Archive

Archives pour la catégorie ‘Auteurs en S, T, U’

Rond de Sorcière #93

20/04/2018 14 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Mars, c’est :

¤ 5 ans de défi Valériacr0 ! Il y a eu un changement dans le nombre de jokers et dans leur utilisation, Valériane et moi avons introduit des gages pour plus de fun dans le dedans.
.

¤ Le lancement des Dimanches de l’Imaginaire ! avec Marie Juliet et Magali. Si les débuts sont chaotiques (par rapport au lieu choisi), cela n’a pas entamé notre motivation. On se retrouve à Toulouse le premier dimanche du mois pour partager un brunch et autour des cultures de l’imaginaire. Il existe un groupe Facebook pour récapituler toutes les informations. Nouvelles et nouveaux bienvenus !
.

¤ La troisième édition de L’imagina’livres, salon SFFFH. Toujours en compagnie de Marie et Magali, nous sommes allées écouter la lecture publique de Stefan Platteau, se balader entre les stands et papoter.
.

¤ La venue d’Eirilys & Perlesvaus. C’était très chouette de les revoir après une si longue période. Nous avons évidemment fait la tournée des librairies !
.

Au visionnage, ce mois-ci, il y a eu « When we first met » pour lequel je n’ai pas été convaincue ; je pensais que la boucle temporelle serait mieux travaillée. « The shape of water » m’a davantage séduite par son esthétique, sa poésie et le choix fabuleux en l’actrice Sally Hawking.

.

Nouvelles acquisitions pour la Pile à Lire :
¤ CAUSSARIEU Morgane : Rouge toxic
¤ DIXEN Victor : Phobos, tome 1
¤ LE ROY Philip : S.I.X.
¤ MAURO DE VASCONCELOS José : Mon bel oranger
¤ PETERSEN David : Légendes de la Garde – Baldwin le Brave, hors-série
¤ PLATTEAU Stefan : Les sentiers des astres – Manesh, tome 1
¤ SHUSTERMAN Neal : La Faucheuse – Thunderhead, tome 2

→ “Mon bel oranger” est un prêt d’une amie, je n’ai pas résisté à « Manesh » (dédicacé) qui s’avère le seul livre qu’il me reste encore à lire, je découvre la série Phobos au format audio. Et si jusqu’à présent, c’est Eirilys qui m’offrait les volumes des Légendes de la Garde chaque année pour mon anniversaire, on peut dire que la tradition est maintenue puisque je me suis offert ce hors-série en sa présence.

Résultat : + 7 entrées ; – 8 sorties

.

Livres acquis en mars 2018

.
.

Romans SFFF

.

Couverture du livre "Rouge toxic" de Morgane Caussarieu, publié aux éditions actuSFRouge Toxic – Morgane Caussarieu
Plaisir de lecture Livre sympa
Chronique complète
Morgane Caussarieu s’investit auprès du public young adult pour proposer un récit vampirique moins macabre que ses précédents écrits mais tout aussi intense. L’autrice maîtrise les codes de la créature légendaire : clins d’œil, références et contre-pieds se mêlent à l’intrigue. Bien que la trame soit assez prévisible, l’écriture est aussi mordante que de bonne qualité.

.
.

Couverture du roman Phobos tome 1 écrit par Victor Dixen, intitulé "Il est trop tard pour regretter"

Il est trop tard pour regretter (Phobos, tome 1) – Victor Dixen
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Pour mes découvertes au format audio, je privilégie les œuvres vers lesquelles je ne me serai pas tournée en première intention. Victor Dixen mêle amours, conquête spatiale et télé-réalité. On peut se demander si cela ne serait pas un petit coup d’esbroufe, si l’auteur ne risque pas de dégonfler son intrigue plus tard. Beaucoup d’informations sont données dans les dialogues qui peuvent alors paraitre indigestes mais le procédé est plausible au vu de la construction de l’intrigue. L’écriture est visuelle et la découverte de la série au format audio est agréable grâce à la voix de Maud Rudigoz. Ce premier tome démarre la saga avec beaucoup de vigueur.

.
.

Couverture du livre Tigane de Guy Gavriel KayTigane – Guy Gavriel Kay
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Pour cette fantasy historique, Guy Gavriel Kay plante son intrigue dans une péninsule italienne fictive à l’époque de la Renaissance. La Palme est partagée entre deux tyrans Alberico de Barbadior et Brandin d’Ygrath. Tigane a littéralement disparu des mémoires car son nom a été oblitéré par un sort. C’est la quête d’identité de tout un peuple qui se dessine. L’auteur se focalise sur la grande thématique du patriotisme avec le rôle et le poids de la mémoire et de l’art pour une nation. La grande force de GGK réside dans les personnages : ils sont non manichéens, d’une grande justesse dans leur comportement et leur personnalité. Ils sont perspicaces et la musique apporte beaucoup de finesse et de souplesse à leur quotidien. L’auteur nous sert un récit aux accents de liberté, avec une pincée de magie et une belle épopée. Jeux politiques, convictions et amours émaillent le récit. Y réside une légère mélancolie et l’histoire se termine sur un dénouement fabuleux.

.
.

La tour des anges (À la croisée des mondes, tome 2) – Philip Pullman
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Ah ! La relecture de cette trilogie est un véritable plaisir : j’apprécie de goûter à nouveau tous ces petits détails qui s’étaient envolés et d’apprécier l’intrigue avec un recul global sur l’œuvre. Dans « La tour des anges », Lyra fait la connaissance de Will qui deviendra bien malgré lui et dans une douleur cuisante, le porteur du couteau subtil. J’aime les imbrications et les mouvements stratégiques du récit sans oublier l’humanisme réaliste des personnages de papier.

.
.

Couverture du livre "Thunderhead" de Neal Shusterman, il s'agit du tome 2 de la série La Faucheuse

Thunderhead (La Faucheuse, tome 2) – Neal Shusterman
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Tome 1
J’ai été agréablement surprise par le premier tome et je me demandais si cette impression de « soufflé retombé » allait m’arriver comme pour d’autres trilogies young adult. Tout de go : j’ai été clairement rassasiée. Neal Shusterman amène encore beaucoup de détails sur le fonctionnement de cette société. Alors qu’au premier volume, nous avions accès aux journaux des faucheurs, ici ce sont les pensées du Thunderhead qui sont mises en mots. C’est un plaisir de découvrir une vision alternative. L’auteur insère le concept des malpropres avec l’introduction de Grayson et affine la psychologie des personnages déjà connus. Les retournements de situations et autres révélations parsèment le récit, à un rythme attendu dont l’auteur avait donné la cadence dès le premier tome. J’apprécie ce récit non manichéen et cette multiplicité des points de vue qu’il accueille, offre beaucoup de fraicheur.

.

.

Œuvres graphiques SFFF

.
Couverture du livre illustré par François Baranger : L'appel de Cthulhu de LovecraftL’appel de Cthulhu illustré – H.P. Lovecraft & François Baranger
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Chronique complète
Ce grand format 35,8*27,2cm délivre un récit en trois parties sur 64 pages. La mise en page du volume s’équilibre entre le texte et les dessins pour garder un rythme continu. Les illustrations de François Baranger sont saisissantes et apportent une nouvelle dimension à l’écrit de Lovecraft. La tension est palpable, détails et angles de vue happent le lecteur. Un objet-livre réussi !

.
.

Couverture du livre "Baldwin le brave" de David PetersenBaldwin le Brave (Légendes de la Garde, hors-série) – David Petersen
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Tome 1, tome 2, tome 3
Cet opus se situe entre la préquelle et le spin off. Il renferme six contes représentatifs du folklore de David Petersen, en fantasy animalière. En dix pages, chaque conte offre valeurs et morale ; avec en clé de voûte l’importance de s’unir pour être plus forts. On retrouve nos protagonistes plus jeunes, c’est donc un joli complément pour les fans mais ce hors-série permet aussi de séduire de nouveaux lecteurs. Joli équilibre entre donner de la matière aux précédents volumes et donner envie d’entrer dans l’univers. C’est graphiquement toujours aussi réussi, un vrai régal visuel.

.

.

Roman éclectique

.

Couverture du roman "mon bel oranger" de Jose Mauro de VasconcelosMon bel oranger – José Mauro de Vasconcelos
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Une amie m’a proposé trois de ses récentes lectures qui pourraient me plaire. J’ai sélectionné et lu dans la foulée ce roman. Zézé a grandi bien trop vite ; avec tout un univers de réflexions et une vision à contre-courant. Dans son quartier et sa famille, il est souvent livré à lui-même, ce qui donne des péripéties hautes en couleurs et parfois une impuissance par les adultes à savoir comment le « gérer ». Zézé a une imagination fertile, mais ce n’est pas une faculté qu’il travaille, c’est naturel. Aux accents autobiographiques, ce récit chatouille l’empathie et les émotions du lecteur.

.

.

Livres lus en mars 2018

.

.

Confectionner encore et encore le dessert aux noix de pécan | Avoir un veilleur pour la lecture nocturne | Fêter les anniversaires de Février & Mars | Bruncher pour la première édition des dimanches de l’imaginaire | Revoir Royal Republic en concert et en prendre plein les esgourdes | Admirer la superbe verrière d’un bâtiment hausmannien | Manger japonais en mode « street food » | Coudre des cotons démaquillants pour ma belle-sœur | Partir en Auvergne | M’émerveiller du programme félin | Envoyer des colis, l’un pastel pour Carole, l’autre thématique pour mon petit frère | M’enthousiasmer pour l’arrivée d’une nouvelle feuille de ma monstera deliciosa | Coudre des gants de toilette spécialement pour mon neveu-presque-tout-neuf | Recevoir Eirilys et son amoureux | Lui confectionner une composition florale | Dîner coréen ensemble après une balade en librairies | Fêter les deux ans du neveu-presque-tout-neuf | Dîner avec un ami dans un cadre Fifties | Aller à l’imagina’livres | Améliorer la recette de brioche | Confectionner des enveloppes printanières | dont un marque-page lapinou tout chou | Pour ma petite maman, Hilde et Delphine | Prendre plus que le temps d’un café pour discuter avec une amie | Déguster un plat fait pour moi par une amie et passer une belle soirée.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Rond de Sorcière #89

18/12/2017 12 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Novembre est encore un mois sur les chapeaux de roues ! Et c’est chouette 🙂

.

Côté passioooon-littératuuuure, j’ai rencontré Guy Gavriel Kay lors d’un rendez-vous en compagnie de Jean-Claude Dunyach et Jean-Daniel Brèque. C’était intéressant et je n’ai même pas eu honte d’avoir présenté mon exemplaire de La tapisserie de Fionavar qui a été mis à feu et à sang (enfin, presque).
.

Grâce à Valériane et notre super défi, j’ai lu « Accros du roc » de Terry Pratchett : de quoi bien se marrer lors de ce mois froid et ventu (brrr).

.

Nouveau ! sur les rayonnages :
¤ ALBERT Raphäel : Sylvo Sylvain – Avant le déluge, tome 2
¤ ALBERT Raphäel : Sylvo Sylvain – Confessions d’un elfe mangeur d’opium, tome 3
¤ ALBERT Raphäel : Sylvo Sylvain – De Bois et de ruines, tome 4
¤ DELANEY Joseph : Le destin de l’Épouvanteur, tome 8
¤ Ovidie & Diglee : Libres ! Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels
¤ PICAULT Aude : Idéal standard

→ J’ai gagné l’ensemble de la série de Raphaël Albert au concours des 7 ans de blogging de BlackWolf. Je ne suis que joie et félicité, je vais pouvoir tout dévorer d’un coup ! Une amie m’a prêté Libres ! que je souhaitais vivement découvrir (oui les prêts sont comptabilisés dans ma Pile à Lire).

Résultats : +6 entrées ; -10 sorties

.

Acquisitions du mois de novembre 2017 par le blog Livrement

.

.

Romans SFFF

.

Couverture du livre Avant le déluge de Raphaël AlbertAvant le déluge (Sylvo Sylvain, tome 2) – Raphaël Albert
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Tome 1
Avec grand plaisir, j’ai retrouvé les enquêteurs Sylvo Sylvain et Pixel le pillywiggin. On retrouve notre duo de choc dans une situation plutôt confortable : le cabinet connait un fort succès et l’équipe s’étoffe alors. Ils doivent partir à la recherche de leur ami Jack Londres. Ils remontent les pistes ; ils font d’une pelote, le fil d’Ariane. L’auteur intègre quelques bribes de leur passé à Toujours-Verte mais l’ensemble du roman est la poursuite des informations. L’enquête est ardue et les actions ne sont pas sans conséquences. Le style ? Remarquable puisqu’on adhère totalement à l’histoire et on dévore les pages. L’imagination est au rendez-vous, on se fond dans l’univers et on a mal pour les personnages car Raphaël Albert n’est pas tendre avec eux.

.
.

Couverture du livre Les Dieux du Grand Loin de Michael ConeyLes Dieux du Grand Loin, tome 3 (Le Chant de la Terre) – Michael Coney
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Tome 1, tome 2, tome 4, tome 5
Le Chant de la Terre est le chant de l’histoire de l’humanité ; il faudrait plus d’un siècle pour la raconter. Cinq extraits sont connus, en cinq tomes. La trame est plus linéaire que les deux premiers volumes. Le récit est vertigineux et l’imagination de l’auteur s’avère fertile. J’apprécie de suivre cette histoire et ses fils alternatifs, appelés ici les « aléapistes ». La série est intrigante et je regrette qu’elle soit si peu connue en France (du moins à notre époque).

.
.

Couverture Le destin de l'épouvanteur de Joseph DelaneyLe destin de l’Épouvanteur (L’Épouvanteur, tome 8) – Joseph Delaney
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
La série
C’est toujours un plaisir de retrouver la fine équipe. Les voilà arrivés en Irlande : je trouve dommage que l’auteur ne s’inspire pas du pays pour l’ambiance ou le folklore mais uniquement comme prétexte décoratif. L’obscur prend davantage de place, la magie noire est pratiquée. À chaque volume, on découvre une nouvelle créature, ici, il s’agit d’un jaboteur. Tom Ward, le protagoniste, reste toujours naïf vis-à-vis des intentions des personnages, je trouve qu’il a peu évolué sur ce point en deux ans d’apprentissage. La série reste de qualité dont la lecture est conseillée à partir de 12 ans.

.
.

Couverture du livre La bibliothèque de Mount Char de Scott HawkinsLa bibliothèque de Mount Char – Scott Hawkins
Plaisir de lecture Livre sympa
Chronique complète
Ce livre est un coup d’éclat : la tension a très bien fonctionné sur moi et l’intrigue particulière a su me séduire. Il s’agit d’un véritable page-turner. J’ai aimé découvrir le mode opératoire de Père, les règles d’études pour les 12 bibliothécaires. L’auteur éparpille les indices puis éclaire au fur et à mesure les interrogations qu’il a précédemment posées. Si la fin a été télescopée par les envies de l’auteur qui ne correspondent pas à mes attentes, le récit s’avère cohérent dans son ensemble.

.
.

Couverture du livre Accros du roc de Terry PratchettAccros du roc (Les Annales du Disque-monde, tome 16) – Terry Pratchett
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Nous suivons deux histoires en parallèle : celle de Suzanne qui va retrouver la trace de sa famille et assumer son rôle ; et aussi celle de la naissance d’un groupe de roc. Ce groupe est officieux et opportun car non validé par la Guilde des Musiciens. Et pourtant, tout le monde apprécie leur travail, leur musique fait même tomber les robes longues des Mages de l’Université de l’Invisible d’Ankh-Morpork. Le thème central de la musique est joyeusement amené et égrène plusieurs références de rock. Le livre oscille entre passages de franche rigolade et d’autres pleins d’émotions.

.
.

Couverture du livre Pierre-Fendre de Brice TarvelPierre-Fendre – Brice Tarvel
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Les personnages vivent dans un immense château qui contient quatre grandes salles différentes, gouvernées chacune par une saison. Personne ne peut entrer ou sortir, personne n’a jamais vu l’extérieur. Les habitants acceptent leur sort, d’autres tentent l’aventure. On se retrouve dans une intrigue mêlant fantasy et conte. La plume de l’auteur utilise d’anciens termes de vocabulaire sans entraver la fluidité de lecture. Il n’est pas foncièrement épique, il s’agit davantage d’une histoire poétique pleine de rebondissements. « Pierre Fendre » demeure insolite par la présentation de l’univers et sa richesse. Cependant, je n’y ai pas trouvé la profondeur que j’y recherchais, erreur de lecteur : je me suis engagée dans une histoire que je pensais autre.

.

.

Livres graphiques SFFF

.

Couverture de la BD Bloody Harry d'Alexandre ArlèneBloody Harry – Alexandre Arlène
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Tome 2
Publiés initialement sur le blog d’Alexandre Arlène, ce livre regroupe des strips de parodie de l’univers Harry Potter. Il va sans dire que l’illustrateur est un grand fan de la série de J.K. Rowling au vu du détournement efficace des personnages, des lieux et des objets qui « font » l’univers. En quatre vignettes maximum, l’auteur mène chaque gag. L’histoire est absurde, déjantée et emplie de sarcasme. Il faudra savoir apprécier l’humour est graveleux et potache. La dérision s’étale sur toutes les pages. Plusieurs thématiques sont amorcées : l’inceste, la pédophilie, le sadomasochisme ; la chute de certaines planches est sanglante. Le livre n’est pas à mettre entre les mains du plus jeune public. Moi, j’ai été conquise par son aspect irrévérencieux. Et puis, découvrir Bloody Harry après le désastreux « Harry Potter et l’enfant maudit » est salvateur.

.
.

Couverture La grande bible des fées écrite par Edouard Brasey

La Grande Bible des Fées – Édouard Brasey
Plaisir de lecture Livre avec regrets
Les informations ont fait l’objet de longues recherches et le contenu est dense. On y retrouve les origines des fées, leurs communautés, leur rapport à la danse, les liens forts avec la nature, leurs moyens de communication, les statuts (fées marraines, fées amoureuses, fées animales, fées des éléments), un calendrier des fées et des invocations. Cependant, j’ai eu l’impression de textes vus et revus pour moi qui suis amatrice du petit peuple et qui compulse plusieurs livres illustrés. Le livre à proprement parlé donne l’impression d’un livre ancien, avec les enluminures, le fond de page parcheminé. Mais il présente aussi un effet de pacotille car le dos craque, la couverture marque très vite, les illustrations ne sont pas harmonieuses (pixélisées, et parfois il s’agit d’illustrations prises en photo !, blancs à cause d’erreurs sur la maquette).

.
.

Lune mécanique de Lemire et Nugyen, couverture du tome 2 de DescenderSingularités de Lemire et Nugyen, couverture du tome 3 de DescenderLune mécanique et Singularités (Descender, volumes 2 et 3) – Jeff Lemire & Dustin Nguyen
Plaisir de lecture Livres fantas… tiques
Tome 1
Ces tomes sont toujours un plaisir pour la pupille tant les aquarelles sont grandioses et les détails si soigneusement peints. La composition des pages est travaillée et les jeux de l’aquarelle se dévoilent. C’est bien l’identité graphique qui nous saute aux yeux. La thématique est abordée avec intelligence et notre intérêt se concentre sur la solide intrigue. Avec le troisième volet, on retourne dans le passé d’un des personnages ; alors si l’intrigue principale n’avance pas, on sait que c’est pour mieux la nourrir.

.

.

Commencer le mois par un jour férié | Des chats | Une pizza pleine de légumes de saison | Rencontrer avec émotion Guy Gavriel Kay | Et continuer sur un plat ‘réconfort’ de chez moi, une truffade | Anniversairobruncher | Emballer le calendrier de l’Avent destiné à ma petite maman | Confectionner des sablés du millionnaire (Millionnaire’s shortbreads) pour accueillir ma fratrie | Passer du bon temps ensemble | Parcourir la ville à vélo | Regarder des films de Noël | Se challenger avec des surprises de Bertie Crochue | Aller au marché de Noël fraîchement ouvert | Encore un peu d’Halloween en dégustant le magnifique gâteau de ma belle-sœur (oui, oui) | Admirer la pousse rapide de ma monstera deliciosa | Envoyer pour Delphine une enveloppe de petits éléments à scraper

.

Lectures du mois de novembre 2017 blog Livrement

 

 

 

 

 

.

TOMAS Adrien – La Geste du Sixième Royaume

25/09/2017 4 commentaires

.

La Geste du Sixième Royaume d'Adrien Tomas, couverture de l'édition prestige.
Titre
: La Geste du Sixième Royaume
Auteur : Adrien Tomas
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Cinq royaumes se disputent territoires et richesses. Au sein de ces terres, se trouve un sixième, hostile, où personne ne peut s’y rendre. La Grande Forêt est peuplée par des créatures mythologiques. Ces ennemis de toujours arrivent à s’unifier afin d’attaquer cette sixième région pour l’exploiter. Parallèlement, différentes personnes de ce continent se retrouvent attirées par la Forêt, à qui la nature de leur mission va être révélée.

.
.

.

Avec « La geste du sixième royaume », on entre de plain-pied dans une fantasy épique. Il existe une dualité : le Père et l’Autre, deux entités, deux mondes et deux visions.

La toile est foisonnante et met en exergue les notions de respect, de tolérance, d’acceptation, mais aussi un brin d’écologie inclus dans le merveilleux.

Le livre se découpe en multiples chapitres courts répartis au sein de quatre grandes parties. Par ce roman polyphonique, on suit 12 personnages, davantage ceux faisant partie de l’univers de l’Arbre. Ce sont d’ailleurs cinq hérauts – héros – que nous suivons : la Bête, la Dame, le Danseur, le Prophète et le Soldat.
.

Tous les personnages ne sont pas développés avec la même intensité. Cela demandera un temps d’adaptation au lecteur pour qu’il sache à quel camp appartient chaque personnage.

Adrien Tomas connait les codes de la fantasy, s’en amuse et les détourne. Dans sa globalité, l’intrigue reste classique mais demeure solide. Les nœuds de l’intrigue se défont petit à petit, il suffit de plaisamment se laisser porter.
.

Le texte narratif m’a semblé quelque peu longuet de par quelques passages guindés et une trame quelque peu classique à mes yeux de lectrice mais les détournements ont aussi été bienvenus.

En début de roman, j’ai eu l’impression que des créatures fantastiques avaient été prises à pleines mains, secouées pour les jeter sur une page blanche. Mais au final, le cynisme a eu raison de mon désarroi : les créatures mythologiques en prennent pour leur grade ; par exemple, les elfes sont des tarés congénitaux et les dragons sont devenues des créatures pataudes et herbivores.

.

Bien que les codes du genre soient distordus, on ne retrouve pas la lutte éternelle entre le Bien et le Mal. J’accorde facilement que ma lecture un brin parcellaire n’a pas été en faveur du roman et a certainement contribué à mon égarement durant la première centaine de pages.

Avec une lecture concentrée, il est possible de mieux profiter du style efficace et immersif d’Adrien Tomas. Le tome peut se suffire à lui-même bien qu’il existe une suite ; du moins un roman qui se déroule dans le même univers.

.

La Geste du Sixième Royaume d'Adrien Tomas, Couverture par Alain BrionIllustration par Alain Brion

.

————————————————————————~*

.

Mon exemplaire est une édition limitée « 20 ans Mnémos », une version cartonnée avec signet que j’ai gagné chez les Dames de Book en Stock à l’occasion de leur Grand petit Prix 2017.
.

Blog-O-Livre (BlackWolf)Book en stock (Dup), Encres & Calames (Sia), Le Capharnaüm éclairé (Mr K)Lectures trollesquesLes lectures de Marie Juliet, Les lectures de XapurMa vision du livre (Mandy)Un brin de lecture (Karline) sont aussi partis à la conquête du Sixième Royaume.
.

Challenge littéraire : pavé de l'été.

Ce roman est ma troisième et dernière participation au challenge « pavé de l’été » lancé par Brize (623 pages). Les deux autres briques concernées sont « Le concours du Millénaire » de Roger Zelazny & Robert Sheckley et « La trilogie des Rois » de Katherine Kurtz.

.

Categories: TOMAS Adrien Tags: , , , ,

ZELAZNY Roger & SHECKLEY Robert – Le concours du Millénaire

30/08/2017 9 commentaires

.

Le concours du Millénaire, livre écrit par Roger Zelazny et Robert SheckleyTitre : Le concours du Millénaire
Auteurs : Roger Zelazny & Robert Sheckley
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Les forces du Bien et du Mal s’affrontent tous les 1000 ans pour déterminer qui règnera sur l’humanité pour le millénaire à venir. Azzie Elbub, Démon de profession, sort de sa torpeur pour préparer son projet et soigner la présentation.

.
.

Cette intégrale renferme tous les tomes de la trilogie : Apportez-moi la tête du prince Charmant ; À Faust, Faust et demi et Le démon de la farce.

Cette série a été écrite à 4 mains mais je ne saurais différencier les apports de l’un que je connais peu et de l’autre, n’ayant jamais lu la plume de Robert Sheckley.

.

Le Démon Azzie nous entraine dans de folles aventures au sein de ces trois tomes. En plus du protagoniste, nous faisons la connaissance d’Ylith, Babriel, Méphistophélès et Faust ; des personnages pas piqués des vers.
.

Cette fantasy burlesque présente un humour noir grâce à une plume acérée. Le ton caricatural détourne contes et légendes : le récit est parodique à souhait. Le tout est basé sur la surenchère, nous allons de rebondissements en rebondissements.
.

Et pourtant, j’ai trouvé la lecture un peu ennuyeuse pour avoir lu la trilogie d’une seule traite. Je me demande si c’était le bon moment pour rencontrer ce livre qui trônait dans ma bibliothèque depuis quelques années. C’est donc un argument complètement personnel qui ne remet pas en question la qualité du texte.
.

Pour moi, la lecture est amusante, j’ai passé un bon moment bien que je n’en garderai pas de souvenirs impérissables.

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
De quoi se marrer
¤ La magnificence des oiseaux de Barry Hughart
¤ Le livre qui rend dingue de Frédéric Mars
¤Joueur_1 de Douglas Coupland

.

Challenge littéraire : pavé de l'étéLogo défi Valériacr0Cette lecture – cette brique, ce pavé absolu ! – a été sélectionnée par Valériane dans le cadre de notre défi Valériacr0 pour le mois d’août.

.
D’une pierre, deux coups, la brique de 989 pages me permet d’ajouter une participation au challenge estival de Brize.

.

SANDERSON Brandon – La Voie des Rois

20/08/2017 14 commentaires

.

La Voie des Rois partie 1 de Brandon Sanderson ; tome 1 de la série Les archives de RosharLa voie des rois de Brandon Sanderson, partie 2 du premier tome Les archives de RosharTitre : La voie des rois (Les Archives de Roshar, tome 1 en 2 parties)
Auteur : Brandon Sanderson
Plaisir de lecture :  Livre sympa

.

Les Plaines Brisées sont le théâtre d’affrontements entre Parshendis et Aléthis depuis six années ; dix armées de ces derniers veulent venger la mort de leur roi. Shallan commence son apprentissage, elle apprend douloureusement qu’elle va devoir faire d’immenses efforts pour certains Arts, sous la férule de l’hérétique Jasnah Kholin. Roshar est une terre étrange balayée par des tempêtes et de vents violents : hommes et animaux ont dû s’adapter aux difficiles conditions climatiques.

Illustration du prologue "to kill"

En ce début d’immense fresque, nous faisons la connaissance de plusieurs protagonistes :

Kaladin, un personnage dont le charisme ne va cesser de se développer. C’est un sombre-iris, un guerrier brisé et très empathique.

Dalinar est l’oncle du roi, commandant en chef de l’une des dix armées. Il est en pleine crise existentielle. Il y a fort à parier qu’il y ait un rapport avec sa découverte d’un ancien livre sur les Chevaliers Radieux. À chaque tempête, il est assailli de visions.

Shallan est une jeune femme intrigante. En sus de son apprentissage, elle doit remplir une mission familiale. Elle est faussement réservée, impulsive, intelligente et douée pour le dessin.

Au second plan, on trouve Jasnah, prêtresse et préceptrice de Shallan et Syl, un esprit qui vit aux côtés de Kaladin (et d’autres aussi, mais je ne vais pas tout vous raconter)

.

Les trames de chaque personnage sont indépendantes temporellement les unes des autres et s’ajoutent des interludes d’autres personnages inconnus. J’ai été perdue sur le fil du temps et je ne savais plus à quelle époque me situer au vu des retours en arrière.
.

Il y a un aspect certain « de cape et d’épée » avec ce premier tome par l’existence des Chevaliers Radieux et toutes les batailles qui en découlent. Ils sont des êtres mythiques qui protégeaient les humains avant de les abandonner. Ils ont laissé leurs épées et armures. Au nombre de dix, elles sont perpétuellement convoitées par les souverains.

.

Ce roman polyphonique contient de bons ingrédients mais c’est sans doute la façon de les mélanger qui n’a pas su me séduire. J’imagine bien que nous sommes encore en introduction et que de formidables dessins sont en cours de réalisation pour cette fresque en devenir.
.

Je suis ressortie de ma lecture sceptique. L’entrée brutale et la mise en bouche de plus de 200 pages me font qualifier « La voie des rois » d’un brin assommant. Concernant le système de magie, j’étais en attente de quelque chose de plus fort. J’ai été happée par « Fils-des-Brumes » et j’aurais aimé l’être aussi par ce premier tome.

.

Un auteur que je considère comme inventif et intelligent est un auteur dont je voudrais bien aimer tous ses écrits. Les affrontements sur terrain ne sont pas réellement ma tasse de thé ; comme j’ai davantage accroché aux péripéties de Shallan, j’ai trouvé que les pages la concernant étaient d’un nombre bien faible pour nourrir mon plaisir de lecture. J’ai trouvé que Brandon Sanderson était trop sur la retenue au niveau des informations et que la protagoniste était clairement en retrait par rapport aux autres personnages.
.

Roshar est une planète issue de l’univers « Cosmere » de l’auteur. Une quarantaine d’ouvrages devraient s’y rattacher, on peut donc même le qualifier de méga univers fictionnel. On devrait retrouver certains personnages ici, là, ou des indices mais il n’y aura aucune obligation d’en découvrir une pour déchiffrer une autre.
.

L’acquisition de pouvoirs peu communs a suscité mon intérêt par cette fantasy pour l’instant «discrète », qui s’avèrera prochainement épique. Les arcs narratifs qui sont ébauchés promettent d’être grands et intenses.

.

1400 pages pour ce premier tome en version française ont amené à un découpage en deux volumes papier ; division approuvée par Brandon Sanderson lui-même. Notons le magnifique travail de traduction par Mélanie Fazi (je suis déjà enthousiaste de son travail et de traductrice et d’autrice). La saga devrait être composée de dix volumes en version originale ! À noter : les deux livres renferment des illustrations et autres croquis en pleine page.

.

J’ai du mal à imaginer l’aventure titanesque dans laquelle je me suis jetée. Je découvrirai le deuxième tome pour affiner mon intérêt – et mon attachement – à la série ; mais je suis pour l’instant, pas impatiente-bouillonnante-là-tout-de-suite d’en découvrir la suite (déjà parue en version française).

.

.

La voie des rois Shallan illustration de Grant M HansenShallan par Grant M Hansen

.

La voie des rois Kaladin et Syl illustration de Dixon LeavittKaladin et Syl par Dixon Leavitt

.

La voie des rois illustration de couverture par Michael WhelanIllustration de couverture anglaise par Michael Whilan

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : J’ai gagné ces deux volumes – dont l’un est dédicacé – chez et grâce à Bouchon <3
.

Dédicace La voie des Rois de Brandon Sanderson.

.

Chroniques pour la première partie du tome 1 : Albédo (Lutin82), Blog-O-Livre (BlackWolf)Book en stock (Dup), Book en stock (Phooka), Encres & Calames (Sia)Lectures trollesques (Ptite Trolle)Les lectures de Bouch’.
.

Chronique pour la deuxième partie du tome 1 : Albédo (Lutin82), Blog-O-Livre (BlackWolf)Book en stock (Dup), Book en stock (Phooka), Lectures trollesques (Petite Trolle)Les lectures de Bouch’.
.

Chronique pour le tome 1 dans son ensemble : Les escapades culturelles de Frankie, Lorhkan et les mauvais genres.

 

Categories: SANDERSON Brandon Tags:

SHUSTERMAN Neal – La Faucheuse

08/08/2017 11 commentaires

.

La faucheuse de Neal Shusterman, tome 1 de Futur Parfait

.

Titre : La Faucheuse (Futur parfait, tome 1)
Auteur : Neal Shusterman
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Tome 2
.

Milieu du troisième millénaire. Les Faucheurs sont des êtres humains à qui est accordé le droit de glaner des personnes. Depuis des siècles, la société a su se développer au point d’avoir terrassé d’abord la maladie puis la mort elle-même. La Terre est donc surpeuplée, c’est pourquoi le statut des Faucheurs existe maintenant.

.

.

..

J’ai cédé aux sirènes des chroniques dithyrambiques concernant ce livre. Je suis une lectrice ouverte – et carrément influençable – ; je me demandais bien où j’allais mettre les pieds yeux.

La mise en place de l’univers est truculente ! Le Cloud est devenu le Thunderhead, une intelligence artificielle qui règle les problèmes sociétaux : avancées politiques, l’éducation des orphelins, etc. Il existe aussi la communauté des Faucheurs, une institution fascinante car elle est indépendante du Thunderhead et se trouve même au-dessus des lois. Système d’immunité, quotas, outils et stratégies de Fauche sont autant d’éléments que j’ai aimé découvrir.
.

Par une alternance des points de vue, on découvre l’apprentissage de Citra et Rowan qui sont apprentis Faucheurs malgré eux – ce sont justement ceux qui ne veulent absolument pas l’être qui deviennent les meilleurs Faucheurs. Des extraits de journaux de grands Faucheurs ont aussi été ajoutés. Les personnages profondément humains sont un point fort de ce roman.

.

Ma lecture a été addictive car Neal Shusterman sait calibrer le rythme avec un découpage judicieux des chapitres. Ce futur est peu enviable ; l’auteur fait naître un questionnement éthique. Les deux adolescents hésitent entre la défense de leurs valeurs et l’envie de se fondre dans le moule.
.

Révélations et rebondissements sont nombreux : certains revirements sont bien envoyés, je ne m’y attendais pas. L’auteur m’a surprise et tout s’enchaîne jusqu’à la fin avec humour noir et cynisme. Neal Shusterman semble en avoir sous le pied. J’espère que la suite sera tout aussi réussie (car j’ai déjà eu une forte déconvenue – et qui me reste encore cuisante – avec une trilogie dont j’avais aimé le premier tome).

.

La faucheuse de Neal Shusterman : Fan art de Citra

Citra de Possibly Awesome

.

La Faucheuse de Neal Shusterman : fan art de Curie

Curie d’Emily Stilwell

.

————————————————————————~*

.

Alice Neverland, Encres & Calames (Sia), Liseron d’Hiver (Camille), Muti et ses livres, Pomme’s bookPtite-boukinette (Azariel) ont certainement réfléchi à leur stratégie de glane quand elles seront Faucheuses.

.

TRÉBOR Carole – Lumière, le voyage de Svetlana

21/11/2016 8 commentaires

.

25093_LumiereLeVoyageDeSvetlana_CV2.inddTitre : Lumière
Autrice : Carole Trébor
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa

Avant sa mort, la mère de Svetlana lui a brièvement parlé d’une promesse à tenir. C’est à travers ses journaux intimes qu’elle la découvre : Jeanne Horville souhaite ardemment que sa fille aille en Russie. Elle a même inscrit le nom de deux contacts, Varlaam et Mira. Svetlana quitte le Paris des Lumières pour rejoindre l’empire des tsars.

.
.

Diderot me sourit avec malice, se lève, saisit le sablier sur son bureau et le retourne.
—  Vois-tu, ce sablier m’évoque la vie, tout est mouvement, la réalité est instable, fluctuante, soumise au temps qui passe comme ce sable qui s’écoule. Ce qui existait n’existera plus dans quelques secondes. Mais, poursuit-il d’un ton espiègle, on peut aussi décider de donner un coup de pouce pour l’infléchir nous-mêmes, cette réalité insaisissable !
Et d’une pichenette, il bascule le sablier, qui tombe à l’horizontale, ce qui interrompt la chute du sable. Je fixe l’objet et une vision m’assaille : le sable se transforme en neige d’où surgit un petit renard blanc.

 

.

Dès les premières lignes, on sent la passion pour la Russie qui anime Carole Trébor. Elle souhaite faire voyager le jeune lectorat à l’époque au XVIIIe siècle, celui des Lumières. Le mouvement intellectuel lancé en Europe a pour but de dépasser l’obscurantisme et de promouvoir les connaissances.

. Lire la suite…

SEMENUIK Nathalie – Chat noir

03/10/2016 20 commentaires

.

chat noir SemenuikTitre : Chat noir
Autrice : Nathalie Semenuik
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

Ce livre attire : je le vois bien, chez moi, les gens le prennent et le feuillètent systématiquement quand ils l’aperçoivent. Il faut dire que le livre-objet est réussi : la couverture cartonnée noire présente un regarde ensorcelant d’un chat noir dont on devine la forme de la tête dans un second temps. Le vernis sélectif met en évidence quelques détails et la tranche noire complète le tout. Une fois en main, le papier est agréable et la mise en page, sobre, est du meilleur goût.
.

Et à l’intérieur, alors ? Ce livre illustré met à l’honneur le chat noir sur 160 pages. Il est très bien documenté, à la riche iconographie : gravures, illustrations, citations, extraits. Il raconte son Histoire et ses Légendes. Les croyances populaires sont aussi abordées. Il a également été mis en avant à travers les arts : en littérature, dans la fiction visuelle et fut apprécié par de nombreuses célébrités. Même si le livre reste superficiel sur la profondeur des données, il offre un joli panel d’informations.
.

Le graphisme du livre est sublime et met en valeur aussi bien les photographies que les textes. Un album qui saura plaire aux amoureux des chats noirs. Lire la suite…

ST. JOHN MANDEL Emily – Station eleven

18/08/2016 18 commentaires

.

Station eleven Emily St John MandelTitre : Station eleven
Autrice : Emily St. John Mandel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

La grippe de Géorgie est une grippe porcine particulièrement violente. Elle s’abat de manière pandémique sur le monde. L’électricité n’est plus, tout s’effondre. À la poubelle, l’omniprésence et la toute-puissance de la technologie.

.
.

Parce que survivre ne suffit pas.

.
.

Station eleven couverture bisClark se retrouve coincé à l’aéroport de Severn City ; Kirsten est membre de la Symphonie Itinérante. Deux phénomènes ont eu lieu simultanément : la grippe porcine dont les conséquences ont été amoindries par les media et la mort d’Arthur Leander, célèbre acteur, sur les planches d’un théâtre de Toronto qui a choqué le monde entier.

Cet homme sera le lien qui unit les autres personnages. Il n’y a pas de héros, juste des hommes et des femmes standards dans cette histoire. Lire la suite…

Categories: ST. JOHN MANDEL Emily Tags:

SANDERSON Brandon – Wax & Wayne ~ L’alliage de la justice, tome 1

01/07/2016 10 commentaires

.

L alliage de la justice Brandon SandersonTitre : L’alliage de la justice (Wax & Wayne, tome 1)
Auteur : Brandon Sanderson
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Trilogie Fils-des-Brumes
.

Wax quitte enfin les Rocailles pour rejoindre la métropole Elendel. Il pensait laisser derrière lui, sa vie d’avant et ses pistolets. Très vite, il va être obligé de les recharger et devra s’appuyer sur l’aide de son fidèle acolyte, Wayne, si tous deux… veulent rester envie.

.
.

Wax laissa tomber une balle dans le trou puis s’y précipita, pistolet brandi. Au cours de sa chute, il remplit son cerveau métallique pour diminuer son poids. Il était un Double-fils – ferrochimiste aussi bien qu’allomancien. Son pouvoir allomantique était la Poussée d’acier, et son pouvoir ferrochimique, baptisé l’Ajustement, était la capacité à réduire ou augmenter son poids. C’était là une puissante combinaison de talents.

.
.

L alliage de la justice Sanderson illustration 01Ce livre se déroule dans le même univers que Fils-des-Brumes mais à une époque différente, 300 ans après Kelsier et Vin. Ces derniers font partie de l’Histoire et même sont devenus des légendes. Lire la suite…

Categories: SANDERSON Brandon Tags: