Accueil > HENRY Loïc > HENRY Loïc – Les océans stellaires

HENRY Loïc – Les océans stellaires

.

les-oceans-stellaires-loic-henryTitre : Les océans stellaires
Auteur : Loïc Henry
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
.

Luu Ly est une professionnelle prometteuse, elle a déjà trouvé un Seuil. Propulsée par ce premier succès, elle recherche de nouveau un passage entre planètes, caché au fond des mers. Elle pourra ainsi le vendre à l’un des clans rivaux : la Fédération, la Ligue et l’Empire. Sa prochaine mission l’entraine bien plus loin qu’elle ne l’imaginait et les négociations avec les autres individus risquent d’être rudes.
.
.

Avec de tels titre et couverture – par Benjamin Carré – l’œil s’arrête immédiatement sur ce livre ; à bon droit.

Tout de go : j’ai du mal avec l’exploration spatiale qu’on désigne sous le terme de « space opera ». Je me suis laissée tentée par ce titre encouragée par son ouverture au public jeune (adulte).
.

Luu Ly, héroïne indépendante et sûre d’elle nous entraine dans un voyage qui se fait… sous l’eau. Nous découvrons les abysses océaniques par ses yeux. On rencontrera aussi Lontxo et Anneke qui possèdent un don ; et d’autres personnages encore.
.

Ce récit d’aventure propose une structure narrative bien pensée et riche de détails. Le rythme de l’intrigue m’a déstabilisée par des premiers chapitres un peu obscurs et des ellipses que je n’ai pas toujours assimilées.
.

Bien que je n’aie pas su me représenter certaines scènes, j’ai apprécié la thématique générale de découvertes majeures et des conséquences sur une société entière. L’ambiance mystique m’a particulièrement plu. L’auteur propose un récit mature mais j’aurai aimé qu’il aille plus en profondeur car cette histoire aurait pu nous proposer des péripéties fastueuses.

.

Marque page et lecture Les océans stellaires de Loïc Henry

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron : La série « Le guide du voyageur galactique » de Douglas Adams où il est question d’exploration spatiale et aussi d’eau  (mais que les dauphins quittent) (toute une histoire)

.

May (The books Howl) a aussi retenu sans respiration à bord du vaisseau de Luu Ly.
.

 

  1. 26/01/2017 à 10:11 | #1

    C’est vrai que la couverture est très belle, et j’aime bien les éditions Scrineo, ils dénichent de belles choses.

  2. 26/01/2017 à 17:25 | #3

    La couverture m’attire aussi. Merci pour la découverte Acr0. 🙂

  3. 28/01/2017 à 11:18 | #5

    C’est important de noter que c’est un récit mature car la couverture le placerait plutôt en littérature jeunesse…
    Peut-être un élément à revoir pour cette collection censée présenter des récits adultes (c’est un peu le même problème avec le roman de Laurent Genefort)…

    • 28/01/2017 à 23:20 | #6

      A première vue, j’imagine que cela doit être une question épineuse pour construire collection et message quand la cible peut être divisée en deux persona. Heureusement que les conseils d’autres lecteurs peuvent nous aider, toi et moi dans notre quête du bon livre 😉

  4. 28/01/2017 à 23:18 | #7

    Ha bah pour le coup, Je me demandais aussi s’il s’agissait d’un roman jeunesse.
    Je suis friand de Space op, du coup Je note 🙂

    • 28/01/2017 à 23:21 | #8

      Ah je serai curieuse d’avoir ton retour ! Pour voir si le livre peut plaire à des passionnés de space opéra 🙂

  5. 29/01/2017 à 13:23 | #9

    J’ai bien envie de le lire, celui-là ! 🙂 Merci pour ta critique.

  6. 29/01/2017 à 20:16 | #11

    Je suis justement en plein space opera, un genre que j’affectionne ! Du coup, ce titre m’interpelle ! Son côté (jeune) adulte me reposera des grosses machineries SF que j’aime décortiquer de temps à autres ^_^ Merci 🙂

    • 30/01/2017 à 18:08 | #12

      Ah c’est vrai qu’il est plus soft sur cet aspect-là ; j’espère qu’il pourra te plaire.

  1. 26/01/2017 à 11:20 | #1
  2. 13/02/2017 à 19:06 | #2