Archive

Articles taggués ‘bande dessinée’

LAYMAN John & GUILLORY Rob – Tony Chu

03/11/2017 4 commentaires

.

Mosaïque de tous les tomes de Tony Chu de Layman et Guillory

.

Saga : Tony Chu (12 tomes)
Auteur : John Layman
Illustrateur  : Rob Guillory
Coloriste : Taylor Wells
Plaisir de lecturenote : 4 Livres à découvrir

.

Tony Chu est un inspecteur cibopathe. En plus de la faculté de traçage psychique de l’origine des aliments qu’il goûte, il reste un policier professionnel. Une pandémie de grippe aviaire a décimé 116 millions de personnes à travers le monde. Le poulet est devenu interdit et le premier produit de contrebande. Tony traque le trafic illégal mais les choses se gâtent quand il devra bientôt goûter à la victime d’un meurtre, pour ne faire qu’une bouchée de l’identité du coupable.

.
.

Tony Chu fait partie de la R.A.S., Répression des Aliments et Stupéfiants. Il est surtout un inspecteur insolite car il est cibopathe. En goûtant un morceau, il est capable de retracer l’histoire de l’aliment qu’il mange depuis son origine. Tony Chu n’est pas cannibale comme peut le laisser penser la traduction française – quelle faute de goût ! – et l’on perd aussi le sens de son nom originel, Tony Chew puisque le verbe chew peut être traduit par mâcher, mastiquer.
.

Oui, Tony Chu viendra à manger de la chair humaine et c’est ainsi qu’il se retrouve coincé entre ses désidératas personnels et les obligations vis-à-vis de la société. Tout une pelletée de personnages gravite autour du protagoniste. Le profil de Tony Chu est consistant (il vaut mieux si on le suit durant douze tomes) ; les personnages secondaires sont également sympathiques.

Tout le monde trouve sa place, son utilité et s’avère apprécié aux yeux du public : John Colby, Toni, Mason Savoy, Amelia Mintz, Lin Sae Woo, Mike Applebee, Poyo… Les tomes sont peuplés de créatures fantastiques et l’on découvre des humains endossant des pouvoirs surnaturels liés à la nourriture. Exemples : Mnémocoquus : peut intégrer des souvenirs dans la nourriture ; lagamousikien : peut accorder une guitare avec des nouilles ; cibocélérent : peut cuisiner un plat très vite.

.
.

Concernant les illustrations, l’expressivité des personnages est sans doute l’élément le plus réussi : exaspération, peur, dégoût, tristesse, joie, surprise. Les pages révèlent beaucoup d’informations visuelles. Le tout est servi par des compositions graphiques fantastiques. Les traits sont caricaturés en incluant des formes exagérées. Les couleurs vives virent vite au psychédélisme, il faut être prêt de la rétine.
.

Cet univers d’anticipation est accessible aux néophytes (comme moi). L’atmosphère est délirante, les pouvoirs sont loufoques et on trouve pléthore de gags visuels. Les dialogues sont acérés et pleins d’ironie.
.

Tony Chu va suivre différentes enquêtes mais sa vie – et ses péripéties ! (nombreuses) – sont le fil rouge de la série. On s’attache très vite à ce dernier et c’est un vrai déchirement qu’on éprouve pour lui quand des événements tournent au vinaigre.
.

Certains passages sont sanguinolents bien que d’excellente facture. On compte beaucoup de références à des personnages célèbres, le Père Noël, Elvis Presley, le Grinch, Cthulhu entre autres. L’humour est cynique à souhait et au énième degré (il va de soi).
.

Chaque tome en version française comprend 128 pages en moyenne. Le premier volume donne bien le ton. Si vous n’accrochez pas, ne poursuivez pas. Le reste sera tout aussi décapant. La série est parfaite pour les personnes au bon goût : enquêtes policières, bonne bouffe, aspect fantastique et humour.

.

Tony Chu, planche de bagarre

Tony Chu et Chow Chu

Tony Chu croque un doigt

Illustration de Tony Chu et Mike Applebee

Illustration dans Tony Chu : Amelia Mintz ouvre le feu

Planche issue de Tony Chu de Layman : l'attaque des carottes

L'enfer personnel, vision de la série Tony Chu

Poyo à l'attaque, illustration de la saga Tony Chu de Layman

Illustration d'un tyrannosaure licorne de la BD Tony Chu de Layman

Tony Chu fan art réalisé par Jisuk Cho

Tony Chu fan art réalisé par Irene Strychalski

.

————————————————————————~*

.

logo challenge Halloween 2017


.
.

Inspecteur cibopathe, créatures surnaturelles et pouvoirs étranges. Éléments parfaits dans une préparation en chaudron pour le challenge Halloween.

.

.

Fan art : #01 par Jisuk Cho ; #02 par Irene Strychalski
.

Lapuss’ – Putain de chat

22/10/2017 12 commentaires

.

Couverture de Putain de Chat de Lapuss' Putain de chat tome 2 de Lapuss

.

Titre : Putain de chat, tome 1 et tome 2
Auteur : Lapuss’
Plaisir de lecture : Livre sympa
.

Alors qu’il n’avait rien demandé, Moustique, Chat de son état, vient de se faire adopter par un humain. Il est prêt à tout pour faire souffrir son esclave et pouvoir voir sa mort en live.

.
.

Putain de chat de Lapuss : dessin où l'humain adopte Moustique

.

Moustique est un chat psychotique, blasé et qui n’aimerait qu’une seule chose : tuer son humain, de préférence en le faisant souffrir. Il est cruel, vile, fourbe et calculateur ; le côté majestueux et noble qu’on prête aussi aisément aux félins ne sera pas de la partie dans ces bandes dessinées.
.

Il semble y avoir quelques vérités développées par Lapuss’ pour que cela fonctionne. L’auteur utilise un ressort humoristique : l’humain parle au chat, l’animal répond dans un langage qu’il ne comprend pas tour à tour en l’insultant ou en lui révélant son véritable plan de destruction.
L’humour est grinçant, cynique et second degré. Il est aussi vulgaire car l’on retrouve de nombreux gros mots et insultes dans les bulles. Cela ne pourra pas plaire à toute personne.

.

Le trait en apparence simple est aussi caricatural : on se focalise sur l’essentiel. Les strips se déroule sur une page majoritairement, comprenant trois à quatre dessins pour arriver jusqu’à la chute. Il s’agit d’une série d’anecdotes en noir et blanc.
.

« Putain de chat » s’avère une trilogie ; dans l’ultime tome, nous faisons la connaissance de Grisbi qui est aussi adorable que Moustique est démoniaque. Les livres sont de format carré avec un vernis sélectif appliqué sur les yeux et les moustaches de la couverture.

La saga est irrévérencieuse. Si les tomes peuvent être des idées ‘cadeau’, il faudra trouver le bon destinataire pour l’humour décapant.

.
.

Putain de chat de Lapuss : extrait du carton

Putain de chat de Lapuss : extrait des croquettes discount

Putain de chat de Lapuss : extrait de la pluie et de la vitre

Putain de chat de Lapuss : extrait apprendre à ramper

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : J’ai failli recevoir le premier tome en trois exemplaires à l’occasion de Noël 2016. C’est sa rupture de stock dans certaines librairies qui a permis de désenclencher ce drame livresque.
.

Dans le chaudron :
Des chats
logo challenge Halloween 2017¤ Bart is back de Soledad Bravi
¤ Le chat noir et autres nouvelles d’Edgar Allan Poe
¤ Chat noir de Nathalie Semenuik

.

Moustique, chat psychotique et démoniaque a toute sa place pour le challenge Halloween !

.

Laurel – Comme convenu

14/09/2016 10 commentaires

.

comme-convenu-laurelTitre : Comme convenu, tome 1
Autrice : Laurel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
A découvrir dans son intégralité

.

Laurel est une autrice-illustratrice qui partage avec passion son travail : ouvert en 2003, elle tient son blog avec beaucoup de régularité. Et depuis tout ce temps, je la suis avec attention.
.

comme-convenu-laurel-couvertureAlors quand elle a lancé un financement participatif – crowdfunding –, j’ai foncé. Dès le lancement de la campagne, le projet a été entièrement financé en moins de 2 heures, il a rempli 1047% des objectifs sur la première journée ; et a atteint 2860% à la fin du mois imparti.

À l’image de son blog, Laurel s’est investie auprès de son public pour l’intégrer à la vie de son bébé de papier : les tests, ses choix, les allers-retours chez l’imprimeur, et l’avancement général du projet.
.

Le livre a été agrémenté de goodies : marque-pages, planches de stickers, carte postale et flyers. Le papier est de qualité et renferme les dessins qu’elle a peaufinés, en noir et blanc. L’objet-livre est épais – d’un bon grammage – et présente une couverture avec un vernis sélectif.

.
.
Lire la suite…

Categories: Laurel Tags: ,