Archive

Archives pour la catégorie ‘COLLETTE Xavier’

Rond de Sorcière #78

13/02/2017 22 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Au cours du mois de décembre 2016, j’ai dévoré l’équivalent de 3655 pages (dont 374 d’œuvres graphiques).
Aucun secret : durant cette période fort occupée sur le plan, les livres audio ont été mes amis – Cormoran Strike et Autre-Monde – et j’ai lu plusieurs bandes dessinées.
.

Si la lecture ne fut pas une priorité, je me suis activée fort fort pour libérer du temps en famille (en gros, j’ai condensé certaines journées pour en dégager d’autres) : les fêtes de fin d’année ont bien eu lieu (ouhouh). L’avantage d’avoir une tripotée de cousins présents à Noël est que j’ai pu tester immédiatement le jeu de société Mysterium que je venais de recevoir (et que je souhaitais acquérir depuis sa sortie). Les deux livres audio dévorés ont été ma bouée de sauvetage car j’ai eu quelques jours difficiles en ayant un ulcère à l’œil (n’essayez pas, c’est très douloureux) (et aujourd’hui, mon œil est parfaitement guéri, ouf).

.

Nouveaux dans ma Pile à Lire :
¤ CHATTAM Maxime : Autre Monde – L’Alliance des Trois, tome 1
¤ DE ROBERT Olivier : Un pet au casque
¤ MOURIER Davy : La petite Mort(e)
¤ MURAKAMI Haruki : L’étrange bibliothèque
¤ GALBRAITH Robert : Cormoran Strike – La Carrière du Mal, tome 3
¤ Lapuss’ : Putain de chat
¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine et les enfants particuliers – Hollow city, tome 2
¤ RIGGS Ransom : Miss Peregrine et les enfants particuliers – La bibliothèque des âmes, tome 3
¤ Van Hamme & Rosinski : Thorgal – Le feu écarlate, volume 35
¤ Van Hamme & Rosinski : La jeunesse de Thorgal – Runa volume 3

→ Noël est passé et j’ai trépassé – devant tant de gâtage pèrenoëlesque. Tous sont des cadeaux hors les livres audio et pour l’anecdote, j’ai failli recevoir trois exemplaires de “Putain de chat” (car on a pensé fort fort à moi en le voyant dans les rayonnages). “L’étrange bibliothèque” de Haruki Murakami m’a été offert par la douce Hilde.

Résultat : +3 entrées ; -5 sorties

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #72

10/07/2016 15 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Pour ce mois de juin, j’ai dévoré 2087 pages (dont 472 de livres graphiques).

Le temps permet de se balader dans toute la ville, de lire au parc, de s’installer à la terrasse des copains mais aussi touujours d’organiser avec eux des « soirées film » (avec pop-corn maison). En juin, j’ai participé à ma première séance de jeu de rôle, je suis un nain chirurgien barbier dans l’univers de Warhammer.

Dans ma Pile à Lire, il me restait quelques albums qui patientaient depuis plusieurs années. Lire des albums, en plus d’être agréable, est une action rapide à réaliser. Alors, zou, je les ai tous croqués d’un coup.

.

✉ J’ai reçu du courrier des Imaginales ! Ce sont mes copinettes Morgana et La Luciole de DEEDR qui m’ont envoyé une lettre accompagnée d’un chouette marque-page.

J’ai réalisé un point en cours de route pour mon défi Fin de Série : ce récapitulatif obtient la palme pour les plus petits nombres présentés.

Concernant le défi Valériacr0, ma codétenue a sélectionné un livre en adéquation avec le temps – en atteste la neige sur la couverture – La faim du loup de Stephen Marche.

.

Pile à Lire :
¤ DE VIGAN Delphine : No et moi
¤ LAYMAN John & GUILLORY Rob : Tony Chu V6 à V10
¤ PRIEST Christopher : La fontaine pétrifiante
¤ ST. JOHN MANDEL Emily : Station Eleven
¤ YANCEY Rick : La 5e vague – La dernière étoile, tome 3

→ Nouvelles entrées : la série Tony Chu m’a été prêtée par un copain (coucou Simon !). Pour son deuxième bloggiversaire, Allisonline a concocté un concours dont j’ai gagné le deuxième lot – un livre de mon choix – et j’ai choisi « La fontaine pétrifiante » de Christopher Priest (Judicieux, non ?). Et puis, j’ai reçu également du courrier de la part de Pitiponks qui m’a envoyé son exemplaire de « No et moi » de Delphine de Vigan quand elle a vu qu’il était dans ma liste d’envies (en retour, je lui ai envoyé des stickers Alice au pays des merveilles que je trouve trop mignons). Merci à vous !
Résultat : +9 nouveaux livres ; -14 lectures

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #50

18/12/2014 18 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Jolis mois d’août 2014, je fais fort pour un mois estival avec pas moins de 2821 pages (dont 115 de belles pages graphiques).

Cela a été l’occasion de me bidonner à la plage grâce à la série de Douglas Adams.
Je me suis aussi bien amusée à customiser – de manière éphémère, hein – l’exemplaire « Morwenna » de Cornwall avec un petit chat post-it et un marque-page (étoiles et fées évidemment).

Nous avons fêté le premier Ray’s Day de l’Histoire, en ce 22 août. J’ai tenté un rapprochement des lecteurs et autres amoureux des livres mais la pluie et le froid n’ont pas eu raison des plus téméraires. Parmi toutes les initiatives, je me suis bien amusée à trouver les titres des couvertures illustrées chez Lullaby et j’ai gagné « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » de Nicholas Evans.

Et, truc de fou, je n’ai acheté aucun livre alors que Mutinelle, blogueuse et grande lectrice est venue faire un tour.

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #44

29/03/2014 19 commentaires

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En ce mois de février 2014, j’ai lu 3055 pages (dont 783 graphiques).

75% des livres entrée en PAL ce mois-ci ont été lus. J’ai gagné “La grande bible des fées” chez Book en Stock, Phooka m’a offert “Les dames de Grâce Adieu”. Nous sommes à jour dans Walking Dead avec mes deux compatriotes de choc, Valériane et Hérisson ; et ça y est, j’ai découvert la fin de la saga The Boys.

J’ai participé à plusieurs lectures communes, celle de Hobb (avec Olya & Eirilys), la semestrielle Walking Dead en compagnie de Valériane et de Hérisson. Et j’ai également lu l’album “Le gondolier des ténèbres” de Gudule & Collette avec Cornwall.

Le défi Valériacr0 m’a amenée à découvrir l’intégrale “Jésus versus Hitler” de Jomunsi. Le week-end à 1000 spécial 1 an m’a permis de découvrir plusieurs œuvres (et accessoirement, d’atteindre l’objectif). J’ai fait un point en chemin pour cette quatrième année de défi « Fin de Série ».
Du côté des livres voyageurs, “Le Clairvoyage” de Fakhouri vient de s’envoler pour rejoindre Maêlle.

.
.

.

Romans SFFF
.

Max Sarah Cohen-ScaliMax – Sarah COHEN-SCALI
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Cette fiction s’appuie sur des faits réels et notamment la création de Lebensborn : un programme pour faire naître des enfants correspondant parfaitement aux caractéristiques de la race aryenne. Nous suivons Max, presque de sa conception jusqu’à un âge plus avancé. C’est le narrateur de l’histoire et il nous entraîne dans sa vie, avec sa vision qui nous semble particulière – mais avec “laquelle” il a été conçu. Son intelligence l’amènera petit à petit à modeler sa propre opinion. Si de premier abord, on pourrait se dire que l’exercice est facile, il n’en est rien. Le protagoniste est réel, on vit à travers lui cette expérience qui nous semble incongrue. Cela m’est très difficile de vous dire la puissance qui se dégage dans ce texte, tant pour les réactions de Max, que ses idées ou encore la force dont tout cela est conté. J’ai été plusieurs fois submergée par l’émotion.

.
.

Le livre des choses perdues John ConnollyLe livre des choses perdues – John CONNOLLY
Plaisir de lecture : etoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Chronique complète
L’auteur prend un plaisir à détourner et carrément à réécrire les contes. La mécanique est bien huilée et prend en otage le lecteur. Le récit ne manque pas de piquant pour présenter une version assez horrifique des histoires que nous connaissons tous. Par les yeux de David, nous partons en quête du roi de ce monde étrange et quelque peu macabre. Si je conçois très bien l’ingéniosité du scénario, je suis restée un peu en retrait de ce livre, un peu trop glauque pour y prendre beaucoup de plaisir.

.
.

La brume des jours Anne Fakhouri Clairvoyage tome 2La brume des jours (Clairvoyage, tome 2) – Anne FAKHOURI
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Tome 1
Ce deuxième tome est la suite du direct de Clairvoyage. Je ne me serai pas attendue à pouvoir me souvenir si bien de ma lecture, qui remonte à novembre 2010. Mais le fait est que l’écriture limpide a favorisé l’empreinte de cette histoire prenante dans ma mémoire. Nous retrouvons Clara qui, si elle semble complètement démunie quant à savoir qui elle est, agit bien vite pour arriver jusqu’à son objectif. Bien que la première histoire se suffise à elle-même, j’ai trouvé que la suite de ses aventures était aussi un récit complet et très touchant sur le destin de notre protagoniste. J’ai aussi vibré pour les personnages qui la côtoient.

.
.

Prisons d eau et de bois Robin Hobb Les aventuriers de la mer tome 5Prisons d’eau et de bois, tome 5 – Robin HOBB
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Tomes 1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9.
Avec le talent que nous lui connaissons, nous repartons auprès de nos chers personnages. A la différence de l’assassin royal, nous rencontrons – et nous nous attachons – à plusieurs personnages. C’est avec grand plaisir que nous voyons les pièces s’imbriquer, avec ce statut quasi-omniscient que nous donne l’auteur. Beaucoup de questions restent en suspens et Robin Hobb sait (oh oui) entretenir le suspense. On a l’impression que tout se précipite dans l’histoire avec les différents partis qui se mettent en place pour un grand affrontement. De l’action nous attend, et des palpitations au cœur.
Cette lecture a été lue tout de suite après le tome 4 en compagnie d’Eirilys et Olya.

.
.

Jesus contre Hitler Neil JomunsiJésus contre Hitler – Neil JOMUNSI
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Qualifiée de “lecture pop corn” par son auteur, ce recueil propose quatre nouvelles au style direct. Le récit se base sur deux points : le scénario absurde… qui entraîne un humour caustique. Ces quatre formats courts présentent un fil rouge : le combo de David et John J. Christ. Ils travaillent pour l’agence B afin de défaire les plans des méchants. L’histoire va droit au but, parfois brodée de clins d’œil à certaines références. Pour apprécier ce recueil, il faut être dans l’optique de s’amuser avec une lecture légère.
Ce livre est ma sélection de février dans le cadre du défi Valériacr0.

.
.

Le dernier voyage d Horatio II Eduardo MendozaLe dernier voyage d’Horatio II – Eduardo MENDOZA
Plaisir de lecture : etoile 4Livre à découvrir
J’ai découvert la plume de Mendoza via la novella “Sans nouvelles de Gurb” dont j’avais fortement apprécié l’humour et son scénario absurde mais ô combien délicieux. C’est donc tout naturellement, que Tatiana – ma prêteuse de livre – m’a mis ce livre-ci dans les mains. Cette fois, nous partons à bord d’un vaisseau intergalactique dont Horatio II en est le commandant. Les conditions sont insalubres, la pénurie des vivres commence à se faire sentir. Les événements s’enchaînent en cascade, les problèmes, aussi. Et c’est donc avec un management au poil, qu’Horatio II trouve des solutions – ou pas. J’ai légèrement préféré “Sans nouvelles de Gurb” à celui-ci mais j’ai souri plus d’une fois et j’ai noté certains passages dont mon préféré reste celui du théâtre.

.
.

.

Livres graphiques SFFF

.
.

Le gondolier des tenebres et autres contes de la peur Gudule Xavier ColletteLe gondolier des ténèbres et autres contes de la peur – Gudule et Xavier COLLETTE
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tout premièrement, j’ai adoré les illustrations, mais il faut savoir que je suis fan du trait de Xavier Collette. J’étais donc ravie de retrouver son… pinceau. Je trouve qu’elles collent bien au texte car Xavier reprend des éléments même de l’histoire. Il m’est arrivé parfois de découvrir des livres illustrés dont les illustrations ne correspondaient pas tout à fait : une couleur de robe, une longueur de cheveux alors qu’ici, le travail est bien effectué et moi j’aime ça (je suis tatillonne, c’est sûr). J’ai aimé aussi les effets faux papier ancien et les imprimés, les lignes qui bordent les illustrations, avec leur côté un peu effacés ou comme si le livre avait été fermé trop vite. Du côté des écrits, je savais déjà où je mettais les pieds avec la plume caustique de Gudule. J’ai apprécié ces nouveaux “contes” et leur morale bien que la perception des enfants, surtout à la lecture du premier, soit un peu faussée par le message qu’il transmet.

.
.

Comme a la fete foraine The boys Garth EnnisLe fils du boulanger Garth Ennis The boys tome 17La charge de la brigade legere Garth Ennis The boys tome 18On ne prend plus de gants Garth Ennis The boys tome 19Comme à la fête foraine, Le fils du boulanger, La charge de la brigade légère, On ne prend plus de gants, V19 (The Boys, volumes 16, 17, 18 et 19) – Garth ENNIS
.
.

Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Sur la lecture des précédents tomes, j’avais peur que Garth Ennis tourne en rond, dilue l’intrigue et même pire, qu’il fuit l’affrontement que tout lecteur attend. Non seulement, nous y aurons le droit, mais les secrets dévoilés serviront d’exhausteur et il ira bien au-delà de nos attentes. Ces comics nous présentent les super héros d’une bien autre manière que ce que nous avons l’habitude de croiser. Surtout quand ils s’avèrent tous des personnages particulièrement malveillants. Tant sur le trait que dans le traitement du scénario, nous avons une vision purement américaine avec l’art d’aller dans les extrêmes. Il est vivement conseillé d’avoir le cœur bien accroché car nous sombrons dans les pires travers de l’humanité pour lesquels Garth Ennis s’en donne à cœur joie. Je reviens sur le travail de Russ Braun qui s’avère fantastique et grâce auquel les frasques racontées par Ennis prennent toute leur ampleur.

.
.

Ezechiel Kirkman Walking Dead tome 19Ezéchiel (Walking dead, tome 19) – Robert KIRKMAN & Charlie ADLARD
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Chronique complète
Tous les Walking dead
L’organisation des humains des environs en trois partis permet d’intensifier les relations entre eux et la valeur de leurs négociations. L’intérêt est relevé par la présence de Negan qui est un méchant crédible (et pas moins, appréciable). Je reste cependant dubitative quant à la qualité de l’intrigue que je trouve un peu trop diluée et m–e demande si cette série ne va pas finir pas s’étioler (plus que ce qu’elle ne l’est déjà)
Ce tome est aussi une lecture commune entre Valeriane, Hérisson et moi.

.
.

The Cape Joe HillThe cape – Joe HILL
Plaisir de lecture : etoile 5Livre fantas… tique
L’auteur présente dans ce one-shot, la thématique du super-héros. Éric est une personne attentiste et dont la vision est particulièrement pessimiste. Il se retrouve doté de grandes capacités dont l’utilité qu’il en fera ne sera pas des plus honorables. La lecture est captivante et les illustrations lui siéent à merveille.

.

.
.

La divine comedie Peru Cholet Champelovier Zombies tome 1La divine comédie (Zombies, volume 1) – Peru, Cholet & Champelovier
Plaisir de lectureetoile 5Livre fantas… tique
Il faut savoir que lorsque j’entends parler d’une série avec du zombie, je suis généralement un peu refroidie ; Walking dead en est évidemment la cause. C’est pourquoi, j’ai lu quelques chroniques des copains avant de me décider à y jeter un œil. J’ai reçu ce premier tome en cadeau d’anniversaire en janvier et c’était très bien vu.
L’extermination de la race humaine est bien en cours, nous voilà en pleine apocalypse de zombies. Sam survit en solitaire mais il sera amené à côtoyer – bien malgré lui – ses semblables. Tous ont une vision différente de la situation. Si la trame parait classique, elle dépeint des échanges relativement justes. Les retournements de situation sont éclairs et provoquent des pincements au cœur. Question graphisme, la proportion de sang est spectaculaire. Le trait est fin, les détails intéressants. Le tout met parfaitement en relief la tension du récit. J’ai été agréablement surprise par la qualité de ce premier volume.

.
.

.

Autre livre
.

Ainsi soit elle Benoite GroultAinsi soit-elle – Benoîte GROULT
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Voici un ouvrage féministe. Féministe, pas extrémiste. Un ouvrage intelligent, qui présente des faits (qui 25 ans après, sont malheureusement toujours d’actualité) en faisant un tour d’horizon des divers axes concernant le statut de la femme et de son respect. L’introduction est une immense claque et le reste ne sera que justesse. C’est un livre qui ne laisse pas indifférent – bien au contraire ! – et qui m’accompagnera toute ma vie. Parce que parfois, il ne faut pas (s’) oublier. Il m’a pris les tripes, fait pleurer et remis aussi dans le droit chemin, celui de la réalité.

.

.

.

.

Rond de Sorciere 44 01 Rond de Sorciere 44 02

Rond de Sorciere 44 03 Rond de Sorciere 44 04

Rond de Sorciere 44 07 Rond de Sorciere 44 08

Rond de Sorciere 44 05 Rond de Sorciere 44 06

Rochers coco | Cookies Speculoos aux pépites de chocolat

.

.

Enregistrer

Enregistrer

COLLETTE Xavier & CHAUVEL David : Alice au pays des merveilles

17/01/2012 38 commentaires

.

Titre : Alice au pays des merveilles
Auteurs : Xavier COLLETTE & David CHAUVEL
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon

.

Alice s’ennuie au pied d’un arbre où sa sœur lit un livre.  » La belle avance, qu’un livre sans images, sans causeries » pensait Alice. C’est alors qu’elle voit du coin de l’œil, un lapin blanc filer à toute allure avec sa montre de poche dans la patte. Ni une ni deux, elle le suit… jusqu’au pays des merveilles.

.
.

)°º•. Bien que le plan scénaristique soit optimisé, le texte semble un peu décousu car il faudrait alors davantage de pages pour pouvoir illustrer l’histoire originelle de Lewis Carroll « Les aventures d’Alice au pays des merveilles ». Il n’y a pas véritable de transition et l’impression de passer du coq à l’âne est assez forte.
.

Cependant, si vous connaissez la trame générale, vous verrez alors que les jeux de langage et le texte original traduit sont respectés. L’album fait la part belle à l’absurde et au non-sens si chers au cœur de Carroll. Ce n’est pas un secret, je trouve les livres (Les aventures d’Alice au pays des merveilles et De l’autre côté du miroir) beaucoup trop perchés pour qu’ils soient compréhensibles ; qui plus est, auprès d’un jeune public. C’est donc avec une grande joie qu’un tel album – avec plein d’images dans le dedans – ne pouvait que faire remonter l’estime que j’ai pour cette histoire.
.

Aucun personnage ne manque à l’appel : Dodo, Duchesse, Chat de Cheshire, Chapelier, Lièvre de Mars, etc. J’apprécie énormément cette Alice brune qui ressemble davantage à Alice Liddell la source d’inspiration de Carroll qu’à Alice (la blonde) dessinée par John Tanniel. Notons que les personnages semblent relativement justes et n’ont pas sombré dans la caricature grâce à Chauvel et Collette.

.
.

)°º•. Passons au plus important pour moi, le côté illustrations.
Hormis Alice brune, j’aime le Chat de Cheshire et son sourire dentu.
Le clair/obscur – sombre/lumineux, quoi – met parfaitement en valeur de la dimension psychologique du conte. L’atmosphère est enrichie, tour à tour mystérieuse, étrange et même effrayante.
.

Collette semble s’être défait de ce qu’il aurait pu déjà se faire sur l’œuvre d’Alice : son regard frais et nouveau m’a totalement enivrée. La variation des angles de vu exalte la perspective irréelle du pays des merveilles. Les textures réalisées numériquement sont également ingénieuses. Chaque protagoniste dispose de son propre univers avec ses codes couleurs. Les détails peuvent nous retenir longtemps entre les pages.
.

La jaquette amovible représente Alice qui tombe (tombe, tombe…) sur le devant et un beau médaillon doré à l’arrière. La véritable couverture de l’album représente le Chat de Cheshire avec son magnifique sourire en vernis sélectif (et j’ai toujours été une grande fan de vernis sélectif). Le quatrième de couverture montre la queue touffue du chat, sans jeu de mot.

La qualité du produit fini s’accorde sur des illustrations haute définition (encore heureux, sinon Xavier se serait lui-même tapé sur les doigts) ; les pages sont glacées. Bref, un album très soigné.

.
.

Bien que le scenario m’apparaît comme mitigé, les illustrations m’ont totalement enchantée. D’un coup de crayon, nous sommes propulsés dans un formidable pays aux merveilles, riches en couleurs et en détails. C’est toujours avec beaucoup d’émotion que je referme cet album si magique.

.
.

)°º•. Biographies
David Chauvel, né en 1969 voue une véritable passion pour la bande dessinée. Il tente toutes les directions, en explorateur agîté et cela lui va bien. Il devient alors un scénariste prolifique.
Xavier Collette est un homo sapiens dessinatus né en 1981 en Belgique. Ce nom ne doit pas vous être inconnu, sinon, il y a souci. Pour tout découvrir de lui (ou presque), c’est par ici : Coliandre.
Une petite vidéo de présentation de l’album, à voir ici.

.

     

.
 

.

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Le Chat qui avait peur des ombres de Xavier Colette & Rozenn,
¤ Le petit bois du dimanche soir de Xavier Collette & Estelle Billon-Spagnol.
.

Souvenir de lecture : Allez, je le relis encore.

.
Ce livre a été apprécié en lecture commune avec
Valériane, pour une spéciale « anniversaires »

.

A lire au pays des merveilles (Emmyne), Bulle de livre (Snow), De l’autre côté du miroir (Laure), Lilyn Kirjahylly (Miss Spooky Muffin), See you beyond Heaven… (De.w) ont aussi feuilleté ce bijou.

CITRIQ

.

.

Et hop, cet album peut être rangé dans la commode du challenge « Je lis aussi des albums« .

.

.

Pics : © Tous droits réservés Collette & Chauvel.

.

COLLETTE Xavier & BILLON-SPAGNOL Estelle – Le petit bois du Dimanche soir

02/11/2011 18 commentaires

.

Titre : Le petit bois du Dimanche soir
Auteurs : Estelle BILLON-SPAGNOL & Xavier COLLETTE
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique

.

En ce dimanche soir, Mariette file en douce au petit bois pour rejoindre ses amis farfelus, notamment Lézard-Noir, Vieux-Loup et Solitaire-Jack. Elle a beaucoup de choses à réaliser : aider Oie-Bel-Œil à construire l’hôtel du petit bois, jouer aux cartes avec les fourmis ou encore dormir avec les frères Corbeaux.

.

)°º•. Chaque double page invite au voyage : les nombreux détails sont à croquer. Les ambiances mystérieuses et l’aspect cocooning ne donnent qu’une envie : aller au petit bois, nous aussi. Les grandes ombres, un poil inquiétantes, stimulent encore plus notre curiosité et le côté « j’veux en être ! ». Je suis toujours aussi admirative de cette sensibilité du bout de doigt crayon que Xavier Collette possède et nous offre. J’aime cet aspect « rêves » très bien rendu et le fantastique qui s’invite imperceptiblement. Les illustrations sont pleines de couleurs pour faire le stock de bonne humeur. Et Mariette a une super bonne bouille… et un chouette bonnet !

.

Le petit format de cet album est agréable : il donne une impression de joyau, d’un objet précieux. Ce voyage entre onirisme et réalité se dessine par des frontières floues ; ce qui laisse le rôle au lecteur de choisir l’un ou l’autre et même un peu des deux, aussi. Le texte court aux allures de contes plaira dès 3 ans.

.

C’est une véritable bulle de positivisme pour contrer ce blues du dimanche soir que ressentent la plupart d’entre nous. Un petit album parfait pour une « histoire du soir ». C’est de l’optimisme en barre en encres et papier, il s’inscrit dignement dans la liste des « petits quarts d’heure de bonheur » (tout comme un croissant chaud, une couverture toute douce ou une douche chaude)

.

)°º•. Xavier Collette est un homo sapiens dessinatus né en 1981 en Belgique. Ce nom ne doit pas vous être inconnu, sinon, il y a souci. Pour tout découvrir de lui (ou presque), c’est par ici : Coliandre.
Evidemment, la Madame des mots de cet album est Estelle Billon-Spagnol, elle tient un blog rigolo que tu peux voir ici : Le truc d’Estelle Billon-Spagnol.

.
.

 

.

[vimeo http://www.vimeo.com/27154007 w=400&h=220]

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Nous avons tous une Mariette en fond de nous. Laissons-la s’exprimer un peu plus souvent…

.

Dans le chaudron :
¤ Le Chat qui avait peur des Ombres de Xavier Collette & Rozenn.
¤ L’Ombre que j’ai adoptée, Pouyâ !

.

Histoire de lectures (Tiphanya), Le marque-page de Choukette, Les voyages immobiles de Madame Charlotte, Papier de soie (Morgan) ont autant apprécié que moi, cet album.
.

CITRIQ

.

.

Et hop, un nouveau album qui entre dans le challenge « Je lis aussi des albums » 🙂

.

Pics : © Estelle Billon-Spagnol & Xavier Collette
.

Pouyâ !

22/09/2011 32 commentaires

.

Aujourd’hui, Pouyâ est arrivée dans notre vie.
N’ayons pas peur des mots, il s’agit d’un produit dérivé de l’album « Le chat qui avait peur des ombres » de Rozenn et Xavier Collette.

.
Elle s’est faite désirée, mais elle est bien là ! Et on l’aime déjà d’amour.
On a failli l’appeler Marshâ (parce que Marshâ l’Ombre) mais on a préféré Pouyâ. Parce que son cri de guerre, c’est « pouyâââââââ !« . Ca prend tout son sens, hein. En attendant, elle est entre de bonnes pattes (8 pour être exact) ou peut-être est-ce l’inverse.

.
Elle n’est pas arrivée non plus seule, plus de petits marquetapages doudou (la carte de visite sera aussi utilisée comme tel), un certificat de naissance, un illustration d’un tirage limité et un super dessin.

.
Et pour le plaisir des yeux, plein de photos.

.

   

.

 

.

Dans le chaudron :
¤ Le Chat qui avait peur des Ombres de Xavier Collette & Rozenn
¤ Alice au pays des merveilles de Xavier Collette & David Chauvel
¤ Le petit bois du Dimanche soir de Xavier Collette & Estelle Billon-Spagnol

.

  .

Categories: COLLETTE Xavier, Vie de bloggeuse Tags:

COLLETTE Xavier & Rozenn – Le chat qui avait peur des ombres

25/04/2011 34 commentaires

.

Titre : Le chat qui avait peur des ombres
Auteurs : Rozenn & Xavier COLLETTE
Plaisir de lecture Livre fantas… tique

.

Lilith, superbe chatte blanche habite dans un doux foyer avec sa maitresse aimante. Cependant, un soir, elle décide de faire un tour hors de la maison alors qu’elle a une peur bleue de l’extérieur. Malgré une imagination débordante, le monde de dehors est encore pire. Elle court, court, court. Mais va-t-elle retrouver sa maison ? Que lui veulent ces ombres effrayantes ?

.

Il existe une expression tout à fait vraie « être curieuse comme une chatte ». Bien souvent, les félins sont attirés malgré la peur, l’étonnement ou la frayeur envers un objet ou lieu inconnu au bataillon. C’est plus fort qu’eux, la curiosité les entraine.
Il va sans dire que ce petit livre ne pouvait que m’attirer grâce à sa protagoniste à la belle fourrure et aux doux ronrons.

.

Cette histoire est contée sans fioritures, elle parait naturelle et passe toute seule. Elle propose de s’intéresser au thème de la peur de la nuit et tout ce que celle-ci renferme : tout ce qui est tapi dans l’ombre (les ombres, les monstres, etc.) et qu’on ne peut malheureusement pas voir mais bien imaginer. Ce conte est empli de poésie ; il est doux et frais. Le côté féérique ne passe pas inaperçu et beaucoup d’émotions se dégagent du texte.

.

La couverture est un très bon reflet du contenu : les traits et les couleurs présentent un univers qui épouse l’histoire. Les dessins sont époustouflants, parés d’une certaine rondeur sécurisante et proposent tout un tas de détails fantastiques. On en prend plein les mirettes !

.

Ce très bon duo propose donc un livre que chacun d’entre nous aurait aimé créer. On lit une première fois, puis on relit pour s’imprégner de chaque double page, pour y déguster les détails. Enfin, on ferme le livre, et ohlàlà ! On l’ouvre vite à nouveau, juste pour prendre une petit lampée. Il peut être lu à partir de 3 ans.

.

Ce premier livre est celui de Rozenn ; Xavier Collette a plusieurs livres à son actif, mais « Alice au pays des merveilles » en collaboration avec Chauvel l’a fait davantage connaître auprès du public. Retenez leur nom, ils sont prometteurs !
Le site du livre, le site de Rozenn, le site de Xavier.
.

Et voici la vidéo promotionnelle de la sortie de l’album.

.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=BhZoeG9VKsk]

.

Comme j’ai eu extrêmement de chance, j’ai reçu cet album dédicacé à mon anniversaire…

.

 

   

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Un album qui m’a énormément touchée. Sont-ce les dessins tout doux ? Serait-ce un souvenir d’enfance qui remonterait ? Aucune idée. En tout cas, voilà une bien belle louloute blanche… dont j’aimerai entendre ses ronrons.

.

Dans le chaudron :
¤ L’Ombre que j’ai adoptée, Pouyâ !
¤ Le petit bois du Dimanche soir de Xavier Collette & Estelle Billon-Spagnol

.
.
. 
Et hop, un petit billet pour la semaine celtique, avec nos auteurs bretons 🙂

.Cet livre a aussi été lu dans le cadre du challenge « Je lis aussi des albums « 

.
.
D’autres avis disponibles chez :
¤ Chaplum (Manu),
¤ De l’autre côté du miroir (Laure),
¤ Lectures & Farfafouilles (Edelwe).
.

Pics : ma dédicace ; tous droits réservés à Rozenn et Xavier Collette.

.