Accueil > CLAVEL Fabien > CLAVEL Fabien – Métro Z

CLAVEL Fabien – Métro Z

.

Metro Z Fabien ClavelTitre : Métro Z
Auteur : Fabien CLAVEL
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Exceptionnellement aujourd’hui, Emma, lycéenne, s’occupe de Natan sur le retour de la maison. Soudain, le réseau du métro s’agite : des bouches sont condamnées après ce qui semble être un attentat ou du moins une grosse explosion. Malheureusement, Emma perd son frère de vue. Elle tombe nez-à-nez avec C-Byl, jeune graffeuse ignorante du dernier événement qui a secoué ce monde souterrain. Ensemble, elles vont tenter de le retrouver.

.
.

Metro Z« Métro Z » propose une action qui ne se déroule que sur quelques heures. L’histoire est bien ficelée avec un début, une fin, une intrigue soignée, saupoudrée d’un peu de suspense et de peur.
.

L’auteur nous propose une descente aux enfers des plus réussies : le roman sonne juste et se lit d’une traite. La trame de départ et la thématique de la survie apportent des comportements tranchés et manichéens : l’humanité est poussée dans ses derniers retranchements. La présence de l’adulte-à-la-malette me semble dispensable bien que je comprenne l’intérêt de sa présence pour relever que peu importe l’âge quand il s’agit de survie et du comportement qui lui est lié. Par flashbacks, on revient également sur le regard d’Emma quant à l’autisme de son frère ; son ressenti évolue également sous nos yeux.

.

La couverture donne le ton où la problématique du zombie prend tout son sens. Comme nous sommes dans un livre estampillé ‘jeunesse’, il n’y ait pas question de scènes gores de massacre mais l’envie de susciter les premiers frissons. Finalement, on peut affronter les zombies autrement.
.

Le décor est glauque à souhait – surtout qu’on imagine déjà très bien des montres habiter ces lieux. L’environnement sous terre est plus que probable : le sentiment d’oppression est très bien rendu sur ce huis clos. L’atmosphère, bien que lourde est aussi parsemée de touches d’humour ; frôlant parfois le cynisme. Notons toutefois que l’histoire se termine en happy end ; pour les plus peureux d’entre nous 😉
En fin d’ouvrage, nous est proposé un petit dossier bien fichu sur les zombies. Lecture conseillée à partir de 12 ans.

.
.

« Métro Z » de Fabien Clavel est un roman prenant qui se lit d’une traite. Au cours de quelques heures, nous suivons Emma. Cette dernière tente coûte que coûte de retrouver son jeune frère. Cependant, le réseau du métro semble habiter par d’étranges êtres vivants. D’une plume incisive, l’auteur trace une histoire bien ficelée qui provoquera quelques frissons.

.
.

.extrait metro Z Fabien Clavel

.

Metro Z et marque-page

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : L’autisme a été déclarée Grande Cause Nationale en 2012.
Les deux chansons qu’écoutent Emma & C-Byl :
Lux Æterna de György Ligeti
Heat Miser de Massive Attack

.

Dans le chaudron :
Des livres jeunesse avec du zombie dans le dedans
¤ Vivants d’Isaac Marion
¤ Zombies Panic de Kirsty McKay
¤ Un blog trop mortel de Madeleine Roux

.

logo challenge Jeunesse Young Adult 2013Cette lecture peut également s’inscrire dans mon challenge jeunesse – young adult.
.

De livres & d’épice (Chani), La prophétie des ânes (Cornwall), Le Bibliocosme (Boudicca) et Mutietseslivres auraient peut-être eu besoin elles aussi d’un comprimé de Viator®

CITRIQ

.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec les éditions Rageot.

Pic : White & Black par BirdChild.

.

Advertisements
  1. 15 juillet 2014 à 10:20

    Je vois qu’on a été frappé par le même extrait ^^
    Une excellent jeunesse, qui permet curieusement de mettre effectivement zombie et autisme dans la même phrase.
    Comme dans l’Évangile Cannibale qui permet de mettre vieillards et zombies dans un même roman.

    • 15 juillet 2014 à 19:55

      Oh oui ! Et pourtant, je ne m'en souvenais pas que tu l'avais relevé quand j'ai lu le livre... j'ai trouvé ça très fort. J'aimerai bien découvrir l'évangile Cannibale, aussi :)

  2. 15 juillet 2014 à 12:58

    Clavel, il faut que je lise l’évangile cannibale déjà, ce me semble être un bien bel ouvrage pour le découvrir !
    En tout cas, je conseillerai celui-ci à la lib’ pour les d’jeuns 😉

    • 15 juillet 2014 à 19:55

      Moi aussi ce livre me tente :)

  3. 16 juillet 2014 à 14:51

    Je plussoie L’Evangile Cannibale, c’est un très bon roman. Du coup celui-ci me tente énormément, j’aime beaucoup les passages que tu as choisis.

    Tu classes « Vivants » en jeunesse toi ?

    • 18 juillet 2014 à 20:23

      Aaaah, ne me tentez plus avec l'évangile cannibale :) Tout à fait ! Je plussoie la lecture conseillée "à partir de 12 ans" car cela reste soft :)

  4. Anonyme
    22 juillet 2014 à 22:18

    Pourquoi pas… J’avoue que je ne suis pas plus tentée que ça par ce livre mais ta chronique donne envie de s’y pencher, mine de rien… A voir donc ! =)

    • 24 juillet 2014 à 12:52

      Tu es plutôt à l'aise avec les zombies ou non ?

  5. 23 juillet 2014 à 17:34

    J’aime bien les livres qui se déroulent en quelques heures seulement, la plupart du temps je les lis d’une traite. Celui-là a l’air sympa 😉

    • 24 juillet 2014 à 12:53

      Je lis rarement dh'istoires dont l'action se déroule en quelques heures : j'aime bien, cela change.

  6. 28 juillet 2014 à 18:40

    Au vu des commentaires au-dessus je ne vais pas en rajouter sur l’Évangile cannibale… 😉 celui-ci a l’air malgré tout très différent et beaucoup plus accessible aux plus jeunes. Je le lirai certainement si je peux, ainsi que d’autres Clavel car j’en ai entendu beaucoup de bien.

    • 29 juillet 2014 à 13:50

      Héhé, du coup j'ai très envie de découvrir l'évangile cannibale :) J'avais écouté la conférence des Imaginales intitulée 'L'invasion zombie : une fin du monde cannibale ?" où était intervenu Fabien Clavel :)

  7. 28 juillet 2014 à 18:41

    J’avais pas vu passer cette chronique. Ca me semble bien tentant cette histoire !!

    • 29 juillet 2014 à 13:50

      Et un one shot est souvent un atout (je trouve)

  8. 28 juillet 2014 à 20:22

    Très bonne lecture pour moi aussi 🙂

    • 29 juillet 2014 à 13:52

      Je sais, j'ai lu et chroniqué ton billet :)

  9. 28 juillet 2014 à 21:13

    Il me tente bien ce roman, surtout que ton avis m’intrigue. Mais je vais d’abord lire L’Evangile Cannibale qui m’attends dans ma PAL.

    • 29 juillet 2014 à 13:53

      Tu y prendras sans doute plus de plaisir :)

  1. 15 juillet 2014 à 19:52
  2. 2 août 2014 à 10:38
  3. 2 septembre 2014 à 10:29
  4. 1 octobre 2014 à 14:06
  5. 2 octobre 2014 à 10:32
  6. 28 novembre 2014 à 13:00
  7. 8 décembre 2014 à 13:23
  8. 14 août 2015 à 12:52
  9. 25 avril 2016 à 20:27
  10. 17 mai 2016 à 19:42

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :