Accueil > PRATCHETT Terry > PRATCHETT Terry – Les annales du Disque-Monde ~ Eric, tome 9

PRATCHETT Terry – Les annales du Disque-Monde ~ Eric, tome 9

.

Titre : Eric (Les annales du Disque-monde, tome 9)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecture :  Livre sympa peu s’en faut

.

Eric est le plus jeune démonologue du Disque-monde mais aussi le moins pris au sérieux. Seul Rincevent apparait au sein du pentacle lorsqu’Eric, du haut de ses 14 ans décide d’invoquer un démon. Mal en pris à Rincevent de trainer dans le coin car Eric a quelques menus voeux à formuler – et à les voir exécutés – il veut seulement l’immortalité, la domination du monde et la plus femme de tous les temps. Rincevent tente par tous les diables de s’échapper mais conduit Eric et lui-même au travers de diverses aventures : la rencontre des adorateurs de  Quetzduffelcoatl, en plein coeur de la préparation quasi-similaire de la guerre de Troie, jusqu’à la création du monde, en passant par les enfers.

 .

Ce volet ressemble à s’y méprendre au troisième opus avec Rincevent, ce magicien plus qu’incompétent et le Bagage le plus terrifiant du monde. C’est toujours avec une grande joie qu’on retrouve ce presque-mage avec ses simagrées et son art inconditionnel pour la fuite. On visite le Disque-monde et même plus, et on s’amuse toujours autant de lire les péripéties de Rincevent, tout juste sorti des Basses-Fosses. Mention d’honneur au perroquet déplumé d’Eric qui est caustique  à souhait et m’a fait beaucoup rire avec ses trous de mémoire continuels exprimés par des « chaispasquoi ». Cependant, on pourrait se demander si ce roman en est vraiment un (aussi long qu’une nouvelle) et on en ressort tout de même un peu déçu. L’histoire possède des tours et des virages intéressants mais est néanmoins beaucoup trop rapide.

.

Dans le chaudron :
¤ La huitième couleur, tome 1
¤ Le huitième sortilège, tome 2
¤ La huitième fille, tome 3
¤ Mortimer, tome 4
¤ Au guet !, tome 8
¤ Le faucheur, tome 11
¤ Mécomptes de fées, tome 12

.

CITRIQ

.

  1. 18/08/2012 à 14:28 | #1

    En réalité, si ce roman peut sembler court et manquer de consistance, c’est tout simplement parce qu’à l’origine il a été conçu en tant que livre illustré, en collaboration avec Josh Kirby. D’où l’intérêt de lire la version grand format publiée chez l’Atalante, et non la version Pocket qui, amputée de ses illustrations, est évidemment bien moins intéressante…
    Posté par Oliv, 21 février 2009 à 20:42

    • 18/08/2012 à 14:29 | #2

      Je veux bien croire que les illustrations amènent une certaine grandeur au livre. Cependant, le roman en lui-même doit quand même reposer sur une histoire que l'on pourrait qualifier d' "intéressante", non?

  2. 18/08/2012 à 14:29 | #3

    Disons que l’histoire n’est pas géniale, mais elle n’est pas infâme non plus — sinon tu ne lui aurais pas mis la note de 3, n’est-ce pas?
    Je persiste à croire qu’on ne peut pas vraiment juger ce roman dans sa version non-illustrée, car cela reviendrait un peu à juger une BD dont l’éditeur peu scrupuleux aurait décidé de supprimer les dialogues.
    Ceci dit, nous sommes d’accord sur le fond: en version Pocket, il s’agit bel et bien d’une sortie « pour faire vendre » puisque, d’un point de vue artistique, publier ce roman sans ses illustrations est une hérésie.
    Bref, je ne vais pas non plus le défendre bec et ongles, vu qu’il ne s’agit clairement pas du meilleur Pratchett…
    Posté par Oliv, 23 février 2009 à 11:39

    • 18/08/2012 à 14:30 | #4

      Tu as tout à fait raison ;) Cela n'est pas infâme et puis quand bien même, il y a Rincevent dedans. Ceci dit, je suis allée fureter à la bibliothèque pour trouver la version illustrée que ne s'y trouve pas. J'espère croiser cette version-là, un jour ;)
      Quel est ton préféré de Pratchett?

  3. 18/08/2012 à 14:30 | #5

    Mon Pratchett préféré? Vaste question!
    Déjà, il faut savoir que cela fait plusieurs années que je n’ai rien lu de lui, et que ce qui m’avait plu lorsque je ne lisais quasiment que cet auteur — soit entre 1998 et 2004 environ — ne serait pas forcément ce qui me plairait le plus en 2009…
    Ensuite, il est difficile d’isoler un roman en particulier. Vu que le Disque-Monde est composé de séries cohérentes (Les mages, la Mort, le Guet, les sorcières) il me semble plus judicieux de dire « je préfère la série des mages à la série des sorcières » que de dire « je préfère Le dernier continent à Mécompte de fées. »
    Ceci étant, j’aurais tendance à répondre, dans le désordre, « Mortimer », « Au guet! » et « Les petits dieux ». « Mortimer » et « Au guet! » car ce sont ces romans qui m’ont fait découvrir la Mort et le Guet, les séries qui m’ont le plus marquées, et « Les petits dieux » pour sa réflexion sur la religion, un thème qui m’intéresse particulièrement.
    Et là je me rends compte que j’ai écrit un pavé en pensant que la question était « mon Disque-Monde préféré », alors que si l’on considère l’œuvre de Pratchett dans son ensemble, c’est évidemment « De bons présages »… Mais pour le coup il a un peu triché, puisqu’en plus de son propre génie il avait celui de Gaiman.
    Posté par Oliv, 26 février 2009 à 13:55

    • 18/08/2012 à 14:31 | #6

      Ma foi j'aime beaucoup tes réponses qui sont fournies et permettent de mieux te connaitre ;)
      Il va de soi qu'une question contenant "séries" aurait été plus cohérente...
      Comment se fait-il que tu ne lis plus de romans du Disque-Monde? D'ailleurs lis-tu en VO ou en VF?

  4. 18/08/2012 à 14:31 | #7

    Je ne lis plus de romans du Disque-Monde parce que je les ai tous lus… Non, en réalité, il me manque les derniers mais, malgré toute l’admiration que j’ai pour Pratchett et pour l’univers qu’il a créé, je ne suis pas particulièrement pressé de les lire.
    Pourquoi? Disons qu’après avoir dévoré une trentaine de romans du Disque-Monde, j’ai eu le sentiment d’avoir fait le tour de la question. Depuis quelques années je préfère découvrir d’autres auteurs, d’autres univers, d’autres supports — la BD notamment.
    Pour ce qui est du débat VO / VF, je répondrais « les deux », même si la paresse m’a souvent fait préférer la VF. De toute façon, Pratchett dispose notoirement d’un excellent traducteur, on ne perd donc pas grand-chose à se « contenter » de la VF.
    Quoi qu’il en soit, j’aimerais être à ta place et n’avoir lu que quelques romans de Pratchett, pour retrouver le bonheur de découvrir cet auteur…
    Posté par Oliv, 27 février 2009 à 19:51

    • 18/08/2012 à 14:31 | #8

      La vie est trop courte pour ne pas lire uniquement par plaisir.(il y a tellement de livres...) Et puis tu auras tout le loisir plus tard de revenir sur ton amour pour Pratchett & ses annales du Disque-Monde ;)
      Rassures-toi, quand je lirai les prochains tomes, je penserai à toi, histoire de profiter pour deux !

  5. 18/08/2012 à 14:32 | #9

    La première fois que je l’ai lu, c’était en version illustrée, mais l’édition que je possède est la version sans illustration, j’aime bien aussi, mais pour l’histoire en elle-même, mais pour les thèmes, car j’aime beaucoup la manière dont Pratchett revisite la guerre de Troie en nous présentant Hélène comme une bonne matrone, ce qu’elle devrait être normalement et qu’elle n’est pas dans la version homérique.
    Posté par The Bursar, 28 janvier 2010 à 18:49

  1. 18/08/2012 à 14:21 | #1
  2. 18/08/2012 à 14:26 | #2
  3. 18/08/2012 à 14:28 | #3
  4. 18/08/2012 à 14:47 | #4
  5. 18/08/2012 à 14:48 | #5
  6. 18/08/2012 à 14:52 | #6
  7. 18/08/2012 à 14:55 | #7
  8. 18/08/2012 à 14:56 | #8
  9. 03/01/2013 à 23:26 | #9