Accueil > NAIFEH Ted > NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2

.

Titre : Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers (Courtney Crumrin, tome 2)
Auteur : Ted NAIFEH
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon

.

C’est la rentrée des classes avec comme nouvelle professeur Mme Crisp ; ce qui n’est pas du tout au goût de Courtney Crumrin. Elle préférerait potasser les arts occultes plutôt que d’apprendre l’Histoire américaine. Malheureusement, on ne lui a pas demandé son avis : Mme Crisp souhaite intégrer Courtney au monde réel avant qu’elle ne se renferme de trop. Dans le même temps, a lieu l’assemblée des Sorciers à cause de la réapparition de Tommy-le-décharné et de tout ce qui en découle.

.
.

)°º•. Dans ce tome, nous recroisons certains personnages, nous faisons la connaissance de nouvelles créatures et même des environs avec notamment Radley Hall, ce bâtiment blanc qui a toujours fait partie du décor, autour duquel ne semble entrer et sortir personne. Quel qu’il soit, aucun des personnages n’est neutre : tant au niveau physique que dans son comportement.
.

Courtney Crumrin se plait finalement à Hillsborough, grâce à l’environnement qui lui convient. Elle se rend compte qu’il vaut mieux être dans les petits papiers de l’Oncle Aloysius.  Nous sommes toujours aux balbutiements de la relation entre l’ongle et la petite fille… et on veut toujours en savoir plus ! Par contre, Courtney n’est pas franchement ravie de connaitre son nouveau professeur Mme Crisp, qu’elle considère à première vue comme un véritable casse-pied.
.

Nous croisons également d’autres sorciers, ayant ainsi la confirmation de leur existence. Et évidemment, nous rencontrons… Tommy le Décharné qui est le pire hobgobelin qui soit : appelé aussi le Décharné aux os ensanglantés, il peut atteindre n’importe quelle cachette, il peut se glisser dans le plus petit coin ; ses doigts peuvent remonter les tuyaux d’écoulement. Nous rencontrons aussi le Feu Elfe, mais je vous laisse la surprise quant à son identité.

.
.

)°º•. J’apprécie toujours autant ce trait vif et ces grands aplats noirs. Les expressions des personnages sont très poussées et mordantes de vérité. En plus des ombres omniprésentes, on se rend compte qu’en une seule case, beaucoup de choses peuvent passer entre l’auteur et le lecteur.
.

On lit le livre pour l’histoire puis on le relit pour les dessins, inéluctablement.
.

.
.

)°º•. Contrairement au premier volume qui proposait 4 chapitres pour 4 petites histoires ; ici nous sommes plutôt dans la configuration d’une seule histoire découpée en 4 chapitres. On entre dans le cœur  du sujet.
.

Je suis toujours enthousiasmée par les aventures de Courtney Crumrin et je prends plaisir à entrer dans l’univers personnel de Naifeh. Ce récit est une leçon d’humanité : on comprend que les sorciers ont autant de mauvaises idées que les humains et que les créatures fantastiques ont des motivations plus que douteuses.
.

Le découpage soigné permet d’intégrer beaucoup de suspense. Il n’y a pas de censure et nous avons même le droit à quelques mots de langage châtié. Le scenario n’est pas édulcoré et on assiste même à la vengeance de Courtney. Décidément, on ne joue pas impunément avec la nécromancie.

.
.

Avec « Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers », nous entrons dans le quotidien fantastique de Hillsborough où sorciers, humains et créatures fantastiques se valent sur l’échelle de l’horreur. Les ambitions nourries par les uns plombent les autres et l’équilibre ne semble pas se rétablir aussi vite que nous l’aurions espéré. C’est un véritable plaisir de partager la vie et… les affaires de Courtney.

.
.

)°º•. Biographie
Je ne peux cette fois, que vous partager la biographie qu’on retrouve en fin de livre, écrite par lui-même.
« Ted Naifeh est un appétissant et assez beau morceau de mec, heu, de mortel entrant à peine dans sa troisième décennie ici-bas. Il est installé à San Francisco, où les choses de la nuit ne se distinguent désormais plus des humains, et c’est comme ça qu’il les aime. Ted a gagné sa vie en chroniquant les vies de toutes sortes de choses à la fois sombres et belles ».
Son site

.

   

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et les Choses de la nuit, tome 1
¤ Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière, tome 5
¤ Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série
¤ Gloomcookie
¤ Rencontre avec Ted Naifeh

.

Souvenir de lecture : Faut-il apprécier ou non sa sainte Horreur ?

.

Olya (Mes lectures de l’imaginaire) a aussi adoré ce deuxième volet ; Edelwe (Lectures et Farfafouilles), Lael (Sous le feuillage) Mo’ (Bar à bd), Munin (Hu&Mu) vous parlent de l’intégrale réunissant les trois premiers tomes ; JainaXF vous touche quelques mots sur les quatre premiers tomes.

CITRIQ

.

.

Et encore une petite participation pour le Challenge Halloween.

.
.

  1. 02/11/2012 à 20:05 | #1

    Oui tu me fais toujours autant rire dans tes commentaires, et je t’avouerais, comme ça un peu la honte tout de même, que je ne prends les « Damnés » que pour les couvertures, un premier tome sympa, la suite… décevante. Mais malgré tout (oui je m’acharne, ou je suis sado je ne sais pas encore…) je veux savoir la fin.
    Hush Hush je n’ai lu que le premier… avec un avis mitigé… mais je pense me faire la série quand même… Toujours un plaisir de te lire.

    • 04/11/2012 à 14:06 | #2

      Juste pour la couverture ? Shame on you ! Bon, je suis contente que tu ne prennes pas mal mes commentaires, j'aime bien te taquiner ;)

  2. 07/11/2012 à 21:31 | #3

    Tu l’as relu récemment, ou c’était une vieille chronique que tu as remontée ? Ou relecture + article dans la foulée ? 🙂

    Je pense qu’un jour je me ferai plaisir et m’achèterai l’intégrale, parce que c’est le genre de BD que je prendrai plaisir à relire.
    Sinon, j’avais vu à la librairie qu’ils ont réédité le premier tome en petit format.

    • 08/11/2012 à 14:32 | #4

      C'est une relecture avec article dans la foulée :) Etant donné que tu suis fidèlement mon blog, je pense que tu n'aurais pas loupé la chronique ^^ Apparemment le petit format... est en couleurs !

  3. 08/11/2012 à 09:52 | #5

    Comics dont je suis fan. Et pas le seul apparemment, ça fait plaisir ^^

    • 08/11/2012 à 14:33 | #6

      De Naifeh, j'ai beaucoup moins accroché à Gloomcookie, par exemple.

  1. 02/11/2012 à 14:22 | #1
  2. 02/11/2012 à 14:24 | #2
  3. 02/11/2012 à 14:24 | #3
  4. 02/11/2012 à 14:29 | #4
  5. 11/11/2012 à 19:35 | #5
  6. 12/11/2012 à 10:35 | #6
  7. 12/11/2012 à 10:52 | #7
  8. 04/01/2013 à 08:15 | #8
  9. 28/01/2013 à 19:38 | #9
  10. 24/10/2013 à 22:15 | #10
  11. 26/12/2013 à 09:18 | #11