Accueil > PRATCHETT Terry > PRATCHETT Terry – Disque-Monde – Le Guet des Orfèvres

PRATCHETT Terry – Disque-Monde – Le Guet des Orfèvres

.

Le guet des orfèvres de Terry Pratchett ; tome 15 des Annales du Disque-MondeTitre : Le Guet aux Orfèvres (Les annales du Disque-monde, tome 15)
Auteur : Terry Pratchett
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
.

Le Guet va connaître un grand changement : Sam Vimaire prend sa retraite après des années de service à la sécurité d’Ankh-Morpork ; il va se marier avec Dame Ramkin, la femme la plus fortunée du monde. Une dernière mission attend toute l’équipe : des hommes assassinés disparaissent dans le fleuve et de nombreuses rixes éclatent entre nains et trolls.

.
.

« Le guet des orfèvres », 15e tome paru de la série, est aussi le second tome du sous-cycle « Le guet ». C’est avec plaisir qu’on retrouve le sergent Colon, les caporaux Chicque et Carotte. Le patricien Vétérini impose des quotas pour répondre au besoin d’intégration des minorités. De nouvelles recrues sont engagées : Détritus un troll, Bourrico un nain et Angua, une femme. J’ai apprécié rencontrer Gaspode. C’est un chien doté de la faculté de parler « humain ». Il n’aboie pas, mais fait « Ouah ouah » ; il donne aussi des idées comme « Donne un biscuit au chien ».
.

Le guet des orfèvres : illustration d'AnguaAnkh-Morpork est une cité réputée sur le Disque-Monde : elle est bancale, contient un nombre certain de cinglés – les guildes sont les organes de cette ville puante – : c’est un vrai bazar et là-dedans, œuvre le Guet. A contrario d’autres séries, les personnages ne sont pas figés et évoluent à chaque fois qu’on les retrouve.
.

L’enquête policière nous amène sur la piste d’un tueur. On en profite pour se balader dans les rues d’Ank-Morpork, de découvrir le fousi et de voir Carotte à l’œuvre avec son pouvoir de persuasion.
.

Sous couvert de fantasy, Terry Pratchett offre une critique de la société. On rit mais on est confronté à une réalité à peine déformée. Querelles techniques, racisme et misogynie sont au centre de la critique menée par l’auteur.
.

Comme toujours, humour et rebondissements sont au programme. J’ai trouvé les dialogues fluides et l’opposition entre Bourrico et Détritus se révèle truculente. On applaudit encore la superbe traduction effectuée par Patrick Couton.

.

Le guet des orfèvres : City Wath n°177

Le guet des orfèvres : illustration de Detritus et Bourrico

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Les annales du Disque-Monde
¤ Au guet !

.

Logo défi Valériacr0Cette lecture a été sélectionné pour avril par Valériane dans le cadre de notre défi Valériacr0.

.

Illustrations : #01 Angua par StormBay ; #02 City Watch n°177 par Ravenclaw42 ; #03 Detritus et Bourrico par StormBay.

.

Categories: PRATCHETT Terry Tags: ,
  1. 28/04/2017 à 16:09 | #1

    Quand tu me donnes envie de continuer une série. Bon, je n’ai plus rien dans ma PAL, mais ça me donne envie 🙂

    • Acr0
      02/05/2017 à 13:38 | #2

      Plus rien de Pratchett ? Ou plus rien, ironiquement parlant ? 😉

  2. 28/04/2017 à 19:06 | #3

    Un jour je lirais tout le cycle du Disque-monde. Un jour 😀

    • Acr0
      02/05/2017 à 13:42 | #4

      Il me reste 21 livres – romans et recueil de nouvelles – de cette série à découvrir. Si j’en lisais un par mois, j’en aurai pour 1 an et 9 mois. Et bien sûr, on sait que c’est tout à fait concret pour moi de lire un Pratchett par mois.

  3. 29/04/2017 à 14:03 | #5

    C’est un des mes tomes des annales du disque-monde préférés, principalement à cause d’Angua. J’ai eu un gros coup de cœur sur ce personnage et je suis toujours contente de la retrouver.

    • Acr0
      02/05/2017 à 13:46 | #6

      Je l’apprécie moi aussi 🙂 Cela fait un argument supplémentaire pour avoir hâte de retrouver le guet (pied d’argile, tome 19)

  4. 01/05/2017 à 18:26 | #7

    Je pensais qu’il était bien plus loin dans la série du Guet ! J’avais beaucoup aimé au Guet, je vais peut etre le lire plus rapidement que prévu du coup!

    • Acr0
      02/05/2017 à 13:46 | #8

      Je n’avais pas regardé attentivement le nombre de romans consacré à chaque sous-cycle, le guet en contient 8 !

  5. 01/05/2017 à 20:17 | #9

    Une de mes séries préférées ! Et j’aime beaucoup les aventures du guet d’Ankh Morpok

    • Acr0
      02/05/2017 à 13:47 | #10

      C’est une belle troupe mal troupée 😉 J’aime beaucoup les Sorcières aussi, et la mort.

  6. 02/05/2017 à 11:15 | #11

    @Vert
    héhé 🙂 c’est drôle ça. Moi aussi j’ai envie 🙂

    • Acr0
      02/05/2017 à 13:48 | #12

      Il faut proposer plus fort : tout le cycle en UN jour ! Oui, madame !

  7. 02/05/2017 à 14:13 | #13

    Lol les deux 🙂
    Naan je déconne, plus rien de Pratchett.

  8. 03/05/2017 à 21:33 | #14

    Il faut que je lise les Pratchett. Vraiment ! J’ai découvert il y a un petit moment Le peuple du tapis, j’avais beaucoup aimé 🙂 Et, que vois-je sur la droite ? Sanderson ? Bonne lecture très chère 😀

    • Acr0
      08/05/2017 à 21:55 | #15

      Héhé merci 🙂 Je suis partie pour lire les deux tomes d’affilée. Je n’ai pas lu ce titre-là 🙂

  1. Pas encore de trackbacks