Accueil > OF GLENCOE Morgan > OF GLENCOE Morgan – Dans l’ombre de Paris

OF GLENCOE Morgan – Dans l’ombre de Paris

.

Couverture du roman "Dans l'ombre de Paris" de Morgan of GlencoeTitre : Dans l’ombre de Paris (La Dernière Geste, tome 1)
Autrice : Morgan of Glencoe
Plaisir de lecture Livre sympa

Lire les premières pages de Dans l’ombre de Paris

.

La Princesse Yuri a une vie toute tracée, depuis sa naissance. Vitrine de la bonne éducation des hautes sphères japonaises et argument politique, elle suit les desiderata de son père. Un jour, elle reçoit une lettre de son parent lui demandant de quitter le Japon pour la rejoindre : stupeur, elle est promise à l’héritier du trône de France ! Il n’attend de lui qu’une obéissance absolue jusqu’à ce qu’une inconnue propose secrètement un autre choix à la princesse.

.

.

Yuri est élevée dans un cadre strict et conservateur. Elle est pleine de contradictions internes : si elle peut les formuler mentalement, en aucun cas, elle ne peut y accéder. J’ai eu une certaine distance émotionnelle avec elle car j’ai trouvé qu’elle avait une faculté à s’adapter un peu trop grande.
.

Les personnages secondaires sont réussis, certains ont une forte personnalité : ils sont parfois distants, parfois attachants et souvent très mystérieux.
Dans cet univers, il existe des êtres surnaturels. Hybrides fées-humains, feux-follets, selkies, spectraux et sylfes sont tous regroupés sous le terme « Fées » c’est-à-dire « non-humains ». Ils sont maltraités, mal considérés, comme des animaux dangereux.
.

Les différentes balades nous permettent de visiter plusieurs endroits comme Le Rail (L’Orient Express) et les Égouts. J’ai apprécié découvrir ce monde sous terre, ses règles et son fonctionnement. Le/la lecteurice passera de bons moments dans cette ville du bas où l’on rencontre de nombreux personnages mais aussi où l’on découvre le rapport particulier à la musique, à la parole et au chant. Keltia est une puissance officiellement inexistante : c’est un territoire où Fées et Humains ont les mêmes droits.

.
.

C’est ainsi que l’on découvre la suprême Triade : Keltia, la France et le Japon. On se situe dans un présent alternatif bordé de fantastique. Cette uchronie présente une monarchie toujours assise sur le trône français. Les technologies restent contemporaines, on retrouve plusieurs éléments : baladeurs, cassettes audio, caméras, hologrammes, réalité virtuelle et électricité.
.

L’univers est riche et engagé. Le roman de Morgan of Glencoe porte la tolérance en étendard : amours, amitiés, sexualités. C’est un vrai décodage de notre société qui s’appuie sur diverses thématiques sociétales : monarchie et égalité, justice, libertés contre règles structurées, peine de mort, notion de consentement et de viol ; les sexualités plurielles, la place des femmes dans un monde patriarcal… et pourtant, ce n’est pas le pivot du roman.
.

J’ai trouvé les cent premières pages ennuyeuses : je me demandais ce qu’apportaient la visite de tels lieux, la rencontre de telles personnes. C’est la période calme pour poser l’univers avant que l’action ne vienne frapper à la porte. Par la suite, j’ai trouvé que l’intrigue était bien dosée…. Jusqu’à arriver à un cliffhanger grand suspense de fin !
.

Le manichéisme atteint la description des communautés et dans l’ensemble, j’ai trouvé l’histoire un poil utopique. L’évolution de la princesse est un poil trop rapide mais nécessaire à l’intrigue. Mais ce roman atypique propose une écriture travaillée, des originalités au niveau de l’univers et une intrigue bien ficelée.
.

Je regrette que le roman ne soit pas clairement indiqué comme un premier tome. On part a priori sur une pentalogie… Il ne me reste plus qu’à attendre la suite 🙂

.

Mise en scène du roman "Dans l'ombre de Paris" de Morgan of Glencoe

.

————————————————————————~*

.

Les Chroniques du Chroniqueur, Le monde d’Elhyandra, Snow (Bulle de livre) ont aussi croisé des rats et d’autres être vivants dans les souterrains.

 

Categories: OF GLENCOE Morgan Tags:
  1. 15/04/2020 à 00:00 | #1

    Ah oui, ok, un premier tome et il y en aurait cinq, ce n’est pas rien ! J’avoue que ça a tendance à me freiner… Cela dit, le roman a l’air pas mal alors je le garde en tête.

    • Acr0
      15/04/2020 à 19:08 | #2

      J’espère vraiment avoir la suite sans un délai de plusieurs années 🤞

  2. 15/04/2020 à 11:08 | #3

    Ils sont chiants à jamais indiquer les débuts de série maintenant !
    En tout cas, celui là me tente assez !

    • Acr0
      15/04/2020 à 19:09 | #4

      Après, c’est sans doute de ma faute, car il est indiqué « La dernière geste, premier chant » mais cela porte à confusion pour moi 🤔 En tout cas, j’espère découvrir la suite 🙂

  3. 15/04/2020 à 14:10 | #5

    Je suis moyennement motivé, un peu à l’image de ce que tu en dis, du bon et du moins bon. Je suis presque content que ça soit un tome 1 du coup – ou pas, hein – ça me donne une bonne excuse pour attendre et voir si les suites font pencher la balance. ^^

    • Acr0
      15/04/2020 à 19:11 | #6

      C’est un très bon argument 👍

  4. 19/04/2020 à 13:09 | #7

    Ton avis est plus nuancé que les précédents que j’ai pu lire. Je me fais une meilleure idée du bouquin ainsi, merci ! ^-^ Je le garde dans ma WL, il m’intrigue trop pour l’en enlever – quand bien même la YA c’est pas mon truc, je pense que j’ai un candidat prometteur ici !

    • Acr0
      19/04/2020 à 17:44 | #8

      Ah je suis contente que mon billet puisse apporter un peu d’eau à ton moulin 🙂 Cela veut dire qu’il trouve son utilité en rejoignant les avis des autres blogueurs. En tout cas, je suis curieuse de la suite et savoir ce que nous concocte l’autrice.

  5. 21/04/2020 à 12:16 | #9

    L’univers a l’air sympathique, mais pour découvrir l’autrice, je préférerais un one-shot qu’une pentalogie, à voir si je tente ma chance ou pas ^^

    • Acr0
      21/04/2020 à 18:15 | #10

      C’est un très bon argument, j’avoue 😀

  6. 02/06/2020 à 16:02 | #11

    Ah je ne connais pas du tout.
    Je ne sais pas si je me lancerai dedans… mais ta chronique, même si un peu mitigée sur le début, donne quand même envie 😉
    Tu sais pour quand sont prévues les suites?

    • Acr0
      02/06/2020 à 17:56 | #12

      Non, je n’en ai aucune idée 🤷🏻

  1. Pas encore de trackbacks