Accueil > HOBB Robin > HOBB Robin – Les aventuriers de la mer ~ Le vaisseau magique, tome 1

HOBB Robin – Les aventuriers de la mer ~ Le vaisseau magique, tome 1

.

Le vaisseau magique Les aventuriers de la mer HobbTitre : Le vaisseau magique (Les aventuriers de la mer, tome 1)
Auteur : Robin HOBB
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tomes 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9

.

Le capitaine Ephron Vestrit est sur le point de mourir : c’est le branle-bas de combat pour la famille. Chacun se rend à Terrilville. Sa mort va éveiller le navire patriarcal : Vivacia, la vivenef. Malheureusement à l’aube de ce magnifique événement, la famille est sans dessus-dessous et les décisions ne satisferont pas grand monde, pour ne pas dire personne. Mais la vie économique est difficile entre la présence des pirates de plus en plus acharnés et les serpents de mer qui règnent sur les étendues.

.
.

)°º•. Bien qu’entrant dans le même monde que celui de la saga « L’assassin royal », les aventuriers de la mer sous-tend une civilisation un peu différente avec de nouvelles mœurs. Nous apprenons très vite l’existence du bois sorcier, celui qui constitue les vivenefs. Ces derniers sont des vaisseaux magiques qui « naissent » dans des conditions assez tragiques, assez du moins pour tordre le cœur du lecteur bien que cela soit un événement magnifique. Il faut que trois générations de capitaines aient passé l’arme à gauche pour que la vivenef s’éveille. Ces navires aux prix exorbitants deviennent des objets de convoitises car ils fendent les eaux et bravent les tempêtes comme jamais. D’une certaine façon, ils s’appuient sur le savoir de leurs aïeuls.
.

Le vaisseau magique 01Nous apprenons à connaitre les différents membres de la famille : Ephron, le capitaine et sa femme dévouée Ronica. Leur fille ainée Keffria – qui ne demande qu’à ce qu’on la laisse jouir d’une vie tranquille – et son impossible mari Kyle. Leur seconde fille répond au nom d’Althéa et sa grande vivacité n’a d’égal que l’agacement qu’elle fournit au lecteur. Puis il y a Hiémain, fils de Keffria & Kyle qui se retrouve catapulté au devant de la scène sans n’avoir rien demandé. Les Vestrit sont une des grandes familles de Marchands qui se retrouvent malheureusement un peu dans la mouise au vu de la situation économique. Nous faisons aussi la connaissance Brashen, marin et assez attachant et de Kennit qui pour l’instant, me laisse totalement indifférente.
.

Pour le contexte géopolitique, il faut savoir que les Marchands doivent payer les dettes grâce aux marchandises transportées. Ils doivent aussi faire face à la présence des pirates et à l’interdiction concernant les Rivages Maudits. Sans oublier que les accords ont été rompus par le gouverneur de Jamaillia, ce qui permet aux nouveaux commerçants de s’installer à Terrilville et de mettre en péril les marchands natifs. Par-dessus cela s’ajoute aussi la question de la place des femmes et… la présence indéniable en fond, des serpents de mer.

.
.

)°º•. Après avoir lu le premier cycle de « L’assassin royal », nous entamons la saga des Aventuriers de la mer sous les bons conseils des bloggeurs et notamment d’Eirilys – pourquoi s’en priver ? Ce premier tome parait ultra introductif mais il s’avère aussi que c’est le premier tiers du premier tome VO. J’avais quelques doutes avant d’attaquer ma lecture car l’aspect technique des navires n’est pas forcément signe d’une grande réjouissance pour moi.
.

Les passages concernant les serpents de mer à collerette ont été vraiment déroutants pour moi. Mais c’est sans compter la plume impeccable de Robin Hobb, avec ce sens exacerbé de « chaque chose à sa place ». Elle nous envoie déjà un florilège de petits indices, de petits faits et autres joyeusetés. Les récits parallèles des personnages permettent à l’auteur d’injecter en douce des doses sur le contexte, l’univers et leur Histoire. On entrevoit déjà énormément de pistes possibles ; c’est une véritable coffre à jouets ouvert, on se demande lequel Hobb va prendre en main le premier. Elle a un talent fou pour nous entrainer entre les pages et j’admets : c’est très très prometteur.

.
.

Par « Le vaisseau magique », Robin Hobb esquisse une nouvelle épopée aguichante pour le lecteur. On entrevoit dans cette première partie introductive bon nombre de pistes et de futurs écarquillements d’yeux. Pour l’instant, il faut s’installer confortablement dans le fauteuil pour assister à une certaine présentation formelle des personnages. On est également témoin de l’éveil de Vivacia, la vivenef de la famille Vestrit et on meurt d’envie de savoir la suite.

.
.

)°º•. Biographie
Robin Hobb aussi connue sous le pseudonyme de Megan Lindholm s’appelle Margaret Astrid Lindholm Ogden, née en 1952. Dès 1971, elle s’investit dans l’écriture : si elle utilise des pseudonymes différents pour insuffler des approches différentes dans l’écriture, il n’en demeure pas moins que signer sous le couvert d’une identité relativement masculine avec Robin Hobb, lui a permis de se faire accepter dans ce milieu. L’ensemble de son œuvre s’inscrit dans le médiéval-fantastique.
Son site sous le pseudonyme de Megan Lindholm, et celui de Robin Hobb.
Vous pouvez retrouver le détail du découpage français de ses cycles de l’assassin royal et des aventuriers de la mer, ici.

.

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Le navire aux esclaves, tome 2
¤ Cycle de l’assassin royal

.

Souvenir de lecture : Mais qui est Ambre ?

.

Logolecture communeEt voilà notre lecture commune au long cours avec Olya & Eirilys continue sur le cycle des aventuriers de la mer. On commence déjà à réaliser des scenarii (ultra optimistes quand même) et on a très envie d’en découvrir davantage sur le bois sorcier. La chronique d’Olya et celle d’Eirilys.

.

Hydromielle, Le blog d’une P’tite Elfe, Le chat du Cheshire, Les mots de Nanet, Les étagères de Pitiponks, Lilly’s books, Lis tes ratures (Lyra Sullyvan), Livr0ns-n0us (Sarah), Madly Pagal (Taliesin) ont aussi assisté à la naissance de Vivacia.

CITRIQ

.

Pic : Vivacia’s awakening par Kevindy.

.

.

Enregistrer

  1. 25/02/2013 à 11:27 | #1

    Une série que je me promets de découvrir depuis longtemps, à chaque fois que j’évoque « L’Assassin royal » en fait… j’ai lu le premier tome de la série sur les serpents et je ne me souviens de rien, ça ne m’a pas bien convaincue…

    • 27/02/2013 à 21:49 | #2

      Alors il vaut mieux laisser :) Il y a tant de livres formidables qui t'attendent !

  2. 25/02/2013 à 13:16 | #3

    Je suis à la traîne avec Fitz ! Je suis loin des aventuriers de la mer !

  3. 25/02/2013 à 14:07 | #5

    J’ai adoré cette série autant que l’Assassin Royal, même si la narration est un peu différente avec tous ses personnages ! Et tous les petits éléments épars trouvent petit à petit leur place dans une grande fresque tandis que les personnages évoluent dans des directions parfois inattendues !

    • 27/02/2013 à 21:52 | #6

      Bien que je ne sois qu'au premier tome, j'aime suivre plusieurs personnages, plutôt qu'un "seul".

  4. 25/02/2013 à 18:33 | #7

    C’est vrai ça, mais qui est Ambre ? 😀
    (bon enfin c’est pas malin, ça me donnerait presque envie de tout relire xD

  5. 25/02/2013 à 20:16 | #9

    Me réjouis de me plonger dans ce nouveau cycle ! Mais ça ne sera pas pour début mars… J’ai déjà une prochaine lecture choisie par qqn que tu connais sans doute 🙂

    • 27/02/2013 à 22:02 | #10

      Ahah, on commence à avoir la trouille de la punition, hein ? ;)

  6. 25/02/2013 à 20:52 | #11

    J’avais abandonné ce livre à moitié à peu près, un peu perdue par tous les personnages et effectivement agacée par Althea l’héroïne.
    A force d’en lire autant de bien, je me motive à me refaire le cycle…

    Bonne poursuite de votre LC au long cours, et félicitations car vous tenez le chox !

    • 27/02/2013 à 22:04 | #12

      Héhé, et si on en croit le commentaire de JainaXF, ils évoluent ;) Merci, même si on ne tient pas le rythme 1 tome par mois.

  7. Lydie
    25/02/2013 à 21:47 | #13

    Ambre ? un sacré personnage…

    bonne lecture !

  8. 26/02/2013 à 10:56 | #15

    ça me donne envie de plonger dans cet univers ! merci pour ce billet et ces infos sur l’auteur que je ne connaissais pas si bien, finalement! 😉

    • 27/02/2013 à 22:05 | #16

      Si cela te permet de découvrir une série qui te plait... à ton service :D

  9. 26/02/2013 à 12:47 | #17

    J’espère que tu continueras à voir ce côté très prometteur dans les suites, pour ma part j’avais vraiment accroché à cette autre série, certes dans l’univers de la première mais tout de même bien différente. Althéa évolue bien au cours des romans. Quant à Hiémain c’était mon personnage préféré.

    • 27/02/2013 à 22:05 | #18

      Ouh :) Pour l'instant, on n'en sait que très peu sur Hiémain, mais on sent le potentiel !

  10. 27/02/2013 à 14:36 | #19

    je suis juste… fan !

  11. 27/02/2013 à 20:17 | #21

    Je suis bien contente qu’on se soit lancé dans ce cycle qui parait tout aussi intéressant et prometteur que L’Assassin Royal. Mais ce dont j’ai hâte, c’est qu’on découvrir les liens entre les deux cycles.

    Et puis aussi qu’on sache vers où on va, car comme tu l’indiques, ce tome est vraiment introductif !

    Pour les éléments marins, j’étais en plein dedans quand on a lu ce tome, car je lisais en parallèle le tome 2 des Salauds gentilshommes qui se passe pour beaucoup sur un bateau ! J’en avais presque le mal de mer avec tout ça 😀

  12. 02/03/2013 à 20:10 | #23

    J’imagine bien à quoi ressemblent vos échanges de mail, tiens !

  13. 10/03/2013 à 12:40 | #25

    Ma mère n’arrête pas de me dire de découvrir cette auteure, surtout que c’est son auteur favori !! Il faudrait que je le fasse ^^

    • 13/03/2013 à 19:24 | #26

      Tiens, tiens, nous avons le même modèle de mère apparemment ;)

  14. 13/03/2013 à 04:44 | #27

    Lire ton avis et celui de tes « co-lecteurs » à chaque tome est hyper tentant pour moi, c’est terrible ! J’avais évidemment adoré cette série, encore plus que l’assassin royal, et lire vos avis ne me donne qu’une envie : tout relire !
    Et Ambre… Ah, Ambre !

  15. 14/05/2013 à 10:08 | #29

    C’est le problème des découpages français, ce premier tome est vraiment introductif alors qu’il se passe énormément de chose dans le premier tome en anglais (donc trois tomes en fr) !
    C’est dommage que vous aimiez pas trop Althéa, je la trouve vraiment courageuse et attachante.

    • 15/05/2013 à 20:28 | #30

      Oui, maintenant qu'on a presque fini le deuxième tome, on peut se rendre compte de la richesse du premier en VO. J'aime mieux Althéa depuis le Moissonneur et encore plus avec sa discussion avec L'Ophélie.

  16. 31/08/2016 à 12:52 | #31

    Alors que l’assassin royal ne me fait pas plus envie que ça, cette saga m’intrigue beaucoup ! Et ton avis n’a fait qu’attiser encore plus mon intérêt à acheter la première intégrale 🙂

    • 02/09/2016 à 18:26 | #32

      Ah, chouette ! Même si les différents sagas se déroulent dans le même univers, elles se lisent indépendamment les unes des autres. Donc, je n'ai qu'un mot : fonce !

  17. 28/02/2017 à 10:14 | #33

    Série qu’il me tarde de commencer 😉 Mais, comme lu sur un autre article, on a jamais assez de temps…

    • 28/02/2017 à 13:36 | #34

      Tout à fait ! Tu vas adorer cette aventure 🙂 Fonce ! (oui, je te motive encore un peu plus)

  1. 25/02/2013 à 10:02 | #1
  2. 07/04/2013 à 13:50 | #2
  3. 11/06/2013 à 19:29 | #3
  4. 13/06/2013 à 12:44 | #4
  5. 20/06/2013 à 09:10 | #5
  6. 25/06/2013 à 07:10 | #6
  7. 31/12/2013 à 17:54 | #7
  8. 08/02/2014 à 12:23 | #8
  9. 10/06/2014 à 12:52 | #9
  10. 13/03/2015 à 16:34 | #10
  11. 27/03/2015 à 18:01 | #11
  12. 08/05/2016 à 09:02 | #12
  13. 16/05/2016 à 12:19 | #13
  14. 10/08/2016 à 11:00 | #14
  15. 10/08/2016 à 12:27 | #15
  16. 10/08/2016 à 12:27 | #16
  17. 10/08/2016 à 12:28 | #17
  18. 10/08/2016 à 12:41 | #18
  19. 15/11/2016 à 17:36 | #19
  20. 16/11/2016 à 07:37 | #20
  21. 16/11/2016 à 07:37 | #21
  22. 16/11/2016 à 07:42 | #22
  23. 23/11/2016 à 20:17 | #23