Accueil > HAWKINS Scott > HAWKINS Scott – La Bibliothèque de Mount Char

HAWKINS Scott – La Bibliothèque de Mount Char

.

Couverture du livre La bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins.
Titre
: La Bibiothèque de Mount Char
Auteur : Scott Hawkins
Plaisir de lecture Livre sympa
Lire les premières pages

.

Douze jeunes bibliothécaires ne peuvent plus rejoindre leur fief, dans la ville de Garrison Oaks. Une force surnaturelle semble créer une barrière invisible et impalpable. Sous la tutelle de Père jusqu’alors, ils doivent enquêter pour connaître la raison de sa disparition.

.

 

..

L’intrigue est bien plus profonde que ce que pourrait laisser supposer le quatrième de couverture (et mon synopsis). On se trouve en présence d’un thriller surnaturel, d’une histoire fantastique avec une dimension mythologique. L’apparence de simplicité est bien trompeuse.
.

12 enfants ont été recueillis par l’homme qu’ils nomment Père. Appelés « bibliothécaires », chacun d’entre eux doit se consacrer à son domaine d’études. Les catalogues sont hétérogènes : l’art de la guerre, la médecine, le règne animal, les mathématiques et les langues entre autres. Toute tromperie par un adolescent – intérêt pour un autre domaine que le sien, apprentissage non assidu – entraine de lourdes représailles.
.

On rencontre pour la première fois la protagoniste Carolyn : après l’arrêt d’une voiture sur le bas-côté, elle grimpe à toute allure le talus, dans une tenue ensanglantée. Sa présentation est aussi surprenante que les personnes sont hors normes.

Carolyn semble vulnérable, fragile mais aussi énigmatique. Un véritable paradoxe se crée entre ses forces et ses faiblesses et ce qui nous rend très curieux à son égard. Dans l’ensemble, ces jeunes sont devenus des adultes décalés et même sauvages, violents et sans morale.

.
Aux premiers mots, j’avais l’impression qu’un monde en upside down se dessinait : un univers connu mais dans une dimension totalement différente ; comme si ces jeunes vivaient à notre époque mais sur un autre fil alternatif. Si le monde ne semblait pas se rendre compte de leur présence, ils semblaient pouvoir circuler d’un espace-temps à l’autre. Ce n’est pas le cas de cette histoire mais c’est pour vous montrer la force de la dissonance pour moi. « Qu’est-ce qui râpe ma compréhension de cet univers ? La construction ? Son fonctionnement ? »

.
.

Autant vous dire que ce livre a été pour moi un coup d’éclat ! Un page turner qui a envoyé de l’adrénaline en abondance à mon cerveau. La tension a très bien fonctionné sur moi.
.

L’appréhension du système éducatif a accéléré mon palpitant : le mode opératoire de Père, les règles tacites des adoptés qui doivent apprendre exclusivement leur catalogue, les tests passés sur les apprenants, la vision des non vivants et du monde actuel. Rien que d’y penser, j’ai quelques frissons.
.

J’aimerais noter, là, bien en évidence : l’horreur attend au coin des pages. Il y a quelques scènes cruelles et particulièrement glauques. Mais aucune de celles-ci n’est gratuite ni bancale.
.

L’auteur maintient le lecteur avec un degré de suspense assez fort et éparpille ses indices. C’est un puzzle : il faut assembler les pièces, mais avant ça, il faut les trouver et surtout appréhender leur forme (un peu comme si vous aviez les yeux bandés).
.

L’auteur prend extrêmement soin de tout éclairer au fur et à mesure ; on peut se laisser porter. Ceci dit, le dernier tiers du roman a été trop halluciné pour moi et j’ai décroché (Après la visite au petit cabinet médical pour ceux qui l’ont déjà lu). J’en suis presque agacée, car vraiment, j’aurais voulu l’aimer jusqu’au bout tant il m’a emportée sur une majorité de pages.
.

La fin semble télescopée par les seules envies/besoins de l’auteur « Moi, ça me ferait plaisir de mettre cet élément et celui-là ensemble, même s’ils ne vont finalement pas trop bien ensemble ». Le final s’enclenche à la perfection après des scènes qui s’étirent et s’étiolent à mes yeux.
.

Ceci dit, le récit maintient une cohérence dans son tort ensemble et j’ai aimé la profondeur du complot vis-à-vis des conséquences pour tous les impliqués.

.
.

Fan art autour du livre La bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins

.

————————————————————————~*

.

BlackWolf (Blog-O-Livre), Gromovar (Quoi de neuf sur ma pile), Le culte d’ApophisLutin82 (Albédo), Olivia Lanchois (Lectrice hérétique)Sandrine BM (Mes imaginaires), Sylvie (Cunéipage)Un papillon dans la Lune sont aussi aller observer le taureau en bronze poli.

.

Illustrations : #01 Covertart par Jian Guo ; #02 par 鲨鱼丹 (SharksDen)

.

  1. 12/12/2017 à 13:01 | #1

    Je me rends compte que plus je lis de critiques sur ce roman, plus j’ai envie de m’y frotter ! Et la tienne ne fait que renforcer ma curiosité, surtout après l’imparable argument : « l’horreur attend au coin des pages ». Mais je note aussi que tout n’a pas été parfait ^^ Merci 🙂

    • Acr0
      12/12/2017 à 22:01 | #2

      Tantantan ! J’espère qu’il te plaira 😉

  2. 12/12/2017 à 18:08 | #3

    Aha!
    Je vois que toi aussi ce livre t’a marquée avec cette folie!
    C’est assez particulier effectivement! 🙂

    • Acr0
      12/12/2017 à 22:01 | #4

      Particulier et terriblement accrocheur !

  3. 14/12/2017 à 07:32 | #5

    Dommage cette fin après tout ce que tu as annoncé. Ça a dû être frustrant.

    • Acr0
      19/12/2017 à 21:41 | #6

      Pour moi en particulier, oui ; mais je pense que cette fin plait à une majorité. C’est une question de goûts. Alors dans l’absolu, ce n’est pas bien grave 😉

  4. 16/12/2017 à 18:30 | #7

    Si la couverture m’aurait fait prendre le livre, le résumé me l’aurait probablement fait reposer. Ta critique, en revanche, me l’a fait ajouter à ma wishlist, malgré le petit bémol sur la fin. Bien envie de voir ça par moi-même 🙂

    • Acr0
      19/12/2017 à 21:42 | #8

      Quelles montagnes russes de la décision 😉

  5. 16/12/2017 à 19:05 | #9

    A force de lire des avis partout je suis de plus en plus intriguée. Faudra que j’y jette un oeil quand même ^^

    • Acr0
      19/12/2017 à 21:44 | #10

      Si on continue à t’intriguer et non pas à te lasser, c’est bon signe : j’espère que ta curiosité sera récompensée.

  6. 18/12/2017 à 15:51 | #11

    Je le note dans ma wish list :).

    • Acr0
      19/12/2017 à 21:45 | #12

      C’est un bon début 😀 Ta wishlist est grande ?

  7. 09/01/2018 à 22:06 | #13

    Il me tente bien ce livre!
    Mon chroniqueur belge préféré en avait parlé dans une émission, et je l’avais déjà noté aussi 🙂
    ton avis confirme cette envie 🙂

    • Acr0
      12/01/2018 à 19:29 | #14

      C’est vrai que tu m’avais déjà dit que tu étais tentée alors que je ne l’avais pas encore attaqué. Je suis contente que mon avis n’a pas biaisé ton envie.

  8. 16/01/2018 à 13:37 | #15

    Oui non, tu es pas trop enflammée, pas trop déception non plus.
    Il semble valoir la peine 🙂

  1. 12/12/2017 à 21:12 | #1
  2. 31/12/2017 à 11:10 | #2