Archive

Archives pour la catégorie ‘LACOMBE Benjamin’

ALLAN POE Edgar & LACOMBE Benjamin – Les contes macabres

30/10/2015 33 commentaires

.

les contes macabres Poe illustrations LacombeTitre : Les contes macabres
Auteurs : Edgar Allan Poe & Benjamin Lacombe
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Sept nouvelles d’Edgar Allan Poe sont réunies dans ce beau livre. Elles sont traduites par Charles Baudelaire et illustrées par Benjamin Lacombe. Un travail soigné pour ces écrits terrifiants.

.
.

Les contes macabres Poe 07Comment ne pas être séduit par le livre en lui-même ? Son aspect me rappelle les vieux livres d’illustrations du XIXe siècle. La couverture est soignée : un médaillon représentant une femme et des têtes de mort et du portrait de Poe plus discrètes. Moi qui ai un amour fou pour le vernis sélectif, me voilà servie. La page de garde est appréciable, le toucher du papier sous les doigts, aussi. 218 pages regroupent des nouvelles Fantastiques. L’utilisation de pages noires est astucieuse pour renforcer l’ambiance ; la tranche est également noire et le livre se dote d’un signet rouge. Le ton est donné !
.

Ce recueil a été publié à l’occasion du bicentenaire de la naissance de l’auteur. On y retrouve tout l’imaginaire torturé de Poe, grâce à sept nouvelles : Bérénice, Le Chat noir, L’Île de la fée, Le Cœur révélateur, La Chute de la maison Usher, Le Portrait Ovale, Morella et Ligeia. Elles sont suivies d’une présentation de la vie et des œuvres de l’auteur, écrite par Charles Baudelaire ainsi que des biographies & bibliographies des trois hommes.
.
.
Les nouvelles présentent un ensemble harmonieux. Les textes denses sont poétiques et… frissonnants. Les histoires sont toutes plus glauques les unes que les autres et s’interpellent sur différentes émotions : tristesse, morosité, désespoir, mélancolie, accablement. Beaucoup de Poe, en tant que personne, transparait dans ces écrits. Le texte signé par Baudelaire met en évidence la personnalité de l’auteur. Lire la suite…

LACOMBE Benjamin & RUIZ Olivia – Swinging Christmas

23/12/2013 12 commentaires

.

Swinging Chritmas Benjamin Lacombe et Olivia RuizTitre : Swinging Christmas
Auteurs : Benjamin Lacombe et Olivia Ruiz
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut

.

Robin doit emmener des provisions au vieil ermite du village. Il est peu enclin à la course que lui demande sa mère. En s’approchant de la maison, il est effrayé par le vieil homme : il découvre une personne solitaire en apparence et pourtant si bien accompagné par la lecture et la musique.

.
.

Ce livre aux couleurs chaudes est bien évidemment reconnaissable par la touche de Benjamin Lacombe. Les illustrations se dévorent toutes. La chanteuse Sol est un personnage qui est important pour Lacombe car on retrouve souvent une jeune femme brune « sous » sa plume. Ses traits naissent d’un croisement entre les airs de femme fatale de Jessica Rabbit, le swing de la chanteuse Billie Holiday et le physique même d’Olivia Ruiz (mais c’est un point de vue personnel). Le vieil homme donne vie aux contes et transmet l’amour des arts. C’est un véritable conte de Noël où sont présentés le partage et la transmission. Bien que l’importance de la lecture soit transmise et qu’on emmène le lecteur à la découverte du jazz, j’ai trouvé que cet album avait un léger goût d’inachevé. La nouvelle est signée par Olivia Ruiz.

.

Ces illustrations sont compilées dans un beau livre au format carré qui regroupe une trentaine de pages. La surface extérieure du CD est une réplique d’un disque vinyle dont je trouve le rendu élégant. Il reprend cinq chansons interprétée Olivia Ruiz et du Red Star Orchestra : Sing, sing sing, Bewitched, The more I see you, What’s this et Have yourself a merry little Christmas. C’est un peu court mais parfait à écouter en même temps que sa lecture. La collaboration de Lacombe & Ruiz n’est pas sans rappeler la mélodie des tuyaux.

.
.

« Swinging Christmas » est un très bel objet dont on admire inlassablement les illustrations. La patte de l’auteur est toujours parfaite pour retransmettre les ambiances. On apprécie que l’amour des arts soit au centre du récit bien qu’il manque une petite étincelle à cette histoire.

.
.

Swinging Christmas 01 Swinging Christmas 08

Swinging Christmas 05 Swinging Christmas 04

Swinging Christmas 02 Swinging Christmas 03

Swinging Christmas 06

Swinging Christmas 07

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : je l’avais gagné chez Hérisson.

.

Dans le chaudron :
¤ Blanche-Neige
¤ Grimoire de Sorcières
¤ La mélodie des tuyaux
¤ La petite Sorcière
¤ Le carnet rouge, en collaboration avec Agata Kawa
¤ L’herbier des fées
¤ Ondine

.

Defi valeriacr0Ce livre illustré est le doux choix de ma binôme de choc pour ce Sweet December 2013 dans le cadre du défi Valériacr0.
.

.

Hérisson (Délivrer des livres) l’au aussi feuilleté.

LACOMBE Benjamin – Ondine

21/04/2013 15 commentaires

.

Ondine Benjamin LacombeTitre : Ondine
Auteur : Benjamin LACOMBE
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Hans de Ringstetten croise la route d’Ondine, une nymphe. Touché par sa beauté et sa personnalité, il la demande en mariage et la ramène au royaume. Le mariage scelle l’attribution d’une âme qu’elle n’avait pas. Mais sur les terres du prince l’attend Ursule, très intéressée par le prince.

.
.

)°º•. Avec les livres de Benjamin Lacombe, il y a toujours un plaisir constant : celui de dévorer les illustrations. Il faut dire qu’il a particulièrement réussi Ondine avec une chevelure flamboyante des plus spectaculaires.
.

Nous découvrons des références au préraphaélisme. Ce mouvement artistique est né au XIXe siècle grâce à deux figures majeures William Holman Hunt et John Everett Millais. Pour (ultra)résumer, on notait le pictural sur un dessin minutieux privilégiant les détails, avec des couleurs vives et tonales.
.

Comme pour L’Herbier des fées, l’illustrateur nous propose des jeux de calques et imprimés pour l’eau. Elle est omniprésente, parfois en sous-latence. Ce procédé permet de décomposer ainsi tous ses mouvements, sa sensualité aussi. Il ouvre ainsi la porte au symbolisme de l’univers aquatique.

.
.

Ondine)°º•. Cette histoire tragique s’articule autour de deux femmes : deux natures différentes, mais deux forces aussi : la terre et la mer. La très belle Ondine parait bien plus humaine dans ses sentiments même si elle ne peut s’extraire de sa condition.

Lacombe représente aussi le triangle amoureux Ondine-Hans-Ursule. C’est d’ailleurs sur cette relation à trois pour laquelle il faudra se sentir à l’aise s’il s’agit d’une lecture avec un public jeune.

.

L’auteur s’est inspiré des textes de Friedrich de La Motte-Fouqué et la pièce de Jean Giraudoux pour composer son récit doux amer. Il reprend et donne une nouvelle version du mythe des ondines mais dans le sens de la tragédie de la mythologie allemande : amour, jalousie et trahison sont les thèmes forts.

De plus, ce monde sombre est empli de méfiance et l’histoire se termine sans happy end. Si l’histoire et l’objet livre sont de bonne qualité, il ne déclenche pas de coup de cœur pour moi. Malgré les visages des personnages exprimés sous un trait rond et doux, la symbolique est particulièrement forte et le conte, complexe ; à conseiller pas avant 10 ans minimum.

.
.

)°º•. Biographie
Né en 1982, Benjamin Lacombe est un illustrateur français. Il suit une formation à l’ENSAD (Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs) et signe son premier contrat durant ses études. Connu et reconnu en littérature jeunesse, il utilise ses mains aussi bien avec des pinceaux qu’avec un stylo.
Son siteson blog.

.

Ondine  ondine 03

Ondine

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Blanche-Neige
¤ Grimoire de Sorcières
¤ La mélodie des tuyaux
¤ La petite Sorcière
¤ Le carnet rouge, en collaboration avec Agata Kawa
¤ L’herbier des fées

.

Souvenir de lecture : cadeau d’anniversaire de la part de Valériane 😉

.

Anarésume (Anassete), Bric à book (Leiloona), Délivrer des livres (Hérisson), Les histoires de Margaud, Les lectures de Liyah, Mes lectures de l’imaginaire (Olya), Sous le feuillage (Laël) ont aussi été englouties par les flots.

.

Rond de Sorcière #23

11/06/2012 28 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Mai 2012 a été synonyme de lectures 100% de l’imaginaire. Alors même si nous avons tous un super-héros qui sommeille en nous (c’est beau, dit comme ça, non ?) et donc pour les personnages aussi, jai lu pas mal d’ouvrages concernant les super-héros : enfin, les vrais super-héros  Ceux qui peuvent tordre des cuillères et tout. Ou voler, mais ça c’est trop commun.
.

.

Romans SFFF
.

Sans forme (Le protectorat de l’ombrelle, tome 2) – Gail CARRIGER
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
La chronique complète est à lire ICI.
Tome 1.
Si dans le premier tome je me suis concentrée sur l’interaction des personnages à défaut d’une intrigue un peu effacée, le deuxième tome m’a un peu déçue puisque là, l’intrigue ne démarre qu’aux trois quarts du roman : aïe. Oui, l’effet de surprise d’un univers présentant des personnages hauts en couleur est passé et j’attendais une effusion de peps pour ce deuxième tome. La joute verbale entre les personnages est toujours intéressante à suivre mais j’aurai aimé un peu plus de rythme. Ceci dit, côté steampunk, nous sommes servis avec la boutique de Mme Lefoux et le voyage en dirigeable ainsi que tous ces petits détails à grignoter.

.

L’affaire Jane Eyre (Thursday Next, tome 1) – Jasper FFORDE
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Ce livre est une relecture et je me suis retrouvée avec les mêmes sensations qu’à sa première ouverture. L’univers est assez plaisant pour son originalité mais aussi son organisation. J’ai de suite accroché à cette héroïne qui n’en a que le nom, que j’ai trouvée par ailleurs très humaine. Je me suis totalement laissé porter par l’intrigue, Fforde déployant les sentiments et les faits et gestes de Thursday Next d’une manière assez naturelle et pourtant réfléchie. Tout s’emboîte à la perfection pour nous faire passer un très bon moment.
Cette lecture commune a été réalisée en compagnie de mes amis Atuaniens.

.

Intrigues à Port-Réal (Le trône de fer, tome 6) – G.R.R. MARTIN
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Cycle Le trône de fer.
Décidément ! Depuis le début de cette saga, j’oscille entre deux ‘plaisirs de lecture’. J’avais décidé d’attendre beaucoup moins de cette histoire, de ne prendre que ce qu’elle offre sans cesser de vouloir plus à défaut d’être déçue. C’est à ce moment-là que nous avons attaqué ce tome 6. Même si la vie de certains personnages se déroule doucement, quitte à ce qu’on s’y ennuie de pied ferme, d’autres moments clés ont été un véritable plaisir à lire. De plus, j’y ai trouvé beaucoup plus d’éléments fantastiques et surtout l’énonciation de promesses que j’aimerai bien voir se réaliser… si G.R.R. Martin se le permet sans nous faire attendre encore 3 ou 4 tomes.
Cette lecture commune a été lue en compagnie de Eirilys, Emma666, Heclea, Neph et Phooka.

.

Le silence de la cité – Elisabeth VONARBURG
Plaisir de lecture Livre à découvrir
La chronique complète est à lire ICI.
Chroniques du Pays des Mères
J’avais adoré « Chroniques du Pays des Mères » du même auteur qui se déroule postérieurement à ce livre-ci. L’ordre de lecture a été conseillé par Vert/Calenwen que je remercie chaleureusement. Cela a été un véritable plaisir de construire des hypothèses, de trouver les ponts entre les deux histoires et de vivre aussi pleinement cette partie de l’histoire qui s’avère être les ‘origines’. Il y a encore beaucoup de questions qui restent en suspens mais j’ai amplement profité de ma lecture grâce à l’imagination de l’auteur. Si j’ai aimé Elisa et ses questionnements, je me suis sentie plus proche de Lisbeï et de sa vie, que nous suivons dans « Chroniques du Pays des Mères ».
Lecture commune partagée avec quelques membres Atuaniens.

.

Le portrait de Dorian Gray – Oscar WILDE
Plaisir de lecture :  Livre à découvrir
La chronique complète est à lire ICI.
Ce classique reprend la thématique de la jeunesse éternelle en intégrant trois protagonistes masculins. Ce conte fantastique a été considéré comme immoral à son époque car il tire le portrait de valeurs chéries et décrit un Londres aussi ravissant que malfamé. L’homosexualité fait également partie de ce récit par petites touches discrètes ; c’est l’homotextualité qui intrigue parfois les contemporains. « Le portrait de Dorian Gray » est une satire magistrale et un classique que tout le monde connaît mais qui n’a pas été forcément lu.

.

.

Bande dessinée, comics & albums SFFF

.
.

Bienvenue chez le p’tit (The boys, volume 13) – Garth ENNIS
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Volume 6, volumes 7 et 8, volumes 9, 10, 11 et 12.
Nous suivons P’tit Hughie qui part se ressourcer dans sa famille, au cœur de l’Irlande. Ce tome est comme une parenthèse dans la tourmente dans laquelle la bande des P’tits Gars s’investit totalement. Certains lecteurs ont pu trouver que ce tome était du remplissage, quelques pages superficielles ; mais en réalité, on y découvre non seulement les racines de Hughie mais aussi certaines peurs ou soucis qui refont surface. Cependant son problème actuel n’est pas resté de l’autre côté de l’océan. J’aimerai bien savoir comment l’histoire va se poursuivre et comment va être intégré cet à-côté.

.

Monstrueux et Vengeance (Walking dead, volumes 5 et 6) – Robert KIRKMAN
Plaisir de lecture : etoile 3 Livre sympa peu s’en faut
La chronique complète est à lire ICI.
Tomes 1, 2, 3, 4, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 et 14.
Ces deux tomes sont pour moi indissociables car l’aventure de ces personnages partis à la recherche d’un hélicoptère scratché se réalise bien en deux temps. L’histoire est haletante, les quelques longueurs que j’aurai pu trouvées dans les volumes précédents ne sont plus présentes et on feuillette vite pour tout savoir. On a quand même franchi un échelon dans le « particulièrement gore » ; si voir des zombies ‘tués’ ne me dérange absolument pas, la violence face à l’être humain m’est plus difficile. Les personnes sensibles devraient s’abstenir de lire cette saga… mais généralement, au mot ‘zombie’ elles risquent de tourner de l’œil, donc je ne m’affole pas de les retrouver par ici, avec ces deux livres qui portent bien leur titre.

.

L’herbier des fées – Benjamin LACOMBE & Sébastien PEREZ
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Mazette ! J’ai été totalement happée : ce journal où un chercheur retranscrit ses trouvailles présente aussi la correspondance écrite avec son supérieur hiérarchique, celle avec sa famille mais aussi des photos. L’histoire se focalise sur les découvertes botaniques réalisées en Brocéliande par ce savant russe spécialisé en phytologie : c’est toute l’imagination de Lacombe et de Pérez qui apparaît dans ses pages. Le duo est magique, on aime, on adore, on déguste, on en prend plein les mirettes. J’ai aimé aussi bien les textes que les illustrations. Cet album présente un côté magique à l’état pur : on ne tergiverse pas dans le fantastique avec un pied dans le réel. Non, il s’agit de satisfaire les chercheurs de fantasy dans son plus simple habit. J’ai grandement apprécié la forme, les jeux de calque et de découpages des feuilles. Un véritable trésor.

.

Anomalies (Masqué, volume 1) – Serge LEHMAN & Stéphane CRETY
Plaisir de lecture Livre à découvrir
La chronique complète est à découvrir ICI.
Même si on devine le super héros naissant, il va sans dire que cette bande dessinée n’est pas un comic book à la sauce frenchy, mais bien un travail avec une identité propre. J’ai trouvé la mise en scène judicieuse notamment par rapport aux angles de vue. Le tout est proposé avec des couleurs assez contrastées et un trait méticuleux. Cependant, je suis restée légèrement sur ma faim avec ce tome qui met en place les divers éléments de l’histoire. Cette bande dessinée est au format 42 pages + un bonus sous forme de nouvelles. Notons la superbe couverture qui propose un Paris futuriste avec son lot de suggestions.

.

Rising Stars, Acte I – Joe Michael STRACZYNSKI
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
En 1969, une boule de feu s’écrase sur une ville américaine. 113 enfants conçus durant cette nuit possèdent des pouvoirs surnaturels. Très vite l’Etat cherche à les contrôler. Quelques uns d’entre eux meurent et très vite on découvre que le tueur fait partie de leur bande.
Le point fort est la présentation de ces « spéciaux » : on découvre au fil des pages leur histoire par rapport aux souvenirs des uns et des autres, de documents divers et variés. Ces personnes sont tous différentes que ce soit par rapport à leur passé, leur façon d’appréhender leur situation et même la nature de leur pouvoir. Le scénario nous emmène vraiment loin et c’est un véritable plaisir de découvrir cette trame riche. Les personnages sont travaillés avec tous une personnalité soignée. Cette histoire ne traite pas de super-héros pour montrer leurs expériences et ce qu’ils valent mais sur un aspect psychologique plus fin, démontrer ce qu’est leur véritable vie et comment ils gèrent cette identité un peu à part. Le potentiel est également servi par des dessins superbes.
Cette série comporte trois volumes dans l’Acte I est composé de 241 pages (hors série inclus) et j’espère vivement que Delcourt publie la suite, chose qui n’a jamais été faite en VF !

.

La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien – Zidrou & Collectif
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Ce recueil de 15 nouvelles en bandes dessinées est typiquement la ressource indéniable qui vous fait sourire. La variété des dessins et des histoires promet des sentiments mélangés : si bien que le sourire prône mais également les frissons ; toute une palette d’émotions.
Vieillesse, indifférence, solitude, sexualité, amitié, enfance, famille sont les thèmes qui jalonnent les pages. Bien que les nouvelles n’aient pas tous la même force, nous sommes tous touchés différemment selon notre sensibilité. Ce recueil possède une grande force et présente notre humanité de bien diverses manières.

.

.

Rond de Sorcière #21

30/03/2012 22 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Ce mois de mars 2012 a été aussi placé sous le signe des lectures communes, et oui ! Même s’il y a du zombie et de la sorcière, mes lectures ont finalement été assez diversifiées.

.

Science-Fiction, Fantasy, Fantastique
.

Nuit brûlée (La peau des rêves, tome 2) – Charlotte BOUSQUET
Plaisir de lecture Livre à découvrir
La chronique complète est à lire ICI.
Tome 1
Le puzzle identitaire se dévoile à nous ; nous en apprenons davantage sur les types de mutations qui peuplent ce nouveau monde post-apocalyptique. Malheureusement, j’ai trouvé que certains événements sont cousus de fil blanc et la romance prend la part belle de l’histoire. Cependant, on cherche toujours la relation entre les deux personnages principaux, Najma & Cléo.
Ce livre a été apprécié en lecture commune avec Phooka.

.

Sans âme (Le protectorat de l’ombrelle, tome 1) – Gail CARRIGER
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
La chronique complète est à lire ICI.
Tome 2.
L’auteur propose à son lectorat des personnages dont on sera follement amoureux ; bien croqués et généralement à la répartie bien placée. Volontairement poussés à la caricature, ils donnent beaucoup de rythme à l’histoire. Nous nous retrouvons projetés dans un Londres victorien et steampunk pour y découvrir une intrigue aux nombreux rebondissements. Gail Carriger intègre plusieurs créatures et se gausse également des mythes. Une lecture fraîche, à ne pas prendre au sérieux.

.

Hunger Games (Hunger Games, tome 1) – Suzanne COLLINS
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Si l’histoire peut facilement s’oublier quelques temps après sa lecture, elle a l’avantage de se lire très vite. Même si l’auteur ne laisse pas son lectorat faire lui-même ses propres hypothèses, on passe quand même un peu de bon temps. Certains négativent l’expression « page-turner », il prend pourtant tout son sens. Il serait bête de rejeter en bloc quelques pages de bonheur même si cela ne s’avère pas un gros coup de cœur. J’ai apprécié suivre les aventures de Katniss et j’avais le ventre tout serré quand on lui a annoncé qu’elle avait de gros problèmes. Même si je vois le triangle amoureux arriver de plein fouet, j’attends de voir ce que va nous offrir Collins dans les deux prochains tomes.

.

Sous la surface (Fedeylins, tome 3) – Nadia COSTE
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
La chronique complète est à lire ICI.
Tome 1, tome 2.
C’est avec grand plaisir que je continue à suivre les aventures de Cahyl avec ce troisième tome. Le voilà chargé d’une mission délicate et ô combien périlleuse. C’est le tome des remises en question et des énormes doutes. Si j’ai été un peu frustrée de ne pas reprendre l’histoire sur le même événement sur lequel se terminait le tome 2 « Aux bords du mal », il va sans dire que la sensation s’est de suite dissipée au vu des nombreuses et fortes révélations que nous offre l’auteur. De nouveaux personnages – qui ont tout pour me plaire – entrent dans le décor. Il va sans dire que c’est toujours avec beaucoup de plaisir que je dévore cette histoire.
Ce livre a été dévoré en compagnie de Dup, Heclea & Iluze.

.

L’invincible forteresse (Le trône de fer, tome 5) – G.R.R. MARTIN
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
Cycle Le trône de fer.
Si le tome précédent avait encore la magie pour lui – et surtout pour m’aider à continuer – celui-ci ne présente pas grand-chose. Certains personnages ont la rage de vivre et arrivent à s’en sortir tant bien que mal (plus mal d’ailleurs) d’autres n’arrivent même pas à garder leur propre tête au-dessus de l’eau. Les intrigues sont très longues à se développer et nous assistons davantage à une histoire moyenâgeuse que fatasyienne.
Ce livre a été lu avec l’équipe de choc : Eirilys, Emma666, Heclea, Neph & Phooka.

.

Zombie panic – Kirsty McKAY
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Ce roman jeunesse est à prendre au premier degré, pas de question métaphysique sur la survie de l’être humain ou sur le comportement de l’espèce zombie. Nous avons des personnages stéréotypés qui permettent de donner du punch à l’histoire. Action, action, action : c’est sûr qu’on ne s’ennuie pas et les événements s’enchainent les uns après les autres. C’est l’Ecosse – connue parfois pour son côté inquiétant – qui servira le décor de cette histoire. Bien que je m’attendais à la majorité des données proposées par l’auteur, j’ai passé un moment sympathique, bien que peu transcendant, avec du zombie et de l’humour dedans.

.
.

Albums & comics SFFF
.

Il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées – Gilles BACHELET
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut
L’invention de l’autruche était sans aucun doute pour le music hall avec un truc en plumes. Le titre alléchant cachait une autruche au regard un peu niais dans des postures étranges : les contes de fées nous sont montrés sous un autre angle. Et si le protagoniste pour chacun d’entre eux était une autruche ? Grâce à ses coups de crayon et de la peinture, Gilles Bachelet égrène les exemples. Bien que l’humour soit présent, je m’attendais à davantage avec un sujet si prometteur.

.

Les sorcières – Elisabeth BRAMI
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Dans ce petit album, nous apprenons à connaitre nos Sorcières bien aimées grâce à un abécédaire. Chaque lettre de l’alphabet dispose de sa double page. Nous sont données deux mots, leur définition en italique et le clou du spectacle, une explication en rimes ! Les anecdotes sont plutôt drôles et les dessins pleins de tonicité.

.

.

Beautiful Nightmares – Nicoletta CECCOLI
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Malgré ses illustrations très attirantes, ce livre n’est pas pour les enfants. De prime abord, il est plein de douceur et de poésie. Mais tout comme son titre le stipule, cet artbook propose des ambiances floues mais aussi menaçantes. Cet univers fantasmagorique est servi par des personnages mystérieux et effrayants. Parfois, un certain sentiment de malaise s’installe, mais on ne peut pas quitter des yeux ces magnifiques illustrations.

.

Hydromène : La chambre d’un garçon – Iwan
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut
Hydromène possède un aquarium que lui a offert Monsieur Poisson. Il est sans orifice et pourtant, les petits poissons en sont quand même sortis. On y découvre aussi que les contraires s’attirent. Dans sa chambre, l’eau affleure tout juste le sol. Les dessins sont très épurés, dans les tons bleus. Ils sont accompagnés par quelques phrases. Cet album métaphorique me semble trop abstrait pour le qualifier de tout public et je n’arrive pas à déterminer un âge de lecture pour sa compréhension. Je l’ai trouvé joli mais peut-être difficile à appréhender dans son ensemble pour les plus jeunes d’entre nous.

.

Amour et mort (Walking dead, volume 4) – Robert KIRKMAN & Charlie ADLARD
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut
La chronique complète est à découvrir ICI.
Tomes 1, 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 et 14.
J’ai trouvé que ce quatrième tome proposait davantage de punch que le précédent. Il y a beaucoup de suspense et un découpage de certaines planches que j’apprécie vraiment. Un nouveau personnage – et pas des moindres ! – fait son entrée. La troupe est toujours optimum au niveau des tensions et il n’est pas aisé de survivre dans un tel environnement.
Cette lecture a été appréciée avec ma copinette Valériane.

.

Blanche-Neige – Benjamin LACOMBE
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Benjamin Lacombe nous présente sa version du conte le plus connu. Les illustrations sont belles, parfois en noir et blanc et nous en mettent plein la vue. Elles sont relativement sombres mais toujours très travaillées dans le détail. Les symboles y sont bien présents : pomme, corbeau, miroir et présence de la forêt. Hormis sur de rares pages, le texte s’alterne avec les dessins donnant alors un rythme un poil assoupissant. L’album est aussi un bel objet, il propose une couverture avec quelques touches de vernis sélectif et un papier épais agréable au toucher.

.

Graine de sorcière : le bébé de Lucie Fer – Lionel LE NEOUANIC
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Lucie Fer va avoir un bébé et la nomme Emma ; c’est sûr ce sera une grande sorcière. Mais quand elle nait, le Mal n’a aucune emprise sur elle et Emma ne compte pas suivre la voie que sa mère lui a tracée de tout son cœur. Le récit est vraiment tout mignon ; la morale est douce et sympathique. Ce petit récit se lit très vite et est très prenant grâce à l’humour, un texte judicieux et des illustrations de qualité.

.
.

.

Bande dessinée
.

Un crayon dans le cœur – Laurel
Plaisir de lecture : Livre fantas…tique
Si quelques planches sont issues de son blog, Laurel nous présente beaucoup d’inédits. Ces tranches de vie mettent en scène sa fille Cerise, son chat Choupynette et aussi quelques amis. C’est avec beaucoup d’humour et d’auto dérision qu’elle nous raconte ses aventures. Voici un livre plein d’émotions, d’amour aussi. J’aime particulièrement son coup de crayon et je suis son blog assidument. Il est à noter que l’un des strips m’a tiré un torrent de larmes.

.
.

Rond de Sorcière #16

04/12/2011 6 commentaires

.

Le Rond de Sorcière est une nouvelle forme d’avis sur mes lectures : mensuellement, je vous ferai découvrir toutes les livres lus. Je me suis rendue compte qu’il m’était impossible de tout chroniquer et j’avais une frustration certaine de ne pas vous parler des petits trésors que je découvre. Un Rond de Sorcière, c’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Hop, le mois d’octobre 2011, oui, vous avez bien lu octobre. J’ai juste un peu de retard. En même temps, vaut mieux lire qu’écrire ? dixit la procrastinatrice en chef que je suis. Il y a du bon ce mois-ci, des livres qui auraient dû être bons, qu’on m’avait conseillés  et pour lesquels je suis restée à côté.  On notera le succès des choix de livres en bibliothèque qui m’étaient inconnus au bataillon (Le secret du quai 13 et Adieu Berlin)

.
.

Science-Fiction, Fantasy & Fantastique
.

Joueur_ 1 – Douglas COUPLAND
Plaisir de lecture Livre à découvrir
La Chronique complète est à lire ICI.
Coupland ne s’embarrasse pas des décors ni même d’explications ; il repose son histoire dans le vif de l’action, dans l’interaction de ses personnages.
Le but est de nous faire passer un bon moment et de poser le cerveau avec cette courte comédie dramatique. Même s’il manque un petit quelque chose, ce petit théâtre de fin du monde nous est sympathique.
.
.

Odd et les géants de glace – Neil GAIMAN
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
Ce livre est sorti dans le cadre du World Book Day en 2008 et vendu pour la somme symbolique de 1£. Ce court conte met en scène Odd, un jeune hétros qui va réussir toutes les épreuves initiatiques qu’on lui impose. Apprentissage, confiance en soi et la morale “à plusieurs nous sommes plus forts que seul” complètent le scénario parfait pour le jeune lectorat. Malgré un texte un poil incisif mais un récit rondement mené, les plus vieux s’ennuieront ; on a une légère impression de bâclage. Aussitôt lu, aussitôt oublié.
.
.

Le secret du quai 13 – Eva IBBOTSON
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Le seul détail qui vous fera irrémédiablement penser à la saga Harry Potter sont les scènes au quai de King’s Cross. Bien que la majorité de la trame se devine, c’est avec beaucoup de simplicité et de magie qu’Ibbotson nous emmène dans sa petite histoire. On ne peut que se prendre d’amitié avec ces personnages aux bras cassés qui vont devoir retrouver le prince. On fond également devant les faiseurs de brume, dont chacun aimerait en avoir un à la maison. Les méchants y sont très méchants, l’équipe est rigolote, quelques situations cocasses et des sentiments enflammés ponctuent le tout. On y retrouve plein de créatures féériques (et un peu moins féériques). Une lecture conseillée aux 9-12 ans.
.
.

Mal-Morts – Jean Marc LIGNY
Plaisir de lecture Livre à découvrir
La chronique complète est à découvrir ICI.
L’empathie éprouvée pour notre héroïne Elodie est le sentiment central du lecteur. Comment ne pas être intrigué par ces fantômes, ces « mal-morts » ? L’atmosphère rendue par Ligny est bien rendue, l’utilisation du fantastique est judicieuse. L’écriture fluide et accessible entraine cependant l’histoire dans les clichés. L’horreur côtoie la guimauve et c’est à ce moment-là que j’ai un peu décroché du roman. Le départ était prometteur mais l’intrigue retombe comme un vieux soufflé.
.
.

Le Trône de Fer (Le Trône de Fer, tome 1) – G.R.R. MARTIN
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
La chronique complète est à lire ICI.
Cycle Le trône de fer.
Si vous n’êtes pas encore tentés par l’aventure pour lire cette saga, je ne peux plus rien pour vous. Je n’ai plus d’argument à vous proposer puisque je vous assure que la personnalité des personnages est finement travaillée, complexe et réfléchie ; on s’attache à quelques uns d’entre eux et qu’on prend plaisir à en détester d’autres. Puisque je vous soutiens que cette société médiévale est réaliste et que même si vous n’aimez pas le genre, vous ne pourrez qu’accrocher à cette série où les éléments de fantasy sont discrets. Puisque je vous affirme que l’histoire est prenante, malgré une traduction française peu appréciée, les rouages sont superbes et la narration selon le point de vue des personnages est originale. Non, sincèrement, je ne peux plus rien pour vous.

.
.

Kalix, la loup-garou solitaire – Martin MILLAR
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
Ce roman n’aura pas su me convaincre. Bien que l’auteur s’amuse d’un mythe, les ficelles sont trop visibles, surtout quand on connaît la structure de « Les petites fées de New York » ; il manque un peu d’humour aussi. Ses héroïnes sont toutes très belles et ont une place de premier choix. Malheureusement, je n’accroche pas assez aux personnages, aucun coup de cœur. La profondeur du récit est absente, la psychologie des personnages plutôt superficielle. Il n’y a pas assez de peps dans l’histoire bien qu’elle soit parfaitement construite. Je suis définitivement restée à côté du livre.
.
.

Album SFFF
.

Le petit bois du dimanche soir – Estelle BILLON-SPAGNOL & Xavier COLLETTE
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
La chronique complète est à découvrir ICI.
Cet album au petit format est un voyage entre onirisme et réalité. Les illustrations pleines de couleurs servent un texte de toute sensibilité. Il va sans dire que l’histoire contée présente une bulle de positivisme, parfaite dans ce que je cherchais sans le savoir. A mettre entre toutes les mains.
.
.
.

Roman
.

Adieu Berlin – Waldtraut LEWIN
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Le récit est très dynamique, bien dosé. Je m’en suis presque rongé les sangs pour savoir si le personnage principal allait s’en sortir. C’est un livre estampillé « jeunesse », mais il n’en a que l’appellation. Le fait que l’histoire se passe en 1940 ne pouvait également que me plaire. Bien que le roman ne soit pas aussi « fort » que certains livres que je qualifie de coups de cœur (assassins, croisades abracadabrantes et autres personnages fantasy), le simple fait que la période de seconde guerre mondiale ait existé (et donc que des gens ont réellement pu vivre ce que vit Rita) contrairement à une plausible période post apocalyptique (du type avec plein de zombies), suffit à donner du plomb à l’histoire. C’est le genre de livre où une fois terminé, on a juste envie de souffler et même juste de regarder le ciel bleu.

.
.

Album
.

La mélodie des tuyaux – Benjamin LACOMBE
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut
No me siento feliiiiz
Ni me salen las palabraaas
Que siento por tiiii
Es algo tan especiaaaal ♬ ♪
Je n’ai pas lu de chronique sur cet album, je m’attendais à encore « plus », des chansons aux sonorités andalouses mais aussi quelque chose d’assez original… avec des tuyaux et autres objets de plomberie. Bien sûr, c’est un très bel album, davantage qu’un livre grâce au récit conté par Olivia de Ruiz. Mais je m’attendais à un univers musical plus fort qu’un simple environnement sonore et davantage de chansons. Il n’en reste pas moins que le trait de Lacombe est toujours un délice.

.
.

Rond de Sorcière #13

18/09/2011 24 commentaires

.

Le Rond de Sorcière est une nouvelle forme d’avis sur mes lectures : mensuellement, je vous ferai découvrir toutes les livres lus. Je me suis rendue compte qu’il m’était impossible de tout chroniquer et j’avais une frustration certaine de ne pas vous parler des petits trésors que je découvre. Un Rond de Sorcière, c’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Bien que le mois de Juillet 2011 fut épuisant professionnellement parlant, j’ai trouvé le temps de lire. Vivent les transports en public !

.

Fantasy
.

Le passage – Justin CRONIN
La chronique complète est à lire ICI.
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Sur fond post apocalyptique, Cronin nous fait sauter de 100 ans dans notre monde pour nous montrer ce qu’il est advenu. A cause d’un virus, une épidémie s’est violemment abattue et la sauvegarde de l’humanité est le principal souci. On s’attache réellement aux personnages, on plonge avec eux dans l’angoisse et la peur (bien que nous soyons quand même dans un super fauteuil, nous). On prend part à une intrigue magistralement orchestrée. Les différents points de vue de narration nous entraine facilement jusqu’à la fin de ce premier tome.

.
.

Vertige (Damnés, tome 2) – Lauren KATE
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
Je parle du tome 1, ICI.
On change de décor, radicalement. On passe d’un lycée angoissant et sombre à un lycée tout de lumière vêtu. Les personnages sont encore plus stéréotypés que dans le premier (si, si, c’est possible). Alors que les anciens copains de classe de Luce étaient délirants à souhait, ici ils sont plutôt cucul la praline et sincèrement, on s’y ennuie profondément. La lenteur déjà « relative » du premier tome est encore pire dans le second. Tout s’étire sur plusieurs dizaines de pages, notamment la fin. Ce qui me fait dire que Lauren Kate aurait laaaargement pu boucler sa saga en un diptyque bien ficelé. Mais les joies financières du marketing en ont décidé autrement. La seule chose qui a su me tenir au long du bouquin sont la meilleure proximité des ombres.

.
.

L’arbre de l’été (La Tapisserie de Fionavar, tome 1) – Guy Gavriel KAY
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 2 et tome 3
Voilà une des relectures qui me tient le plus à cœur et pour cause, voici MA trilogie coup de cœur. Pour ce premier volet, nous entrons en Fionavar en compagnie de nos étudiants. C’est dans le vif du sujet qu’on passera nos premiers instants. Une plume fluide nous fera aimer les environs et surtout les personnages. On se laisse totalement transporter dans cet univers bien ficelé et exploité. Comment ne pas vivre au rythme des personnages que leur destin dépasse ? Les relations entre les personnages sont dévoilées au fur et à mesure. Description et actions sont au programme pour nous faire passer un très bon moment. Un premier tome où on en prend plein dans la tronche, au vu de l’intrigue principale… A découvrir de toute urgence.

.
.

Métamorphose en bord de ciel – Mathias MALZIEU
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Ce livre plein de poésie est tout aussi… fantasmagorique. Une peu glauque sur les bords, on suit avec intérêt l’histoire qui se déroule à nos pieds. L’histoire met un peu mal à l’aise le lecteur mais en ne demeure pas moins subjugué. Les artistes dont s’est entouré Malzieu proposent des illustrations toutes différentes les unes des autres. Elles sont distillées tout du long du récit et on les contemple au détour d’un dialogue. Bien que le livre soit agréable, il est beaucoup moins accessible que « la mécanique du cœur » du même auteur.

.
.

Harry Potter et les reliques de la mort (Harry Potter, tome 7) – J.K. ROWLING
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5 et tome 6Les contes de Beedle le Barde.
Tantantan, voici le dernier volume de la saga Harry Potter. Le tome méritait amplement une relecture : la première lecture a été faite très rapidement, comme une énorme boulimie de ma part, pour connaître la fin. Il était digne que je me replonge dedans afin de mieux apprécier tant les détails que l’histoire. Un poil énervant sur beaucoup de choses, ce tome nous emmène vers ZE découverte du récit. Et contre toute attente, on palpite tout du long, on en apprend toujours plus sur nos personnages avant que les rideaux tombent.

.
.

Bandes Dessinées & album SFFF
.

Celle qui dort sous nos pieds (La maison aux 100 portes, volume 2) – Isabelle DETHAN
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Le mois dernier, je vous parlais du premier tome et du ô combien j’avais aimé. L’auteur améliore un peu les relations entre personnages (et heureusement) mais on n’est loin des dialogues transcendants. Isabelle Dethan nous distille quelques informations sur Constanza… à mon plus grand plaisir ! On y comprend alors que la maison révèle de nombreux secrets (100 environ ?). On s’enfonce plus profondément dans l’histoire, et franchement j’en suis restée baba. On a le droit à une superbe révélation… qui va nous faire regretter que seuls ces deux tomes soient parus.

.
.

Le journal de Peter – Sébastien PEREZ & Martin MANIEZ
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Cet album est avant tout ludique : son format informel propose des coupures de presse, de vieilles photos, des lettres à décacheter, des dessins à admirer. Bref, plein de petits trucs où les mimines peuvent s’aventurer. « Le journal de Peter » propose aussi de très belles illustrations, tout en sensibilité. La trame reprend l’enfance et les origines de Peter Pan, tout en offrant un récit abouti. Le personnages en manque d’affection est plus que touchant. Cependant, n’oubliez pas que l’histoire est quelque peu triste et pessimiste.

.
.

La petite sorcière et Grimoire de Sorcières – Sébastien PEREZ & Benjamin LACOMBE
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Dans ce coffret – épuisé – sont disponibles les deux albums « La petite sorcière » et « Grimoire de Sorcières ». Le premier album relate l’histoire de Lisbeth : c’est la beauté des dessins qui ravirent notre cœur de lecteur. Comment ne pas se laisser emporter par cette histoire qui nous rappelle finalement quelques bouts de notre enfance ? Sombre et fascinant à la fois, ce récit de sorcière ne peut que vous enchanter.
Le deuxième album est justement… le livre que trouve Lisbeth ! Grimoire à la couverture travaillée, on plonge dans la généalogie et le portrait de ses grandes sorcières. Certaines têtes vous sont connues… et vous ne saviez pas qu’elles étaient sorcières ?! C’est à découvrir dans le grimoire.

.
.

1914 – Le réveil (Curiosity Shop, volume 1) – Teresa VALERO, Montse MARTIN & GABOR
La chronique complète est à lire ICI.
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Les illustrations sont soignées et l’intrigue haletante ; Cependant, les auteurs n’ont pas pris le temps… de prendre le temps justement. Des allers-retours doivent s’effectuer pour replacer les – très – nombreux personnages. Ce premier tome sert à jeter les bases, on espère que la suite nous emportera un peu plus, dans ce polar historique.

.
.

Roman
.

Le sommeil, bien dormir enfin – Luc AUDOUIN
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Ce livre n’a pas pour but de vous donner des conseils miracle pour mieux dormir (de toutes façons, cela n’existe pas). Par contre, il va vous apprendre plein de choses : comment fonctionne le sommeil, comment il se construit, quels sont les différents dysfonctionnements, comment les reconnaît-on et quelles sont les maladies. Il va également donner plein de petites anecdotes sur le sommeil ; de réelles petites touches d’humour à déguster. Et surtout, il vous déculpabilise. Et rien que pour tout cela, je vous le conseille. Vous n’êtes pas un freaky freak et vous avez le droit d’avoir des soucis de sommeil. Un petit guide pour savoir l’essentiel sur le sommeil.

.

.

Rond de Sorcière #06

29/01/2011 24 commentaires

.

Le Rond de Sorcière est une nouvelle forme d’avis sur mes lectures : mensuellement, je vous ferai découvrir toutes les livres lus. Je me suis rendue compte qu’il m’était impossible de tout chroniquer et j’avais une frustration certaine de ne pas vous parler des petits trésors que je découvre. Un Rond de Sorcière, c’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Ce mois de Décembre a été plutôt bien rempli, avec de très très bons livres pour terminer l’année en beauté !

.

Fantasy

Les frontières de glace et l’île du destin (La quête d’Ewilan, tomes 2 & 3) – Pierre BOTTERO
Plaisir de lecture Livre à découvrir
En septembre, j’avais lu le premier tome, je continue avec les deux suivants. La trilogie possède quelques originalités, notamment le pas sur le côté et le fait que les dessinateurs soient les personnes les plus « importantes » niveau pouvoir. Il n’en demeure pas moins que je trouve l’héroïne un poil naïve et que leurs aventures se résolvent toujours « fingers in ze nose ». La troupe au vu des diverses personnalités, est attachante.

.
.

A vos souhaits – Fabrice COLIN
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
Les personnages sont fantasques avec un gros potentiel comique. Le récit débridé propose un côté mélodramatique mais aussi un comique de situation agréable. Les situations cocasses s’enchainent pour notre plus grand plaisir. L’écriture est fluide, le roman est léger. Que demander de plus ?

.
.

Bal de givre à New-York – Fabrice COLIN
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut
La plume de Colin officie toujours impeccablement. Dans cette romance un peu à la « Pierrot et Colombine », on y note quelques accents de steampunk. Le tout est mêlé d’un suspense à un niveau intéressant… Soit, j’ai découvert le pot aux roses très vite (si ce n’est aux premiers mots), mais le plus important n’est pas la fin mais bien la trame principale.

.
.

Le lézard lubrique de Melancholy Cove – Christopher MOORE
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Ah, le plaisir de retrouver Moore ! Histoire totalement absurde mais cohérente. J’ai eu le plaisir de retrouver les personnages que j’avais déjà croisés dans « le sot de l’ange ». Moore nous propose un peu de lubricité, beaucoup de choses digne de Gargantua. On se surprend à aimer ce côté loufoque et même à rire.

.
.

Harry Potter et la coupe de feu (Harry Potter, tome 4) – J.K. ROWLING
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 5, tome 6 et tome 7Les contes de Beedle le Barde.
Le monde d’Harry Potter s’ouvre sur le monde en recevant les élèves de deux autres écoles de magie. L’avantage de ce tome, c’est qu’il y a de l’action en veux-tu en voilà. Nous entrons maintenant dans une ambiance plus sombre avec une psychologie plus adulte. Harry Potter ne maitrise plus tout, on en apprend toujours plus sur la trame principale. Et l’intensité va crescendo.

.
.
.

Comics SFFF
.

Courtney Crumrin et les choses de la nuit, Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers (Courtney Crumrin, volumes 1 & 2) ; Courtney Crumrin : Portrait du sorcier en jeune homme (hors-série) – Ted NAIFEH
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au panthéon
La saga complète
Voilà de mes plus gros coups de cœur de ces derniers mois : tout y est réuni : un trait dynamique, une mise en planche intelligente, un scenario qui casse la baraque et une héroïne qu’on rêve tous d’être. C’est typiquement le genre d’aventures qu’on aurait tant aimé vivre !
N’hésitez pas, foncez, les yeux fermés !

.
.

Albums illustrés

Cyrano – Rébecca DAUTREMER & Taï-Mac LE THANH
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Il faut bien le dire, ce Cyrano-ci aux yeux en amande porte son nez comme un superbe ornement. C’est superbement conté : entre récit traditionnel et ajouts incongrus, on a le sourire en coin. Dautremer s’évertue à croquer tous plein de petits détails si savoureux. Les petites définitions d’expressions sont des bonus délicieux à la lecture.

.
.

Le carnet rouge – Benjamin LACOMBE & Agata KAWA
Plaisir de lecture : Livre fantas…tique
Voici un livre-objet plein de saveurs : son format est intrigant. Les illustrations sont un véritable hommage à la nature, elles s’étendent parfois sur une double page et se mêle au texte dans une belle harmonie. On passe de longues minutes sur chacun des pages, le temps de savourer des yeux. L’histoire en elle-même est très belle, remplie de poésie.

.
.

Les amants papillons – Benjamin LACOMBE
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Sans aucun doute, la force de ce livre est la place aux sentiments. Le dessin sert au mieux les expressions faciales : par une histoire contée sans fioritures, on s’attache aux personnages et on vit la tragédie. Un album doux-amer à découvrir.

.

.
.