Accueil > NAIFEH Ted > NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4

.

courtney crumrin et les effroyables vacancesTitre : Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
Auteur : Ted NAIFEH
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 5, tome 6 ; hors série 1, hors série 2
Rencontre avec Ted Naifeh en dédicace

.

Aloysius Crumrin décide de partir en voyage et en emmène avec lui sa petite nièce. Ils réalisent une première escale en Roumanie où certains êtres ont faim d’amour : entre le cœur et la raison, les personnes balancent. Mais d’autres ont les idées bien ancrées, trop peut-être. En Allemagne, Courtney fait la connaissance d’un jeune homme dont le regard la bouleverse… elle se laisse doucement séduire par lui mais bien au risque de sa propre vie.
.
.

)°º•. Les Crumrin rendent visite à Alexi Markovic, ami de l’oncle, sa fille Magda et son futur genre Petru. Courtney part en vacances et change d’environnement. Tu penses bien que jouer la touriste à prendre des photos lui va cinq minutes, mais très vite ce qu’elle aime, c’est le potin. Elle se mêle toujours de ce qui ne la regarde pas, surtout de ce qui ne la regarde pas.  Parlons franchement, Courtney est une fouineuse : elle est pleine de cynisme dans ses propos et elle ne mâche pas ses mots « il a l’empathie émotionnelle d’un charançon ».
.

Les gens du voyage sont déjà rejetés mais les rumeurs qui courent sur leurs comptes ne vont pas aider à l’affaire. Les scènes se déroulent dans une Europe centrale très superstitieuse où seul le christianisme fait loi. Nous entendons parler de comptes-rendus de lycanthropie, de chasse infructueuse et d’un conte célèbre de la contrée. Le ton est donné : Courtney se jette immédiatement dans la gueule du loup.

.

courtney crumrin et les effroyables vacances 04
.
.

)°º•. J’apprécie toujours autant le personnage principal par lequel Ted Naifeh dresse la place de l’enfant-sorcier, ici entourée davantage encore des mythes et des contes populaires… mais en sont-ils vraiment ? L’auteur propose une belle variation autour de thèmes, il apporte sa propre vision tout en laissant le lecteur s’y faire une place. Le fantastique n’est pas merveilleux mais bien dangereux.
.

La place du Mal et du Bien n’est plus si tangible. Les créatures surnaturelles ne sont pas foncièrement les plus méchantes. Les relations entre l’oncle et la nièce deviennent conflictuelles : cela rajoute du poids à la tristesse ambiante de ce tome. Ted Naifeh présente deux personnages sentimentalement blessés et pas de fin heureuse. Le passage des personnages les rattrape, la solitude se fait de plus en plus pesante.  Courtney écoute aux portes des secrets d’Aloysius et y apprend ses sacrifices. De plus grandes forces sont en mouvement en on sent ce combo à la dérive.  L’auteur nous rend chaque personnage attachant à sa façon.
.
.

)°º•. Comme toujours, il existe une excellente synergie entre contenu écrit et illustrations : ils forment un tout cohérent, avec de la profondeur. Le travail d’orfèvre sur les dessins est à noter. Bien que la parution « couleur » de la série continue, je vous avoue que ma préférence va totalement au noir et blanc qui sait sublimer cette histoire et créer une richesse de sensations : clairs-obscurs, angles des corps, éclairage très particulier des objets et des personnes. Notons que l’apparition des bulles noires comme à chaque fois, n’est pas signe d’un avènement optimiste.

.
.

« Courtney Crumrin et les effroyables vacances » nous entrainent en Europe centrale où Courtney se fourre encore dans de mauvaises situations, où Aloysius l’en extirpe in extremis. Malgré leurs intérets communs, ils s’enfoncent tous deux dans leur solitude et il est parfois bien difficile d’avancer au regard de son passé. Du même calibre que les trois tomes précédents, celui-ci propose la même finesse d’illustrations pour nous entrainer toujours plus loin dans un univers soigné.

.

courtney crumrin et les effroyables vacances 01 courtney crumrin et les effroyables vacances 02

courtney crumrin et les effroyables vacances 03
.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et les Choses de la nuit, tome 1
¤ Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2
¤ Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série
¤ Gloomcookie
¤ Rencontre avec Ted Naifeh

.

Souvenir de lecture : Avoir le cœur en peine avec-pour les personnages.

.

Mercredi Bd Fantastique.
Cette lecture est une participation aux Mercredis Fantastiques en collaboration avec Mango, dans le cadre du challenge Halloween.

.

.

Le livroblog (Hilde), Mes lectures de l’imaginaire (Olya), My Lou Book, Sous le feuillage (Laël) ont aussi joué une partie d’échecs avec lui.

CITRIQ

.

  1. 03/10/2013 à 08:06 | #1

    Je l’ai notée hier ! j’aime la couverture. Mais c’est dommage que cela ne soit pas colorisé.

    • 04/10/2013 à 10:14 | #2

      Sacrilège ! Je préfère largement en noir et blanc, cela rajoute de la tensions. En couleurs, je trouve que cela gomme un peu l'ambiance...

  2. 03/10/2013 à 09:03 | #3

    Je manquais justement d’idées pour choisir des BD sur le thème du mois. Cette série que je découvre aujourd’hui tombe par conséquent très bien: je pense aussi qu’elle pourrait me plaire vu les caractères des deux personnages. Merci de ta participation!

  3. 03/10/2013 à 10:32 | #5

    J’avais passé un bon moment de lecture avec ce quatrième tome. Je vais peut-être tout relire avant de passer à la chronique du dernier tome. J’aime beaucoup l’univers de Courtney Crumrin et ses graphismes en noir et blanc, la parution couleur ne me tente pas du tout, même après l’avoir feuilletée.

    • 04/10/2013 à 10:16 | #6

      Les histoires passent très bien malgré de nombreuses relectures. C'est vraiment une saga coup de cœur pour moi :) Moi non plus je n'ai pas du tout été séduite par la couleur :/

  4. 03/10/2013 à 19:37 | #7

    A la bibli les BD en noir et blanc ont du mal à sortir (à part les mangas), du coup j’achète l’édition couleur ! Mais je me demande si je ne vais pas m’acheter toute la série en noir et blanc pour moi (c’est le manque de place qui me freine) !

    • 04/10/2013 à 10:17 | #8

      Ah c'est dommage... La saga se compose de six tomes et de deux hors série (plus fins) mais c'est sûr qu'il faut leur prévoir un petit bout de bibliothèque.

  5. 04/10/2013 à 13:14 | #9

    Je suis très, très tentée !!! 🙂

  6. 04/10/2013 à 21:21 | #11

    Je l’ai lu aussi pour le mercredi fantastique 🙂 Contrairement à toi je n’ai pas tout l’historique pour apprécier l’évolution, j’ai découvert la série avec ce tome mais cela ne m’a pas gênée et je me suis régalée avec le scénario très riche, même si je suis moins séduite que toi par les illustrations (je comprends bien toutefois ce que tu dis sur le clair obscur etc…).

    • 05/10/2013 à 17:48 | #12

      Oui la lecture du tome 4 peut être faite indépendamment des précédents... tu pourras peut-être un peu mieux comprendre la peine de Courtney.

  7. 06/10/2013 à 17:20 | #13

    Merveilleuse jusqu’au bout cette série, elle va me manquer la petite Courtney! Je me console, il me reste encore un hors-série à découvrir 🙂 Très chouette la déco de ton blog, félicitations!

    • 09/10/2013 à 21:56 | #14

      Bon, nous avons déjà six tomes et deux hors série, c'est pas mal !

  8. 27/10/2013 à 11:20 | #15

    Je me réjouis de continuer cette série! (Découverte ici même en plus 🙂 )

  1. 30/11/2013 à 09:26 | #1
  2. 26/12/2013 à 09:18 | #2
  3. 31/12/2013 à 17:57 | #3
  4. 08/10/2014 à 11:28 | #4
  5. 08/10/2014 à 11:29 | #5
  6. 08/10/2014 à 11:29 | #6
  7. 09/10/2014 à 19:01 | #7
  8. 09/10/2014 à 19:02 | #8
  9. 05/11/2017 à 11:18 | #9