plans démoniaques. Il faut dire que leur bipède – comme tous les autres – est difficile à vivre et à supporter. Le ton est toujours incisif bien que beaucoup moins injurieux. Lapuss sait croquer les chats et imaginer à la perfection leurs pensées, et par-dessus tout, il montre qu’il les aime et ce, jusqu’à la dernière page.

.
.

Couverture du roman A pas de Velours de Denis O'ConnorÀ pas de velours – Denis O’Connor
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
À l’instar de « Un chat des rues nommé Bob » de James Bowen et « Dewey » de Vicki Myron, ce récit repose sur une histoire vraie. Celle de l’auteur qui a sauvé un chaton un jour de grand froid. J’ai noté quelques détails un peu absurdes comme rechercher les parents de son chat. Mais dans l’ensemble, leur vie à deux est touchante et joviale. Au même titre que certains aiment lire de « la romance de Noël », j’aime bien lire une histoire avec un chat dans le dedans (celui-là m’a été offert par ma grand-mère à Noël). J’ai trouvé la fin particulièrement triste car elle n’est pas sans me rappeler de mon chat Orphée il y a quelques mois. Malgré cette émotion en fin de livre, je retiens surtout un livre sur l’amour simple entre bipèdes et félins.

.
.

Couverture de Libres par Ovidie et DigleeLibres ! Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels – Ovidie & Diglee
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Je suis Diglee depuis de nombreuses années. J’avais donc hâte de découvrir le projet sur lequel elle travaillait en collaboration avec Ovidie. Cet essai est à placer entre toutes les mains pour interroger, faire mûrir les idées, entamer le discours. C’est une bonne entrée en matière sur la condition féminine (sans péjoration). Les illustrations accompagnent parfaitement les textes. J’ai aimé qu’Ovidie entremêle ses expériences avec les faits qu’elle communique. Toutes deux sont investies et leur avis s’intègrent dans les lignes et je pense que c’est sur cet élément que la réussite du livre repose ; a contrario d’un récit où le narrateur prendrait un recul prudent sur sa personne pour étayer avec pour seul but l’objectivité.

.
.

Couverture de "Idéal Standard" bande dessinée de l'illustratrice Aude PicaultIdéal standard – Aude Picault
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Avec un trait épuré, Aude Picault raconte la vie de Claire. Sous des faux airs de simplicité, on y retrouve les diverses sollicitations d’une trentenaire. La protagoniste veut allier son bien-être professionnel, sa satisfaction sexuelle et la bonne santé de ses relations mais se retrouve confrontée à la pression sociale. Aude Picault intègre bon nombre de sujets réels et actuels dans sa bande dessinée et c’est avec intérêt qu’on la lit.

.

.

Couverture folio du livre La joueuse de go de Shan SaLa joueuse de go – Shan Sa
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Celui-ci est un livre voyageur que j’ai récupéré auprès d’une copine en 2013. Il était temps que je lui jette un sort. La stratégie militaire est au cœur du récit, aussi bien pour la jeune fille douée pour le jeu go que pour son adversaire, militaire japonais. La place des Mille Vents les a réunis alors que tous les séparaient : elle est plongée dans les préoccupations de la vie chinoise alors qu’il doit se dépêtrer avec les ordres reçus et ses envies. Ce livre conte davantage deux vies plutôt que leur réunion. Lent, saupoudré de poésie, le tout est raconté avec délicatesse et pudeur. Cette retenue m’a empêché de trouver le récit poignant.

.

.

Lectures du mois de Décembre 2017 du blog Livrement

.

Commencer le mois en déballant le calendrier de l’Avent concocté par ma petite maman | Le 2e jour contenait un livre | Il y a eu la Saint Nicolas | Et son bonhomme | Marie Juliet m’a offert une jacinthe | Que j’ai immédiatement nommé Hyacinthe | Cuisiner pour moi : grenades et tapioca | Saumon, riz et shiitake | Monter l’autel noëllien | Soirée entre amies | Des sapins végétaliens pour l’apéritif | Coudre des chaussons pour un lutin | Perdre et retrouver mon livre, ouf | Premier cadeau, du chèvre frais offert par mon Amoureux | Recevoir une carte à quelques dodos de Noël | J’ai 6 ans et je dessine sur les paquets | Confectionner des sapins de Noël en pâte à sucre | Recevoir un jeu de société et admirer les prouesses d’illustration (ici un rhinocéros) | Profiter du Neveu-presque-tout-neuf | Pâtisser | Profiter du fait-maison à « tous les Noël » fêtés | Prendre des photos au sol | Avec un félin

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Rond de Sorcière #69

18/04/2016 27 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Un mois de mars 2016 durant lequel j’ai lu 3102 pages (dont 994 pages graphiques). Ce fut un mois un peu particulier dans le sens où je suis restée plus longtemps en Belgique qu’initialement prévu. Ce qui a entrainé deux faits : j’ai très peu lu durant ces 10 jours et les quelques pages parcourues l’ont surtout été à l’aéroport.

.

En mars, nous fêtions les 3 ans de notre défi Valériacr0. Turlututuchapeaupointu !
En revenant chez moi, je me suis attelée ardemment à la lecture du 22/11/63 de Stephen King (pas question que je perde des jokers sur cette lecture-là en particulier). Pour avril, Valériane a sélectionné « Un chat des rues nommé Bob » de James Bowen.
.

Mars a donc vu une échappée belle de blogueuses. J’ai rejoint Carole à l’aéroport pour que nous nous envolions retrouver Valériane, notre copine de longue date. Si tu es gentil – et surtout très patient – je te raconterai.

.

Explosion de la PAL :
¤ ARTHUR G.D. : Eos
¤ BOUSQUET Charlotte : Tant d’étoiles dans la nuit
¤ BOUSQUET & GABORIT, etc. : Jadis, carnets et souvenirs picaresques de la ville infinie
¤ BOWEN James : Un chat des rues nommé Bob
¤ DUFRANNE Michel & LEFEVBRE Séverine : Journal d’une femen
¤ FRAIN Irène : Le chat, anthologie
¤ GAY Olivier : Le noir est ma couleur – Le piège, tome 5
¤ JOYCE Graham : Lignes de vie
¤ KIRKMAN Robert : Walking dead – Sur le sentier de la guerre, volume 20
¤ KIRKMAN Robert : Walking dead – Guerre totale, volume 21
¤ KLOETZER Laurent : Vostok
¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu V1, V2, V3, V4, V5
¤ LEE Harper : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
¤ LEMIRE Jeff & NGUYEN Dustin : Descender – Étoiles de métal, volume 1
¤ LINDSAY Jeff : Dexter fait son cinéma, tome 7
¤ MALABRE Marion & Lulu Inthesky : Je suis une vraie fille
¤ NOTHOMB Amélie : Pétronille
¤ Souillon : Hello Fucktopia
¤ WILSON G. Willow & ALPHONA Adrian : Mrs Marvel – Métamorphose, volume 1

→ Je suis innocente ! Je ne sais pas ce qui est arrivé. Enfin… des livres offerts, des livres gagnés, des livres prêtés, des découvertes chez Valériane. Je détourne le regard et paf +24 dans la Pile à Lire (dont 12 lus).

J’ai été ravie de gagner le concours des 4 ans de PilàLire pour lequel j’ai choisi un roman qu’elle avait lu, celui de Harper Lee ; de recevoir le super lot « Jadis » de Bousquet, Gaborit et Cie du GpP de Dames de Book en stock (ainsi qu’Eos de G.D. Arthur que la maison d’édition Mnémos m’a offert pour s’excuser de son retard) ; de découvrir le super colis envoyé par Carole dans lequel figuraient plusieurs livres : le dernier tome de Dexter de Jeff Lindsay, la biographie de Bob de James Bowen et le one-shot de Graham Joyce.

. Lire la suite…