Accueil > ROTHFUSS Patrick > ROTHFUSS Patrick – Chronique du tueur de roi ~ La peur du sage, tome 2

ROTHFUSS Patrick – Chronique du tueur de roi ~ La peur du sage, tome 2

.

La peur du sage tome 2 partie 1 RothfussLa peur du sage tome 2 partie 2 RothfussTitre : La peur du sage (Chronique du tueur de roi, tome 2 ; 1ère et 2ème parties)
Auteur : Patrick ROTHFUSS
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Au comptoir de la taverne La pierre levée, Kvothe entame en cette deuxième journée, le récit de sa vie. Chroniqueur prend note de tous ces éléments, de la manière dont il les mène, qui font de Kvothe cette légende ou le symbole de la déchéance. Kvothe raconte ses péripéties à l’Université, les séances avec Elodin le maitre nommeur, les embrouilles avec Ambrose, la joie de retrouver son amie Auri, les sous-entendus avec Denna. Mais aussi ses journées avec Felurian, ses missions auprès du Maer, son périple pour retrouver des bandits tout comme son initiation aux coutumes des Adem. Tout ceci, et bien plus encore.

.
.

La peur du sage 01)°º•. Je serai très brève dans ma chronique du simple fait que cette histoire s’apprécie en la lisant directement dans le livre. Si je n’avais pas lu encore une seule page de ce tome 2, je n’aimerai pas trop en apprendre avant par le biais d’autrui (ouaiiis, j’suis comme ça, moi). Sachez tout de même qu’on entre de plain pied dans la vie de Kvothe : on apprend à connaitre ces gens qui font partie de son environnement, on vit en direct les rencontres de nouveaux personnages, on s’émeut – ou pas – à l’annonce de certains sentiments. Bref, on vit « Kvothe ».
.

On y retrouve évidemment Bast et Chroniqueur. Mais aussi Ambrose, Denna, Auri, les copains et Elodin ; la prêteuse sur gage, Devi. Kvothe va réaliser un « petit » tour grâce auquel on croise Maer et Bredon dans la province du Vintas, on entraperçoit Felurian, une fae ancienne ; en Ademre, on passe quelques temps auprès de Vashet, Sheshyn et Tempi.  On découvre aussi le jeu du Tak, le langage physique, et l’esprit du Lethani des Adem. C’est une multitude de nouvelles personnalités qui s’ouvrent à nous, j’ai aimé la profondeur des plus importantes, cette sensation de les côtoyer en vrai. La découverte de nouveaux us et coutumes, l’apprentissage de Kvothe piquent réellement notre curiosité.

.
.

La peur du sage 02)°º•. Il y a quelques mois – cet été – j’ai relu « Le nom du vent » premièrement car j’aime cette histoire, secondement, car certains passages m’étaient flous et je souhaitais pouvoir pleinement profiter de ma lecture du deuxième tome. Bien que le découpage français d’un tome VO en deux ait encore frappé, « La peur du sage » est une histoire des plus prenantes.
.

Par sa plume, Rothfuss nous fait voyager, nous découvrons de nouveaux lieux, coutumes, religion et cultures. C’est une vraie exploration que nous réalisons tant du côté des contes et légendes que de celui des formes de magie. J’ai été très intriguée par les coutumes sur les anneaux pour les invitations en province du Vintas et aussi très admirative quant à la création du langage des Adem. L’auteur m’a époustouflée et nombre de fois je me suis demandé comment de telles idées lui venaient à l’esprit.
.

Ce que j’apprécie le plus dans Chronique du tueur de roi, c’est sans aucun doute le fait que nous entrons réellement dans le quotidien du protagoniste, qui n’apparait d’ailleurs pas comme un héros. Il n’est pas question d’y trouver action sur action. Patrick Rothfuss aime et prend le temps de raconter. On se sent très proche de Kvothe : on a cette impression intimiste de le connaitre. On savoure la richesse des détails, la justesse des anecdotes comme si nous vivions le tout ou si cela se déroulait sous nos yeux. A vrai dire, j’ai eu autant de plaisir, voire plus que durant le premier tome car on voyage davantage.
.

L’intérêt réside aussi dans l’évolution du personnage : sa façon de penser, ses réactions et même sa transformation physique. La dimension humaine est très importante ; les sentiments détaillés sont assez justes. Ce roman initiatique s’articule autour de trois axes : les gens, la magie et la vie. Il y a également la philosophie de l’art du combat – corps et esprit – qui s’invite dans les lignes. Mais rassurez-vous, il n’est pas question de batailles qui durent à chaque fois la cinquantaine de pages.
.

A mes yeux, Patrick Rothfuss a un véritable talent de conteur. Il tisse une histoire vibrante en incluant les codes de la fantasy pure et dure dans une très bonne structure narrative. Il va sans dire que la traduction de Colette Carrière y joue beaucoup par son excellence. Surprises, rebondissements, révélations et petits secrets sont disséminés tout du long. J’apprécie que l’auteur maitrise son intrigue, son héros, ses personnages secondaires : je trouve que cela fait un bien fou de se poser et uniquement de profiter de l’histoire.
.

Nous avons le droit à plusieurs perspectives, angles et points de vue liés à Kvothe mais avec lesquels l’auteur s’amuse. C’est avec une facilité déconcertante que Rothfuss nous emmène dans son univers. On veut savoir, on tourne les pages, l’immersion est totale. Beaucoup de questions restent en suspens et on se demande comment l’auteur va pouvoir y répondre à toutes en seul et dernier tome. Quelle fin nous réserve-t-il ?

.
.
)°º•. Biographie
Né en 1973 dans le Wisconsin, cet auteur américain a été un touche-à-tout dans l’étude de différentes matières. Même s’il a usé ses culottes sur les bancs de l’université pendant 9 ans, il y enseigne maintenant. Son blog.

Les magnifiques couvertures sont signées par Marc Simonetti.

.

La peur du sage 04  La peur du sage 03

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Le nom du vent, tome 1

.

Blackwolf (1ère partie, 2ème partie) et Yume (1ère partie, 2ème partie) signent aussi Sourire confiant. Plaisir réel.

CITRIQ

.

Pics : #01Kvothe par Xledia ; #02 Lute Hero par Melarune ; #03 The Adem par Erykkr ; #04 Felurian par Arbetta.

.

Categories: ROTHFUSS Patrick Tags: ,
  1. 20/12/2012 à 20:04 | #1

    Rhaaaaaaaaaaaaaa il faut que je m’y mettes à cette série !!

    • 20/12/2012 à 20:29 | #2

      Ce n'est pas faute que tout le monde te dise ô combien c'est bon, à commencer par Dup ;)

  2. 20/12/2012 à 20:22 | #3

    Il faut vraiment que je m’y mette !!! Surtout que si j’en crois ta chronique, je vais pas être déçue 🙂

    • 20/12/2012 à 20:29 | #4

      Yep :) Fonces, mais uniquement si tu as les deux tomes sous le bras.

  3. 20/12/2012 à 21:22 | #5

    Ah mais oui au fait, il faut que je lise « Le nom du vent » !^^

  4. 21/12/2012 à 17:14 | #7

    Contenant que ce livre t’ait plu, moi aussi je suis tombé sous le charme du talent de conteur de l’auteur. Mais maintenant va falloir attendre avant la sortie du troisième tome, je suis vraiment impatient de savoir ce que va nous proposer l’auteur.

    • 22/12/2012 à 00:33 | #8

      Franchement, cela valait le coup d'attendre, mais je ne sais pas comment allons-nous faire pour tenir jusqu'au dernier volet. Moi aussi je me demande comment il va pouvoir répondre à toutes ces questions encore sans réponse.

  5. 28/12/2012 à 18:15 | #9

    Arg, il me le faut ! Si seulement, il existait en poche… lol

    • 04/01/2013 à 13:48 | #10

      Aïe effectivement, ce n'est pas gagné :/ Le tome 1 sorti en VF en 2009 n'a pas pour projet de se retrouver un jour en poche (pour l'instant)

  6. 29/12/2012 à 18:46 | #11

    J’ai beau avoir lu plusieurs fois que l’on reprochait son côté un peu « lent » à l’histoire, j’ai toujours eu très, très envie de découvrir cette histoire. Le fait que le héros soit le conteur me plait, ainsi que l’ambiance qui est donnée ne serait-ce que par le résumé. Bref : moi vouloir ça U_U 😀 (et je ne boude pas les magnifiques couvertures, en effet :D)

    • 04/01/2013 à 13:50 | #12

      Si on supprimait tous les passages "lents" de l'histoire, ou même une grande majorité, il n'y aurait plus d'histoires. On n'est pas dans un roman d'action et d'aventures... En tout cas, j'espère que tu vas bientôt sauter le pas :)

  7. 03/01/2013 à 18:09 | #13

    Je lirai ton article plus tard, quand j’aurai lu le livre.

    J’adooooore l’illu de Kvothe en rock star 😀

  8. Anonyme
    04/01/2013 à 15:12 | #15

    y’aura t’il un quatrième tome?????
    j’ai lu les trois et a la fin ……… 🙂 ^^

    PS: quelqu’un pourrai me donner des indic’ sur Bast ????

    • 05/01/2013 à 18:50 | #16

      Tu sais, tu pouvais tout écrire en un seul commentaire, j'aurai lu attentivement. Si tu as bien suivi - chose dont je ne doute pas - il y a en réalité que DEUX tomes : le premier, le deuxième qui a été découpé et publié sous deux volumes. Il reste encore un tome à découvrir. Et nous en savons autant que toi sur Bast... mais devrais-tu relire les livres, tu as peut-être loupé quelque chose ? ;)

  9. Guillaume
    05/01/2013 à 20:51 | #17

    ok escuse … 😉

    tu sais quand il sort ???

  10. Guillaume
    06/01/2013 à 12:31 | #19

    j’suis pas super bon en anglais ….

  11. Guillaume
    26/01/2013 à 20:11 | #20

    du nouveaux ???

  12. Guillaume
    27/06/2013 à 17:49 | #21

    pu personne ?

  1. 20/12/2012 à 20:21 | #1
  2. 20/12/2012 à 20:23 | #2
  3. 20/12/2012 à 20:24 | #3
  4. 20/12/2012 à 20:24 | #4
  5. 20/12/2012 à 20:25 | #5
  6. 30/12/2012 à 15:10 | #6
  7. 04/01/2013 à 08:14 | #7
  8. 20/01/2013 à 16:52 | #8
  9. 30/11/2014 à 09:30 | #9