Accueil > COSTE Nadia > COSTE Nadia – L’empire des auras

COSTE Nadia – L’empire des auras

.

L empire des auras Nadia CosteTitre : L’empire des auras
Autrice : Nadia Coste
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Lire les premières pages
.

Chloé s’apprête à effectuer son entrée dans un établissement mixte. Ses notes moyennes et le budget familial ne lui permettent pas d’intégrer un lycée d’élite uniquement pour les Bleus. Alors qu’elle dégaine l’appli « Aura » à tout va pour scanner les personnes qui l’entourent, la première consigne de l’école est d’interdire son utilisation. Les premiers frissons parcourent sa peau quand elle se rend compte qu’elle est entourée de camarades… et même de professeurs rouges !

.
.

Il faut des actes pour marquer les esprits.

.

L empire des auras illustrationCe roman d’anticipation se base sur un problème sociétal : la ségrégation est réalisée par la couleur de l’aura.

Les bébés naissent avec une aura blanche qui va très vite se colorer. En bleu pour les personnes gentilles et vertueuses, en rouge pour les méchantes et prédestinées aux crimes. Cela fait 40 ans maintenant que le docteur Peysson a réalisé que l’aura possédait une couleur même si elle est invisible à l’œil nu. Une bascule du bleu vers le rouge est possible et irrémédiable alors que l’inverse est irréalisable.

.
La discrimination n’a plu lieu par l’origine sociale ou géographique, ni par la couleur de peau, la religion, ni même encore par l’orientation sexuelle. L’association « Mon aura n’est pas âme » tente de se faire entendre dans une société qui placent les bleus comme supérieurs aux rouges.
.

Le monde entier est régi par cette couleur, la discrimination est absolue. Pour détecter l’aura, il existe des portails scanners et une application sur téléphone pour les particuliers.

.
.

L empire des auras illustration 2Nadia Coste à travers ce roman aborde la notion de l’éthique, la déviance de la justice et le poids des us et coutumes. Plus que tout, ce récit social s’appuie sur la tolérance et l’amour pour autrui.

Les thématiques soulevées rappellent la ségrégation raciale aux États-Unis dans les années 50, l’apartheid en Afrique à partir de 1948, les horreurs en temps de guerres et les interrogations actuelles concernant le terrorisme.
.

Chloé est une jeune fille certes un peu naïve mais qui sait remettre en question son environnement et sa personne. Elle me fait penser à Manon, la protagoniste d’Olivier Gay car les parents sont prêts à renier leur progéniture dans le cadre d’un changement majeur inacceptable aux yeux de la société.
.

Deux éléments ancrent le récit dans la réalité :
– les détails de l’univers sont assez discrets et l’autrice effectue ainsi un sans-faute, en évitant d’être à contretemps avec l’avancée technologique qui s’opérera durant ces prochaines années. Les personnes utilisent leur téléphone et des applis, ils peuvent se déplacer en bus (clin d’œil : dans le livre, il n’existe toujours pas de voiture volante).
– la justesse de la période adolescente avec les premiers émois et les hormones en ébullition. Les jeunes préfèrent se découvrir plutôt que de renverser le monde ; d’ailleurs, il est difficile pour eux d’agir avec leurs seuls propres moyens, sans l’intervention d’adultes.
.

Le style de Nadia Coste est une valeur sûre pour moi. J’ai apprécié de retrouver sa plume dans ce one shot addictif et composé de chapitres courts. Le futur et le scénario s’avèrent probables ; l’intrigue en est tout aussi intéressante.

La couverture de Séverin Millet est attractive, elle a bien fonctionné sur moi et s’avère en parfaite adéquation avec le contenu. La lecture est conseillée à partir de 13 ans.

.
.

« L’empire des auras » de Nadia Coste se déroule en 2059 où la couleur de l’aura détermine votre place dans la société. Chloé jusqu’alors persuadée de sa vision de la société est entrain de remettre en cause ses valeurs. Plume énergique, vivante et agréable à lire, l’autrice sait nous emmener dans un récit social futuriste des plus convaincants.

.
.

citations l empire des auras Nadia Coste

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Le thymus

.

Dans le chaudron :
Des adolescents « différents »
¤ Le noir est ma couleur d’Olivier Gay
¤ M.O.N.S.T.R.E. d’Hervé Jubert
.

Illustration : #1 Smokey eyes, #2 Warpaint par DestinyBlue.
.

Advertisements
Catégories :COSTE Nadia Étiquettes : , ,
  1. 7 mai 2016 à 11:38

    Bien apprécié cette lecture également ! 🙂

    • 10 mai 2016 à 19:02

      C'est toujours un plaisir de découvrir un roman de Nadia Coste.

  2. 7 mai 2016 à 11:50

    C’est ce que j’aime dans les romans d’anticipation, ils nous projettent toujours dans des sociétés futuristes qui nous amènent à réfléchir, voire même nous mettent en garde ! Je note donc ce titre avec intérêt, merci 🙂

    • 10 mai 2016 à 19:03

      Je crois que je me découvre un grand intérêt pour l'anticipation (encore faut-il trouver les références qui pourraient me convenir)

  3. 10 mai 2016 à 21:23

    J’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture, même si je le trouve un brin scolaire.. Je le trouve parfait en lecture groupée en classe, pour lancer des débats, faire réfléchir de jeunes têtes, etc. Je l’ai trouvé p-e un peu trop simple, vite lu, même si la 2e partie est plus haletante. Dans les romans d’anticipation, j’avais préféré Le passeur, peut-être un peu plus subtil que celui-ci…

    • 15 mai 2016 à 11:10

      Ah on m'a déjà conseillé Le passeur ! J'ai vu l'adaptation cinématographique qui m'a donné envie de découvrir le livre (oui, j'ai réalisé le sens inverse). C'est vrai qu'il s'emploie bien à la découverte en groupe / dans une classe.

  4. Mélo
    11 mai 2016 à 04:07

    Oh ça me tente ! 🙂 même si je n’ai toujours pas lu Feydelins ^^’

    • 15 mai 2016 à 11:10

      Oh ! Et tu possèdes toute la série dans ta pile à lire ?

  5. 14 juin 2016 à 01:01

    J’ai très, très envie de le lire, et tu me donnes encore plus envie ! 🙂

  1. 13 mai 2016 à 11:58
  2. 12 juin 2016 à 10:37
  3. 31 décembre 2016 à 10:01

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :