Accueil > POE Edgar Allan > POE Edgar Allan – Le Corbeau

POE Edgar Allan – Le Corbeau

.

Le Corbeau Edgar Allan PoeTitre : Le Corbeau
Auteur : Edgar Allan Poe
Plaisir de lectureetoile 3 Poème sympa
· Version intégrale : originale, traduction par C. Baudelaire, par S. Mallarmé
· Lecture audio par Fred Daredevil
· En chanson, par Omnia
.

Durant une nuit lugubre, le narrateur lit un livre et tente de s’assoupir pour oublier la mort de son amour Lenore ; quand il entend quelqu’un frapper à la porte. Effrayé, il va tout de même l’ouvrir mais il ne trouve personne. Puis, il part ouvrir la fenêtre pour taire le vent dans les jalousies. Alors un corbeau majestueux entre dans la chambre. Il lui demande son nom mais ne s’attend pas à entendre… « Jamais plus » (Nevermore)

.
.

Le Corbeau PoeEdgar Allan Poe voulait attirer les critiques et satisfaire le public en publiant Le Corbeau en janvier 1845. La célébrité fut instantanée et pourtant, il ne gagna pas d’argent. Confondant auteur et narrateur, le public surnomma l’écrivain « Le Corbeau ».
.

Ce poème narratif propose une musicalité certaine : rythme, métrique, utilisation d’allitérations et d’octosyllabes. L’ambiance surnaturelle sert des références classiques et folkloriques. Le choix du mois de décembre n’est pas hasardeux : Poe souhaitait intégrer la notion de forces obscures.
.

Le thème de la dévotion avec l’envie d’oublier et le désir de se souvenir croise les sentiments de regret et d’orgueil (de ne pas pouvoir accueillir sa propre peur). La décision d’inclure le corbeau était voulue car il peut parler sans avoir une capacité de raisonnement. C’est aussi le symbole de l’éternel souvenir lugubre. Je pense que l’auteur a aussi voulu faire un rappel aux différents corbeaux des mythologies.
.

Le poème a été accompagné par des illustrations de Gustave Tenniel (connu pour son travail sur Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll), des gravures sur bois de Gustave Doré et des lithographies d’Edouard Manet. Depuis, le poème est toujours une grande source d’inspiration pour des illustrations.

.
.

« Le corbeau » d’Edgar Allan Poe est un poème sur une période sombre d’un homme. On s’interroge sur la frontière entre fiction et réalité. Amateurs de poésie, la musicalité devrait vous plaire. Simples curieux, vous apprécierez de rencontrer Nevermore.

.

.

Le corbeau Tanniel Le Corbeau Gustave Dore Le Corbeau Manet

John Tanniel | Gustave Doré | Edouard Manet

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron : Le chat noir et autres nouvelles d’Edgar Allan Poe

.
Challenge Morwenna s list Jo Walton.

Voici une participation au challenge Morwenna’s list.
.

Categories: POE Edgar Allan Tags:
  1. 24/06/2015 à 13:27 | #1

    Ce titre connu et pourtant pas encore lu … :/

    • 27/06/2015 à 12:05 | #2

      Il se lit très vite ;) On le trouve partout sur le net, comme il est tombé dans le domaine public. Quelques minutes de lecture.

  2. 24/06/2015 à 21:59 | #3

    Oh jamais lu mais j’avoue que je n’aime pas trop la poésie!

    • 27/06/2015 à 12:05 | #4

      C'est plus une histoire "contée" qu'un poème, je trouve :)

  3. 25/06/2015 à 08:07 | #5

    La traduction est très bonne (deux traductions : Baudelaire et Mallarmé, on a connu pire comme traducteurs !), mais pour encore plus de musicalité et d’allitérations, je préfère la VO.

    Et tant qu’à parler musicalité, autant citer l’excellente mise en musique de ce poème avec « The raven » du groupe Omnia (le texte a été légèrement retouché et raccourci pour l’occasion). 🙂

    • 27/06/2015 à 12:06 | #6

      Héhé, oui même si les traducteurs sont de grandes pointures, le texte est bien plus chantant en VO. Figures-toi qu'au moment d'écrire mon commentaire, je suis entrain d'écouter, Tigger Lilly m'a donné le lien via FB.

  4. 27/06/2015 à 23:10 | #7

    Je pense que je le savais par coeur, ado. Souuuvenirs!

  5. 13/07/2015 à 16:02 | #9

    J’aime beaucoup la plume d’Edgar Allan Poe, alors je note ce titre pour une découverte ultérieure ! Merci 🙂

    • 16/07/2015 à 18:30 | #10

      J'aime aussi... mais je ne lirai pas de gros recueils en une seule fois, je pense. C'est finalement assez noir.

  6. 14/07/2015 à 15:04 | #11

    Un trou à combler!
    J’ai lu les Contes macabres illustrés par Lacombe, et le texte allié au support, c’était top.

  7. 24/07/2015 à 16:32 | #13

    Je l’avais lu avant d’ouvrir mon blog et j’en garde un assez bon souvenir ! Puis tu connais mon amour pour les corbeaux 😉

    • 28/07/2015 à 19:36 | #14

      Héhé, oui :) As-tu souvent lu des écrits dans lesquels le corbeau a une place prédominante ?

  1. 24/06/2015 à 13:10 | #1
  2. 01/07/2015 à 08:03 | #2
  3. 08/10/2015 à 19:49 | #3
  4. 31/12/2015 à 10:02 | #4