Archive

Archives pour la catégorie ‘CRONIN Justin’

CRONIN Justin – La cité des miroirs

14/04/2017 16 commentaires

.

Couverture La cité des anciens de Justin Cronin, tome 3 de Le passageTitre : La cité des miroirs (Le passage, tome 3)
Auteur : Justin Cronin
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 2
.

122 après V., les gens commencent enfin à respirer. Ils ont tué les Douze, infectés par un virus résultat d’une mauvaise expérience et la source de leur pire peur. Alors les rares survivants s’apprêtent enfin à sortir des hauts murs, à recréer un semblant de vie. Sauf que la menace est toujours aussi forte et qu’elle va bientôt frapper.
.
.

Je suis heureuse d’avoir enfin eu entre mes mains, le dernier pavé de Justin Cronin. Pour rappel, c’est l’ultime de sa fabuleuse trilogie après Le passage et Les Douze. Je ne vous le cache pas : ma lecture fut avide.

Il faut dire que j’ai patienté durant 4 ans après le deuxième tome – la parution arrivant 6 ans après le premier volume. Justin Cronin n’a pas lésiné, il s’avoue rincé : 900 000 mots écrits en dix ans.

.

Et cette enfant fut Amy, dont le nom était Amour : Amy des Âmes, la Fille de nulle part.

.

Le prologue est bienvenu pour ceusses, qui comme moi, ont parfois la mémoire défaillante. Dans un univers toujours post apocalyptique, le troisième tome présente une chute des civilisations, une nouvelle ère et des humains plein… d’humanité alors que les éléments contextuels font tout pour qu’ils ne le soient pas.
.

On revient sur le passé d’un des personnages et cette partie peut être considérée comme un livre dans un livre. C’est assez déroutant mais cela fonctionne terriblement bien pour un effet de déconnexion voulu par l’auteur.

.
.
L’intrigue est dense et l’on a de quoi se mettre sous la dent. Justin Cronin raconte des fils de vie et tout le panel d’émotions du genre humain : joie, bonheur, doutes et douleurs.

L’atmosphère est lourde et l’ambiance prégnante par l’aspect horrifique. Les attaques et crises sont très visuelles.

.

Il est intéressant de noter que le corps humain, débarrassé de sa tête, est fondamentalement un sac de sang avec une paille incorporée.

.

Le récit m’a convaincue. Mais selon les lecteurs, plusieurs facteurs peuvent venir émousser leur plaisir de lecture : d’abord le rythme, parfois lent ou avec des ralentissements brutaux – et bien travaillés – mais l’explosion intense de certains moments (comme pour les autres tomes) pourrait effacer cette sensation d’engourdissement. Ensuite, les références bibliques sont évidentes : l’aspect mystico-religieux est un élément sur le fil du rasoir. Enfin, il y a une certaine mièvrerie qui se dégage des lignes. Il faut bien.

 

.

Me voilà orpheline de personnages que j’ai aimés, tout comme cet environnement aride qui va me manquer et pour lequel j’ai retenu tous les avertissements. Cette série m’a fait vibrer.

J’irai même plus loin : une trilogie a souvent un défaut à mes yeux. Le fameux tome 2, souvent de transition, que je ne trouve pas aussi incisif que ceux qui les entourent. Ici, c’est tout le contraire, Les Douze s’avère mon préféré (si tant soit peu qu’on puisse avoir un tome préféré au sein d’une œuvre).
.

En un mot, allez-y les yeux fermés ! (Enfin pas trop quand même)

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir : Timothy J. Fanning, une nuit sur la plage

.

Categories: CRONIN Justin Tags: ,

CRONIN Justin – Les Douze

11/10/2016 19 commentaires

.

Les douze Justin CroninTitre : Les Douze (Le passage, tome 2)
Auteur : Justin Cronin
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1

.

Amy est chez les Sœurs, elle s’occupe d’enfants orphelins et notamment de Caleb.
Lila Kyle est retrouvée aux Urgences, en plein traumatisme psychologique. Elle se retrouve chez elle, enceinte jusqu’aux yeux, sans eau, sans électricité et avec le plus terrible de tous ses soucis : une peinture jaune pétard pour les murs de la chambre de sa future fille.
Alicia tue les viruls dans la plus pure des traditions : en combat rapproché et au couteau. Quant à Peter, bien que sa mission se déroule parfaitement, on l’annexe à un second lieu qui ne lui convient pas et la mission s’avère encore plus périlleuse.
Le peuple des Basses-Terres a de plus en plus de mal à survivre. La résistance couve toujours, et une phrase revient sans cesse sur les lèvres, comme une litanie “Vive Sergio”.
Enfin, Danny suit son emploi du temps coûte que coûte, comme lui a conseillé sa mère mais même si les céréales Charms avec de l’eau ne sont pas vraiment bonnes. Il prend sa tournée de bus et embarque April et son petit frère – ahuris d’avoir entendu son coup de klaxon – pour partir vers un lieu plus sûr.

.
.

Dans le doute, courez

.
.

les-douze-justin-cronin-couverture-anglosaxonneL’histoire des Douze démarre cinq ans après la fin de « Le passage » : l’auteur utilise la très bonne astuce de nous rappeler les faits en guise de prologue. Lire la suite…

Categories: CRONIN Justin Tags: ,

Rond de Sorcière #43

08/02/2014 30 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Janvier 2014, 3114  pages (dont 2660 de roman)… ah oui, c’est un très bon mois. 2e place du top (après avril 2013, 3167) depuis que je note mensuellement – soit depuis juillet 2012.

J’ai bilanté mon année de lecture et vous ai offerts mes vœux. En 2013, j’ai lu tout ça.

Janvier est le mois anniversaire. Mon blog a fêté ses 5 ans, et je n’ai aucune honte à demander un cadeau. Certains se sont prêtés au jeu et on peut voir les marque-pages bien arrivés, ici. De mon côté, j’ai reçu plein de livres – et autres “bricoles”. C’était aussi l’occasion de faire des cadeaux de moi à moi. J’ai également reçu mon cadeau pour le challenge Je lis des nouvelles et des novellas avec l’intégrale Jésus contre Hitler de Neil Jomunsi (merci Lune !).
.

C’est également le retour d’un livre voyageur : Joueur_1 de Douglas Coupland remplis de petits mots de fin 2011, début 2012. J’ai réussi à remporter mon défi Valériacr0 en lisant le tome 2 de Divergente Veronica Roth. On a relancé les lectures communes, celle au long cours pour l’œuvre de Robin Hobb avec Eirilys et Olya, celle du trône de fer avec Eirilys, Phooka, Emma666, Neph et Hécléa.
J’ai participé aux Vendredis Oniriques du dernier vendredi de janvier, le 31. C’était très chouette.

.
.

Romans SFFF
.

Les douze Justin CroninLes Douze (Le passage, tome 2) – Justin CRONIN
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Tome 1
Toujours bon, toujours plus fort. C’est un peu comme une devise pour Justin Cronin. Dire que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire cette suite est un doux euphémisme. C’est un véritable coup de cœur qui s’impose à moi : j’ai dévoré les pages, mes ongles de stress (non, je ne ronge pas mes ongles puisque je porte du vernis de licorne). C’est un livre qu’on commence sans pouvoir le lâcher – oui, même pour dormir ! C’est le livre que tu veux emmener sous la douche et qui te fait soupirer quand il faut s’occuper d’autres tâches. Tu veux savoir au point de faire de toi un(e) lecteur(trice) amoureux et parfois agressif(ve). Si sur le premier tome, on suivait essentiellement Amy, ici l’histoire se sépare en plusieurs points de vue (pour mieux se retrouver). Les lecteurs du premier tome qui avaient eu du mal avec les moments plus calmes de l’histoire qu’ils étiquetaient “longueurs” devraient voir leur besoin assouvi.
Partagé en lecture commune et après un arrêt brusque, j’ai décidé de relire la totalité du tome. J’avais peur de me lasser de cette histoire, et bien que nenni. Je crois que le suspense m’était encore plus fort parce que je savais ce qui allait arriver (je pense notamment à la scène des Champs) et j’ai vu nombreux détails qui étaient complètement passés à la trappe.
Lecture commune avec Neph & Emma666.
.
.

Brumes et tempetes tome 4 Robin Hobb Les aventuriers de la merBrumes et tempêtes (Les aventuriers de la mer, tome 4) – Robin HOBB
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Tomes 1, 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9.
C’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis plongée dans ce livre accompagnée de mes coéquipières de choc. On vibre littéralement comme du bois-sorcier à la lecture de ce tome-ci. La vie de nos chers personnages est bouleversée et nous avons le cœur serré quant aux événements mais aussi pour tous les éléments qu’ils ne connaissent pas. C’est toujours très agréable de découvrir tous les détails que Robin Hobb nous laisse comme des bonbons sur notre chemin et j’emprunte avec plaisir les pistes qu’elle nous ouvre. Si l’assassin royal m’avait déjà convaincue, le cycle des aventuriers de la mer m’emmène loin… sur les flots.
Lecture commune au long cours avec Eirilys & Olya.
.
.

L heritage tome 4 Christopher PaoliniL’héritage (L’héritage, tome 4) – Christopher PAOLINI
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 1
Je n’aurai jamais pensé un jour finir la saga. J’avais terminé le troisième tome en 2009 avec l’espoir “un jour” de lire l’ultime volume. Fort est de constater que nous sommes très loin de l’écriture hésitante de Paolini sur le premier tome (mais cette impression s’était effacée dès la lecture du deuxième). Certaines idées développées m’ont beaucoup plu, je pense notamment à la vision d’une société future par la Reine des elfes. Les révélations sont nombreuses, assez pour nous faire la bouche en forme de “O” et les pages débordent d’optimisme et cela fait du bien. Alors du dragon, il y en a et Saphira en est toujours un très bel exemple.
.
.

Divergent tome 2 Veronica RothLes insurgés (Divergente, tome 2) – Veronica ROTH
Plaisir de lectureetoile 2 Livre à regrets
Chronique complète
Tome 1
Si la lecture du premier tome ne m’avait pas plus emballée que ça, ce tome n’a pas su me convaincre davantage. Le manque évident de background n’a pas aidé à mon immersion dans cette saga. Je trouve les personnages fades et le comportement de la protagoniste ne m’a pas paru crédible (jeunette amoureuse qui préfère s’interroger sur l’heure à laquelle elle retrouvera son amoureux plutôt que de savoir si elle sera toujours vivante). L’histoire m’est apparue assez creuse comme si l’auteure se ménageait pour proposer un dernier tome détonnant.

.
.

.

Livres graphiques SFFF
.

La princesse des nuages Bianco et Almanza Eco tome 3La princesse des nuages (Éco, tome 3) – Guillaume BIANCO & Jérémie ALMANZA
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 2.
Avec ce troisième tome, nous arrivons sur la fin de l’aventure d’Éco. Ce récit joyeux est également triste ; c’est une véritable histoire douce-amère qu’ils nous proposent. On est irrémédiablement entraîné dans la profondeur de celle-ci et les illustrations sont à couper le souffle. Dès les premières pages de la série, nous étions très attachés à Éco et ce fort sentiment ne fait que croître. Des livres à lire et à relire.
.
.

Les enfants font d epouvantables animaux de compagnier Peter BrownLes enfants font d’épouvantables animaux de compagnie – Peter BROWN
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Avec son petit côté suranné, ce livre m’a immédiatement tapé dans l’œil. Le titre est très parlant et à l’image même du contenu : une histoire où les rôles sont inversés. Une petite ourse souhaite adopter un enfant…  mais il n’est pas si simple à éduquer. Ce livre suit l’enfant dans son avancée, la lecture est conseillée à partir de 3 ans et c’est aux alentours des 7/8 ans qu’il comprendra le second degré.
.
.

.

La condition des crabesL empire des crabes Arthur De Pins La marche du crabe tome 2La revolution des crabes Arthur De Pins La marche du crabe tome 3La Condition des crabes, L’empire des crabes, La révolution des crabes (La marche du crabe, volumes 1, 2 et 3) – Arthur DE PINS
Plaisir de lecture :
etoile 5Livre fantas… tique
C’est grande surprise pour moi que de découvrir le premier tome au pied du sapin de Noël (2011). La suite est sortie et j’ai bien pris soin de ne pas l’acheter ayant cru que le Père Noël m’offrirait les autres. (peine perdue ! Mon message a dû être trop subliminal). C’est donc en cette fin d’année 2013 que les deux derniers volumes sont arrivés dans ma pile. J’ai décidé de tous les croquer d’un seul coup. Ma relecture du premier tome m’a encore plus conquise. A l’origine de cette œuvre graphique, il y a un documentaire. Sincèrement, je n’aurai pas cru que suivre la vie de crabes m’aurait plue, mais il n’y a plus de doute, j’ai adoré lire toutes ces pages et me gondoler grâce à l’humour indéniable. J’aime beaucoup les illustrations (comme toujours) et c’est une nouvelle facette d’Arthur De Pins que j’ai découverte.

.
.

.

Autres livres
.

J arrete de raler Christine LewickiJ’arrête de râler ! – Christine LEWICKI
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Je ne suis pas fâchée avec les livres de bien-être: si on connait la majorité du contenu, il est de bon ton de se faire remettre les pendules à l’heure, parfois. Dans celui-ci, il n’y a pas de grandes théories développées, pas de concept “vous allez gagner des millions en trois jours”. Mais des conseils glissés discrètement sur le lâcher prise parce qu’il n’y a pas de secret, râler est très fédérateur… mais absolument pas constructif, voire même totalement empoisonnant. Lire de l’optimisme à toutes les pages est une démarche agréable. Jouer le jeu, et “challenger” 21 jours sans râler, c’est un peu plus ardu. Christine Lewicki n’emploie pas de ton éloquent et le fait qu’elle sache de quoi elle parle (puisqu’elle s’est attelée elle-même au challenge) nous la rend aussi plus crédible.

.
.

————————————————————————~*

.
.

Sont arrivés en PAL :
avec les noms de mes bienfaiteurs, merci à eux !
¤ Les meilleures recettes pour cuisiner le 70% cacao de Lindt Joa & Tatiana
¤ ALWETT Audrey & MORETTI Nora : Princesse Sara (6 tomes) avec l’aimable participation de Marina
¤ BIANCO Guillaume & ALMANZA Jérémie : Eco – La princesse des nuages, T3
¤ COHEN-SCALI Sarah : Max
¤ Ferronnière & Brunel : Fées et Déesses Valériane
¤ LACOMBE Benjamin : Madame Butterfly Eirilys
¤ LINDSAY Jeff : Dexter – Dans de beaux draps, T4 Valériane
¤ Peru, Cholet et Champelovier : Zombies, T1 Joa & Tatiana
¤ PRATCHETT Terry : Nation Tortoise
¤ SENTE Y. et associés : Thorgal – Kah-Aniel, T34 Julie & Alex
¤ SENTE Y. et associés : Kriss de Valnor – Alliances, T4 Julie & Alex

.

Ma collection de carnets s’est agrandie, et des post-it pointent des citations dans mes lectures. Et j’ai acquis LE plaid, tout doux, qui tient vraiment chaud (je bavais dessus depuis un an). Enfin, “plaid”… en réalité c’est un jeté de lit : 170*240cm ; ce qui me permet de lire bien enveloppée, en ne sortant qu’un index pour tourner les pages de mon SonyChou et d’y accepter la présence d’Orphée.
.

Heureusement qu’il y a les réseaux sociaux pour que je me rappelle des idioties que j’y marque :

4 janvier : Vendredi matin, quand le réveil a sonné, cela piquait un peu. Chose que mon reader a confirmé puisque la dernière page a été tournée à 1h53. Forcément… !

9 janvier : Quand je suis allée me coucher, j’ai vu mon reader qui attendait sur la table de chevet. Je me suis jetée sur mon lit et je lui ai lancé « Salut, toi ! »
Je crois que je suis irrattrapable. (le true love, je vous dis)

11 janvier : Quand tu ne travailles pas le lendemain, le vendredi soir est toujours la nuit des possibles. Tu te dis que tu peux faire comme plein de trucs – comme lire – et ne t’endormir que le lendemain*. Tu te cales avec le bouquin en cours et après t’être endormie quatre fois sur le même paragraphe, tu déclares forfait et te couche comme une vraie loque.
La vie, la vraie.
* soit le samedi, généralement très tôt (après minuit, donc).

.

.

.

Rond de Sorciere 43 03 Rond de Sorciere 43 04

Rond de Sorciere 43 06 Rond de Sorciere 43 05

Rond de Sorciere 43 01 Rond de Sorciere 43 02

Rond de Sorciere 43 11 Rond de Sorciere 43 10

Rond de Sorciere 43 08 Rond de Sorciere 43 09

Rond de Sorciere 43 12 Rond de Sorciere 43 07

Rond de Sorciere 43 13

.

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

CRONIN Justin – Le passage

03/09/2011 32 commentaires

.

Titre : Le passage (tome 1)
Auteur : Justin CRONIN
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 2

.

Après un énième passage à vide, Jeannette se rend au couvent le plus proche pour y laisser discrètement sa fille Amy dans les mains de Sœur Lacey. Au même moment, à quelques milliers de kilomètres de là, Wolgast et son bras droit sont engagés dans une procédure top secrète : ils viennent récupérer Carter, un prisonnier à perpétuité pour l’emmener au centre où se trouve Babcock. Ce dernier, tranquille et encore silencieux, décapite des lapins.

.

)°º•. Tout part d’un virus en forêt bolivienne, le monde des années 2000 tel que vous le connaissez va partir en fumée en un tour de main. Cronin commence son histoire en ces temps-ci, nous catapultant au plus proche de la vie de Amy, Lacey et Wolgast. Très vite, une flopée de personnages va faire son entrée. On assistera à la scène quotidienne de la Colonie, ce bastion résistant vivant en huis clos et on frôlera les mystérieux viruls – entre autres –.
.

Cronin nous fait partager la vie de ses personnes (en même temps, en 900 pages, il a le temps). On connaît très vite de lourds secrets intimes. On s’attache à ses personnages très vivants et nos préférences vont de l’un à l’autre ; chacun saura ravir le cœur d’un lecteur. On vit au rythme des personnages, on plonge comme eux dans l’angoisse et l’interrogation. Certains sont laissés sur le bord de la route, et on est plutôt mal mené en notre fort intérieur. On se dit qu’ils sont fous, qu’à leur place, on n’aurait quand même pas les mêmes couilles. Oui, mais en attendant, on n’est pas réellement à leur place, et parfois, cela nous rassure quand on lit le bouquin assit dans un fauteuil moelleux, une tasse de thé ou de café à la main. Cela nous rassure d’autant plus que les viruls, appelés aussi – par de très jolis noms – jets ou dracs ont une identité qui nous reste encore incertaine. On sait qu’ils ont très faim, qu’ils sont plus que difficiles à tuer, qu’ils sont invincibles en l’absence de lumière. En gros, on sait peu de choses, mais ce dont on est sûr : c’est qu’ils veulent tuer les derniers partisans de l’humanité.

.

)°º•. Cronin nous emmène dans une Amérique post-apocalyptique pour nous offrir de très belles descriptions mordantes. L’histoire qu’il nous propose est on ne peut plus réaliste, presque un futur possible. Et c’est sans doute la raison essentielle par laquelle on s’accroche tant à notre livre. Ce monde est totalement intriguant. Si vous aimez le suspense, l’aventure, l’horreur… et la romance aussi, alors vous aimerez ce livre. Les thèmes principaux desquels découle directement l’histoire s’amusent sur le virus, l’épidémie et la sauvegarde de l’humanité.

.

)°º•. L’embarquement pour un univers est immédiat : on entre dans une histoire qui nous emmène loin mais aussi au plus près d’eux. Cronin nous mène – par le bout du nez – sur de nombreuses pistes : il va les suivre ou non, les abandonner, réaliser des retours en arrière et puis… Bref, les détails sont nombreux et plutôt camouflés et prennent tout leur sens bien plus loin dans la lecture. Le tout est magistralement orchestré et la cohérence globale est très bonne.
.

Ce livre propose des narrations diverses : en chorale grâce aux points de vue des personnages mais aussi dans la forme (journaux, extrait de journal intimes, mails, etc.). L’ellipse en première partie d’un siècle m’a fait un peu mal surtout qu’on s’attache à des personnages pour se faire méchamment catapulter plus « loin ». En fin de tome, l’effet disney sera considéré comme « de trop » par les junkies de zombies.
.

En attendant, le livre n’aura jamais été aussi apprécié si cela n’avait pas été « ZE » livre de l’été, un peu comme une saga estivale et ce, grâce à mes copines de bataillon Neph & Emma. Notre lecture commune nous a captivées : on avait l’empressement de partager chaque partie que nous savourions, nos théories, nos hypothèses… et nos oublis d’éléments fondamentaux. Le découpator nous a promis de belles joies… ou de cliffhanger dignes des meilleures séries télévisées US.

.

)°º•. Justin Cronin né en 1962 se lance avec succès en tant qu’écrivain. Il est lauréat du prix Pen-Hemingway pour « Huit saisons ». Il a déjà gagné 3,75 millions de dollars grâce à « Le passage », le premier tome de sa trilogie. Notons que les deux prochains volumes en VO devraient paraître en 2012 et 2014. Les droits cinématographiques de ce premier volet ont été achetés par Fox 2000 pour la modique somme de 1,75 millions de dollars. Bon, c’est quand qu’ça sort, hein ?
.

On notera la trop belle couv’ qui briiille.
Je remercie aussi Emma sans qui 1°) je n’aurai jamais eu le livre entre les mains, 2°) je n’aurai jamais participé à cette formidable lecture commune avec Neph.

.
.

————————————————————————~*

.

Ce livre a été apprécié en lecture commune avec Emma & Neph.

Souvenir de lecture : ptaiiiin, mais restez-yyyy dans le bunker. Mais trop pas. Mais noooon. Mais tu vois pas ce qui va t’arriver ?!
.

D’autres avis à découvrir chez : Book en Stock (Dup), Délivrer des livres (Sophie), Imagin’ères, Les lectures du Petit Panda (Merkillia), Vampirisme (Senhal).
.
CITRIQ
.

On notera que le livre fait 967 pages, c’est pile pas assez pour le défi des 1000  de Fattorius.

.


.
Oh enfin une première chronique pour le challenge Fins du Monde.

.
.

Pic : couverture américaine.

.

Categories: CRONIN Justin Tags: ,