Accueil > JUBERT Hervé > JUBERT Hervé – M.O.N.S.T.R.E. ~ Homo wendigo, tome 7

JUBERT Hervé – M.O.N.S.T.R.E. ~ Homo wendigo, tome 7

.

Homo Wendigo tome 7 Monstre Herve JubertTitre : Homo wendigo (M.O.N.S.T.R.E., tome 7)
Auteur : Hervé Jubert

Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6

.
Toujours concentré sur ses missions, le groupe M.O.N.S.T.R.E. fait face  à des difficultés inévitables. La tension est palpable tant l’enchevêtrement dans laquelle les adolescents se trouvent semble confus. Il faudra pourtant prendre à bras le corps ses obstacles qui mettent leur propre vie en danger.

.
.

Wendigo Monstre tome 7Me voilà rendue sur le dernier tome !

M.O.N.S.T.R.E. est une équipe de sept adolescents – Milo, Onde, Nathan, Sam, Takiko, Rolf et Émile – qui se sont rencontrés sur un jeu en ligne par l’intermédiaire du créateur, le père de Milo. De leur amitié naitra le désir fort de mettre en séurité les chimères qui peuplent encore notre monde. Chacun d’entre eux cache un secret, plus ou moins lourd, pour lequel le chemin vers l’acceptation s’avère difficile.


.

J’ai aimé découvrir cette joyeuse équipe, avec un intérêt tout particulier pour chaque « monstre » que renferment les adolescents. Un élément qui les rend d’autant plus crédibles. Ils sont intégrés à notre époque contemporaine, en attestent les clins d’œil à la culture actuelle : les séries télévisées, les musiques qu’ils affectionnent. Ils forment un tout, un peu disparate mais avec la volonté de s’aider mutuellement. C’était un vrai plaisir de tourner les pages en leur compagnie.

.

Dans ce dernier tome, toutes les interrogations trouvent des éléments de réponse. Cette saga jeunesse est bien clôturée. On connaîtra l’identité du traître, grâce à une dernière carte sortie de la manche d’Hervé Jubert.
.

« Homo Wendigo » c’est un volume « effet boule de neige » : tout va s’accélérer et il va s’avérer beaucoup trop court pour le lecteur investi. Travaillée dans son ensemble, la série est bien rythmée, de qualité et l’écriture devient cohérente.
.
L’intégrale de cette saga en 900 pages est disponible auprès de l’auteur.

.
.

« Homo Wendigo » d’Hervé Jubert clôt la saga M.O.N.S.T.R.E. Chaque interrogation trouve une clé de réponse, les derniers dénouements ont lieu et ce septième renferme encore quelques surprises. Une série estampillée jeunesse accessible, intelligente et riche. À mettre entre toutes les mains.

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Une sacrée équipe
.

Dans le chaudron : La peau des rêves de Charlotte Bousquet (tétralogie bourrée de créatures)

.

logofindeserieMe voilà à clôturer une excellente série, dans le cadre de mon défi.

.

Dup (Book en stock) a elle aussi couru face au wendigo.
.

Illustration : The Wendigo par Pyro-Helfier.
.

  1. 11/03/2016 à 14:55 | #1

    Ton avis donne envie.
    Ca me rappelle que c’est chouette de suivre une série 🙂
    Je ne pense pas me lancer dans celle-ci, mais tu en parles bien.

    • 13/03/2016 à 20:41 | #2

      Elle semble avoir été pensée sur l'ensemble lors de l'écriture, et puis la savoir finalisée, bien emballée rajoute un plus pour le lecteur, je trouve.

  1. 01/06/2016 à 11:32 | #1
  2. 08/07/2016 à 20:09 | #2
  3. 31/12/2016 à 10:01 | #3