Archive

Archive for the ‘WILLIAMS Tad’ Category

WILLIAMS Tad – Autremonde

30 septembre 2016 30 commentaires

.

Autremonde tome 1 Tad WilliamsTitre : Autremonde
Série composée de 8 tomes : Autremonde, L’ombre de la cité d’or, Le fleuve entre les mondes, Les voiles d’illusion, Les exilés du rêve, La montagne de l’éternité, Le chant des spectres, Les dieux de lumière.
Auteur : Tad Williams
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
.

Renie est professeure à l’institut polytechnique de Durban. Elle enseigne aux étudiants – comme !Xabbu, nouvellement arrivé – les connaissances concernant les systèmes de communication. Ces derniers ont été développés au point où il est possible que le système nerveux d’un être humain soit branché à la Réalité Virtuelle. Soudainement, son frère Stephen, enfant passionné de jeux en ligne sombre dans un coma inexpliqué.
Dans le même temps, un univers virtuel nommé Autremonde est découvert et son réalisme dépasse celui de la Vie de tous les jours. Certains joueurs – qui se promènent grâce à leur simul – sont capturés et conduits dans la cité d’or pour comparaitre devant la Confrérie.

.
.

« Autremonde »… le Net le plus ultra ?

.
.

La saga de Tad Williams se compose de 4 volumes en anglais – et 8 en français – publiés entre 1996 et 2001. Je lisais pour la troisième fois le premier et relisais pour la seconde fois le tome 2 (j’en veux !). La saison estivale était parfaite pour me motiver à la lire d’une traite, surtout que je l’avais inscrite dans mes objectifs de défi Fin de série. Et puis, entre temps, je me suis lancée dans une lecture commune avec Eirilys sur « La trilogie du roi Kelson » de Katherine Kurtz (beau pavé de 1165 pages) donc je me suis finalement plongée dans la série surtout durant le mois de septembre.
.

autremonde-illustrationL’univers est clairement du cyberpunk. Le récit ne perd pas une ride : le monde technologique avancé se partage entre la VTJ (Vie de Tous les Jours) et la RèV (Réalité Virtuelle). À y regarder de plus près, Tad Williams intègre que peu de descriptions technologiques à son récit si ce n’est des descriptions d’objets technologiques existants, il mixe le tout et paf, les éléments paraissent cohérents. Quelques expressions viennent pailleter le récit « une neurocanule », « un simul », « être fenfen », « C’est pas chizz ».
.

On se balade dans la fin du XXIe siècle où la civilisation ultra technologique n’a pas encore  noyé les minorités ethniques – et leur vie minimaliste – comme les Bushmen, issus du peuple indigène d’Afrique Australe. On visite plusieurs mondes virtuels, ce qui peut être redondant pour certains lecteurs mais chacun s’avère original, comme s’il fonctionnait de manière indépendante et chaque excursion est accompagnée de son lot d’actions et de révélations. Les valeurs de la réalité sont aussi présentes : défendre l’existant avant d’extrapoler vers de futures sphères ; ce qui demande bien plus d’investissement.
.

Le noyau dur de personnages est bien campé ; les protagonistes ont entre 12 et plus de 100 ans et c’est assez étonnant de les voir se supporter sur le mode de la communauté. Vous ferez la rencontre de Renie, !Xabbu, Orlando, Fredericks, Christabel, M. Sellars, Long Joseph Sulaweyo, Jeremiah, Paul Jonas, Martine et Beezle. Lire la suite…

Rond de Sorcière #74

18 septembre 2016 15 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En août, j’ai eu un plus-petit-appétit-que-les-autres-mois : 1797 pages.

Mais que fait la police ? La police-de-la-comptabilisation-des-pages-dévorées indique – après enquête – que ce nombre est totalement faux. Car il n’englobe pas la lecture de la « Trilogie du Roi Kelson » de Katherine Kurtz. Et c’est vrai. Mais pour des raisons de praticité, chers lecteurs, j’ai décidé de ne les prendre en compte qu’une fois que ce pavé sera/serait/était/a été/fusse/risorius terminé, soit le mois prochain. Mais cette annonce est, en vérité, une redite. (Mais je sais que vous suivez)

Et puis de toute façon, j’ai été occupée à vivre cet invincible été, vous savez.

.

Avec ce rythme estival qui met au cœur les amis et l’estomac (oui, bon, estomac et cœur sont bien à deux endroits différents chez moi), il m’a été plus facile de laisser mes livres prendre des vacances.

Début août, j’ai participé à un dimanche jeu de rôle dans l’univers de Star Wars (j’ai incarné un Jedi Mirialan du nom de Flakyo Sunblast). Le week-end suivant, les amis et moi terminions après six heures le premier chapitre de notre aventure (Là, je suis un nain chirurgien-barbier du nom de Lérichdûr). Et comme on me pose souvent la question, on joue avec la 3e édition de Warhammer. J’ai testé avec des amis l’Yggdrasil, un nouveau restaurant-bar-à-jeux par ici et c’était bien (et aussi le jeu de société Colt Express). J’ai aussi eu une infection oculaire – très vite soignée et guérie – dont la seule position qui me soulageait était d’avoir l’oeil baissé… sur un livre ! Enfin, j’ai signalé à Matthias, fils de nos amis, qu’il ne pouvait pas continuer à vivre en toute impunité à 9 ans sans avoir jamais lu Harry Potter. Et que « mais il y a trop de mots » n’était pas une excuse recevable (je lui ai suggéré de demander à l’un de ses parents qui lui lise à voix haute l’histoire, un chapitre par soir et que non, ce n’était pas pour les bébés).

.

Pour notre défi Valériacr0, ma consort-consœur-et-très-intelligente-copine Valériane a tout misé sur « Station eleven » d’Emily St John Mandel pour moi : un récit basé sur une apocalypse, qui tient plus du puzzle social que de la survie purement physique d’êtres humains. Une chouette découverte !

.

Au trente-et-un du mois d’août, nous vîmes venir sous l’vent à nous, une frégate*
en Pile à Lire
:
¤ HOWEY Hugh : Phare 23
¤ NORTH Claire : La soudaine apparition de Hope Arden
¤ RUAUD André-François : Le panorama illustré de la fantasy et du merveilleux

→ Je n’ai pas résisté : « Le panorama illustré de la fantasy et du merveilleux » me tendait ses petits bras dodus (c’est tout de même une belle bête !) ; je voulais qu’il soit enfin mien. Après lecture de la chronique de Cornwall, j’ai été intriguée au point d’acquérir le nouveau livre de Claire North. J’ai déjà lu Phare 23 de Hugh Howey, et je peux te dire qu’il n’était pas pour moi.
* Paroles de « Au 31 du mois d’août », chanson paillarde ou… pour enfant selon les personnes.

Résultat : +3 nouveaux livres ; -6 lectures

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #73

31 août 2016 26 commentaires

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

En juillet, ce sont 2395 pages qui ont été tournées (dont 448 livres graphiques).
.
Là, je ne compte pas la lecture du premier-tome-paru-en-indépendant-que-je-possède-en-trilogie « La trilogie du Roi Kelson » de Katherine Kurtz car je fais ce que je veux. Ce qui veut dire, que bim, 1165 pages apparaitront dans le bilan de septembre, car – à l’heure où j’écris ces lignes – je sais que j’en finirai la lecture début du mois prochain (oui parce que c’est une lecture commune).
.

Bon, si on se concentre sur juillet, on peut dire qu’il y avait du soleil et des nanas dadadirladada : des barbecues, des copains, du bon graillage, des anniversaires en pagaille, du sniffage de neveu-presque-tout-neuf, du jeu. Et parfois, tout en même temps.
.

Avec un peu plus d’intérêt – pour vous – je vous dirais que j’ai testé une nouvelle escape room, le cachot du tavernier et que c’était trop bien. Que j’ai testé Seasons, un jeu de société, que j’ai rerererererererererererererererevu Constantine (mon film préféré) <3, que j’ai repris la lecture commune de l’œuvre de Katherine Kurtz avec Eirilys et que je n’ai pas beaucoup avancé dans ma saga de l’étéAutremonde de Tad Williams.
.

Ma codétenue de défi, Valériane avait réalisé une bonne pioche dans ma pile à lire avec La fontaine pétrifiante de Christopher Priest.

.

Itsi bitsi petites acquisitions :
¤ CHEVALIER Chloé : Récits du Demi-loup – Les Terres de l’Est, tome 2
¤ KING Stephen : Misery
¤ RENNER Benjamin : Le grand méchant renard

→ J’ai adoré Les Terres de l’Est mais j’ai laissé tomber le livre audio « Misery » de Stephen King car sa découverte était trop proche de mon aventure avec « D’après une histoire vraie » de Delphine de Vigan (et bon, ça me plombait un peu le moral). « Le grand méchant renard » de Benjamin Renner ne m’appartient pas, c’est un cadeau d’anniversaire offert à mon amoureux, mais ça tombe bien, il était aussi dans ma liste d’envies !
Résultat : +3 nouveaux livres ; -9 lectures

. Lire la suite…

Rond de Sorcière #18

4 mars 2012 53 commentaires

.

Le Rond de Sorcière est une nouvelle forme d’avis sur mes lectures : mensuellement, je vous ferai découvrir toutes les livres lus. Je me suis rendue compte qu’il m’était impossible de tout chroniquer et j’avais une frustration certaine de ne pas vous parler des petits trésors que je découvre. Un Rond de Sorcière, c’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Mais non, je n’ai absolument aucun retard pour vous parler de mes lectures de décembre 2011, voyons. Si cette période s’avère propice à l’engloutissement de petits gâteaux hypra-caloriques, il n’en va parfois pas de même pour les activités livresques. Heureusement, la quantité ne prévaut pas sur la qualité. Je suis donc sauvée.
.

.

Science-Fiction, Fantasy, Fantastique
.

Narcogenèse – Anne FAKHOURI
Plaisir de lecture Livre à découvrir
J’avais été totalement subjuguée par “Le Clairvoyage”, j’attendais alors avec impatience la sortie de ce nouveau roman (dont la magnifique couverture est signée Xavier Collette). J’ai eu quelques difficultés avec la construction de l’histoire qui m’a semblée un peu floue et m’a parfois perdue. L’intrigue est tout de même assez bien tenue… jusqu’à nous réserver des surprises que je n’ai pas vu venir. La plume nous fait frissonner et c’est grâce à elle que le défaut cité m’ait apparu comme mineur.

.

Chronique du soupir – Mathieu GABORIT
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
La chronique complète est à lire ICI.
La géographie magique sert magnifiquement bien un univers né tout droit de l’imagination débordante de Gaborit. Malheureusement, il se peut qu’il vous paraisse flou voire même inaccessible. J’ai trouvé par ailleurs les personnages trop superficiels pour qu’on s’y attache. L’idée de départ est originale mais l’ossature de l’histoire me semble trop fragile.

.

La bataille des rois (Le trône de fer, tome 3) – G.R.R. MARTIN
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut
La chronique complète est à lire ICI.
Cycle Le trône de fer.
Si la saga me plait dans son ensemble, il faut bien avouer que ce tome n’est pas celui que je préfère : les intrigues politiques m’ennuient et la géopolitique se met en place à une lenteur qui m’afflige. Même si c’est moins trépidant, on en apprendra davantage sur les personnages et Tyrion m’épate toujours autant.

.

Mécomptes de fées (Les Annales du Disque-Monde, tome 12) – Terry PRATCHETT
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
La chronique complète est à lire ICI.
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 8, tome 9, tome 11.
Voici un tome sympathique où j’ai retrouvé avec grand plaisir la clique des Sorcières. Dans ce tome, les contes de fées sont clairement mis à mal, et on rigole de ce qu’on lit. On attrape la première personne qui passe pour lui citer un voire plusieurs passages. Un style qui ne nous fait pas décrocher avant la dernière page et évidemment un excellent travail de traduction par Patrick Couton. Comme souvent, ce livre du Disque-Monde, c’est du bon et du très bon et j’en redemande encore.

.

La séparation – Christopher PRIEST
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
La chronique complète est à lire ICI.
De prime abord, j’ai été étonnée par la facilité de l’auteur à nous faire entrer dans son univers, à poser les bases historiques sans nous lasser (notamment quand il parle d’avions militaires). Les questionnements politiques ne sont pas rébarbatifs et les scènes de guerre en sont presque passionnantes. Priest utilise la gémellité des personnages principaux et tisse l’histoire avec intelligence. Les points de divergence entre notre réalité et cette uchronie sont intrigants. Je tiens tout de même à signaler que le roman m’a quelque peu troublée par sa fin laissée à l’interprétation de chacun.

.

Autremonde et L’ombre de la cité d’or (Autremonde, tomes 1 et 2) – Tad WILLIAMS
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Chronique complète
Si le premier tome est une relecture effectuée en novembre ; j’ai pris autant de plaisir que lors de ma première découverte. L’univers n’est finalement pas si loin de notre réalité : la webosphère (réalité virtuelle) s’est tellement étendue qu’il est plus facile d’évoluer en son sein que sur la terre ferme, notre quotidien. Au cours de ces deux tomes, le complot s’épaissit et nous avançons en même temps que nos personnages sur l’enquête principale, les intrigues secondaires et tous les indices. On y devine une trame complexe et à la hauteur de ce que nous attendons. L’auteur prend le temps de développer ses idées sans nous perdre dans des descriptions alambiquées : les personnages sont travaillés, à la personnalité crédible mais aussi bien campée. Je suppose que la saga doit souffrir de quelques détails techniques qui agacent certains lecteurs mais à vrai dire, je n’ai rien vu, je me laisse juste transporter.

.

.

Album & Comics SFFF
.

Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux – Alan LEE
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Si les croquis – qui sont pour moi tellement détaillés qu’ils se définissent plutôt comme « illustrations » – prennent la part belle de tout ce cahier ; il n’en demeure pas moins que ce sont les écrits qui ont encore plus retenus mon attention. Alan Lee ne se contente pas de nous présenter platement son travail sur le Seigneur des Anneaux (pour l ‘édition illustrée de l’œuvre ou le travail avec Peter Jackson) mais nous entraine au cœur même de ses soucis de représentation, son travail quotidien, ses difficultés à représenter tel peuple ou lieu et de nous conter aussi pourquoi il aime cette œuvre et a posteriori ce qu’il a préféré faire.

.

… Faut y aller et Hérogasme (The boys, volumes 7 et 8) – Garth ENNIS
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
Tome 6.
J’apprécie toujours autant de suivre cette team spéciale qui souhaite faire la peau aux super slips héros. Le tome 7 nous en apprend davantage sur ces héros contrairement aux volumes précédents. Le tome 8 quant à lui, est un cross-over. J’aime qu’on suive l’intrigue, de découvrir que tout n’est pas rose, même entre ces modèles de la société qui se veulent tous solidaires. Les retournements de situation sont assez époustouflants. Notons qu’on ressent tout le plaisir de Ennis et McCrea à s’en donner à cœur joie sur le tome 8.

.
.

Bande dessinée
.

La Condition des crabes (La marche du crabe, volume 1) – Arthur DE PINS
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Aucun des projets de De Pins que j’ai pu découvrir ne m’a déçue et celui-ci ne déroge pas à la règle. J’apprécie toujours autant son trait et le découpage scénaristique. Si on pense le pitch un peu maigrelet, on se rend compte que l’auteur arrive à nous tenir jusqu’au bout de la bande-dessinée. De l’humour en bulle, de la philosophie un peu piaillarde mais qui donne le sourire. Le but recherché est atteint.

.
.

Enregistrer

Enregistrer