Archive

Archives pour la catégorie ‘HAUCHECORNE Anthelme’

HAUCHECORNE Anthelme – Moitiés d’âme

14/01/2020 12 commentaires

.

Couverture du roman Moitiés d'âme d'Anthelme Hauchecorne, tome 1 de Chroniques des cinq trônesTitre : Moitiés d’âmes (Chroniques des Cinq Trônes)
Auteur : Anthelme Hauchecorne
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Écouter le chapitre 0,5
.

Rollon et Liutgarde sont réfugiés dans la Sylverëe, l’antique forêt et l’ultime refuge des Faëes. Ils ont rejoint un groupe de caravaniers constitué en partie de mäges. Mais cette vie en cavale n’est qu’une fuite en avant. Et ils vont bien devoir se confronter à leurs problèmes.

.
.

Postulat de départ : la mägerie ne peut être pratiquée qu’à deux. Parfois, les couples sont mal assortis, parfois les mariages sont forcés. Les personnages sont hauts en couleurs et intelligents. Il y a Liutgarde – héroïne attachante –, Rollon, Dame Hölle, les caravaniers et d’autres que je vous laisse découvrir. J’ai aimé et détesté ces personnages, preuve d’un réalisme adéquat concernant les personnalités, pleines de travers et de qualités.

Il existe aussi le Mägistère, une sorte d’Inquisition qui torture et extermine les gêneurs.
.

Les Humains ont soif de pouvoir, ils cherchent à percer les mystères des Faëes disparues et notamment leur art de la mägerie. Anthelme Hauchecorne prend à cœur de tisser des liens entre les personnages, des liens entre les vécus et de plonger profondément les racines de son récit.

.

Le camp était tout proche. On distinguait la roulotte-bibliothèque, avec son toit en quille de bateau. La roulotte-forge dominait les autres. Son bas-fourneau crachait un panache de fumée. La roulotte-sorcière s’entendait plus qu’elle ne se voyait. Ses charmes d’ossements tintaient au gré du vent.

.
.

L’univers est riche. J’ai aimé le vocabulaire inventé, le fuseau pour parler d’une baguette, la forêt nommée Sylverëe, les moitiés d’âme sont les Hälflüngen. Ainsi que la version féminine des rôles : Faëe, Mägeresse.
.

L’auteur construit son récit autour des Quatre Saisons. La magie est influencée par les saisons et les arcänes : ces deux axes déterminent le type de sort que chaque mäge peut lancer (couple de mäges !). Avec Moitiés d’âme, on entre dans une atmosphère sombre et hivernale. Le milieu enneigé est sublime et apporte quelques frissons.
.

Cet univers finement travaillé propulse une intrigue prenante. Moitiés d’âme est un tome où l’histoire s’enracine et bien loin d’un volume d’introduction. La quête est hors du commun et bouillonnent de petites idées bien trouvées. Tout élément est utile, rien n’est « pour faire joli ». La mécanique est huilée pour servir une fantasy intelligente.

.

La mägerie comptait peu de règles. La plupart pouvait être détournées, voire tordues. Il n’existait guère qu’un principe parfaitement incontournable. Pour tisser un enchantement, des mäges devaient être deux. C’était ainsi. Personne ne savait pourquoi.

.
.

Concernant l’écriture, j’ai été un peu surprise : j’avais du mal à retrouver le style ciselé d’Anthelme Hauchecorne que j’avais su apprécier avec Âmes de verre, Le Carnaval aux Corbeaux ou encore Journal d’un marchand de rêves. Travail éditorial ou l’envie de tester quelque évolution, il m’aura fallu quelques pages avant de m’immerger et retrouver l’écriture artistique que j’apprécie tant. L’écriture est plus concise et toujours percutante.
.

L’histoire est beaucoup moins manichéenne qu’il n’y parait. Certains aspects contradictoires mais pas antinomiques apparaissent. La plongée dans cet univers sombre est teintée de défaitisme et de nostalgie. L’auteur s’investit sur les relations amoureuses, parfois dysfonctionnelles, parfois toxiques, complémentaires ou dépendantes. Les thématiques dansent tour à tour : trahison, engagement, confiance brisée, non-dits et secrets. L’auteur a une réflexion caustique sur l’humanité.
.

Les secrets ne demandent qu’à être révélés, d’autres rebondissements s’activent alors qu’on se pensait arriver à la fin de l’action. Les situations cocasses s’enchaînent, parsemés de dialogues enlevés. Moitiés d’âme se dévore littéralement et j’ai aimé la complexité qui anime le cerveau. L’auteur prend un malin plaisir à nous perdre (autant que ses personnages).

.

La mägerie obéissait à certaines limites. Rollon les avait outrepassées. L’Hiver était une saison puissante mais vorace. Elle l’avait vidé. Ses extrémités restaient gelées. Son sang circulait à peine. Son cœur cognait lentement. Il menaçait de lâcher, à chaque instant.

.

Moitiés d’âme est le premier tome d’une tétralogie et j’ai déjà hâte de retrouver cette écriture de haute voltige. La conclusion est magnifique et ne nous laisse pas sur notre faim, elle nourrit notre intérêt pour la suite. Les amours contrariés de Litugarde et Rollon, la puissance Faëe, les combats médiévaux sont autant d’éléments intrigants.

.
.

Le livre tape dans l’œil, c’est un bel objet, un écrin qui invite à la lecture. La couverture est réaliste, on reconnait très vite les roulottes. Elle revêt quelques zones en fer à dorer, cuivrées comme le signet et aussi un toucher « peau de pêche » (soft touch). C’est de l’édition grand luxe : les illustrations sont partout, dessus, dessous, sur les côtés et dedans. Un trône est dessiné sur la tranche des pages, des en-têtes de chapitres sont ornés de trônes, une police pleine de ligatures est utilisée.
.

La lecture est conseillée à partir de 15 ans ; et un potentiel lecteur plus jeune si vous pensez à un rat de bibliothèque qui déjà dévore.

.
.

Diane et Muse filèrent, à la mode des Baronnies. Les mäges du Printemps, comme Pirine et Rénard, tressaient leurs enchantements à mains nues. Les Automnaux, eux, les travaillaient aux fuseaux. La Troisième Saison requérait vitesse et précision. Les créatures de la défunte Cour d’Automne possédaient, disait-on, des mains extrêmement menues. Les historiens parlaient même de doigts de Faëes.

En comparaison, la main humaine manquait de finesse. Elle ne convenait pas aux travaux du Troisième Art. Aussi les Automnaux façonnaient-ils des fuseaux. Chaque pièce était unique. Ces outils, elles les manipulaient avec élégance. Diane avait taillé le sien dans le fémur d’un sanglier. Muse, dans le cœur d’un sorbier. Ces instruments, les gens du peuple les surnommaient parfois baguettes, de façon erronée. Preuve qu’ils n’y connaissaient rien.

.

Mise en scène du roman "Moitiés d'âme" d'Anthelme Hauchecorne, tome 1 des Chroniques des Cinq Trônes

.

Categories: HAUCHECORNE Anthelme Tags:

Rond de Sorcière #113

10/12/2019 16 commentaires

 

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Et voici mon mois de novembre ☁

Période professionnelle chargée, lors des maigres libres que j’arrive à dégager, je ne les passe pas en diverses occupations, je prends un livre. Ce qui fait qu’étrangement, j’ai plusieurs lectures à mon actif.
.

⌛ Du côté des challenges :
◈ J’ai définitivement fermé la page de celui consacré à Halloween.
◈ Dans le cadre de notre défi commun, Valériane a sélectionné « The Little Witches Exodus » de Xavier Collette.
◈ J’ai fait le point sur la neuvième année d’existence de mon défi « Fin de Série » soit… 40 séries listées, 32 tomes lus, 8 séries terminées ou à jour. Je vous raconte tout par ici (et avec des gifs animés !).
.

📬 Le 31 octobre, arrivait par surprise, un exemplaire vagabond du livre de Rozenn Illiano : j’ai pu me délecter de l’histoire de « Midnight city » avant… d’acheter mon propre exemplaire quelques semaines plus tard 😉
.

👾 L’édition des dimanches de l’imaginaire s’est déroulée le 10 novembre : plusieurs nouvelles têtes ont fait leur entrée ; dont Sia qui profitait d’un passage pas loin (c’est-à-dire, à deux heures de route) pour venir nous faire un coucou 🤩
.

Deux nouveautés en Pile à Lire :
¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – Blanc mortel, tome 4 (livre audio)
¤ NUNOBUKURO Azuki : La Petite Princesse Sara

→ Parfait pour éponger le mois précédent !

.Livre acquis en novembre 2019

.
.

Couverture du roman Midnight City de Rozenn IllianoMidnight City – Rozenn Illiano
Plaisir de lecture livre fantas… tique
Chronique complète
À la croisée du fantastique, de la fantasy… et bien d’autres genres, Midnight City présente une singularité captivante. Sous le titre se mêle deux histoires, s’imbriquent deux univers. Un brin poétique, l’écriture concise permet de s’immerger facilement dans le récit. La construction des personnages est à saluer pour tant de réalisme et il est question de la thématique de l’écrivain. Mais c’est un résumé trop synthétique et je ne pourrais que vous inviter à plonger dans ces univers. Reçu comme livre vagabond (et avec grande joie !), une centaine d’exemplaires existent maintenant.

.
.

Couverture du roman Moitiés d'âme d'Anthelme Hauchecorne, tome 1 de Chroniques des cinq trônesMoitiés d’âme (Chroniques des Cinq Trônes, tome 1) – Anthelme Hauchecorne
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Ce livre est aussi beau de l’intérieur que de l’extérieur. Il faut dire qu’il s’agit d’un bien bel objet ! Et l’histoire l’est toute autant. On entre de plain-pied dans un univers fantasyien dont personnages, atmosphères et environnement ont été particulièrement léchés. C’est une des grandes forces de la plume de l’auteur ; bien qu’il m’a fallu quelques instants pour renouer avec son style qui me plaisait tant et qui m’a semblé, ici, un peu épuré. Mais très vite j’ai su accrocher à cette histoire intelligente. Loin d’être un tome introductif, « Moitiés d’âme » renferme aussi des rebondissements, des dialogues enlevés, des situations cocasses et une complexité maitrisée qui anime le cerveau. Premier tome d’une tétralogie, j’ai hâte d’avoir la suite entre les mains !

.
.

Couverture du roman "Déracinée" par Naomi NovikDéracinée – Naomi Novik
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Pour cette fantasy médiévale, l’autrice s’intéresse aux agissements des personnages : leurs but, motivation et valeurs défendues. A côté de la psychologie, il y a aussi le thème de l’écologie qui prend toute son importance. Le Bois est omniprésent : l’entité envahie le monde en belle métaphore de notre société. L’écriture est agréable même s’il existe quelques répétitions et des longueurs qui ne sont pas utiles (ni pour les éléments qu’elles pourraient amener, ni pour l’ambiance). Naomi Novik a utilisé les codes de la fantasy tout en se détournant de quelques éléments. Le schéma narratif est assez commun mais la fin est surprenante.

.
.

Couverture de l'album "the little witches exodus" par Xavier ColletteThe Little Witches Exodus – Xavier Collette
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Chronique complète
Initialement, les dessins ont été créés durant l’Inktober. Xavier Collette s’est décidé de les lier par une histoire. Et c’est ainsi, grâce à un financement participatif, cet album a vu le jour. Il contient deux récits : celle d’une sorcière au chapeau pointu qui part retrouver ses consœurs et celle de Botanica. On peut les découvrir en français et en anglais et la lecture à voix haute s’y prête plutôt bien. Imprimées sur du papier de qualité, les illustrations se déploient dans toute leur beauté sur ces 72 pages.

.
.

Couverture du roman Rose-thé et gris souris de Marie-Catherine DanielRose-thé & gris souris – Marie-Catherine Daniel
Plaisir de lecture :  Livre à découvrir
Ne vous fourvoyez pas, l’histoire est bien loin d’une romance (même s’il a pu être vendu avec ce principal argument). Le roman est une friandise… qui se dévore en une seule bouchée. Les parties s’alternent entre Gertrude-qui-n-assume-pas-son-prénom et le chien Dégage (qui cherche un clan). Avec le point de vue à la troisième personne, aucun doute : on s’accroche aux protagonistes. Il y a beaucoup de tendresse dans les relations nouées et le rapport à autrui. Ce petit morceau de bonheur apporte beaucoup de fraîcheur grâce à une écriture légère. Un livre qui faut du bien au moral ! Bien que ce soit un détail, j’aime que le titre trouve tout son sens en fin de lecture. Aussi, j’ai aimé découvrir les secrets de fabrication du présent livre. J’ai pu retrouver Marie-Catherine Daniel au salon littéraire Les Aventuriales avec qui j’ai pu discuter mon aise.

.
.

Couverture du roman "Blanc mortel" de Robert Galbraith, tome 4 de Cormoran StrikeBlanc mortel (Cormoran Strike, tome 4) – Robert Galbraith
Plaisir de lecture :  Livre sympa
tome 1, tome 2, tome 3
Je continue de découvrir la série au format audio. Comme les moments d’écoute sont de moins en moins nombreux, il m’a fallu plusieurs mois pour le terminer. Cette enquête m’a davantage intéressée que les précédentes, il faut bien dire. Mais je ne suis pas la série pour les enquêtes, et ne lisant pas de romans policier/polar, je ne saurais vous parler de leur qualité. Ce qui me tient à cœur et la raison pour laquelle je continue la série, c’est bien évidemment pour le combo fascinant que représentent Cormoran et Robin.

.
.

Livres lus en novembre 2019

Pile à lire papier en novembre 2019Ma pile à lire papier au 1er novembre 2019

.

————————————————————————~*

.

Du côté des visionnages :

J’ai repris The end of the f***ing world avec une deuxième saison du même calibre que la première. Deux séries françaises : Family Business qui se laisse facilement suivre mais j’ai été déçue par la deuxième de Plan Cœur. À l’inverse, cela a été un déchirement de terminer la saison 3 d’Atypical que j’aime beaucoup. J’ai aussi eu un coup de cœur pour la singulière mini-série Undone.

Pour les films : j’ai abandonné Once upon a time in Hollywood : mais quel ennui ! Pour le quota de mignonittude, Long shot (titre français : Séduis-moi si tu peux !) remplit bien son rôle ; ainsi que le long-métrage Noelle – avec Anna Kendrick ! – Mention spéciale pour l’animation : Klaus aussi beau que scénaristiquement réussi. Des idées originales autour du mythe du Père Noël que je n’avais pas croisées jusqu’alors.

.

Affiche de la série the end of the f***cking world saison 2 Affiche de la série Family Business saison 1 Affiche de la série Plan Coeur saison 2 Affiche de la série Atypical saison 3 Affiche de la mini-série Undone

Affiche du film Once upon a time in Hollywood Affiche du film Long shot Affiche du film Noelle Affiche du film Klaus

.

————————————————————————~*

.

Des jours-fériés-qui-font-du-bien | Redécouvrir les sorcières au chapeau très pointu de Xavier Collette | Admirer le joli tapis automnal qui s’étoffe qui s’étoffe | Une amie qui s’invite à boire le thé et… emmène des cookies | Travailler | Profiter de la floraison de mon hoya davidcummungii | Les fleurs sentent le caramel | Travailler | Jouer avec Moriarty | Jouer | Jouer | Et encore jouer | Travailler | La belle surprise dans la boîte aux lettres grâce à Snow | Lire vite vite vite Midnight City | Et le relâcher | Aller au dimanche de l’imaginaire | Et rencontrer Sia | Travailler | Pâtisser quelques biscuits pour un dîner chez Marie | Travailler | Joe le ficus ginseng réintègre ses quartiers hivernaux | Et voir qu’il aimé passer le plein été en extérieur | Travailler | Tasse et citrouille blanche : capturer l’automne chez moi | Travailler | Semaine terminée sur les rotules… et partir sur un coup de tête profiter du marché de Noël | Puis assister-participer au show d’une amie | Travailler | Raspoutine et ses royales moustaches | Être prête pour le compte à rebours | En photo, le calendrier de l’Avent préparé pour ma petite maman | Projet couture : préparer 24 pochettes.

.

galette de riz et purée noix de cajou Extrait de l'album the little witches de Xavier Collette

Cookies apportés par une amie Tapis automnal fait de feuilles

Floraison d'hoya davidcummungii Jouet de chat : une souris orange

Sablés en forme de renard Dimanche de l'imaginaire de novembre 2019

Midnight city, le livre vagabond Ficus giseng et nouvelles feuilles

citrouille blanche tricotée  tasse et tour de tasse crocheté dans les tons automnaux

Boule de fleurs d'hortensia en automne Marché de Noël de Toulouse 2019

Le chat Raspoutine et grandes moustaches Pochette cousue pour le calendrier de l'Avent

.

HAUCHECORNE Anthelme – Journal d’un marchand de rêves

17/11/2016 15 commentaires

.

Couverture du livre Journal d un marchand de reves Anthelme HauchecorneTitre : Journal d’un marchand de rêves
Auteur : Anthelme Hauchecorne
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Lire les premières pages
.

Walter Krowley est victime d’un accident et accède alors à autre univers, un pendant du nôtre. Il découvre la ville de Doowylloh, peu accueillante : le Gouverneur et sa Garde de nuit, les Outlaws et le trafic de sable. Éveil, Ever… son cœur balance.
.
.

Deux hypothèses expliquent votre présence ici. Soit vous avez un marchand de sable parmi vos ancêtres, soit vous avez rêvé trop fort. Les artistes sont fréquemment sujets à pareils incidents. Peu importe, vous avez en vous le potentiel d’un grand Rêveur.

.
.

Mais que se cache derrière ce titre poétique ?

journal-d-un-marchand-de-reves-anthelme-hauchecorne-premiere-pageUn monde loufoque et onirique : comme toujours, Anthelme Hauchecorne nous fait bénéficier de sa formidable imagination et on entre de plain-pied dans chacun de ses univers. Comme pour ses livres précédents, le récit est mené d’une main de maître.
Walter, le narrateur est un peu tête à claques et grâce à lui, on rencontre une belle brochette de personnages : Banshee, Butch, Hope, John Doe et ma préférée, Spleen. Lire la suite…

HAUCHECORNE Anthelme – Le Carnaval aux Corbeaux

30/03/2016 21 commentaires

.

Le carnaval aux corbeaux Anthelme Hauchecorne Le nibelung tome 1Titre : Le Carnaval aux Corbeaux (Le Nibelung, tome 1)
Auteur : Anthelme Hauchecorne
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Ludwig Poe, 13 ans, est enfant unique. Il est fasciné par le surnaturel et tente de communiquer avec l’au-delà. Lors de la semaine de Totenwoche, un étrange carnaval s’installe à Rabenheim. Étrangement, c’est à ce moment-là que le jeune garçon découvre une lettre laissée par son père, disparu depuis longtemps. Avec l’aide de son ami Gabriel Grimm, il remonte la piste des quelques mots couchés sur le papier.

.
.

Le Carnaval aux Corbeaux arrivee

.

)°º•. Ce roman chorale se base sur trois arcs narratifs : Ludwig Poe, fervent défenseur du paranormal ; Gabriel, son meilleur ami, un enfant lambda – qui ne possède aucune compétence – issu de la généalogie Grimm ; Julia, sa mère, plus mature mais aussi plus terrorisée par les actions de son fils qui ne semble pas avoir de garde-fou.
.

Les personnages secondaires sont aussi hauts en couleur : curieux, saugrenus et décalés. Les créatures bizarroïdes sont de la partie tout comme des machines farfelues. Un vrai bestiaire barré.

.

Le Carnaval aux Corbeaux certificat Borvganum

.
. Lire la suite…

Rond de Sorcière #47

08/11/2014 12 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En mai 2014, j’ai lu 2891 pages lues (dont  471 graphiques). Commentaire très intelligent, comme « Ah ouiii, pas maaaal » (les auto-félicitations, il n’y a rien de mieux)

.
Ma PAL s’agrandit pour accueillir :
¤ CONNOLLY John : Les portes
¤ GAY Olivier : Le noir est ma couleur – Le pari, tome 1
¤ HILL Joe : Locke & Key – Alpha & Oméga, tome 6
¤ HOWEY Hugh : Silo – Origines, tome 2
¤ ROTH Veronica : Divergente – Allégeance, tome 3

…dont il ne me reste, en ce début de novembre, que le livre de Connolly à dévorer. J’ai d’ailleurs gagné cet exemplaire chez Dawn pour son concours des deux ans du blog. J’ai aussi gagné un portrait de Cahir chez les Dames de Book en stock.
.

Côté lecture, je me suis glissée dans la saga d’Holly Webb « Rose et la maison du magicien » tome 1 grâce au défi Valériacr0.

Mai verra les premiers moments lecture sur mon balcon. Je suis allée rendre visite à Eirilys le temps d’un long week-end et c’était trop chouette ! Mon porte-clés arbore maintenant un magnifique super-héros (ouiii).

.

.

Romans SFFF
.

Carrousel funeste Fenriss La marque d'Ysengrin tome 1Le carrousel funeste (La marque d’Ysengrin, tome 1) – Fenriss
Plaisir de lectureetoile 2 Livre à regrets
Chronique complète
L’auteur ne manque ni de motivation, ni d’idées. L’univers est très fouillé… Et m’a semblé aussi un peu fouillis au point où les croisements entre les histoires ont failli avoir ma peau de lectrice. J’ai apprécié le mélange de personnalités historiques et de personnages fictifs. L’histoire un brin fantasy, un brin polar est tout de même haletante. Aucun doute qu’il saura en charmer plus d’un.

.
.

Ames de verre Anthelme Hauchecorne Le Sidh tome 1Âmes de verre (Le Sidh, tome 1) – Anthelme HAUCHECORNE
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
La rencontre avec certains livres, c’est parfois synonyme de coup de foudre. Cela commence généralement dès la lecture des premiers mots, des premières lignes, des premières pages… et on est totalement happé. Jusqu’au point de faire une grimace quand il faut le refermer, voire jusqu’à louper sa station de métro/arrêt de bus (oui, c’est du vécu). On arrive à se mettre dans une bulle où seule l’histoire compte. C’est le cas avec Âmes de verre : premièrement, parce que l’univers m’a plu, m’a parlé et j’ai dit “ok” avec ce que me proposait l’auteur, deuxièmement, parce que j’ai vraiment accroché à la protagoniste Camille, troisièmement, car je trouve son style efficace, percutant, incisif. Un univers au background très bien pensé qui nous y propulse visuellement. Un livre impossible à lâcher : la suite, écrivain !

.
.

Silo Origines tome 2 Hugh HoweySilo Origines (Silo, tome 2) – Hugh HOWEY
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1
Avec des flashbacks plus “lointains”, on assiste à l’origine du Silo (oh, un livre qui porte bien son nom !) mais aussi à la suite des aventures d nos personnages. Ce que j’avais trouvé comme points positifs au premier volume sont toujours d’actualité, et c’est ce qui me passionne pour cette trilogie en devenir : intrigue & ambiance de huis-clos, cliffhanger, et écriture fluide et accrocheuse. Sans doute aucun, ce volume a été un véritable page-turner et si j’ai respiré au même rythme que les personnages, je suis bien contente de ne pas être à leur place (situation anxiogène au top !)
J’ai bien évidemment dévoré le troisième tome depuis : foncez sur cette trilogie braves gens !

.
.

Divergente Veronica Roth tome 3Allégeance  (Divergente, tome 3) – Veronica ROTH
Plaisir de lecture : etoile 2 Livre à regrets
Chronique complète
Tome 1 et tome 2
L’histoire est précipitée : l’auteure clôture tout ce qu’il reste en suspens, quitte à rajouter de nouveaux éléments. Les rebondissements nombreux en deviennent lourds. A l’inverse, l’intrigue est trop “légère” : prévisible et creuse. Le récit aurait gagné en profondeur si Veronica Roth avait bien délimité son public et écrire en conséquence. Et même si les histoires ne sont pas identiques, mine de rien, la série ‘Divergente’ est arrivée après Hunger Games et souffre terriblement de la comparaison.

.
.

Rose et la maison du magicien tome 1 Holly WebbRose et la maison du magicien (Rose, tome 1) – Holly WEBB
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Tome 2, tome 3, tome 4
Par une plume très élégante mais aussi accessible, Holly Webb nous présente une petite héroïne très débrouillarde. L’histoire se déroule à Londres au XIXe siècle : l’époque victorienne servira à merveille pour l’ambiance du roman. Celui-ci distille de la magie à tous les niveaux et s’avère être une bonne dose d’optimisme. Une histoire très fraiche et bienvenue dans la littérature jeunesse.

.

.

Oeuvres graphiques SFFF
.

Alpha et Omega Locke & Key Joe Hill et Gabriel RodriguezAlpha & Oméga (Locke & Key, volume 6) – Joe HILL & Gabriel RODRIGUEZ
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
volumes 1, 2, 3, 4, 5
“Locke & Key” c’est LA série que tu te dois d’avoir dans ta bibliothèque. Même pas en catégorisant romans/livres graphiques, non. Il te la faut, là, maintenant, tout de suite. Peut-être auras-tu quelques difficultés avec ce dessin très américanisé mais saches que cela ne perdurera pas. Tu seras tellement pris dans les affres de cette histoire – et ce dès le premier tome – que tu dévoreras les six volumes d’affilée (et oui, en plus la saga est terminée, super nouvelle). Les illustrations sont saisissantes, le scénario fluide a beaucoup de punch et “Alpha & Omega” t’entrainera avec beaucoup de rythme jusqu’à la fin explosive. C’est beau !

.
.

Tigre le devoue Agata KawaTigre le dévoué – Qifeng SHEN & Agata KAWA
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Agata Kawa illustre le texte écrit en 1792 par Qifeng Shen, homme lettré chinois. Le travail de l’illustratrice est soigné : elle illustre un conte et esquisse un tracé qui se rattache à la culture et l’expression des arts de l’époque. Les pages proposent donc un double sens de lecture, tout en harmonie. Pleine de poésie, le récit en est tout aussi tendre. Le livre méritera plusieurs lectures pour grappiller tous les détails.

.
.

Bone La foret sans retourLa forêt sans retour (Bone, volume 1) – Jeff SMITH
Plaisir de lecture : etoile 4 Livre à découvrir
La première rencontre avec Bone peut parfois surprendre… ce qui fut mon cas à l’époque. J’ai profité de la collection d’un ami – et qu’il me tende le premier tome – pour faire de nouveau un tour dans cet univers chaleureux (du moins au début de série). Cette histoire étrange nous présente aucun héros mais trois protagonistes très attachants, Fone, Smiley et Phoney Bone. Tous trois ont des caractères différents et cela les entraîne dans des aventures invraisemblables. Thorn et sa grand-mère sont aussi des personnages hauts en couleurs. Mention spéciale aux rats-garous totalement loufoques !

.

.

Autres œuvres graphiques
.

poils plumes motsPoils, plumes et mots – Virginia ARRAGA DE MALHERBE
Plaisir de lecture : etoile 4 Livre à découvrir
Ce bel album propose de jouer : à partir d’expressions, l’auteure invite les lecteurs à découvrir quel animal se cache derrière. C’est alors une véritable partie de cache-cache qui démarre, grâce à de fines et belles découpes. Le trait des illustrations reprend les caractéristiques de l’animal ainsi que les qualités qui lui sont reconnues.
Jouer à cache-cache avec les animaux. Un beau livre qui s’habille de blanc, de noir et d’orange.

.
.

If I were a bookIf I were a book – Andre & Jose George LETRIA
Plaisir de lecture : etoile 4Livre à découvrir
Il m’arrive parfois de lire des livres en anglais, ils sont généralement courts et illustrés, comme “The dot” de Peter H. Reynolds
Ce livre de petite taille, 64 pages propose quelques situations aux scénarii fantastiques : si nous étions un livre, que ferions-nous ? La magie nait des mots combinés aux associations et on ne peut alors que sourire de ces vies par procuration. Chaque double page ouvre sur une illustration ; avec un nombre de couleurs minimalistes « less is more ».
Parfait pour les amoureux des livres et à offrir.

.

.

Rond de Sorciere 47 01 Rond de Sorciere 47 02

Rond de Sorciere 47 03 Rond de Sorciere 47 10

Rond de Sorciere 47 04 Rond de Sorciere 47 07

Rond de Sorciere 47 08 Rond de Sorciere 47 09

Rond de Sorciere 47 06 Rond de Sorciere 47 05

Rond de Sorciere 47 11
La jolie illustration que ma mère m’a envoyée
en pensant à moi <3

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer