Accueil > MOORE Christopher > MOORE Christopher – Un blues de coyote

MOORE Christopher – Un blues de coyote

.

Un blues de coyote Christopher MooreTitre : Un blues de coyote
Auteur : Christopher MOORE
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Tout sourit à Sam Hunter, 35 ans et golden boy à Santa Barbara… ou presque. Le coup de foudre frappe là, sur le parking. Il tombe littéralement amoureux de Calliope, une jolie jeune femme blonde. Malheureusement, un indien sorti de nulle part lui saborde ses dernières tentatives. Sans réellement s’en rendre compte, Sam met le doigt dans un engrenage insoupçonné et c’est parti pour de folles aventures.

.
.

)°º•. Sam travaille dans les assurances lorsque cet indien tout de noir vêtu entre dans sa vie. Il s’avère être Vieux Bonhomme Coyote. Jamais il n’aurait cru que son passé le rattraperait. La première fois qu’il l’a croisé, c’était il y a tant d’années. Mais on n’efface pas ses attaches au peuple crow si facilement.
.

Très vite tout s’enchaine, dès les premiers instants de conquête amoureuse de Calliope. Coyote et lui partent pour un périple dans l’ouest américain où ils croiseront notamment M.F., un très grand noir travaillant au casino et des Hell’s angels loin d’être futés. Voulus un poil caricaturés, les personnages sont très attachants dans leur façon de voir la vie, leur vie surtout et de réagir par rapport à ce qu’il leur tombe sur le coin de la figure.

.
.

)°º•. Cette fois, j’ai eu un peu de difficulté à entrer dans le livre mais on est finalement très vite embarqué. Il est vrai que Moore apprécie le comique de situation et les situations délirantes voire invraisemblables s’enchainent : on valide l’univers, on approuve ce que Moore nous présente et on met bien de côté notre côté cartésien. L’humour est toujours déjanté et il prend des libertés très appréciables. C’est grâce au décalage entre réalité et propositions que le récit devient « funky ».
.

On rit mais on est aussi ému. Avec ce petit portrait de l’Amérique à plusieurs vitesses, Christopher Moore rend un homme au peuple crow (traditions, valeurs).  Bien que le sourire du lecteur soit primordial pour l’auteur, on sent aussi la piqure de rappel « sérieuse » avec en sous-fond la thématique de l’intégrité des minorités.

J’ai un moins rigolé que pour L’agneau du même auteur – mais il est très très difficile de faire mieux. Si vous avez déjà aimé l’un des livres de Moore, vous ne pourrez qu’apprécier celui-ci.

.
.

Sam Hunter ne pensait pas un jour faire face à une des divinités de la cosmologie crow et il va pourtant devoir vivre avec Vieux Bonhomme Coyote. Sur fond sérieuse de l’intégrité du peuple crow dans une Amérique à deux vitesses, Moore réussit encore à nous faire rire en proposant un récit barré dont on se lèche les doigts. Embarquez avec le protagoniste pour une folle aventure dans l’ouest américain où les méchants sont très méchants.

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir lié à ma lecture : la création improbable de la « cabane à sudation ».
.

Dans le chaudron :
Pour d’autres visions d’un “ailleurs”
¤ Le monde de la fin d’Ofir Touché Gafla
¤ Terrienne de Jean Claude Mourlevat
¤ Aetherna, l’émissaire de l’Au-delà de Guilhem Méric

.

A livre ouvert (Chimère), La bibliothèque du Dolmen (Joëlle) ont aussi dû vivre avec Vieux Bonhomme Coyote.

CITRIQ

.

Categories: MOORE Christopher Tags: ,
  1. 21/02/2013 à 10:58 | #1

    Je note, ça a des chances de me plaire! Merci M’dame 😉

  2. 21/02/2013 à 20:33 | #3

    Je n’ai toujours lu aucun livre de l’auteur, mais chaque fois que tu en parles ça me redonne envie!

    • 22/02/2013 à 09:26 | #4

      Il faut pouvoir lâcher son côté cartésien pour mieux apprécier, sinon l'humour risque de ne pas prendre.

  3. 21/02/2013 à 22:06 | #5

    Je n’ai lu que « Le lézard lubrique » et j’avais adoré son humour complètement barré. Il faudrait que je lise d’autres livres de lui prochainement en espérant rire comme la première fois

    • 22/02/2013 à 09:27 | #6

      Un blues de coyote est dans la même veine que le lézard lubrique :)

  1. 16/07/2013 à 11:51 | #1
  2. 22/12/2013 à 20:52 | #2
  3. 31/12/2013 à 17:55 | #3
  4. 20/01/2015 à 07:01 | #4
  5. 25/03/2015 à 11:14 | #5
  6. 25/03/2015 à 14:30 | #6