Accueil > HAUCHECORNE Anthelme > HAUCHECORNE Anthelme – Journal d’un marchand de rêves

HAUCHECORNE Anthelme – Journal d’un marchand de rêves

.

Couverture du livre Journal d un marchand de reves Anthelme HauchecorneTitre : Journal d’un marchand de rêves
Auteur : Anthelme Hauchecorne
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Lire les premières pages
.

Walter Krowley est victime d’un accident et accède alors à autre univers, un pendant du nôtre. Il découvre la ville de Doowylloh, peu accueillante : le Gouverneur et sa Garde de nuit, les Outlaws et le trafic de sable. Éveil, Ever… son cœur balance.
.
.

Deux hypothèses expliquent votre présence ici. Soit vous avez un marchand de sable parmi vos ancêtres, soit vous avez rêvé trop fort. Les artistes sont fréquemment sujets à pareils incidents. Peu importe, vous avez en vous le potentiel d’un grand Rêveur.

.
.

Mais que se cache derrière ce titre poétique ?

journal-d-un-marchand-de-reves-anthelme-hauchecorne-premiere-pageUn monde loufoque et onirique : comme toujours, Anthelme Hauchecorne nous fait bénéficier de sa formidable imagination et on entre de plain-pied dans chacun de ses univers. Comme pour ses livres précédents, le récit est mené d’une main de maître.
Walter, le narrateur est un peu tête à claques et grâce à lui, on rencontre une belle brochette de personnages : Banshee, Butch, Hope, John Doe et ma préférée, Spleen.
.

Ce monde se nourrit de beaucoup d’éléments : une influence western, saupoudré de conte initiatique, un brin de rêve américain et du steampunk, aussi. Les nombreuses références littéraires et cinématographiques viennent émailler l’environnement. L’ambiance est sombre, voire glauque. Le monde des rêves est peuplé d’automates ; les descriptions sont soignées. J’ai apprécié les ajouts fantastiques comme la présence des Outlaws, l’existence du Ça et le concept d’Éveil et d’Ever.

.

Ce récit présente une narration à la première personne du singulier et se compose toujours d’une pointe d’humour. L’intrigue est bien rythmée car les 560 pages se dévorent en une seule bouchée. C’est un roman d’aventure et de soi (les amours, l’égo, les vices de l’homme) ; et la recette aux multiples ingrédients prend. J’aime cet univers des songes que referme un objet-livre à la couverture réussie. L’histoire est propre, fluide et élégante : un plaisir à découvrir (comme à chaque nouvelle parution d’Anthelme Hauchecorne). Le récit est à découvrir à partir de 14 ans.

.
.

citations-journal-d-un-marchand-de-reves-anthelme-hauchecorne

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Non-Citoyens Rêveurs et Poltrouilles
.

Dans le chaudron :
Autres livres d’Anthelme Hauchecorne
¤ Le Carnaval aux Corbeaux
Logo Lecture Equitable¤ Âmes de verre

.

Et hop, cela faisait longtemps, je dégaine le logo de la lecture équitable ; pour tout savoir sur ce logo, suivez le lien pour un billet d’explication.

.

Book en stock (Dup), Les lectures de Mariejuliet, Les carnets de lecture d’une Livropathe (Strega), Un brin de lecture (Karline), ont aussi été ravies de découvrir le Ça de Krowley.

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements
  1. 17 novembre 2016 à 22:19

    difficile à décrire, hein?

  2. 18 novembre 2016 à 10:19

    Steampunk allié de Gaiman ?
    Ta critique me donne furieusement envie de le lire!

    • 21 novembre 2016 à 13:12

      Je n’ai pas compris « Steampunk allié de Gaiman ? » J’espère que tu prendras plaisir à découvrir ce livre alors 🙂

      • 21 novembre 2016 à 14:56

        Dans ta critique, j’ai la sensation que le livre possède à la fois une nuance steampunk et quelques nuances chères à Neil Gaiman.

        • 29 novembre 2016 à 08:25

          Je ne connais pas assez les écrits de Neil Gaiman pour te le certifier 😉

  3. 18 novembre 2016 à 13:25

    Je sais pas trop si ce genre de bouquins pourrait être ma came mais en tout cas la couv est super belle.

    • 21 novembre 2016 à 13:14

      Je ne saurai le rapprocher d’un autre livre pour te donner une idée de l’ambiance et de l’intrigue.

  4. 22 novembre 2016 à 13:40

    Encore un avis positif, ça ne m’étonne pas ; j’ai hâte de le lire (^-^)

    • 22 novembre 2016 à 19:33

      Zou, « au boulot » !

  5. 27 novembre 2016 à 19:40

    La couverture était déjà un appel…, Mariejuliet est ensuite passée par là…, et maintenant toi !!! C’est un véritable complot ;D

    • 29 novembre 2016 à 08:26

      Nous sommes de viles blogueuses !

  6. 1 décembre 2016 à 21:22

    Il a l’air tentant. J’avais déjà jeté un oeil sur âme de verre, mais je pense que je n’étais pas complètement convaincue que ça me plaise.
    Ici ça me parle plus je pense. Note pour plus tard 🙂

    • 5 décembre 2016 à 08:27

      Ah, Âmes de verre est aussi un très bon livre ! Mais il s’agit d’un premier tome dans la suite n’est pour l’instant pas prévue.

  1. 17 novembre 2016 à 22:14
  2. 17 novembre 2016 à 22:15
  3. 18 novembre 2016 à 09:45
  4. 23 novembre 2016 à 20:18
  5. 30 novembre 2016 à 09:52
  6. 31 décembre 2016 à 10:01

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :