Archive

Archives pour la catégorie ‘Auteurs en D, E, F’

Rond de Sorcière #93

20/04/2018 4 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Mars, c’est :

¤ 5 ans de défi Valériacr0 ! Il y a eu un changement dans le nombre de jokers et dans leur utilisation, Valériane et moi avons introduit des gages pour plus de fun dans le dedans.
.

¤ Le lancement des Dimanches de l’Imaginaire ! avec Marie Juliet et Magali. Si les débuts sont chaotiques (par rapport au lieu choisi), cela n’a pas entamé notre motivation. On se retrouve à Toulouse le premier dimanche du mois pour partager un brunch et autour des cultures de l’imaginaire. Il existe un groupe Facebook pour récapituler toutes les informations. Nouvelles et nouveaux bienvenus !
.

¤ La troisième édition de L’imagina’livres, salon SFFFH. Toujours en compagnie de Marie et Magali, nous sommes allées écouter la lecture publique de Stefan Platteau, se balader entre les stands et papoter.
.

¤ La venue d’Eirilys & Perlesvaus. C’était très chouette de les revoir après une si longue période. Nous avons évidemment fait la tournée des librairies !
.

Au visionnage, ce mois-ci, il y a eu « When we first met » pour lequel je n’ai pas été convaincue ; je pensais que la boucle temporelle serait mieux travaillée. « The shape of water » m’a davantage séduite par son esthétique, sa poésie et le choix fabuleux en l’actrice Sally Hawking.

.

Nouvelles acquisitions pour la Pile à Lire :
¤ CAUSSARIEU Morgane : Rouge toxic
¤ DIXEN Victor : Phobos, tome 1
¤ LE ROY Philip : S.I.X.
¤ MAURO DE VASCONCELOS José : Mon bel oranger
¤ PETERSEN David : Légendes de la Garde – Baldwin le Brave, hors-série
¤ PLATTEAU Stefan : Les sentiers des astres – Manesh, tome 1
¤ SHUSTERMAN Neal : La Faucheuse – Thunderhead, tome 2

→ “Mon bel oranger” est un prêt d’une amie, je n’ai pas résisté à « Manesh » (dédicacé) qui s’avère le seul livre qu’il me reste encore à lire, je découvre la série Phobos au format audio. Et si jusqu’à présent, c’est Eirilys qui m’offrait les volumes des Légendes de la Garde, on peut dire que la tradition est maintenue puisque je me suis offert ce hors-série en sa présence.

Résultat : + 7 entrées ; – 8 sorties

.

Livres acquis en mars 2018

.
.

Romans SFFF

.

Couverture du livre "Rouge toxic" de Morgane Caussarieu, publié aux éditions actuSFRouge Toxic – Morgane Caussarieu
Plaisir de lecture Livre sympa
Chronique complète
Morgane Caussarieu s’investit auprès du public young adult pour proposer un récit vampirique moins macabre que ses précédents écrits mais tout aussi intense. L’autrice maîtrise les codes de la créature légendaire : clins d’œil, références et contre-pieds se mêlent à l’intrigue. Bien que la trame soit assez prévisible, l’écriture est aussi mordante que de bonne qualité.

.
.

Couverture du roman Phobos tome 1 écrit par Victor Dixen, intitulé "Il est trop tard pour regretter"

Il est trop tard pour regretter (Phobos, tome 1) – Victor Dixen
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Pour mes découvertes au format audio, je privilégie les œuvres vers lesquelles je ne me serai pas tournée en première intention. Victor Dixen mêle amours, conquête spatiale et télé-réalité. On peut se demander si cela ne serait pas un petit coup d’esbroufe, si l’auteur ne risque pas de dégonfler son intrigue plus tard. Beaucoup d’informations sont données dans les dialogues qui peuvent alors paraitre indigestes mais le procédé est plausible au vu de la construction de l’intrigue. L’écriture est visuelle et la découverte de la série au format audio est agréable grâce à la voix de Maud Rudigoz. Ce premier tome démarre la saga avec beaucoup de vigueur.

.
.

Couverture du livre Tigane de Guy Gavriel KayTigane – Guy Gavriel Kay
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Pour cette fantasy historique, Guy Gavriel Kay plante son intrigue dans une péninsule italienne fictive à l’époque de la Renaissance. La Palme est partagée entre deux tyrans Alberico de Barbadior et Brandin d’Ygrath. Tigane a littéralement disparu des mémoires car son nom a été oblitéré par un sort. C’est la quête d’identité de tout un peuple qui se dessine. L’auteur se focalise sur la grande thématique du patriotisme avec le rôle et le poids de la mémoire et de l’art pour une nation. La grande force de GGK réside dans les personnages : ils sont non manichéens, d’une grande justesse dans leur comportement et leur personnalité. Ils sont perspicaces et la musique apporte beaucoup de finesse et de souplesse à leur quotidien. L’auteur nous sert un récit aux accents de liberté, avec une pincée de magie et une belle épopée. Jeux politiques, convictions et amours émaillent le récit. Y réside une légère mélancolie et l’histoire se termine sur un dénouement fabuleux.

.
.

La tour des anges (À la croisée des mondes, tome 2) – Philip Pullman
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Ah ! La relecture de cette trilogie est un véritable plaisir : j’apprécie de goûter à nouveau tous ces petits détails qui s’étaient envolés et d’apprécier l’intrigue avec un recul global sur l’œuvre. Dans « La tour des anges », Lyra fait la connaissance de Will qui deviendra bien malgré lui et dans une douleur cuisante, le porteur du couteau subtil. J’aime les imbrications et les mouvements stratégiques du récit sans oublier l’humanisme réaliste des personnages de papier.

.
.

Couverture du livre "Thunderhead" de Neal Shusterman, il s'agit du tome 2 de la série La Faucheuse

Thunderhead (La Faucheuse, tome 2) – Neal Shusterman
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Tome 1
J’ai été agréablement surprise par le premier tome et je me demandais si cette impression de « soufflé retombé » allait m’arriver comme pour d’autres trilogies young adult. Tout de go : j’ai été clairement rassasiée. Neal Shusterman amène encore beaucoup de détails sur le fonctionnement de cette société. Alors qu’au premier volume, nous avions accès aux journaux des faucheurs, ici ce sont les pensées du Thunderhead qui sont mises en mots. C’est un plaisir de découvrir une vision alternative. L’auteur insère le concept des malpropres avec l’introduction de Grayson et affine la psychologie des personnages déjà connus. Les retournements de situations et autres révélations parsèment le récit, à un rythme attendu dont l’auteur avait donné la cadence dès le premier tome. J’apprécie ce récit non manichéen et cette multiplicité des points de vue qu’il accueille, offre beaucoup de fraicheur.

.

.

Œuvres graphiques SFFF

.
Couverture du livre illustré par François Baranger : L'appel de Cthulhu de LovecraftL’appel de Cthulhu illustré – H.P. Lovecraft & François Baranger
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Chronique complète
Ce grand format 35,8*27,2cm délivre un récit en trois parties sur 64 pages. La mise en page du volume s’équilibre entre le texte et les dessins pour garder un rythme continu. Les illustrations de François Baranger sont saisissantes et apportent une nouvelle dimension à l’écrit de Lovecraft. La tension est palpable, détails et angles de vue happent le lecteur. Un objet-livre réussi !

.
.

Couverture du livre "Baldwin le brave" de David PetersenBaldwin le Brave (Légendes de la Garde, hors-série) – David Petersen
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Tome 1, tome 2, tome 3
Cet opus se situe entre la préquelle et le spin off. Il renferme six contes représentatifs du folklore de David Petersen, en fantasy animalière. En dix pages, chaque conte offre valeurs et morale ; avec en clé de voûte l’importance de s’unir pour être plus forts. On retrouve nos protagonistes plus jeunes, c’est donc un joli complément pour les fans mais ce hors-série permet aussi de séduire de nouveaux lecteurs. Joli équilibre entre donner de la matière aux précédents volumes et donner envie d’entrer dans l’univers. C’est graphiquement toujours aussi réussi, un vrai régal visuel.

.

.

Roman éclectique

.

Couverture du roman "mon bel oranger" de Jose Mauro de VasconcelosMon bel oranger – José Mauro de Vasconcelos
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Une amie m’a proposé trois de ses récentes lectures qui pourraient me plaire. J’ai sélectionné et lu dans la foulée ce roman. Zézé a grandi bien trop vite ; avec tout un univers de réflexions et une vision à contre-courant. Dans son quartier et sa famille, il est souvent livré à lui-même, ce qui donne des péripéties hautes en couleurs et parfois une impuissance par les adultes à savoir comment le « gérer ». Zézé a une imagination fertile, mais ce n’est pas une faculté qu’il travaille, c’est naturel. Aux accents autobiographiques, ce récit chatouille l’empathie et les émotions du lecteur.

.

.

Livres lus en mars 2018

.

.

Confectionner encore et encore le dessert aux noix de pécan | Avoir un veilleur pour la lecture nocturne | Fêter les anniversaires de Février & Mars | Bruncher pour la première édition des dimanches de l’imaginaire | Revoir Royal Republic en concert et en prendre plein les esgourdes | Admirer la superbe verrière d’un bâtiment hausmannien | Manger japonais en mode « street food » | Coudre des cotons démaquillants pour ma belle-sœur | Partir en Auvergne | M’émerveiller du programme félin | Envoyer des colis, l’un pastel pour Carole, l’autre thématique pour mon petit frère | M’enthousiasmer pour l’arrivée d’une nouvelle feuille de ma monstera deliciosa | Coudre des gants de toilette spécialement pour mon neveu-presque-tout-neuf | Recevoir Eirilys et son amoureux | Lui confectionner une composition florale | Dîner coréen ensemble après une balade en librairies | Fêter les deux ans du neveu-presque-tout-neuf | Dîner avec un ami dans un cadre Fifties | Aller à l’imagina’livres | Améliorer la recette de brioche | Confectionner des enveloppes printanières | dont un marque-page lapinou tout chou | Pour ma petite maman, Hilde et Delphine | Prendre plus que le temps d’un café pour discuter avec une amie | Déguster un plat fait pour moi par une amie et passer une belle soirée.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

FAYE Estelle – Les Seigneurs de Bohen

31/01/2018 20 commentaires

.

Couverture de Les Seigneurs de Bohen d'Estelle Faye.
Titre
: Les Seigneurs de Bohen
Autrice : Estelle Faye
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Lire les premières pages

.

L’empire de Bohen court à sa ruine. La chute sera provoquée par plusieurs individus qui n’ont pas pour vocation de sauver le monde. Alors que leur seule priorité est leur propre survie, les valeurs qu’ils défendent vont les emmener sur un chemin plus large.

.
.
.

Par le talent de conteuse d’Estelle Faye, j’ai été séduite dès les premiers mots. C’est un nouvel univers qui s’ouvre et je suis bien en peine de pouvoir vous le résumer.
.

Ce roman chorale se positionne sur des portraits d’humains réussis : Sorenz, Saint-Étoile, Maëve, Sigalit, Janosh, Wens, Lantane. Ils fonctionnent généralement par duo et ils s’avèrent tout en qualités et en défauts. On va essayer de comprendre les objectifs de chaque personnage qui se révèle engagé (comportements, valeurs et actions). Chaque destin va se croiser sur le principe de « la vie est une passion ». Si les protagonistes sont bien développés, les deuxièmes et troisièmes personnages sont inexistants.
.

J’ai su apprécier l’importance de l’humain et de ses choix. Chaque personnage a une trajectoire différente et ne laisse pas le lecteur indifférent. J’ai aimé leurs cicatrices et leurs sacrifices, auréolés par la justesse des sentiments ; et parfois par des histoires d’amours.
.

J’ai trouvé qu’il y avait quelques couacs sur le comportement des personnages où certains changent brutalement de direction, d’autres ont un comportement à risque sévèrement puni (de mort).
.

Tout comme les personnages, l’univers est envoûtant. La magie ancestrale est hautement réprimandée. Cependant, l’autrice ne donnera aucune explication concernant cette magie, son existence, son interdiction, ses origines.

Il existe des mots défendus, des mots de pouvoirs utilisés par des sorciers ou des Morguennes. Un bestiaire s’anime : Morguennes, vouivres, goules, métamorphes, mercenaires, nonnes-soldates et bretteurs itinérants.

.
.

Le récit est enivrant : on entre directement dans le vif du sujet, dans un monde dense. Rien n’est laissé au hasard, la plume est habile. On sent qu’Estelle Faye se balade. C’est comme regarder une saltimbanque qui danse : on est obnubilé par les mouvements du corps, des tissus qui volent et des bijoux qui tintent.
.

Loin des clichés du genre, cette fantasy en un seul volume est originale car elle ne laisse pas une impression de linéarité. Le récit est percutant et s’apprécie comme dans la construction d’un puzzle.

Parfois, certains éléments clés semblent survolés et j’ai perdu aussi l’intrigue de vue dans le quotidien des personnages. Mais secrets et rebondissements parsèment l’histoire.
.
.

L’ambiance est chargée en émotion ; l’oscillation entre le mal et le bien tout comme le mystère imprègnent les pages. L’écriture est pleine de sensualité, soignée et poétique. Des hales, des démones des tempêtes. Les hales semblaient patiner sur la neige, poussées par le vent, vêtues seulement de leurs longs cheveux blancs emmêlés.
.

Estelle Faye peut décrire avec volupté une tenue vestimentaire composée de dix jupes, détailler les cheveux tressés en de multiples nattes, décrire les mouvements de l’eau ou l’empreinte de l’écorce d’un arbre sans jamais perdre son lecteur.

.

L’autrice est accordée à son intrigue comme à un diapason. Le voyage est étonnant et détonant. Finir le livre, c’est aussi se priver de son univers. Je sais d’ores et déjà que je soumettrai « Les seigneurs de Bohen » à une relecture pour le plaisir.

.
.

Les Seigneurs de Bohen, illustration de couverture par Marc SimonettiIllustration de couverture par Marc Simonetti

.

————————————————————————~*

.

Pour fêter la sixième année de son blog, Sia organisait un concours pour faire gagner son specimen.

.

Lecture équitable : soutien aux petites maisons d'éditions

Il est de bon ton d’apposer ici le logo de soutien envers les petites maisons d’édition 🙂
.

BlackWolf (Blog-O-Livre)Dup (Book en stock)Gilwen (Livrement vôtre), La LicorneLe culte d’Apophis, Les lectures de Marie JulietMay (The Books Howl), Phooka (Book en stock), Roz (Dans ma bibliothèque)Sia (encres & calames) ont aussi formulé des mots défendus.

.

Rond de Sorcière #88

27/11/2017 16 commentaires

.

Logo Rond de Sorcière du blog LivrementLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En octobre, j’ai dévoré 3935 pages dont une bande-dessinée de 120. En réalité, je me fiche un peu des chiffres – alors je ne vais plus l’indiquer dorénavant – la seule curiosité de moi pour moi-même est de connaître la proportion de « bulles » dans mes lectures (ce qui m’a fait sourire cet été où je me suis enquillé toute la série Thorgal). Par contre, je peux noter la coïncidence marrante : j’ai lu consécutivement trois romans de 416 pages chacun.

.

♠ Ce mois, j’ai fêté la septième année de mon défi Fin de série : 49 séries listées, 98 tomes lus (pas depuis le dernier bilan, hein), 10 séries terminées ou à jour des parutions. Hypothétiquement, il ne me reste plus qu’à découvrir 75 tomes de mon immense liste (sur les 497 répertoriés).

.

♠ Traditionnellement, je participe au challenge Halloween. Cette année, j’ai publié huit chroniques sur des livres thématiques. Serial killer, apprenti épouvanteur, chat noir, enfants particuliers, cibopathe, bibliothèque sombre, univers post-apocalyptique… j’ai varié les plaisirs !

.

♠ C’est d’ailleurs dans ce cadre et celui de notre défi Valériacr0 que ma « partner in crime » Valériane m’avait proposé de feuilleter « Alice au pays des merveilles » illustré par Benjamin Lacombe.

.

♠ Avec grande joie, j’ai revu l’équipe de DEEDR, d’encre et de rêves. J’avais rencontré Morgana et La Luciole pour la première fois en août 2015. Nous avons dégusté… des délicieuses pâtes mais aussi quelques avis sur nos lectures. Nous avons philosophé sur lit de sauce aux cèpes (un délice !).

.

♠ Et avec tout ceci, il ne faudrait pas oublier qu’octobre est le « mois de l’imaginaire ». Les Dames Phooka & Dup avaient convié plusieurs blogueurs à venir papoter chez elles, vous trouverez par ici la liste des interviews de lecteurs de l’imaginaire.

 

♠ J’ai aussi été gâtée durant ces dernières semaines, grâce aux colis de Carole et Hilde avec de l’Halloween dedans ! Elles ont d’ailleurs pris soin de ma pile à lire.

.

Quelques nouveautés sont venues gonflées ma PAL :
¤ ARLENE Alexandre : Bloody Harry
¤ HAWKINS Scott : La bibliothèque de Mount Char
¤ TARVEL Brice : Pierre-Fendre
¤ WALTON Jo : Les griffes et les crocs

→ Hilde a très bien choisi le titre « Bloody Harry », je lis le blog éponyme d’Alexandre Arlène et je me bidonne à chaque strip. D’ailleurs, je le mets entre toutes les mains des personnes venant chez moi. Carole m’a envoyé dans deux univers différents avec « Les griffes et les Crocs » de Jo Walton ainsi que « La bibliothèque de Mount Char » de Scott Hawkins (le tout en dégustant pleiiin de chocolats). J’ai découvert « Pierre-Fendre » de Brice Tarvel grâce au concours « Rentrée de la fantasy des indés de l’imaginaire » organisé par Xapur.

Passage éclair en PAL puisqu’ils ont tous été lus depuis 😉

Résultat : +4 entrées ; -6 sorties

.

Acquisitions livres octobre 2017 du blog Livrement

.

.

Romans SFFF

.

Couverture de Les Seigneurs de Bohen d'Estelle FayeLes Seigneurs de Bohen – Estelle Faye
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Chronique complète
De ce livre, c’est sans doute la palette des personnages qui m’a le plus ébouriffée. Ce ne sont pas des héros, mais des personnes intrigantes à suivre, à voir évoluer, à prendre vie sous nos yeux ; et qui réservent des surprises ! J’ai aimé l’histoire aussi : les pérégrinations de chacun et la poésie qui transparait entre les lignes. Le roman mérite les échos que vous avez entendus (ou écoutés). Un chouette moment de lecture !

.
.

Couverture L'archipel du rêve de Christopher PriestL’archipel du rêve – Christopher Priest
Plaisir de lecture :  Livre avec regrets
L’histoire, je pense l’avoir bien comprise ; le titre dit tout, en même temps. J’y ai cherché des subtilités sans les trouver. Je ne dis pas qu’elles n’existent pas mais juste qu’elles ne se sont pas montrées à moi. J’ai cherché les ponts entre les personnages voire même les petites passerelles entre les histoires mais rien d’évident ne s’est dessiné. Si la tension sexuelle est le fil conducteur entre les récits, je trouverais ça presque dommage : le sexe et la guerre, alors ? C’est tout ? Je pense que je suis aussi décalée sur cette histoire que les personnages par rapport à leur vie. J’aurais aussi aimé un écho plus sonore en direction de La fontaine pétrifiante.

.
.

Roman Les Griffes et les Crocs de Jo WaltonLes Griffes et les Crocs – Jo Walton
Plaisir de lecture Livre avec regrets
Chronique complète
L’histoire commence au décès du dragon Bon Agornin : ses enfants doivent se partager son corps – comme le veut la tradition – et aussi sa richesse. C’est le départ de disputes entre eux. Sous l’époque victorienne, les dragons doivent agir selon les us et coutumes. Jo Walton ne cache pas son envie de discuter autour des mœurs sociétales. L’anthropomorphisme doit être accepté dès le départ pour voyager dans ce récit. Hormis cette thématique abordée, le récit reste sage, peut-être trop pour ne pas s’y ennuyer. Je considère ma lecture comme tiède.

 

.

.

Œuvres graphiques SFFF

.

Couverture du livre Alice au pays des merveilles illustré par Benjamin LacombeAlice au pays des merveilles – Benjamin Lacombe
Plaisir de lecture :  Livre sympa
Chronique complète
S’il y a un mariage qui semblait parfait à mes yeux, c’est le trait de Benjamin Lacombe et les écrits de Lewis Carroll. Il faut dire que le célèbre lapin blanc de l’illustrateur était déjà tout désigné comme « clef » pour entrer dans cet univers. Plusieurs illustrations émaillent le récit, avec une diversité sur les matériaux : Posca, encre de chine, gouache, huiles. L’absurde est bien de mise en avant par Benjamin Lacombe tout en respectant l’univers victorien. Cependant, j’attendais d’être surprise par l’artiste ; j’ai trouvé que ses dessins étaient un peu « dressés » dans le confort et la maîtrise qu’il a acquis ces dernières années.

.
.

Couverture française de Descender tome 1 de Lemire et NguyenÉtoiles de métal (Descender, volume 1) – Jeff Lemire & Dustin Nguyen
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Ah, mais AH ! Explosion de la rétine sur les magnifiques aquarelles de Dustin Nguyen. La mise en valeur est juste à tomber ! Le scénario est bien ficelé et les personnages sont truculents. On est très loin d’une impression « d’introduction » avec ce premier tome. L’histoire promet d’être riche et clairement ce premier tome « envoie du bois » (mais de rien pour l’expression pourrie que vous avez lue à l’instant).

 

.

.

Autre livre

.

Couverture de Allons voir plus loin, veux-tu ? Livre d'Anny DupereyAllons voir plus loin, veux-tu ? – Anny Duperey
Plaisir de lecture :  Livre à découvrir
J’ai découvert la plume d’Anny Duperey complètement par hasard avec le titre « Le voile noir » (que j’ai relu et qui s’avère toujours une claque pour moi). Son écriture simple nous entraîne dans la vie – beaucoup moins simple – de quatre personnages. On entre littéralement dedans. On suit le point de vue de chacun et leurs pensées sont à serrer le cœur, de tristesse et de bonheur aussi. Ce sont autant d’émotions peintes avec beaucoup de réalisme.  Son style est très accrocheur, clair et fluide.

.

.

.

La saison des tartes aux pommes est lancée | Offrir à une jeune fille l’intégrale d’une série que j’ai beaucoup aimée | Tester un nouveau bar à jeux et l’apprécier | Ainsi que de nouveaux jeux de société | Vite, vite, coudre un kit de naissance | Dîner de pâtes aux cèpes et de délicieux desserts avec Morgana & La Luciole | Rencontrer Izia | Et profiter du soleil de mi-octobre pour déguster le dessert dehors | Regarder se déployer une nouvelle feuille de mon monstera deliciosa | Dévorer un bibimbap en famille | Faire pousser des chats | Envoyer le cadeau d’anniversaire pour Delphine | Manger coloré comme l’automne | Coudre des lavettes | Recevoir un super colis de la part de Carole | Pâtisser « Halloween » | Préparer sa décoration | Déjeuner plaisir au restaurant | Turtle-sitter | Recevoir un chouette colis de Hilde | Dont un félin profite directement | Réceptionner une superbe carte dessinée par mon amie Lucie | Fêter Halloween en petit comité | Et beaucoup rire.

.

Photo d'une tarte à la pomme décorée Dédicace de Hervé Jubert pour l'intégrale MONSTRE

Essai d'un bar à jeux, Blastodice Kit de naissance cousu

Photo d'un tiramisu, dessert pris lors de la rencontre de Deedr Photo d'Izia, jour de sa rencontre

Nouvelle feuille d'un monstera deliciosa Photo d'un plat bibimbap

Chats allongés sur la terre, bac à tomates Scrap d'une carte anniversaire avec ballons

Légumes d'automne, ragoût potiron Couture : lavettes maison

Colis de Carole : livres et chocolats Gateau Zebre pour Halloween

Glaçage fil d'araignée sur gâteau Gâteau au potiron

Carte desinée sur le thème d'Halloween avec des ombres de citrouilles Colis sur le thème d'Halloween : stickers, carte maison et livre Bloody Harry

Chat allongé sur le fauteuil de lecture à coté d'un coussin à message sur l'automne Table décorée pour Halloween

Carte scrapée sur le thème d'Halloween Dessert glacé à la figue

  .

DESIENNE Stéphane – Zoulag

02/10/2017 19 commentaires

.

Zoulag de Stéphane Desienne : le syndrome finlandais et la filière sibérienne

Titres : Zoulag, le syndrome finlandais ; Zoulag, la filière sibérienne
Auteur : Stéphane Desienne
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Lire un extrait

.

Zoula, le syndrome finlandais : Mona Nuss, scientifique lyonnaise a été invitée par le très célèbre Horace Trent afin de diffuser en live un documentaire animalier en plein zoulag finlandais. Si elle a l’habitude d’effectuer des prélèvements, elle redoute la séquence où elle sera enfermée dans la fameuse « baignoire », une cage en polycarbonate mille-feuilles de 150 millimètres d’épaisseur. Cette dernière a résisté aux assauts d’ours, de requins, de lions, de buffles en migration, qu’en sera-t-il avec les zombies ?

Zoulag, la filière sibérienne : Boris et sa partenaire Nikki s’enfoncent dans la Sibérie pour atteindre le zoulag. Leur contrat stipule un nombre de zombies à récolter pour leur commanditaire puis de les emmener jusqu’à la frontière. Le système de réfrigération du camion tombe en panne et c’est le début des ennuis.

.
.

« Zoulag, le syndrome finlandais » et « Zoulag, la filière sibérienne » sont deux épisodes qui fonctionnent indépendamment l’un de l’autre. La preuve, j’ai commencé par le deuxième paru sans éprouver de manque d’informations (bien que j’aie moult questions en tête).
.

Ces deux courts romans « pulp » se lisent d’une traite, ils se dégustent en une heure à l’apéritif (ou « comme un shoot de vodka » me répondait Stéphane Desienne ; l’alcool étant à consommer avec modération)

.

Quand est-il des zombies dans ces aventures ?

L’expression apparait tardivement dans le récit bien qu’aucun doute ne soit permis sur cette créature. Ici, le zombie est lent, il sort des bruits gutturaux, ne semble pas avoir d’intelligence ni même de conscience. Il se déplace à la vitesse d’un être humain mais « ils ne sont pas lents même si leur démarche est chaotique ». Il possède une force herculéenne pour atteindre la seule cible qui l’intéresse : la chair humaine. Les hordes existent aussi et on suppute qu’à l’origine, il y a un fléau, un virus Z qui transforme un individu lambda en monstre.
.

Les zombies sont contenus dans des zoulags, des zones géographiques où le froid permet de mieux contrôler leurs mouvements. À notre connaissance de lecteur, sont portés deux endroits : le zoulag au Nord de la Finlande et le zoulag en Sibérie extrême orientale.

 

Côtoyer de nouveau des zombies m’a fait du bien. Tant pour leur présence, avec les causes et conséquences que cela implique que pour le texte concis, clair et efficace. Ces aventures légèrement série B intègrent un humour cynique qui fonctionne avec moi (pour rappel, le premier texte se concentre sur un documentaire animalier… sur les zombies !).
.

L’intrigue n’est pas en reste, elle s’avère percutante, avec des personnages intéressants – Qui sont-ils ? Quelles sont leurs véritables motivations ? Des duos antagoniques – et une chute insolite.
.

Au nombre de deux, un ultime épisode qui se déroule du côté de Singapour devrait paraitre durant les prochains mois.

.

Permis Zoulag Nord Finlande de Stéphane Desienne

.

————————————————————————~*

.

logo challenge Halloween 2017

Caput Mortuum, Kobaitchi, Lutin (première nouvelle, deuxième nouvelle) ont aussi obtenu un permis de visite pour les zoulags.
.

Un peu de zombies, c’est PAR-FAIT pour débuter l’édition 2017 du Challenge Halloween !

.

.

Rond de Sorcière #85

02/09/2017 11 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En juillet, j’ai dévoré 4794 pages ! ; dont 672 de bandes dessinées.

.

Je me suis concentrée sur ma Pile à Lire avec cette envie – ce besoin, même – d’éjecter les livres courts qui trainaient dans ma PAL depuis belle lurette.

J’ai poursuivi assidument ma lecture de Thorgal commencée le mois dernier et que j’ai continué aussi sur août.

Durant ce mois, le temps m’a semblé distendu. J’ai veillé sur mon chat Orphée ; alors on a fait ce qu’il préférait le plus : dormir en ma compagnie pendant que je lisais.

Et je n’ai réalisé aucun ajout mensuel : c’est la première fois depuis que je note mes acquisitions, soit depuis 2010. Ayant ouvert mon blog en janvier 2009, on sent les tentations influencées par les autres blogueurs 😉

→ Autant dire que j’ai dégommé ma Pile à Lire :
Résultat : 0 entrée ; -20 sorties

.
Pour le défi Valériacr0, je me suis plongée dans « Prodigieuses créatures » de Tracy Chevalier par l’entremise de ma binômette Valériane 😉

.

.

Romans SFFF

.

Mers brumeuses de Chloé Chevalier, tome 3 de Les récits du Demi-LoupMers brumeuses (Récits du Demi-Loup, tome 3) – Chloé Chevalier
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Tome 1, tome 2
Ce troisième tome confirme toujours mon coup de cœur ! J’ai aimé me replonger dans cet univers. Chloé Chevalier sait me happer par sa plume, en me faisant vivre dans le quotidien de ses personnages. L’intrigue devient plus sombre mais aussi plus intense. Je n’ai pas vu les pages défiler, un pur plaisir.

.
.

Couverture de la trilogie des rois écrite par Katherine KurtzLa trilogie des rois – Katherine Kurtz
Plaisir de lecture :  Livre fantas… tique
Chronique complète
La trilogie des magiciens, La trilogie du roi Kelson
Je remonte le passé des Derynis que j’avais rencontrés jusqu’alors dans les précédentes intégrales. Je fais un bon de 200 ans en arrière pour découvrir la vie de (saint) Camber. J’ai apprécié la richesse que l’autrice nous propose tant sur l’intrigue que sur l’existence des Derynis et le fonctionnement de leur magie.

.
.

La flamme chantante de Clark Ashton SmithLa Flamme Chantante – Clark Ashton Smith
Plaisir de lecture :  Livre à regrets
Ce livre contient deux textes : le premier est le journal intime écrit par Gilles Angarth puis le récit de voyage de Philip Hastane, son ami. Malheureusement, ce ne fut pas ma tasse de thé car les répétitions sont nombreuses et le style un peu trop poétique pour moi. Le voyage immergé dans le fantastique – un monde parallèle – m’a perdue ; la mise en abîme n’a pas fonctionné sur moi.

.
.

Samien, le voyage vers l’Outremonde – Colin Thibert
Plaisir de lecture : Livre sympa
Samien décide de partir en quête de la fortune. Les événements vont le conduire à rencontrer des gens et à découvrir ses capacités. Il manque parfois de liant entre les différentes rencontres mais ses aventures sont rapportées avec amusement. Bien que cette histoire ne me laissera pas de souvenirs précis dans le temps, cette quête initiatique est intéressante et le protagoniste, sympathique.

.

.

Bandes dessinées SFFF

.

Tome 17 de Thorgal : La gardienne des clésLa gardienne des clés (Thorgal, volume 17) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Thorgal se fait usurper son identité par deux de ses ennemis qui s’allient. Ils ont pour but de dérober les pouvoirs de la Gardienne des Clés. Clairement, cette aventure indépendante n’a que pour objectif d’annoncer le cycle suivant.

.

.

.
.

L'épée soleil, tome 18 de ThorgalLa forteresse invisible, couverture du tome 19 de ThorgalCouverture La marque des bannis tome 20 de ThorgalLa couronne d'Ogotai, tome 21 de la bande dessinée ThorgalLa cage tome 23 de la BD Thorgal.

L’Épée-soleil, La forteresse invisible, La Marque des bannis, La Couronne d’Ogotaï, Géants, La cage (Thorgal, volumes 18, 19, 20, 21, 22 et 23) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski

Plaisir de lecture :  Livres avec entrée au Panthéon
Thorgal devient amnésique ; il connaît l’exil puis le succès. Le cycle de Shaïgan-sans-merci contient bon nombre de rebondissements et donne plus d’importance à la place de Jolan. Aaricia se démène pour survivre : la période est sombre pour la famille alors que chaque membre tente de garder son intégrité – et de rester vivant ! – coûte que coûte. Le scénario est bien ficelé et intègre une bonne dose de surnaturel.

.
.

Arachnéa tome 24 de ThorgalVingt cinquième tome de Thorgal : Le mal bleuLe royaume sous le sable tome 26 de la BD ThorgalArachnéa, Le mal bleu, Le Royaume sous le sable (Thorgal, volumes 24, 25 et 26) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livres avec entrée au Panthéon

.

.
Thorgal n’a toujours pas fini son odyssée. Le premier tome est déconseillé aux arachnophobes, le deuxième sert de transition car l’intrigue est simpliste et le dernier offre un scénario qui tombe comme un cheveu sur la soupe. L’ensemble de ce cycle « Le viking errant » nous permet tout de même de mieux appréhender la relation entre Thorgal et sa fille, d’avoir quelques informations concernant le peuple des étoiles.

.
.

Le barbare couverture du tome 27 de ThorgalLe barbare (Thorgal, volume 27) – Jean Van Hamme & Grezgorz Rosinski
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
Alors qu’il voulait rentrer au Northland, Thorgal est de nouveau séparé des siens. Louve et Jolan prennent davantage d’importance. Ce tome est le premier du cycle « du barbare » qui en comprend trois au total. Et donc, j’en dirai plus sur le prochain rond de Sorcière.

.

.

Autres livres

.

Le petit livre des chats par Brigitte Bulard CordeauLe petit livre des chats – Brigitte Bulard-Cordeau
Plaisir de lecture :  Livre sympa
La mouture est réussie : couverture moelleuse, tranche dorée et papier glacé. À chaque double page, on retrouve une illustration à droite (œuvres du XVIe au XXe siècle) et un texte à gauche avec une citation et quelques mots sur différents thèmes sur le chat : les origines, les légendes d’Europe, le chat au Moyen-Âge, le chat et les fées, les chats célèbres, le maître des lieux, les premiers jours, la silhouette, dialogue de chats, par exemple. Un petit format – 10*15 cm – renferme 176 pages fait de ce livre une idée « cadeau » idéale.

.
.

Couverture prodigieuses créatures de Tracy ChevalierProdigieuses créatures – Tracy Chevalier
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Chronique complète
L’histoire livre le combat acharné de deux femmes pour leur passion, dans un pays guindé. On sent les embruns sur le visage à la lecture et du temps qui passe doucement, à rechercher des fossiles. Le récit m’a fait voyager avec simplicité ; c’est tout ce que je demandais.

.
.

Le voile noir d'Anny DupereyLe voile noir – Anny Duperey
Plaisir de lecture :  Livre avec entrée au Panthéon
La relecture de ce livre m’a fait revivre toutes les émotions que j’avais vécues la première fois. Au fil des lignes, on réagit avec elle, on souhaite la réconforter. On se lie facilement aux mots : d’abord la froideur marque puis la concision séduit. On s’attache aux photos, à l’autrice aussi. Elle nous fait tout partager et à travers cette expérience de (sa) vie, on ne peut que se confronter à la sienne : l’introspection sur ses propres expériences, parfois sur des éléments différents de ceux qu’elle évoque mais qui sont ceux de notre existence, de notre identité.

.
.

La cuisine des écrivains orchestré par Johan Faerber

La cuisine des écrivains – Johan Faerber
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Ce livre est dressé comme un menu : mises en bouche ; cocktails et apéritifs ou l’entrée en matière reste à boire avec trois services complets jusqu’aux desserts ou l’art de saupoudrer de sucré ; les boissons chaudes ou l’art de conclure ainsi que des recettes en appendices. C’est tout un menu gastronomique de textes variés et riches de plumes connues. Voici des pépites culinaires délicieuses à déguster. Parmi les textes, il y a de l’humour, indéniable ; de belles descriptions, aussi (seul « Le lapin-furet » d’Alexandre Dumas m’a dérangée). Ce livre était un cadeau, un joli clin d’œil entre mes lectures et mon plaisir de cuisiner.

.
.

Le premier jour du reste de ma vie de Virginie GrimaldiLe premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi
Plaisir de lecture : note : 4 Livre à découvrir
Depuis plusieurs mois, j’ai toujours un livre disponible au format audio. J’ai donc jeté mon dévolu sur la plume de Virginie Grimaldi dont je suis le blog depuis de nombreuses années. C’est avec plaisir que j’ai enfin découvert son premier titre. Je ne me suis pas identifiée aux personnages (ce n’est pas un point négatif) mais je les ai trouvées attachantes. J’aime les tranches de vie et celles-ci sont réussies car on y rencontre des femmes qui se retrouvent à l’un des carrefours de leur vie. Elles ont des points communs, des différences mais surtout l’envie, motivées ensemble, d’avancer sur leur cheminement intérieur. Il y a de l’humour pour alléger le tout et ça, c’est chouette.

.

.

.

Passer du temps en famille | Et recouvrir mon neveu-presque-tout-neuf de bisous | Visiter Domme | Et déguster une glace malgré la frâicheur | Ritualiser le dimanche soir avec des crêpes | Escape Gamer avec les copains | Et se réconforter en dînant ensemble | Coudre des cadeaux de naissance | Partir voir famille et amis en 1700 km | Fêter l’anniversaire d’une amie et nos diplômes respectifs | Puis, passer la soirée en famille | Lire des tas de livres à Miss Bouclettes | Rencontrer Delphine et visiter Vichy avec elle | Passer du temps avec mes grands-mères | Et repartir avec une récolte dans leur jardin | Et une réaliser une bouture de misère pourpre | Barbecuter avec la famille | Puis avec les amis | Passer un doux ultime moment avec Orphée | Commencer à fabriquer le prochain bureau | Fabriquer un dino-plante et l’offrir à G., 8 ans | « C’est trop coooool ! » | Passer un week-end ariégeois avec les amis.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

DABOS Christelle – La mémoire de Babel, tome 3

27/07/2017 16 commentaires

.

Couverture de La mémoire de Babel écrit par Christelle Dabos, troisième tome de la passe miroir

.

Titre : La mémoire de Babel (La passe-miroir, tome 3)
Auteur : Christelle Dabos
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 2
.

Depuis deux ans et demi, Ophélie est sous la férule des Doyennes. Depuis le départ de Thorn, elle erre comme une âme sans peine sur Anima, son arche originelle. Après les derniers événements, elle souhaite trouver d’autres indices à coupler avec les bribes d’informations déjà collectées. Sous une fausse identité, elle embarque sur l’arche de Babel.

.
.
.

La passe-miroir est un univers que je prends plaisir à retrouver. La découverte d’une troisième arche m’a mise en liesse. Cette dernière est plutôt moderne et on y retrouve quelques éléments steampunk : des automates, les tramoiseaux – tramway à plumes –, des escaliers mécaniques antigravitationnels. C’est aussi  une autre culture qui s’ouvre à nous, avec ses us et coutumes : les tenues portées selon les pouvoirs de chaque être humain, les mots interdits. Il y a aussi le Mémorial. Sous une apparence austère, le bâtiment renferme une immense bibliothèque, dédiée à la connaissance et à l’archivage des écrits actuels et ceux d’avant.
.

En entrée de livre, une ellipse de plus de deux ans et demi nous accueille. C’est une excursion en pleine terre inconnue, sans les personnages précédemment croisés.

Ophélie va sur les bancs de l’école avec les meilleurs étudiants de Babel. Elle va devenir leur souffre-douleur : bizutage, brimades, humiliations, punitions ; un douloureux parcours du combattant. Ophélie prend son envol en partant à la recherche d’informations. Mais ces péripéties vont la faire grandir d’un coup, en essuyant les échecs et en sortant de sa zone de confort aussi.
.

Ce tome prend des allures dystopiques au vu de l’ambiance qui s’en dégage, complétée par des éléments sociétaux. De prime abord, on pourrait se dire que l’action n’est pas au cœur de l’intrigue. Progressivement, en collectant de petits détails par les déplacements et les réflexions de la protagoniste, on découvre une intrigue qui s’enrichit à chaque page tournée.
.

Cette fois-ci, très peu de précisions sur l’origine des esprits de famille seront amenées. Ma lecture fut avide ; une attente sans espérance est ardue mais je restais ouverte à ce qu’allait me proposer Christelle Dabos. Je demeure entièrement satisfaite de ce troisième tome qui a su pleinement me sustenter.

.

————————————————————————~*

.

Alice Neverland, Encres & Calames (Sia)La couleur des mots (Olivia), La tête dans les livres, Le Brocoli de Merlin (ValentinePumpkins)Le Chat du Cheshire, Les escapades culturelles de FrankieLes Fantasy d’Amanda, NevertwhereSur mes brizées (Brize)The Notebook (Mallou14) se sont aussi investies dans les tâches qui leur ont été assignées au Mémorial.

.

FOLLETT Ken – Le Scandale Modigliani

27/02/2017 20 commentaires

.

Couverture Le scandale Modigliani de Ken FollettTitre : Scandale Modigliani
Auteur : Ken Follett
Plaisir de lectureetoile1 Livre à oublier
.

Une brillante étudiante en histoire de l’art cherche le sujet de la thèse qu’elle va bientôt démarrer. On lui glisse dans l’oreille qu’il existerait un tableau Modigliani oublié de tous. Elle part à sa recherche mais elle ne s’avère pas être la seule partie sur les traces.
.
.

Ce roman veut donner une vision subtile de la liberté et de ses propres frontières. Sauf que c’est un effet pétard mouillé. L’histoire est pesante, traine en longueur. Il y a eu tromperie sur le récit : la chasse au trésor n’en est pas une.
. Lire la suite…

Categories: FOLLETT Ken Tags:

FARGETTON Manon – Le suivant sur la liste

16/02/2017 12 commentaires

.

Couverture le suivant sur la liste, intégrale de Manon FargettonTitre : Le suivant sur la liste (intégrale)
Autrice : Manon Fargetton
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
.

Nathan vient de trouver la mort devant les portes de son collège. Izia, Morgane, Samuel et Timothée se connaissent peu et pourtant ils seront reliés les uns aux autres par Nathan grâce à des messages écrits ante-mortem. Ils ont un point commun et deviennent menacés pour cette raison.

.

J’ai découvert cette intégrale qui contient le diptyque originel « Le suivant sur la liste » et « La nuit des fugitifs ». Ce thriller jeunesse entretient le suspense dans les actions, le tout entretenu par des chapitres courts.
.

Par une narration à la troisième personne, le récit alterne le point de vue des quatre adolescents. Cette narration chorale rend difficile de s’attacher à chacun d’eux mais permet aussi d’entretenir des interactions intéressantes entre les personnages.

Lire la suite…

Rond de Sorcière #78

13/02/2017 22 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Au cours du mois de décembre 2016, j’ai dévoré l’équivalent de 3655 pages (dont 374 d’œuvres graphiques).
Aucun secret : durant cette période fort occupée sur le plan, les livres audio ont été mes amis – Cormoran Strike et Autre-Monde – et j’ai lu plusieurs bandes dessinées.
.

Si la lecture ne fut pas une priorité, je me suis activée fort fort pour libérer du temps en famille (en gros, j’ai condensé certaines journées pour en dégager d’autres) : les fêtes de fin d’année ont bien eu lieu (ouhouh). L’avantage d’avoir une tripotée de cousins présents à Noël est que j’ai pu tester immédiatement le jeu de société Mysterium que je venais de recevoir (et que je souhaitais acquérir depuis sa sortie). Les deux livres audio dévorés ont été ma bouée de sauvetage car j’ai eu quelques jours difficiles en ayant un ulcère à l’œil (n’essayez pas, c’est très douloureux) (et aujourd’hui, mon œil est parfaitement guéri, ouf).

.

Nouveaux dans ma Pile à Lire :
¤ CHATTAM Maxime : Autre Monde – L’Alliance des Trois, tome 1
¤ DE ROBERT Olivier : Un pet au casque
¤ MOURIER Davy : La petite Mort(e)
¤ MURAKAMI Haruki : L’étrange bibliothèque
¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – La Carrière du Mal, tome 3
¤ Lapuss’ : Putain de chat
¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine et les enfants particuliers – Hollow city, tome 2
¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine et les enfants particuliers – La bibliothèque des âmes, tome 3
¤ Van Hamme & Rosinski : Thorgal – Le feu écarlate, volume 35
¤ Van Hamme & Rosinski : La jeunesse de Thorgal – Runa volume 3

→ Noël est passé et j’ai trépassé – devant tant de gâtage pèrenoëlesque. Tous sont des cadeaux hors les livres audio et pour l’anecdote, j’ai failli recevoir trois exemplaires de “Putain de chat” (car on a pensé fort fort à moi en le voyant dans les rayonnages). “L’étrange bibliothèque” de Haruki Murakami m’a été offert par la douce Hilde.

Résultat : +3 entrées ; -5 sorties

. Lire la suite…

DE LA CROIX, SIGNOL & ROLAND – Le chat qui n’aimait pas les poils

30/10/2016 12 commentaires

.

le-chat-qui-naimait-pas-les-poils-de-la-croix-signol-rolandTitre : Le chat qui n’aimait pas les poils
Auteurs : Séverine de la Croix, Anthony Signol & Pauline Roland
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Sous un format carré de 21*21 centimètres, l’album conte l’histoire d’Eusèbe. Chat bleu turquoise à la belle et épaisse fourrure, il n’aime pas du tout du tout, ses longs poils. Vivre avec une telle robe n’est pas une sinécure au quotidien.
.

Dès la première illustration, Eusèbe nous apparait comme un personnage attachant, on compatit même avec lui. Les illustrations colorées sont souvent en pleine page et toujours percutantes.

Le dessin « cartoon » emballe tout de suite le lecteur et est accompagné d’un texte tout aussi efficace.
.

L’histoire est marrante et la chute tout autant. La couverture à vernis sélectif offre un album à découvrir à partir de 6 ans.

.

le-chat-qui-n-aimait-pas-les-poils-01 Lire la suite…