Accueil > FUNKE Cornelia > FUNKE Cornelia – Cœur d’encre ~ Sang d'encre, tome 2

FUNKE Cornelia – Cœur d’encre ~ Sang d'encre, tome 2

.

Sang d encre FunkeTitre : Sang d’Encre (Cœur d’Encre, tome 2)
Auteur : Cornelia FUNKE
Plaisir de lecture : etoile 5  Livre fantas…tique

.

Doigt-de-Poussière vit dans notre monde depuis dix ans… dix ans qu’il se languit de son univers, dix ans qu’il se languit de ses compagnons, dix ans qu’il désire tant retourner chez lui ! Grâce à l’aide d’Orphée, le voilà de nouveau chez lui, dans le Monde d’Encre.
Farid, son jeune compagnon apprend qu’une grande menace va anéantir la vie du Cracheur de feu. Il part à la recherche de Meggie et Mo qui habitent chez Elinor, la tante folle de livres. Malgré l’interdiction formelle de parler et de rêver du Monde d’Encre, Meggie n’a que ce royaume en tête. L’avertissement que Farid souhaite transmettre à Doigt-de-Poussière est l’occasion rêvée pour Meggie de rejoindre ce pays.
Après avoir créé et écouté une douce chanson de mots charmants, Farid & Meggie sont propulsés dans le Monde d’Encre à la recherche de Doigt-de-Poussière. Ils vont rencontrer tous les personnages que Resa a contés, connaître la géographie et les lieux enchanteurs du royaume. Mais dans cet univers, les personnes nourries de mauvaises intentions y sont nombreuses et tout ne se passe pas vraiment vraiment comme prévu. De fil en aiguille, Meggie, entourée de ses proches et amis, va devoir aider les habitants, participer à différentes aventures et faire sauter quelques obstacles. Les langues magiques ne sont point reines dans le Monde d’Encre.

.
.

Sang d encre 02)°º•. Dans Cœur d’encre, nous avons fait la connaissance d’une pléiade de personnages avec notamment Meggie, Mo, Elinor, Doigt-de-Poussière, Fenoglio, Resa, Mortola, Basta, Farid & Gwin.  Après quelques aventures quelque peu périlleuses et même hautement dangereuses, notre beau monde a dû lutter contre Capricorne, une saleté finie et son Ombre, un méchant super méchant.

Entourés de l’amour des livres, avec un papa relieur, une tante collectionneuse et Meggie , une grande amoureuse des histoires ; nous avons pu toucher du doigt le Monde d’Encre. Dans ce nouvel épisode, nous allons tâter du terrain : poser pied & bagages dans ce royaume… et nous embarquons pour de pas peu tristes affaires, attention !
.

Cornelia Funke nous présentait Cœur d’Encre, un one-shot qui pouvait se lire seul, avec une belle fin complète. Les tomes deux (Sang d’Encre) et trois (Mort d’Encre) reprennent les personnages évoqués dans ce premier tome et surtout l’univers magique. Par contre, ils demeurent inséparables : une fois le tome deux entamé, sachez que sa « fin » vous attendra dans le tome trois.

En attendant, bien que nous puissions considérer Sang d’Encre comme une suite facultative, j’y ai trouvé une intrigue bien plus complexe, une histoire rondement menée et sans aucun doute, un scenario bien plus mature.

.
.

Sang d encre 03)°º•. Dans ce deuxième volet, nos personnages prennent de la profondeur, on s’y attache bien plus facilement. Indubitablement, nos sentiments envers eux, évoluent. Nos préférences se renforcent, et mon affection est d’autant plus importante pour Doigt-de-Poussière. Mais parallèlement, on se surprend à moins apprécier l’un ou l’autre au vu de leur comportement exaspérant et désastreux. Notons tout de même que les personnages qui deviennent secondaires dans Sang d’Encre ne sont pas en reste… et l’auteur nous permet de prendre régulièrement de leurs nouvelles.
.

Assurément, le Monde d’Encre est bien plus qu’un coin de papier et d’encre : nous entrons littéralement dans un univers très moyenâgeux mais non moins super féerique. Les émotions des personnages jouent un rôle primordial pour l’histoire et leur réalisme plus que convaincant est un des grands atouts de la plume de Cornelia Funke. Elle les développe à l’exquis : aimer, détester, haïr, être triste, avoir du ressentiment. Les thèmes y sont étroitement liés avec l’amour, l’amitié et bien sûr, la magie présente de tous les côtés.

.

.

Sang d encre 01)°º•. Tout comme dans Cœur d’encre, Cornelia Funke nous fait voyager dès les premiers mots : ils étaient charmants au premier tome, ils deviennent ici envoûtants ! Cela se ressent sur l’ensemble du livre, il semble mieux réussi. Sa plume est excellente et pas trop enfantine, ce qui permet de surcroît de renforcer notre curiosité. On a tellement envie d’entrer dans ce Monde d’Encre ! Quelques faiblesses sont à noter au sujet de l’intelligence et du comportement des personnages, des faits quelque peu prévisibles, et d’une visite trop express des lieux et paysages alors que nous aimerions tant en apprendre davantage. Petite note quant aux titres des chapitres un peu trop révélateurs, qui m’ont cassé quelque fois l’effet de surprise. Au fil des pages, ils s’améliorent de deviennent énigmatiques. Mais ils demeurent un piège vite agaçant.

.

Les petits plus du livre :
– En fin de livre, nous découvrons un bref résumé de chaque personnage, sans spoil (histoire de se remettre dans le bain après la lecture du premier tome),
– La couverture est vraiment magnifique, elle donne une impression de tenir un vieux livre en cuir, avec ornements et enluminures,
– Chaque début de chapitre possède une citation d’un autre livre, et toutes sont répertoriées en « référence » en  fin de livre, et c’est une vraie mine pour découvrir des histoires inconnues jusqu’à lors,
– En fin de chapitre, Cornelia Funke nous propose ses petites illustrations qui ne payent pas de mine.

.
.

Cornelia Funke)°º•. Biographie
Cornelia Funke est connue en tant qu’écrivain et illustratrice de livres enfants et jeunesse. Allemande de nationalité et éducatrice pour enfants de métier, Cornelia Funke s’est essayée à son premier roman en 1988 et travaille maintenant de manière indépendante. Elle a reçu le Book Sense Award de l’année, le Mildred L. Bachelder Award, le Prix Suisse de la littérature jeunesse, le Prix du Livre pour enfants de Zurich ainsi que le Torchlight Children’s Book Award anglais. En 2008, elle reçoit également la plus haute distinction allemande, l’Ordre du Mérite.
.

La trilogie « Cœur d’Encre »
est un best-seller, traduit en 19 langues et vendu à plus de 4 millions d’exemplaires. En 2006, elle reçoit pour ce roman le Grand Prix de L’imaginaire.

.
.

)°º•. Extraits

Meggie regarda les lettres, les belles lettres noires. Elle chercha le goût des premières syllabes sur sa langue, essaya de se représenter l’univers dont les mots parlaient à mi-voix, les arbres, les oiseaux, le ciel inconnu… Alors, le cœur battant, elle se mit à lire. Son cœur battait presque aussi fort que la fameuse nuit où, avec sa voix, elle avait dû donner la mort. Et pourtant, ce qu’elle devait faire cette fois-ci n’était rien en comparaison. Simplement pousser une porte, une petite porte entre les lettres.

.

Sang d encre 04 Sang d encre 05

Sang d encre 06 Sang d encre 07

Sang d encre 08 Sang d encre 09

Sang d encre 10 Sang d encre 11

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Cœur d’encre, tome 1

.

Souvenir de lecture : Me demander dans quel monde de papier j’aimerai rentrer… Indubitablement, dans « la tapisserie de Fionavar » de Guy Gavriel Kay, mon premier amour littéraire.

.

Ce livre a été apprécié en lecture commune avec Laure.
Littérature passion (Clochette) et Raison et sentiments (Matilda) sont aussi entrées dans les pages de papier.

CITRIQ

.

Pics : #1 Tintenblut par Lenas-Darkroom, #2 Staubfinger par Gold-Seven, #3 Meggie par Kiko

.

  1. 22/12/2012 à 16:26 | #1

    Si l’intrigue est plus mature, tu me donnes envie…

    Posté par Tortoise, il y a 3 ans

  2. 22/12/2012 à 16:26 | #3

     » Mais parallèlement, on se surprend à moins apprécier l’un ou l’autre au vu de leur comportement exaspérant et désastreux. » Nan tu ne penses à personne en particulier hein ? ^^
    Bon bah nos avis convergent, nous avons eu le même ressenti pour cette lecture et chérissons le même chouchou ^^
    Partante pour la lecture du tome 3 à la rentrée ?

    Posté par Laure, il y a 3 ans

  3. 22/12/2012 à 16:27 | #5

    je n’ai lu que le premier dans lequel j’ai trouvé des moments un peu lent, du coup j’en suis resté là!

    Posté par pom’, il y a 3 ans

    • 22/12/2012 à 16:28 | #6

      Oui, j'ai failli faire pareil, il faut juste trouver une petite motivation pour continuer car c'est plutôt sympa :)

  4. 22/12/2012 à 16:28 | #7

    J’ai lu Coeur d’encre cette année, et cela avait été un coup de coeur. Maintenant que Sang d’encre est en poche, il faut que je me l’achète et que je le lise !

    Posté par Ellcrys, il y a 3 ans

    • 22/12/2012 à 16:28 | #8

      Si le premier tome est déjà un coup de cœur pour toi, la suite va encore plus t’émerveiller !

  5. 22/12/2012 à 16:28 | #9

    Comme vous, je reste sous le charme de cette trilogie. J’ai particulièrement apprécié les références qui me permettront d’améliorer la culture personnelle

    Posté par Valentine, il y a 3 ans

  6. 22/12/2012 à 16:29 | #11

    Je ne connais pas car pas trop mon style mais le livre en lui meme a l’air tres beau !

    Posté par Liyah, il y a 3 ans

  7. 22/12/2012 à 16:29 | #13

    J’ai préféré Sang d’encre à Cœur d’Encre et ta chronique résume bien pourquoi. Puis, c’est agréable de changer un peu de paysage parce que le village de Capricorne commençait un peu à m’agacer : je détestais cet endroit et malheureusement un bonne partie de Cœur d’Encre se déroule dans ce village. Une très bonne lecture dont la fin m’a émue. Par contre Farid m’a particulièrement exaspéré dans ce tome alors que je l’aimais bien dans Cœur d’Encre.

    Posté par Eirilys, il y a 2 ans

    • 22/12/2012 à 16:30 | #14

      C'est vrai que le village n'est pas l'endroit le plus sympathique... Oui, les personnages évoluent et je ne suis pas franchement convaincue par Farid moi non plus.

  1. 22/12/2012 à 16:34 | #1