Accueil > CARRIGER Gail > CARRIGER Gail – Le pensionnat de Mlle Géraldine – Artifices & Arbalètes, tome 4

CARRIGER Gail – Le pensionnat de Mlle Géraldine – Artifices & Arbalètes, tome 4

.

Couverture du roman "Artifices et Arbalètes" de Gail Carriger. Il s'agit du quatrième tome de la série Le pensionnat de Mlle GéraldineTitre : Artifices & Arbalètes (Le pensionnat de Mlle Géraldine, tome 4)
Autrice : Gail Carriger
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Tome 1, tome 2, tome 3

.

Depuis l’absence de Savon dans l’équipe des soutiers, Sophronia n’a plus vraiment le goût à étudier. Elle n’arrive plus à distinguer dans quels camps se trouvent les différents surnaturels de son environnement. Un complot d’une grande ampleur émerge : elle va devoir sauver ses amis, son école et certainement Londres aussi.

.

.

.

Dans « Artifices & Arbalètes », les masques tombent et les vérités ressurgissent. Sophronia Temminnick devrait passer son examen final mais elle se retrouve à contrecarrer une menace d’envergure : sont en jeu, sa vie, celle de ses amis… même le gouvernement londonien.
.

Un tiers du roman est consacré à une escapade à bord du dirigeable : le pensionnat est rempli de vinaigriers. Cette dynamique apporte son lot de combats et moult rebondissements.

.
.

Gail Carriger clôture tous les questionnements, et même si la conclusion est bonne bien qu’un peu rapide, plus rien ne reste en suspens. Sophronia décroche bien un contrat ; et on découvre le lien entre Sophronia et Alexia Tarabotti, protagoniste du Protectorat de l’ombrelle (vingt-cinq ans séparent les deux histoires). D’autres liens se font, notamment le pourquoi des différences technologiques d’une saga à l’autre. J’avoue ne pas être triste de quitter le pensionnat, cela tient sans doute à l’attachement moindre aux personnages.
.

Durant ces quatre tomes, j’ai trouvé l’intrigue parfois un peu faible. Je considère l’aventure comme distrayante mais pas réellement excitante. Le Pensionnat de Mlle Géraldine s’adapte au plus jeune lectorat mais j’ai préféré le Protectorat de l’ombrelle car je trouve la série plus pétillante, énergique et drôle.
.

Sophronia a de véritables qualités d’espionne. Elle est dotée de jugeote, de bon sens et même d’empathie pour son entourage. Gail Carriger nous offre un mélange de steampunk, d’enquête policière avec la présence du surnaturel. Les enjeux sociétaux et technologiques agrémentent le tout ; sans oublier un cas de conscience : l’affection en dehors des normes sociales.

.
.

Il existe une troisième série titrée « Le Protocole de la crème anglaise » ; elle fait suite directe au Protectorat de l’ombrelle. J’aurais aimé la découvrir mais pour l’instant, si le quatrième et ultime tome vient de sortir en début de mois (août 2019), seuls les deux premiers volumes ont été traduits en français. J’avoue être refroidie par une série mise entre parenthèses, pour la frustration de la découverte partielle et en regard de mon défi littéraire « Fin de Série ».

.

Mise en scène du roman "Artifices et Arbalètes" de Gail Carriger dans du tulle rose, thé et cuillère, et couteau

Portrait d'Agatha, fan art du Pensionnat de Mlle Géraldine par Gail Carriger Portrait de Dimity, fan art du Pensionnat de Mlle Géraldine par Gail Carriger

————————————————————————~*

.

.
Logo du défi Fin de Série LivrementLogo défi Valériacr0« Artifices & Arbalètes » est le livre que Valériane a soigneusement sélectionné ; elle a pioché dans la liste d’envies estivale que je m’étais préparée.

Je termine ainsi une série commencée en 2015. C’est parfait pour mon défi Fin de Série, surtout qu’elle entre dans mon objectif de neuvième année « Dégommer les vieilles tétra/trilogies ».

.

Bulle de livre (Snow), Les lectures de Nyx et Vampirisme (Vladkergan) ont aussi croisé beaucoup de vinaigriers.

.

Illustrations : #01 Agatha #02 Dimity par Natasza103

.

  1. 29/08/2019 à 15:27 | #1

    Bravo pour la fin de cette série ! On est globalement d’accord, je crois que le côté jeunesse ressort un peu trop dans cette série. Il me semble que Le protocole de la crème anglaise n’est pas dans cette catégorie, mais pas encore lu, donc…

    • Acr0
      29/08/2019 à 19:24 | #2

      Pour le Protocole de la crème anglaise, c’est ce qu’il me semble aussi. Mais je ne sais pas si un jour je pourrais le lire (en VF) 😭

  2. 31/08/2019 à 12:12 | #3

    Je n’ai lu que le premier tome du Protectorat de l’ombrelle, et je n’ai pas continué. J’ai apprécié l’univers ainsi que l’humour, mais je ne sais pas si je poursuivrai… J’ai peur de vite m’y ennuyer en fait ^_^ Et une série de plus terminée pour toi, c’est top !

    • Acr0
      01/09/2019 à 11:10 | #4

      Alors, tant pis pour cette série 🙂 Il y a tant d’autres qui n’attendent que toi 😄

  3. 08/09/2019 à 12:22 | #5

    Wais c’est con pour la troisième série… mais bon ça va peut-être être repris un jour… une autre édition serait plus appropriée sans doute (genre chez Milady…) ça attirerait plus de lecteurs. C’est chouette de retrouver les liens entre les séries et de relier l’affaire.
    Je n’ai lu que deux tomes du protectorat. C’était sympa, mais je n’ai pas senti le besoin de continuer. Mais bon ça reste dans un coin de ma tête 😉

    • Acr0
      11/09/2019 à 12:39 | #6

      On verra 🤷🏻‍♀️ J’espère qu’elle sera reprise soit en traduction soit par une autre maison d’éditions mais je n’y place pas trop d’espoir. Ce sera un chouette nouvelle si cela se fait 🙂 Je pense qu’avec Gail Carriger, on accroche à la plume… ou pas ! (et sans regret si ce n’est pas le cas)

  1. 08/09/2019 à 09:01 | #1