Accueil > PRATCHETT Terry > PRATCHETT Terry – Disque-monde – Les tribulations d’un mage en Aurient

PRATCHETT Terry – Disque-monde – Les tribulations d’un mage en Aurient

.

Couverture du roman "Les tribulations d'un mage en Aurient" de Terry Pratchett. Il s'agit du tome 17 de la série "Les annales du Disque-monde" paru aux éditions L'AtalanteTitre : Les tribulations d’un mage en Aurient (Les annales du Disque-monde, tome 17)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
La série
.

L’empereur de la Cité interdite a envoyé un message à l’Université de l’Invisible d’Ankh-Morpork « Envoyez-nous tout de suite le grand maje. ». Rincevent, vite identifié, est envoyé illico presto par télétransportation faire un tour en Aurient.
Il faut qu’il règle la zizanie qui vient de naître dans le milieu prolétaire avec la parution d’un petit livre rouge « Ce que j’ai fait pendant mes vacances ». Dans ce dernier, il est écrit qu’on peut insulter les gardes sans perdre la tête et manger des saucisses dans une des rues de la plus grande ville du premier continent. Et c’est sans compter la participation de légendaires héros menés par un barbare de moins d’un mètre cinquante, qui s’apprêtent à un coup d’éclat.

.
.

— Pourquoi on les invite pas à dîner pour les massacrer quand ils seront soûls ?
— T’as entendu ce qu’il a dit. Y en a sept cent mille.
— Ah ? Alors faut prévoir un menu pas compliqué avec des nouilles. 

.

Rincevent est téléporté d’une retraite dans une île paradisiaque à la Cité interdite où il doit passer incognito. On retrouve Cohen le barbare et ses combattants grabataires nommés la Horde d’Argent ; moyenne d’âge : 80 ans. DeuxFleurs est de la partie, toujours aussi candide mais qui révèlera quelques surprises. Le bagage traîne également ses guêtres dans cet épisode. Autant dire que c’est un régal de revoir et de découvrir des personnages hauts en couleurs et en verbe.

.

Rincevent est au sommet de son art… avec sa poisse légendaire. Les combattants doivent appréhender l’apprentissage du monde civilisé et des bonnes manières. C’est un véritable concept pour les barbares que celui de payer pour obtenir quelque chose, de ne pas incendier une boutique en partant ou de tout simplement commencer une conversation en disant bonjour.
.

Il y a évidemment beaucoup d’humour au programme avec des personnages de gaudriole. Ces derniers tournés au ridicule, les caricatures font mouche. Il y a de l’absurde… et des caisses et des caisses d’absurde ; on se demande jusqu’où l’auteur va aller.
.

L’intrigue est sans temps mort et quelques scènes paraissent un peu confuses dues à un excédent d’extravagance. J’ai été prise par l’envie que la fameuse bataille épique tant attendue ait tout simplement lieu.
.

La désinformation pour faire peur à l’ennemi est le maître mot de l’histoire. Les critiques sur les différentes formes de totalitarismes que Terry Pratchett offre sont savoureuses. Elles sont complétées par des moments plus philosophiques. À saluer, le travail de traduction de Patrick Couton.

.

Quand ceux qui savent lire et écrire se mettent à lutter pour le compte de ceux qui ne savent pas, on tombe dans un autre genre d’aberration. Si vous voulez les aider, bâtissez par exemple une grande bibliothèque quelque part et laissez la porte ouverte.

.

Selon le philosophe Ly Tin Wheedle, on trouve le chaos en plus grande abondance partout où l’on recherche l’ordre. Le chaos l’emporte toujours sur l’ordre parce qu’il est mieux organisé.

.

Il se passait des tas de choses à l’Université de l’Invisible et, malheureusement, l’enseignement en faisait forcément partie.

.

« Comment je vais revenir ? demanda-t-il.
— Comme vous êtes parti. On va vous trouver et vous ramener. Avec une précision chirurgicale. »
Rincevent gémit. Il savait ce qu’on entendait à Ankh-Morpork par « précision chirurgicale ». On entendait « à trois ou quatre centimètres près, dans un concert de hurlements, puis on verse du goudron chaud à la place qu’occupait la jambe ».

.

— On va pas mourir, exact ?
— Exact.
— J’veux dire, cent mille chances contre une… hah. La différence, c’est seulement une tripotée de zéros, exact ?
— Exact.

.

« Quedonc ?
— Je disais : TU LEUR EN FOUS UN BON COUP, Hamish. »
Hamish agita un bras qui n’était que de la peau sur des os et paraissait bien trop menu pour soulever la hache qu’il brandissait quand même.
« Parfaitement ! En plein dans les croquignoles ! »
Monsieur Cervelas poussa Caleb du coude.
« Il faudrait que je note ça, dit-il. Où se trouvent les croquignoles, exactement ?
— C’est une petite chaîne de montagnes près du Moyeu.
— Fascinant. »

.

Illustration de Marc Simonetti représentant la Horde d'Argent du roman "Les tribulations d'un mage en Aurient" écrit par Terry Pratchett Illustration de Story Sabatino représentant Gengis Cohen, personnage du Disque-monde de Terry Pratchett

Illustration de Marc Simonetti représentant Cohen et Rincevent, du roman "Les tribulations d'un mage en Aurient" écrit par Terry Pratchett Illustration de Marc Simonetti représentant Cohen, Rincevent et DeuxFleurs, personnages du roman "Les tribulations d'un mage en Aurient" écrit par Terry Pratchett

Illustration de couverture réalisée par Josh Kirby, du roman "Les tribulations d'un mage en Aurient" écrit par Terry Prachett

Mise en scène du roman "Les tribulations d'un mage en Aurient" de Terry Pratchett : bagage, cartes représentant Rincevent et Terry Pratchett, chapeau de Rincevent où il est marqué "maje" et livre à la couverture rouge

.

————————————————————————~*

.

Logo défi Valériacr0Commencer l’année avec Prachett, c’est démarrer fort ! C’est grâce à ma codétenue Valériane pour notre défi Valériacr0 que je me suis enfin replongée dans la série de Terry Pratchett.
.Logo du défi Fin de Série Livrement

Je lis les tomes dans l’ordre de parution – sans véritable argument si ce n’est celui qui me fait plaisir et de me balader dans les sous-cycles – et me voilà rendue aux portes à la couverture dix-huitième tome. J’ai commencé la série en 2008 : positivons, je progresse 😉

.

Illustrations : #01 #03 #04 Illustrations de Marc Simonetti ; #02 Illustration de Story Sabatino ; #05 Illustration de la couverture par Josh Kirby

.

  1. 29/01/2019 à 22:13 | #1

    J’aime beaucoup cet auteur ! Il faudrait que je reprenne Les Annales du Disque-Monde 🙂

    • Acr0
      30/01/2019 à 19:26 | #2

      Le bonheur de découvrir une longue série 🙂

  2. 29/01/2019 à 22:43 | #3

    j’ai déjà essayer l’auteur britanique et je dois dire que je n’y arrive pas. Visisblement pas pour moi, dommage car beaucoup s’éclate avec lui.

    • Acr0
      30/01/2019 à 19:28 | #4

      Tant pis pour lui ! Avoir testé te permet d’écarter cette série et de passer à autre chose 🙂 C’est bien aussi

  3. 30/01/2019 à 21:07 | #5

    Ces citations! C’est juste énoooorrrmmmme!
    Est-ce que tu as lu les tomes dans l’ordre ? Ou bien t’es-tu laissée potée par le contenu de ta pal?

  4. 31/01/2019 à 11:56 | #6

    Je suis comme le Lutin, j’accroche pas des masses. Pourtant j’adore ce genre d’humour mais je m’ennuie, je sais pas pourquoi XD Je pense que je re tenterai un jour (mon papa a toute la collec à la maison XD)

    • Acr0
      31/01/2019 à 19:13 | #7

      Après, les préférences ne se transmettent pas dans les gènes ; donc aucun poids à avoir. Tu n’aimes pas ? Parfait, du temps disponible pour des livres qui te plairont à coup sûr 😎

  5. 03/02/2019 à 14:36 | #8

    Oui, c’est bien tu progresse toi. Ça fait des années que je n’en ai plus lu :/ Je me rebiffe un peu devant le nombre, même s’il n’y en aura plus de nouveau 🙁

    • Acr0
      04/02/2019 à 12:16 | #9

      J’ai lu le seizième en novembre 2017… je traine aussi un peu.

  6. 03/02/2019 à 18:11 | #10

    Ça me donne envie de relire du Pratchett, c’est toujours tellement drôle XD

    • Acr0
      04/02/2019 à 12:19 | #11

      Je ne loupe pas à chaque fois de relever des passages. Quelle écriture (et quelle traduction) !

  7. 03/02/2019 à 20:54 | #12

    Ton billet, et son lot d’extraits et d’illustrations très attrayants, mettent tous les voyants au vert pour me donner envie de sortir le premier ! Il ne faut pas que je meure idiote quand même ^_^

    • Acr0
      04/02/2019 à 12:22 | #13

      Ah, j’espère qu’il te plaira ! Oui j’aime bien regarder les fan arts rattachés à chaque tome et c’est un plaisir « bidonnant » de relever des passages.

  8. 07/02/2019 à 17:07 | #14

    OOOhh comme tu me donnes envie de continuer la série!!
    Il faudrait vraiment… je vais m’acheter le tome 2! Allez! Au diable la PAL!!!

  1. 10/02/2019 à 10:00 | #1