Archive

Archives pour la catégorie ‘SANDERSON Brandon’

SANDERSON Brandon – La Voie des Rois

20/08/2017 14 commentaires

.

La Voie des Rois partie 1 de Brandon Sanderson ; tome 1 de la série Les archives de RosharLa voie des rois de Brandon Sanderson, partie 2 du premier tome Les archives de RosharTitre : La voie des rois (Les Archives de Roshar, tome 1 en 2 parties)
Auteur : Brandon Sanderson
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Les Plaines Brisées sont le théâtre d’affrontements entre Parshendis et Aléthis depuis six années ; dix armées de ces derniers veulent venger la mort de leur roi. Shallan commence son apprentissage, elle apprend douloureusement qu’elle va devoir faire d’immenses efforts pour certains Arts, sous la férule de l’hérétique Jasnah Kholin. Roshar est une terre étrange balayée par des tempêtes et de vents violents : hommes et animaux ont dû s’adapter aux difficiles conditions climatiques.

Illustration du prologue "to kill"

En ce début d’immense fresque, nous faisons la connaissance de plusieurs protagonistes :

Kaladin, un personnage dont le charisme ne va cesser de se développer. C’est un sombre-iris, un guerrier brisé et très empathique.

Dalinar est l’oncle du roi, commandant en chef de l’une des dix armées. Il est en pleine crise existentielle. Il y a fort à parier qu’il y ait un rapport avec sa découverte d’un ancien livre sur les Chevaliers Radieux. À chaque tempête, il est assailli de visions.

Shallan est une jeune femme intrigante. En sus de son apprentissage, elle doit remplir une mission familiale. Elle est faussement réservée, impulsive, intelligente et douée pour le dessin.

Au second plan, on trouve Jasnah, prêtresse et préceptrice de Shallan et Syl, un esprit qui vit aux côtés de Kaladin (et d’autres aussi, mais je ne vais pas tout vous raconter)

.

Les trames de chaque personnage sont indépendantes temporellement les unes des autres et s’ajoutent des interludes d’autres personnages inconnus. J’ai été perdue sur le fil du temps et je ne savais plus à quelle époque me situer au vu des retours en arrière.
.

Il y a un aspect certain « de cape et d’épée » avec ce premier tome par l’existence des Chevaliers Radieux et toutes les batailles qui en découlent. Ils sont des êtres mythiques qui protégeaient les humains avant de les abandonner. Ils ont laissé leurs épées et armures. Au nombre de dix, elles sont perpétuellement convoitées par les souverains.

.

Ce roman polyphonique contient de bons ingrédients mais c’est sans doute la façon de les mélanger qui n’a pas su me séduire. J’imagine bien que nous sommes encore en introduction et que de formidables dessins sont en cours de réalisation pour cette fresque en devenir.
.

Je suis ressortie de ma lecture sceptique. L’entrée brutale et la mise en bouche de plus de 200 pages me font qualifier « La voie des rois » d’un brin assommant. Concernant le système de magie, j’étais en attente de quelque chose de plus fort. J’ai été happée par « Fils-des-Brumes » et j’aurais aimé l’être aussi par ce premier tome.

.

Un auteur que je considère comme inventif et intelligent est un auteur dont je voudrais bien aimer tous ses écrits. Les affrontements sur terrain ne sont pas réellement ma tasse de thé ; comme j’ai davantage accroché aux péripéties de Shallan, j’ai trouvé que les pages la concernant étaient d’un nombre bien faible pour nourrir mon plaisir de lecture. J’ai trouvé que Brandon Sanderson était trop sur la retenue au niveau des informations et que la protagoniste était clairement en retrait par rapport aux autres personnages.
.

Roshar est une planète issue de l’univers « Cosmere » de l’auteur. Une quarantaine d’ouvrages devraient s’y rattacher, on peut donc même le qualifier de méga univers fictionnel. On devrait retrouver certains personnages ici, là, ou des indices mais il n’y aura aucune obligation d’en découvrir une pour déchiffrer une autre.
.

L’acquisition de pouvoirs peu communs a suscité mon intérêt par cette fantasy pour l’instant «discrète », qui s’avèrera prochainement épique. Les arcs narratifs qui sont ébauchés promettent d’être grands et intenses.

.

1400 pages pour ce premier tome en version française ont amené à un découpage en deux volumes papier ; division approuvée par Brandon Sanderson lui-même. Notons le magnifique travail de traduction par Mélanie Fazi (je suis déjà enthousiaste de son travail et de traductrice et d’autrice). La saga devrait être composée de dix volumes en version originale ! À noter : les deux livres renferment des illustrations et autres croquis en pleine page.

.

J’ai du mal à imaginer l’aventure titanesque dans laquelle je me suis jetée. Je découvrirai le deuxième tome pour affiner mon intérêt – et mon attachement – à la série ; mais je suis pour l’instant, pas impatiente-bouillonnante-là-tout-de-suite d’en découvrir la suite (déjà parue en version française).

.

.

La voie des rois Shallan illustration de Grant M HansenShallan par Grant M Hansen

.

La voie des rois Kaladin et Syl illustration de Dixon LeavittKaladin et Syl par Dixon Leavitt

.

La voie des rois illustration de couverture par Michael WhelanIllustration de couverture anglaise par Michael Whilan

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : J’ai gagné ces deux volumes – dont l’un est dédicacé – chez et grâce à Bouchon <3
.

Dédicace La voie des Rois de Brandon Sanderson.

.

Chroniques pour la première partie du tome 1 : Albédo (Lutin82), Blog-O-Livre (BlackWolf)Book en stock (Dup), Book en stock (Phooka), Encres & Calames (Sia)Lectures trollesques (Ptite Trolle)Les lectures de Bouch’.
.

Chronique pour la deuxième partie du tome 1 : Albédo (Lutin82), Blog-O-Livre (BlackWolf)Book en stock (Dup), Book en stock (Phooka), Lectures trollesques (Petite Trolle)Les lectures de Bouch’.
.

Chronique pour le tome 1 dans son ensemble : Les escapades culturelles de Frankie, Lorhkan et les mauvais genres.

 

Categories: SANDERSON Brandon Tags:

Rond de Sorcière #83

01/08/2017 11 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Je suis encore dans l’un de mes passés : abordons le mois de mai ensemble (pourquoi n’aurais-je pas plusieurs passés ? Je suis peut-être une voyageuse). 3 000 pages tout rond – 992 avec le roman de Brandon Sanderson – dont 600 pages de bandes dessinées (552 avec la série complète de « Okko » de Hub dévorée sur le long week-end du 8 mai).

Après avoir passé mes déjeuners du mois d’avril dans un jardin proche de mon travail, à buller et à lire ; j’ai furieusement attaqué une période sans véritable pauses méridionales pour m’activer sur un rapport. Ceci dit, si je devais comptabiliser toutes les pages lues pour la rédaction de ce dernier, je m’étourdirais moi-même.
.

Cela se ressent car le seul billet publié ce moi-ci sur le blog concerne le défi Valériacr0. Valériane a été compatissante et m’a choisi un livre pas trop épais, livre illustré « La petite faiseuse » de Sandrine Gestin.

.

Côté cultures, « y’a du bon » : il y a eu une séance de cinéma pour voir la Belle et la Bête (oui, j’ai adoré) ; des visites pour observer une séance de graff au Muséum, pour découvrir l’opéra du Capitole (Tous à l’opéra !, onzième édition nationale), pour admirer du Vjing sur le mur des squelettes au Muséum (Nuit européenne des musées) ; enfin – et non des moindres – il y a eu le festival du jeu (qu’on attend toujours avec grande impatience).

.

Hop, en Pile à Lire :
¤ ALCIDE Dario : Kereban
¤ CHATTAM Maxime : Autre-Monde – Neverland, tome 6
¤ MARCASTEL Jean-Luc : L’auberge entre les mondes – Péril en cuisine !, tome 1

→ J’ai tenté de rester cohérente entre les acquisitions et le temps imparti pour lire sur ce mois de mai. Le sixième tome de la série de Maxime Chattam est toujours acquis au format audio (50 minutes de transport quotidien à pied et à métro, ça aide)

Résultat : +3 entrées ; -16 sorties

.
.

Romans SFFF

.

Neverland (Autre-Monde, tome 6) – Maxime Chattam
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5
Le trio – Matt, Ambre et Tobias – est en bien mauvaise posture. Le début du sixième tome est un peu lent mais l’intrigue se déroule enfin quand les deux premiers personnages se retrouvent. Tant d’aventures pour ces adolescents ! On traversera bientôt les terres souterraines pour retrouver l’ultime tome.

.
.

Inséparables de Sarah CrossanInséparables – Sarah Crossan
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Ce texte en vers libres est le journal de Grace. Sa sœur siamoise et elle s’apprêtent à entrer en Première dans un lycée privé. La narration particulière symbolise le couple qu’elle forme avec sa sœur. L’autrice intègre les thèmes de l’acceptation de soi et le droit à la différence dans une intrigue à fort pouvoir émotionnel.

.
.

Péril en cuisine ! Le tome 1 de l'auberge entre les mondes par Jean-Luc MarcastelPéril en cuisine ! (L’auberge entre les mondes, tome 1) – Jean-Luc Marcastel
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Chronique complète
L’auberge entre les mondes, située dans le Cantal n’est pas uniquement en plein cœur de l’Auvergne : c’est un lieu de paix et de rassemblement pour différents peuples. Le livre adapté aux jeunes lecteurs se base sur des chapitres courts. L’intrigue mêle réel et fantastique avec humour et gourmandise. Ce premier tome se focalise sur l’arrivée de Nathan et Félix et renferme leur première aventure.

.
.

La Voie des Rois partie 1 de Brandon Sanderson ; tome 1 de la série Les archives de RosharLa voie des rois (Les Archives de Roshar – tome 1 partie 1) – Brandon Sanderson
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Brandon Sanderson prend le temps de développer ses personnages mais il m’est arrivé de les intervertir parfois. Je me suis perdue sur la ligne temporelle et toute la partie côté armée – en gros, la moitié des pages ! – n’a absolument pas ma préférence. Je n’aime pas les récits de guerre : les stratégies développées ne m’ont pas intéressée mais je continuais pour découvrir l’évolution des personnages (surtout Kaladin). Quant à Shallan, j’avais envie toujours d’en savoir plus alors que j’étais plutôt frustrée concernant ce qu’elle « voit ». L’univers est certes riche, mais je l’ai presque trouvé « brouillon » » en comparaison de Fils-des-Brumes tant pouvoirs et système de magie étaient soignés. Bref, mon avis est encore mi-figue mi-raisin (et j’espère me faire un avis avec la seconde partie de ce premier volume).

.

.

Livres graphiques SFFF

.
La petite Faiseuse de Sandrine GestinLa petite faiseuse – Sandrine Gestin
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Ce beau livre renferme crayonnés, aquarelles et croquis. Le texte est un peu trop lyrique à mon goût mais demeure fort en références mythologiques. Le part belle de ce livre illustré revient au petit peuple. Il se découvre avec délice et peut être amené à être feuilleté plusieurs fois tant son intemporalité et sa richesse en sont des éléments forts.

.
.

Okko (10 tomes) – Hub
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
J’avais découvert le premier volume il y a quelques années. Série acquise tome par tome par mon Amoureux – 10 tomes en 10 ans – je me suis dit qu’attendre l’épilogue serait judicieux pour considérer la série dans son entièreté. La saga est constituée de cinq dyptiques – eau, terre, air, feu et vide – composé chacun de deux volumes. Hub, scénariste et dessinateur sait où il va : son intrigue va gagner en force et en originalité au fur et à mesure. La série est juste équilibre entre le récit et les superbes illustrations intenses en couleurs et riches de détails. Le dépaysement est au programme grâce à ce road-movie en Extrême-Orient.

.
.

Le pays Qâ (Thorgal, volume 10) – Jean Van Hamme & Grzegorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Thorgal et Aaricia doivent suivre Kriss de Valnor contre leur gré. Ils se retrouvent parmi un peuple écartelé entre deux dieux. Les similitudes avec les peuples aztèques sont assez évidentes. Volumes 10 à 13 composent un cycle fondamental : fantastique, et science-fiction se mêlent pour fournir aux lecteurs beaucoup d’intensité. Le lien entre Thorgal et Jolan est mis à rude épreuve, mais avec la clé, quelques détails concernant les origines du protagoniste.

.

.

Déguster des crêpes | Prendre enfin le temps de voir Beauty and the Beast au cinéma | Se motiver pour des soirées films à la maison en compagnie de mon frère | Se balader le nez en l’air | Et les papilles bien éveillées | Admirer les graffeurs en action | Découvrir l’opéra de Toulouse en s’asseyant dans un fauteuil dont la place est hors de prix | S’activer pour des cousettes | Déguster les premières fraises de l’année | Recevoir une mini-orchidée de la part de mon frère | Revivre de smoothies | Enfin la saison des cerises ! | Et des barbecues | Soirée entre copines | Les rires | Profiter de la douceur de mon félin | Paint-lightning sur le mur des squelettes du Muséum | Coudre un cadeau de naissance | Partir en Ariège le temps d’un long week-end | S’assurer de ne faire que des choses importantes | Comme profiter de la présence des autres et de leur enrichissement | Se nourrir exclusivement de tapioca au lait de coco | Et adorer l’édition du festival du jeu en très bonne compagnie.

.

Acquisitions livres mai 2017

Lectures du mois de mai 2017

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

SANDERSON Brandon – Wax & Wayne ~ L’alliage de la justice, tome 1

01/07/2016 10 commentaires

.

L alliage de la justice Brandon SandersonTitre : L’alliage de la justice (Wax & Wayne, tome 1)
Auteur : Brandon Sanderson
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Trilogie Fils-des-Brumes
.

Wax quitte enfin les Rocailles pour rejoindre la métropole Elendel. Il pensait laisser derrière lui, sa vie d’avant et ses pistolets. Très vite, il va être obligé de les recharger et devra s’appuyer sur l’aide de son fidèle acolyte, Wayne, si tous deux… veulent rester envie.

.
.

Wax laissa tomber une balle dans le trou puis s’y précipita, pistolet brandi. Au cours de sa chute, il remplit son cerveau métallique pour diminuer son poids. Il était un Double-fils – ferrochimiste aussi bien qu’allomancien. Son pouvoir allomantique était la Poussée d’acier, et son pouvoir ferrochimique, baptisé l’Ajustement, était la capacité à réduire ou augmenter son poids. C’était là une puissante combinaison de talents.

.
.

L alliage de la justice Sanderson illustration 01Ce livre se déroule dans le même univers que Fils-des-Brumes mais à une époque différente, 300 ans après Kelsier et Vin. Ces derniers font partie de l’Histoire et même sont devenus des légendes. Lire la suite…

Categories: SANDERSON Brandon Tags:

Rond de Sorcière #58

10/08/2015 32 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Au mois d’avril 2015, ne te découvres pas d’un fil. Certes. Peut-on se vêtir de pages tournées, alors ? Au total, 2747 pages m’ont habillée, dont 376 d’œuvres graphiques.
.

Du côté des challenges & défis, c’est assez calme. Il y a toujours le défi Valériacr0 : j’ai relu le premier acte de Rising Stars grâce à ma binômette. A l’heure où j’écris ce bilan, j’ai terminé la trilogie, et ça envoie du bois (bois, vêtement, fil, mois d’avril… oui, je suis une fatiguée de l’enchainement pourri).
.

Je suis partie à la chasse aux œufs chez Morgana et la Luciole (d’Encre et de Rêves) et j’ai gagné un porte-clé-livre – toujours en fonction, il est très solide.
.

Mes acquisitions du mois :
¤ BIANCO Guillaume & Thomas : Jasmine, le Concours de flaques d’eau
¤ GOBLED Karine & CAMPEIS Bertrand : Le guide de l’uchronie
¤ NIFFENEGGER Audrey : Le temps n’est rien
¤ PRIEST Christopher : L’adjacent
Il ne me reste encore à me plonger dans le guide de l’uchronie, le reste a été délicatement dévoré. (Ouais, je peux “délicatement dévoré » : c’est ça l’expérience “zombie”).

. Lire la suite…

SANDERSON Brandon ~ Fils-des-Brumes – Le héros des siècles, tome 3

05/12/2014 22 commentaires

.

Le heros des siecles Brandon SandersonTitre : Le héros des siècles (Fils-des-Brumes, tome 3)
Auteur : Brandon Sanderson
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 2

.
Après les événements du puits de l’ascension, les menaces sur le pays sont toujours aussi nombreuses : les inquisiteurs font des victimes et les cendres recouvrent indéniablement tout le pays. Ce ne sont malheureusement pas les seuls soucis pour lesquels Vin, Elend et le groupe doivent forger des solutions. Mais pour le moment, il faut absolument qu’ils trouvent la dernière cachette de l’atium, un métal puissant pour les Fils-de-Brumes.

.
.

Le héros des siècles 01)°º•. La clique quitte les quartiers de Luthadel pour déployer leur stratégie : parcourir l’empire en plusieurs et s’occuper de diverses problématiques. Aucun doute, l’épaisseur des personnages est  un des éléments les plus réussis de la saga. Ils m’apparaissent très justes de par leur comportement : Brandon Sanderson nous fait partager leurs hésitations, leurs rêves et leurs pensées.
. Lire la suite…

Categories: SANDERSON Brandon Tags:

SANDERSON Brandon – Fils-des-Brumes ~ Le puits de l’ascension, tome 2

04/07/2014 27 commentaires

.

9782360510122.inddTitre : Le puits de l’ascension (Fils-des-Brumes, tome 2)
Auteur : Brandon SANDERSON
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 3

.

Maintenant que la capitale impériale a été libérée du Seigneur Maître, elle va devoir se reconstruire après 1000 ans de dictature. Cependant, deux ennemis se pressent aux remparts pour pousser la cité dans ses retranchements. Elend Venture va devoir se battre pour le trône et ses convictions. A ses côtés, veille Vin, protectrice et amant ainsi que la bande. En plus de la mise en péril de la démocratie nouvellement instaurée, la peur des brumes revient plus forte. Un Fils-des-Brumes semble vouloir la mort de Vin et est découverte la légende du puits de l’ascension.

.
.

extrait puits de l ascension Brandon Sanderson Fils des brumes tome 2 (3))°º•. Si nous avons affaire à la protagoniste Vin, nous sommes aussi propulsés auprès des autres personnages principaux ; au vu de leur importance, je ne dirai donc pas « secondaires ». Chacun doit composer au mieux entre qualités et défauts. Le côté humain est très bien décrit quant aux réactions et comportement.
.

L’auteur prend à contrepied les lecteurs : que peuvent faire les gagnants maintenant que leur objectif est Lire la suite…

Categories: SANDERSON Brandon Tags:

SANDERSON Brandon – Fils-des-Brumes ~ L’empire ultime, tome 1

24/02/2014 38 commentaires

.

L'empire ultimeTitre : L’empire ultime (Fils-des-Brumes, tome 1)
Auteur : Brandon SANDERSON
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 2, tome 3

.

Le Seigneur Maitre est un immortel ; il règne sur l’empire depuis plus de mille ans. Il a instauré un système de castes rigides pour les hommes : Inquisiteurs, Obligateurs, Nobles, Terrisiens – gardiens du savoir – et Skaas. Ces derniers, les esclaves s’avèrent être la base de l’économie. Sous ce soleil rouge et la houlette de ce Dieu vivant, il est difficile de vivre ; encore plus la nuit avec la présence étrange des brumes. Ce sont de réelles craintes quant à ce que ces dernières cachent, qui animent les humains. Mais un jour, un homme à la ferme intention de renverser l’empire.

.
.

L empire ultime 03)°º•. Si le livre ne renferme pas de peuplades magiques, Brandon Sanderson nous a gâtés en proposant des personnages charismatiques et bien déjantés. Certes, tous les personnages ne sont pas autant développés que les deux principaux mais il est très agréable de les suivre. Ils ont tous une grande capacité d’évolution sur la série : c’est par ailleurs une équipe aux compétences complémentaires. Aucun n’apparait comme un héros super fort ; ce sont les relations entre eux et le respect qui se montre qui feront tout l’intérêt de notre lecture. En outre, nous n’avons pas de lutte manichéenne à proprement parlé.
.

Vin, 16 ans a été abandonnée par son frère. C’est Kelsier qui la « récupère » au moment de prendre possession des locaux de sa clique. Très vite ce dernier et Dockson remarquent ses qualités innées. Elle est intégrée au groupe qui se compose de Brise un manipulateur, Ham une brute philosophe, de Marsh un bougon et Clampin un grincheux ainsi que de Sazed qui lui sera tout dévoué. Vin s’est construite une carapace pour survivre ; elle ne fait confiance à personne et s’interroge beaucoup.  La transformation de cette fille accapare l’attention du lecteur et même si ce personnage est un peu trop parfait dans son rôle, son parcours initiatique est très prenant.

.
.

)°º•. A mes yeux, le plus gros atout de cette saga s’avère le système de magie bien pensé : Brandon Sanderson est un gamer dans l’âme d’où la précision du mécanisme et de sa cohérence parfaite. L’allomancie se base sur l’utilisation des métaux, chacun des huit a un pouvoir qui se déclenche quand il est brûlé par l’organisme. Dès qu’un individu peut avoir accès à deux métaux, il a irrémédiablement accès aux huit et s’appelle un Fils-des-Brumes. Tous peuvent naitre avec ces dispositions : sang pur, nobles mais aussi impurs (bâtards). L’auteur a su distiller des informations sur ce domaine de manière naturelle, l’air de rien ; il utilise une plume sans excès et sans phrase alambiquée. On découvre les secrets de cette pratique en même temps que Vin. Il faut dire que ces facultés sont passionnantes, le procédé est mystérieux et demande de la pratique aux détenteurs pour effectuer des nuances bien dosées : poussées, tractions… c’est tout un microcosme qui s’ouvre à nous.
.

Luthadel est la ville où se trouve le trône ; ce monde sans espoir est renforcé par un aspect « physique » sombre. Tout est noyé sous la pluie de cendres et les végétaux sont tous dans les tons marron. Cela travaille d’ailleurs pour les ambiances et de ce monde structuré et riche. La magie singulière sur les émotions est un point fort de l’histoire mais nous avons aussi une touche politique et religieuse.

.
.

L empire ultime 02)°º•. Un soulèvement du peuple contre les nobles, un homme à l’égo un poil surdimensionné, une jeune fille qui découvre ses pouvoirs et un méchant très méchant, du déjà-vu ? Peut-être. Mais « qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » est on ne peut plus juste sur ce récit, surtout quand le flacon n’est pas aussi standard que l’on croit. La manière dont l’histoire est contée joue énormément parce que rien n’est brut, tout a été pensé dans les moindres détails.
.

On sent Brandon Sanderson très à l’aise et n’ayant aucun mal pour intégrer les codes de la fantasy. Batailles, complots, stratégie et intrigues semblent être son lot quotidien. On peut noter un peu de prévisibilité – avec quelques facilités acceptables – qui passe bien car elle est englobée dans le récit. La richesse des dialogues et la fluidité de l’écriture sont à prendre. La narration laisse au lecteur un léger arrière-goût amer.
.

Quand on pense saisir les aboutissants, un renversement scénaristique arrive juste après : on ne voit pas toutes les péripéties se produire, les retournements de situation sont judicieux. Le rythme soutenu se base sur un récit qui bouge beaucoup entre situations de départ et de fin (loin loin l’idée d’un tome introductif !). Rien ne semble figé et le suspense ne peut en être que renforcé. La fin arrive sans frustration bien qu’on y détecte quelques fils conducteurs secondaires pour amener au deuxième tome.
Bref, j’ai beaucoup aimé. Preuve en est, j’ai lu cette brique en quatre jours.
Et pour la très bonne traduction, on félicite Mélanie Fazi ; pour la couverture, c’est Chris McGrath.

.
.

« L’empire ultime » a deux atouts pour faire basculer votre cœur de lecteur : 1. des personnages intéressants & fêlés auxquels on accroche bien, 2. un système de magie reposant sur l’allomancie dont vous m’en direz des nouvelles. Ce premier tome très bon – et loin d’être introductif – saura vous ravir par une histoire non seulement bien ficelée mais aussi pensée dans ses moindres détails. Gardez les yeux ouverts, même en plein saut, vous devriez être juste époustouflés.

.

.

L empire ultime 05

L empire ultime 01 L empire ultime 04

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Mention spéciale pour le système de magie inventé par l’auteur..

Dans le chaudron :
D’autres cycles très prenants
¤ L’ange de la nuit de Brent Weeks,
¤ Chronique du tueur de roi de Patrick Rothfuss,
¤ L’apprenti assassin de Robin Hobb.

.

Defi valeriacr0Cette lecture était le choix de Valériane pour le défi Valériacr0 de juillet, j’avais donc perdu à l’époque un joker. Et ce n’est pourtant pas faute de l’avoir finalisée le 6 août. Je ne la publie que maintenant, mais bon, cela en valait la peine parce qu’il fallait de toute façon que je vous parle de ce livre.

.

Peut-être que parmi Book en stock (Dup & Phooka), Bulle de livre (Snow), Chez Iluze, Clair Obscur (Endea), Dans ma bibliothèque (Rose), Hugin & Munin, Imagine…erre (Arutha), Imaginelf (Lelf), La caverne d’Ankya, Lectures trollesques (Ptite Trolle), Les lectures de Xapur, Lilyn Kirjahylly (Miss Spooky Muffin), Lorkhan et les mauvais genres, Mes lectures de l’imaginaire (Olya), Regard d’enfant (Thalia), y a-t-il un allomancien…

CITRIQ

.

Pics : #01 Vin par Twilightbeta, #02 L’empire ultime par Marc Simonetti, #03 Vin par Polingly, #04 Mistwraith par LadyRoxanne7, #05 Steel Inquisitor par Jack-haggard.

.

Enregistrer

Categories: SANDERSON Brandon Tags: